RTAI annonce la version 3.0-test1

Posté par  . Modéré par Nÿco.
Étiquettes :
0
10
déc.
2003
Linux
La version rtai-3.0-test1 a été annoncée sur la liste de diffusion de ce projet.
Cette version contient de nombreuses améliorations et corrections, elle est aussi l'occasion de s'orienter principalement vers le patch ADEOS (plutot que RTHAL) qui n'est pas concerné par le brevet déposé sur RTLinux par fsmlabs.
Pour rappel, RTAI est un patch pour rendre le noyau Linux temps réel. Un avantage majeur de RTAI par rapport aux autres patchs temps réel, est la possibilité d'avoir des tâches "temps réel dur" dans l'espace utilisateur avec LXRT.

Voici le mail d'annonce :
--------------------------------------
Hi,

at the RTAI home site: http://www.aero.polimi.it/~rtai/, you'll find
rtai-3.0-test1.

What it contains:
o New modular RTAI infrastructure.
o New configuration interface based on the Kconfig system.
o New build system, particularly improving the cross-compilation support.
o Extensive refactoring of the core software, with full modularization of the RTAI features.
o Normalization of the various RTAI interfaces.
o Enhanced real-time support in user-space (LXRT).
o Major revision of RTAI-Lab, the middleware which allows to integrate Matlab/SCICOS-generated controllers in the RTAI execution environment.
o New traditional RTOS emulators of VRTX32/VRTXsa, pSOS+, VxWorks, and uITRON APIs, helping the migration of existing industrial applications to the RTAI environment.
o New simulation tool for developing RTAI applications with no hardware constraints.
o Fully Doxygen-ized documentation at hand.

And a lot of other improvements aimed at extending the RTAI experience
(understatement to shorten the list).

It is worth recalling a few (but very) important things:

- The maintainer of the related branch is Philippe Gerum and this
release is the product of his hard work over the past six months. His
effort has made RTAI a fairly new thing, as it includes his XENOMAI
also. The fact it is not reflected into a new name due to Philippe's
generosity only. So the all of it make me (us) owing him a big: THANKS.

- On one hand 3.0 will help in making the transition from the previous
24.1.xx development thread smoother. The latter will be closed soon to
any further improvment, with a 24.1.13 release.

- On the other hard further 3.x releases will mark a neat departure from
the previous work as they will mean the end of RTHAL based development
for ix86 and all the related work and testing will be based on ADEOS.

- Finally on ix86 the port to Linux 2.6 will be ADEOS based only.

It follows that your are strongly invited to use 3.0-test1 and feedback.

Paolo

Aller plus loin

  • # Re: RTAI annonce la version 3.0-test1

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

    pour ceux qui qui serait pas au courant...
    mais je vois pas bien qui hein...

    RTAI est un OS temps réel dur libre (GPL) qui fait tourner le noyau linux comme sa tâche de priorité la plus faible.
    RTAI est un fork de RTLinux qui permet de s'affranchir des problèmes de licences liés à celui-ci.



    http://linuxfr.org/2003/10/27/14362.html(...)
    • [^] # Re: RTAI annonce la version 3.0-test1

      Posté par  . Évalué à 6.

      De plus, RTAI a plus de fonctionnalités que RTLinux et est plus activement développé.
      Sous RTAI, on peut avoir des tâches temps-réel en mode utilisateur (avec LXRT).
      Lorsque je l'ai utilisé il y a 2-3 ans, je me rappelle que la partie affichage/interaction de mon projet était une tâche LXRT.
      De plus, j'ai eu des échanges de mails très constructifs avec Paolo (qui dirige le projet RTAI) lorsque je trouvais des bogues... car, bien sûr, il y avait des bugs (d'ailleurs RTLinux en a autant probablement) mais je n'i pas eu de gros problèmes de stabilité.

      Maintenant, je ne suis que de loin RTAI. La nouvelle direction qu'ils prennent semble intéressante. J'espère que les éventuels problèmes de license vont disparaître.
      • [^] # Re: RTAI annonce la version 3.0-test1

        Posté par  . Évalué à 0.

        J'éspère que les éventuels problèmes de license vont disparaître

        Si rigolo, ça. Tu voudrais faire disparaître des problèmes de license qui ne sont pas encore apparus ;-) ?
        • [^] # Re: RTAI annonce la version 3.0-test1

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je n'ai pas été clair.

          En fait, je voulais dire qu'il y a des problèmes de license avec l'utilisation de code venant de RTLinux (RTHAL).
          J'espère donc que ces problèmes vont disparaître avec l'utilisation de Adeos.

          Voilà :-)
      • [^] # Re: RTAI annonce la version 3.0-test1

        Posté par  . Évalué à 5.

        J'espère que les éventuels problèmes de license vont disparaître.

        Le probleme de license (il y en a un... on ne peut pas utiliser RTAI aux US) est résolu par l'utilisation de Adeos (http://www.nongnu.org/adeos/(...)) à la place de RTHAL (Real Time Hardware Abstraction Layer -- issue de RTLinux).

        Pour le moment, les deux solution (Adeos et RTHAL) sont disponibles jusqu'à ce que la solution Adeos soit aussi stable que la solution RTHAL... Ce qui devrait être le cas pour la version 3.0.
    • [^] # Re: RTAI annonce la version 3.0-test1

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Je suis relativement novice dans ce domaine : est-ce que le RTLinux revient à utiliser Linux en "user-mode" avec un kernel real-time en mode privilégié?
      Qu'est ce qu'il y a en matière de kernels "lights" (dans le genre Mach, ...) GPL en temps réel?
  • # linux offre du soft realtime Posix en standard

    Posté par  . Évalué à 8.

    il n'est pas souvent assez dit que linux offre depuis longtemps du "soft realtime" en standard (API Posix) et ceci, surtout couplé au nouveau scheduler qui préempte le noyau, devrait suffire pour la plupart des utilisations non industrielles !

    les programmes taskset et chrt permettent de manipuler les attributs realtime des process depuis un shell (paquet schedutils dans Debian)

    quel est l'intéret ? des programmes comme cdrecord utilisent depuis longtemps le softrealtime pour être sûr qu'aucun autre programme ne peut leur souffler la priorité (et faire foirer un gravage), alors qu'un simple "nice --20" ne donne pas cette garantie tout le temps

    inconvénients ? outre le fait que ce n'est pas du "hard realtime", un programme realtime qui se met à boucler sans arrêt peut "planter" le système, sauf si un processus realtime de priorité supérieure détecte le problème et le tue.
  • # A quand une distro RT peu coûteuse???

    Posté par  . Évalué à 1.

    J'ai utilisé 2 fois ce truc pour de la robotique && c'est une vrai b***** a installer pour peu que le noyau soit un tantinet kustomisé façon redhat (les patches ont alors grand mal a passer), et c'est pire encore qd 'y faut y greffer LTT pour le monitoring de tâches RT

    une distro universitaire façon slackware dans un 1er temps, pour faire gagner du temps, ca serait bien

    tient d'ailleurs j'vais voir ce qui existe à l'heure actuelle... Ca interesse quelqu'un dans lancer une ????
    (pourquoi pas moi, des que j'ai une connexion haut debit)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.