Sortie de Syllable 0.5.4

Posté par  . Modéré par rootix.
Étiquettes :
0
27
sept.
2004
Communauté
La version 0.5.4 de Syllable vient de sortir. Elle contient un bureau complètement nouveau, plusieurs drivers supplémentaires et de nombreuses corrections de bugs.

Syllable est un système d'exploitation sous licence GPL, avec son propre noyau. Son originalité est l'intégration complète du noyau avec l'interface graphique (NdM : mais aussi son système de fichiers AFS, ainsi que son API, tous deux inspirés de BeOS). Beaucoup d'applications GNU sont déjà portées, et plusieurs applications natives sont en développement (un client courriel, un éditeur de texte avancé, etc.).

Syllable, une alternative à Linux pour le bureau ?

NdM : pour la petite histoire, Syllabe est à l'origine (juillet 2002) un fork de feu AtheOS. Il est compatible POSIX et disponible uniquement pour plateformes x86.

Aller plus loin

  • # La seule alternative ?

    Posté par  . Évalué à 6.

    Syllable est le seul OS libre alternatif à Linux viable pour le bureau.

    Skyos est propriétaire, maintenant, MenuetOS est une tentative impressionnante, mis on peut douter que le choix de l'asm soit bon pour faire un OS utilisable, et les pseudo clones de BeOS ne font que parler, sans qu'on ne puisse tester quoi que ce soit.

    La question, c'est : vont-ils réussir à regrouper suffisamment de développeurs pour concurencer Linux ?
    • [^] # Re: La seule alternative ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Pas sûr. Trop difficile à prononcer. "ssilèbeul" ? Non, prendra pas. Ont-ils un logo sympatique, au moins ? Tsss, tsss...
    • [^] # Re: La seule alternative ?

      Posté par  . Évalué à 10.

      Les *BSD existent aussi, hein...
      Certains m'ont même dit que des versions plus "grand public" vont sortir, presque tous basés sur FreeBSD.
      • [^] # Re: La seule alternative ?

        Posté par  . Évalué à 4.

        Bien sûr, mais il ne s'agit pas d'OS destinés uniquement au desktop comme Syllable.
        • [^] # Re: La seule alternative ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -2.

          GNU/Linux est destiné uniquement au Desktop ??? on m'aurait menti ? ;c)
          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  . Évalué à 1.

            Gnu/Linux (que Sallman soit béni) n'est pas destiné uniquement au desktop. D'où l'idée d'une alternative, selon les développeurs de Syllable.

            J'admets que ma phrase était mal formulée. Ce n'est pas une raison pour me tomber dessus à bras raccourcis.
        • [^] # Re: La seule alternative ?

          Posté par  . Évalué à 7.

          Justement, si !
          Regarde celui-là par exemple (encore en développement) : http://www.trianceware.com/R10.php(...)
          Les projets de BSD pour desktop ont tendance à se multiplier en ce moment.
          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  . Évalué à 1.

            SAPUSAIPALIBRE.

            Et c'est intéressant, mais rien d'autre, semble-t-il, qu'une distrib de bsd remaniée.
            • [^] # Re: La seule alternative ?

              Posté par  . Évalué à 2.

              Je ne sais pas si c'est libre, je crois que non. Mais ce n'est qu'un exemple de ce qui est en train de bouger autour des BSD. En tout cas, pas la peine de crier, hein....
              • [^] # Re: La seule alternative ?

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 10.

                C'est tout le problème des développements sous licence BSD : C'est libre, c'est libre, c'est libre, c'est libre, ah, ça ne l'est plus mais c'est gratuit, c'est gratuit, c'est gratuit, faut payer.
                La licence BSD a été faite pour permettre la création d'entreprises vendant du logiciel propriétaire. Elle atteint parfois son but mais cesse généralement de réalimenter la source.
                La GPL par contre, ne permet pas à la liberté de cesser et entretient un phénomène d'avalanche. Je pense que c'est cela qui explique pourquoi la GPL est beaucoup plus répandue que la licence BSD.
      • [^] # Re: La seule alternative ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        une de ces versions grand public est deja sorti, il s'agit de MAC OS X.
        • [^] # Re: La seule alternative ?

          Posté par  . Évalué à 3.

          Il parlait d'OS libre, c'est pour cela que je n'ai pas inclus Mac OS X (même si je sais qu'il y a des bouts de LL dedans).
          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Après les yaourts avec des morceaux de fruit, les OS avec des bouts de logiciels libres...

            Je pense que cela peut-être un bon coup de pub pour les logiciels libres (regardez, y'a des bouts de bsd dans windows/os x, cela prouve bien que c'est viable)... Mais je me pose tout de même la question du retour pour les logiciels libres, et effet, je n'ai jamais entendu parler de contribution d'apple ou de microsoft dans les logiciels libres (mais je me trompe peut-être), et ça c'est vraiment dommage...
            Mais bon, on ne peut pas juger des convictions de chacun, et je pense que les personnes qui contribuent sous license bsd sont conscientes de ce fait, et je les encourage à continuer.
    • [^] # Re: La seule alternative ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -6.

      Tu aurais écris "libre" avec un "L" en lieu et place du petit "l" ci-utilisé, j'aurais presque compris... maintenant, vu l'état des choses, je pense de suite à un beau troll bien poilu (normal, l'hiver approche...) !

      Note que comme tu l'as écris, je ne suis pas d'accord avec toi, car j'en connais au moins trois autres :
      - FreeBSD (que je ne commenterais pas, pour éviter moi aussi de rentrer dans un troll, ca fait mal en général)
      - NetBSD
      - OpenBSD (un peu rigide pour le desktop tout de même :c))

      A la bonne votre m'sieurs dames.
      • [^] # Re: La seule alternative ?

        Posté par  . Évalué à 2.

        Je parlais d'OS dédié au desktop. Ce n'est pas le cas des *BSD, que je sache.

        La philosophie de Syllable (et je comprends que ça perturbe tes catégories) c'est que tout un chacun n'a pas besoin d'un serveur chez soi. Il est donc intéressant pour certains utilisateurs d'avoir un OS dédié au desktop, optimisé pour ça. Voila l'idée.


        Ca a beau être très bien toussa, les LL, libre reste un adjectif, à ma connaissance.
      • [^] # Re: La seule alternative ?

        Posté par  . Évalué à 9.

        Tu aurais écris "libre" avec un "L" en lieu et place du petit "l"

        Depuis quand, en français on met des majuscules au milieu d'une phrase ?
        C'est vrai qu'en anglais ça se fait, et beaucoup de gens prennent l'habitude (mauvaise) de mettre des majuscules un peu n'importe où en français, notemment pour mettre en valeur un mot. Pour cela, on utilise l'italique qui permet la mise en valeur durant la lecture. Pour attirer l'oeil sur un mot au milieu d'un texte, on utilisera le gras (voir le petit livre : "Lexique des règles typographiques en usage à l’imprimerie nationale").

        Pour seul exemple (trouvé à partir de google logiciel libre), wikipedia n'en met pas : http://fr.wikipedia.org/Logiciel_libre(...)
        • [^] # Re: La seule alternative ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Tu connais aussi la notion de valeur que cela apporte, de mettre une majuscule ? c'est comme avec les noms propres.

          Par exemple, je suis entrain de me retapper une série de romans bien connus et dedans, on trouve souvent des majuscules au milieu des phrases sur des trucs comme "Sa Majesté"... donc "Libre" écrit comme ca, apporte un sens autre que "libre", ce qui justifie l'emploi de la casse.

          Note que Libre écrit avec la majuscule peut s'interpréter comme : "logiciel au code source ouvert, que l'on peut modifier, réutiliser, redistribuer... à condition de respecter la notion de liberté inscrite dans la licence d'origine".
          Libre (c'est le début de la phrase, désolé) écrit avec une minuscule peut s'interpréter comme : "logiciel au code source ouvert, que l'on peut modifier, réutiliser, redistribuer... sans avoir besoin de garder le code sous licence libre".

          PS: les puristes m'épargneront mes petites approximations
          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  . Évalué à 4.

            Quand tu dis : "Le Logiciel Libre..." d'accord, parce que tu parles d'une philosophie, d'une communauté ou autre chose selon le cas.
            Mais quand tu dis : "Syllable est un logiciel libre...", tu dis juste que Syllable est un logiciel qui possède une license libre, rien de plus.

            Ensuite pour Sa Majesté, c'est quand tu parles d'une personne en particulier.
            Par exemple Sa Majesté le Prince Albert... mais dans d'autres cas, où tu ne parles pas d'une personne en particulier par exemple, les majestés de la principauté de Monaco, il n'y aura pas de majuscules.

            Je ne peux pas te donner plus de détails (je n'ai pas mon petit "Lexique des règles typographiques en usage à l'imprimerie nationale" sous la main).
          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  . Évalué à 3.

            Les majuscules indiquent l'unicité de ce qui est désigné par le groupe nominal. René (même s'il n'est pas seul à s'appeler ainsi), la Liberté, le Parti Socialiste, Dieu...
      • [^] # Re: La seule alternative ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Note que comme tu l'as écris, je ne suis pas d'accord avec toi, car j'en connais au moins trois autres :
        - FreeBSD (que je ne commenterais pas, pour éviter moi aussi de rentrer dans un troll, ca fait mal en général)
        - NetBSD
        - OpenBSD (un peu rigide pour le desktop tout de même :c))


        Si tu parle de distribs libres orientés bureau, pour FreeBSD, je suis daccord.
        Par contre OpenBSD, c'est pas vraiment son crédo, ce serait plutôt la sécurtité avant tout.
        Pareil, NetBSD (je ne connais pas vraiment, mais bon) serait plutôt orienté applications embarquées.

        Par contre tu as oublié DragonFly qui est sûrement beaucoup plus orienté Bureau.

        Je te trouve quand même gonflé de parler de trolls avec le post que tu viens de faire.
    • [^] # Re: La seule alternative ?

      Posté par  . Évalué à 6.

      Pourquoi concurence ?
      Les deux systèmes, linux et syllabe, ne jouent pas sur les mêmes terrains. Je ne vois pas en quoi il pourrait y avoir concurrence. Et si concurence il devait y avoir, comment un système tout jeune pourrait << concurencer >> linux qui est beaucoup plus ancien et dont énormément de drivers sont disponibles maintenant ! Le développement de driver prend du temps et un OS, pour être populaire, doit forcément être bourré de driver, pour qu'une grande gamme de périphériques fonctionnent. Je doute que Syllabe arrive au niveau de linux à ce sujet.
      • [^] # Re: La seule alternative ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        Tu as raison, un des problèmes de syllable est le manque de drivers. Mais dans la mesure où les api sont proches, il est faciles d'en porter depuis linux.
        • [^] # Re: La seule alternative ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Mais le portage demande des ressources et il n'est pas évident que syllable tienne la cadence.
          Quel avantage y aura-t-il à utliser syllable ? La rapidité, oui, si on veut jouer, mais pour tout le reste, les machines sont tellement puissantes que presque personne ne verra la différence. Même une machine à 299 € est un monstre par rapport à ce que l'on faisait il y a 3 ans.

          Je pense donc que Syllable risque d'être de devenir comme BeOS et Hurd, une espèce endémique qui sera peut-être un jour la relève de Linux. Mais il faudra être très patient !
          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  . Évalué à 4.

            On aurait dit la même chose de Linux il y a peu, non ?

            L'impression que j'ai, c'est que Linux n'a pas encore gagné la partie, et souffre de défauts structurels (noyau monolitique en particulier). On ne sait pas ce qu'il va se passer, mais de fait, la probabilité n'est pas nulle que Syllable ait un avenir radieux.
          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  . Évalué à 3.

            Mais pour BeOs il y en a qui compte que ça reparte et ils y bossent :

            http://haiku-os.org/learn.php(...)

            Le site est suivi il n'y a pas de raison que ça n'aboutisse pas à quelque chose.

            Pour Hurd c'est vrai que j'ai des doutes ça fait un moment que je n'ai rien vu bouger de ce coté. Mais il y a 2 news de moins d'une semaine sur http://news.hurdfr.org/(...) c'est assez rare pour être soulingé.
    • [^] # Re: La seule alternative ?

      Posté par  . Évalué à -4.

      C'est marrant de chercher une alternative viable à Linux pour le bureau.

      Moi, si je veux faire du bureau, je choisirais une distribution Linux orientée bureau... il y'en a plusieurs (knoppix entre autre, que tout le monde peut utiliser d'ailleurs).

      En utilisant Syllable, vouis serez obligés d'attendre les portages de vos applications, ou si vous êtes pressés de les faire vous-même. Dans ce dernier cas on perd tout l'intérêt du truc puisqu'un utilisateur bêta ne pourra pas le faire...
    • [^] # Re: La seule alternative ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      La question, c'est : vont-ils réussir à regrouper suffisamment de développeurs pour concurencer Linux ?


      Ma foi, ça me paraît assez grandiose de concurrencer Linux avec du code Linux....
      Je viens tout juste de télécharger les sources de leur noyau et en y jetant quelques coups d'oeil par-ci par là, on se rend compte qu'il y a beaucoup de copyrights de Linux.
      C'est d'ailleurs pour ça qu'il est "simple" d'y intégrer des pilotes de Linux ...
      Après, chacun y voit l'intérêt qu'il veut :)
      • [^] # Re: La seule alternative ?

        Posté par  . Évalué à 7.

        Reprendre du code Linux qui marche bien, il me semble que c'est simplement de l'intelligence. Pourquoi refaire ce qui a déjà été fait, et bien ?

        L'attitude du caïd qui a fait son OS à lui tout seul, oui madame, c'est un petit peu ridicule. Les emprunts sont les bienvenus: c'est la base de l'esprit open source.

        C'est peut-être pas glorieux ni grandiose, comme tu dis, ils ne feront peut-être pas la une de fortune, mais en attendant, c'est du bon boulot, ce qu'ils ont fait.
        • [^] # Re: La seule alternative ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

          Ce que je voulais dire, c'est qu'ils ont utilisé un noyau linux épuré et légèrement bidouillé, ils y ont mis des applications GNU et rajouté quelques programmes à eux. Et mis à part "l'emballage" qui change, j'appelle ça une Nème distribution.

          Je n'ai pas dit que j'étais pour ou contre, je remettais simplement les choses en place quand je vois des gens qui se voyaient déjà avec un OS rivalisant avec ceux utilisant Linux.
          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            Heuu... Sauf erreur de ma part, on ne peut pas dire que c'est un "noyau linux épuré et légèrement bidouillé"... Certes la plus part des drivers viennent sûrement du noyaux linux, mais ce ne sont que des drivers, la base étant bien différente.
            Bref, on ne peut certainement pas parler de Nième distrib.

            Bien sur, j'engage l'audience ici présente à me flageller avec des orties en cas d'erreur de ma part :)
            • [^] # Re: La seule alternative ?

              Posté par  . Évalué à 2.

              Pas de flagélation pour aujour'hui, t'as bon!

              Le noyau est fondamentalement différent de Linux. Il est bien moins monolythique (avantage énorme pour les drivers). Beaucoup de drivers sont même natifs.
          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

            ils ont utilisé un noyau linux épuré et légèrement bidouillé

            Non pas du tout. Tu confonds totalement 2 projets:
            1. le clone de BeOs qui reprend le noyau Linux
            2. celui ci, Syllable, qui est un fork d'Athéos. Athéos a été commencé avant que Be sorte ses Bebox, vers 1994 je crois.

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: La seule alternative ?

            Posté par  . Évalué à 3.

            >Ce que je voulais dire, c'est qu'ils ont utilisé un noyau linux épuré et
            >légèrement bidouillé, ils y ont mis des applications GNU et rajouté
            >quelques programmes à eux. Et mis à part "l'emballage" qui change,
            >j'appelle ça une Nème distribution.

            Je pense que tu devrais te renseigner avant de répandre des rumeurs complètement fausses.

            Le noyau n'a rien à voir, le GUI est totalement natif, les API aussi, le toolkit aussi, etc.

            Il y a juste un peu de code pompé chez linux pour les drivers, point barre.

            >je remettais simplement les choses en place

            Non, tu remettait les choses en bordel.
    • [^] # Re: La seule alternative ?

      Posté par  . Évalué à 2.

      MenuetOS est une tentative impressionnante
      En parlant de Menuet, je viens de tomber dessus, et je l'ai essayer sur vmware tournant sur mon x86_64 -donc utilsant l'émulation 32 bits, vus que Menuet est tout en assembleur 32bits- et j'ai été impréssioné par le système. Je ne pense pas qu'il soit viable à utiliser tous les jours (encore tout du moins) mais tout le système (le virtuel) à été detecté et utilisé sans pb, interface graphique en1024*768, en plus la gui gère la transparance... Seul os sur cette OS, même les applis graphique (a son propre toolkit) ou non doit être fait en assembleur (apparement le C est possible, mais il est grandement conseiller l'assembleur)
      A tester pour le fun.
  • # Des programmes contre la dépression ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    C'est quoi ce délire ?
    Dans la Syllable User Bible, je regarde le chapitre Installing Application ; il y a un lien pour télécharger des programmes Syllable, Kamidake.org. Curieux de voir combien de programme existent déjà pour cet OS, je clique dessus, et je tombe sur un site de vente par correspondance de Prozac et autre Celexa et Zoloft... Ils se sont fait pirater, ou quoi ?
  • # Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

    Posté par  . Évalué à 7.

    C'est moi qui ai dormi trop longtemps, ou cette "qualité" est justement ce que beaucoup de gens (ici meme) reprochent à un autre OS, certes pas OpenSource, mais "pour clients" aussi ?????

    Bientot, on aura une version de Syllable avec un navigateur tellement bien intégré qu'on ne pourra pas faire démarrer l'OS sans ?
    • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

      Posté par  . Évalué à 1.

      Je ne crois pas que tu saisisse de quoi il s'agit.

      L'avantage d'un OS comme syllable, c'est que le même groupe gère l'ensemble de l'OS. Il n'y a donc aucun problème de cohérence: tu as besoin d'une fonction dans le noyau, tu demande sur la mailing list, et on te répond. Sous Linux, c'est une autre paire de manches. Ca simplifie beaucoup le travail des développeurs et permet une grande cohérence du tout.
      • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 9.

        Mouaich.
        J'ai vraiment du mal à capter l'intérêt... A lire le sujet de la news on dirait que c'est un avantage d'avoir un noyau intégré à l'interface graphique... Moi je vois vraiment pas ce qui empêche de concevoir un OS modulable, ou chaque couche est bien séparée, tout en orientant le tout côté GUI. Sacrifier ce concept fondamental de la séparation en couche d'une application (et à plus forte raison d'un OS) pour obtenir quelque chose de compact n'apporte pour moi strictement rien à l'utilisateur. Dire que celà simplifie la maintenance et l'ajout de nouvelles fonctionnalités, celà me fait encore plus rire... Comme si l'"intégration" simplifiait la tâche...

        permet une grande cohérence du tout.
        Vi enfin en terme de génie logiciel celà s'appelle sacrifier la cohésion.

        Alors soit j'ai rien compris et en interne le tout est très bien architecturé et séparé en couches, auquel cas je ne vois pas du tout la différence avec un autre OS comme Windows qui "cache" cette séparation OS/Interface, auquel cas ce n'est pas révolutionnaire et celà est tout à fait envisageable sur un système à base d'un noyau Linux : il suffit de gentiment cacher tout ce qu'on ne veut pas que l'utilisateur voit. Mais alors redévelopper de 0 un OS qui n'a pour vocation que d'être "intégré", voilà quoi. Pour un petit terminal portable je peux comprendre, question de performance et de taille, et encore, mais alors là...

        Non vraiment j'aimerai qu'on m'éclair, parcque j'ai l'impression d'être le seul à m'interroger là...
        • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

          Posté par  . Évalué à 6.

          > je vois vraiment pas ce qui empêche de concevoir un OS modulable, ou chaque couche est bien séparée, tout en orientant le tout côté GUI.

          En theorie rien, en pratique souvent si tu concoit un OS uniquement sans GUI et qu'elle est rajout'e ensuite, la 'colle' entre les couches se voit..
          Un exemple: sous Linux souvent les applications sont une surcouche graphique de commande et quand tu lances une applications et qu'elle se plante, souvent il ne se passe rien,pas de fenetre, rien.

          Sous Windows si une application se plante, normalement tu as une fenetre qui apparait avec un message d'erreur.

          C'est un exemple ou une meilleure integration apporte quelque-chose a l'utilisateur.

          Aussi je ne sais pas si tu as test'e BeOS, mais c'etait un systeme vraiment agreable a utiliser: boot de l'OS et demarrage des applications super-rapide, application reactives (bon ok, il y avait tres peu d'applications).. Quand tu concois un systeme en couche, souvent l'efficacit'e est perdue: Linux est beaucoup moins agreable a utiliser du point de vue fluidit'e, r'eactivit'e.

          Un exemple: BeOS boutait en moins de 20s jusqu'a l'interface graphique sur un Celeron333, Linux+X+KDE, c'etait plus d'une minute en ayant deja supprimer pas mal de demon inutile par rapport a l'interface par defaut.
          Pour la fluidit'e/reactivite de l'interface (plus difficile a chiffrer), c'etait pareil..

          Je ne dis pas qu'il est impossible de faire un systeme Linux aussi reactif que BeOS l'etait, mais franchement ce n'est pas pres d'arriver..
          • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

            Posté par  . Évalué à 1.

            je boot en 30s sur ma mdk. Mais ok, c'est pas un celeron 333...

            et j'ai modifié le script rc.init :))

            "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

            BeOS boutait en moins de 20s jusqu'a l'interface graphique sur un Celeron333

            sur ma BeBox (2 powerPC 601, à peu près l'équivalent de 2 i486) BeOS démarrait en 6 secondes!

            "La liberté est à l'homme ce que les ailes sont à l'oiseau" Jean-Pierre Rosnay

          • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

            Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

            Mouais, effectivement plus il y a de couches, plus il y a d'instructions "inutiles" (la "colle") pour relier les interfaces... mais bon, celà n'est pas censé faire chuter les perfs si celà est bien conçu !
            Franchement tu prends Windows, les couches sont bien séparées en interne, le noyau est bien différencié du reste, mais pour autant la réactivité est très bonne, la plupart des rallentissements sont dues à des gadgets visuels qui demandent des effets graphiques (transparence et autre conneries)... Evidemment si tu prends comme exemple Linux, ben voilà quoi :) (Je pense entre autre à X11 et Composite)
            Evidemment il y a un avantage certain à ce que toutes les couches soient conçues en "harmonie", c'est d'ailleur ce qui fait la force de Microsoft, ou encore de Apple, mais celà ne les empêche en rien de ne pas bien architecturer leur OS !
            Linux est loin de représenter l'état de l'art actuel et il reste beaucoup de boulot à faire pour obtenir une réactivité/fluidité intéressante, il ne faut pas s'imaginer pour autant que la séparation nette entre couches est mauvaise et que celà justifie de redévelopper un OS "intégré" à partir de 0... Sun utilise un noyau BSD qui ne contient rien du tout qui puisse afficher une fenêtre et pourtant c'est réactif...
            Franchement je trouve que leur solution : on programme comme des culs pour optimiser, celà ne va aboutir à strictement rien : on va obtenir quelque chose d'impossible à maintenir par une personne qui n'a pas une vision d'ensemble du projet, et un OS "intégré" comme celui-ci est un projet énorme...
            Mon avis est que ce projet va disparaître dès que ses concepteurs l'auront abandonné pour passer à autre chose.
            • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

              Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

              Sun utilise un noyau BSD
              Il fallait bien sûr comprendre Apple (qui est un bon exemple d'OS basé sur un noyau qui n'a rien d'intégré et qui pourtant est réactif tout en restant modulable)
            • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

              Posté par  . Évalué à 3.

              > [Windows] mais pour autant la réactivité est très bonne

              Tout est relatif.. La réactivité de Windows est meilleure que celle de Linux (la difference est assez faible) mais les deux sont pitoyables par rapport a celle de BeOS..

              Je ne dis pas que la separation en couche de Linux est mauvaise, je dis juste que les couches sont peu integrees:
              - souvent dans les GUI on ne donne pas le nom des commandes sous-jacente, ce qui est tres ennuyeux que l'IHM plante!
              - comme je le disais quand la commande sous-jacente plante, pas d'avertissement: quand la fenetre disparait, c'est clair (et encore cela devrait etre mieux) mais si le plantage a lieu avant l'apparition de la fenetre, c'est penible: parfois j'attends un certain temps, parfois je trouve que c'est trop long et je me retrouve avec deux applications ouvertes..

              Pour ce qui est de Syllable et des clones de BeOS, cela me parait aussi un enorme boulot, mais je suis peut-etre trop pessimiste [ dans un autre domaine, je pensais que les .doc ne mourraient jamais et voila que l'ISO veut standardiser le format d'OpenOffice! ], ce qui est dommage c'est qu'apparemment Blue Eyed OS le clone de BeOS bas'e sur Linux est mort (c'etait pourtant le plus pragmatique), ils devaient mettre leurs source en LGPL sur SourceForge, mais depuis plus de nouvelles..
              • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

                Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

                je dis juste que les couches sont peu integrees
                Pourrais-tu expliciter ce que tu entends par intégré ? Parcque là j'ai du mal à bien cerner ce que tu entend par là... Pour moi je comprenais celà plus comme l'effet inverse de séparer en couche, bre regrouper, je me trompe ?

                - souvent dans les GUI on ne donne pas le nom des commandes sous-jacente, ce qui est tres ennuyeux que l'IHM plante!
                Peux-tu donner une exemple ?

                parfois j'attends un certain temps, parfois je trouve que c'est trop long et je me retrouve avec deux applications ouvertes..
                Oui effectivement j'ai déjà rencontré ce problèmes plusieurs fois sous Linux, notamment ce pointeur "sablier" qui ne s'affiche que pour certaines applications...
                Mais celà est-il dû au fait que les applications mettent 10 plombes à charger l'interface ou plutôt du fait que l'application a de nombreuses bibliothèques et autres données à charger en mémoire en cours d'initialisation ? Parcque pour moi je ne vois pas en quoi une application "lourde" à lancée sera plus rapide sur un OS avec GUI "intégré", non franchement je vois vraiment pas le rapport.
                Plus généralement je crois que tu mets en évidence des problèmes de communication entre les couches, parcque les développeurs ne s'occupe pas toujours de faire apparaître un retour visuel (ou autre) lors d'actions lentes ou inatendues (plantage) : mais c'est l'entière et unique faute du programmeur qui n'y a sans doute pas vu d'intérêt.
                • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

                  Posté par  . Évalué à 3.

                  Tu as raison intégré n'est pas le bon mot, cohérente serait plus aproprié.

                  >Peux-tu donner une exemple ?
                  L'utilitaire de Mandrake pour la gestion des RPM, quand j'utilisais Mandrake, il n'était marqué nulle part dans l'aide de cet outil que c'était une surcouche d'urpmi qui lui marchait beaucoup mieux.

                  C'est une tendance assez globale des GUI de masquer totalement les outils en ligne de commande qui sont derriere, meme dans les docs!

                  Dans les outils d'admin graphiques sous HP-UX, ils donnaient les commandes executées ce qui permet de s'y retrouver en cas de probleme;

                  Bon etre obligé de faire des recherches sur le web ou sur IRC pour des choses qui devraient être intégré dans l'outil, ce n'est pas terrible..

                  > Parcque pour moi je ne vois pas en quoi une application "lourde" à
                  > lancée sera plus rapide sur un OS avec GUI "intégré", non
                  > franchement je vois vraiment pas le rapport.

                  Honnetement, je n'ai toujours pas bien compris comme cela marchait dans BeOS, il faut dire que si la reactivité m'a bluffée le manque d'application m'en a aussi detourné bien vite.
                  Je crois que tu as raison, c'est en partie de la faute un manque de feedback visuel ou mal intégré: pourquoi utiliser un splashscreen qu'on ne peut pas iconifié ou fermer (en cas d'erreur) au lieu d'une fenetre de demarrage équivalente?
                  L'autre partie étant une utilisation judicieuse des threads qui donnait des application moins figée: qui n'a jamais vu Mozilla figé alors qu'on aimerait bien pouvoir continuer a surfer sur d'autre tab par exemple..
                  • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

                    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

                    C'est une tendance assez globale des GUI de masquer totalement les outils en ligne de commande qui sont derriere, meme dans les docs!
                    Je crois aussi que ce modèle basé sur la réutilisation et le masquage de lignees de commandes a de graves repercutions sur la réactivité d'une application : une GUI utilise un prog en ligne de commande qui n'a pas été spécialement conçu pour être utilisé ainsi. Celà me semble être une approche très unixienne, du fait de la profusion de commandes existantes. La bonne méthode serait pourtant de proposer un API en même temps que l'on propose une interface en ligne de commande, afin de faciiliter l'intégration dans d'autres applications, notamment les GUI.
                    Celà m'a toujors fait sourire d'apprendre comment on faisait communiquer 2 processus à coup de pipe et autres mécanismes "inter-processus", comme si il n'était pas possible de les faire communiquer directement sans passer par les entrées-sorties standards...

                    Pour BeOS, je pense qu'il doit y avoir une partie du à une bonne optimisation et comme tu le fais remarquer au fait que y'a quasiment rien qui tourne, chaque application étant dédié et programmer sans doute avec cette aspect de réactivité.
                    • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

                      Posté par  . Évalué à 3.

                      La bonne méthode serait pourtant de proposer un API en même temps que l'on propose une interface en ligne de commande, afin de faciiliter l'intégration dans d'autres applications, notamment les GUI.
                      Sur ce principe, voir NetPbm(traitement sur fichiers images), qui proposent une multitude d'outils en ligne de commande pour chacune de ces fonctions (à piper entre eux) et une api donnant accès à toutes ces fonctions
                      Blackshack
              • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

                Posté par  . Évalué à 1.

                beos est réactif car il est construit dans un mode temps réel/latence faible. Ce n'est pas du tout le cas de linux. En mode serveur beos serait une grosse merde.

                Si tu veux un Os réactif, utilise QNX.

                "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Intégration noyau / Interface graphique !!!! ????? !!!!!

              Posté par  . Évalué à 1.

              Mon avis est que ce projet va disparaître dès que ses concepteurs l'auront abandonné pour passer à autre chose.

              Mmm, pas sûr : Syllable est déjà le fork d'un projet abandonné par son auteur...
  • # ... en live CD c'est possible?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Ca serait une bonne idée pour tester la bête :)

    C'est dispo quelque part?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.