Sortie de Tryton 5.8

19
13
nov.
2020
Bureautique

Le 2 novembre, la version 5.8 de Tryton a été publiée. Cette version (prise en charge pendant un an) vient avec son lot de corrections de bogues, mais surtout avec plusieurs améliorations de performance importantes, un nouveau thème pour le client Web et la gestion de site de commerce en ligne. Six nouveaux modules principaux ont rejoint l’ensemble de plus de cent cinquante modules standards. Ils augmentent ainsi la couverture de fonctionnalités de base de Tryton.

Comme d’habitude, la migration depuis les versions précédentes est prise en charge.

Tryton

Sommaire

Tryton est un progiciel de gestion intégré — communément appelés PGI ou ERP — modulaire basé sur une architecture trois tiers écrite en Python (et un peu de JavaScript). Il vient avec un ensemble de plus de cent cinquante modules couvrant la majorité des besoins d’une entreprise (achats, ventes, gestion de stock et de production, facturation et suivi, compatibilité, etc.). Il est accessible via un client Web, une application native ou bien une ligne de commande en Python. Le projet est supervisé par la fondation privée Tryton qui garantit la pérennité du statut de logiciel libre.

Principaux changements de la version 5.8

Améliorations pour les utilisateurs

L’envoi de courriel depuis le client a été complètement retravaillé. Il n’est plus basé sur l’utilisation d’un client de messagerie électronique sur le poste de travail mais utilise le serveur Tryton pour l’envoi au nom de l’utilisateur.
Cette refonte inclut aussi la possibilité de définir des modèles types de courriels basés sur le document d’où le courriel est envoyé. Par exemple, on peut définir un courriel type pour l’envoi de devis à un client qui contient un résumé du devis dans le texte ainsi qu’une salutation adressée au nom du client.

On peut maintenant afficher à côté des champs de type numérique un symbole comme l’unité de mesure ou la devise. La position du symbole suit les règles de formatage de la langue de l’utilisateur. Toutes les vues de Tryton ont été mises à jour pour utiliser cette nouvelle fonctionnalité et ainsi améliorer la lisibilité des écrans.

Les signets de recherche, qui sont sauvegardés par l’utilisateur, peuvent maintenant être partagés à tous les utilisateurs par l’administrateur. C’est bien utile quand on remarque qu’une majorité d’utilisateurs fait souvent les mêmes recherches. Évidemment, les signets partagés ne peuvent être modifiés que par l’administrateur.

Les clients mettaient déjà à jour l’interface en fonction des droits d’accès de l’utilisateur par rapport aux enregistrements sélectionnés en se basant sur les règles statiques de droits. Maintenant, les clients suivent également les règles dynamiques basées sur les attributs des enregistrements.

Le thème du client Web par défaut a été mis à jour en se basant sur le thème Bootswatch Paper :
Liste des tiers
Formulaire de tiers

Dans le grand livre comptable, on peut maintenant ouvrir un compte, pour lequel le tiers est requis, par tiers. Du coup, on peut consulter la balance ou les mouvements par tiers.

Le prix unitaire stocké sur chaque mouvement de stock d’entrée et de sortie est maintenant mis à jour automatiquement avec le prix unitaire facturé quand la facture est postée (il est fréquent de recevoir la facture fournisseur bien après la réception et que le prix soit différent). Bien entendu, cette mise à jour déclenche un recalcul du prix de revient du produit affecté.

Pour la production, il est maintenant possible de définir par entrepôt les emplacements à utiliser pour l’entrée et la sortie de celle‑ci. Il est aussi possible de déplacer directement une partie du résultat d’une production dans la zone de perte.

Des tâches planifiées ont été ajoutées pour re-planifier automatiquement les livraisons et productions en retard.

Nouveaux modules

  • sale_discount permet de gérer les remises sur les ventesµ ;
  • account_payment_braintree ajoute la prise en charge de paiements via Braintree, qui gère les paiements Paypal ;
  • stock_assign_manual permet de faire l’assignation des produits manuellement en proposant les emplacements où le produit est disponible ;
  • web_shop_vue_storefront permet d’utiliser Tryton comme back‑end à Vue Storefront, un frontal de commerce en ligne en progressive web app ;
  • attendance ajoute le suivi de présence des employés ;
  • marketing_email ajoute la gestion de listes de diffusion marketing.

Améliorations pour les administrateurs

Le serveur Tryton vérifie maintenant au démarrage que certains paramètres importants de configuration n’ont pas été changés. Ce sont des paramètres qui ne peuvent pas être modifiés à la légère comme, par exemple, la précision du stockage des prix unitaires.

Une tâche planifiée a été ajoutée pour supprimer l’historique des tâches asynchrones terminées depuis plus de trente jours.

Il est maintenant possible de lancer l’exécutable des tâches planifiées pour ne traiter qu’une seule fois les tâches à faire. C’est utile quand on déploie Tryton dans un environnement qui possède déjà un planificateur de tâches comme le cron UNIX ou les CronJob de Kubernetes.

Les méthodes d’authentification peuvent à présent être composées. C’est‑à‑dire que, pour authentifier un utilisateur, il devra l’être pour chaque méthode composée. Ainsi, la méthode password_sms a été supprimée car elle peut être remplacée par password+sms. Évidemment, il est toujours possible de configurer une liste de méthodes alternatives.

Améliorations pour les développeurs

La consommation mémoire d’un enregistrement sur le serveur a été fortement réduite grâce à l’utilisation d’une classe spécifique au lieu d’un dictionnaire Python pour stocker les valeurs de celui‑ci. On a mesuré une diminution de 30 % à 40 %. Le temps moyen d’accès aux champs d’un enregistrement a aussi été diminué d’environ 15 % en utilisant un chemin d’exécution plus court pour les cas les plus fréquents.

Les wizards (assistants) ont maintenant les attributs model, records et record, qui correspondent aux enregistrements sur lesquels ils sont exécutés. Cela permet de simplifier le code et de limiter les erreurs de code possibles.

Il est possible de définir des valeurs par défaut sur les routes de l’application. C’est utile pour, par exemple, définir une API sans inclure le nom de la base de données dans l’adresse URL.

Le serveur n’écrira plus sur les enregistrements qui sont dans un champ XXX2Many pour les ajouter s’ils le sont déjà. C’est pratique car les clients envoient toujours la commande d’ajouter ces enregistrements parce qu’ils ne peuvent pas savoir s’ils sont déjà présents ou non.

Le décorateur fields.depends, qui permet de définir les champs nécessaires pour les clients afin de permettre de faire un appel RPC, supporte maintenant de dépendre d’un attribut qui est une property Python.

La suite

Un participant au Google Season of Docs a été retenu et est en plein travail. On peut suivre son évolution.

La prochaine version est déjà programmée pour le 3 mai 2021. Ce sera la version 6.0 qui est importante car elle bénéficiera d’un suivi de prise en charge pendant cinq ans.

Aller plus loin

  • # Point de vente

    Posté par  . Évalué à 4 (+2/-0).

    Je profite de cette dépêche pour vérifier que je n'ai pas loupé un truc qui m'intéresserait.

    On est bien d'accord que Tryton ne propose pas de module point de vente qui serait utile dans des commerces de détails ?

    Surtout, ne pas tout prendre au sérieux !

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.