Surfez anonymement avec la dernière version du client BitTorrent Deluge

Posté par . Modéré par rootix.
Tags :
0
27
déc.
2007
Internet
Le client BitTorrent open-source Deluge, vient d’ajouter un navigateur anonyme à ses nombreuses fonctions. Il servira à protéger et à faciliter l’utilisation de BitTorrent face aux fournisseurs d’accès qui veulent brider son utilisation.

Ce navigateur anonyme a été ajouté pour lutter contre les fournisseurs d’accès qui font trop de zèle et brident la bande passante allouée aux échanges peer-to-peer, en particulier BitTorrent. Comme l’indiquent ses créateurs : “Tout le monde sait qu'il est de pratique courante pour les fournisseurs d’accès à Internet d’essayer de bloquer au maximum ou de brider l’usage de BitTorrent. Nous pensons que c’est un comportement injuste et erroné puisqu’il existe de nombreux usages légaux pour BitTorrent. Si un fournisseur d’accès bride ou bloque le trafic BitTorrent, vous pouvez être quasiment sûr qu’il regarde quels sont ses utilisateurs qui visitent des sites relatifs à cet usage afin d’en bloquer ou d’en limiter l’usage plus facilement.”

Si vous aussi votre fournisseur met en place de telles pratiques, vous pouvez utiliser ce logiciel libre sous licence GPL, il est disponible pour les systèmes d’exploitations Windows, Linux et Mac OS.

N’espérez cependant pas pouvoir naviguer anonymement sur tous les sites web, même les moins fréquentables, ce n’est pas l’objectif de cette équipe. Et ils l’indiquent parfaitement sur leur site web : “Nos serveurs proxy ont une liste blanche des sites liés à BitTorrent (trackers, sites d’index, etc.), que vous pouvez visiter. Si vous essayez d'accéder à un site BitTorrent qui n’est pas dans notre liste blanche, n'hésitez pas à nous envoyer l’adresse de ce site et nous l'ajouterons dans les 24h. Nous ne faisons pas de discrimination contre quelconque site BitTorrent et nous les ajouterons sur demande. Cependant, nous ne voulons absolument rien à voir avec le fait d’anonymiser le trafic de pédophiles, de malades qui cherchent sur Google la façon de se dépêtrer d’un meurtre, ou de tout autre chose. Nous voulons protéger BitTorrent et rien de plus.”

Ce logiciel vous permettra donc de surfer sur le web à la recherche des précieux .torrent sans que votre fournisseur d’accès ne le remarque. Et comme il inclue également un protocole pour crypter les flux d’échanges BitTorrent il sera également très difficile pour lui de vous brider.

N’attendez donc plus pour l’essayer, il est disponible librement et gratuitement sur le site officiel.

Aller plus loin

  • # je suis surement debile...

    Posté par . Évalué à 2.

    mais le principe exposé là est de surfer en passant par un poxy

    il suffira alors aux fournisseurs de bloquer le trafic vers ce proxy (comme il le fait deja avec d'autres sites proposant des torrents), non ?

    ou bien il s'agit d'un reseau alternative qui permet de surfer en peer2peer et donc si une source tombe, d'autres ont l'infos.

    j'ai pas tout compris.
  • # Liste blanche

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    "Si vous essayez d'accéder à un site BitTorrent qui n’est pas dans notre liste blanche"

    Quelqu'un a trouvé cette liste blanche ?
    J'ai regardé sur le site, mais pas trouvé.
    • [^] # Re: Liste blanche

      Posté par . Évalué à 1.

      Ce serait intéressant de voir si quelques uns des célèbres index de fichiers bittorrents contenant pas mal de données copyrightés (genre pirate bay) se trouvent sur la liste blanche. Ça contrasterait pas mal avec le discours "Nous pensons que c’est un comportement injuste et erroné puisqu’il existe de nombreux usages légaux pour BitTorrent."
      • [^] # Re: Liste blanche

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        C'est sûr, ça... tout le monde sait que le trafic de BitTorrent est de 2% seulement pour les fichiers copyrightés, tout le reste, c'est bien sûr des productions libres, des photos de vacances et des distributions Linux. C'est bien connu.
        • [^] # Re: Liste blanche

          Posté par . Évalué à 2.

          tout le monde sait que les voiture renault ne sont utilisé qu'en respectant les limitations de vitesses, et que seul 2% qui les possède ont, une fois, fait un excés de vitesse de plus de km/h compteur .
          • [^] # Re: Liste blanche

            Posté par . Évalué à 1.

            Ah ah ah!

            Non, en fait ils ont raison chez Deluge, il vaut mieux etre anonyme quand on visite mandriva.com pour telecharger le torrent pour sa distrib. Des fois que ton ISP soit anti-Linux parce que ca se telecharge via bittorrent.
            • [^] # Re: Liste blanche

              Posté par . Évalué à 2.

              Je n'ai pas très bien compris où ce situait les proxy ; juste pour les portails, ou pour le dl.

              Mais toujours est il que comcast et at&t forgent des paquets RST sur les connexions bt qu'ils voient passer /o\.

              Et ils s'occupent pas de savoir si c'est un linux ou le dernier film recommandé par linuxfr en screener.

              Donc là ils commencent déjà à bloquer le protocole torrent. Si le proxy c'est juste pour le portail : c'est logiquement la prochaine cible qui sera visée. Cf la volontée de l'ifpi :


              L'IFPI réclame ainsi une surveillance permanente, de tous les internautes et de toutes les données qui transitent via leurs réseaux. En sus de cela, l'IFPI demande purement et simplement le blocage continuel des protocoles P2P (bien que ceux-ci soient aussi utilisés à des fins légales...) et le refus d'accès à des Web qui proposent des contenus illégaux en téléchargement. Pour le filtrage des contenus, l'IFPI préconise les technologies d'identification acoustique pour les morceaux de musique. Une technologie qui demande toutefois des ressources considérables, surtout pour « filtrer » les données de l'ensemble des internautes européens.

              Vu que pour eux "P2P = contenus illégaux" faut entendre "Refus d'accès a des site lié à du contenu sur P2P".
  • # maître cappelo

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    s/crypter/chiffrer/

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.