Traduction en français du "Encourage Women in Linux HOWTO"

Posté par . Modéré par Mouns.
Tags : aucun
0
10
juin
2004
Communauté
Peu de personnes savent qu'il existe un intéressant HOWTO, appelé le "Encourage women in Linux HOWTO" qui traite de la question des comportements sexistes (et aussi en général des comportements profondément désagréables) dans la communauté Linux (et plus en général) dans la communauté du logiciel libre. Je propose une traduction de ce HOWTO. Cette traduction n'est sans doute pas définitive, et cette dépêche a donc pour but à la fois d'appeler des personnes à relire et à commenter ma traduction, mais aussi de faire découvrir ce HOWTO méconnu et, au delà, peut-être de déclencher une interrogation sur les pratiques sexistes, et en général sur les comportements dominateurs, désagréables et tout simplement chiants dans la communauté du logiciel libre.

J'en profite au passage pour mentionner l'existence du collectif GenderChangers (puisque c'est grâce à ce collectif que j'ai découvert ce HOWTO), qui est un collectif d'informatique non-mixte, organisant des ateliers, des conférences et autres échanges de savoirs un peu partout en Europe.
url: http://www.genderchangers.org/

Aller plus loin

  • # incroyable.

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    J'avais déjà lu le (très bon) howto, la traduction est pas mal aussi (bien que j'avoue avoir sauté des parties).

    Toutefois le fait que ce howto ait à exister me fait toujours halluciner, depuis la première fois où je l'ai lu. Avant de le connaître, je croyais les informaticiens (et scientifiques en général) un chouïa plus élevés que ça, et que ce genre de conseil coulait de source...

    Mais manifestement aucun groupe n'est épargné, et y'a des cons partout©.
    • [^] # Re: incroyable.

      Posté par . Évalué à 8.

      La traduction comporte quelques lacunes d'orthographe/grammaire. J'ai essayé de faire un diff jusqu'à la partie 3, mais il manque aussi l'utilisation des vraies guillemets français, et j'ai dû loupé quelques majuscules accentuées.

      Mon diff est là : http://cjoint.com/data/gkmgK0J7cH_encourage-women.diff(...)
      • [^] # Re: incroyable.

        Posté par . Évalué à 2.

        Merci pour le diff, je regarderais dès que j'ai un peu de temps :)
        • [^] # Re: incroyable.

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          « Ne complimentez pas un-e développeureuse Gimp sur la manière dont il/elle utilise les couches. »
          (« Don't compliment a gimp developer on her use of layers. »)

          Dois-je dire que dans mon esprit de probable gros macho sexiste je me suis demandé de quelles « couches » il était question ici ? Bref « calques » serait une meilleure traduction, sans double-sens fâcheux.
          • [^] # Re: incroyable.

            Posté par . Évalué à 2.

            Merci, je cherchais justement un mot pour traduire "layers", et je ne trouvais pas du tout, étant nul en graphisme.
          • [^] # Re: incroyable.

            Posté par . Évalué à 2.

            Sans double sens , c'est pas dans le ton du texte.

            Le travail d'un traducteur, c'est de garder l'esprit de l'original.
    • [^] # Re: incroyable.

      Posté par . Évalué à 4.

      Aucun groupe n'est plus ou moins élevé, simplement les informaticiens sont très majoritairement des mecs, qui comme tous les mecs ont des réactions très irrationnelles faces aux femmes (hormones, tout ça ...) et que ça rassure de se retrouver dans un univers de garçons, donc qui exclus et dévalorise les femmes (je ne connais pas de façon intelligente ou subtile d'exclure les gens).
      Je te rassure, les scientifiques ne sont absolument pas plus ni moins intelligent, fin, ou évolués que n'importe qui d'autre.

      Mes two cents de psy de comptoir (scientifique, le comptoir)
      • [^] # Re: incroyable.

        Posté par . Évalué à 5.

        simplement les informaticiens sont très majoritairement des mecs

        Jolie constatation... mais cela n'explique pas pourquoi est-ce que ce domaine est principalement composé de "mecs"?
        • [^] # Re: incroyable.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il n'y a pas que dans l'informatique (au sens large) que la difference est flagrante. C'est vrai dans tous les metiers dits "technique".
          Et inversement, va dans n'importe quelle service marketing/com et tu sera surpris(ravi? jaloux?) de voir une ecrasante majoritee de femmes.
          Tout ca est lie a la difference d'education entre les garcons et les filles, y'a qu'a voir les jouets pour enfants pour s'en convaincre.
          En general on offre plutot des lego/mecano a des petits garcons et plutot des poupees aux petites filles.
          Ou bien encore les dessins animes, Goldorak/Transformer pour les uns et Candy/(zut j'ai pas d'autre exemple) pour les unes.

          Mes 2c de sociologie de comptoir! (robert, une autre!)
          • [^] # Re: incroyable.

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            Je dirais pas vraiment technique, mais plutôt "scientifique" ... je sors d'une fomation en physique et c'est clair que la ratio homme/femme est très déséquilibré ... Je veux pas faire le sexiste, mais c'est nos différences qui font notre égalité ... il y de très bonnes informaticiennes et même d'excellente, simplement ce n'est pas majoritairement leur voie ...
            Dans un autre registre, je fais de la production en musique électronique (expérimental, recherche, sound design) et là aussi on manque cruellement de femme. Par compte les quelques femmes qui sont active dans ce milieu on une sonorité très spécifique ... et très long des caricatures. Elles n'ont pas un son plus fin, claire, gentil ... il n'y a pas vraiment de terme pour décrire cette différence ... on pense autrement, on a une autre approche du groove (ou du développement, de l'organisation, ...) ... et je suis très content de ses différences ... la vie serait terne si on était trop semblable ...
            Il faut simplement un grosse dose de respect. Il ne manque que ça. Et ça marche dans les deux sens ...
            • [^] # Re: incroyable.

              Posté par . Évalué à 3.

              simplement ce n'est pas majoritairement leur voie

              hum....
          • [^] # Re: incroyable.

            Posté par . Évalué à 1.

            Oui, l'éducation, l'orientation..

            Une prof de communication m'a raconté qu'à ses début dans le milieu informatique il y avait au moins autant de femme. On avait recyclé les secrétaires, et il y a plus de femmes secrétaires.
            Et puis, on s'est rendu compte que l'informatique était un poste clef dans l'entreprise..
            J'aimerais savoir si cette petite histoire est vraie :)
            • [^] # Re: incroyable.

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Les secrétaires? Je l'ignore. Néanmoins, les premiers ordinateurs, si je me souviens bien, datent de la seconde guerre mondiale. On peut donc penser que les hommes étant au front, les seules petites mains disponible étaient majoritairement des femmes (d'ailleurs, les guerres mondiales ont permis aux femmes de faire leur preuves dans bien des domaines).Par la suite, les hommes sont revenus du front et n'ont guère apprécié que leurs femmes travaillent (pas seulement dans l'informatique d'ailleurs).
              Ce n'est qu'une hypothéses, mais elle me semble vraisemblable.

              Je n'ai pas retrouvé le lien, mais il y a quelques temps une news annoncait la mort d'une pionniere de l'informatique, une recherche sur son nom devrait permettre de comprendre comment elle est arrivé là.
              • [^] # Re: incroyable.

                Posté par . Évalué à 2.

                n'importe quoi...

                A la fin de la seconde guerre mondiale, il y avait peut-être... deux ou trois ordinateurs (un à Los Alamos (projet Manhattan), un anglais dont le nom m'échappe pour casser le code de communication des Allemands) et c'est tout.

                Parler d'informatique à l'époque revient à parler quasiment d'ordinateur quantique aujourd'hui... alors dire que les femmes travaillaient là-dedans au sortir de la guerre est une hérésie. D'autant plus que c'était un axe de recherche très coûteux et que les postes de chercheurs de l'époque était quasiment exclusivement du monopole des hommes...

                Alors, ton hypothèse...
                • [^] # Re: incroyable.

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Les machine anglaises s'appelaient les 'bombes' (bio de Turing sur alanturing.net)

                  Pour rappel la premiere informaticienne (sur le plan theorique) fut Ada Lovelace qui travailla sur la machine de Babbage.... et se sont souvent des femmes qui percaient les cartes perforees a l'epoque des premiers ordis, evidemment on peut ne pas considerer cela comme un travail d'informaticien...

                  Pour l'informatique quantique je pense que c'est loin d'etre aussi simple que l'informatique en 1945. Les bases de la logique utilisee en info sont connues depuis longtemps et de plus sont assez facilement comprehensibles car on l'utilise dans notre realite : un objet ne peut etre en 2 endroits a la fois, une porte ne peut etre ouverte et fermee, ..., la logique quantique n'est pas abordable aussi facilement, en particulier la notion de superposition d'etat n'est pas naturelle, si on rajoute la decoherence, ...
                  • [^] # Re: incroyable.

                    Posté par . Évalué à 0.

                    La logique utilisée dans les ordinateur n'était pas si ancienne à l'époque : c'est dans les années 20-30 que se sont développées la plupart des logiques utilisées dans nos machines (lambda-calcul, machine de Turing, ...). Par ailleurs, la notion fondamentale de la logique étant qu'on peut parler de mathématique avec les mathématiques elles-même n'a rien d'évident et a été un saut conceptionnel très important, saut qui n'a été réalisé complètement que vers 1930 par Gödel (avec finalement le théorème d'incomplétude de Gödel) alors qu'il est le résultat d'un projet scientifique débuté au milieu du XIXème siècle.

                    Alors il ne faut JAMAIS oublié que ce qui nous parrait naturel car on nous l'a inculqué à l'école depuis longtemps ne l'était pas forcément auparavent.

                    Qui te dit que dans 30 ou 40 ans la logique quantique ne sera pas aussi naturelle que les autres pour nos petit-enfant ?
                • [^] # Re: incroyable.

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Relis bien mon post.
                  Ai-je dis que les femmes était à l'avant garde? non. Je n'ai d'ailleurs pas dit LES femmes, mais DES femmes, ce qui est différent.
                  Je n'ai pas parlé de chercheurs mais de petites mains, autrement dit, ceux qui, bien que fort utile, ne sont pas les plus indispensable.
                  Peut-être me suis-je trompé, mais ton message, limite insultant, ne contredit aucunement le mien.

                  Apprend à lire avant de répondre s'il te plait.
                  • [^] # Re: incroyable.

                    Posté par . Évalué à 0.

                    toi aussi... tu parlé des femme en informatique (« et pas seulement en informatique »). Je te réponds sur ce point.

                    C'est tout.

                    Apprends aussi à lire avant de donner des conseils.
                    • [^] # Re: incroyable.

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      Oui, je parle d'informatique au sens large et donc? Aurais-je du dire "préhistoire de l'informatique" ? A la rigueur...
                      Par conséquent, je ne vois toujours pas en quoi mon post ( et par conséquence mon hypothése) était stupide.
                      Dire que les femmes ont remplacé les hommes dans bien des domaines durant les deux guerres mondiales et que celles-ci ont participé à l'émancipation de la femme est EXACT qu tu le veuilles ou non. J'ai extrapolé en disant que PEUT-ETRE durant la préhistoire de l'informatique (content?) elles ont pu occuper des places qui sans cela aurait été tenu par des hommes.
                      Si ce post te convient c'est que tu aimes vraiment couper les cheveux en quatre...
                    • [^] # Re: incroyable.

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Cela fait un moment qu'on n'avait pas eu le plaisir de te lire. J'avais oublié à quel point tu peux, que tu aies raison ou tort sur le sujet dont tu discutes, être désagréable. Si c'est à cause d'un problème dans ta vie, je te plains, car il doit être particulièrement douloureux.

                      Pourquoi ne suis-tu pas tes propres bonnes résolutions ? http://linuxfr.org/comments/200092,1.html(...)
          • [^] # Re: incroyable.

            Posté par . Évalué à 2.

            c'est une bonne socio de comptoir deja ;o)
            on peut ajouter que les femmes etaient plus nombreuses en formation informatique au debut des années 80 qu'aujourd'hui
            formation presentées comme leur convenant a l'epoque parce que "technique, sans toucher au cambouis" a une epoque ou seul les informaticien/nes approchaient les ordinateurs.
            puis l'ordinateur s'est diffusé, les representations ont changées, et on a plus le meme ratio homme/femme en formation (d'apres les chiffres que j ai).
            mes 2c aussi, vu qu on peut aller beaucoup plus loin dans la reflexion, et je posterais pour citer mes sources asap
  • # sexisme ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Peut-être tout simplement que les femmes sont plus intelligentes que les mecs et qu'elles ont compris que la vie c'est quelque chose de trop formidable pour la gacher en la passant face à un écran en recompilant éternellement sa kernelle ?
    • [^] # Re: sexisme ?

      Posté par . Évalué à -2.

      ça c'est bien démago, bravo ....

      mais relis toi un peu, tu comprendras, derrière les apparences, ce qu'il y a de sexiste dans ton propos.
      • [^] # Re: sexisme ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Ah non, il n'y a rien de sexiste.
        Tout ce que je veux dire c'est que j'envie les femmes qui peuvent se permettre de ne pas perdre leur temps devant un ordinateur mais qui plutôt préfèrent faire à bouffer, la vaisselle, des colliers de fleurs, des coussins en noyaux de cerises...
    • [^] # Re: sexisme ?

      Posté par . Évalué à -1.

      Peut-être que les femmes n'ont pas besoin d'un guide pour se comporter comme un être humain civilisé ?

      Là je crois que l'auteur a fait ça sérieusement.
    • [^] # Re: sexisme ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Si si, de dire :
      «Peut-être tout simplement que les femmes sont plus intelligentes que les mecs et qu'elles ont compris que la vie c'est quelque chose de trop formidable pour la gacher en la passant face à un écran en recompilant éternellement sa kernelle ?»

      c'est complètement sexiste. c'est exactement pareil que de dire le contraire (les hommes sont plus intelligent que les femmes)

      Sans compter les débordements possibles:
      Les femmes sont plus intelligentes et ont compris les choses importantes de la vie, comme s'occuper des enfants, etc...

      Le macho moderne, n'hésite pas a reconnaître des qualités aux femmes que l'homme n'a pas. C'est toujours de la discrimination en fonction du sexe, sans fondement.
  • # Mouais

    Posté par . Évalué à 0.

    Rien que dans le commaire il y a une fautes d'orthographe :
    A propos de l'auteure ...
    J'ai peur de continuer à lire ...
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par . Évalué à -1.

      sommaire ...
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      En fait je suppose que c'est de l'humour.
      Mais ça va un peu trop loin des fois :

      "LinuxChix a pour principal objectif de créer un environnement agréable et productif pour tou-te-s les utilisateurices et développeureuses Linux, mais plus particulièrement pour les femmes."

      Non seulement la phrase est écrite à moitié en non-français, mais en plus elle ne veut rien dire.
    • [^] # Re: Mouais

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Auteure avec un "e" est un féminin de auteur, peut-etre pas canonique, mais revendiquatif. Par exemple "Le Mondfe Diplomatique" l'utilise systématiquement.
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        On peut aussi dire écrivaine comme sur Arte ...
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par . Évalué à 6.

        Ah, la féminisation des métiers...

        Au fait, comment il faut appeler une femme chasseur alpin ? :o)
      • [^] # Re: Mouais

        Posté par . Évalué à 6.

        Revendiquatif de quoi ? Montrer du doigt une femme en disant : Regardez c'est une femme qui a fait ça! Wahoo c'est cool il y en a qui écrivent des trucs!

        Non mais là on délire complètement. Agatha Christie, Mary Higgins Clark, George Sand (qui a rusé elle), etc. ne sont pas assez connues pour que la majorité des gens ne supposent plus qu'un auteur est un homme par défaut ? C'est limite insultant pour la cause qui est censée être défendue.
        • [^] # Re: Mouais

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          Encore une fois, il y en a qui n'ont pas compris que le genre de la fonction n'est pas le genre de la personne.
          D'autre part, en français, le masculin est aussi le genre neutre. Ce n'est pas parce qu'un ministre en jupons a outrepassé ses droits en créant un fâcheux précédent qu'il faut massacrer la langue qui comporte bien assez d'exceptions et que l'on aurait grand intérêt à simplifier.
          Promouvoir l'égalité des fonctions professionnelles ne peut en aucune manière s'accommoder d'une différentiation des noms selon le sexe de la personne qui l'exerce.
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Tiens, faut que je pense à aller chez madame le boulanger tout à l'heure.
            • [^] # Re: Mouais

              Posté par . Évalué à 2.

              On ne peut pas avoir le beurre, l'argent du beurre, et le crémier par dessus le marché :-).
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par . Évalué à 2.

            Je plussoie. Mais plus que la féminisation des titres, ce qui me fait bondir c'est les terminaisons du type "auteur-e-s originales du texte". De deux choses l'une, ou bien on écrit "auteurs originaux du texte" utilisant le masculin comme neutre comme cela devrait être. Ou bien on va jusqu'au bout de cette pseudo féminisation et on écrit "auteur-e-s orgina-ux-les du texte" quitte à être illisible mais manifestement ce n'est pas un problème.
            • [^] # Re: Mouais

              Posté par . Évalué à 1.

              Surtout que c'est pas forcément avantageux :

              entaîneur -> entraîneuse
              professionnel -> professionnelle
              coureur -> coureuse
          • [^] # Re: Mouais

            Posté par (page perso) . Évalué à 0.

            Tu veux jouer la le sentinelle, Pierre ?
  • # Fautes

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Il y a quelques fautes de frappe dans la traduction, certains mots se retrouvent avec un "-e-" ou "-te-" à l'intérieur, c'est étrange.
    J'ose epérer que ce ne sont que des typos que le traducteur s'empressera de corriger, et non des fautes voulues pour rendre le document sexiste en montrant que les femmes ne sont pas l'égal des hommes (ce qui serait un comble !)
    • [^] # Re: Fautes

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Euh ... t'es sur que c'est pas justement pour éviter d'avoir des 'genres' dans le document ... Dans les articles traitant de sexisme, il est pas rare que les auteurs ne respectent pas la règle 'le masculin l'emporte sur le feminin' en "superposant" les deux accords possibles. C'est une forme de protestation :)
  • # Dommage

    Posté par . Évalué à 10.

    > Ce qu'il faut faire et ne pas faire pour encourager les femmes à s'intéresser à Linux
    > 3.7. Ne faîtes pas d'avances sexuelles aux femmes

    Si on peut même plus emballer les femmes avec gnu/linux, où va t'on :)
  • # ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je me demande si ça n'est pas encore plus sexiste de pondre un How-to de ce type que de ne rien faire...

    C'est comme la journée mondiale de la femme : y a pas plus sexiste que ça : "bon bin on vous consacre une journée, mais après faudra pas la ramener en disant qu'on pense pas à vous..." et puis c'est sympa d'être mise au même rang que la journée mondiale du sida, des chiens, ou des chats...
    • [^] # Re: ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Je suis tout à fait d'accord avec toi.
      Ca fait vraiment : l'informatique c'est un truc de mecs, pour ceux qui en ont, mais regardez, on est sympa, on veut bien aider les nanas à faire du linux.

      Enfin, macho ou féministe, c'est kif kif et haricot.
      • [^] # Re: ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        C'est exactement ce que j'ai ressenti aussi

        et puis: soyez polis, faites des compliments, montrez du respect...
        euh... je veux bien qu'il y'ait des "cas" dans le milieu informatique mais tout de même... c'est des règles de vie ca... pas un how-to intégrer une femme dans un groupe d'informaticiens.
      • [^] # Re: ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        "Enfin, macho ou féministe, c'est kif kif et haricot."

        C'est vrai que les machos sont des gens qui se font agresser dans la rue, battre par leur femme, sont descriminés a leur taf, font toutes les taches ménagères et autre à la maison, ....

        Donc effectivement, ca doit etre la meme chose un macho et une feministe ;) L'un n'existe que parce que le premier existe...
        Macho == agression, Feministe == défense
    • [^] # Re: ?

      Posté par . Évalué à 7.

      Le HOWTO en question permet de faire prendre conscience à certaines personnes de certaines dérives sexistes, qui sont pas forcément conscientes, pour ça je trouve qu'il est plutôt pas mal (même s'il y a quelques bouts de rédactions que j'ai pas trop aimés ou compris, mais j'imagine que c'est surtout du au fait que c'est une traduction relativement récente).

      Le but de ce truc c'est pas de dire "bon ben voilà, on a pondu ce truc on a l'esprit tranquille, maintenant je vais pouvoir faire mes blagues sur les blondes et draguer la nouvelle", bien au contraire.
    • [^] # Journée de la femme

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est vrai qu'à première vue ça a l'air plutôt sexiste une journée de la femme. Mais en y regardant un peu plus près, cette journée n'est pas la pour rappeler qu'il y a des machos ici et là, en informatique comme ailleurs. Cette journée, à mon avis, est là pour nous rappeler qu'il y a des femmes qui meurent, qui se font assassiner, qui sont mal traitées, battues, exploitées, traitées en esclavage, humiliées... juste parceque ce sont des femmes et que parceque certains hommes les considèrent comme des marchandises.
      Alors biensûr, si on pense juste aux femmes de notre entourage, de la télé... qui nous traitent de machos, la journée de la femme parait ridicule. Tout le reste (un peu plus loin de nous -- et encore..) s'oublie un peu trop facilement.

      Par contre, on pourrait lancer un troll sur la journée de l'internet qui parait moins vitale...
  • # Long coup de gueule

    Posté par . Évalué à 10.

    Bonjour,

    Disclaimer :
    1/ le coup de gueule n'est pas dirigé contre l'auteur _en particulier_, ma s contre tous ceux qui ont le même comportement
    2/ le but n'est pas de dire "les gens qui font ça sont des cons", mais de les faire réagir à propos de ce qu'ils écrivent
    3/ Cela ne retire rien au fait qu'il est très bien d'avoir traduit ce texte ...


    Serait-il possible d'éviter ce massacre du français consistant à mettre (par exemple ici) : "auteur-e-s"

    C'est :
    - Faux
    - Génant
    - Stupide
    - Inutile
    - Et dans certains cas (ici par exemple) insultant

    Je développe :
    (je prendrais l'exemple dans la news "auteur-e-s" à chaque fois, mais je vous invite à lire particulièrement le cinquième point, "insultant")

    Faux : la forme (qui existe déja) est "auteur(e)s" (avec les réserves d'avoir le mot auteur au féminin). D'ailleurs, ici, la phrase devrait être accordée (originales n'est pas accordé avec les 2 genres).

    Génant : la lecture est coupée par les tirets - C'est un peu leur but, en fait. (Voir les règles de typographies et les différents tirets existants)

    Stupide : il me semble inutile de pointer _a chaque fois_ que les femmes font quelque chose, que ce sont des femmes qui l'ont faite. Voir le 3.11 du document, "ne pointez pas les femmes du doigt quand elles arrivent"

    Inutile : le français possède des règles de grammaires donnant priorité à un accord par rapport à l'autre. Il _fallait_ faire un choix, ce choix peut éventuellement être modifié (comme en anglais dans des livres, le pronom utilisé est maintenant souvent "her"), mais une règle existe, autant l'appliquer.

    Insultant : Prenons le "auteur-e-s". Voici un extrait du texte original :
    This document began with the verbatim recommendations of the
    women who attended the LinuxChix BOF, and was added to by many more women in
    the months following the original BOF. In other words, this HOWTO represents
    the feelings and opinions of real women involved in Linux.


    Vous aurez compris que c'est un document fait par des _femmes_. Pas des hommes et des femmes, juste des femmes. Donc, en utilisant la forme (censée respecter l'égalité) "auteur-e-s", le traducteur attribue le mérite d'un travaill fait par des femmes à des hommes. De même, cet usage dans _tout_ ou quasiment le document, déplace complètement la source de ce document, en insinuant que les hommes sont sujets aux mêmes brimades que les femmes (alors que le but de ce document est justement de montrer la différence de traitement).

    Après, il y a des traductions "féminisées" massacrées :
    développeureuse -> développeuse

    (Ce qui est quand même un comble vu le document traduit ;) )

    Enfin, vous pouvez voir un concentré de plein de critique ci-dessus dans le 3.16, troisième étoile, qui est un "bon" (je devrais plutôt dire mauvais) exemple.


    Pour finir, je vous demanderais de lire le document original pour voir :
    1/ Si les auteurs féminisent les noms.
    2/ Si les auteurs se sentent obligés de spécifier _tous_ les genres à chaque mot pouvant s'appliquer aux deux sexes
    3/ etc.

    (Indice : Ce document à été écrit par des femmes qui cherchent justement l'égalité avec les informaticiens hommes)


    Commentaire juste pour l'auteur :
    Sur le lien sur ta page web, on arrive sur le répertoire racine, c'est pas top, mais quand on va sur le répertoire pub, on tombe sur une page qui fait :
    " Bienvenu-e ..."
    Quel est l'intérêt de masculiniser ce mot (féminin) ???
    • [^] # Re: Long coup de gueule

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Superbe coup de gueule !

      Il est vai que ce comportement tout aussi extrêmiste que le sexisme contre les femmes est très fatiguant et déroutant. Alors qu'il semble que le texte orginale était plus ouvert.

      Quand à la défiguration des pub, je suis 200% d'accord, On se fout du corps des femmes et de tout les clients en même temps.

      http://standblog.org/blog/2003/12/01/93113194-et-maintenant-une-pet(...)

      Mais se n'est pas en cherchant l'uniformité absolue entre homme et femmes que l'on aura le respect. Ne cherchons pas à stigmatiser dans un sens ou dans l'autre.

      Sinon, je n'ai jamais vu sur les liste de diffusions française des propos aussi débile que ceux mentionné dans l'article ( SLUG ). c'est sidérant !

      Ceci dit, Il est vrai qu'en informatique, le préjugé d'une matière asociale et sexiste est important et qu'il nous appartient d'en prendre conscience.

      Merci pour cet article !
    • [^] # Re: Long coup de gueule

      Posté par . Évalué à 4.

      développeureuse ? C'est peut-être pour parler des filles qui ont peur de devenir développeuses... :o)

      Bon OK je sors... -> []
    • [^] # Re: Long coup de gueule

      Posté par . Évalué à 4.

      Concernant l'emploi de auteur-e-s dans la news, c'est effectivement une ... faute, toutes mes excuses, mais il y avait peut-être des manières plus agréables de me le faire remarquer, non ? Quand à son soi-disant usage "tout au long du texte", étant donné qu'il n'est *jamais* employé dans le texte (un petit grep te le dira), je ne comprends pas le reproche.

      Concernant l'emploi de "Bienvenu-e", ce n'est déjà pas moi qui ait mis cette page en ligne, et je pense ensuite que c'est encore tout simplement une erreur.

      Quant à "développeureuses", l'emploi exprime le fait qu'il s'agit de femmes *et* d'hommes, comme dit plus haut ("LinuxChix n'est pas composé exclusivement de femmes").

      Pour finir, concernant le fond de ton texte, le débat de la féminisation est long, complexe, et je ne crois pas pouvoir le mener de manière satisfaisante (càd de manière à déboucher sur quelque chose d'intéressant, et pas sur les poncifs habituels) sur LinuxFR. On en discute en mail si tu le souhaites. Quant tu pointes du doigt le paragraphe 3.16, je m'aperçois que j'ai effectivement fait quelques erreurs, qui font que le texte n'est pas toujours cohérent par rapport à cette féminisation, donc si tu veux me signaler d'autre points, je suis vraiment preneur.
      • [^] # Re: Long coup de gueule

        Posté par . Évalué à 2.

        mais il y avait peut-être des manières plus agréables de me le faire remarquer, non ?

        Oui, vraisemblablement. Mais cela n'aurait pas eut le même impact, et le but est bien de s'attaquer un usage qui se répand, et de faire réagir TOUT le monde, pas uniquement toi (sinon, effectivement un message plus soft aurait vraisemblablement suffit).

        c'est effectivement une ... faute

        Dire que les auteurs sont des hommes et des femmes, oui. La façon dont c'est écrit (vraiment la forme seule), tu ne feras pas croire que c'est un accident ...

        étant donné qu'il n'est *jamais* employé dans le texte (un petit grep te le dira), je ne comprends pas le reproche.

        Quand je parle de l'usage, c'est celui du mix masculin / féminin avec les tirets, pas uniquement de "auteur-e-s", hein ;)

        Un petit listing (lecture en diagonale) :
        2.4) x2
        2.5) x1 (un affreux "gen-te-s")
        2.6) x1
        2.7) x1
        2.8) x1 (d'ailleur il est étiqueté 2.9 ;) )
        2.9) x1
        3.1) x1 (le retour du "gen-te-s")
        3.5) x3
        3.8) x1
        3.11) x2
        3.12) x1 (titre, je pense aussi que le "nouveaux/nouvelles" est en trop)
        3.15) x3 (encore un "gen-te-s")
        3.16) x6 (avec un certain nombre de il/elle HS en plus)
        3.17) x1
        3.19) x2
        3.20) x1
        3.22) x1
        3.24) x5
        3.25) x2 (plus une typo sur "milieu", ligne 8, mot 3)
        4) x1
        A) x6

        Et il y en a sûrement que je n'ai pas vu ...

        Quant à "développeureuses", l'emploi exprime le fait qu'il s'agit de femmes *et* d'hommes

        Sauf qu'il n'est pas employé pour désigner des membres de LinuxChix (dans le 3.16 par exemple), mais pour des développeuses (et uniquement des femmes, ce qui est le sujet du texte)

        D'autant plus que le terme est excessivement mal choisi (très mal connoté) ;)

        Pour finir, concernant le fond de ton texte, le débat de la féminisation est long, complexe

        On est d'accord sur la débat sur la féminisation, mais pas sur le fond de mon texte.

        Le fond consiste à dire :
        - L'utilisation de cette forme d'accord (les "-e-s") est :
        - Faux
        - Génant
        - Stupide
        - Inutile
        - Et dans certains cas insultant

        Et ici, en plus, ne respecte pas le document original (emploi du double genre lorsque le texte ne parle _que_ des femmes).

        je ne crois pas pouvoir le mener de manière satisfaisante (càd de manière à déboucher sur quelque chose d'intéressant, et pas sur les poncifs habituels) sur LinuxFR

        Pourtant c'est sûrement beaucoup plus utile ici (ou ailleurs, mais en public) qu'en privé, par mail. Il y aura "un peu" de pollution, mais c'est inévitable ...
        • [^] # Re: Long coup de gueule

          Posté par . Évalué à 1.

          Sisi, l'emploi de auteur-e-s dans le texte de la news est effectivement une erreur, je voulais écrire auteures, j'ai écrit auteur-e-s.

          Quant au fait que j'élargis parfois (et encore, supposément, puisque le texte original ne donne aucune indication quant à ça) le genre de certains mots, ça ne me semble pas constituer une trahison, puisque l'auteure signale plusieurs fois dans le texte que ces conseils ne sont pas à appliquer uniquement à des femmes, mais à n'importe quel être humain.

          Concernant le débat sur les formes de féminisation, je ne crois pas possible en général de mener un débat qui est difficile, complexe et très long de manière publique sur un forum. Ca semble peut-être rude, mais le forum de discussion public impose certaines formes de discussion très codifiées, ou au moins enlève la possibilité de certaines formes, ce qui fait que je ne crois pas pouvoir arriver à un débat très intéressant dans ce contexte.
          • [^] # Re: Long coup de gueule

            Posté par . Évalué à 3.

            Quant au fait que j'élargis parfois (et encore, supposément, puisque le texte original ne donne aucune indication quant à ça)

            Ah ? Tu sait, le pronom "her" en anglais, c'est _féminin_ (sauf cas particulier dans certains livres où il remplace le "il" générique).

            Exemple:
            (Dans le 3.16)
            [juste avant, on parlait des femmes qui ont moins confiance en elles que les hommes]


            "Compliments help improve her self-confidence, which in turn keeps her interested in the subject."
            Que tu traduit par :
            " Les compliments aident à améliorer la confiance en soi, ce qui en retour aide à rester intéressé-e par un sujet."

            Tu passe donc d'une phrase marquant sont sujet comme féminin (tous les pronoms her renvoyant à la phrase précédente), par une où tu force l'acception des 2 genres ...

            D'ailleurs, j'aurais plutôt traduit ce passage-là comme ça :
            "Les femmes ont généralement moins confiance en elles que les hommes, et auront tendance à se juger plus durement qu'une autre personne. Les compliments les aident à gagner de la confiance en soi, ce qui à son tour entretient leur intérêt sur le sujet. Si elle pense qu'elle n'est pas bonne avec Linux, elle arrêtera surement de travailler dessus."

            (Et il y a encore sûrement des choses à reprendre là dedans, peut-être pour corriger l'erreur d'accord du texte original, que j'ai laissée).
            • [^] # Re: Long coup de gueule

              Posté par . Évalué à 1.

              Effectivement, dans ce cas-ci, c'est vrai, mais enfin, je ne trouve pas que ce soit une trahison du texte, pour les raisons que l'auteure mentionne plus haut.
  • # où sont les femmes?

    Posté par . Évalué à 8.

    je trouve que ça serait sympa d'avoir un commentaire de la part des principales intéressées, non?
    J'espère qu'il y en a au moins quelques unes ici?
    • [^] # Re: où sont les femmes?

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      Un commentaire ? Bah je ne pense pas que ce soit très utile... Ce how-to on m'en a parlé dès que j'ai debarqué dans l'informatique. C'est vrai qu'au 24869e degré il peut faire sourire... Mais c'est un peu lassant... Ce type de réflexion c'est tous les jours qu'on les entend mais sans aucun humour. Les "excusez-moi mais c'est à un technicien que je souhaite parler" en entendant une voix de femme sont monnaie courante. Alors une fois c'est drôle, après ça l'est nettement moins. Devoir faire ses preuves en permanence c'est extrêmement pénible...
      Donc enfoncer le clou sur un état de fait c'est bien, se demander pourquoi c'est mieux.
      Quant à moi je songe à publier un billet d'humeur avec un best-of des meilleurs moments de mes dialogues avec les informatichiens.

      Je vous salue bien :)
      • [^] # Re: où sont les femmes?

        Posté par . Évalué à 3.

        Personnellement, je constate que doucement mais sûrement, les filles se mettent à l'informatique, et en général avec beaucoup de brio.

        Je n'ai pas connu personnellement de cas de misogynie. En général c'est plutôt l'inverse (ceux qui ont participé à des coding parties dans les années 90 savent qu'en général c'était gratuit pour les filles).

        Chez nous, nous avons une administratrice système qui a fait ses premières armes en recompilant le noyau d'OpenBSD (respect) et qui depuis se sort relativement bien de toutes les situations ... parce qu'elle sait lire une doc ! :-)

        Pourvu que cela continue ...
        • [^] # Re: où sont les femmes?

          Posté par . Évalué à 5.

          «ceux qui ont participé à des coding parties dans les années 90 savent qu'en général c'était gratuit pour les filles»

          Ce qui est une des formes de "sexisme" qui est reproché dans l'article, si je me rappelle bien (je l'ai lu en VO il y a longtemps). Il me semble que l'autrice[1] reproche justement aux hommes de stigmatiser le fait qu'elle est une femme lorsqu'elle se présente à une réunion de geeks.

          [1]: auteure c'est moche et ça ne s'entend pas à l'oral.
        • [^] # Re: où sont les femmes?

          Posté par . Évalué à 5.

          Alors justement, j'ai horreur des trucs « gratuit pour les filles ». Ce n'est que de la discrimination positive et c'est presque pire parce qu'en plus, ça donne bonne conscience.

          C'est vrai quoi, une femme au foyer (il y en a d'autre?) dépend de son mec qui en a mare de raquer tout le temps.
          C'est vrai quoi, les filles ça ne fait QUE dépenser du fric à tout bout de champ.
          Donc les mecs les rationne, c'est bien normal. Et c'est encore une fois bien connu, entre une place pour une coding partie et une petite jupe tout mimi, ben la fille choisi la jupe.
          Donc si on ne leur offre pas l'entrée, elles ne vont pas venir et c'est domage parce qu'après, c'est plus difficile pour les mater.


          Frédéric

          P.S. Même combat pour les boites de nuit et autre.
          • [^] # Re: où sont les femmes?

            Posté par . Évalué à 5.

            >Alors justement, j'ai horreur des trucs « gratuit pour les filles ». Ce n'est que de la discrimination positive et c'est presque pire parce qu'en plus, ça donne bonne conscience.
            >C'est vrai quoi, une femme au foyer (il y en a d'autre?) dépend de son mec qui en a mare de raquer tout le temps.

            A mon avis, c'est surtout du marketing, faut pas chercher plus loin

            gratuit pour les filles -> filles -> garçons qui paient -> $$
        • [^] # Re: où sont les femmes?

          Posté par . Évalué à -2.

          Mais qu'apprend-je?

          Une femme qui sait lire une doc et arrive à recompiler un noyau? Mais c'est du jamais vu ma brave dame?

          Je veux bien que monsieur tout le monde (il est du genre neutre le monsieur là) au une apréhension face à un ordinateur et que cela le paralyse. Mais un administrateur système!
          Et franchement, lire la doc c'est de la haute technicité.
        • [^] # Re: où sont les femmes?

          Posté par . Évalué à 4.

          Je ne pense pas que des propos comme "regarder elle aussi elle y arrive" servent la cause de l'égalité de traitement homme-femmes. Ça infantilise plutôt les femmes (un peu comme "regarder le bébé il arrive à dire papa"). Le HowTo revendique un comportement normal vis à vis des femmes comme des hommes. Et comme on ne dirait jamais d'un informaticien "regardez il arrive à programmer", pourquoi le signaler concernant une femme? Les personnes auxquelles il est nécessaire de le rappeler en permanence sont des abruti-e-s (tous égaux devant la connerie :) et leur ressasser ne sert à rien.

          De même les propos comme "elle le fait mieux qu'un homme" tendent à magnifier les femmes (belles, douces, gentilles) et rabaisser les hommes (virils, brutaux, qui sentent la sueur). Toujours dans l'optique d'un traitement égal des femmes et des hommes je vous rappelle qu'il y a des femmes aussi stupides de certains hommes. Un exemple d'actualité est ce soldat américain Lynndie England qui a bien rigolé avec ses potes à la prison d'Abou Grahib en chahutant avec les prisonniers irakiens (http://billandkent.com/gallery/iraq-torture-photos1?page=1(...)). Si après ça certains restent convaincus que les femmes sont gentilles et les hommes bourrus, ils (elles) sont à caser dans la catégorie des abrutis sus-mentionnés.
      • [^] # Re: où sont les femmes?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Je mettrais un bémol à cette réflexion. Quelle est la probabilité pour que la voix de femme soit celle d'un technicien ?
        Dans les années 80, il ya avait une forte proportion de filles dans les écoles d'informatique. Leur pourcentage est maintenant très faible, souvent moins de 10%. J'ai essayé de comprendre pourquoi cette désaffection avait eu lieu, mais sans succès.
        Pourtant, presque toutes les (rares) femmes que j'ai pu rencontrer dans les professions informatiques brillent par leur excellence. Je me perd en conjectures...
        NB : Mes trois filles se sont orientées vers la biologie ...
        • [^] # Re: où sont les femmes?

          Posté par . Évalué à 10.

          «Pourtant, presque toutes les (rares) femmes que j'ai pu rencontrer dans les professions informatiques brillent par leur excellence. Je me perd en conjectures...»

          C'est un sujet classique et bien développé en sociologie, rien d'étonnant.

          Pour résumer, on met les gens dans des petites boites depuis tout petit, et dans ces boîtes les femmes sont censées être ouvertes, favoriser les professions sociales, etc. alors que les hommes sont plus censés être bricoleurs, techniciens et penseurs. Quand une femme s'intéresse aux sciences, elle s'intéressera aux sciences de la vie, forcément, puisqu'une femme c'est fait pour donner la vie.

          Les hommes ont aussi plus confiance en eux. Une fille qui a des résultats moyens dans une manière ne se considèrera pas capable de poursuivre des études dans cette manière, alors qu'un homme le fera plus facilement.

          Tout ça fait qu'au final, les filles qui arrivent à dépasser ces barrières sont obligées d'être excellentes.

          (Disclaimer: c'est un horrible résumé, il y a de très bonnes études là dessus)
        • [^] # Re: où sont les femmes?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          "Leur pourcentage est maintenant très faible, souvent moins de 10%"

          J'ai constaté la meme chose a mon IUT vu que j'au eu la chance de faire une année de plus :)

          Promo 99: 30 filles sur 104 etudiants
          Promo 2000: 15 filles sur 120 etudiants
          Promo 2001: 6 filles sur 120 étudiants

          Ca faisait meme flipper mon chef de dpt Info.

          Bon, je dirais que aujourd'hui, les lycéens s'orientent vers l'informatique souvent parce qu'ils passent leurs journées à jouer aux derniers jeux a la mode, et les filles ne sont généralement pas intéresser par l'epilepsie pre lobotomie (post?:) que subissent de nombreux gamerz... Mais bon, on peut pas demander aux filles de se rabaisser au niveaux pitoyable des gamerz juste pour l'egalité homme/femme.

          Bon, après, j'avoue, ca m'arrive de lancer quake3 tous les 6 mois pour me défouler, mais ca, ca arrive aussi a ma soeur :)

          Donc, le probleme, c'est les gamerz!

          :set second°=1
      • [^] # Re: où sont les femmes?

        Posté par . Évalué à -1.

        NAAAN!! STPPPP NAAAN!!!
        ... stp! stp! ne publie pas mes pires phrases !
        /me a genou ....
        pleaaasssseee
        *harakiri*
        *cuik*
  • # Le project de traduction.

    Posté par . Évalué à 6.

    Félicitation pour ta traduction mais il est bon de rappeler qu'il existe un projet qui coordine les traductions en français:

    http://www.traduc.org(...)

    C'est le meilleur endroit pour trouver non seulement tous les document Linux en français mais également pour trouver un liste de diffusion et une mine de renseignements pour mener cette tache à bien, comme la
    Charte et le Guide du Traducteur (en haut à gauche, sur le site).

    As-tu rédigé ton document en SGML, histoire que l'on puisse le recompiler dans tous les formats (HTML, PDF, PS, etc ...) ?

    Merci pour le boulot fourni en tout cas.
    • [^] # Re: Le project de traduction.

      Posté par . Évalué à 2.

      Et bien justement, je le poste ici pour avoir des corrections avant de le passer en SGML pour pouvoir l'intégrer au projet officiel. Donc, ça va être fait bientôt, promis :)
      • [^] # Re: Le project de traduction.

        Posté par . Évalué à 4.

        C'est cool ! :-)

        Mais dans ce cas, tu dois savoir qu'il y a aussi des relecteurs sur traduc.org ... Mais dans tous les cas c'est une bonne initiative.
  • # Bienvenu-e-rice-euse sur internet

    Posté par . Évalué à 10.

    En un mot comme en 100 je trouve ce texte débile.

    Tout d'abord il est beaucoup trop long, pas drole une seconde et il defonce les porte ouverte de facon tellement répétitive qu'il en devient lassant.

    Sur internet il y a des gros lourds, beaucoup, clairement trop. Le rapport signal/bruit est horriblement faible. C'est comme ca. Que l'on soit un homme ou une femme quand on arrive au sein d'un groupe on en prend plein les dents. Je me rapelle encore avec colère les premières réponses a mes questions sur les mailing-listes de Debian, ou plus tard quand j'ai essayé de participer au projet XFree. Je me suis fait traité de tous les noms (de noobs a connard) je em suis fait flamer la tête par des gens qui n'avaient pas lu/compris ma question et aujourd'hui encore j'en prend souvent plein les gencives. Si j'en juge par les commentaires sur certains posts de Linus ou de RMS c'est pas pret de s'arreter. C'est comme ca, dans le cyberspace tout le monde peut vous entendre crier.

    Dès qu'il y a des idées nouvelles, du changement, des questions de débutant ou tout simplement des points de vues différents sur une architecture logicielle les noms d'oiseaux rappliquent a toute allure.

    C'est encore plus vrai dans le monde libre ou il n'y a aucune place pour les numéros deux. Si vous proposez la deuxième meilleure solution a 20 problèmes différents, aucune de vos solutions ne sera retenue. Si vous décidez de forquer pour bosser dans votre coin personne en vous suivra.

    Dans ce monde la, les gens se battent pour imposer leur idées, prouver que c'est la meilleure, la plus modulaire, la plus facile a implémenter etc. Et avoir raison ne suffit pas, il faut faire la preuve par l'exemple (cf guerre des kernels micro vs le reste du monde).

    Au final, on en prend plein la tête même si on a raison. On range son ego et on écoute, ou on se sens sur de soi et on contre-attaque. Si j'avais du quitter tous les sites sur lesquels un imbécile a été le premier a me répondre un truc insultant, ou même les sites ou une personne intelligente et qui connaissait la réponse m'avait envoyé balader je ne serais pas sur internet, je n'aurais jamais appris a utiliser une seule API de programmation et je n'aurais pas choisit l'informatique comme branche.

    On commence a peine depuis un ou deux ans a trouver des forums ou des sites ou les nouveaux sont bien acceuillis et ou des gens répondent gentillement a leurs questions.

    Maintenant c'est vrai que je ne suis jamais fait dragué par un gros lourd a l'autre bout du monde et que ca ajoute peut-être du stress, mais avec la mode anti-francais je pense pouvoir dire que je me fait une bonne idée du stress que ca peut ajouter et j'ai survécu.

    Pour finir je dirais qu'il y a deux choses qui font que les filles qui jettent un oeuil a l'informatique et qui y restent sont si peu nombreuses :
    La première est que l'éducation, l'imagerie populaire et les idéaux préfabriqués font qu'il est a peine moins saugrenu pour une fille de faire de l'informatique que de faire bucheron ou soudeur a l'arc. L'informaticienne petite et binoclarde avec des dents de cheval et un cheveux sur la langue atroce, voila ce que nous montre en bloucle la télévision et le cinéma. C'est aussi débile que l'image de l'obése boutonneux une canette de coca dans une main et pianotant sur son clavier de l'autre. Faut-il rapeller la triste chanson "ingénieur informaticien" ? La différence est que un excellent hacker peut passer pour un héro, une excellente hacker doit aussi être troisieme dan de kung-fu, espionne infiltré dans une entreprise terroriste, femme aimante et attentionnée, championne de tir a l'arc et posseder un diplome de biochimie moléculaire. Pour les femmes le métier d'informaticien n'a aucune valeur reconnue socialement. Et c'est vraiment pas de la faute des linuxiens, c'est comme ca partout dans le monde.

    La deuxième chose qui bloque l'entrée des femmes dans l'informatique c'est les cyber-nanies.
    La cyber-nanies c'est la fille qui a réussi a s'integrer dans le groupe, le petit copain de la fille qui débarque sur le site, le féministe de service etc. Bref le mec qui va se sentir investit d'un role de tutorat. Généralement c'est elle qui va ostraciser la demoiselle qui poste en demandant de faire des exceptions, en inventant des excuses et des explications a la pelle, en imposant a l'ensemble d'un groupe de changer totalement de comportement suivant qu'une personne soit la ou pas. Du coup la personne en question sera ressentie par l'ensemble du groupe comme une lourdeur, comme un poid, comme un trouble fête et généralement il ne faut pas longtemps avant que celà dégénère en guerre de trolls et en flamewares a répétition. Le point de vue de la Cyber-nanies fera ressentir a la fille qu'elel est bien victime d'une injustice et que si elle avait été un mec ca ne se serait pas passé comme ca (ce qui arrive mais est très rarement vrai). Bref d'un coté la fille percevra un environement beaucoup plus nocif vis a vis d'elle qu'il ne l'est réellement et de l'autre les contributeurs habituels percevront la fille comme une gène majeure a l'ambiance du site.
    Alors oui vous pouvez traiter une fille de blonde a un moment ou vous auriez traité un mec d'idiot. Oui vous pouvez envoyer un RTFM cinglant aux questions vraiment trop triviale même si c'est une fille qui pose la question. Oui vous pouvez démonter point par point une argumentation de fille, comme on le ferait avec celle d'un mec et non il n'y a pas besoin prendre de gants.
    Et oui vous pouvez inviter les personnes qui se prennent pour des defenseurs de la veuve et de l'orphelin a la fermer. Vous pouvez leur rappeler que ca a toujorus été comme ca pour tout le monde si c'est vrai et vous pouvez les ignorer s ils ne comprennent pas.

    Mon plus gros probleme avec ce texte vient de la. C'est un howto "devenir une cyber-nany" et pas du tout un papier qui va faciliter l'acception des filles dans des groupes informatiques.

    Kha
    • [^] # Re: Bienvenu-e-rice-euse sur internet

      Posté par . Évalué à -1.

      En un mot comme en 100 je trouve ce commentaire débile.

      Tout d'abord il est beaucoup trop long, pas drole une seconde et il defonce les porte ouverte de facon tellement répétitive qu'il en devient lassant.
    • [^] # Re: Bienvenu-e-rice-euse sur internet

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      il defonce les porte ouverte de facon tellement répétitive qu'il en devient lassant
      C'est laisser la porte ouverte à n'importe quelle fenetre!

      ok ---> []
  • # Petit remarque en passant

    Posté par . Évalué à 5.

    Je n'ai pas tout lu de ce texte, qui est censé si j'ai bien compris défendre la cause féminine dans le milieu geek, mais certaines choses m'ont fait bondir:

    3.3. Ne traitez personne de salope

    Et n'insultez plus de connard quiconque. Ne blaguez jamais sur les corses, les belges ou les arabes, encore moins sur les juifs et les homos. En fait, n'employez plus jamais l'humour au second degré, il risque de froisser. Je cite pour la ènième fois Desproges : "On peut rire de toute, mais pas avec tout le monde". Ma meilleure amie est une féministe activiste convaincue depuis des années, et ça ne nous empeche de rire des blagues sur les blondes, ainsi que celles sur les machos bien entendu. Je ne m'offusque pas des blagues concernant les gays, et il y en a un paquet, parceque je sais faire la part des choses. En fait les seules personnes à qui il faut éviter de raconter les blagues machos sont les machos eux-mêmes, les autres en riront, et les féministes hurleront de rage, ce qui améliorera l'effet comique! ;)

    3.7. Ne faites pas d'avances sexuelles aux femmes

    Oula non jamais. Pareil, évitez de draguer dans les boites de nuit, les gens y viennent pour danser.

    Je remarque aussi que le texte est en lui-même contradictoire. Alors qu'il ne faut pas pointer du doigt les femmes, il faut les encourager, les complimenter, leur demander si elles veulent parler... On ne doit pas fréquenter les mêmes femmes, celles que je connais n'attendent pas qu'on leur donne la parole pour dire ce qu'elles pensent! J'ai du mal à croire que les auteur-e-s soient des femmes.
    • [^] # Re: Petit remarque en passant

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Salopes, cochonnes toussa ...

      Et comme elles sont polies, elle parlent pas la bouche pleine ...

      enfin ouais, -12 par 25 personnes toussa ...
      • [^] # Re: Petit remarque en passant

        Posté par . Évalué à 0.

        Je te plusse car tu vas etre détruit par la masse croyant se donner bonne conscience en moissant un commentaire macho!

        (Mais quand même, que tu es con mon pauvre twisla ;)
      • [^] # Re: Petit remarque en passant

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Je pense que tu as voulu écrire "tout ça". En français "toussa" vient du verbe tousser : il toussa. Tonton, pourquoi tu tousses ?
        • [^] # Re: Petit remarque en passant

          Posté par . Évalué à 9.

          Non il a bien choisi d'utiliser le mot "toussa".

          "toussa" est un néologisme dérivé de "tout ça". "Toussa"
          désigne l'ensemble d'idées généralement admises et associées à
          un concept donné.

          L'idée étant bien entendu de ne pas avoir à répeter des lapalissades à tout bout de champ quand on sait a qui on a affaire.

          Des exemple parmis d'autres :

          "Internet, toussa"
          désigne l'internet dans son ensemble et toutes les activités qui s'y rapportent. Dans une conversation on peut répondre "Internet, toussa" a la question "Tu as fait quoi cette semaine ?"

          "La drogue, toussa"
          La c'est clair, la personne qui emploie ce mot indique qu'elle connait et comprend les avantages et les inconvénients de la prise de drogue.

          Je reconnais bien volontiers que l'emploi de toussa n'est pas évident pour un novice, mais après quelques années d'expérience l'essayer c'est l'adopter.

          Sur ce je retourne travailler, toussa ...
    • [^] # Re: Petit remarque en passant

      Posté par . Évalué à 6.

      Ben y'a une différence quand tu connais une personne ou pas. Evidemment quand tu connais bien quelqu'un tu peux blaguer (ou lui déclarer ta flamme), mais quand t'entends une blague sexiste dès que t'arrives, quand tu connais pas la personne, ça peut ne pas donner envie de revenir. Disons que c'est moins facile à interprêter.

      Quand dès que t'arrives sur un chan irc ou sur une tribune y'a 3 gars qui te fond des avances, j'imagine que ça peut facilement devenir lourd au bout d'un moment...

      Pour ce qui est de la contradiction, AMHA, dans le cas d'un GULL, il faut encourager, complimenter, etc., tout nouvel arrivant, c'est pas spécifique aux filles. Quand tu te ramènes dans un endroit où tout le monde cause avec quelqu'un qu'il connait, si t'as personne pour t'aider un peu à t'intégrer, c'est pas facile (et c'est pas pareil que pointer du doigt, justement, le but c'est que la nouvelle personne se sente rapidement intégrée et non pas comme l'étranger qui arrive au saloon j'aime bien cette image))
  • # LinuxChix

    Posté par . Évalué à 4.

    Le site de LinuxChix (http://www.linuxchix.org(...)) ne répond pas... Moi qui voulait me documenter, je ne peux pas...

    Alors je Google, et qu'est-ce que je trouve :
    http://hackersplayground.org/humor/linuxchicks/(...)

    Ah ouais, là, ça le fait GNU/Linux au féminin !!!

    (PS : C'est une blaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaagueuh !!!)

    (PPS : Ey !! Arrétez de me moinsser !! J'vais finir par devenir de l'antimatière !!)
  • # Un autre lien...

    Posté par . Évalué à 5.

    Un autre HOWTO concernant la place des femmes dans le logiciel libre a été écrit plus ou moins en "réponse" au précédent.
    L'adresse (en anglais) est http://tille.soti.org/cyberfeministe/HOWTO/(...)
  • # où sont les femmes?

    Posté par . Évalué à 0.

    je trouve que ça serait sympa d'avoir un commentaire de la part des principales intéressées, non?
    J'espère qu'il y en a au moins quelques unes ici?
    • [^] # Re: où sont les femmes?

      Posté par . Évalué à 3.

      Très honnêtement ?
      Un mec/groupe de mecs ne répondant aux "do" and "don't" de ce HOWTO ne mérite pas vraiment que je m'attarde avec.
      "J'ai de très bon amis geeks" comme dirait l'autre, je suis quelques fois "fière" d'être "la geekette" mais globalement, pour les gens avec qui je travaille ou avec qui je discute, ça ne fait pas grande différence.
      Sur un plan tout à fait personnel, il arrive néanmoins d'avoir à se défendre sur certaines remarques en particulier à caractère sexuel. Dans ces cas là, ça repart dans l'autre sens aussi sec ou ça passe dans le /ignore.
      L'utilité fondamentale de cet HOWTO ? Je pense que tant que la proportion féminine dans l'informatique (et pas mal d'autres domaines scientifiques) sera aussi faible, l'étonnement sera toujours là. C'est humain, c'est normal, et tout.
      Pour le mec sensiblement intelligent, il y a quand même pas mal de trivialités (du moins j'ose l'espérer). Un certain nombre de remarques "de fond" qui peuvent s'appliquer à tout newbie en général cependant, en particulier le "Don't take the keyboard away" est une remarque à laquelle je n'avais pas fait attention auparavant mais à laquelle je pense désormais souvent quand j'explique quelque chose.
      Pour le boulet de base par contre je crains qu'il n'y ait pas grand-chose à faire :)
      • [^] # Re: où sont les femmes?

        Posté par . Évalué à 0.

        > Sur un plan tout à fait personnel, il arrive néanmoins d'avoir à se défendre sur certaines remarques en particulier à caractère sexuel.

        Ça m'étonnerait que ce soit limité au domaine de l'informatique.

        Si t'es petit, on se fout de ta taille, si t'es gros alors on s'en prend à ton poid, si t'utilise Lindows t'es laminé, etc... Pour les femmes, on s'en prend à leur "genre".

        On est toujours la tête de turc d'un autre.

        Je connais ce Howto depuis un moment. Au début je trouvais ça bien. Maintenant je dois avouer qu'il me gonffre. Il y a des choses vrais, daccord. Mais un défaut dont souffre aussi bien les hommes que les femmes est marqué comme spécifiquement masculin. Le Howto ne mets pas les femmes à égalité avec les hommes. Elles sont sur un pied d'estale. Avec elles c'est "fait pas ci, fait pas ça ou t'es un vilain macho primitif". Et ça me gonffle. Je sais, c'est une remarque de gros con mais c'est comme ça que je le sens.

        J'ai deux petites anecdotes :
        - Je cherchais un medecin généraliste. J'ouvre le bottin et en choisi un au hazard. C'est un ou une Dominique. Dans la salle d'attente bondée, surprise, j'étais le seul mec. Je rencontre le médecin et c'était une femme. Voilà l'explication. Les hommes, en général, évitent les femmes médecins... Que conclure ? Machisme ? J'en sais rien. Et moi ? Ben je suis tombé sur un (ou une, choisissez la formulation qui vous plait) bon medecin et j'en suis très content.

        - J'avais un petit travail d'été. J'étais l'un des rares mecs dans une fabrique de jouets. Ben j'ai dégusté aussi ... "dégusté" mais pas dans le bon sens du terme. Sexisme, "remarques à caractère sexuel", etc... Un petit manuel de "savoir vivre" ne peut pas faire de mal ni aux hommes ni aux femmes.

        En gros con machiste (puisque je dois me définir ainsi d'après le Howto : c'est une caricature évidemment), je ne fais pas plus ou moins attention à une femme qu'à un homme. Un connard sera qualifié de connard et une connasse, de connasse. Simple.
  • # « The Net »

    Posté par . Évalué à 1.

    Les films et les séries télé ne sont pas meilleur-e-s. Quand une femme est
    décrite comme une programmeuse, plus de temps est passé a admirer ses
    jolies formes et ses excitantes lèvres plutôt que de montrer sa compétence en
    programmation.


    Et dans Traque sur Internet ( http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=13212.html(...) ) ? ....

    Autant je suis d'accord avec l'ensemble du texte, autant ce paragraphe laisse à desirer.

    Dans Traque sur Internet, j'ai du mal à avoir cette description ... peut-etre lors de ses "courtes" vacances ? mais bon, elle se retrouve complètement déchiré et abandonné dans un hopital de misère au bout de 10min ...

    C'est peut-être l'exception qui confirme la règle ?
    • [^] # Re: « The Net »

      Posté par . Évalué à 2.

      Après coup, en finissant complètement l'article, ca laisse vraiment a désiré ...
      C'est limite "mettez nous un tapis rouge devant l'entrée pour qu'on vienne" ....
      Je reconnais pas du tout les personnes de la gente féminine dans le milieu informatique que je cotoie ...
      Suis-je le seul à avoir cette impression ?
      • [^] # Re: « The Net »

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Non (i.e. Je suis d'accord avec toi)

        Mais peut être qu'on cotoie les memes ?
      • [^] # Re: « The Net »

        Posté par . Évalué à 1.

        Idem, je ne reconnais pas du toute la gente féminine ni dans *MON* milieu informatique ni dans *MON* milieu scientifique... heureusement d'ailleurs... Pourtant, elles sont bien minoritaires...

        <pub>
        Par contre, il est vrai qu'il n'y en a pas encore à mon humble connaissance dans Sequanux (LUG de franche-Comté)
        </pub>

        par contre, la gente masculine....
  • # heuuuu ...

    Posté par . Évalué à 1.

    "Comme les femmes sont sociabilisées pour ne pas
    chercher la compétition et les conflits, et comme elles ont une faible confiance
    en elles au départ"

    J'aime bien cette généralité ... :-|
    C'est parce qu'elles sont comme cela que toutes les femmes sont comme cela !
  • # pas si inutile que ça

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Je trouve cela très bien et très important que ce genre d'howto existe. Et il manque aussi comment accueillir de nouvelles personnes (homme ou femme), le fait d'être gentil avec les nouveaux, c'est pas évident. Dans son bouquin "Un autre monde est possible si..." Susan Georges expliquait que dans une réunion publique, des gens peuvent préférer se placer derriere pour "partir en premier", mais qu'il est préférable de les mettre à l'aise en leur expliquant qu'il est normal de devoir partir au milieu de la conférence parce qu'on a tous des obligations etc.
    Ce sont souvent des principes de bases que l'on oublie... On les connait, mais on ne les mets pas en pratique parce qu'on est entre nous, dans un groupe...
    Je me rappelle avoir eu plusieurs fois envie de discuter de certains sujets à linux expo avec certains groupes associatifs, qui semblaient être très occupés à discuter entre eux, à jouer avec leur PDA ou à sautiller sur un tapis en regardant une télé... Et les personnes qui allaient le plus facilement et le plus naturellement au devant des passants, c'était essentiellement des femmes.

    Axel
    • [^] # ou complètement selon le point de vue selon lequel on se place

      Posté par . Évalué à 2.

      J'aime beaucoup ce que tu as écrit, je ne suis pas forcément d'accord sur ton exemple mais il est intéressant.
      Il existe un certain respect qui ne s'aquiert qu'au contact des autres et avec l'expérience, avec l'attention aussi.
      Le fait d'hésiter à partir quand on est au 1er rang c'est quand mème la moindre des choses : les places au 1er rang sont les meilleures quand on est vraiment intéressé, quand on part on gène ceux qui sont derrière et à coté.

      Le fait qu'il y ait beaucoup de jeunes, màles en particulier, expliquerait-il l'apreté des échanges, un certain manque de souplesse dans le rapport à l'autre, sans doute, mais pas que. Les vieilles ménopausés ne sont pas particulièrement "baisantes" non plus, et il y en a... c'est de l'humour.

      Mon expérience, limitée, tend à me faire dire que les femmes ne sont pas moins nombreuses dans l'informatique, plutot l'inverse. Elles n'y réussissent pas moins bien mais sont souvent meilleures quand il s'agit de processus et non d'espace, en moyenne, donc plus à l'aise en gestion, où on détermine des séquences. Les problèmes concrets les intéressent plutot plus que les prouesses.
      On trouve énormément de femme aux "études" et peu à la technique.

      La crédibilité d'une femme technicienne peut etre sans arrêt remise en question. C'est vrai, je l'ai constaté surtout ailleurs que dans l'informatique, surtout du point de vue du public extérieur, entre initiés beaucoup moins.
      Je dirais que les pires sexismes ne sont certainement pas dans ce sens là, à mon trés humble avis, dans notre beau pays. Ceux qui ont des gosses et qui travaillent : auriez-vous envisagé une "assistante maternelle" homme ? Soyez honnête !!!
      En tout cas un homme qui aime faire des calins aux bébés, ceux des autres, n'évoque pas vraiment la tendresse. Alooooors les vieux poncifs....

      Quant aux débats concernant le sexe des anges, heu des fonctions :
      un jour on aura peut etre une vraie réforme de l'ortografe en france et l'adoption d'un vrai genre neutre, d'ici là bon courage aux rigoureux, il y a des lobbys que je n'aborde pas de front. L'estime et l'usage des femmes "à responsabilité" que je peux connaitre me suffit.

      L'intérêt de cet how-to est politique, il s'adresse à un minorité, les femmes dans linux, tout en étant utile à tout le monde. Ouvrir les portes c'est toujours bon, rentre qui veut.
  • # Liens

    Posté par . Évalué à 5.

    Dans la lignée du "Encourage Women in Linux HOWTO", le magazine "Elle" va sortir un hors-serie pour encourager les hommes à s'interresser aux défilés de mode.
    Gasp.
    Bonne resolution : J'arrete d'emmerder les gens qui n'en ont rien à faire de linux et en echange, je leur propose de pas m'emmerder avec des trucs dont je n'ai rien à faire. Et puis je vais faire un HOWTO qui est plus général genre "HOWTO not discourage people who whant to know more about linux" : un autre document pronant l'usage du bon sens et du respect dont les uniques lecteurs seront les gens qui savent déjà faire preuve de bonnes manières.
  • # un bouquin...

    Posté par . Évalué à 0.

    Ce How-to semble controversé, à tord ou à raison, ch'ais pas, mais une chose me semble de bon ton dans ce texte : la référence au (fabuleux) livre de Stephen J Gould : la Mal-mesure de l'homme. Si vous ne connaissez pas, foncez tête baissée, c'est de la vulgarisation, certes, mais qui fait du bien. Et puis tant qu'à faire, lisez aussi ses autres bouquins (Gould était évolutionniste). C'est que du bonheur
  • # Un exemple hors info

    Posté par . Évalué à 5.

    Ça me rappelle une histoire que j'avais trouvée follement drole mais qui est quand -même lourde.

    Mon ex petite amie (Claire pour l'occasion) travaille dans le BTP. Elle est metreur dans une petite boite.
    Un jour, elle voulait qu'on achête un certain type de mortier pour faire des travaux. Comme elle en commande tout les jours à une boîte dont elle sait qu'ils vendent aussi aux particuliers, direction la boîte en question.

    Nous arrivons à l'accueil. Ne servant que de bras, je reste à 2 mêtres derrière elle, loin du comptoir.
    - Bonjour, que voulez-vous? me demande le standardiste en ignorant Claire qui est pourtant juste devant lui.

    Je fais signe que ce n'est pas à moi qu'il faut demander.

    - JE veux de l'artopierre.
    - Ça n'existe pas.
    - Je suis d'accord mais c'est le nom usuel du mortier nx123B. Vous en avez, je vous en commande régulièrement. Attendez, la référence chez vous doit être QFSLD15.

    Et là, le mec commence à fondre. Il pianote fébrillement sur son clavier en espérant très fort qu'elle se trompe.
    - Très bien madame, il vous en faut combien?
    - 1 sac, merci.

    Le gars ne savais plus ou se mettre, j'étais mort de rire.

    Heureusement pour elle, ses intermédiaires la connaissent et la respecte donc elle subit moins ce genre de remarques mais c'est quand-même lourd.
    • [^] # Re: Un exemple hors info

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Dans le même style, j'ai bossé comme standardiste dans un petit hosto - service Urgence de nuit (c'est pas le Cook County avec des blessures par balle, mais plutot des alcoolos et des p'tits bobos...

      J'ai fait plusieurs nuits avec une femme médecin et un homme infirmier (vu la taille de l'hosto, y'a juste UN-E médecin et UN-E infirmier-e)...

      Et généralement, le médecin pose des questions au patient qui répond à l'infirmier...

      Moi qui venait de passer mon bac (job d'été), on me faisait plus "confiance" qu'à une femme qui a 8 ou 10 ans d'études derrière elle.
  • # ridicule

    Posté par . Évalué à 1.

    j'aurais voulu dire seulement MOuhahahahaha mais ça n'aurait pas été très constructif.

    si je trouve ce document ridicule c'est que l'informatique c'est au départ un truc solo. quand j'ai commencé je n'avais même pas internet, pesonne pour m'aider, juste un ordinateur et des bouquins je vois pas vraiment ce que ça aurait changé si j'étais une femme.

    ensuite je ne vois pas l'utilité de faire de longues page sur le comment se comporter avec des informaticiennes, il suffit juste de ne pas se comporter différement qu'avec les autres. je vois bien la tête de la fille qui s'interesse à l'informatique si je lui dit "voilà c'est bien tu as reussi à faire un script, ouais, bravo!" fô pas déconner quand même.

    de toutes façons la plupart de ceux qui rêvent de voir des femmes dans le mililieu de l'info ce sont des hommes en manque qui espèrent qu'une informaticienne sera plus facile à draguer qu'une autre fille.

    je pense donc que s'il n'y a pas beaucoup de filles, c'est que la majorité n'est pas autant intressée par l'info que les hommes. quoi qu'on en dise il existe des différences psychologiques entre les hommes et les femmes qui font que nous ne sommes pas interressés par les mêmes choses (AMHA)

    si les femmes veulent faire de l'informatique elle vont pas attendre qu'on les autorise.
    • [^] # Re: ridicule

      Posté par . Évalué à 2.

      Allez, moi je me contente pas de le penser, je te le dis aussi, mais vraiment pour te rendre service:
      Mouhahahahaha
      Et tant pis si ça n'est pas constructif.

      Bon, sinon il est très drôle ton post, parce qu'il commence plutôt bien, à dire qu'il ne fait pas traiter les femmes différemment des "autres". Mais pour les différences psychologiques entre les hommes et les femmes qui font que nous ne sommes pas interressés par les mêmes choses, tu pars un peu en sucette, là, non ?

      Bon courage dans tes relations avec le monde...
      • [^] # Re: ridicule

        Posté par . Évalué à -1.

        Mouais, c'est marrant, il critique un how-to qu'il n'a apparemment pas lu...
        Où alors, il tombe simplement dans le stéréotype des gros lourds justement présentés dans ce texte, mais trop borné pour s'en rendre compte...
        • [^] # Re: ridicule

          Posté par . Évalué à 0.

          ou peut etre ni l'un ni l'autre, non ?
  • # fond rose au commentaire

    Posté par . Évalué à 1.

    tiens une suggestion :
    serait-il possible de mettre un fond rose au commentaire si c'est une fille/femme qui en est l'auteur(e?) ?

    ça permettrait de voir s'il y a beaucoup de femmes/filles qui ont répondu..... :-)
    • [^] # Re: fond rose au commentaire

      Posté par . Évalué à 1.

      oui je suis pour,
      et aussi on affichera l'email et le pseudo jabber et aussi un ptit ASV et une photo de la personne en string mais que si c'est une fille hein sinon on s'en fout.
      Mais juste pour information hein.

      eu oki oki ----->[]
    • [^] # Re: fond rose au commentaire

      Posté par . Évalué à 1.

      Et aussi le niveau (nul, technicien, ingé, etc).
      Puis demain si t'es un noir ou "bon" blanc...

      Non merci. Déjà qu'il y a des archives mail "stupides" qui donnent le client mail utilisé comme si celà avait une conséquence sur le contenu. Je ne donne pas de nom... mais certains auront vite trouvé.

      C'est comme la tribune qui affiche le "user-agent". C'est le "naze touch".
  • # Important, quand meme.

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Ce how-to est pas mal, bien que très inégal.

    En fait, la plupart des recommandations sont inutiles si on réfléchit deux minutes. Dans un (vrai) howto, vous pouvez réfléchir des heures - et vous ne trouverez pas la solution (parce qu'elle est illogique mais c'est pas grave, la doc est là pour ça), alors que là, la simple logique peut vous la faire trouver.

    Connaître ce qu'il faut faire et le faire sont deux choses bien differentes. En fait, personne n'est vraiment stupide, ni idiot, ni quoique ce soit. Mais les gens passent une partie plus ou moins importante de leur temps à se comporter stupidement (je dis bien se comporter, et non pas être).

    En prenant mon exemple, j'essaye de faire des efforts dans ce sens mais c'est sur que je vais faire des trucs stupides à un moment donné. En fait, il s'avère que plus longtemps on reste sans faire de truc stupide, plus on a de chance d'en faire. (corollaire du principe shadock plus on rate, plus on a des chances de réussir)

    j'en suis où, là ? Ah oui, le how-to. Je vous conseille de le lire d'abord et de lire les commentaires ensuite... mais si mon commentaire est à la fin... bref, c'est assez marrant. Surtout ceux qui demandent l'avis des filles :))) Tres tres tres - pour ne pas dire excessivement - révélateur :))))

    et aussi ça :
    >elle a déjà entendu le mot "fuck" (toute
    >personne disposant d'une traduction acceptable de "fuck" est la bienvenue, NDT).

    Je pense que le bon vieux "putain !" - un peu méridional sur les bords, oui certes mais bon - peut faire l'affaire ... Un exemple ? non ? bon ok :)))

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.