Un bench MySQL contre tous

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags :
0
15
nov.
2002
Rien à voir
Voici un ensemble de benchmarks comparant MySQL à Oracle, DB2, Sybase, Access, Postgresql, Informix,... Ceci dit, en matière de bases de données, la performance n'est pas le seul critère de sélection. Le bench est publié par mysql.com... devinez qui gagne ?

Source: application servers

Aller plus loin

  • # ODBC ?

    Posté par . Évalué à 10.

    Toutes les bases windows sont accédées via ODBC. Il me semble que ce n'est pas le truc le plus rapide qui existe. D'ailleurs, c'est dit à un moment du test :

    Note that Oracle in this test is accesed through ODBC! Most users uses Oracle through it's own API to get more speed !

    Et puis effectivement, avoir : "© 1995-2002 MySQL AB" en bas du test on sent que ce n'est pas le test le plus objectif qui soit.
    • [^] # Re: ODBC ?

      Posté par . Évalué à 4.

      une question pas forcément en rapport mais bon je me lance:
      j'ai mis en fonction pour ma copine, un accés à PostgreSQL en odbc à partir d'OpenOffice -ca c pas mal comme fonctionnalité car ma copine avant elle ne connaissait que FileMaker comme sgbd (tres tres nivellé par le bas)-, mais par contre il me met qd j'essaye de creéer des vues que le sgbd en cours (postgres) ne sait pas géré les vues -ce qui est faut bien entendu- donc est ce que cela vient du driver odbc, d'openoffice qui n'y arrive pas ou d'une mauvaise config que j'aurais faite??
      Une solution quelqu'un

      (ouais j'ai réussi a passer ma copine sous linux, je tente mainteant à lui apprendre à s'en servir pour faire autre chose que de la navigation web, et traitement texte)
      • [^] # Re: ODBC ?

        Posté par . Évalué à 2.

        j'ai réussi a passer ma copine sous linux

        Et alors, ça compile ?

        -1 qui rime d'ailleurs à rien ;-)
    • [^] # Re: ODBC ?

      Posté par . Évalué à 1.

      Le fait qu'Oracle soit accédé par ODBC importe peu. ODBC ne fait que faire transiter la requête. Ensuite, la requête est moulinée par le noyau du SGBD et c'est cette opération qui met le plus de temps, et de loin. S'il y avait parcours de curseur au niveau du client, le mode d'accès serait important mais ce n'est pas le cas ici.
      D'autre part, il est faux de dire qu'ODBC est utilisé la plupart du temps. Oracle est l'une des rares base pour lesquelle un mode natif existe (net8) et surtout, est utilisé par les développeurs (ne serait-ce qu'un siple oradata dans un form vb ou une connexion native net8, voire OCI dans le bde de delphi/kylix).
  • # Re: Un bench MySQL contre tous

    Posté par . Évalué à 0.

    Comme je ne vais pas télécharger les sources pour avoir les données de test, quelqu'un sait combien il y a d'enregistrements dans les tables de test?
  • # Re: Un bench MySQL contre tous

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Moi ce qui m'interesse, c'est de savoir comment ils ont généré leurs graphiques. Quelqu'un à des infos ?
  • # Re: Un bench MySQL contre tous

    Posté par . Évalué à 6.

    J'ai déjà vu cette page, et ce qui est dommage c'est que la plupart des comparaisons datent de plus d'un an, voire 2.

    Ca fait longtemps que j'aimerais me faire un comparatif entre PostgreSQL et MySQL, avec ma propre application, mais j'ai toujours mieux à faire. En usage simple, j'ai l'impression que MySQL sera nettement plus performant, vu sa simplicité, alors qu'avec des accès plus complexes (jointures multiples, transactions, triggers, procédures stockées) PostgreSQL doit l'emporter.

    Dans le temps PostgreSQL était réputé plus stable que MySQL, ce dernier ayant tendance à planter/s'arrêter sous forte charge. Je ne sais pas ce qu'il en est à présent.
    • [^] # Re: Un bench MySQL contre tous

      Posté par . Évalué à 4.

      Sans compte que PostgreSQL fait des choses que MySQL ne fait pas... Notamment l'OO relationnelle (à moins que les dernières versions de MySQL le fassent, et que mes sources ne soient plus à jour?)
      • [^] # Re: Un bench MySQL contre tous

        Posté par . Évalué à 1.

        si mysql pouvait déja supporter les clés étrangères, ce serait pas mal...
        • [^] # Re: Un bench MySQL contre tous

          Posté par . Évalué à 3.

          Quel gros xénophobe, ce MySQL ;-)

          (-123)
        • [^] # Re: Un bench MySQL contre tous

          Posté par . Évalué à 1.

          Il les supporte, dans les dernières versions... Mais pas avec tous les types de table.
        • [^] # Re: Un bench MySQL contre tous

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Il les "supporte" depuis toujours.

          En gros tu peux lui spécifier tes clés étrangeres.
          Ce qu'il ne sait pas faire ce sont les contraintes d'intégrité sur ces clés, les triggers, effacements/modifications en cascade ...

          Bref, tu peux lui spécifier les clés mais ca n'aura aucun effet (il ignore la chose completement). Ok, ma définition du "supporter" est assez large mais c'est pour bien montrer que ce qui coince n'est pas la clé en elle meme mais ce qui en découle.

          Sinon ca a changé avec certains type de table ("innodb" je crois) dans les versions recentes.
          • [^] # Re: Un bench MySQL contre tous

            Posté par . Évalué à 3.

            Une définition de supporter assez large, oui... Entre « supporter » et « ignorer, mais ne pas faire d'erreur quand il en voit une », y'a quand même une belle différence ; )
  • # N'importe quoi

    Posté par . Évalué à 5.

    Comme le dit quelqu'un d'autre, les comparaisons datent d'un ou deux ans, et pour cause : ça fait longtemps que les benchs n'ont pas été mis à jour sur le site de MySQL. D'autre part il est évident qu'un bench publié par MySQL met en avant les qualités de MySQL, le tout est qu'ils ne s'en cachent pas ; ça ne rend pas non plus la comparaison totalement inintéressante, si on sait la prendre avec des pincettes. Le pire est que contrairement à ce que dit le texte ci-dessus, MySQL ne prétend pas qu'il y ait un gagnant, ils donnent juste des chiffres (que chacun peut reproduire puisqu'ils sont inclus dans le package mysql-bench, dispo dans toute bonne distrib).

    Enfin bref, cette "nouvelle" est un bon gros troll bien ridicule qui ne mérite même pas la deuxième page.
    • [^] # Re: N'importe quoi

      Posté par . Évalué à -3.

      > Enfin bref, cette "nouvelle" est un bon gros troll bien ridicule qui ne mérite même pas la deuxième page.

      Je dirai même plus :

      Enfin bref, cette "nouvelle" est un bon gros troll bien ridicule qui ne mérite même pas la deuxième page.
  • # Re: Un bench MySQL contre tous

    Posté par . Évalué à 3.

    Le problème des comparatifs MySQL etc... et qu'il faut les comparer sur les mêmes fonctionnalités, donc le plus petit dénominateur commun. Et le plus petit dénominateur commun est souvent MySQL. Celui qui fait le benchmark doit faire du nivellement par le bas. Bref, c'est naze.

    De plus, il date de quand ce benchmarck?
    Car PostgreSQL 7.1.1 est sorti il y a au moins 18 mois.
    • [^] # Re: Un bench MySQL contre tous

      Posté par . Évalué à 5.

      > De plus, il date de quand ce benchmarck?
      Facile, il suffit de lire les dates auxquelles les images de résultats ont été générées : la plus ancienne (comparaison Empress et MySQL) date du 26 juin 1998 et l'image la plus récente (comparaison PostgreSQL et MySQL) date du 14 juin 2001.

      Donc ce benchmark n'est plus tellement d'actualité... À se demander pourquoi en faire une nouvelle ici.

      Zeiram
      • [^] # Re: Un bench MySQL contre tous

        Posté par . Évalué à 2.

        Tout cette news est outdatée :)

        Le deuxième lien est une grosse blague... un site géré par une seule personne ? d'une SSII en décomposition ?
    • [^] # Re: Un bench MySQL contre tous

      Posté par . Évalué à 1.

      C'est naze en effet. Par exemple, il est idiot de comparer un delete complet mysql avec un delete complet Oracle. Il aurait mieux valu comparer avec un truncate Oracle.

      Il faudrait refaire les tests avec mySql 4 et le mode transactionnel. Les chiffres seraient je pense très différents

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.