Union Européenne et flicage des réseaux

Posté par (page perso) . Modéré par Fabien Penso.
Tags : aucun
0
5
juin
2001
Sécurité
L'Union Européenne réfléchit actuellement à un texte permettant l'écoute de tous les réseaux (téléphonique RTC, GMS, UTMS, de données, etc). Pour le moment le texte semble plutôt liberticide.
Libération a publié deux articles sur le sujet.

Aller plus loin

  • # Et l'histoire recommence ...

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    les grands noms de l'histoire n'auront donc servis a rien ...
    • [^] # Re: Et l'histoire recommence ...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Quelle Histoire recommence ? Quels "grands noms" ?
    • [^] # Re: Et l'histoire recommence ...

      Posté par . Évalué à 0.

      Effectivement, quels grands noms ?
      En france, on a eu la révolution de 1789, mais elle a bien vite dégénérée en Terreur qui au niveau de la liberté d'expression.

      Le problème est que d'un coté, les écoutes permettent de faire avancer le travail de la police ( démantelement de réseaux de drogue, pédophile etc ...), mais que d'un autre, on sait que les dérives sont inévitables (atteinte aux libertés individuelles).

      Donc, au final, chacun reste campé sur ses positions, l'un brandissant le spectre de l'anarchie et de la grande criminalité, et l'autre les droits de l'homme.
      Je ne prétends pas non plus que le problème est simple. Ce qui est a regretter est peut être le manque de discussion sur le sujet : le groupe de réflexion va remettre un rapport forcément biaisé.

      Enfin, j'ai peut etre une vision pessimiste de la société, mais je crois que la majorité des personnes préfèrent mener une petite vie pépère et sécurisée au possible. Comme les différentes écoutes se feront à leur insu, ils s'en ficheront totalement.

      Fred.
      • [^] # Re: Et l'histoire recommence ...

        Posté par . Évalué à 0.

        Peut etre aussi que l'on peut laisser faire dans tous les domaines mais en transparence. Je m'explique :
        - ils peuvent ecouter ce qu'ils veulent mais il doit y avoir une tres grande transparence sur qui fait quoi. Avec un acces par le citoyen a ce genre d'infos.
        - Et on contre-balance tout cela par la liberalisation de la cryptographie.

        nicO
      • [^] # Et l'histoire recommence, l'autre histoire...

        Posté par . Évalué à 0.

        1910: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre la bande à bonnot,
        1920: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre les bolcheviques,
        1930: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre le trafic d'alcool,
        1940: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre les francs-maçons.
        1950: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre les collaborateurs nazi.
        1960: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre les révolutionnaires communistes.
        1970: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre le grand banditisme.
        1980: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre le terrorisme.
        1990: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre le trafic de drogue.
        2000: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre la pédophilie.
        2010: Il convient de faciliter les écoutes et le moyens d'investigation de la police pour lutter contre le trafic de copies de linux, le seul système d'éxploitation qui a refusé la "World Governement Backdoor"???

        1 siècle de flicage, le lois liberticides, au nom de tout et de n'importe quoi. Les chiens ont une puce sous la peau et le tolèrent bien. A quand pour nous?

        C'est justement parce que les derniers crimes cités sont hideux et impardonnables que j'en ai marre de voir les mêmes arguments ressassés pour loucher dans mon assiette. Vous savez qui est dépassé? Les RG. Infoutus de fliquer convenablement, ils savent pas ce qu'est un ordinateur. Alors ils veulent que ce soit automatique...
        • [^] # Re: Et l'histoire recommence, l'autre histoire...

          Posté par . Évalué à 0.

          Comme quoi, braves gens, précipitez vous sur GnuPG !
          On vous aura prévenu !
        • [^] # Le plus triste dans l'histoire ...

          Posté par . Évalué à 0.

          c'est, je crois qu'une grande partie de l'opinion publique est prete à se 'laisser faire'.

          Je donne un exemple personnel : ma grand mere.
          Ma grand mere est allemande et a vecue sous le III Reich. Bien qu'elle condamne Hitler et la barbarie Nazie, elle affirmait (elle est décédée) : oui mais au départ (a savoir avant la guerre), on etait tranquille (elle n'était pas juive). Les enfants pouvaient se promener dans la rue tranquillement, on laissait nos maisons ouverte etc ...

          Attention, je ne dis pas que cette remarque est très intelligente, mais ca démontre que les gens ne voient généralement pas plus loin que leur petite vie. Si ils arrivent a vivre pépère le reste ils s'en foutent. C'est d'ailleurs ce qui se passe dans nos démocraties : on élit des gens qui passent des lois et comme ils ont été élus par le peuple, ils ont un semblant de légitimité. Ainsi le peuple peut "s'occuper d'autre chose".

          Malheureusement, c'est qu'après la période de séduction que représente les campagnes éléctorales, les députés se fichent comme d'une guigne de l'opinion de leurs élécteurs.
          D'ailleurs il suffit de voir les commentaires lors d'un vote de loi a l'assemblée nationale : on dit toujours "la droite", "la gauche", "les communistes" (etc ...) a voté pour/contre.
          Ce n'est plus le député qui vote mais un groupe.

          Qu'on ne me dise pas ensuite que les députés ont des permanences pendant lesquelles ils sont a notre écoute. Il s'en servent pour flatter l'élécteur et pour lui expliquer que oui, il a une opinion, mais le mieux c'est quand meme l'autre ....

          bref, je suis un grand décu de la politique (et pourtant je vote a chaque election). Les politiques (parvenus a un certain niveau) perdent tout contact avec leur électeurs ...

          Ceci est bien sur mon avis personnel.

          Pour en revenir au sujet, si les RG veulent que ce soit automatique, il leur suffit de dire: oui c'est plus simple, en plus ca coute moins cher que de former des gens, et moins cher, ca veut dire moins d'impot, car de toute maniere on ne peut pas laisser faire. Et la on touche le coeur du probleme a savoir que personne (a de rares exception) n'acceptera une hausse des impots (encore). Ou alors on créera une nouvelle taxe sur tout equipement communiquant (telephone, ordinateur ...)

          Bienvenue chez Big Brother .

          Fred
  • # À voir aussi

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Un article du Monde Diplomatique discute aussi des développements législatifs en cours, et s'inquiète de la tendance à augmenter à outrance la répression en matière de propriété intellectuelle ( http://www.monde-diplomatique.fr/2001/06/UAEUQ/(...) ). Comme quoi, la loi est toujours là où le pognon est...

    Envoyé depuis mon PDP 11/70

    • [^] # Cet article est genial, a lire absoluement !

      Posté par . Évalué à 0.

      .
      • [^] # Effectivement, à scorer à au moins +6!

        Posté par . Évalué à 1.

        Comme quoi ca confirme mon opinion: bienvenue dans un monde ou la propriété est mieux protégée que la personne. Ou les viols de copyright sont défendus par une armée d'avocats, où les viols de jeunes filles sont regardés lâchement par une rame de train...

        J'ai pas une grande admiration pour l'homme en général, mais là je suis dégouté...

        Et puis, au sujet des "grands hommes": "la propriété est inviolable et sacrée" (Art 17 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen)

        soit...

        Voilà au moins un principe en cours d'application.

        Et la personne? Faudrait aussi lire l'article 2:

        Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l'homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l'oppression.
    • [^] # Re: À voir aussi

      Posté par . Évalué à 1.


      La convention porte, d'autre part, sur le piratage et la contrefaçon. Intervenant, le 19 septembre 2000, devant le Parlement européen, M. Kevin DiGregory, procureur général adjoint à la division criminelle du département de la justice des Etats-Unis, insistait :
      « Un individu armé d'un simple ordinateur et d'un modem peut nuire aux gens, aux entreprises et aux gouvernements partout dans le monde sans même sortir de sa maison. »
      Et d'énumérer :
      « Du crime violent au terrorisme, en passant par le trafic de drogue, la distribution de pornographie infantile, l'usurpation d'identité, le vol de propriété intellectuelle et les attaques contre les cybermarchands (5). »
      De quoi faire insidieusement passer l'idée que les trois derniers types de délits sont eux aussi des « crimes » et qu'ils méritent donc la même démarche de pénalisation et le même arsenal policier et juridique que les premiers.

      si j'ai bien compris, on n'est plus des citoyens mais des clients. on n'est plus des internautes mais des pédonazis.
      C'est simple en fait. Il nous suffit de baser les lois sur nos fantasmes pour pouvoir se les permettre.
      Ca ne m'etonnerait pas que DiGregory monte en grade dans l'administration Bush. Il aura le pouvoir, l'argent, des esclaves, des proces arbitraires, des executions publiques. Que demander d'autre? :(

      --
      L'idée selon laquelle les lois décident de se qui est moralement bon ou mauvais est erronée. RMS
  • # correction typo

    Posté par . Évalué à 0.

    un modero pourrait corriger GMS en GSM et UTMS en UMTS ? merci


    --------------
    Dilbert pas loggue, mais a force va y penser

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.