VDR 2.4.0 Box TV et multimédia à tout faire

Posté par . Édité par ZeroHeure, Davy Defaud, Yvan Munoz et palm123. Modéré par Xavier Claude. Licence CC by-sa.
20
23
avr.
2018
Audiovisuel

Rarement évoqué dans les colonnes de LinuxFr.org, le projet VDR est pourtant une perle du monde libre : Video Disk Recorder est initialement une application qui permet de recevoir toute sorte de signaux TV, DVB-S,C,T. Mais au‐delà de cette fonction de démodulateur TV, les nombreux greffons (plus de 200) permettent de transformer VDR en une solution multimédia complète. Bien évidemment, l’intégration avec Kodi (ex‐XBMC) est parfaite et des modules comme TVHEADEND seront appréciés pour le transcodage des flux. Le tout se pilote par un menu sur l’écran du téléviseur (OSD). N’importe quelle plate‐forme PC équipée d’une carte TV sur connecteur PCI ou sur port USB fera l’affaire.

Depuis quelques jours, le version stable 2.4 est sortie avec plus de seize années de développement. Bonne réalisation !

N. D. M. : En page d’accueil de VDR, on profitera d’un paragraphe délectable sur les canaux de télévision en « HD+ ».

VDR LCAR Skin
VDR Skin

  • # star trek

    Posté par . Évalué à 5.

    Les trekkies on encore frappé.

  • # Vulgarisation ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Je ne suis pas sûr d'avoir tout compris. La surabondance de jargon technique rend la compréhension beaucoup plus difficile, tout comme l'ergonomie (mauvaise) des sites (celui d'ubuntu étant le moins mauvais, mais loin d'être au niveau des standards actuels).

    Il y a fort longtemps j'avais une antenne TV sur une clé USB de marque Pinnacle me permettant de lire (et enregistrer) la télé sur mon ordinateur (sous windows :( ), un peu comme celle-ci: https://www.materiel.net/tuner-tv-et-tnt-pour-pc/pinnacle-pctv-stereo-6790.html.

    Si j'ai bien compris, en gros vdr permet de faire la même chose (en libre, et sans fonctionnalités bridées) sous réserve d'avoir le bon récepteur (comment trouver un récepteur compatible linux ?).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.