Sondage Pour mes besoins de traduction de l'anglais vers le français

Posté par . Licence CC by-sa
Tags :
6
18
juin
2017

Total : 1505 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Wordreference

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

    Pour moi, Wordreference est la référence !
    Pour tout ce qui est propre aux termes d'un métier, personne ne bat le grand dictionnaire terminologique !

  • # linguee.fr

    Posté par . Évalué à 7 (+6/-0).

    J'aime beaucoup le concept de linguee.fr, mais il m'est plus utile dans l'autre sens : Français -> Anglais. Quand j'essaie d'avoir un style plus naturel et agréable en essayant d'employer des idiomes anglais (dont je ne suis pas sûr), c'est vraiment pratique. Un moteur de traduction (à la Translate ou Reverso) a du mal avec les idiomes.

  • # reverso context

    Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

    J'utilise wordreference mais aussi http://context.reverso.net/ (et parfois le grand dictionnaire terminologique).
    Les deux premiers ont l'avantage d'avoir des belles url.

  • # Urban dictionary

    Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+8/-0).

    Ne pas oublier la référence, utile même à ceux qui croient connaître l'anglais sur the bout of the fingers:
    http://www.urbandictionary.com/

  • # Utilisation inversée

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+3/-0).

    Comme beaucoup,, je n'ai presque jamais besoin d'aide pour lire l'anglais technique mais je dois de temps à autre rédiger en anglais.
    Je fais alors appel à translate.google de la façon suivante : je rédige en anglais et je regarde la traduction en français. Si le français est ce que je voulais dire, c'est que c'est bon. Sinon, c'est que mon anglais était mauvais et je revois ma formulation jusqu'à obtenir un bon résultat.

    J'évite autant que possible la traduction automatique français-anglais car elle est très souvent prise en défaut.

    • [^] # Re: Utilisation inversée

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      J'évite autant que possible la traduction automatique français-anglais car elle est très souvent prise en défaut.

      Dans l'autre sens aussi. En fait, Google translate est un bon outil pour "dépanner" mais pas pour traduire proprement.

  • # tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer …

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

    … les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons.

    Ouais ouais je suis au courant mais défois c’est dur.

    Ça passe de l’appel à un amis à rien du tout en passant par http://dictionarymid.sourceforge.net/ sur mobile en passant par un dico en ligne quelconque trouvé (ou pas) par une requête google sur le mot, et Urban Dictionary parfois pour le slang.

    Je ressens pas trop le besoin de traducteur auto pour l’anglais, mais pour d’autres langues si (par ex pour identifier le sujet d’un article wikipédia pour les liens interprojets)

  • # Recherche internet ou Wikipedia

    Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

    Si c'est une expression, je fais une recherche internet pour trouver une explication avec contexte. On tombe toujours sur une discussion dans un forum.

    Si c'est un nom, je cherche en général l'article Wikipedia, que je peux lire en anglais ou en français avec sa traduction faite par des humains :)

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.