Gnuk, NeuG, FST-01 : entre cryptographie et matériel libre

Posté par (page perso) . Édité par ZeroHeure, Benoît Sibaud, palm123 et Davy Defaud. Modéré par ZeroHeure. Licence CC by-sa.
50
30
juin
2018
Sécurité

Depuis quelques années, la Free Software Initiative of Japan (FSIJ, association de promotion des logiciels libres au Japon) travaille sur un ensemble de projets à la croisée des chemins entre cryptographie, informatique embarquée et matériel libre.

Ces projets sont l’œuvre de Niibe Yutaka (Gniibe ou g新部), qui, entre autres casquettes, est président de la FSIJ, coordinateur des traductions japonaises du projet GNU, développeur Debian et contributeur à GnuPG (où il travaille notamment sur la cryptographie à courbes elliptiques et la gestion des cartes à puce — deux aspects qui sont directement liés aux projets dont il va être question dans cette dépêche).

Votre serviteur avait déjà très brièvement évoqué l’existence de deux de ces projets (Gnuk et le FST-01) dans une dépêche précédente consacrée à la carte OpenPGP (dont la lecture est recommandée avant de poursuivre), mais sans donner aucun détail, ce que la présente dépêche va corriger.