• # Re: Yen a qui ferais mieux de se taire....

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    par contre ya un bon portrait de chirac :)
    http://www.courrierinternational.com/mag692/Dossier3.htm(...)
  • # Re: Yen a qui ferais mieux de se taire....

    Posté par . Évalué à 0.

    Pis encore : au début du XXIe siècle, la majorité des jeunes Français aspirent encore à travailler dans le secteur public. Cette dépendance vis-à-vis de l’Etat est particulièrement néfaste pour la France et pour l’Europe en général.

    Ahah, de la vermine libérale.

    Ce vomis ne mériterait même pas de servir de PQ.
    • [^] # Re: Yen a qui ferais mieux de se taire....

      Posté par . Évalué à 0.

      Alors parce que tu n'aimes pas le libéralisme, tu considéres les libéraux comme de la vermine ?

      Bel exemple d'ouverture, et jolie façon d'essayer de te convaincre que tes idées sont les meilleures.

      Pas de bol, en disant ce genre d'âneries, non seulement tu te dessers, mais en plus tu pourrais donner envie de défendre le libéralisme rien que pour le principe.

      Comme quoi, il vaut mieux parfois se taire et passer pour un con que de l'ouvrir et de n'en laisser aucun doute.
  • # Re: Y en a qui feraient mieux de se taire....

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    où les forces politiques extrémistes ne cessent de croître

    Si c'est de Le Pen dont il parle, il faudrait p-e qu'il sache qu'il n'a pas eu plus de voix à la dernière présidentielle qu'à celle d'avant.
    Par contre, il y a eu une abstention record (certes déplorable) et un nombre record de candidats. Et comme l'électorat du FN va toujours voter, il a eu autant de voix que d'habitude, et ça a suffi pour qu'il passe, cqfd...
    Au moins espérons que ça suffira pour que les gens s'aperçoivent que voter peut aussi servir à éviter ce genre d'évènement malheureux...

    Quant au port du voile, je trouve qu'on en fait bien beaucoup pour pas grand chose...

    ++
    • [^] # Re: Y en a qui feraient mieux de se taire....

      Posté par . Évalué à -2.

      beaucoup pour pas grand chose...

      Et la liberte dans tout ca?
      • [^] # Re: Y en a qui feraient mieux de se taire....

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Et la liberte dans tout ca?

        Non c'est pas vraiment le côté liberté dont je parlais, je trouve qu'on en a beaucoup (trop ?) entendu parler (pour p-e une centaine de cas problématiques, et je suis généreux), et que certains superlatifs ont vraiment pas été heureux (la république est en danger, c'est une attaque d'extrémistes, etc...), bref, il y a amha des sujets bien plus importants et graves que celui du port du voile...
        Que des gens/élèves n'aient pas de quoi manger à leur faim, c'est je pense plus grave qu'une histoire de tissu sur le crâne !

        Et quand j'y étais à l'école, c'était pas de foulard/casquette/etc sur la tête, et pas de signe religieux du fait que l'on est dans une école laïque, point final, il n'y avait pas besoin d'une loi à l'époque, et je ne comprends sincèrement pas pourquoi l'éducation nationale en fait tout un plat...

        (c'est un point de vue pas plus)
      • [^] # Re: Y en a qui feraient mieux de se taire....

        Posté par . Évalué à 2.

        Et la liberte dans tout ca?
        La liberté d'aller dans une école de la République vraiment laïque, et exempte de tout communautarisme ? Pour moi, la laïcité est une valeur fondamentale de notre République, dont il ne faut pas se départir. Si on laisse entrer les signes religieux (de quelque religion que ce soit), et derrière toutes les tensions que l'on sait, c'est forcément une mauvaise chose.
        Le débat sur le voile ne montre qu'une chose: la volonté de certains de créer un communautarisme dans notre pays. Et ça, c'est on ne peut plus mauvais. La discrimination positive fait partie du communautarisme. Et c'est le meilleur chemin pour arriver au modèle social Américain, où chaque communauté (Latinos, Noirs, WASP, etc...) va faire des pieds et des mains pour augmenter son quota pour les places en université, etc...

        Cela dit, le débat est parti en sucette à cause des maladresses de la personne à qui la charge en a été confiée. Forcément, donner à un opposant au projet la charge d'en gérer l'évolution... Oui je parle de Luc Ferry et de ses dérapages sur la "pilosité" (sujet vachement important pour les écoles maternelles et primaires).

        Mais pour moi, tout ce qui contribue au communautarisme (donc quelque part à l'égoïsme puisque chaque communauté jouera contre ses concitoyens des autres communautés) est à bannir. A l'époque où Roselyne Bachelot ne disait pas que des conneries, c'est à dire quand elle défendait le PACS, elle avait fini son discours à l'Assemblée par cette phrase: "[...] Car nous ne reconnaissons ici qu'une seule comunauté: la République".
        • [^] # Re: Y en a qui feraient mieux de se taire....

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Pour rebondir sur ce que tu as (très justement) dis, je me pose la question sur un sujet que j'estime être une *connerie* monumentale :
          comment une discrimination peut-elle être positive ???

          A la base, dans une discrimination, il y en a toujours au moins un qui est lésé (selon moi).

          ++
    • [^] # Re: Y en a qui feraient mieux de se taire....

      Posté par . Évalué à 2.

      Il ne parle pas forcément seulement de Le Pen, mais peut-être aussi de l'extrême gauche, qui a il me semble battu un record aux élections présidentielles de 2002 (j'ai plus les chiffres en tête, je crois environ 10%).
  • # Re: Yen a qui ferais mieux de se taire....

    Posté par . Évalué à 2.

    Je trouve João Marques de Almeida beaucoup trop partial dans son article, ce qui nuit à toute l'argumentation du texte..
    Il se dit lui même "européiste" et on sait qu'actuellement l'Union Européenne se prépare à devenir une grande union économique prônant le libéralisme, avec un Etat faible(cela n'exclue pas une politique extérieure commune ou une défense commune) , à tel point que ce système est imposé dans le projet de constition.
    On devine donc que quand il parle de la préférence des gens pour la fonction publique (qui, sans faire d'amalgame, laisse supposer un "Etat providence" qui s'oppose à "L'état gendarme des libéraux"), il prend parti pour une conception libéral de l'Etat.
    De même, alors qu'il considère la France dans sa position de pays européen, et qu'il parle des "forces politiques radicales" en les opposant à l'Union Européene et en semblant les blâmer, il oublie de parler de LO ou de LCR, par exemple, tous deux favorables à l'Union.De plus, la montée des extremes n'intervient elle pas alors que les programmes des plus gros partis ne proposent guère de distinction frappantes ?
    De plus, il ne sert à rien à M João Marques de Almeida de diaboliser le front national, qui a tout de même su trouver des voix pour se maintenir au second tour des présidentielles de 2002(je n'adhère moi-même pas non plus aux idées même mes plus "adoucies" du front national).
    En outre, M João Marques de Almeida nous laissera libre de juger de l'ampleur véritable du problème du voile, plutôt que de nous l'imposer, et nous la faire interpréter comme un "fléau".
    Il n'est donc pas concevable de s'appuyer sur de tels faits, en les interprétant d'une manière tout a fait partisanne, c'est pourquoi je trouve cet article fort contestable.
    • [^] # Re: Yen a qui ferais mieux de se taire....

      Posté par . Évalué à 0.

      "C’est précisément parce qu’elle est incapable de comprendre la nouvelle réalité politique européenne que la France est en train de devenir la principale menace pour l’Union européenne (UE)."

      C'est plutot lui qui ne comprend pas que l'Europe politique ce n'est pas pour tout de suite; alors en attendant celle-ci on fait quoi? On suit les États-Unis?

      "Je considère que la sauvegarde de l’UE exige que l’on s’oppose au projet actuellement défendu par la France. Paris voudrait conserver dans une Union élargie l’hégémonie qu’elle avait dans la petite Communauté. Si cela se révèle impossible, ce qui est fort probable, elle préfère en finir avec l’UE et reconstruire une “petite Europe” avec les membres fondateurs et un ou deux Etats supplémentaires."

      C'est facile de dire ça pour quelqu'un qui profite allégrement des aides distribuées par la France...

      Il n'est donc pas concevable de s'appuyer sur de tels faits, en les interprétant d'une manière tout a fait partisanne, c'est pourquoi je trouve cet article fort contestable.

      Je le pense aussi.
      Je pense que c'est vraiment un abruti qui a écrit ça.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.