• # Morceau choisi

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Je vous conseille l'écoute de ce morceau du podcast, de 08min12 à 11min10

    • [^] # Re: Morceau choisi

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Et pour comprendre le lien avec la fondation Bill et Melinda Gates, il faut suivre le lien vers le livre de l'invitée Vandana Shiva : 1 % Reprendre le pouvoir face à la toute-puissance des riches

      • [^] # Re: Morceau choisi

        Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

        Petite retranscription texte, de ce que j'ai compris. Certains passages sont inaudibles pour moi.

        Question du journalise :

        Et puis il y a cette figure de Bill Gates que vous ne lâchez pas, du début jusqu'à la fin de votre livre. Qu'est-qu'il incarne Bill Gates pour vous ?

        Réponse de Vandana Shiva :

        Je n'ai rien contre Bill Gates, mais contre ses agissements. Il a pris position dans les espaces souverains. Il a envahi l'Afrique avec son alliance pour la révolution verte en Afrique. Mais cette une révolution qui n'a pas marché en Inde, j'ai écrit un livre là dessus.

        Lui, il veut faire la même chose en Afrique. Et il force les africains à utiliser des engrais chimiques, et il rend illégal le fait que les paysans puissent garder leurs semences. Tout ce qu'on a essayé d'interdire en Inde, lui est en train de faire la même chose en Afrique.

        Mais ici à Paris, Au sommet du climat en 2015 il était très important auprès des chefs d’États (pas sûr de la phrase). Il a attaqué la Terre deux fois. D'abord faire de l'ingénierie (pas sûr de la phrase) pour l'ensemble de la planète pour créer de la pollution dans l'atmosphère pour bloquer les rayons du soleil pour prétendument refroidir la Terre. Idée stupide ! Parce que le système climatique de la Terre s'en trouve déstabilisé faut d'abord savoir de quoi on parle et on ne crée pas plus de pollution pour éviter la pollution. On ne crée par plus d'instabilité pour lutter contre la déstabilisation du système terrestre.

        Deuxième attaque, qu'il s'est vanté encore, c'est les nouvelles technologies ingénierie génétique (pas compris le mot), des nouvelles techniques génétiques, des nouveaux brevets sur le vivant. Tout ce qui ont montré des échecs dans l'univers de Monsanto, et bien il essaie de tourner ça en succès dans le monde de Bill Gates. Donc lui il prend tout ce qu'il y a de mauvais chez Monsanto et essaie de créer de nouveaux empires au détriment de certains pays et de peuples.

        Il en train d'envahir l'Inde en interdisant les devises locales pour forcer les gens à utiliser ses logiciels. Pour évidemment avoir une rente, à tous les niveaux. C'est lamentable. Le paysan connaît la terre. Bill Gates lui il veut faire du data mining, pour qu'il y ait des données informatique sur le terrain que le paysan connaît fort bien pour pouvoir évidement pouvoir exploiter la terre. Et moi j'adore mon pays, j'adore l'Inde, j'adore les paysans, j'adore mon peuple et je me battrai jusqu'au bout pour les défendre.

        • [^] # Re: Morceau choisi

          Posté par (page perso) . Évalué à -1 (+2/-6). Dernière modification le 24/10/19 à 23:40.

          Il a envahi l'Afrique avec son alliance pour la révolution verte en Afrique. Mais cette une révolution qui n'a pas marché en Inde, j'ai écrit un livre là dessus.

          Mouais, discutable. Il faut qu'on m'explique comment la révolution verte a échoué alors que :

          • La production par hectare a augmenté considérablement ;
          • Les famines sont moins nombreuses car la récolte est plus stable d'une année sur l'autre.

          Le tout avec une population bien plus grande, notamment en Inde. Cela n'aurait pas été possible dans cette révolution verte en fait.

          Lui, il veut faire la même chose en Afrique. Et il force les africains à utiliser des engrais chimiques, et il rend illégal le fait que les paysans puissent garder leurs semences.

          S'il force vraiment la main en ce sens, ce n'est pas terrible au niveau de la méthode. Mais il faut reconnaître aussi avec sincérité que les engrais chimiques ont apporté beaucoup à l'agriculture et que de garder des semences peu efficace juste parce qu'ils sont ancestraux n'a rien d'intéressant. Il faut faire attention à l'idéologie (dans un sens comme dans l'autre).

          Le paysan connaît la terre. Bill Gates lui il veut faire du data mining, pour qu'il y ait des données informatique sur le terrain que le paysan connaît fort bien pour pouvoir évidement pouvoir exploiter la terre.

          Le paysan qui connaît bien sa terre et l'ingénieur qui n'est qu'un profiteur… On connaît la chanson, l'appel à l'ancien. Sans défendre Bill Gates car je connais peu le dossier, la rhétorique de ce discours s'inscrit vraiment dans une lutte "nouveau / ancien" et "technologie / traditionnel" ce qui est je pense ridicule car la technologie et les connaissances récentes ont beaucoup apporté et apporteront encore beaucoup même en agriculture.

          En fait la personne aurait du se cantonner à critiquer Gates éventuellement sur sa méthode de travail ou d'aborder les choses, et sur les conflits d’intérêts, mais pas réellement sur des opinions ou propositions qui en tant que telles ne paraissent pas vraiment choquants au contraire même.

          • [^] # Re: Morceau choisi

            Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+7/-1).

            garder des semences peu efficace juste parce qu'ils sont ancestraux n'a rien d'intéressant

            il rend illégal le fait que les paysans puissent garder leurs semences

            Tu vois une petite différence entre les deux phrases ?

          • [^] # Re: Morceau choisi

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-1).

            « […] la rhétorique de ce discours s'inscrit vraiment dans une lutte "nouveau / ancien" et "technologie / traditionnel" […] »

            Ou alors peut-être dans une logique gros capitaliste/petit paysan ? C'est-à-dire dans une logique de concurrence et de confrontation. Et dans la jungle un système ultra-libéral on sait ce que ça donne depuis fort longtemps : « Lupus est homo homini ». Peut-être Plaute ne s'attendait-il pas à ce que son expression devienne un jour si vrai et si généralisée.

            « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

          • [^] # Re: Morceau choisi

            Posté par . Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 25/10/19 à 18:40.

            Le paysan qui connaît bien sa terre et l'ingénieur qui n'est qu'un profiteur… On connaît la chanson, l'appel à l'ancien. Sans défendre Bill Gates car je connais peu le dossier, la rhétorique de ce discours s'inscrit vraiment dans une lutte "nouveau / ancien" et "technologie / traditionnel" ce qui est je pense ridicule car la technologie et les connaissances récentes ont beaucoup apporté et apporteront encore beaucoup même en agriculture.

            Il faut bien différencier deux choses que l'on mélange souvent : technologie et ressources. En gros, une technologie ne s'épuise pas, une fois que l'on a trouvé comment fabriquer des engrais chimiques, ce savoir reste ad vitam eternam dans le corpus des savoirs humains (modulo les histoires de brevets et d'accès plus ou moins universel à la technologie en question). Par contre, cette technologie peut être dépendante de la disponibilité de ressources. Et là, c'est une autre histoire. Non seulement les ressources peuvent être épuisables, mais en plus leur accès est fondamentalement non-universel. Si il faut du pétrole pour fabriquer des engrais chimiques, on crée une dépendance entre l'agriculture qui les utilise et les fournisseurs de la dite ressource qui sont eux même dépendent des gisements qu'ils exploitent. Et concernant le pétrole, c'est juste hallucinant comment cette dépendance a défini toute la géopolitique du XXe siècle et qui continue d'ailleurs largement aujourd'hui à la définir.

            Aujourd'hui toute notre agriculture dite "intensive" est basé sur la disponibilité du pétrole. En occident, dans les pays développés, on "mange du pétrole" autant que nos bagnoles. A ce titre, c'est très difficile de défendre un autre modèle agricole qui ne serait pas dépendant du pétrole auprès des pays du tiers monde alors que nous l'utilisons sans vergogne, néanmoins ce type d'agriculture, certes très efficace, n'est clairement pas soutenable à l'échelle de la planète, mais par contre, il y a clairement des enjeux financiers énormes de la part des industriels du secteurs à les développer.

            Bill Gates est fondamentalement dans la lignée des Rockfeller et cie, convaincu que le capitalisme à l'américaine est là pour apporter bonheur et prospérité au monde et que la fortune qu'il génère est la juste récompense donnée aux entrepreneurs visionnaires et méritant. C'est là aussi une idéologie, et pas la moindre, elle structure carrément toute la révolution industrielle depuis plusieurs siècles.

            Mais reste que penser l'avenir en défendant l'agriculture intensive mécanisée et dépendante des intrants de la pétrochimie, c'est clairement en contradiction avec l'idée que tu développe en opposant l'ancien et le nouveau. Je te le dit comme je le pense, l'ancien monde, c'est celui du pétrole qui sort du sol tout seul magiquement. C'est terminé ça. Il faut que l'on trouve d'autres solutions. Car même si on trouve encore du pétrole dans le siècle qui vient, les conséquences de son utilisation intensive dans toutes nos activité pourrait avoir des conséquence telle sur le climat que de toute façon, une bonne partie de l'Afrique pourrait tout simplement devenir inhabitable.

            Contrairement à ce que tu semble penser, Bill Gates, c'est l'ancien monde. Et ce monde là est déjà mort, c'est juste qu'il s'en est pas encore aperçu.

            Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

        • [^] # Re: Morceau choisi

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+3/-1).

          « Deuxième attaque, qu'il s'est vanté encore, c'est les nouvelles technologies ingénierie génétique (pas compris le mot), des nouvelles techniques génétiques, des nouveaux brevets sur le vivant. »

          CRISPR Cas9 le nouvel outil d'édition de génome à la mode qui ouvre les perspectives les plus folles pour, en vrac, les thérapies géniques, le transhumanisme, les apprentis sorciers, et plus généralement toutes les espèces de mégalomanes non suffisamment atteint pour tenter d'envahir l'espace.

          « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.