• # Un peu plus

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2 (+0/-0).

    La formulation de la loi ouvrirait même la voie à des dérives plus graves : elle devrait assez facilement rendre penalisables l’expression d’idées en contradictions avec celles des dirigeants dans le cadre de débats universitaires, sous prétexte de lutter contre les comportements déviants (type occupation de locaux) lors de ces derniers. Ça va assez bien avec votre lien suivant.

    « IRAFURORBREVISESTANIMUMREGEQUINISIPARETIMPERAT » — Odes — Horace

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.