• # elle peut toujours espérer

    Posté par  . Évalué à 7. Dernière modification le 20 janvier 2022 à 21:45.

    Si l'on regarde l'historique de Microsoft, le nombre de procès pour abus de position dominante (historiquement ou encore en cours) est relativement grand. Etant donné que Sony est objectivement le concurrent de Xbox, la conjugaison de ces deux éléments devraient être relativement simple à comprendre. La question est quelle va être la stratégie de Sony ? (Bien entendu on peut considérer cette communication comme étant un début de stratégie en cas de volonté par exemple postérieur d'invoquer des lois antitrust)

    • [^] # Re: elle peut toujours espérer

      Posté par  (site web personnel) . Évalué à 10. Dernière modification le 20 janvier 2022 à 22:07.

      C'est drôle de voir une entreprise dont le business est basé sur les DRM, les exclusivités, et plus généralement le contrôle des éditeurs pour avoir des jeux dédiés à leur hardware (comme tout fabriquant de console) se plaindre que ouin ouin mon concurrent va faire pareil alors que ça devrait être moi et puis pouce et miroir magique d'abord.

      Le post ci-dessus est une grosse connerie, ne le lisez pas sérieusement.

      • [^] # Re: elle peut toujours espérer

        Posté par  . Évalué à 4.

        que signifie pouce et miroir magique ?

        • [^] # Re: elle peut toujours espérer

          Posté par  (site web personnel, Mastodon) . Évalué à 10.

          C'est des trucs d'enfants : "pouce" tu mets le jeu en pause, "miroir magique" c'est l'équivalent de "toi-même", "je te retourne tes arguments/insultes contre toi" (comme le ferait un miroir magique à paroles).

          La connaissance libre : https://zestedesavoir.com – Le saviez-vous ? Le drapeau Français est aussi de gauche.

      • [^] # Re: elle peut toujours espérer

        Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 23 janvier 2022 à 12:16.

        Je suis d'accord avec toi, tout en étant contre la position des DRM (que ce soit chez Sony ou Microsoft ) , je pense que de manière plus général que pouvoir garder la diversité des acteurs dans un écosystème informatique, y compris celui des jeux vidéos propriétaire en général, reste un élément important , si pas d'une liberté en lien avec le logiciel libre , au moins en lien avec une liberté des consommateurs (ne pas être forcé ou quasi-forcé de choisir une solution du seul fait qu'elle a le monopole sur le marché (et de surcroit acquit par des pratiques abusives ), je pense que dans la communauté du libre on connait assez bien ce problème via principalement l'historique de Microsft et ses pratiques antitrust dont Windows et les formats de fichiers dans la bureautique avec la suite Ms Office sont les exemples le plus frappant ).

        Cela n'enlève rien au problème des DRM bien entendu.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.