Journal Wanted : Navigation à -1

Posté par .
Tags : aucun
0
4
déc.
2003
Bonjour chers auditeurs, je suis ravi de m'adresser à vous, et je le fais sans plus de préambules, car je sens votre impatience, avides que vous êtes de lire une éructation intellectuelle journalienne.

Voilà le topo: Comme beaucoup, je fais partie de ceux qui pensent que les choses étaient mieux à vent, et je souhaiterait revenir aux bonnes vieilles valeurs qui ont fait de LinuxFR un site respectueux des tradictions séculaires d'Internet. Malheureusement les traditions se perdent : les moules sont devenues des Pierre Tramo, et pBpG ne vient plus aussi souvent, mais qu'importe : l'essentiel n'est pas là.

L'essentiel (non, pas celui dans Lactel, l'autre, celui avec la bouteille de Lé). L'essentiel, comme j'allais poursuivre avant de m'interrompre bruyamment, est la possibilité de lire les remarques déplacées, piques mesquines, attaques personnelles, commentaires à l'humour scatologique, libéraliste, communiste, enfin bref : les grosses conneries postées par des gens qui trouve dans le Logiciel Libre un moyen d'avoir un semblant de contribution à la société, ce qui, rappelons le, est complètement faux et absurde, attendu que près des deux tiers des enfants de notre planète crèvent de faim, c'est là qu'il faudrait commencer. Passons. L'essentiel est donc de pouvoir accéder sans trop d'efforts (l'effort est l'ennemi de l'informaticien, et j'irais même dire de l'homme. Un homme qui ne se fait pas préparer sa nourriture, nettoyer ses vêtements, et laver le bas du dos s'apparentant plus à un femme qu'autre chose, mais ici n'est pas le propos) à ces commentaires affligeants comme celui que vous lisez encore avec courage et même témérité.

J'ai donc décidé, dans mon infinie sagesse, de demander officiellement à un de ces libriens qui lisent du code comme Neo lit la Matrice et moi Playboy, demander officiellement la restauration de la navigation à -1. Parceque ça me fait chier de ne pas pouvoir lire les messages cachés par l'imbécilité crasse des moutons mandrakistes, ayatollah debianistes, ou encore flambeurs gentooistes (Gentoo roulz).

Merde à la bienséance. Bienvenue l'égalité de tous devant l'expression. First Post vaincra.

PS : Voyez avec le #4 pour l'application pratique.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.