Journal Marre des boards ARM (ep 2) ?

Posté par  . Licence CC By‑SA.
20
27
nov.
2018

Suite à ce récent journal présentant la nouvelle board Odroid H2, basé sur du x86_64, je vous propose à mon tour de vous détourner des plateformes ARM pour aller non pas vers du x86{,_64} mais vers du MIPS:

https://onion.io/omega2/

J'ai découvert ces boards aujourd'hui. Ce qui est proposé est encore très limité avec une très forte orientation vers l'IoT: petit form-factor, sobre en énergie mais également peu performant.

Le produit est née suite à une campagne de fund-raising, et la boite derrière semble avoir une vraie volonté de "créer une communauté" comme en témoigne ce blog technique déjà bien toufu !

  • # Si tu aimes les alternatives a ARm...

    Posté par  . Évalué à 5. Dernière modification le 28/11/18 à 10:44.

    Tu peux aller voir chez Olimex.

    Exemple de carte à base de MIPS: https://www.olimex.com/Products/OLinuXino/RT5350F/RT5350F-OLinuXino/open-source-hardware

    Ils ont des cartes basées sur plusieurs architectures. J'ai déjà commandé du matos chez eux sans mauvaise surprise.

  • # Un peu comme ce que fait 8devices depuis des années ?

    Posté par  . Évalué à 4. Dernière modification le 28/11/18 à 12:13.

    Ça ressemble beaucoup à ça je trouve :
    https://www.8devices.com/products/carambola-2
    Basé sur du Atheros (en MIPS24k), donc bien documenté, et les devs contribuent bien upstream.

    Bon, c'est leur ancien modèle, depuis il y en a eu d'autres, genre basé sur du SoC chinois Realtek (proche de ton Mediatek) :
    https://www.8devices.com/products/kinkan

    Il y a aussi des trucs un peu plus gros, basé sur Qualcomm (beurk), etc :
    https://www.8devices.com/products/

  • # Au moins j'aurais appris...

    Posté par  . Évalué à 3.

    … que MIPS existe encore. Je sais, je sort trop rarement de ma grotte.

  • # Performances

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3. Dernière modification le 28/11/18 à 14:34.

    une très forte orientation vers l'IoT: petit form-factor, sobre en énergie mais également peu performant.

    580Mhz pour de l'IoT ? On est quand même proche des configurations utilisées il y a 15 ans pour faire du commande-contrôle industriel.
    Par contre, du coup, les 64/128Mo de RAM, ça fait un peu cheap par rapport aux bécanes de l'époque.

    Au final, je ne sais pas si on peut dire que c'est pour de l'IoT. D'ailleurs, je n'ai pas dû bien chercher mais je n'ai pas trouvé les consommations électriques.

    • [^] # Re: Performances

      Posté par  . Évalué à 3.

      580Mhz pour de l'IoT ? On est quand même proche des configurations utilisées il y a 15 ans pour faire du commande-contrôle industriel.

      Je ne pense pas que raisonner en fréquence soit judicieux, surtout sur 15 ans. La fréquence ne fait pas tout dans un processeur et ne constitue qu'un paramètre du calcul de sa puissance et de celle de l'ordinateur. Il faut aussi regarder les I/O, les latences, le nombre d'instructions par cycle, etc.

      J'ai pas bien regardé les specs mais rien que le fait d'avoir un ethernet et un wifi dédié en fait probablement une carte plus réactive qu'une RaspberryPi voire même une Olinuxino à base de Allwinner A20.

      Après, seuls des tests comparatifs donneront une réelle indication d'où se situe cette bestiole.

      • [^] # Re: Performances

        Posté par  . Évalué à 1.

        Sur le A20, l'ethernet est natif (je ne sais pas si c'est le mot approprié, en tout cas il ne passe pas par usb), de même que le sata même si ce dernier n'a pas un gros débit.

      • [^] # Re: Performances

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Je ne pense pas que raisonner en fréquence soit judicieux, surtout sur 15 ans. La fréquence ne fait pas tout dans un processeur et ne constitue qu'un paramètre du calcul de sa puissance et de celle de l'ordinateur. Il faut aussi regarder les I/O, les latences, le nombre d'instructions par cycle, etc.

        Certes mais tout dépend aussi de ce que l'on nomme IoT. Si c'est pour avoir une simple remontée d'un capteur de pression ou de température sur le réseau, ça me semble beaucoup. Alors oui, le nombre d'instructions par cycle va jouer mais je doute qu'on soit sur un processeur qui ait besoin de trois cycles pour faire une addition.

  • # Les board ARM

    Posté par  . Évalué à 2.

    Je me suis tâté pour l'achat d'une board ARM récemment et j'ai vu les produits ODROID (XU4, XU4Q) mais aussi Rock64/Pine64. Je suis finalement resté sur le choix d'un rpi 3b+ malgré les caractéristiques en retrais car plus facile à trouver en France et beaucoup plus de retours d'expérience (pour le Pine64 il n'y a quasiment rien).

    La board MIPS évoquée dans le journal a l'air de concurrencer le Pi zéro donc pas assez puissant pour mon usage, mais ce serait sympa que cela se développe.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.