Journal Gnome en breton ?

Posté par .
Tags :
0
10
fév.
2006
Bonjour tout le monde !

Juste pour dire à tous les utilisateurs de gnome bretonnants qui liront ce journal (oula ça fait pas beaucoup...) que je recherche le maximum de personnes capables de traduire un peu.

Gnome est traduits en plusieurs dizaines de langues dont le breton. Je suis à l'heure actuelle le seul traducteur dans notre langue et ya tellement de choses à faire.

Il n'y a aucune obligation de travail, mais concentrer les efforts dans un premier temps sur les menus, les panels et le desktop serait une bonne idée.

Je sais qu'il y'a pas mal de bretonnants sur Ubuntu, il y'en a même certains qui traduisent des applications quasiment jamais utilisées sur Ubuntu. Je vais pas dire que ce n'est pas bien mais pourquoi ne pas traduire Gnome plutot ? C'est une des applications principales sur Ubuntu et c'est utilisé par beaucoup d'autre monde. Les bretonnants utilisant le libre sont plus nombreux qu'on le croit mais ils ont l'air un peu timide. Bref je lance un appel à contribution.

Voili voilou, mon email pour ceux qui veulent me contacter : jeremy.lefloch(AT)gmail.com

Keno !
  • # Keno ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    c'est une mutation de Kenavo, ou juste une faute de frappe ?
    (ou une pub déguisé pour la Bretone Des Jeux)
    • [^] # Re: Keno ?

      Posté par . Évalué à 4.

      Non non, keno est un mot à part entière. On peut le traduire par "Ciao" si tu veux. (Pas mal la petite blague :p)
  • # applis

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    pour les applis, tu peux regarder du côté de http://www.drouizig.org/index-Galleg.html
    (même si c'est surtout pour celles qui tournent sous win)

    Si tu réussis à faire passer quelques bretonnants à GNU/Linux tu nous en reparleras ;-) (bon ya déjà MandrivaLinux visiblement).
    • [^] # Re: applis

      Posté par . Évalué à 2.

      Oui j'utilise le mozilla-firefox de chez eux. D'ailleurs pour ceux qui veulent, on peut utiliser firefox en breton sous linux ici : http://www.stationlinux.org/firefox-1.5.0.1-BR.tar.bz2

      C'est tout simplement leur boulot qui est condensé dans un fichier xpi que j'ai extrait de l'exe pour le mettre dans un tar.bz2. M'enfin tout le monde ne le savait pas forcement.

      Bref, chez drouizig ils ne sont pas très motivés pour traduire Gnome sachant qu'aucun d'eux ne travaille sous linux.

      Tu peux m'orienter vers le traducteur de mandriva ? (Si je n'ai pas trouvé avant avec notre bon ami googuelou).
      • [^] # Re: applis

        Posté par . Évalué à 4.

        je crois que celui que tu cherches c'est thierry vignaud, c'est l'activiste breton interne à mandriva.
  • # Les bigoudennes un marché d'avenir ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Les bigoudennes sont elles un marché d'avenir pour avoir besoin de traduire Gnome en breton ? Ou reformulé autrement : qu'est ce qui te motive à traduire Gnome en breton ?

    Simple question :)
    Je suis moi aussi breton mais de Rennes donc pas ma langue serait plutôt le Gallo.

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

    • [^] # Re: Les bigoudennes un marché d'avenir ?

      Posté par . Évalué à -4.

      Je ne vois pas trop l'intérêt de perpétuer des langues régionnales, qui, sorties de leur région d'origine ne serviront à rien ni personne et empêcheront en plus d'être compris par toute personne ne provenant pas de la région en question.
      Personnellement, cela me parait un peu rétrograde à l'heure de la mondialisation. En plus, on a déjà suffisamment de mal à traduire les termes informatiques de l'Anglais au Français.
      • [^] # Re: Les bigoudennes un marché d'avenir ?

        Posté par . Évalué à 10.

        Je ne vois pas trop l'intérêt de perpétuer des systèmes d'exploitations alternatifs, qui, sorties de leur communauté d'origine ne serviront à rien ni personne et empêcheront en plus d'être compris par toute personne ne provenant pas de la communauté en question.
        Personnellement, cela me parait un peu rétrograde à l'heure de la mondialisation. En plus, on a déjà suffisamment de mal à traduire les termes informatiques de Windows à MacOS.

        Bon c'était facile, le rapprochement est un peu douteux mais l'idée y est. Si Gnome vient à proposer le breton, personne ne va t'obliger à utiliser cette langue par défaut. Par contre ça peut toujours intéresser du monde.
      • [^] # Re: Les bigoudennes un marché d'avenir ?

        Posté par . Évalué à 8.

        Je ne vois pas trop l'intérêt de perpétuer des systèmes d'exploitation obsolètes comme cet Unix plus que trentenaire, qui, sortis de leur applications d'origine ne serviront à rien ni personne et empêcheront en plus d'être compris par toute personne n'utilisant pas le système en question.
        Personnellement, cela me parait un peu rétrograde à l'heure de la mondialisation. En plus, on a déjà suffisamment de mal à traduire les programmes informatiques de version de Windows en version de Windows.
      • [^] # Re: Les bigoudennes un marché d'avenir ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Je ne vois pas trop l'intérêt de perpétuer le Francais. C'est vrai quoi, la France est un petit pays et ce serait bien plus pratique si on parlait tous anglais.

        J'ai eu dans ma boite aux lettres une publicité me vantant l'espéranto. D'après elle, l'Europe ferait une énorme économie en choisissant l'espéranto comme langue officiel plutôt que l'anglais ! (ok, je sais, ce n'est pas officiellement l'anglais mais en pratique, cela revient au même).

        Pour en revenir au breton, sais tu qu'un breton arrive à se comprendre avec un gallois ? La frange ouest de l'europe parle encore des langues plus ancienne que les grandes invasions du moyen age. Des langues assez proche en pratique : breton, gallois, écossais et gaélique. C'est un peu notre histoire qui pars à la mer...

        Si tu fait un peu de danse traditionnelle (et si tu n'en fait pas, je te conseille d'en faire), tu te rendras compte que le répertoire breton est exceptionnel. C'est quasiment le seul en France qui s'est tranmis sans interruption de génération en génération (c'est grace à la géographie particulière de la bretagne, comme le fait qu'il y ai plus de maladie héréditaire en bretagne...). Si tu danse par exemple un plinn, une gavotte ou une fisel, le breton "colle" à la danse bien mieux que le francais. En francais, c'est possible mais souvent, c'est pas ca. Le francais marche mieux sur les avants deux...
        • [^] # Re: Les bigoudennes un marché d'avenir ?

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui, je sais que le breton est une langue celtique et tout ce que ça implique. C'était une pique contre les langues régionnales. Il me semble que l'on a déjà assez de mal à apprendre deux langues étrangères, alors s'il faut apprendre la langue officielle de son pays en tant que langue étrangère, ça laisse juste de la place pour l'Anglais...

          Contrairement aux systèmes d'exploitations, il me semble qu'aucune langue n'a encore de monopole éhonté et truste exclusivement 90% de la population mondiale. Et le mérite d'un monopole de fait, mine de rien, c'est effectivement de ne pas avoir à porter des programmes. Ou alors, il y a Java aussi ;-).

          Je dois dire que je ne vois pas guère le rapport entre langue bretonne et danse bretonne par contre. Enfin, entendons-nous bien, dans notre affaire.

          Maintenant, je reconnais bien volontiers que mon commentaire n'avait pas forcément d'intérêt dans le cadre de ce journal.
          • [^] # Re: Les bigoudennes un marché d'avenir ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            > Je dois dire que je ne vois pas guère le rapport entre langue
            > bretonne et danse bretonne par contre. Enfin, entendons-nous
            > bien, dans notre affaire.

            Il y en a peu je dois dire mais j'aime bien la danse bretonne ;-)

            Mais il a un petit rapport quand même. Sans langue bretonne, la danse bretonne perd une grande partie de son charme. Si tu arretes de parler breton, c'est un pan entier des danses traditionnelles qui va être perdus.

            Pour le moment, il n'y a pas trop de problème, les danses traditionnelles sont encore très populaire en bretagne. Bien plus qu'ailleurs où c'est, d'après ce que j'ai vu, l'appanage d'associations.
          • [^] # Re: Les bigoudennes un marché d'avenir ?

            Posté par . Évalué à 4.

            Justement, plus on apprend tôt des langues 'étrangères' (en gros pas sa langue maternelle) et plus c'est facile par la suite d'en apprendre de nouvelles. Cela simplement car notre cerveau aura une connaisssance plus large des phonèmes utilisés dans les autres langues et pourra plus facilement reconstruire ceux de nouvelles langues. Ce n'est pas pour rien qu'actuellement les cours de langues (j'ai bien dit langues et pas anglais nécessairement) commencent en CE2 et bientôt en CP (en fait tous les ans on descend d'un niveau). Bien sûr, rien n'est parfait dans ce système (formation des anciens instits, décloisement à outrance...) mais ça a le mérite d'exister.

            Bref, le rapport avec le breton, je me répéte, c'est que rien ne t'oblige à le parler par contre les enfants (et même adulte) apprenant le breton auront l'avantage :
            - de connaître un nouveau panel de phonèmes
            - d'accéder à une autre culture (personnelement, ça m'embete de ne pas comprendre le sens des chansons bretonnes).
  • # Locales ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Sachant qu'il y a plusieurs bretons, qu'est ce qui a été définit comme convention pour le système des locales ?

    Pour ceux qui n'y connaisse rien (je n'y connais que epsilon...), au début du siècle dernier, il a été définit un breton unifié dis KLT (comme Cornouaille, Léon, Trégor) qui est un mixte artificiel et il est resté de coté le Vannetais qui est toujours vivant dans le vannetais. Le vannetais ne s'arrète pas à Vannes, il va par exemple jusqu'à Lorient, troisième ville de Bretagne (hors Nantes qui est largement en tête).
    • [^] # Re: Locales ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      J'ai oublié de donné un petit exemple bien parlant.

      Tout le monde connait l'autocollant BZH collé à l'arrière de pas mal de voiture. BZH est l'abréviation de 'breizh' qui veut dire bretagne en Vannetais. En KLT, c'est 'breiz' sans le h final.

      Idem, si je parle d'hérédité, j'ai le mot Herezh en Vannetais et Herez en KLT. Pour simplifier à coup de cerpes, les mots finissant par z en KLT prennent un h en plus en Vannetais.

      Bon, je ne vais pas faire un cours de grammaire, j'en suis incapable et ce serait bien trop longs, les règles n'ayant rien a voir avec le Francais.
      • [^] # Re: Locales ?

        Posté par . Évalué à 2.

        La locale choisie est br_FR. Je ne sais pas ce que vient faire le FR la dedans mais c'est comme ça. Depuis une vingtaine d'années, c'est le peurunvan qui prend le dessus. C'est une graphie unifiée. Je dis bien une graphie car son but n'est en aucun cas d'unifié les prononciations qui sont bien propres aux différentes régions de la bretagne.

        Il faut essayer d'utiliser le peurunvan (caractérisé par le zh justement) au maximum puisque c'est l'écriture que l'on apprend dans les écoles aujourd'hui.
        • [^] # Re: Locales ?

          Posté par . Évalué à 4.

          La locale choisie est br_FR. Je ne sais pas ce que vient faire le FR la dedans mais c'est comme ça


          Le FR est tout simplement pour indiquer le pays il me semble, alors que le br indique la langue.
  • # Wikini pour les contributeurs

    Posté par . Évalué à 1.

    J'ai créé un petit site à l'aide de wikini afin d'avoir un support internet pour les éventuels traducteurs. Je met l'adresse ici à tout hasard : http://www.stationlinux.org/gnomebr

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.