Journal Vendredi 27 juillet \o/

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
27
juil.
2007

C'est mon anniversaire


C'est mon premier journal



Non, plus sérieusement, LyX 1.5.0 est sorti.



LyX est un éditeur de document WYSIWYM qui se fonde largement sur LaTeX pour le rendu final des documents, et qui permet d'importer et d'exporter raisonnablement des documents LaTeX (y compris des présentations Beamer). A noter que LyX permet aussi de créer des documents Docbook (mais je n'ai jamais testé)



Au menu, une refonte de beaucoup de choses, mais principalement l'abandon du front-end XForm (c'était moche, mais au moins c'était rapide au travers d'une session distante sous ssh via ADSL), le passage de qt2 à qt4 ce qui permet des ports MS-Windows et Mac OS X officiels, la mise en sommeil du front-end GTK faute de mainteneur (dommage), le passage de Make à CMake et de sh à Python pour la compilation et les scripts. Mais la plus grande réforme visible à l'utilisateur est le passage à unicode et, en conséquence, la fusion avec la branche CKJ .



Le support multilingue à l'intérieur d'un même document n'est pas encore aisement fonctionnel, mais c'est un des objectifs de la prochaine version (branche 1.6), avec une possibilité de passer à un format de fichier XML (une branche expérimentale sur le sujet est ouverte depuis quelque temps).



Toutes les infos sur www.lyx.org
  • # Bravo

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

    Bravo pour le journal, enfin quelque chose d'intéressant à lire et pas une miniville ou un journal-bookmark !

    Dans quel cas est-il intéressant d'utiliser un tel logiciel ? Peut-on l'utiliser pour rédiger des documents fonctionnels, specs & co ? Est-ce qu'un document d'une centaine de pages est maintenable ? Quels sont ses limitations ?
    • [^] # Re: Bravo

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

      LyX a les mêmes inconvénients que LaTeX : il vaut mieux ne pas l'utiliser pour faire des prospectus, ou toute chose qui demande un réglage fin de la mise en page.

      Par contre, pour des documents avec beaucoup de texte (genre rapports, thèses, livres, etc.) c'est l'idéal.

      Un document d'une centaine de pages est plus que maintenable : je ne l'écrirais pas avec autre chose, tout simplement.

      LyX combine les avantages de LaTeX (qualité du document final, facilité de gestion de la structure, des références, de la bibliographie, etc.) avec les avantages d'une GUI propre (notamment la facilité de lecture, sans le code LaTeX qui brouille la vue d'ensemble).
    • [^] # Re: Bravo

      Posté par  . Évalué à 3.

      Salut, si tu ne connais pas LaTeX c'est un peu difficile d'en voir l'utilité.

      LaTeX permet des documents de grande qualité et devient particulièrement intéressant pour des gros documents (thèses, livres) ou lorsqu'il y a de nombreuses formules mathématiques.

      Le défaut, c'est qu'il faut connaitre les commandes, on a pas le rendu visuel immédiatement (faut compiler 1,2 voire 3 fois!), et la customisation est très pénible. Par contre par défaut le rendu est vraiment d'excellente qualité.

      LyX permet d'améliorer le tout. On voit le titres en plus gros, éditer les formules c'est plus simple, on a des menus pour régler certains paramètres (langue, classe de document à utiliser, packages etc.). Le seul reproche que je lui ferait, c'est que cela peut devenir pénible pour utiliser des packages exotiques (même si on peut toujours rajouter des commandes TeX brutes).

      Aussi l'export vers LaTeX n'est pas génial (pénible à reprendre à la main).
      • [^] # Re: Bravo

        Posté par  . Évalué à 3.

        ou encore de nombreuses référence (que ce soit interne : label, table et figures, que externe : bibliographie)
        Il se prete donc particulierement bien aux les document scientifiques en somme.

        faut compiler 1,2 voire 3 fois!)Tu fait un makefile ou un script.bat et le tour est jouer ;)

        et la customisation est très pénible
        Dépend de ce que tu dois customiser. Les choses basiques (taille de la police par défaut, les fonts, les marges,...) ca va.
    • [^] # Re: Bravo

      Posté par  . Évalué à 4.

      Merci. Dommage, je n'ai pas trouvé comment on faisait les liens (mais je n'ai pas beaucoup cherché non plus).
      Donc ici : http://www.lyx.org

      Sinon, pour compléter ce qui a été dit par ailleurs, LyX est idéal si on ne veut pas trop s'embéter avec LaTeX directement tout en profitant de ses qualité de mise en page et de rendu. Il est idéal pour les long documents écrits seul ou de façon collaborative (par rapport à LaTeX il dispose d'un suivi de modification qui peut être utile, bien que je ne l'ai jamais testé) et de l'insertion de document LyX à l'intérieur d'un document LyX.

      LaTeX ou LyX sont idéaux si on veut un rendu impécable, indépendant de la plateforme (portable), sans s'occuper de placer les figures et les tableaux au pixel près. Il arrive souvent par exemple que les collègues qui utilisent Word doivent tout remettre en page parce qu'ils ont ajouté une ligne à un endroit, et du coup les figures suivantes sont toutes décallées, les titres des sections se retrouvent orphelins en bas de page ou autre (sans compter que sous MS-Word, cela dépend aussi de choses stupides comme le réglage de l'imprimante, etc...). Ici, pas de soucis, la remise en page est automatique et sans défauts majeurs quelque soit ce qu'on fasse.

      Il comprend aussi la plupart des formats graphiques (raster bien entendu : jpeg, gif, png, mais aussi vectoriel : svg, eps, pdf).

      Mon utilisation personnelle est pour l'écriture de documentations, de cours, de rapports, d'articles scientifiques, de lettres administratives et de présentations (en particulier par le paquage Beamer).

      Les limitations de LyX sont à deux niveaux :
      - il ne comprend parfaitement qu'un sous-ensemble de LaTeX et de ses nombreux paquets d'extension. Ce sous-ensemble augmente à chaque version de LyX, mais pour faire des choses un peu subtiles, il faut parfois insérer une commande LaTeX brute de temps en temps (il y a un mode prévu pour ça directement dans LyX, ce n'est pas une «bidouille», mais cela demande d'avoir des idées sur LaTeX).
      - dans l'état actuel des choses, pour un document complet, il fait comme LaTeX: les figures et la bibliographie sont des fichiers externes au fichier LyX et il faut les fournir avec le fichier LyX, sinon on aura un document final rendu sans figures ni biblio. Pour compenser, les fichiers LyX autant que LaTeX sont extrèment léger (par exemple, ma thèse complète tient facilement sur une disquette, figure incluses).
      • [^] # Re: Bravo

        Posté par  . Évalué à 4.

        Pour les avantage de LaTeX tout a été dit,
        Y a t'il encore des gens suffisament malade pour uttiliser word où oowriter pour une thèse, où tout autre document important ?

        LaTeX est également standard pour la pluspart des revues scientifiques, concretement ça veux dire que l'éditeur va te demander une version LaTeX de ton papier, et te faire parvenir le template qui va bien.

        J'en arrive à mes questions sur LyX,
        parfois le WYSWYG à du bon par exmple pour eviter de se rendre compte sur
        une version papier qu'on à oublié une parenthèse au milieu de l'équation 4.71
        du type
        $$
        \left ( \left [ \frac{f(x,y,z)e^{(\lambda(x,y)}}{\frac{df(x,y}}{dy}|_x} \right ] e^{-i\pi f_2(x^2,y)} \times \Gamma_{ij}^{k}{ \right )
        $$
        Mais il faudrait être masochiste pour uttiliser une GUI pour ce genre d'objet

        Ma question est donc

        qu'en est il des divers template et extension qu'on peut trouver partout
        tout ce qui evite que le document ressemble au 25 autres document LaTex sans pour autant violer les regles typographiques,
        Par exemple les fancychapter, les glossaire, où les templates des divers éditeurs.

        Et quid de l'import export Lyx <---> LaTeX ?
        • [^] # Re: Bravo

          Posté par  . Évalué à 2.

          Oui, on peut faire des thèses sans LaTeX. En fait, pour tous les domaines qui n'ont pas besoin de faire des formules mathématiques, bien utiliser OpenOffice, voire même Ms Office peut être plus rapide.

          J'ai quand même co-écrit une thèse de 150 pages sous LaTeX, et j'admets que c'est un très bon concept.
        • [^] # Re: Bravo

          Posté par  . Évalué à 2.

          En ce qui concerne les équations, le concept WYSIWYM de lyx permet d'avoir un rendu proche du WYSIWYG des formules. Il y a une palette mathématique qui permet d'entrer des formules sans trop de difficultés, et pour ceux qui connaissent les commandes LaTeX, elles sont directement reconnues, donc inutiles pour eux de lever les doigts du clavier.

          Il y a pas mal de templates directement prises en comptes, mais pour celles qui ne le sont pas, il est très simple de customiser le préambule LaTeX qui servira pour le rendu. Je n'ai jamiais eu de problème pour la composition de mes articles. Pour la composition des articles, je trouve que c'est assez pratique car il cache le code LaTeX tout en le mettant en évidance par le rendu à l'écran, et LyX est un bon centre de commande pour les outils et les infos (nombre de caractères, de mots, ...), la correction orthographique, etc... Pour l'instant, il n'y a que la correction grammaticale anglaise que je fasse directement en ligne de commande.

          Enfin pour l'import LaTeX, il n'est pas parfait, mais il se débrouille généralement pas trop mal. J'ai eu l'occasion de l'utiliser pour inclure une section écrite par un doctorant du labo dans mon article. Cela a bien marché pour le texte, et j'en ai été quitte pour 10 minute d'édition et de remise en forme pour les figures directement écrites en LaTeX. Dans l'autre sens, je connais assez bien la structure LaTeX des documents générés avec LyX, et à part quelques macro spécifiques, c'est du code sans surprise et facile à comprendre.
          Par exemple, j'ai récemment fait une traduction de texte japonais pour la Fac (devoir à faire chez soi), et j'ai utilisé une vieille version de LyX (1.3.4) pour le LaTeX de base, puis je l'ai converti en unicode avec convert, et j'ai mis les quelques insert en japonais pour les notes de bas de page. A priori, la nouvelle version de LyX devrait me permettre de faire la même chose directement, sans conversion ni édition du code LaTeX final (juste avec quelques insertions de code LaTeX brut dans le corps de la composition LyX pour les citations japonaise dans un texte français).
  • # Joyeux anniversaire

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    signé : haypo qui n'a rien compris
  • # Troll inside

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -8.

    Donc si j'ai bien compris la où grossièrement avant il fallait avoir un shell, gcc, xform et LaTeX en dépendance pour compiler maintenant il faut avoir QT4, cmake et python (nécessaire que pour l'installation ça fait lourd l'installation ...) en plus du shell, de gcc et de LaTeX.

    Encore un programme qui croit que tout le monde est sous kubuntu et qui à par défaut plein de dépendance inutile :)

    Si vous avez un ami intégriste de la ligne de commande qui a juste un xterm (ion par exemple et un bon xterm de bureau) et que vous voulez lui faire une blague sur sa netbsd (ça marche aussi avec freebsd), installez lui LyX et il sera heureux d'avoir 400Mo de dépendance a compiler :)

    PS : les vrais installeurs qui poutre sont en perl !
    • [^] # Re: Troll inside

      Posté par  . Évalué à 4.

      Si vous avez un ami intégriste de la ligne de commande
      Alors il écrit directement en plain TeX. Non?
      • [^] # Re: Troll inside

        Posté par  . Évalué à 6.

        Trop user-friendly!
        Les vrais de vrais écrivent directement le .ps/.pdf bit à bit...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.