Journal Suse : Sympa pour les autres

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
22
août
2003
Suse encore et toujours . Non content de profiter , "voire meme" exploiter ( qui a dit piller ? ) le logiciel libre , voila que suse se montre arrogant 'Linux means two companies: Red Hat and SuSE, and nobody else.' :http://www.crn.com/sections/BreakingNews/dailyarchives.asp?ArticleI(...)

C est vraiment sympa pour les centaines de millier de developpeur qui font GNU/Linux et surtout pour les centaines d autres distros : debian ,mandrake , slackware gentoo et j en passe . Une distribution c est 99% de code fait non pas par l editeur mais la communauté et 1% d outil de conf et d integration ( qui d ailleurs chez suse est en grosse partie proprietaire ) .

Distrowatch a d ailleurs reagit a ce propos

http://www.distrowatch.com/weekly.php?issue=20030818(...)

Voila donc une raison de plus de ne pas utiliser Suse
  • # Re: Suse : Sympa pour les autres

    Posté par  . Évalué à 4.

    1. déjà passé
    2. c'est quoi ce fud sur suse qui pille le logiciel libre ??

    ils sont pas irréprochables mais faut pas non plus raconter n'importe quoi pour les enfoncer
    • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

      Posté par  . Évalué à 1.

      2 <- je suppose que c'est une référence au fait que leur installateur (YaST) n'est pas libre. Par exemple, ils acceptent volontiers d'utiliser le RPM développé par RedHat, mais ne rendent pas la pareille.

      (Par contre ils participent aussi à des projets libres il me semble, dont Linux)
  • # Re: Suse : Sympa pour les autres

    Posté par  . Évalué à 3.

    De toute façon, il a tort.
    Le moyen le plus fiable de connaître la _popularité_ (les gens l'aiment et la promeuvent) des distributions Linux, c'est de taper "Linux Distribution" dans google.

    1. Debian
    2. Redhat
    3. Suse
    4. Slackware
    5. Mandrake
    6. Gentoo
  • # Re: Suse : Sympa pour les autres

    Posté par  . Évalué à 5.

    SuSE est une entreprise qui ne pille par le logiciel libre comme tu le dis.

    De tête, voici une liste de projet ou SuSE participe , il y en a d'autres :

    reiserfs
    alsa
    kde

    Yast reste a ma connaissance le seul outil sous licence proprio.

    D'un autre coté, par exemple les specfile des RPMs de SuSE sont bien souvant moins bon que ce de Mandrake par exemple.

    Lorsque SuSE dit qu'elle est le leader, je pense qu'elle parle au niveau des entreprises ( SuSE, RedHat, Mandrake, ...(?) )

    svp, ce n'est pas un troll ( enfin peut etre que si :/ ).
    • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

      Posté par  . Évalué à 1.

      De tête, voici une liste de projet ou SuSE participe , il y en a d'autres :

      <traduction libre>
      Alors voilà, on fait du proprio certes, mais regardez tous les projets auxquels on participe...
      </traduction libre>

      Comme si le fait de faire du libre était une excuse pour pouvoir faire du logiciel proprio...

      Mais pour une fois, quelqu'un pourrait-il me dire ce que ça leur couterait de mettre leur ¡$£$£$ de YAST sous GPL ????
      • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

        Posté par  . Évalué à 2.

        Mais pour une fois, quelqu'un pourrait-il me dire ce que ça leur couterait de mettre leur ¡$£$£$ de YAST sous GPL ????

        Il avait été dit récemment dans un journal que c'était pour éviter la redistribution de leur distro. Ils gardent juste _un_ truc sous une licence leur permettant d'empécher la redistribution. Et comme Yast est le truc le plus évident pour ce rôle...

        Ca te manque tant que ça de ne pas pouvoir l'utiliser pour une autre distribution?
        • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

          Posté par  . Évalué à 1.

          Ca te manque tant que ça de ne pas pouvoir l'utiliser pour une autre distribution?

          Oui, c'est pas comme ça que le libre avancera... Si tout le monde avait faisait comme eux, le monde du libre avancerait à pas de nains...
          • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

            Posté par  . Évalué à 1.

            Ils font avancer le libre avec les logiciels auquels ils contribuent, c'est deja pas mal, et c'est a mon avis le plus important.
            Apres si on ne peux pas utiliser librement leur distribution sans l'acheter, c'est un peu dommage, mais pas dramatique, il y en a d'autres. Et si ca leur permet de gagner de l'argent en developpant du libre, et en vendant du libre a beaucoup de societes, alors tant mieux.
            • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

              Posté par  . Évalué à 1.

              C'est bien ce que je pense. De toutes manières, je n'utilise pas Suse, donc peu me chaud qu'elle ne soit pas disponible sur le net. Si ça leur permet d'être crédibles face aux entreprises tout en continuant à contribuer au libre, tant mieux.
        • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

          Posté par  . Évalué à 1.

          «pour éviter la redistribution de leur distro»

          Ben ouais ça veut tout dire sur leur opinion du libre quand même. Quand on croit au libre on dit pas dans un journal qu'on veut éviter la redistribution de sa distro...
          • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

            Posté par  . Évalué à 1.

            Note: ce n'est pas Suse qui a dit ça dans un journal "du monde réel", mais un supporter de Suse qui a dit ça dans un journal sur DLFP. Pas confondre :)

            Je suis pas vraiment défenseur de Suse, mais je préfère nettement que Yast soit non-libre pour des raisons "annexes" plutot que parce que Suse ne veut pas "rendre" à la communauté. Et si Mandrake (par exemple) foutait ses Drak* en non-libre pour des raisons similaires à Suse, ça ne ferait pas spécialement reculer le libre: ce sont des outils qui sont trop spécifiques aux différentes distribs pour être réutilisable ailleurs. Je préfererais reprendre le source de Linuxconf, c'est dire...

            Donc, et je le répete, le monde du libre ne perd pas grand chose d'important du coté de Yast. C'est bête qu'ils soient obligés d'en arriver là pour faire du bénéfice, mais si ça permet à une boite linux de faire de la présence sur le marché, je trouve pas ça plus mal.

            (et j'ai utilisé une Suse pendant près d'un an il y a quelques années, et je vois vraiment pas ce que Yast a de si exceptionnel)
          • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

            Posté par  . Évalué à -1.

            "Croire au libre" c'est bien gentil mais c'est pas ça qui fait marcher une entreprise.
      • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

        Posté par  . Évalué à 1.

        ça apporterait quoi que Yast soit en GPL, des applications comme celle la il en existe bien d'autre en GPL.

        si tu n'aimes pas SuSE, n'utilise pas de SuSE et ne fait pas attention a eux.

        C'est une entreprise, elle doit faire de l'argent, pour cela elle a fait des choix qui sont discutables. Mais IMO il est inutile de perdre du temps a critiquer les autres, ça n'apporte rien de bon.

        Personnellement, je n'utilisse pas de SuSE, point barre. Tant qu'ils ne violent pas la GPL et qu'ils participent a des projets opensource je n'ai rien a dire.
        • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

          Posté par  . Évalué à 3.

          C'est une entreprise, elle doit faire de l'argent, pour cela elle a fait des choix qui sont discutables

          ouééé SuSE contribue à montrer que le libre n'est pas viable économiquement!

          Heureusement que RedHat et Mdk sont là pour prouver que c'est faux!
          • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

            Posté par  . Évalué à 1.

            Pour mdk on sait pas encore (malheureusement).
            • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

              Posté par  . Évalué à 0.

              Bah si on sait...

              On sait bien que si les dirigeants n'avaient pas voulu, à une certaine époque, transformer une entreprise spécialisée dans le logiciel libre en leader mondial de l'e-learning, mandrake n'aurait surement jamais été placée en cessation de paiement!
          • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

            Posté par  . Évalué à 0.

            faut mettre des balises humour sinon y'en a qui vont y croire ! :)
        • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

          Posté par  . Évalué à 1.

          C'est sur que Yast en non libre mais gratuit ca leur rapporte beaucoup plus d'argent que Yast en GPL...
  • # Re: Suse : Sympa pour les autres

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -1.

    Je crois surtout que tu ferais mieux d'apprendre à lire l'anglais, sans vouloir être méchant...

    Moi je traduis ça comme ça:

    "Linux c'est deux sociétés: Red Hat et SuSE, et personne d'autre".

    Ben moi je trouve qu'il a plutôt raison. Red Hat et SuSE sont les deux principales entreprises qui permettent à Linux de se développer dans le monde de l'entreprise. J'ai dit "principales", j'ai pas dit "les seules".

    Parmi les grands noms, je rappelle que Slackware, Gentoo et Debian ne sont PAS des distributions crées par des entreprises, et donc ne sont pas des "companies" qui peuvent être mises dans la citation.

    Quant à Mandrake, je suis d'accord sur le fait que c'est une bonne distribution, mais ils manquent singulièrement d'esprit marketing et communication, et on les entend pas trop quand il se passe quelque chose avec Linux (quid de l'affaire SCO? On ne sait rien de Mandrake)

    Cet intégrisme primaire faudrait arrêter quoi, entre les fervants partisans du tout libre qui ne savent pas faire des concessions et regarder plus loin que le bout de leur nez, et les nationalistes qui soutiennent Mandrake parce que c'est français sans non plus voir ses défauts, ben stop... s'il vous plait :)
    • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je crois surtout que tu ferais mieux d'apprendre à lire l'anglais, sans vouloir être méchant...

      Sans vouloir être méchant, il n'a pas traduit cette phrase, ce qui dénature en rien son propos...

      Il fut une époque ou mandrake participait bien plus à linux et au developpement libre qu'aujourd'hui... Alors sous pretexte que cette entreprise s'est beaucoup recentrée sur elle même suite à des déboires économiques, il faudrait oublier tout le travail fait jusqu'à présent ?

      C'est comme si je disais que linux c'est Torvalds, Marcello et Morton parce qu'Alan Cox se prends une année sabatique... ça rime à rien, et en plus, sans les milliers de devs tombés dans l'oubli, le noyau n'aurait jamais avancé aussi vite...

      Bref, le FUD n'est pas un exclusivité de SCO et Microsoft, et ça, SuSE l'a bien compris...
      • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

        Bref, le FUD n'est pas un exclusivité de SCO et Microsoft, et ça, SuSE l'a bien compris...

        ... à ses dépends. La phrase initiale (j'ai pas le lien) était « Linux dans l'entreprise, c'est deux compagnies : RedHat et SuSE, et personne d'autre. », ce qui est indiscutable : quand je regarde les applications commerciales qui existent sous Linux (Oracle, DB2, WebLogic, etc.), elles sont toutes certifiées pour RedHat, et parfois pour SuSE. Pour peu que tu achètes un tel produit, et que tu veuilles du support, c'est donc une de ces deux distro qu'il te faudra prendre.

        Bien sûr, on peut dire que Linux en entreprise c'est pas que du gros serveur. Ce sera peut-être le cas plus tard, mais aujourd'hui, c'est dans de telles configurations que du business se fait autour de Linux, et c'est ces deux distro qui sont installées.
        • [^] # Re: Suse : Sympa pour les autres

          Posté par  . Évalué à 1.

          « Linux dans l'entreprise, c'est deux compagnies : RedHat et SuSE, et personne d'autre. »

          d'après l'article :
          Linux means two companies: Red Hat and SuSE, and nobody else. There will be no third distribution that will be supported by the large IT vendors.

          où parle-t-on de linux en entreprise ????
  • # Re: Suse : Sympa pour les autres

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5.

    Ca existe encore SUSE ?

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.