• # mais à quoi ça peut bien servir ?!

    Posté par  . Évalué à 6.

    J'ai pas l'impression d'avoir besoin d'autre chose que apt-get install docker.

    Et si c'est pour se retrouver dans la même misère que sur wundows ou macosx, je vois pas l'intérêt.

    • [^] # Re: mais à quoi ça peut bien servir ?!

      Posté par  . Évalué à 3.

      Je crois que l'appli desktop est sous X mais jamais utilisé.

      “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

      • [^] # Re: mais à quoi ça peut bien servir ?!

        Posté par  . Évalué à 3.

        Visiblement, il n'y a pas que le dashboard and co ; c'est une "suite" (engine, compose, etc.) :

        In particular, to enable developers to spend more time building apps, less time on infrastructure, we’re investing heavily to ensure Docker Desktop continues to magically remove the complexities of installing, securing, and maintaining Docker Engine, Kubernetes, Compose, BuildKit, and other modern app development tools for Mac and Windows desktops. This includes installing and maintaining a Linux VM in the native hypervisors, automatically configuring networking between the VM, the local host, and remote hosts, and transparently bind mounting files into local containers. Our own Ben Gotch dug into the details of the magic in a recent blog post.

        https://www.docker.com/blog/the-magic-behind-the-scenes-of-docker-desktop/
        Et ça s'appuie sur une VM Linux… avec des interfaces clic-clic

        “It is seldom that liberty of any kind is lost all at once.” ― David Hume

        • [^] # Re: mais à quoi ça peut bien servir ?!

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

          Oui la partie la plus visible ce sont les interfaces graphiques (pour visualiser les conteneurs, stack compose, mais aussi les volumes maintenant).
          Dans les choses n'existant pas hors Docker Desktop il y a aussi les devs environments: https://docs.docker.com/desktop/dev-environments/ qui deviendraient donc aussi disponible.
          Porter Docker Desktop sur Linux c'est aussi fournir pour les 3 OS le même set de fonctionnalités, ce qui n'a jamais été le cas jusqu'à présent.
          C'est aussi imaginer une gestion unifiée pour les plus grosses entreprises, quelque soit l'OS utilisé.

      • [^] # Re: mais à quoi ça peut bien servir ?!

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Il n'y a pas, pour le moment, d'appli desktop sous X. Desktop n'a justement jamais été porté.

    • [^] # Re: mais à quoi ça peut bien servir ?!

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Et si c'est pour se retrouver dans la même misère que sur wundows ou macosx, je vois pas l'intérêt

      C'est à dire ?

      • [^] # Re: mais à quoi ça peut bien servir ?!

        Posté par  . Évalué à 2.

        C'est un machin que tout le monde installait pour avoir docker (proprio ou libre, j'en sais rien) mais qui, il y a un mois ou 2, s'est mis à devenir payant pour certains utilisateurs.

        D'où un petit moment de panique dans pas mal de boîte de gens qui pensaient que docker était devenu payant.

        • [^] # Re: mais à quoi ça peut bien servir ?!

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6. Dernière modification le 18/09/21 à 15:27.

          proprio ou libre, j'en sais rien

          Docker (engine, cli, compose, etc) est libre et open source, gratuit de fait. Grosso modo Docker engine c'est moby, dont le développement se fait même en dehors de Docker Inc.

          Docker Desktop, certaines briques sont libres, d'autres non. Docker Desktop en lui même n'est pas libre.

          Docker Desktop nécessite maintenant (depuis le 31 août) une subscription payante, dans certains cas (grosso modo > 250 employés ou > $ 10000000 de revenus annuels).
          Pour les autres, rien ne change. Pour ceux qui sont concerné, ce qui va avec c'est surtout une nouvelle catégorie de subscription spécifiquement pour ce type d'utilisateur (genre SSO, des règles supplémentaires au niveau des pulls, etc). Ça concerne moins de 50% des utilisateurs.

      • [^] # Re: mais à quoi ça peut bien servir ?!

        Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 20/09/21 à 08:50.

        En gros c'est un clickodrome qui permet de piloter un docker déployé dans … une machine virtuelle linux.
        S'en suit une vrai lourdeur, une plus grande difficulté à configurer le réseau.
        Mais bon t'as une icône dans la barre de tâche ; ça n'a sûrement pas de prix 😵‍💫

        • [^] # Re: mais à quoi ça peut bien servir ?!

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

          À la base Docker Desktop c'est surtout lancer une VM linux de manière la plus transparente possible (c'est à dire sans interagir avec la VM et accessible sans s'en rendre compte depuis la machine hôte) afin de pouvoir utiliser une techno uniquement linux.
          Donc oué, dans ce cadre, l'icône dans la barre des tâches on s'en fout un peu mais ça a de la valeur.

          Concernant le réseau, quel est le problème ?

          Pour aller au delà, c'est désormais aussi de nouveaux outils graphiques (pour voir ce qui tourne, voir les images, les logs, les volumes, etc). Bien sur que tu peux faire ça en ligne de commande. L'idée de porter Docker Desktop sous Linux est là. C'est avant tout pour les dashboard, les devs environments que c'est intéressant. Pas pour faire tourner Docker.
          Par certains côtés c'est avoir ce que des outils comme kitematic pouvaient fournir précédemment.

          Pour la vision de savoir ce que fait Docker Desktop et que c'est pas juste "je lance une VM et basta" : https://www.docker.com/blog/the-magic-behind-the-scenes-of-docker-desktop/

  • # Défiance

    Posté par  . Évalué à 6.

    Je ne comprends pas bien cette défiance envers un logiciel. On annonce un nouveau logiciel sur linux et la question qui semble animer c'est moins de savoir ce que ça apporte que de présumer qu'il est… je sais pas quoi d'ailleurs. Il semble que le principal défaut soit d'être graphique.

    Docker Inc a créer une solution libre de container dont ils ont versé sous forme de code et de standard non géré par eux, mais par une fondation. Ce qui a permis de créer des alternatives compatibles comme podman/buildha. Ces dernières années il semble compliqué pour eux de faire de l'argent, ils ont revendu une partie de l'entreprise, crée un système de licence pour leur dépôt et maintenant tentent de faire un p'tit peu d'argent avec un outillage coté dev et au passage le portent sur linux.

    C'est quoi le problème ?

    https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

    • [^] # Re: Défiance

      Posté par  . Évalué à 2.

      Je ne comprends pas bien cette défiance envers un logiciel.

      Je m'inclus dans cette défiance. Je vais donc donner mon avis.

      C'est quoi le problème ?

      Oui cela tourne autour du fait que ce soit graphique et donc encourage la position "je veux pas savoir comment ça se passe en dessous". D'autre part, le "Inc" de Docker Inc signifient qu'ils doivent faire avant tout de l'argent, et pas nécessairement le bien général. Si ils ont mis tout ça (surcouche au lxc et overlayfs) en open source, c'est aussi pour générer de l'adoption, pas seulement pour faire plaisir aux gens. Le "Desktop" payant est leur nouvelle idée pour faire de l'argent / ne pas mourir.
      Je ne pense pas que ce soit un cadeau à faire aux devops qui ont la chance de ne pas se voir imposé un poste windows et qui peuvent travailler sous Linux.

      Je vais juste faire un retour d'expérience un tout petit peu à côté mais qui illustre ce problème du "je veux pas savoir comment ça se passe en dessous". Plusieurs équipes de DEVOPS en charge d'applications. Ils ont un portail (genre console AWS) pour provisionner de l'infra. Mais en fait ce portail appelle des API. Gros incident, une partie des services tombent dont le portail en question, mais pas les API. La moitié des équipes ne savaient pas recréer leur infra (ou déclencher des bascules) sans le portail. Alors que l'autre moitié a simplement fait quelques call API, pour certain en terraform, pour d'autre en script, au même directement dans le swagger.

      TLDR? : c'est surement bien pour Docker Inc, pas forcément pour les utilisateurs => défiance.

      • [^] # Re: Défiance

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

        Si ils ont mis tout ça (surcouche au lxc et overlayfs) en open source

        Si seulement Docker n'était que ça, ce serait beaucoup plus facile.

        Je ne pense pas que ce soit un cadeau à faire aux devops qui ont la chance de ne pas se voir imposé un poste windows et qui peuvent travailler sous Linux.

        L'arrivée de Desktop sous linux ne remplacera jamais d'avoir Docker en pure CLI dans ton Linux 🤷‍♂️

        Concernant l'exemple, le problème c'est l'existence du portail, la (non) formation des équipes, les compétences ?
        Le fait que la moitié ait pu faire des appels montrent que c'était tout à fait réalisable, le fait qu'il y ait un outil plus graphique ou non ne change rien au final.

      • [^] # Re: Défiance

        Posté par  . Évalué à 2.

        Si ils ont mis tout ça (surcouche au lxc et overlayfs) en open source, c'est aussi pour générer de l'adoption, pas seulement pour faire plaisir aux gens.

        Je comprends pas. Alors qu'ils étaient maitre dans le domaine, ils ont mis en libre tout ce qu'il faut pour voir naître podman et buildha sans avoir de fragmentation des utilisateurs. Ils ont tellement bien géré cet esprit on veut faire de l'argent qu'ils ont :

        • créé leurs concurrents
        • laissé les gros (k8s) d'abord se baser sur eux pour se développer et maintenant ne plus du tout dépendre d'eux

        Donc oui à part de l'anticapitalisme primaire "il y a Inc. donc c'est des méchants", je vois pas comment on peut leur prêter ce genre d'intention sans mauvaise fois.

        Je vais juste faire un retour d'expérience un tout petit peu à côté mais qui illustre ce problème du "je veux pas savoir comment ça se passe en dessous".

        Tu reporte tes peurs et ton amertume sur ce que tu peux, mais ça n'a pas de sens - aucun.

        Docker Desktop c'est fait pour le… desktop… Donc ça n'a aucun rapport avec l'opérationnel à aucun moment.

        Mais même cette dichotomie "on s'y connaît, on fait de la cli"/"c'est que les noobs qui utilisent une gui" est complètement péter. J'estime savoir très bien ce que je fais avec git, mais je préfère utiliser une interface pour faire mes commits patch parce que j'aime pas le format des patchs et que je trouve bien trop casse gueule faire ça à la main. Le fait d'utiliser firefox ne fait pas de toi quelqu'un qui n'entrave rien à http ou tls. Je sais très bien utilisé du et je m'en sert régulièrement, mais ça m'empêche pas d'utiliser des interfaces quand je suis en local parce que c'est sympa. Je sais utiliser fdisk et les mkfs.* dont j'ai le plus l'habitude sans aller voir le manuel, mais gparted c'est bien confortable quand même.

        C'est du gatekeeping que tu fais. Tu pense que si on ne suit pas ton chemin en cli, on apprend pas ce qui est factuellement faux. Des gui pourries ça existe, mais ce n'est le fait que ce soit des gui qui les rendent intrinsèquement pourries.

        https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

        • [^] # Re: Défiance

          Posté par  . Évalué à 3.

          anticapitalisme primaire
          cette dichotomie "on s'y connaît, on fait de la cli"
          "c'est que les noobs qui utilisent une gui" est complètement péter
          C'est du gatekeeping que tu fais. Tu pense que si on ne suit pas ton chemin en cli, on apprend pas ce qui est factuellement faux.

          Ça fait plaisir d'exprimer un point de vue avec toi, on est bien reçu.

          Tu demandes d'où vient la défiance, je te dis d'où vient ma défiance. J'ai pas demandé que ce produit soit interdit ou d’interdire aux gens de l'utiliser. Je dis que je ne l'installerai pas car étant sous Linux, j'ai déjà tout ce qu'il faut avec les outils en CLI déjà dispo.

          Et puis c'est pas moi qui le dit pour les GUI :

          The Magic of Docker Desktop

          Docker Desktop continues to magically remove the complexities of installing, securing, and maintaining …,

          En plus le terme "remove" est très marketing parce qu'en vrai (sous windows et macos en tout cas), il s'agit bien de la cacher.

          Donc je persiste dans ma défiance : ce produit - docker desktop for linux - est pour Docker Inc pour sauver les meubles, pas pour les devops pour être plus à l'aise avec docker.

          Ne t'en déplaise.

          • [^] # Re: Défiance

            Posté par  . Évalué à 3.

            Ça fait plaisir d'exprimer un point de vue avec toi, on est bien reçu.

            Tout comme tu reçois avec des procès d'intentions ceux qui viennent présenter leur travail sur linux.

            J'ai pas demandé que ce produit soit interdit ou d’interdire aux gens de l'utiliser. Je dis que je ne l'installerai pas car étant sous Linux, j'ai déjà tout ce qu'il faut avec les outils en CLI déjà dispo.

            Mouai… Quand tu dis :

            D'autre part, le "Inc" de Docker Inc signifient qu'ils doivent faire avant tout de l'argent, et pas nécessairement le bien général.

            Tu va bien plus loin que dire que tu ne t'en servira pas.

            Et puis c'est pas moi qui le dit pour les GUI :

            The Magic of Docker Desktop

            Docker Desktop continues to magically remove the complexities of installing, securing, and maintaining …,

            En plus le terme "remove" est très marketing parce qu'en vrai (sous windows et macos en tout cas), il s'agit bien de la cacher.

            Tout en informatique est là pour simplifier. Docker n'a pas inventé les namespace et les cgroup, il te permet de l'utiliser plus simplement. Tout comme tu n'a pas besoin d'avoir les wildcard dans ton shell, mais ça simplifie bien la vie. Régulièrement dans les nouvelles versions de docker engine, il y a des choses qui sont là pour te simplifier la vie (entre la gestion du réseau des débuts, on peut clairement parler de supprimer la difficulté).

            Donc je persiste dans ma défiance : ce produit - docker desktop for linux - est pour Docker Inc pour sauver les meubles, pas pour les devops pour être plus à l'aise avec docker.

            Il n'est pas difficile de trouver des développeurs qui préfèrent utiliser docker sur windows que sur linux parce qu'ils n'ont pas ce genre d'outils (gnome box s'approche de loin, mais vraiment de loin). Tout comme il y a des gens qui savent se servir de git mais qui préfèrent avec gitkraken ou sourcetree.


            Ils ont peut être été trop généreux ce qui a conduit à leur perte (financière).

            Trop généreux ? Tu es entrain de dire que le libre, il en faut mais pas trop ? Ou que si tu en fait c'est normal de se retrouver sur la paille ?

            En même temps, ils n'ont pas débarqué en sauveurs : il y avait déjà LXD, OpenVZ sur Linux, les jails sur BSD, les zones sur Solaris ; il y a maintenant nomad qui s'appuie aussi sur cgroup.

            Si ils n'avaient pas eu une politique opensource, leur produit n'aurait sans doute pas pris. Donc c'est bien pour générer de l'adoption.

            Ah ?

            OpenVZ est arrivé en 2005, LXC (j'imagine que c'est de ça que tu parle) en 2008, les jails en 2000, les zones solaris en 2004,… Si ces solutions avaient fonctionnées, en 2013 docker ne serait jamais sorti. OCI a était créé 2 ans après. En 2 ans, RedHat misé déjà dessus avec son OpenShift, Microsoft aussi, on titrait ici même La folie docker.

            Donc oui, ils sont arrivé bien après les autres et on proposé un standard avec une gouvernance ouverte.

            Tu montes sur tes grands chevaux mais j'ai pas l'impression que tu ais vraiment réfléchi au sujet en fait. C'est plus pour lancer un troll, j'ai l'impression. Bah zut, j'ai marché dedans.

            J'essaie de passer mon chemin quand je vois des comportements qui consistent à uniquement ressortir des poncifs « c'est une entreprise donc elle fait des choses », « c'est une gui donc c'est pour les noobs », etc, mais de temps en temps je prends le temps de questionner. Même si j'ai aucun espoir de te convaincre, je me dis qu'un point de vu un différent ça évite de rester dans une boucle de quelques personnes qui se valident mutuellement. Je peux donner l'impression d'être un peu rude, mais même si des fois c'est vrai et je regrette après coup souvent je ne suis pas plus rude que mes interlocuteurs c'est juste moins accepté.

            Ne t'en déplaise.

            https://linuxfr.org/users/barmic/journaux/y-en-a-marre-de-ce-gros-troll

            • [^] # Re: Défiance

              Posté par  . Évalué à 3. Dernière modification le 20/09/21 à 22:04.

              Trop généreux ? Tu es entrain de dire que le libre, il en faut mais pas trop ? Ou que si tu en fait c'est normal de se retrouver sur la paille ?

              Moi j'en sais rien. C'est toi qui dit qu'avec tout ce qu'ils ont ouvert comme code, c'est pas normal de les accueillir avec défiance quand ils proposent un produit proprio desktop for Linux. Moi je dis juste qu'ils ont eu la stratégie open source qu'ils ont jugés profitable pour eux à une époque avec pour résultat qu'ils ont du mal à monétiser maintenant. Mais que c'est pas pour ça que j’achèterai leur DD4L. Ce ne sont pas les seuls à galérer pour trouver le bon équilibre entre code ouvert et code proprio.

        • [^] # Re: Défiance

          Posté par  . Évalué à 2.

          Je réponds aussi sur cette partie

          Alors qu'ils étaient maitre dans le domaine, ils ont mis en libre tout ce qu'il faut pour voir naître podman et buildha sans avoir de fragmentation des utilisateurs. Ils ont tellement bien géré cet esprit on veut faire de l'argent qu'ils ont …

          Ils ont peut être été trop généreux ce qui a conduit à leur perte (financière). En même temps, ils n'ont pas débarqué en sauveurs : il y avait déjà LXD, OpenVZ sur Linux, les jails sur BSD, les zones sur Solaris ; il y a maintenant nomad qui s'appuie aussi sur cgroup.

          Si ils n'avaient pas eu une politique opensource, leur produit n'aurait sans doute pas pris. Donc c'est bien pour générer de l'adoption.

          Tu montes sur tes grands chevaux mais j'ai pas l'impression que tu ais vraiment réfléchi au sujet en fait. C'est plus pour lancer un troll, j'ai l'impression. Bah zut, j'ai marché dedans.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à celles et ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.