Journal Test de la Debian Sarge 3.1

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
25
juin
2005
Voici un petit tour du propriétaire de la nouvelle version stable de la maison Debian. Vous trouverez ici, près de 3 ans après mon test de Woody, des captures d'écran accompagnant mes réflexions sur la nouvelle Debian.

Utilisant également Debian dans un cadre professionnel, j'ai pu faire une critique du déploiement de Debian en serveur.

C'est également en faisant ce test que je suis finalement tombé sur des paquets X.org pour sarge.

Pour le test, c'est par là:
http://frlinux.net/index.php?section=distributions&article=155(...)
  • # Bravo ....

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Juste un grand bravo, tester un si grand nombre de distributions doit être un exercice demandant du temps et du courage !

    Je suis réellement impressioné par la qualité et l'exhaustivité des articles ...
    Merci
  • # ben t'as pas compris grand chose

    Posté par . Évalué à -10.

    * Vient ensuite le paramétrage de X, je savais que 4.3 était ancien. Pour des problèmes de licence, 4.4 n'a jamais été porté dans sarge et X.org (son successeur gratuit)
    - Mwahahahahahah

    * Premier démarrage sous Gnome (choix par défaut de Debian). La version 2.8.1 est celle fournie par la distribution,
    - perdu, c'est 2.8.3.

    * OpenOffice.org est livré en version 1.1.3 ce qui se fait un peu vieux (en effet la 1.1.4 est la dernière stable et la 2.0 est en passe de devenir la nouvelle stable)
    - ta mère t'as pas expliqué les numéros micro de versions ?

    * Une fois les bons pilotes installés, l'accélération 3D est correcte,
    - bons -> pas libre.

    * mais il faut encore ici ressituer la rigidité de Debian en ce qui concerne la correction de bogues.
    - tu es également passé à côté du concept de Sarge. C'est la même chose chez tous le monde d'ailleurs, quelque soit la distribution. Quand c'est stable, c'est stable.


    * 11 architectures (fortement ouvert à discussion en ce moment d'ailleurs), et que les bogues sont différents selon les plateformes.
    - ça fait bizarre que tu parles de ça juste après OOo : compte sur combien de plateforme fonctionne OOo. Vive Abiword et Gnumeric
    • [^] # Re: ben t'as pas compris grand chose

      Posté par (page perso) . Évalué à 10.

      J'espere que cela t'as bien défoulé, merci pour les points valides, j'ai rectifié.

      Steph
      • [^] # Re: ben t'as pas compris grand chose

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Sauf que "license" c'est de l'anglais. En fr, on écrit « licence ».
        On peut s'en souvenir en pensant au verbe « licencier »
        • [^] # Re: ben t'as pas compris grand chose

          Posté par (page perso) . Évalué à 6.

          C'est corrigé merci :)

          Steph
        • [^] # Re: ben t'as pas compris grand chose

          Posté par . Évalué à 7.

          Sauf que "license" c'est de l'anglais.

          Non, c'est de l'étatsunien. En anglais, c'est licence.

          On peut s'en souvenir en pensant au verbe « licencier »

          Je ne suis pas sûr que ce soit un bon moyen mnémotechnique : si l'on a un doute sur licence/license, on peut avoir le même sur licencier/licensier (je ne vois pas trop en quoi un i et un r forceraient l'utilisation du c).
    • [^] # et toi non plus vis à vis de l'entraide...

      Posté par . Évalué à 8.

      Peut etre a t il fait quelques erreurs, mais au lieu de le prendre de haut comme tu fais, tu ne pourrais pas lui indiquer poliment ses erreurs ? Tu sais l'entraide, ce qui fait la force du libre tout ca... T'as oublié ?

      On dirait que certains se sentent obligé de montrer que _eux_ sont forts et ont tout compris, de manière désagréable et hautaine, plutot que d'expliquer de facon pédagogique : tout le monde ne sait pas tout. Surement un complexe de supériorité... Pourtant, ce n'est pas eux qui vont faire l'article utile. Il est beaucoup plus facile de faire des "Mwahahahahahah".

      C'est juste une attitude qui me fait vomir.

      Sinon, bonne fin de week end.
    • [^] # Commentaire supprimé

      Posté par . Évalué à -9. Dernière modification le 10/11/12 à 20:36.

      Ce commentaire a été supprimé par l'équipe de modération.

  • # Debian

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    > Gnome 2.8.1

    GNOME 2.8.3 chez moi ;-)

    > et X.org (son successeur gratuit)

    :s/gratuit/libre


    Debian est également la distribution qui fournit le plus grand nombre de paquets, environ 15000 ; le seul que j'ai du récupéré ailleurs c'est libdvdcss.

    Et aussi, à ma connaissance, la seule distribution à proposer des noyaux "K7" pour ceux qui en ont besoin.

    Debian GNU/Linux 3.1 (Sarge) est vraiment excellente.

    (Ikarios propose des CD et DVD : http://ikarios.com/form/#debian(...) )
    • [^] # Re: Debian

      Posté par . Évalué à 10.

      • [^] # Re: Debian

        Posté par . Évalué à 7.

        ah, enfin une personne qui ne confond pas "libre" et "compatible GPL"
        • [^] # Re: Debian

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il est vrai qu entre la gpl et la bsd meme si les deux sont libres il y a un grand fosse souvent diffile a franchir.
          • [^] # Re: Debian

            Posté par . Évalué à 2.

            Oui mais la BSD est "compatible" avec la GPL, elle.
            • [^] # Re: Debian

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              et la GPL non compatible BSD ....
              • [^] # Re: Debian

                Posté par . Évalué à -4.

                Vu que le proprio est compatible BSD, la GPL l'est aussi !

                Maintenant le fait que certaines distros BSD refusent du code sous GPL est une autre histoire, une histoire de principe. Ils veulent que toute leur distro soit sous licence BSD pour que toute leur distro soit compatible avec des licences proprios.

                Donc ta remarque devrait être:
                et la GPL non compatible proprio
                • [^] # Re: Debian

                  Posté par . Évalué à 2.

                  le proprio est compatible BSD


                  Je ne crois pas, non. BSD est compatible avec à peu près n'importe quelle licence, y compris le propriétaire. Sinon, d'après ce que tu dis, dès le moment qu'on aurait sous la main un bout de code propriétaire (obtenu légalement), on pourrait le placer sous licence BSD. Ça me paraît assez saugrenu.

                  Maintenant le fait que les projets BSD n'intègrent pas de code GPL, c'est bien parce que le code GPL ne peut pas devenir BSD et ne pourra jamais le devenir. À l'inverse, des projets GPL intégrant du code BSD peuvent s'ils le veulent placer ce code sous GPL, tant qu'ils retiennent les mentions de copyright.

                  Je ne sais pas si ça se fait souvent, mais ce genre de changements de licence n'a des sens que si on apporte des modifications qu'on ne souhaite pas placer sous BSD. En l'occurence, cela revient à un fork. Souvent, si ces modifications ne sont pas trop importantes et que le logiciel qu'on veut modifier est un gros projet, il est parfois plus intéressant de publier le patch en BSD histoire que l'upstream puisse l'intégrer. Sinon on est obligé de suivre le projet de très près si on veut profiter de ses évolutions.
                  • [^] # compatible est symétrique chez moi

                    Posté par . Évalué à 2.

                    tiens, curieusement, "etre compatible" est une relation symétrique chez moi. Si A est compatible avec B , alors B l'est avec A.

                    Encore une fois, le fait que des distros "BSD" (à base de noyau BSD, à ne pas confondre avec distros dont tous les softs sont sous licence BSD, ce qui doit être rare à cause de X ou Apache) refusent des softs GPL ne veut pas dire que la loi les empêche de faire cohabiter des softs GPL avec des softs BSD. C'est leur choix. Elles refusent toutes les licenses qui ne sont pas compatibles avec n'importe quelle licence proprio.

                    Maintenant le fait que la GPL ne soit pas compatible avec des licences proprios, c'est carrément l'objectif de la GPL.
                    • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                      Posté par . Évalué à 7.

                      "etre compatible" est une relation symétrique chez moi


                      Que nenni. Voici un exemple très concret de l'asymétrie de la compatibilité :

                      Le sang de groupe O est compatible avec tous les autres groupes (A, B, AB et O évidemment).
                      Le sang de groupe AB n'est compatible qu'avec le groupe AB et aucun autre.

                      Je ne vais pas énumérer les intermédiaires...
                      • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                        Posté par . Évalué à 1.

                        En l'occurence en matière de licence informatique c'est une relation symétrique au sens juridique:

                        2 licences sont compatibles si et seulement si on peut les faire cohabiter en les respectant toutes les 2.
                        • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                          Posté par . Évalué à 3.

                          Bah oui, mais si l'une est plus restrictive que l'autre (GPL par rapport à BSD), on peut les faire cohabiter en prennant l'intersection, donc la GPL.
                    • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      > tiens, curieusement, "etre compatible" est une relation symétrique chez moi. Si A est compatible avec B , alors B l'est avec A.

                      Avec les questions de licences, il n'y a pas vraiment cette symétrie, enfin, ça dépends comment on défini "symétrie".

                      "A est incombatible avec B" veut dire "Si je met A et B ensembles, je viole l'une des licences A ou B".

                      Pour la plupart des licences incompatibles GPL, mettre les portions de code des deux licences ensembles veut dire violer la GPL, mais pas l'autre.
                      • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                        Posté par . Évalué à 3.

                        Mais de toutes façons si tu violes l'une des 2 licences, peu importe laquelle, tu n'as pas le droit. Point final.
                        Donc il y a bien symétrie d'un point de vue juridique.
                        • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                          Posté par . Évalué à 2.

                          Hum, ça part en troll et nous n'avons définitivement pas le même point de vue. Avant de continuer et balancer des arguments inutiles, revenons-en au post qui a lancé ça :

                          Vu que le proprio est compatible BSD, la GPL l'est aussi !


                          J'aimerais savoir ce que tu cherches à exprimer en disant cela : juste régler un problème de terminologie, mettre en avant une possibilité juridique, autre chose ?

                          S'il s'agit d'un problème de terminologie, je dois dire que je ne comprends pas. La façon dont tu l'exprimes me semble peu claire et sujette à mauvaise interprétation.
                          • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                            Posté par . Évalué à 4.

                            On peut intégrer du code BSD dans du code proprio.
                            On peut intégrer du code X dans du code proprio.
                            On ne peut pas intégrer du code GPL dans du code proprio.
                            C'est la réalité que ça te plaise ou non. Point.
                            • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                              Posté par . Évalué à 2.

                              Si tu veux te mettre aux posts lapidaires, soit. Tu remarqueras que j'ai essayé de rester courtois au long de ce thread...

                              On peut intégrer du code BSD dans du code proprio.

                              Donc, la licence BSD est compatible avec une licence propriétaire.
                              On peut intégrer du code X dans du code proprio.

                              Donc, la licence X(MIT) est compatible avec une licence propriétaire.
                              On ne peut pas intégrer du code GPL dans du code proprio.

                              Donc, la licence GPL est incompatible avec une licence propriétaire.

                              Je suis totalement d'accord avec les propositions précédentes, mais ajoutons également :

                              On ne peut pas intégrer du code GPL dans du code BSD.
                              Donc, la licence GPL est incompatible avec une licence BSD.

                              On ne peut pas intégrer du code propriétaire dans du code BSD.
                              Donc, une licence propriétaire est incompatible avec une licence BSD.

                              CQFD.

                              C'est la réalité que ça te plaise ou non. Point.

                              Et j'aimerais savoir quelle ligne dans un de mes posts t'a fait penser que je croyais le contraire...
                              • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                                Posté par . Évalué à 0.

                                On ne peut pas intégrer du code GPL dans du code BSD.
                                C'est faux. Il suffit d'utiliser la GPL comme licence pour l'ensemble.

                                On ne peut pas intégrer du code propriétaire dans du code BSD.
                                C'est faux. Il suffit d'utiliser la licence proprio comme licence pour l'ensemble.
                                • [^] # Re: compatible est symétrique chez moi

                                  Posté par . Évalué à 4.

                                  C'est faux


                                  Non, ce n'est pas faux, c'est juste que nous avons une perception différente du mot «intégrer».

                                  Pour moi, un code fait normalement partie d'un projet, et un projet a notamment un nom, une organisation, des objectifs et une (ou plusieurs) licence(s). Modifier un de ces paramètres est souvent lourd et change substantiellement, si je puis dire, l'âme du projet.

                                  C'est le code intégré qui doit être modifié si besoin pour coller à la façon de faire du projet, et pas l'inverse. D'ailleurs je pense que c'est ça l'acception générique de «intégrer» : c'est l'intégéré qui s'adapte à l'ensemble, pas le contraire.

                                  Ce que tu suggères, je l'appellerais plutôt «mélanger», mais on va pas se battre sur des questions de terminologie non plus.
                                  • [^] # ame BSD: permettre au proprio d'intégrer du code en restant proprio

                                    Posté par . Évalué à 2.

                                    Autant etre franc et direct: l'ame des projets BSD est de permettre à ceux qui font du proprio d'intégrer du code d'un projet BSD tout en gardant une licence proprio.

                                    Y'a pas de honte à le dire puisque c'est la vérité.

                                    Cela peut être considéré par certains comme un avantage, et je me demande pourquoi ce n'est pas mis en gros en gras sur les pages d'accueils de tous les projets BSD.
                                    • [^] # Recette

                                      Posté par . Évalué à 2.

                                      Terminons donc ce thread sur une note humoristique :

                                      Logiciel propriétaire au code repompé

                                      * Une boîte de développement
                                      * 3 BSD
                                      * 2 MIT/X11
                                      * 4 projets mixtes

                                      Commencez par lancer un projet proprio dans une boîte.
                                      Après une peu de conception, incorporez les BSD en refactorisant vigoureusement.

                                      Ajoutez alors les MIT/X11. Après validation, détarrez des projets mixtes et séparez soigneusement les GPL du reste. Si un GPL se répand jetez ce projet et détarrez-en un autre. Reversez le code sous licence permissive dans le projet pricipal.

                                      Développez jusqu'à ce que le mélange soit homogène. Présentez le tout dans un joli carton.

                                      Sortez la version et distribuez.
    • [^] # Re: Debian

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Debian est également la distribution qui fournit le plus grand nombre de paquets, environ 15000

      Malgré l'immense respect que j'ai pour Debian, que j'ai d'ailleurs sur mon portable et mon serveur, mon desktop étant en gentoo, il faut voir aussi comment Debian compte les packages.

      Pour un package toto, tu auras libtoto libtoto-dev toto-extras toto-sounds toto-doc etc... Donc forcément le comptage est un peu biaisé. Je ne nie pas malgré tout les avantages que peuvent avoir la segmentation d'un package en plusieurs packages. C'est juste pour rétablir une exactitude.
      • [^] # Re: Debian

        Posté par . Évalué à 2.

        C'est juste pour rétablir une exactitude.
        Alors précise aussi que la segmentation que tu donnes en exemple est loin d'être aussi importante pour la plupart paquets Debian.
        • [^] # Re: Debian

          Posté par . Évalué à 8.

          Bah suffit de compter :
          http://tdegreni.free.fr/linuxfr/count-debian-packages.sh(...)

          Source packages in main: 8729
          Binary packages in main: 16425
          Source packages in non-free: 159
          Binary packages in non-free: 239
          Source packages in contrib: 165
          Binary packages in contrib: 230
          -----------------------------
          Total source packages: 9053
          Total binary packages: 16894

          À titre de comparaison, sous Gentoo, on trouve :
          - 9492 noms de paquets source
          - 10281 paquets source occupant des slots différents

          Pour comprendre ces chiffres si tu connais pas Gentoo, il faut savoir que :
          - sous Gentoo, gtk+-1.2 et gtk+-2.x n'occupent qu'un même nom de paquet. Par contre, ils occupents deux slots différents. Au contraire, gtk+-2.4 et gtk+-2.6 sont dans le même slot, parce qu'on ne peux pas les faire cohabiter.
          - à de très rares exceptions près (franchement non significatives), les paquets sources Gentoo ne subissent aucun découpage par rapport à la façon dont sont distribuées les sources upstream. On n'a pas comme sous Debian un paquet "mozilla-browser" et un "mozilla-mailnews", mais plutôt un seul paquet "mozilla", qui sera configurable par les USE flags.

          En ça, ce qui se rapproche le plus des paquets source Debian, c'est les paquets sources Gentoo en tenant compte des distinctions de slot, et donc avantage Gentoo jusque là.

          Mais il y a des bémols à apporter qui rééquilibre un peu la balance :
          - les paquets source Gentoo ne sont pas forcement disponibles pour toutes les archis (comme le sont ceux de Debian il me semble). Il est rare qu'un paquet ne soit pas dispo pour x86 (sauf si il n'est pas pertinent, genre un bootloader pour Mac), mais si par contre je restreignais aux paquets dispos pour Sparc, j'arriverais à un résultat sensiblement inférieur.
          - on a facilement sous Gentoo 4 ou 5 versions d'un même noyau de disponibles en même temps, occupant chacune leur slot. Et des noyaux (-mm, -ck, etc.), y'en a pas mal. Donc c'est probablement un truc qui gonfle le second total un peu artificiellement. C'est aussi le cas de du paquet "Linux Gazette", dont chaque numéro compte un slot différent (ça en fait 105 mine de rien).

          Avec ça tu tires les conclusions que tu veux... Moi la mienne, en gros, c'est que Debian n'est pas exceptionnelle en termes de quantité de paquets dispos pour une archi classique style x86 ou ppc. Enfin, y'a au moins Gentoo qui en fourni en gros autant, et quel que soit le côté duquel penche la balance (côté Gentoo je pense pour x86, et peut-être plutôt côté Debian pour ppc, faut voir...) ça reste une différence assez négligeable (quant aux autres distribs, ça fait bien longtemps que je n'ai pas regardé). Par contre, c'est clair que plus une archi est exotique, plus Debian se distingue.
          • [^] # Re: Debian

            Posté par . Évalué à -2.

            Pour Debian , ca fait moins de 2 binaires pour chaque source, ce qui est raisonable et contredit le fait que ton exemple soit représentatif.
  • # Not Root

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Le support des périphériques USB n'a posé aucun problème, enfin presque. Il n'aime pas que je ne sois pas root, notamment pour mon scanner, qu'il ma fallu démarrer en root. Il est bien sûr possible de modifier les permissions de /proc/bus/usb mais pour une raison obscure, il n'a pas voulu. La gestion multimédia a sinon marchée sans aucun souci.


    Il faut rajouter des groupes à ton utilisateur (scanner, video audio hal, cdrom, camera etc.) pour qu'il puisse avoir accès proprement aux périphériques!
  • # Quelques petits regrets...

    Posté par . Évalué à 3.

    1°) il est dommage que le nouvel installateur utilise encore devfs alors que celui-ci doit être déclassé en juillet prochain. Certes, udev est apt-get installable post installation mais c'est quand même une occasion ratée.

    2°) syslogd ne semble plus être maintenu et le remplacement par syslog-ng aurait été opportun.

    3°) inetd aurait été également avantageusement remplacé par xinetd dès l'installation.

    Néanmoins, cette Sarge est excellente ! Longue vie à Debian !
    • [^] # Re: Quelques petits regrets...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Un autre point qui me chagrine malgré ses nombreuses qualtiés c'est ça au démarrage de clamav :

      LibClamAV Warning: ********************************************************
      LibClamAV Warning: *** This version of the ClamAV engine is outdated. ***
      LibClamAV Warning: *** DON'T PANIC! Read http://www.clamav.net/faq.html(...) ***
      LibClamAV Warning: ********************************************************
  • # Expression malheureuse

    Posté par . Évalué à 6.

    Véridique, dans ce journal parlant de Debian :
    Voici un petit tour du propriétaire de la nouvelle version stable
    Vite, un bouclier. _o))
  • # Pas un mot sur le portable "testé"

    Posté par . Évalué à 1.

    L'auteur du "test" annonce qu'il a installé Sarge sur un IBM T41. C'est bien dommage qu'il n'en dis pas un peu plus. J'aurai aimé savoir s'il avait réussi à configuré l'ACPI.

    Ce point est problèmatique car le Kernel 2.6.8 ne gère pas correctement l'ACPI ....

    L'auteur aurait-il oublé de noter les problèmes ?
  • # Construire le module NVidia à la sauce Debian

    Posté par . Évalué à 5.

    Salut,

    Je pense que cette manip doit fonctionner sur sarge, quel que soit le kernel utilisé :

    # apt-get install module-assistant nvidia-kernel-common
    # module-assistant auto-install nvidia
    # apt-get install nvidia-glx

    Changer de driver dans /etc/X11/XF86Config-4 et c'est fini.

    Une fois encore je PENSE que ça fonctionne :) Félicitations pour ton travail et bonne continuation.

    Guillaume

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.