Journal Demande d'avis: Solution alternative materielle aux chromebox

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
9
20
juin
2019

Bonjour les libristes,

La question est ouverte et le sujet très vaste, mais je me ferais un plaisir de lire tous vos commentaires pour découvrir vos solutions.

Nous utilisons Google meet comme solution de visio conférence, et j'aimerai trouver une solution alternative a la chromebox pour les salles de réunions.

Je pensais à une raspberry ou similaire avec seulement un browser web de lancé, et l'équipement audio/video en plug and play usb (caméra, jabra speakerphone).

Avant que vous achetiez/utilisiez des chromebox dans vos enterprises/startups pour vos salles de réunions, je vous conseille de lire la suite.

Nous payons à ma boite la suite Google pour Gmail, Drive… Ça répond au besoin. On achète une chromebox pour une salle de réunion. On souhaite enregistrer cette chromebox comme salle de réunion pour faire des réservations de salle simplement, et pouvoir accéder aux "meets" via le browser simplement aussi.
Et la, nous devons passer par le support Google pour comprendre pourquoi nous ne réussissons pas à enregistrer cette chromebox comme matériel meet. La personne au support nous explique gentiment que Google fait payer 250$ la licence par an par chromebox à des ressellers. Il est impossible de payer la license directement a Google. Les ressellers, sur cette license ne font absolument rien de plus que redonner l'information a Google que le pigeon client a payé la license.
Au final, on paye du matériel concu pour Google, et on doit rajouter 250$/an pour l'utilisation "classique" de ce dit materiel, avec un schmilblick de ressellers… Nous avons donc une brique chromebox que l'on utilise juste pour le browser, l'audio/video.

Je ne vais pas trainer à installer des petites boites Debian/Linux avec un browser dessus pour utiliser nos salles de réunions. Mais qu'elle boite justement? Une raspberry?

  • # Skype, Skype, Skype, hélas

    Posté par . Évalué à 3 (+3/-1). Dernière modification le 20/06/19 à 10:51.

    Ici, on a pas trouvé de solution plus efficace que des mini PCs sous Windows couplés à une webcam et à Skype dessus. C'est pas du tout libre, ça transite par les serveurs de Microsoft mais côté rapport qualité prix c'est difficile à battre. Pas de licence à payer et si un jour on trouve mieux que Skype et qui marche aussi bien avec les collègues qui ne sont pas basés en métropole, voire pas en France, on verra. On a genre 20 salles de réunion équipées comme ça.

    • [^] # Re: Skype, Skype, Skype, hélas

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

      Je ne pense pas que l'auteur du journal veut de solution alternative à google truc comme solution de visio.
      Il souhaite, si j'ai bien compris, une alternative à la box google…

      Cependant, si on parle alternative d'un point de vue soft, Nextcloud propose une solution de Discussion intégrée: NextCloud Talk

      J'ai testé vite fait entre moi (mon PC) et moi (mon téléphone), ça semble marcher.
      J'ai pas testé plus en profondeur (plus de deux correspondants, sous windows, sous Mac OS X, via une connection merdique, etc, etc…) mais ça semble être malgré tout une solution qui a de l'avenir !

      • [^] # Re: Skype, Skype, Skype, hélas

        Posté par . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 20/06/19 à 11:18.

        Au temps pour moi, j'avais mal interprété. Mais la partie matérielle de ma description reste valide : n'importe quel mini PC à 200 balles fait le taf couplé à un écran (télé de préférence), une webcam, des enceintes et une salle de réunion à l'acoustique pas trop dégueu.

        • [^] # Re: Skype, Skype, Skype, hélas

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Effectivement, vu les besoins, plus j'y pense, et plus le rpi tiendra pas.
          Le NUC à 200 roros semble être un bon candidat.

          • [^] # Re: Skype, Skype, Skype, hélas

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            D'autres solutions à base de SoC ARM possédant un processeur de traitement vidéo plus actuel pourraient sans doute faire l'affaire. Après le problème reste l'état des pilotes VPU et GPU ainsi que la facilité de maintenance logicielle.

  • # Attention au perf

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

    Je découvre l'existence des "chromebox" pour la vidéo-conférence via ton journal, je n'ai donc aucune idée de comment fonctionne le machin.

    Ma réponse serait qu'il faut tester… La capacité du rpi à tenir dépendra beaucoup de la qualité du flux vidéo souhaité et du codec utilisé.

    J'ai eu besoin pour le boulot d'une source HLS de "test", j'ai donc monté un petit setup sur la base d'une webcam et de ffmpeg sur un Odroid C2.
    Je n'avais pas particulièrement optimisé l'install de la board (en particulier, je n'ai pas cherché à voir s'il y avait une accélération matérielle, si elle était activée ou non, …).

    Au bout d'une dizaine de minutes à transcoder à la volée le flux issu de la webcam en 1080p HLS, l'Odroid a renoncé et s'est gentiment figé.
    Même constat en 720p.
    Je n'avais pas eu le temps de me pencher plus sur le problème "O-Droid", je suis donc passé sur une bonne vieille machine x86…

    Pour conclure, il est possible que cela "passe", mais au prix d'optimisation de ton OS pour exploiter les capacités d'accélération matérielle offertes par le VideoCore du raspberry …

    Ce thread parle de l'accélération h264 sur raspberry pi …

  • # Est-ce que tu choisi bien ta guerre ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 9 (+10/-2).

    Au final, on paye du matériel concu pour Google, et on doit rajouter 250$/an pour l'utilisation "classique" de ce dit materiel, avec un schmilblick de ressellers.

    En quoi c'est choquant de payer un service pour ça quand on en a un usage professionnel ? Je doute que la gestions des flux videos et tout le schmilblick associé soit à zero-cout pour google …

    Je ne vais pas trainer à installer des petites boites Debian/Linux avec un browser dessus pour utiliser nos salles de réunions. Mais qu'elle boite justement? Une raspberry?

    Tu pense vraiment que ça couterait moins cher à mettre en place et à maintenir que 250$/an ? ce qui doit correspondre à 2/3h de cout humain

    Après question matériel il va te falloir bien plus qu'un raspberry, surtout si tu veut continuer à utiliser le service "meet" vu qu'il te faut un navigateur chrome, encoder et decoder de la video et de l'audio en continus, gérer l'échos et toutes les blagues associées.

    Il te faudra surement partir sur un NUC (la même chose qu'il y a dans une chromebox d'ailleurs)

    • [^] # Re: Est-ce que tu choisi bien ta guerre ?

      Posté par . Évalué à 10 (+10/-0).

      En quoi c'est choquant de payer un service pour ça quand on en a un usage professionnel ? Je doute que la gestions des flux videos et tout le schmilblick associé soit à zero-cout pour google …

      Je crois que la frustration vient du fait de repayer pour un matériel quand "à la base" tu paie déjà des droits par utilisateurs. Je ne connais pas ce service, mais j'ai l'impression que si tu utilise un "pc classique" avec un user déjà existant, ça ne coûterait rien (en terme de factu google), mais pour utiliser le service avec une chromebox, tu dois souscrire à une licence… dont il n'est pas fait mention sur la page de pricing de g-suite.

      Du coup, ça donne l'impression de passer deux fois à la caisse pour un truc 'simple' et de se faire avoir. Et personne n'aime se faire avoir.

      Une fois qu'on a l'impression d'être pris pour un con, la question du coût réelle de la mise en place de l'alternative ne se pose plus trop (parce qu'on est pret à le faire gratuitement pour la boite juste pour marquer la victoire sur Google, ou d'autres raisons, mais on n'est plus sur une question d'argent)

      • [^] # Re: Est-ce que tu choisi bien ta guerre ?

        Posté par . Évalué à 1 (+1/-0).

        Exactement. C'est plus se faire prendre pour un pigeon qui est frustrant, ainsi qu'une perte de temps. Je voulais aussi informer, par ce journal, les personnes intéressées par des chromebox de ce "détail".

        La personne du support m'a confirmé que les resellers ne servent qu'à donner l'info de license acheté à Google dans le cas d'activer du materiel specifique pour meet.
        Et j'imagine que les resellers vont essayer ensuite de faire de l'après-vente / vente additionnelle avec le client donné sur un plateau par Google.

        Si les raspberry/odroid sont trop légères pour faire de la visio conf, on va surement partir sur des nucs.

        Merci des réponses, c'est interessant de voir les differentes solutions chez les uns et les autres.

        • [^] # Re: Est-ce que tu choisi bien ta guerre ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

          Si les raspberry/odroid sont trop légères pour faire de la visio conf, on va surement partir sur des nucs.

          Sinon, tu peux toujours tenter un chromebook /o/

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Est-ce que tu choisi bien ta guerre ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

        Le mode browser coûte probablement moins a Google car pas d'entretien du système chromebox à faire, l'usage de la chromebox est aussi un facteur de 'professionalisation' et donc d'augmentation de l'usage de meetings…

        Le système meets est d'ailleurs en passe d'être restreint à un usage professionnel payant c'est peut-être une des premières conséquences

  • # NUC + linux + confcam + micro pieuvre + android TV

    Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

    Ici, on utilise aussi beaucoup meet de Google.
    On a choisi une solution hybride avec une télé grand format à base d'Android connecté à un mini-PC (Intel NUC) déporté sur la table de conférence avec un long cable HDMI.
    Le mini-PC est relié en USB à un micro-pieuvre, un clavier/souris sans fil et une tablette à digitaliser en USB.
    La confcam est un modèle motorisé avec télécommande, relié sur le réseau local. On a fait un petit script pour capter ce flux sur le mini-PC qui le voit comme une webcam local (et donc accessible dans Meet).

    Voici quelques scénarios qui fonctionne bien :
    * on a un compte google "salle de réunion" et il suffit d'inviter ce compte pour pouvoir utiliser la salle de conf
    * on peut facilement partager nos écrans dans une conf meet
    * on peut facilement partager nos écrans pour une réunion locale sans passer par meet via un partage d'écran "cast" depuis Google chrome
    * on peut facilement utiliser nos téléphones pour projeter une présentation Google Slides (ou un powerpoint reçu par courriel)
    * le mini-PC peut être utilisé directement pour les cas plus exotiques (il a une VM virtualnox windows ou cas où)
    * on a quand même un cable HDMI libre sur la table de conf avec adaptateurs VGA/DP pour les cas encore plus extrêmes (mais honnêtement on ne s'en sert que très raremeent)
    * tout ceci fonctionne depuis nos PC linux mais aussi windows et macos

    PS : Nous avons aussi un chromecast pour nos déplacement (avec adaptateurs USB, VGA, HDMI) qui nous permets assez souvent de nous connecter chez des clients (sur leur projecteurs ou TV) tout en projetant depuis nos téléphones mobiles … ou PC (je dirai une fois sur deux , je reste du temps on passe par le cable HDMI … voire VGA !).

    • [^] # Re: NUC + linux + confcam + micro pieuvre + android TV

      Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

      jitsi ça ne vous plaît pas ?

      • [^] # Re: NUC + linux + confcam + micro pieuvre + android TV

        Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

        J'ai pensé à jitsi aussi. C'est une très bonne solution.

        Mais l'auteur du journal parle surtout de solution matérielle.

        Le problème, c'est que je pense que ça dépend beaucoup du contexte d'utilisation.

        Combien peer vont se connecter en même temps ?
        Tous avec la caméra activée ou pas ?
        Quel est le débit du peer qui ouvre la conférence ? (il me semble que c'est celui qui « hoste » la conférence qui envoie les données à tous les utilisateurs. Ça peut monter vite si on a X flux vidéos à transférer à X personnes).

  • # Asterisk?

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-1).

    Je ne le connais pas très bien mais Asterisk, si je ne me trompe, permet aussi la vidéo conférence.

    • [^] # Re: Asterisk?

      Posté par . Évalué à 2 (+3/-1). Dernière modification le 22/06/19 à 09:34.

      Bonjour,

      il y avait quelques années, j'avais essayé bigbluebutton.

      Une alternative possible?

      Eric

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.