fosco a écrit 30 commentaires

  • [^] # Re: On est déjà en 2013 ? ;)

    Posté par . En réponse à la dépêche FreeDOS 1.1 est disponible. Évalué à 1.

    Ouais, et la fin du monde est deja passee.
    C'est ca d'ecrire des trucs a moitie endormi...

  • # twitter

    Posté par . En réponse au sondage Je microbloggue principalement avec. Évalué à 4.

    via tircd, sans quitter irssi :)
  • [^] # Re: Atarira bien qui rira le dernier

    Posté par . En réponse au journal Le retour de l'Amiga. Évalué à 5.

    On dirait que c'est l'epoque.
    Les premiers FireBee (acp.atari.org) sont en train de sortir d'usine :)
  • [^] # Re: La loi de l'offre et de la demande

    Posté par . En réponse à la dépêche Il faut sauver La Quadrature du Net !. Évalué à 6.

    Pourquoi pas, c'est un point de vue apres tout.

    Et sinon, tu fais quoi, toi, en pratique, pour defendre un Internet neutre (Internet, quoi) ?
  • [^] # Re: Politique

    Posté par . En réponse à la dépêche Conférence «Quels enseignements politiques peut-on tirer des expériences du logiciel libre et de celles des "creative commons" ?». Évalué à 1.

    Rien ne l'empeche, c'est tout a fait valable d'ailleurs, tout autant que placer un lien vers la video dans un format libre en dessous, comme j'en parlais dans mon post d'ailleurs ;)

    Pour l'IM, tu n'as pas compris je crois. La question n'etait pas XMPP ou MSN, mais que des fois etre _aussi_ sur MSN (ou un autre scrofule) ca peut etre plus efficace, quand en face la notion meme de client voir meme de logiciel est floue ou inexistante, et qu'il faut organiser quelque chose pour la veille :)

    Et puis d'ailleurs je ne demande a personne d'utiliser ces horreurs, mais pour moi le combat du libre s'integre dans un combat plus global, pour lequel il faut parfois se faire douleur si cela permet d'etre plus efficace.
  • [^] # Re: Politique

    Posté par . En réponse à la dépêche Conférence «Quels enseignements politiques peut-on tirer des expériences du logiciel libre et de celles des "creative commons" ?». Évalué à 2.

    C'est triste par ce que sur le plan personnel je suis d'accord avec toi.

    Pourtant, je pense qu'il faut redescendre sur terre.

    Je ne sais pas pour tous, mais pour moi, si mon parti mets un video en ligne, je souhaite qu'elle soit non pas directement hebergee sur son site, mais sur une plateforme communautaire (qu'on l'appelle web 2.0 si ca nous fait plaisr, ou bachibouzouk, aucune importance).
    Totalement conscient du risque pour le controle des donnees que ca represente (rien n'empeche d'en garder une copie en local au cas ou), le but principal n'est pas d'egayer le site web avec de jolies machins qui bougent, mais de vehiculer le message. Le fait est que ce sera plus efficace sur ce genre de plateforme, la majorite des acces se font directement a partir du site communautaire en question, via les tags lies a une autre video.

    C'est triste, parce qu'en effet, ces plateformes utilisent (encore) majoritairement flash, surtout pour les principales, c'est a dire celles ou l'upload de la video est importante.
    Par aillleurs, autre drame, flash est installe sur plus de 99% des terminaux web (y compris certains mobiles), c'est infiniment plus que n'importe quelle autre technologie, je comprends donc aussi les raisons qui poussent ces plateformes a utiliser flash sur, disons, embed (avec les dependances sur les codecs arbitraires, l'absence de controle unifie pour le lecteur embarque, etc...).

    La solution viendra avec HTML5, c'est deja en cours (cf dailymotion), et ce jour la, la dependance a flash ne sera necessaire que pour ceux qui n'ont pas un navigateur decent, on aura donc le choix.
    Dans l'attente, par contre , il y a bien des possibilites: la copie locale existe, et peut etre tout a fait mise en ligne a cote de la verrue flash sur le site du parti. C'est d'ailleurs ce que je constate de plus, la aussi pour des raisons de diffusion du message: copiable sur clef USB, cdrom, etc... Et la, ce peut etre dans un format libre, pour autant qu'il soit rependu (on preferera du xvid/mp3 sur du theora/vorbis, malheureusement, pour les memes raisons).

    Soyons clair, je prefere largement que le message soit lisible par 99% des interesses potentiels plutot que 1%, et si cela passe par des platesformes centralisees et des plugins proprietaires, c'est le prix a payer, c'est triste, mais c'est le choix pragmatique.
    La ou c'est dommage, c'est de ne pas atteindre 100% avec un bete lien supplementaire sur la page vers une version telechargable.

    C'est pareil pour les autres verrues.
    Si facebook me permet de toucher des gens que je n'aurais pas pu autrement, j'utilise facebook, meme si je connais son mode de financement,
    Si MSN est le seul moyen a part le telephone d'avoir une conversation en direct avec un camarade, je l'utilise (en plus ca passe dans minbif/bitlbee), parce que c'est plus efficace.
    Si un jour ca ne marche plus, tant pis, j'ai deja explique 42x que IRC ou Jabber etaient mieux, je peux fournir le service, mais en attendant, ca permet de communiquer aujourd'hui.

    Pour faire simple, je ne peux me payer le luxe de louper un outil de communication, surtout quand les medias de masse organisent un boycott a ce point de nos propositions :)

    Et si je dois faire une communication sur le logiciel libre, les formats et protocoles ouverts, si le but est de toucher le plus grand nombre, je ferai comme ca aussi, meme si c'est penible, meme si je ne peux meme pas voir ma propre video avec swfdec, parce qu'au final, ce qui compte, c'est que le message soit vu, et ni les tracts ni les affiches ne suffisent aujourd'hui.

    Ca n'empeche en rien, dans le meme temps, de proner le libre avec les arguments qui vont bien, en interne. Ca n'empeche en rien d'utiliser des formats ouverts dans la communication electronique.
    Par exemple, si je recois un .doc a faire circuler, il partira en .doc, parce que je sais que ce sera le format editable que 100% des destinataire (meme le 1% sous OOo) sera capable d'ouvrir. Ce n'est pas incompatible avec l'envoi dans le meme temps d'une version PDF, ODT et meme text/plain pour les dinosaures dont je fais partie.

    Si ca fait de moi un libriste du dimanche, tant pis, c'est assume.
    Pourtant, je n'utilise qu'une chaine irssi (minbif, irssi-rss, tircd) et mutt (unoconv, antiword, xlhtml, etc..) pour la communication electronique, ecris uniquement du text/plain en ASCII par souci d'interoperabilite reelle, fait mes tracts sous scribus (parce qu'en plus d'etre libre, le logiciel dechire), n'ait jamais eu de double boot et aucun saleOS depuis 6 ans, et plus aucun logiciel proprietaire depuis longtemps (ce qui inclue flash, une VM java non libre, et autres).

    Quant a la question premiere, je suis persuade que le libre est fondamentalement de gauche (voir http://fr.wikipedia.org/wiki/Gauche_%28politique%29 , l'origine historique), au sens large du terme, sentiment qui est renforce regulierement quand une loi en "I" passe sous un gouvernement de droite, le meme qui passe la retention des logs, fait des hebergeurs des juges (LCEN), et j'en passe.
    Pour autant, je suis tout autant persuade que le libre, dans son approche, se doit d'etre non partisan, car comme dit plus haut, cela nuirait dans le contexte present a sa progression, et ne reprensenterait de toute facon pas l'ensemble de ceux qui le font.

    Et plus encore, le libre se doit d'etre independant, pas tant contre telle ou telle recuperation (il me semble que le mouvement est d'ailleurs bien trop vaste et disparate pour ca), mais plutot parce que c'est ce qui fait sa force, ce qui a permis qu'en 20 ans il revolutionne fondamentalement le paysage numerique et soit aujourd'hui un des elements positifs majeurs de la revolution informationnelle.
  • [^] # Re: Trop d'utilisateurs...

    Posté par . En réponse à la dépêche Bug party en ligne ce lundi 9 février. Évalué à 3.

    En meme temps, pour tuxfamily, pas besoin de limiter les ressources du serveur MUC, on est tous sur IRC, en vrai :)
  • [^] # Re: Ca ne fonctionnera pas AMA.

    Posté par . En réponse au message Installation sur système existant. Évalué à 2.

    Ou alors, tu configure ton boot loader pour booter un kernel et un initrd, avec par exemple un dropbear en sshd.

    Comme ca, tu peux directement faire ton partitionnement, extraire la tarball d'un debootstrap fait avant ou ailleurs, chroot et installer ton boot loader, sans passer par une "vraie" installation sur le swap.
  • [^] # Re: Bah c'est simple...

    Posté par . En réponse au journal OVH: "Mais on vous répète qu'un serveur loué ne vous appartient pas !". Évalué à 2.

    T'auras rien en dedie, mais pour du serveur virtuel tu as Lost-Oasis (coucou :) ou gandi par exemple.
  • [^] # Re: Bah c'est simple...

    Posté par . En réponse au journal OVH: "Mais on vous répète qu'un serveur loué ne vous appartient pas !". Évalué à 2.

    Ca depends, tu appelles quoi un tarif decent?
  • # Bah c'est simple...

    Posté par . En réponse au journal OVH: "Mais on vous répète qu'un serveur loué ne vous appartient pas !". Évalué à 9.

    OVH est proprietaire de son reseau, en definit les conditions d'acces en fonction d'un contrat locatif.
    S'ils decident de filtrer tel ou tel usage c'est leur droit, d'autant plus que c'est clairement specifie dans les CGV.

    Si ca ne convient pas (comme a moi), il suffit d'aller ailleurs hein, il y a plein d'autres hebergeurs en France.

    Apres, oui, ils sont plus cher, mais c'est peut etre le prix a payer quand on fait un service neutre et qu'on vends de la bande passante en fonction de la consommation et du prix qu'elle coute reellement, et non pas d'une consommation mediane estimee, avec ecretage en cas de depassement? Entre autres exemples...
  • [^] # Re: L'April a contacté France Inter

    Posté par . En réponse au journal Logiciel libre sur France Inter ?. Évalué à 4.

    Qu'au moins ils reconnaissent leur erreur c'est un pas.

    Mais a mon avis, les propos ont ete tenus a la radio, et les auditeurs de France Inter le matin a 9h23 ne vont pas forcement aller verifier le contenu de l'emission sur la page web de celle-ci.

    C'est pour ca, et independamment pourquoi pas d'une participation a cette emission (qui, dans ce cas, peut en remplir l'usage si elle a lieu rapidement), il faut a mon avis demander un droit de reponse rapide, radiophonique (sur le meme media, en somme, comme c'est d'usage), et dans la meme plage horaire (donc meme audience).
    Pas besoin d'etre polemique, il faut juste demander de pouvoir indiquer qu'il y a encore une fois confusion entre technique et usage, mais bon la vous avez le discours qui convient ;)

    Ca me semble un minimum.
  • [^] # Re: L'adresse du médiateur !

    Posté par . En réponse au journal Logiciel libre sur France Inter ?. Évalué à 2.

    Je pense aussi.

    A mon avis, un nombre important de messages permettra deja qu'ils realisent l'ampleur de la "bourde".

    Cela dit, ca ne peut etre, encore a mon avis que lie a une demande formelle de droit de reponse, pourquoi pas a l'initiative de l'APRIL par exemple?
    Demande qui aurait d'autant plus de poids que les messages de mecontentement recus seraient nombreux.
  • [^] # Re: Quid de la créativité des pirates ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Légalisation riposte graduée / spyware : Le Monde.fr confirme. Évalué à 2.

    Je ne crois pas que ce soit la question :)

    Si on prends l'exemple du cinema, il y a une quantite de films qui sont des chefs d'oeuvre et qui ne sont pas libre pour autant.

    Meme chose pour les livres, la musique, etc...

    La vraie question est elle de se priver de cette part ci de la culture, ou alors d'organiser un acces simplifie a l'ensemble des oeuvres culturelles ? (libre compris, ce qui, au passage, est loin d'etre le cas aujourd'hui)
    Et l'organisation de cet acces simplifie, et democratise pour y inclure aussi des oeuvres libres, necessite de reflechir a de nouveaux moyens de financement et de promotion des biens culturels, a des annees lumieres de ce texte de loi.
  • [^] # Re: Quid de la créativité des pirates ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Légalisation riposte graduée / spyware : Le Monde.fr confirme. Évalué à 2.

    Ouais, alors la relecture ca ne doit pas suffir.

    Pour repondre a un commentaire plus haut, sans remettre en cause du tout l'interet des licences libres, reduire sa pratique culturelle au seul art libre va aussi un peu dans ce sens.
    -> plutot dans le sens contraire (ou dans le sens de la reduction de l'offre culturelle)

    Dans l'histoire, les vrais *gagnants* ce ne seront pas les citoyens, ce seront les majors, des chaines de vente de produits culturels, et certains ISP, concilies par les pouvoirs publics, en faveur de leurs interets communs.
  • [^] # Re: Quid de la créativité des pirates ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Légalisation riposte graduée / spyware : Le Monde.fr confirme. Évalué à 10.

    Je ne crois pas que le probleme soit la possibilite de contournement technique, par des reseaux prives et chiffres.

    Ca a vrai dire, ils s'en foutent dans une certaine limite.

    Le vrai enjeu ce sont les reseaux d'echanges ouverts, c'est l'utilisation d'outils simples, rependus, qui permettent l'appropriation par les citoyens de biens culturels.
    Pour repondre a un commentaire plus haut, sans remettre en cause du tout l'interet des licences libres, reduire sa pratique culturelle au seul art libre va aussi un peu dans ce sens.

    Le but, au contraire, c'est de promouvoir l'echange culturel libre, par tous les moyens possibles techniquement, et d'adapter le droit d'auteur et les moyens de remuneration, de promotion, des artistes a cette evolution fondamentale qu'est la revolution informationnelle, qui fait qu'aujourd'hui le cout de reproduction de certaines oeuvres est proche de zero.

    Seulement voila, ca fait peur a certains, et ceux-la sont puissants.
    Effectivement, les maisons de disques sont appelees en toute logique a evoluer fondamentalement ou a disparaitre, a ceci pres que ce sont des lobbies puissants.
    A ceci pres aussi certains acteurs d'Internet ont un certain interet economique a conclure des accord avec eux, parce qu'au final, le libre echange culturel sur Internet est un frein au developpement de services qui sont aujourd'hui au coeur de leur business model...

    Dans l'histoire, les vrais perdants ce ne seront pas les citoyens, ce seront les majors, des chaines de vente de produits culturels, et certains ISP, concilies par les pouvoirs publics, en faveur de leurs interets communs.

    Pour bien comprendre ce qui est en train de se jouer, il me semble important de cerner qu'il y a la opposition fondamentale entre les interets du plus grand nombre (citoyens, majorite des artistes), et ceux d'une puissante minorite.
    Il faudra bien comprendre que ceux la n'en ont rien a faire d'un acces a la culture democratise, que ce qu'ils cherchent c'est le maintien de leur business, a tout prix, et que cela passe effectivement par la creation artificielle de la rarete (DRM), et les moyens de la maintenir (mettre dans l'illegalite toutes les plateformes d'echanges hors celles de ces messieurs est un moyen, l'usage des DRM devenant pour le coup moins important, et pouvant d'ailleurs etr retabli plus tard, une fois le marche captif).

    Alors apres, oui, une minorite de geeks pourra toujours s'en sortir, on pourra toujours developper des reseaux d'echanges anonymises (type freenet), mais ca a un prix: la perte de l'acces simplifie au plus grand nombre. Et la, on sera passe a cote de quelque chose...

    PS: Et puis a terme, si reellement ces ouils deviennent dangereux, il y a aussi tout simplement la possibilite d'interdir leur utilisation, la on rentre dans un jeu du chat et de la souris technique pour camoufler les flux, et encore une fois, ceux qui sont le plus touches ce ne seront pas les geeks, mais le plus grand nombre, qui n'y comprends rien, si ce n'est les risques.
    Risque qui, n'en dontons pas, serons bien mediatises comme il faut pour induire le sentiment d'insecurite necessaire, tout en mettant tranquillement en place une domination psychologique de leurs interets (exemple: l'usage du terme "propriete intellectuelle" est deja une victoire de ce cote la, une idee ca n'appartient a personne. A la limite, ce qui peut appartenir c'est la mise en application de l'idee, pendant un temps donne, a condition que cette application soit publique, c'est la base du systeme de brevets).
  • # VPN?

    Posté par . En réponse au message redirection de port vers serveur MS TS. Évalué à 1.

    Le plus simple ne serait pas de monter un VPN (type openvpn ou vtun) sur le port 443 d'une IP, et zou?

    Apres tu routes tout le traffic dans le tunnel, et tu NAT en sortie. Plus de filtrage de port :)

    Tu peux meme te debrouiller pour router des IP publiques sur les clients.
  • # normal

    Posté par . En réponse au message problème montage CIFS/NFS. Évalué à 1.

    C'est normal, NFS est un systeme de fichier, accessoirement reseau.

    Imagine par exemple ton /home sur de l'ext3, un /home/toto en ext3 aussi.
    Tu montes /home sur /mnt, ben /mnt/toto sera vide, normal.

    Dans man export, cherche 'crossmnt'. Par contre, jamais reussi a faire fonctionner ce truc :)
  • # gij/gcj

    Posté par . En réponse à la dépêche OW2 EasyBeans 1.0 RC 3. Évalué à 2.

    Et ca fonctionne sur une implementation libre type gij/gcj ?
  • [^] # Re: je vais surement dire une betise mais ...

    Posté par . En réponse au message Choix entre SuPHP/SuExec/PHP5 fastcgi ?. Évalué à 1.

    Oui en effet c'est une betise :)
    Ca lui permet surtout d'executer les script php dans leur propre contexte et non celui d'apache.
    Par exemple un script php appartenant a l'uid 2000 sera execute avec les privileges de l'uid 2000 et non pas ceux d'apache.

    Pour repondre a la question, SuPHP est assez souple, te permet des petites choses sympa comme un php.ini par virtualhost, et est compatible avec eaccelerator.
    C'est ce que j'utilise.

    Apres chacun est libre :)
  • [^] # Re: SILC : Secure Internet Live Conferencing

    Posté par . En réponse à la dépêche IRC Plus, une initiative pour harmoniser les services IRC. Évalué à 1.

    A condition de vouloir un remplacant a IRC, pourquoi pas psyc?
    http://about.psyc.eu/
    http://www.psyced.org/

    On a un reseau federe, accessible via une multitude de protocoles clients (psyc, irc, xmpp pour les principaux,), capable de s'interfacer avec le reseau XMPP, et des reseaux IRC (avec un peu de travail).
  • [^] # Re: Hm ?

    Posté par . En réponse à la dépêche IRC Plus, une initiative pour harmoniser les services IRC. Évalué à 3.

    De plus, il faut savoir d'un message envoyé à un channel est broadcasté à TOUS les serveurs du réseau... bonjour la bande passante...

    C'est sur que Jabber/XMPP est mieux, l'XML est connu pour etre leger de ce cote la.
    Avec 60% des messages "inutiles" (informations de presence uniquement), on est aussi totalement dans l'economie de bande passante.
    CF: http://about.psyc.eu/Jabber

    Concernant l'envoi d'info a tous les leaf et le gachis de bande passante que cela genere, on peut regarder les LazyLink de ircd-hybrid, qui se concentrent justement la dessus.

    ...avec pas moins de cinq RFC (1459, 2810, 2811, 2812 et 2813)

    Pour combien de XEP? Pour quel degre d'implementation?

    Sur Freenode, c'est bien plus modeste : 35k users, 16 serveurs et 6k chans donc 2k users par serveur et 6 users par channel...

    C'est une moyenne :)
    sur chat.jabberfr.org c'est ~2.8 actuellement, pour un total de ~64 (sans compter les salons de 0 personnes, qui sont consideres comme existants, contrairement a IRC, question d'efficacite memoire encore une fois), et c'est deja de trop a priori, vus les stop/start reguliers du service pour cause de leaks.

    On parle ici de 16 serveurs, combien pour chat.jabberfr,org? la XEP permettant de relier des serveurs de conferences entre eux est elle finalisee, voir meme en cours d'elaboration?

    Y a encore pas mal de boulot quand meme.
  • [^] # Re: Un truc de geek

    Posté par . En réponse à la dépêche IRC Plus, une initiative pour harmoniser les services IRC. Évalué à 3.

    Pour l'instant c'est surtout pas pret pour etre utilise autrement que comme jouet.

    Juste comme ca, le serveur de conferences hebergeant le salon est redemarre environ tous les deux jours a 4h42, a cause de memory leaks.
    Le nombre d'utilisateurs dessus n'est pourtant pas monstrueux (64 en ce moment, d'apres http://chat.jabberfr.org/)

    Les problematiques sur IRC sont plus du genre "oh, a 12000 utilisateurs, on prends 3Mbps et ca commence a faire souffrir un PIII 700" (freenode)

    Je crois que ca se passe de commentaires
  • [^] # Re: quoi d'autre du defcon?

    Posté par . En réponse au journal Owned. Évalué à 1.

    Nan mais c'est vrai en plus :)

    Le lendemain de: http://www.groklaw.net/article.php?story=20070810165237718
  • [^] # Re: huu ?

    Posté par . En réponse à la dépêche Seconde Journée de la Discussion Ouverte ce 19 mai. Évalué à 3.

    Et bien hmm.

    Quand on sait que encore actuellement, on a du mal a supporter plus de 12000 utilisateurs par IRCd (cf freenode), et encore hors connexion SSL, je me demande la capacite de montee en charge d'un serveur de conference.

    L'interet de l'XML reste a prouver quand 99% de ce qui est envoye est du text brut, par contre il induit une montee en charge non negligeable , due au temps de traitement de l'information.

    Quelle est la limite en nombre de caracteres par message dans un MUC (histoire d'eviter de se retrouver avec un message de 20MB dans la face)?

    Un truc que je ne comprends pas, un MUC est represente par muc@host. Peut on federer plusieurs serveurs de conference entre eux histoire d'augmenter la capacite, et de reduire la presence de SPOF?
    Si oui, comment sait on si tel serveur/MUC est federe avec tel autre?