Francesco a écrit 648 commentaires

  • [^] # Re: Ce nom

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche WikHaiePédia. Évalué à 10 (+9/-0).

    Tout à fait.

    Pour ma part, je vois 2 raisons qui font que le nom est mal choisi :
    1) trop proche de Wikipédia (cela présente des risques juridiques) ;
    2) j'ai lu trop vite, et j'ai cru qu'il s'agissait d'un Wiki sur la thématique de la haine… genre une chronique à la Pablo Mira sur Quotidien.

    En suggestion : biopédia ? florepédia ? floropédia ?

  • [^] # Re: RAID 5

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Sauver un disque dur mécanique. Évalué à 6 (+4/-0).

    Quite à l'utiliser dans un RAID, autant le faire sur un RAID 0, où on cherche à privilégier la rapidité que la sûreté du stockage. Car la sûreté, en utilisant sciemment un disque présentant des problèmes (même isolés), comment dire… c'est jouer avec le feu !

  • [^] # Re: PAF !!!!!!!!!

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Weboob a dix ans !. Évalué à 0 (+4/-6).

    Et oob signifie Out Of the Browser, donc le nom weboob est légitime suivant tes arguments.

    Je n'ai jamais dit que "Out Of the Browser" n'était pas légitime. Je fais juste le constat que l'acronyme (si on peut appeler ça ainsi car ce n'en est pas réellement un) n'aide pas. J'ai même proposé d'utiliser, entre autre, un véritable acronyme (ce qui aurait fait WOOB). C'est tellement facile de ne retenir et de comprendre uniquement ce qui t'arrange ;)

    Toujours aussi rigolo de voir les gens s'enfoncer quand ils essayent de justifier leur position tout en rejetant leurs propres idées quand ça ne les arrange pas…

    Toujours aussi rigolo de te voir surréagir sur des propos non tenus et/ou complètement déformé et/ou complètement incompris.

    Je ne savais pas que Debian avait l'obligation de patcher. Ha oui, rigolo, tu dis exactement l'inverse de cette phrase à ta phrase suivante (Tu dis clairement que Debian n'avait aucune obligation de changer le nom, en citant la raison pour laquelle ils ont changé, celle de vouloir patcher alors qu'ils ne sont pas obligés de patcher).

    Punaise, mais tu es sérieux ? Tu parles de choix sans tenir compte des contraintes, ni du principe de causalité… S'ils patchent, ils ont l'obligation de changer le nom. Il n'y a rien de contradictoire. Que cela découle d'un autre choix, fait en amont, semble te dépasser. Alors vas-y, continue tes attaques puérils, là, tu fais ce pourquoi tu es bien connu ici.

    Au fait, qui fait la polémique alors qu'on lui a expliqué? Voila… Pompier pyromane.
    Là, on ne parle plus du projet, on parle du fait que ceux qui l'abordent sont considéré comme des SJW (j'aurais au moins appris ce terme dans la discussion). Le commentaire que tu cites est très bien (je l'ai même plussé hier). Je n'ai pas renchéri dessus car il n'y avait rien à en redire. Synthétique, factuel, respectueux.

    On peut s'offusquer ou être contre, sans forcément être un pourfendeur invétéré d'une cause. Mais as te lire, toi, et quelques autres, dès qu'on est contre, on n'est qu'un imbécile qui a du temps à perdre pour parler de choses secondaires. Sauf qu'un nom, ne t'en déplaise, pour un projet, qu'il soit informatique ou pas d'ailleurs, n'a rien de secondaire.

    De souvenir (corrigez moi si je me trompe), les mainteneurs du projets n'étaient pas forcément contre de nouvelles icônes si on le leur envoyait une proposition, as-tu essayé de proposer (sans troller) de nouvelles icônes?

    Et bien non. Je n'ai pas essayé. Car le projet, je ne le suis pas, et je n'étais pas au courant de ça. C'est enfin une remarque pertinente de ta part. Tu aurais du commencer par là, on aurait gagné du temps ;)

  • [^] # Re: PAF !!!!!!!!!

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Weboob a dix ans !. Évalué à 1 (+5/-6).

    Le projet cité ne s'appelle pas Boob, mais Weboob.
    On a pas retiré Balcon des descriptions de maisons du fait qu'il y a "con" à la fin.
    Le Picon n'est pas con, et Macon ne compte pas changer son nom.
    Donc ton exemple tombe à l'eau.

    Du Zenitram dans toute sa splendeur :). Comparer un nom choisi/acronyme plus ou moins sciemment à un nom commun ou propre, issu d'un héritage culturel… Surtout que ton image est mal choisie. Con, pour ton information, désigne aussi le sexe de la femme (ok, cette définition est peu connue aujourd'hui, mais c'est pourtant le cas). Ils sont où tes SJW ??? xD (DTC non accepté, cela ne ferait que rajouter de l'huile sur le feu :p)

    Et puis dans Weboob, le côté graveleux est mis en avant et assumé depuis le début. Le nom n'est qu'une partie de l'iceberg.

    Parce que c'est pénible, que ça fait 10 ans que ça dure, et qu'on retrouve toujours des SJW avec des arguments bof (OK Debian les a viré, mais on a vu aussi comment… Pas des plus glorieux pour Debian), et donc ça ne fait que conforter l'autre côté.

    Un RTFM new age ! Ca fait peut être 10 ans que ça dure, mais tout le monde n'est pas au courant que ça fait 10 ans que ça dure. Bref, renvoyer les gens dans les cordes, de manière condescendante pour quelque chose qui TE parait évident, ce n'est pas la meilleure façon d'aborder le sujet.

    Rappelons que c'est libre et que chacun peut maintenir un fork synchronisé sur l'upstream mais en ayant un autre nom, Debian a bien joué à ça avec Firefox…

    Hmm. Un peu falacieux ça. Debian a affectivement changé le nom de Firefox, non pas par choix, mais par obligation ! Je t'invite à regarder la licence de Firefox, qui interdit notamment de distribuer un logiciel portant ce nom s'il a été modifié/patché (enfin, c'est possible, mais avec accord de Mozilla).

  • [^] # Re: PAF !!!!!!!!!

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Weboob a dix ans !. Évalué à 1 (+3/-4).

    Il est possible qu'un de leurs objectifs est d'éviter d'avoir des contributeurs qui passent leur temps à prendre la tête avec des choses annexes, et incapables de se focaliser sur l'efficacité, la bonne ambiance, etc.

    Un projet ce n'est pas qu'un aspect technique. Si le nom ne reflète en rien la technique, il n'en est pas pour autant secondaire. Un nom mal choisi peut décrédibiliser un projet, sans pour autant vouloir défendre une cause. Un projet qui s'appellerait "face de craie" ou "petite bite", je me dis que ceux qui l'ont fait on fait un projet à la va-vite, qu'ils ont pris un nom par défaut et que le projet n'est pas avancé. Peu de chance que j'aille approfondir le sujet.

    On peut vouloir relever le manque de sérieux sans pour autant être effarouché par un quelconque aspect sexiste ou autre.

    Exemple réel (pas informatique, mais qu'importe). Le RER, initialement, ne s'appelait par RER, mais… MERDE ! MERDE, pour Métro Express Régional Défense Etoile. Ils ne se sont rendus compte qu'au dernier moment que le nom était littéralement "à chier", au moment de réaliser les panneaux et pancartes. Personne, auparavant, ne s'était rendu compte de ça ! Ils ont changé le nom, personne n'a fait d'histoire, et aujourd'hui on n'en parle plus, sauf pour rigoler :)

    Le projet se nommerait « face de craie » ou « petite bite », quasi personne n'y verrait autre chose qu'une gaminerie. Donc ceux qui passent du temps sur cette histoire de nom sont des pénibles qui ont trop de temps libre SJW.

    Que dire devant un ton si péremptoire et dédaigneux ?

  • [^] # Re: PAF !!!!!!!!!

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Weboob a dix ans !. Évalué à 1 (+1/-2).

    A partir du moment où tu n'as pas confiance dans l'équipe derrière un appli, ne l'utilise pas du tout même si à partir du repo Debian! Debian ne contrôle pas du tout chaque ligne de code, donc si l'équipe derrière l'appli veut te piquer des choses, ils le feront par la voie Debian si pas par leur repo d'updates.

    Ce n'est pas un problème de confiance ou non, c'est un problème de résilience en cas de compromission, d'où l'intérêt d'avoir des process adéquats derrière.

  • [^] # Re: PAF !!!!!!!!!

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Weboob a dix ans !. Évalué à 1 (+2/-3).

    Quelle différence avec Debian ou ton navigateur ? Si ton navigateur est corrompu, tes données partent dans la nature. D'ailleurs, c'est comme ça quelle que soit l'application que tu installes. Debian est d'ailleurs connu pour avoir introduit une grosse faille de sécurité dans OpenSSL (comme si OpenSSL n'en avait pas déjà assez tout seul).

    La différence ? Le process de mise à jour. Je doute qu'un gars de chez Debian ou Firefox/Chromium puisse se dire qu'ils vont intégrer du code malicieux et que cela passe inaperçu. Ils ont des process lié à la qualité et de relecture de code. Est-ce le cas pour Webhoob ? Est-ce que tous les modules sont relus par différentes personnes avant d'être intégrées et/ou mise à jour ? J'en doute, à la lecture du gitlab, où on voit bien qu'une seule personne fait le taf.

    Et pour les plus sceptiques, voici un exemple connu d'un process rigoureux ayant permis d'éviter l'introduction d'une backdoor dans le noyau linux.

    Et pour les navigateurs, on l'a d'ailleurs vu ces derniers temps, non pas pour les navigateurs eux-mêmes, mais au niveau des extensions, avec la multiplication des extensions retirées ! Du code beaucoup moins audité…

  • [^] # Re: PAF !!!!!!!!!

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Weboob a dix ans !. Évalué à 4 (+2/-0).

    Cool, ça a donc changé. Merci pour le retour :)

  • [^] # Re: PAF !!!!!!!!!

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Weboob a dix ans !. Évalué à -1 (+3/-6).

    Pour faire simple, le projet à commencé comme une blague (outre le nom les premières icônes étaient assez graveleuses) et le fait d'avoir ce genre de polémique a braquée la communauté weboob qui ne veut pas plier face au puritanisme/bien séance/féminisme/SJW (choisissez votre dénomination).

    Tout dépend des objectifs de la communauté. Si c'est développer juste pour leur propre besoin et tant pis pour les effarouchés, alors oui, ils peuvent continuer comme ça.

    Si l'objectif c'est d'accueillir le maximum de contributeurs et que le projet soit le plus répandu possible, alors oui, ça fait une mauvaise publicité, n'en déplaise à la communauté.

    Maintenant, changer ne veut pas dire plier. Changer, c'est tout simplement s'adapter à un nouveau contexte. Je pense qu'on peut affirmer que weboob n'est plus dans le projet blagounette de ses débuts.

    Je trouve dommage, que ce qui n'était au départ qu'une blague, pénalise aujourd'hui un projet tout entier, et qu'on discute plus du nom que du projet lui-même.

    Ca me rappelle Stallman avec sa blague sur l'avortement dans le manuel de libc, et de son excès d'autorité pour la laisser en place. L'énergie déployée pour défendre son point de vue pourrait être utilisée pour des choses bien plus constructives.

    C'est un point de vue. On a le droit de le partager comme de ne pas le partager. Pour ma part, je l'ai exprimé (même si tout le monde s'en fout \o/), et comme la discussion sur le nom existe depuis des lustres, on ne va pas la refaire… :)

  • [^] # Re: PAF !!!!!!!!!

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Weboob a dix ans !. Évalué à 3 (+7/-6).

    En fait, ce qui est packagé n'est que le core de weboob, les modules sont téléchargés à la volée depuis un dépôt propre à weboob qui est mis à jour chaque fois qu'un correctif est fait.

    Et c'est aussi d'une dangerosité sans nom ! Un module corrompu et c'est un accès en libre service à des informations parfois sensible, comme des codes d'authentification bancaire (qui sont, d'après la dépêche, les modules les plus représentés).

    Les choses ont peut être changées, mais quand j'avais regardé weboob il y a quelques années, identifiant et mot de passe de mon compte en banque s'était retrouvé en clair dans un fichier ! Autant dire que j'ai tout de suite supprimé ça…

  • [^] # Re: PAF !!!!!!!!!

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Weboob a dix ans !. Évalué à 7 (+7/-2).

    Ne serait-il pas possible de faire des modifications mineures ?
    Par exemple : web-oob. C'est pas grand chose, juste un tiret, mais je trouve que ça change complètement la perception ;)
    Bon, j'admet, il faudrait aussi une mise à jour du logo.

    Ou autre suggestion. Puisqu'il s'agit normalement d'un acronyme, autant qu'il le soit juste qu'au bout : WOOB. (et puisqu'il s'agit aussi d'une bibliothèque, libWOOB me fait penser à BigWhoop de Monkey Island xD).

    Je trouve juste dommage qu'il y ait autant de polémique sur le nom du projet au lieu de parler du projet lui-même.

  • [^] # Re: Félicitations

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Diskio Pi : l’aventure continue. Évalué à 1 (+0/-1).

    Mais je suis toujours ouvert à la discussion :)

    Avec plaisir :)

    À part l’emballage et le filament pour l’impression 3D, toutes les pièces qui composent le terminal sont fabriquées en Chine, de l’écran aux batteries, de l’assemblage électronique au verre tactile.

    Est-il prévu à terme d'avoir des pièces non fabriqués en Chine ? Ou au moins des alternatives, quitte à ce qu'il y ait une répercussion sur le prix ?

  • # Félicitations

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Diskio Pi : l’aventure continue. Évalué à 3 (+1/-0).

    Toutes mes félicitations pour ce projet. Je viens d'en parler sur mon réseau pro ;)

    Et, comme c’est plus facile quand on est plusieurs, avis aux business developers sensibilisés par l’utilisation du matériel libre, normands de préférence ! ;)

    Et un normand expatrié en Charente-Maritime, ça convient ? :D

  • [^] # Re: Monde de merde ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Que retenir de l’année 2019 ? Le point de vue de quelques membres de LinuxFr.org. Évalué à 4 (+6/-4).

    Bah enfait non, d'après Gilles Raveaud, les caisses de retraite sont excédentaires de 150 milliards (grâce aux caisses de réserve, celle que Jospin a mis en place et celles des caisses des fonds de retraite complémentaires).

    Désinformation. L'ensemble des caisses, prises ensemble, présente effectivement une provision (et non un excédent ou réserve, différence importante) de 150 milliards. Les caisses de la RATP, SNCF et IEG présentaient un déficit de 5,5 milliards sur les 11,4 milliards de dépenses rien que pour l'année 2017.

    Heureusement que l'Etat (donc nous, contribuable) mettons la main au portefeuille afin de combler ce déficit.

    Je reviens sur la notion de réserve versus provision. Un réserve sous-entend quelque chose d'acquis. De gagné. Comptablement, cela sa rajouterait dans les fonds propres d'une entreprise. Une provision, cela serait plutôt une anticipation des charges à venir (par exemple, remboursement d'un prêt). La différence est importante car d'un côté, il s'agit d'argent que nous avons effectivement, et de l'autre, d'une boué de sécurité.

    Sachant tout cela, on peut comprendre que certains régimes n'aient pas vraiment envie de voir apparaitre ce régime "universel". D'un côté, les régimes "qui marchent", autonomes et autosuffisants (et qui contribuent déjà au régime général) et qui risquent donc de voir tous les efforts "volés", de l'autre côté, des régimes déficitaires, dont l'Etat vient renflouer les dettes, et dont les avantages par rapports aux autres régimes risques de disparaitre (car finalement financés par… l'Etat).

    Il est étonnant de voir que les régimes autonomes sont généralement ceux qui ont su se réformer dans les décennies précédentes et que les régimes déficitaires sont issus de régimes réfractaires à tout changement.

    Pourquoi devrions-nous continuer de financer des avantages pour les régimes déficitaires alors que ce sont leurs avantages mêmes qui sont à l'origine de la grosse majorité de leur dette ?

    Bien sûr, socialement, il serait beaucoup plus intéressant de niveler tout le monde par le haut. Sauf que mathématiquement, c'est impossible. On peut tourner l'équation dans tous les sens, ce n'est juste pas possible.

    Et j'avoue aussi que ce qui me sidère, c'est d'entendre parler sans cesse de solidarité. Attention, je ne dis pas qu'il n'en faut pas, mais nous n'entendons que ce mot là dans la bouche de nos représentants syndicaux, au point que la valeur du travail semble avoir totalement disparue… Ils ne s'émeuvent guère quand des commerçants ferment ou licencient pour contrebalancer les effets négatifs de leur acte sur l'économie.

    Ok, je concède, je caricature un peu (bon beaucoup, j'admet :p). Le sujet est tellement complexe qu'il est illusoire de vouloir le résumé en deux paragraphes. Mais beaucoup moins que de dire que les caisses présentent un excédent de 150 milliards d'euros et que tout va bien pour au moins 30 ans.

  • [^] # Re: "à code source ouvert" ??!!?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche ONLYOFFICE : les dernières actualités de l’année 2019. Évalué à 7 (+6/-1).

    Non, il s'agit d'un problème concernant DocumentBuilder, pas OnlyOffice. Deux produits différents, mais du même éditeur.

    De plus, depuis, ils ont mis à disposition l'outil qu'ils utilisent en interne.

    Ne manque plus que la documentation pour le build de cet outil.

    Enfin, je terminerai par dire qu'il existe de la documentation pour le build de certains de leur produit, en plus de conteneurs docker pour l'environnement de compilation. Par exemple, pour la version online d'OnlyOffice.

  • [^] # Re: J'ai fait pareil pour Mysodexo récemment

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Troisième mise en demeure pour l'association LinuxFr. Évalué à 6 (+4/-0).

    Tout dépend du contexte.

    Par exemple, en France, si les conditions d'utilisation du logiciel l'interdise, c'est illégal… sauf à des fins d'interopérabilité.

    Mais ici encore, pour faire valoir ce droit, il y a des conditions à respecter :
    - que le logiciel ait été acquis légalement ;
    - que le reverse engineering soit limitée exclusivement à la partie nécessaire pour la réalisation de l'interopérabilité.

    Encore plus complexe quand on sait qu'il est interdit de contourner les DRM lorsqu'il y en a.

  • [^] # Re: Pourquoi tant de secrets ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Troisième mise en demeure pour l'association LinuxFr. Évalué à 6 (+4/-0).

    Attention, ce n'est pas parce que le secret de la correspondance n'est pas opposable au destinataire que le destinataire à le droit de le diffuser librement.

    Le destinataire pourra tout à fait être mis en cause, mais via un autre moyen.

    Par exemple, s'il le fait dans l'intention de nuire, la diffamation peut être retenue.

  • [^] # Re: Pillage de données ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Troisième mise en demeure pour l'association LinuxFr. Évalué à 3 (+1/-0).

    Grosse différence ici, où les données ici sont à caractères publiques, ce qui n'était pas le cas dans l'affaire Bluetouff (elles étaient accessible publiquement par erreur, mais n'avaient pas vocation à l'être).

    Quant à la CADA, elle pourrait donner accès aux données, ou à la documentation de l'API, mais pas l'accès à l'API elle-même. Est-ce que cela aurait changé grand chose aux reproches ? Je n'en suis pas certains, dans la mesure où ce n'est pas l'analyse de l'API qui est en cause ici, mais plutôt son utilisation non autorisée, considérée par le plaignant comme un accès frauduleux :

    Enfin, et surtout, il s'agit d'une infraction pénale, en application de l'article 323-3 du Code pénal, qui prévoit que « Le fait d'introduire frauduleusement des données dans un système de traitement automatisé, d'extraire, de détenir, de reproduire, de transmettre, de supprimer ou de modifier frauduleusement les données qu'il contient est puni de cinq ans d'emprisonnement et de 150 000 € d'amende. Lorsque cette infraction a été commise à l'encontre d'un système de traitement automatisé de données à caractère personnel mis en œuvre par l'État, la peine est portée à sept ans d'emprisonnement et à 300 000 € d'amende ».

  • [^] # Re: Pillage de données ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Troisième mise en demeure pour l'association LinuxFr. Évalué à 6 (+4/-0).

    Sans citer le site en question, les données sont ici librement téléchargeables et pour les données gratuites et publiques, la licence d'utilisation permet, je cite : "Tous usages et réutilisations sont alors autorisées (licence ouverte I/O adopté sur le portail national Etalab)."

    Alors peut être que l'API permet d'accéder à des données plus fines / plus détaillées, mais le point me semble sujet à discussion, d'autant plus le cadre d'une mise en demeure.

  • # Pillage de données ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Troisième mise en demeure pour l'association LinuxFr. Évalué à 10 (+10/-0).

    Il s'agit effectivement du pillage de données qui lui appartiennent.

    Par ailleurs, nous vous rappelons que les données publiques produites par (nom supprimé) sont librement accessibles à l'adresse suivante : https://donneespubliques.(nom supprimé)

    Est-il possible de parler de pillage des données lorsque ces données sont 1) publiques et 2) "librement accessibles" ?

  • [^] # Re: LineageOS, possible de revenir en arrière ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Les 10 paliers de libération d’un téléphone Android. Évalué à 7. Dernière modification le 27/10/19 à 12:27.

    Les impacts sont variables (perte de la garantie), mais c'est en général irréversible, donc tu quelque-part as modifié le téléphone qu'on t'avais confié.

    Pour compléter sur les impacts, cela peut aussi aller jusqu'à la désactivation définitive de certains composants, comme le paiement sans contact (qui est automatiquement désactivé, de manière matérielle, dès lors que le bootloader est modifié ou lorsqu'un flashage a lieu). Et ceci, de manière irréversible. Mais là, cela dépend du modèle du téléphone.

  • [^] # Re: SPAM

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Le bulletin d’automne d’ONLYOFFICE : mises à jour, nouveau partenariat et #OSSParis19. Évalué à 5.

    Mais arrête avec tes « semble » et une pseudo-excuse « d'unique détenteur » ! Va lire la licence et écoute ceux qui ici ont plus d'expérience que toi dans les licences…

    Et si tu faisais de même ? Une licence, c'est quoi ? C'est un contrat par lequel le titulaire des droits définit avec son cocontractant (ici, un utilisateur) les conditions dans lesquelles ce programme peut être utilisé, étudié, diffusé ou modifié.

    Dire que le titulaire des droits ne respecte pas la licence, c'est un non-sens. Dire qu'il ne respecte pas l'esprit de la licence, s'en est une autre.

    Jamais, je dis bien jamais, tu ne trouveras un tribunal qui gueulera car la diffusion d'un programme par le titulaire des droits sous une licence ne respecte pas la dite licence.

    Et tu ne trouveras non plus jamais un avocat pour défendre cette cause, car seul le titulaire des droits peut entamer une procédure pour non respect de la-dite licence. Et je vois mal un titulaire des droits s'attaquer lui-même. C'est du juridique. Ca te déplait, c'est dommage, mais c'est la réalité.

    Comme je l'ai déjà précisé dans un autre commentaire, la clause sur le "Corresponding Source" s'applique à celui qui redistribue (pas celui qui distribue initialement) ("This program is free software: you can redistribute it and/or modify it under the terms of the GNU General Public License"), afin de préciser ce qui est et ce qui n'est pas considéré comme du code source. C'est du chipotage ? Non, c'est du droit, et les termes employés sont extrêmement importants dans leurs nuances.

    Il n'y a rien qui, dans la GPL ou ces dérivés, indique les devoirs du titulaire des droits. Et donc, rien qui ne permette de dire qu'un titulaire des droits ne respecte pas la licence.

  • [^] # Re: SPAM

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Le bulletin d’automne d’ONLYOFFICE : mises à jour, nouveau partenariat et #OSSParis19. Évalué à 3.

    était attaqué pour publicité mensongère
    Pour qu'il y ait la moindre chance de pouvoir attaquer pour publicité mensongère, encore faudrait-il que le logiciel ait été vendu. Ce qui est rarement le cas dans le logiciel libre, et ne l'est pas ici, dans le cadre de OnlyOffice.

    Il faudrait ensuite démontrer que le logiciel n'est en réalité pas libre et l'utilisateur ne jouisse pas des droits accordés par la licence. Comme je l'ai déjà dit, une licence ne fait qu'accorder une autorisation, et ne précise pas les moyens à mettre en oeuvre.

    L'argument, "je ne peux pas le faire car je ne peux pas compiler" à très très peu de chance de tenir devant un juge, car il n'y a pas d'entrave à ce que vous jouissiez de vos droits (vous faite le Makefile et c'est bon). Ce n'est pas parce que l'éditeur ne fait pas le boulot à votre place qu'il vous empêche de. Il ne facilite pas la tache, mais ne l'entrave pas…

  • [^] # Re: SPAM

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Le bulletin d’automne d’ONLYOFFICE : mises à jour, nouveau partenariat et #OSSParis19. Évalué à 0.

    Du coup, il n'y a aucune garanti qu'il soit compilable. La licence précise juste que les scripts de compilation sont considérés comme du code source, mais pas qu'ils doivent être fonctionnels ;) CQFD :)

  • [^] # Re: SPAM

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Le bulletin d’automne d’ONLYOFFICE : mises à jour, nouveau partenariat et #OSSParis19. Évalué à 2.

    Question pertinente. Pour y répondre, rappelons un élément important : qui peut attaquer en cas de violation de licence ? Uniquement le titulaire des droits.

    Je vois mal un titulaire des droits attaquer quelqu'un pour non respect de cet aspect de la licence, d'autant plus si lui-même ne facilite pas la compilation ! Et juridiquement, il faudrait le défendre, et c'est loin d'être gagné !

    L'intérêt de cette clause est surtout de pérenniser la compilation d'un programme : un programme compilable doit rester compilable :)

    Sinon, il faudrait aussi une clause indiquant que le programme soit utilisable. Et diffuser un programme qui plante au démarrage est tout à fait autorisé, car non interdit par la licence.