franR a écrit 2 commentaires

  • [^] # Re: Partage et tolérance

    Posté par . En réponse à la dépêche Parinux organise la première Traduc Party de France le samedi 26 juin 2004 à Orsay. Évalué à 1.

    Je suis heureux ! Tu as traduit l'exact esprit de mon propos: restons dans le pinaillerie et les remarques partisanes, les guerres intestines.
    C'est vrai, quoi ! Après qques millénaires d'évolution seulement, il serait inconvenant de changer trop vite. L'ennemi n'est pas si loins: à qques kilomètres seulement.
    Et s'il parle la même langue, c'est pour te tromper: ses intentions sont noires. Méfie-toi !

    Bref, le "coco" (comme tu dis) habite à 40 km de Paris: je suis encore dans sa zone de pollution. Provincial ou parisien ? (en fait, je m'en fous royalement. Pas toi ?)

    Et si tu organises qque chose pat chez toi, tu nous préviens. Promis ?
  • # Partage et tolérance

    Posté par . En réponse à la dépêche Parinux organise la première Traduc Party de France le samedi 26 juin 2004 à Orsay. Évalué à 2.

    Madame, mademoiselle, monsieur,
    Yo !

    Beaucoup de commentaires sur la forme ont été faits.
    C'est vrai: 'y-a trop de trucs sur Paris et IDF;
    c'est vrai: certains ont été oubliés et c'est pas bien !

    J'ai l'impression qu'il y a de la rancoeur (au moins de l'énervement) chez la minorité (les Gnomeux, les provinciaux) de la minorité (les Linuxiens).
    Ben oui ! Ca a un peu merdé ! (pas beaucoup, en fait) mais regardez le travail réalisé. Il y en a beaucoup pour proposer (moi, entre autres) et peu pour faire. Et organiser une journée où chacun a une (bonne ?) raison de 1) décaler, 2) ne pas venir, 3) adapter le contenu, 4) changer l'objectif, 5) ..., c'est pas facile !
    Et je suis mal placé pour donner des leçons...

    Maintenant que tout le monde s'est exprimé (chacun a sans doute raison), qu'est-ce qu'on peut faire pour que ça ne se reproduise plus ? Il faut qu'on échange tous; qu'on communique !
    P't-être une ML (ou un site ?) des responsables de LUG, clubs, chefs de projet,... Je sais pas (et c'est sans doute pas à moi de le dire).

    Et inutile de demander à "ceux qui font" de (en plus !) penser à tout: ils vont forcément oublier des trucs.
    La communication ne peut pas être à sens unique (sinon, c'est de la propagande). Chacun doit rester tolérant et accepter de faire la moitié du chemin.

    Bon, sur cette philosophie de comptoir, je vais me reprendre un Ouzo (l'un des + grands apports des Grecs à notre culture)...

    PS: merci Mathieu pour ton travail
    PPS: merci aux autres, bien sûr: je profite (comme beaucoup) de tout ce que vous faites.