Journal kdenlive sous windows

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
15
10
fév.
2017

'lut,

Depuis peu le logiciel de montage vidéo kdenlive a été porté sous windows. Basée sur la dernière version 16.12.1, cette mouture sous windows est présentée encore comme une version de test. A voir les posts croissants sur le sujet sur le forum de kdenlive, on peut penser que beaucoup ont franchi le pas. Fidèle à linux, je ne l'ai pas essayée, et je suis bien incapable d'en faire un compte rendu de fonctionnement. Donc même si l'intérêt de cette version est plutôt limité à titre perso, l'élargissement de la base d'utilisateur au monde windows ne peut qu'être profitable à la communauté, et je pourrai toujours faire du prosélytisme.
Bref on peut que lui souhaiter le même succès que les portages de vlc ou de gimp.

  • # Avec le lien...

    Posté par . Évalué à 2.

  • # Dans les traces de Krita

    Posté par . Évalué à 8.

    On espère que Kdenlive va suivre la réussite de Krita. La disponibilité de Krita sur Windows a apporté de très nombreux utilisateurs et contributeurs. Le développement est tellement rapide que Krita à son propre cycle de publication, presque 3 fois plus fréquent que pour les autres applications KDE.

    Cette signature est publiée sous licence WTFPL

  • # Zut

    Posté par . Évalué à -1.

    C'est dommage, ça fait un argument en moins pour inciter les gens à passer sous Linux…

    • [^] # Re: Zut

      Posté par . Évalué à 5.

      C'est dommage, ça fait un argument en moins pour inciter les gens à passer sous Linux…

      Au contraire, c'est plutôt un argument assez fort de dire que les logiciels dont ils se servent existent tous sous linux.

    • [^] # Re: Zut

      Posté par . Évalué à 5.

      Au contraire, si on passe à Linux et qu'on retrouve les applications qu'on connaît déjà on a bien plus de chance d'y rester.

      "Quand certains râlent contre systemd, d'autres s'attaquent aux vrais problèmes." (merci Sinma !)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.