Cédric GEMY a écrit 11 commentaires

  • [^] # Re: bonjour

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Graphisme Libre et professionnalisme. Évalué à 2.

    Formidable. Mais sache que Gimp est aussi capable de créer des fichiers CMJN. Il y a encore beaucoup de mythes qui ont la vie dure. Mais il semble en effet que les illustrateurs préfèrent Krita. Tant mieux pour la diversité. Je t'incite juste à rejoindre l'AFGRAL maintenant que tu fais presque parti de la bande :)

  • [^] # Re: « incomplets ou stables »

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Graphisme Libre et professionnalisme. Évalué à 1.

    SI par instabilité tu penses à l'instabilité des logiciels, il y a évidemment des remarques fréquentes à ce sujet. Mais il est préférable d'avoir quelques plantages et quelqu'un qui connait bien son logiciel qu'un logiciel qui plante et une personne qui l'utilise mal. Il me semble, qu'il faut souvent arrêter de repousser sur les logiciels tous les défauts du monde. Certains sont réels, mais ils n'expliquent pas tout.

  • [^] # Re: .

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Graphisme Libre et professionnalisme. Évalué à 4.

    militant oui, méconnaissant le fonctionnement de l'entreprise non. Si les entreprises ne jugeait qu'au book, jamais Linux n'aurait fonctionné, puisque jamais aucune boite n'aurai investit dedans. Si on ne jugeait qu'au résultat on abandonne aussi l'écologie et le développement durable. Des fois, on ne juge pas au résultat ou à l'existant mais au potentiel. Il me semble que les entreprises de graphisme ont cette faiblesse : elles ont abandonné les outils de leur création à une tierce entreprise et en ont perdu de fait leur capacité d'innovation réelle. Et la question est la suivante : une boite trouve un super bon graphiste qui travaille avec Gimp ou Scribus. Elle le prend avec ces outils, lui demande de changer ou prend quelqu'un d'autres ?

  • [^] # Re: Bon courage

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Graphisme Libre et professionnalisme. Évalué à 4.

    L'évolution d'interface est en cours. Il y a un groupe de 4 personnes dans l'équipe de Scribus qui travaille dessus, dont une ergonome professionnelle. Le problème c'est de l'implémenter et de trouver des gens qui le font. Les ergonomes ne sont pas développeurs. Il faut être patient. D'un autre côté, qu'elle soit joli ou pas cette interface, j'ai toujours préféré Xpress à Indesign, et pourtant j'enseigne Indesign dans une fac depuis 10 ans. Donc en effet, je prendrai la remarque comme un compliment même si cela ne doit pas masquer certains défauts de l'interface.

  • [^] # Re: GIMP

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Graphisme Libre et professionnalisme. Évalué à 4.

    oui, une pratique qui a du mal à trouver preneur car les personnes qui font de la communication graphique sont souvent de petites structures qui n'ont pas cette mentalité (et qui n'en ont même pas l'idée bien souvent). C'est pourquoi Activdesign intégre la nécessité de connaître les licences et de s'inscrire dans les communautés de développement.
    Maintenant, j'ai personnellement formé de nombreuses municipalités à Scribus et aux questions qu'on me posait sur la faisabilité de modèles administratifs dans le logiciel, j'ai maintes fois répondu que les mairies utilisatrices devraient se regrouper pour cofinancer le nécessaire. Nenni apparemment. 1 euros par mairie, ça fait 36000 euros à l'année. Si Scribus avait ça, le logiciel ferait un bond, et les utilisateurs seraient bien plus ravi. On ne peut pas en vouloir aux développeurs bénévoles de ce logiciels de ne pas faire aussi bien que les équivalents proprio. Il me semble que c'est déjà génial et qu'un petit coup de pouce ferait grandement la différence. Mais de qui viendra-t-il et quand ?

  • [^] # Re: Bon courage

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Graphisme Libre et professionnalisme. Évalué à 3.

    Je suis d'accord avec toi pour dire qu'il y a une forme d'amateurisme dans certains logiciels libres. Etrangement Inkscape est un exemple de logiciel purement "amateur" qui a largement fait sa place dans l'industrie mais malheureusement peu dans l'industrie graphique. Quant à savoir si Gimp ou Scribus sont pro ou pas, il ne sont évidemment pas sans défaut, mais je peux t'assurer qu'il y a des personnes qui les utilisent sérieusement. Et je pense que leur nombre va augmenter. Ces logiciels ont subi une chute du rythme des release, mais Scribus est sortie de sa difficulté de supporter plusieurs versions en simultané et Gimp va le bout du tunnel de l'implémentation de GEGL. Même si cela ne les place pas au niveau des équivalents proprios, ils sont néanmoins équipés du nécessaire, il me semble, même si en effet souvent utilisé par des petites structures (si on y compte AirFrance, Météo-france, Alcatel…)

    Quant à la pérennité, jusqu'ici, il n'y a pas dans le libre de Golive, Director, ou autrez qui soit mort par simple rachat. Il y a eu des forks mais c'est autre chose. Blender est un exemple de logiciel qui a assurer sa perennité grâce au libre. Enfin, le renouvellement du personnel était bien un sujet majeur de ce post, il me semble, plus que la qualité des applications elles-mêmes?

  • [^] # Re: Coûte que coûte

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Graphisme Libre et professionnalisme. Évalué à 5.

    oui, il est vrai qu'il en faut pas se dégouter. Mais une chose est sure, ce ne sont pas les amateurs de proprio qui vont aider à faire avancer nos logiciels. Surtout qu'il ya déjà tellement de licences libres qui sont utilisées dans Photoshop, qu'ils bénéficient aussi de nos avancées. C'est le jeu ma pauvre Lucette.

  • # SI SI

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Aidez le Libregraphicsmeeting 2008. Évalué à 3.

    Excusez si je me suis mal exprimé, pas la couleur, mais la gestion de couleur, une liaison à la librairie lcms pour l'interprétation des couleurs en fonction de profils matériels.

    En ce qui concerne Blender : il suffit d'aller sur http://create.freedektop.org pour voir que cela a vraiment été fait et fu t d'ailleurs un évènement de la première édition du LGM. Ou encore ça : http://www.blendernation.com/wp-content/uploads/2006/03/siox(...) magique non ?
  • [^] # Re: Bonne chance

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Un nouveau livre sur Gimp en librairie. Évalué à 4.

    C'est exactement ce que je me suis dit. L'éditeur fait des efforts c'est aussi normal qu'il puisse poser quelques conditions. Dommage que cela empêche le passage à Licence Libre du livre.
    Surtout, avoir des logiciels libres c'est bien, mais si personne ne réussi à les utiliser, c'est un peu inutile. Qu'il s'agisse de PHP, Python, LDAP, ou n'importe quoi d'autre, un livre est une ressource facilement accessible surtout pour les personnes qui ont encore du bas débit. Il est facilement utilisable, feuilletable aux toilettes (j'ai pas encore cablé cette pièce réseau), et quoi qu'on en dise copiable+distribuable par simple photocopie (Il suffit de citer la source et l'auteur et de faire la photocopie dans une boite qui paie la redevance).

    Cedric
  • [^] # Re: Sous quelle licence ?

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Un nouveau livre sur Gimp en librairie. Évalué à 6.

    Effectivement, la licence de [a la] SOS Gimp n'a pas changée, il n'y a aucune raison à cela. D'autant plsu qu'il a reçu le soutien de membres de Gulliver. :)
    En revanche, j'ai bien traité duu sujet avec l'éditeur mais ils ne semblent pas encore prêts à cela. Mais Herzog a déjà fait les frais de cette situation, j'espère qu'on ne va pas recommencer.

    Cedric
  • [^] # Re: précision sur la version téléchargeable

    Posté par (page perso) . En réponse à la dépêche Réédition augmentée de [a la] SOS GIMP. Évalué à 3.

    Désolé.
    J'ai réglé partiellement cet oubli. Le texte y est mais pas encore toutes les images. J'ai en revanche ajouté le fichier PDF qui a servi à l'impression. J'espère que cela offre une bonne consolation.