Journal Drôle d'info à la radio

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
3
fév.
2005
J'ai entendu ce midi à la radio dans les infos un petit message sur le piratage, disant :
"On a le droit de copier un CD pour en faire une sauvegarde, mais on a pas le droit de transférer les titres vers un baladeur mp3, les CD sont fait pour être utiliser sur une chaine hifi".
J'en suis encore sur le cul. Comment se fait-il que l'on ait jamais fait ce genre d'annonce pour la copie cassette alors? Et sauriez vous où je pourrais trouver des textes qui me permettent de confirmer ou infirmer ces infos, afin de leur envoyer un courriel?

Ça se passait sur Chérie fm à 13h.

Merci d'avance pour les infos
  • # oui et non

    Posté par . Évalué à 7.

    Je ne suis pas juriste, mais de ce que je sais, l'article sur la copie privée ne fais aucune mention du support de copie, et ne parle de "copie de sauvegarde" que dans le cas du logiciel, donc dis comme ça, l'affirmation me semble éronné.

    Par contre, le mp3 étant une copie dégradé de l'original, il est parfois avancé qu'une copie mp3 ne soit pas couvert par l'article sur la copie privé, mais soit une contrefaçon.
    • [^] # Re: oui et non

      Posté par . Évalué à 1.

      Par contre, le mp3 étant une copie dégradé de l'original, il est parfois avancé qu'une copie mp3 ne soit pas couvert par l'article sur la copie privé, mais soit une contrefaçon.

      Et si on utilise un codec sans perte type FLAC? Cela serait-il "aussi" assimilé a de la contrefacon??
    • [^] # Re: oui et non

      Posté par . Évalué à 8.

      Et les cassettes audios, c'est pareil dans ce cas non ?
    • [^] # Re: oui et non

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Faudrait savoir si c'est le support ou le droit d'ecoute qu'on paye.
      Parce que je rapel que la recuperation des mp3 des vinyl possédé est souvent avancée comme utilisation "légale et normal" par les pro-p2p.
  • # Origine du message ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Déjà, j'aimerai bien savoir s'il s'agissait d'une pub "mise en garde" anti p2p, d'une info d'un pseudo journaliste vérifiant mal ses sources ou quoi ?

    Ensuite :
    les CD sont fait pour être utiliser sur une chaine hifi
    Faux, pour la simple et bonne raison que le CD est défini par une norme (Philips ?) et qu'ils peuvent être lu sur tout lecteur CD l'implémentant (c'est français ça ?) fut-il un ordinateur.

    mais on a pas le droit de transférer les titres vers un baladeur mp3
    Si le lecteur mp3 est le moyen de la sauvegarde (c'est discutable, le mp3 dégradant beaucoup la qualité...) le droit de la copie privée pourrait s'appliquer. A condition d'être en mesure de regraver un CD à partir de cette sauvegarde, peut-être ?

    La question sous-jacente est en fait:
    A-t-on le droit d'écouter les musiques contenues sur un CD (légalement acheté) sans utiliser le CD?
    Cette question n'est pas neuve, puisque c'est la même question qui se posait il y 30 ans avec les vynils et les cassettes audio. Et ce qui n'a jamais été considéré comme illégal avec les cassettes audio[1] n'a pas de raison de le devenir.

    [1] la K7 était seul moyen à l'époque d'écouter de la musique dans sa voiture, ce qui fait qu'on copiait les vynils sur K7 pour les mettre dans l'auto-radio. Avec les CD "protégés donc illisibles" on se retrouve dans la même situation, devoir faire une copie pour écouter sa musique légalement achetée dans sa voiture. Marrant, ça...
    • [^] # Re: Origine du message ?

      Posté par . Évalué à 3.

      (c'est français ça ?)

      "l'implémentant" oui, "philips" non.
      • [^] # Re: Origine du message ?

        Posté par . Évalué à -1.

        implémenter c'est pas du tout du tout français :)
      • [^] # Re: Origine du message ?

        Posté par . Évalué à -1.

        Raté ! Implémenter n'existe pas en français. Je sais moi aussi ça me chagrine, mais il faudrait traduire to implement par implanter. Et oui ça sonne mal...
        P.S. : sisi, sors ton Larousse, tu verras !
        • [^] # Re: Origine du message ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 8.

          Alors je sors mon larousse : http://www.encyclopedie-larousse.fr/rechercheGratuite.asp(...)

          Et la je met implémenter et ho miracle :

          Vocabulaire
          implémenter v. Réaliser l'implémentation.
          • [^] # Re: Origine du message ?

            Posté par . Évalué à 0.

            implémenter n'apparait pas dans le TLFi (http://atilf.atilf.fr/tlf.htm(...))
            • [^] # Re: Origine du message ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              D'un autre coter il parle du Larousse.

              Et puis une langue évolue, ce n'est pas parce que l'académie française n'a pas inclue un mots dans sont dictionnaire qu'il n'y arrivera jamais surtout si on l'emploie.
              • [^] # Re: Origine du message ?

                Posté par . Évalué à 1.

                s/coter/côté/
                s/inclue/inclus/
                s/mots/mot/
                s/sont/son/

                Ce n'est pas parce que tu es petit et faible que je vais me retenir de te faire remarquer que tu devrais lire le dictionnaire, au lieu de le critiquer, hein :-)
                • [^] # Re: Origine du message ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 0.

                  C'est pas le dictionnaire que je critique c'est tous ces emerdeurs donneurs de lecon d'orthographe surtout quand leur sources disent le contraire...
                  • [^] # Re: Origine du message ?

                    Posté par . Évalué à -1.

                    s/emerdeurs/emmerdeurs/
                    s/lecon/leçon/
                    s/leur/leurs/

                    Moi ce qui me fait bondir, c'est de voir des gens parler de dictionnaire ou d'orthographe et d'aligner faute sur faute ...
          • [^] # Re: Origine du message ?

            Posté par . Évalué à -4.

            implémenter n'apparait pas dans le TLFi (http://atilf.atilf.fr/tlf.htm(...))
          • [^] # Re: Origine du message ?

            Posté par . Évalué à 3.

            Je pense que c'est comme pour le verbe "configurer" qui n'était pas dans les dictionnaires grand public (Larousse, Robert ...) il y a encore quelques années.

            La langue évolue, on peut trouver ça "mal" que ces dictionnaires acceptent aussi facilement de nouveaux mots, pour ma part dans le cas de verbe inventé pour l'informatique ça m'arrange bien :) (comment ça tu ne sais pas ce que ça veut dire 'configurer/implémenter' ? va regarder dans le dico espèce d'inculte :).

            Bref, je pense qu'on est repartit pour un bon vieux troll sur le bon usage du Français et de son évolution entre les pro-académiciens et les pro-langue vivante :).
            • [^] # Re: Origine du message ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              CONFIGURER v. tr. XIIIe siècle. Emprunté du latin configurare, « donner une forme, modeler » et, en latin chrétien, « façonner à l'image de ».
              Litt. Donner une forme, une figure à. La cristallisation configure les sels de diverses manières.

              Ca s'étend tès bien à l'ordinateur :)
              • [^] # Re: Origine du message ?

                Posté par . Évalué à 1.

                Tiens effectivement je n'avais jamais regardé le TLFi sur "configurer", comme quoi les dictionnaires grand public ne sont pas cohérents, je viens de vérifier et le verbe "configurer" n'apparaît pas dans le "petit Larousse 2000". Mais d'un autre coté, "implémenter" et/ou "implémentation" n'ont jamais eu l'air d'exister dans notre belle langue, ce n'est donc pas similaire à "configurer".

                Au temps pour moi.
                • [^] # Re: Origine du message ?

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Au temps pour moi.

                  Allez on va pas le laisser mourir celui là...Ne dit-on pas "autant pour moi ?" ?
                  • [^] # Re: Origine du message ?

                    Posté par . Évalué à -1.

                    Oui, tu as raison, on dit "autant pour moi", mais dans ce contexte, ça s'écrit "Au temps pour moi".
                    Donc quelque part vous avez raison tous les deux.
                    • [^] # Re: Origine du message ?

                      Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                      Ça ne s'écrit certainement pas « au temps pour moi », qui ne veut rien dire. Sacrée légende urbaine.
                      • [^] # Re: Origine du message ?

                        Posté par (page perso) . Évalué à -1.

                        On m'aurait menti?

                        La plupart des auteurs normatifs et des lexicographes penchent pour la graphie au temps pour moi avec une origine militaire
                        ...
                        Toutefois autant pour moi reste revendiqué comme ellipse de c'est autant pour moi.


                        Source:
                        http://www.langue-fr.net/index/A/au_temps-autant.htm(...)
                        • [^] # Re: Origine du message ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                          On aurait oublié de citer l'essentiel ?

                          Le débat reste entier quand il s'agit de la formule prononcée en cas d'erreur (notamment — mais pas exclusivement — de la part d'un supérieur ou responsable s'adressant ainsi à ses subordonnés).

                          et plus bas :

                          Les interrogations sur les graphies autant/au temps pour moi témoignent surtout d'un souci de recherche de la vérité révélée, de la norme supérieure, alors même que la libre réflexion sur la langue peut conduire à admettre plusieurs graphies homophones pour cette locution. On s'assommera donc en faisant référence aux zautorités linguistiques ; problème, en creusant bien, on trouve des nuances d'expression.
                          • [^] # Re: Origine du message ?

                            Posté par . Évalué à 2.

                            Personnelement, je suis assez content de mon petit effet trollesque sur "au temps pour moi" :). Il était bien fourbe celui-là pour conclure mon propos.

                            J'ai comme source pour la graphie "au temps pour moi" le site de l'académie française : http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html#au_temps(...) .

                            De toute façon, j'aurais écrit "autant pour moi", il y aurait eu quelqu'un pour dire que ce n'était pas la bonne graphie. Bref, on tourne un peu en rond, j'éviterais dorénavant de reconnaître mes erreurs en utilisant cette expression :).
                      • [^] # Re: Origine du message ?

                        Posté par . Évalué à -1.

                        se mettre "au temps", c'est recommencer le mouvement quand tu l'as mal fait, dans le jargon militaire ! Ça ne veut pas rien dire...

                        "Autant pour moi" quand on dit une bêtise, j'ai plus de mal à interpreter.
                        • [^] # Re: Origine du message ?

                          Posté par . Évalué à 0.

                          Ben pourtant c'est évident :

                          Tu critiques, tu te trompes -> autant [de critiques] pour toi.

                          Voilà, tout simple, et sacrément plus logique que le coup du "temps".
                          • [^] # Re: Origine du message ?

                            Posté par . Évalué à 3.

                            Ben je sais pas mais franchement quand on lit les liens proposés ci-dessus (http://www.langue-fr.net/index/A/au_temps-autant.htm(...) et http://www.academie-francaise.fr/langue/questions.html#au_temps(...) ), il semblerait que l'usage reconnu soit "au temps pour moi" en tout cas pour la situation qui était la mienne : reconnaître une erreur et revoir son jugement.

                            Quand tu parles d'évidence et de logique je trouve ça très présomptueux surtout avec une langue aussi riche que le Français qui, il me semble, n'est pas reconnu pour avoir justement une logique intrinsèque.
                            • [^] # Re: Origine du message ?

                              Posté par . Évalué à -1.

                              L'Académie Française a aussi voulu instituer le "mél." et le "cédérom", alors que pourtant, même nos cousins Québécois avaient trouvé mieux (courriel, pourriel, etc.).

                              Ce ne serait pas la première fois que l'Académie Française chercherait à imposer une écriture fausse d'une expression devenue courante.

                              Je t'ai donné la raison d'utilisation du "autant pour moi", et pour ma part, je n'emploierai jamais "au temps pour", ne serait ce que parce que tous mes profs de Français ne me l'ont jamais appris, et que parce que mon père, officier supérieur de carrière, l'écrit lui aussi "autant pour moi".

                              L'Académie Française fait ici de la branlette intellectuelle sur une expression dont elle ne connait elle-même pas l'origine exacte.
                              • [^] # Re: Origine du message ?

                                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                                L'Académie Française fait ici de la branlette intellectuelle sur une expression dont elle ne connait elle-même pas l'origine exacte.


                                Et il n'y a pas qu'elle à premiere vue :p
                              • [^] # Re: Origine du message ?

                                Posté par . Évalué à 4.

                                > L'Académie Française a aussi voulu instituer le "mél." et le "cédérom", alors que pourtant, même nos cousins Québécois avaient trouvé mieux (courriel, pourriel, etc.).

                                As-tu au moins lu le lien que j'ai donnée sur l'académie française ?? Parce que moi je lis par exemple :

                                Courriel a bien été approuvé par l’Académie ... D’origine québécoise, courriel, qui ne figurait pas précédemment dans le vocabulaire officiel, y a été ajouté parce qu’il s’était répandu spontanément dans l’usage.
                                Quant à mél., il reste bien précisé que ce terme n’est pas un mot plein, mais un symbole qui doit s’utiliser seulement dans les mêmes conditions que tél. pour téléphone...


                                Bref, ils ont au moins l'avantage d'être à peu près cohérents et assez réactifs quoiqu'en disent beaucoups de personne.

                                Tu fais comme tu veux, mais personnelement j'espère que tu ne m'en veux pas d'utiliser la forme préconisée par l'académie française et la plupart des auteurs normatifs et des lexicographes (dixit article sur langue-fr.net). Autrement tu peux aussi choisir une des formes proposée sur cette page : http://www.langue-fr.net/index/A/au_temps-bis.htm(...) si ça te fait plaisir :).
                        • [^] # Re: Origine du message ?

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          se mettre "au temps", c'est recommencer le mouvement quand tu l'as mal fait, dans le jargon militaire ! Ça ne veut pas rien dire...

                          Ah ouais ? Donne-moi une source militaire qui corrobore tes dires, pour voir. :-)
        • [^] # Re: Origine du message ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Raté ! Implémenter n'existe pas en français. Je sais moi aussi ça me chagrine, mais il faudrait traduire to implement par implanter. Et oui ça sonne mal...
          P.S. : sisi, sors ton Larousse, tu verras !


          Ouais, enfin le Larousse, c'est pas les rois de l'informatique, hein. Voici ce qu'en a dit la Commission Générale de Terminologie, par exemple :

          Implanter, v.

          Installer un logiciel ou un sous-système donné en réalisant les adaptations nécessaires à leur fonctionnement dans un environnement défini.

          Anglais : to implement.


          À ne pas confondre avec :

          Implémenter, v.

          Réaliser la phase finale d'élaboration d'un système qui permet au matériel, aux logiciels et aux procédures d'entrer en fonction.

          Note : Il convient de ne pas utiliser le terme implémenter comme synonyme d'implanter appliqué à un logiciel.

          Anglais : to implement.


          J'ai beau explorer Google, je ne retrouve pas la page contenant le texte officiel (un décret je crois), mais les définitions elles-mêmes se retrouvent un peu partout sur Internet.

          Et de toute façon, toute la profession utilise « implémenter » dans un sens assez précis, ce n'est pas parce que les dicos sont à la traîne qu'ils ont raison.
          • [^] # Re: Origine du message ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Toute la profession utilise "implémenter" (moi aussi) et elle utilise des tas de mots qui me font bondir (pour n'en citer qu'un : "impacter"). De là à accepter tous les pires anglicismes...

            Pour le "implementer", j'ai dit larousse comme ca, j'avais vérifié dans un autre site, et dans d'autres dicos quelques temps auparavant. J'avais justement été étonné de ne pas le trouver. En fait je suis plutôt content qu'il ait été reconnu celui ci !
    • [^] # Re: Origine du message ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ce message est passé à la fin du flash info de 13H, le journaliste parlait de "ce que l'on a droit de faire ou pas en copie de musique"
      • [^] # Re: Origine du message ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Qualifier ce type de journaliste me gène un peu. On devrait dire "Titulaire d'une carte de presse na faisant pas le boulot de vérification de l'information qu'il est sensé faire".

        Les premiers baladeurs étaient à K7. Il considère que c'était interdit de copier sur K7 ses disques pour les écouter en marchant?
  • # Heureusement...

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    .. que des infos sérieuses et d'investigation sont diffusées sur des radios publiques sérieuses pour que chaque personne soit bien au courant de ses droits mais surtout de ses devoirs.
    Car, c'est vraiment porter atteinte aux ayant-droits que d'encoder de la musique achetée légalement, en mp3 ou tout autre format informatique.
    Si la personne veut des mp3 de titres qu'elle possède déjà sur CD, qu'elle les achète sur un des sites officiels de vente de musique en ligne ! Et d'ailleurs, je ... beuaaarfffff .. mince sur mes chaussures cette fois-ci... non vraiment j'arrive vraiment pas à imiter Pascal Nègre. Bon j'ai réussi à tenir deux minutes cette fois-ci.
    • [^] # Re: Heureusement...

      Posté par . Évalué à -6.

      Si la personne veut des mp3 de titres qu'elle possède déjà sur CD, qu'elle les achète sur un des sites officiels de vente de musique en ligne !
      Heu, rassures-moi, c'était ironique ?
      • [^] # Re: Heureusement...

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        La fin de mon post ne te met pas sur la piste ? non ? vraiment pas ? ;-)
        • [^] # Re: Heureusement...

          Posté par . Évalué à -3.

          si mais j'ai douté un moment. J'aime bien les balises <mode troll on> </mode troll off> ;-)
          • [^] # Re: Heureusement...

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Tu es du genre à aimer les rires et applaudissement enregistrés ou commandés, sur les émissions et séries tv, pour savoir quand tu dois rire non ?

            Faites marcher votre cerveau un peu bordel.
            • [^] # Re: Heureusement...

              Posté par . Évalué à -8.

              Faites marcher votre cerveau un peu bordel.


              Marre de l'élitisme sur LinuxFr. C'est à cause de ce genre de propos condescendants que les logiciels libres ne connaissent qu'une diffusion confidentielle.
              • [^] # Re: Heureusement...

                Posté par . Évalué à 5.

                <second degré>Tu as tout à fait raison, l'humour est beaucoup plus drôle quand il est facile à comprendre.</second degré>
                <avec un chapeau>Et comme ça, c'est plus évident ?</avec un chapeau>
                • [^] # Re: Heureusement...

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Tu as tout à fait raison, l'humour est beaucoup plus drôle quand il est facile à comprendre.


                  Effectivement...

                  C'en est même déprimant.
              • [^] # Re: Heureusement...

                Posté par . Évalué à 1.

                J'suis d'accord avec toi, marre de l'élitisme sur linuxfr et dans tous les domaines.

                Je croyais, depuis le temps, que le monde du logiciel libre était fait de gens qui s'entraidaient, qui aimaient s'aider les uns les autres, un monde d'altruistes... enfin bon, y'a des exceptions, des gens qui insultent les autres parce que c'est gratuit au lieu de laisser passer, au lieu de se dire "tiens, ce coup là il n'a pas eu de jugeote, il n'a pas compris mon message...". Non ils préfèrent dire "t'es un abruti ou quoi ? tu comprends pas ? bah va jouer au légo alors !". Ca fait mal de voir ça, on en vient à se demander si le monde du libre que l'on s'imaginait est vraiment celui qu'on s'imaginait, ou seulement un monde qu'on idéalisait....

                enfin bon.... c'est partout pareil.... c'est dommage.
              • [^] # Re: Heureusement...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                Ah il faut être une élite maintenant pour comprendre l'ironie ?! c'est pire que ce que j'imaginais ...

                D'ailleurs je regrette la fin du message de Guillaume Denry, ça gâche le plaisir ...
                • [^] # Re: Heureusement...

                  Posté par . Évalué à -3.

                  c'est impressionnant comment tu prends les autres pour des cons !
                • [^] # Re: Heureusement...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Je crois que tu es mûr pour relire avec un peu de recul le commentaire auquel tu repond.
                  Il semble qu'il ait été pris au premier degré alors que mon intention n'était pas d'offenser qui que se soit mais plutôt enfoncer le clou dans l'humour non balisé acide et sophistiqué. Je pensais que c'était assez gros pour que ça se voie et apparemment je m'étais trompé. Je ferais mieux la prochaine fois.

                  Peace in the journaux.
                  • [^] # Re: Heureusement...

                    Posté par . Évalué à 2.

                    Je ne critique pas la blague, le jeu de mot . Ce que je ne supporte pas c'est le post insultant de fredix. Point.
            • [^] # Re: Heureusement...

              Posté par . Évalué à -2.

              on se connait ? je pose une question et tu oses me cataloguer ?

              Dans le genre "dis-moi trois mots et je saurais qui tu es ! " tu es très fort !

              Moi aussi je crois rêver !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.