Journal On s'en fout, on a rien à cacher, on *bosse* nous !

Posté par .
Tags : aucun
0
20
juin
2007
... Et il faut que ça se sache. Du coup, il faut bien une page du journal Le Monde[1] pour que nos ministres et leur staff puissent se plaindre que leur blackberry ne sont pas autorisés.

En lisant l'article, je me suis dit que qu'il y allait avoir des jaloux dans les grandes entreprises, parce que c'est pas donner à tout le monde de pouvoir accuser le service informatique d'incompétence de cette façon...

Bref, plantons le décor:
Une complainte récurrente monte, depuis la présidentielle, au sein des cabinets ministériels, à Matignon et à l'Elysée : l'interdiction d'utiliser le Blackberry, un assistant personnel permettant de téléphoner et de recevoir des courriers électroniques[...]
Et pourquoi ?
parce que Il est hors de question, dit-on au SGDN, de laisser circuler des informations gouvernementales entre des mains étrangères.
C'est marrant, ça me rappelle des souvenirs[2].
"Les risques d'interceptions sont pourtant réels, c'est la guerre économique", plaide M. Juillet. Pour preuve des risques encourus, dit-il, "avant toute grande négociation entre des banques d'affaires américaines et des entreprises, chacun sort son Blackberry et en extrait la pile pour montrer que tout se déroule dans un climat serein".
Alors là, je suis sur le cul pour de bon... Il y aurait donc des gens non-informaticiens conscients des risques de ce genre d'outils ? Naannn j'y crois pas. En fait c'est juste pour être sûrs de ne pas être dérangé par la sonnerie (c'est plus facile à expliquer et fiable que de programmer un mode silence).

Bref, je suis curieux de voir comment tout va finir:
1 - les conseillers en sécuritéempêcheurs de tourner en rond sont virés, et la circulaire annulée.
2 - les blackberry sont utilisés massivement en violation du réglement.
3 - la France lance un plan Blackberry pour concurrencer les canadiens, qui aboutira à l'équivalent d'une HP48 dans 5 ou 6 ans
4 - Il y a une prise de conscience générale sur les problème de standards ouverts, de sécurité des informations, et de protection de la vie privée, la CNIL s'en mêle, dans moins de 2 ans nous avons BIP! BIP! BIP! BIP! Olivier ? on se réveille, c'est plus l'heure de la sieste. (ah merde, il était beau ce rêve :o) )

Voilà voilà... à vous les studios la NSA

[1] http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-823448,36-925472,0(...)
[2] Regardez dans l'historique de mes journaux, mais je pense surtout à celui-là: http://linuxfr.org/~guerrier/24189.html (whitehouse@hotmail.com)
  • # ...

    Posté par . Évalué à 5.

    J'ai vu la news également, et, malheureusement, j'ai peur que ça finisse par :
    1 - les empêcheurs de tourner en rond sont virés, et la circulaire annulée.

    Parce que bon, la réglementation sur la sécurité c'est bien, mais peut-être pas pour nos bons amis avocats amis de Sarzoky qui pullulent en ce moment au gouvernement, et donc probablement dans les ministères également.

    Je n'espère pas, mais bon... si cette nouvelle est arrivée sur lemonde.fr ce n'est pas non plus pour rien, et dans l'ère "modernisation de l'état" dans laquelle nous nous trouvons, j'ai peur que tous les DSI/RSSI du privé se mettent à rigoler et donc que pour se donner un "style" on fasse fi de la sécurité.
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 2.

      Réseaux Télécoms ajoute une info (de la Tribune) qui irait aussi dans le sens d'une utilisation: http://www.reseaux-telecoms.net/actualites/lire-le-blackberr(...)
      la Tribune souligne que le Blackberry est utilisé par plus de 200 fonctionnaires du Minéfi depuis le début de l'année. Et de citer la satisfaction de Christophe Alviset, sous-directeur informatique du ministère.
      Après, il est pas précisé pour quel usage ?
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 1.

        Après, il est pas précisé pour quel usage ?


        .. tu veux dire ? Juste pour sa fonction vibrante par exemple ?
  • # Blackberry...

    Posté par . Évalué à 6.

    1 - le Blackberry est-il réellement incontournable ? Ce n'est pas le seul en unique smartphone commercialisé en France, non ?
    2 - on passe par des serveurs étranges. Pour quoi ? Pour l'e-mail ? Pas moyen de forcer l'utilisation d'une autre boîte mail, par hasard sur un serveur gouvernemental ?
    3 - si ce n'est pas le cas, dans le cadre d'un éventuel plan "Blackberry", il serait toujours possible de faire une version modifiée du logiciel, non ? Contrat entre RIM et l'État, avec accès au code source...

    Ou encore mieux, même chose avec un concurrent français, allez au hasard, Sagem ? Alcatel ? Archos (même s'il ne fait pas encore de GSM... ) ? Ou bien utilisation d'une plateforme ouverte + contrat avec une SSLL française pour le logiciel ?

    Bref, je n'ai pas l'impression qu'on ait besoin de sortir l'artillerie lourde, pour sortir une HP48 dans 6-7 ans ! Tout est déjà là.
    • [^] # Re: Blackberry...

      Posté par . Évalué à 3.

      1 - le Blackberry est-il réellement incontournable ? Ce n'est pas le seul en unique smartphone commercialisé en France, non ?


      C'est le seul terminal vraiment utilisable et productif pour les mails, ca pue c'est proprio, etc mais ca marche et même bien.

      2 - on passe par des serveurs étranges. Pour quoi ? Pour l'e-mail ? Pas moyen de forcer l'utilisation d'une autre boîte mail, par hasard sur un serveur gouvernemental ?


      Non pas sur les terminaux standards, vendue a monsieur tous le monde. Et je doute que les ministère de transforme en magasin de téléphonie.

      3 - si ce n'est pas le cas, dans le cadre d'un éventuel plan "Blackberry", il serait toujours possible de faire une version modifiée du logiciel, non ? Contrat entre RIM et l'État, avec accès au code source...


      Ca c'est à l'état de gérer cela. Mais si tel était le cas je doute qu'il s'addresse directement à une boite américaine.

      Sinon Sarkozy est connue pour être très suspicieux en matière de technologie, c'est notamment l'un des rares utilisateurs publique de téléphone portable à double cryptage et ce bien avant son élection.
      • [^] # portable à double cryptage

        Posté par . Évalué à 4.

        Et ca se trouve ou un téléphone portable à double cryptage ? A quel prix ?

        Ca marche avec n'importe quel correspondant ? ou faut-il que en face que le même type de téléphone soit utilisé ?
        • [^] # Re: portable à double cryptage

          Posté par . Évalué à 2.

          Avant ca demander forcement un terminal spécifique, maintenant ca peut aussi se faire par logiciel sur des terminaux grand publique reconfigurés par la fabriquent ou le fournisseur de solution de cryptage. Dans les deux cas c'est très chers et réservé aux professionnels.

          Cela ne marche évidement qu'avec un correspondant équiper du même système, qui peut être installer sur un centrale téléphonique etc ... Je ne suis pas au fait de tous ce qui se fait dans le domaine.

          Ce n'est clairement pas un gadget pour geek, c'est un service pour ceux qui courre vraiment le risque d'être espionné.
          • [^] # Re: portable à double cryptage

            Posté par . Évalué à 2.

            1°) on dis double chiffrement (pitié arrétez avec cryptage).
            2°) les mails chiffrés c'est bien et ca marche tres bien aussi :d
            3°) je pense que des protocoles de voip doivent implémenter une couche de chiffrement, style rtps avec l'AES ou autre.
            Donc a voir avec les nouvelles offres quadruple play ou openmoko ;)
            4°) double chiffrement ca veux dire quoi ? Chiffrement dans chaque sens (une clé différente) ou surchiffrement ?
            • [^] # Re: portable à double cryptage

              Posté par . Évalué à 2.

              1) Ok

              2) Les mails chiffrés ca marche bien sur un terminal mobile ? Les terminaux légers ne supporte déjà que très rarement le ssl et je n'en ai jamais vue avec le support du chiffrement par certificat ( x.509) pour la signature et le chiffrement des mails.

              3) La VOIP c'est déjà pas un modèle de sécurité a l'heure actuelle. En plus cela suppose une couverture WIFI.

              4) Double chiffrement car le protocole GSM inclue déjà un chiffrage mais pas de bout en bout, l'opérateur peut effectuer des écoutes pour le comptes de autorités, etc etc... Ces terminaux ou logiciels ajoutent une couche d'authentification et de chiffrement supplémentaire et ce de bout en bout.
              • [^] # GSM et chiffrement

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                4) Double chiffrement car le protocole GSM inclue déjà un chiffrage mais pas de bout en bout,

                Concernant le chiffrement GSM, je peux répondre qu'aujourd'hui c'est du chiffrement de bout en bout pour le GSM/GPRS/UMTS. Ca m'a suffisamment fait chier à mon taf pour que je le sache (je travaillais dans l'analyse de qualité, et donc analysais les flux... En cryptés, c'est plus dur).
                La raison invoquée pour le chiffrement était des contrats avec les opérateurs tiers (étrangers principalement) qui demandent de garantir la confidentialité.

                Donc si tu "pirates" une ligne terrestre, le flux est maintenant crypté comme pour le flux radio (ce qui n'était effectivement pas le cas avant)
                Reste que comme l'opérateur dispose de la clé, lui peut déchiffrer quand il veut :-D
                (l'avantage est que maintenant il te faut pirater 2 liens physiques pas du tout au même endroit dans toute la France pour pouvoir avoir accès au contenu, ce qui est beaucoup plus dur)
                • [^] # Re: GSM et chiffrement

                  Posté par . Évalué à 3.

                  Sert, mais l'opérateur peut toujours faire du man in the middle auprès de ses clients. On parle de personnalités qui veulent des écoutés d'une multinationale ( qui peut faire de la téléphonie ), d'un état ou de ses services.
              • [^] # Re: portable à double cryptage

                Posté par . Évalué à 2.

                ca dépend ce que tu entend par terminal mobile.
                Si c'est un openmoko/nokia/... avec un linux, à 99.999 % de chance oui (si le processeur suis) vu qu'on peu implémenter ce qu'on veut :d
                Si c'est un truc proprio de chez proprio, ben la ... On connais tous les problemes du proprio.


                3) La VOIP c'est déjà pas un modèle de sécurité a l'heure actuelle. En plus cela suppose une couverture WIFI.
                Si tu as un chiffrement AES/SERPENT ou autre; les com sont sûres tant que les clés ne sont pas divulgés. Pour peu que ce soit du 256 bits, elles sûres pour a peu près tout le monde.
                Le modèle de la voip a rien a voir dedans, sauf si tu veux aussi qu'on ne puisse pas savoir a qui tu téléphone, mais la c'est un probleme completement différent (a celui de la sécurité de la communication).
    • [^] # Re: Blackberry...

      Posté par . Évalué à 4.

      1 - le Blackberry est-il réellement incontournable ? Ce n'est pas le seul en unique smartphone commercialisé en France, non ?

      Certes non, et qui plus est c'est le seul à utiliser un système aussi discutable au niveau sécurité. Pourtant, il bénéficie d'une réputation assez stupéfiante, à tel point que le monde des affaires en général ne jure que par lui.

      2 - on passe par des serveurs étranges. Pour quoi ? Pour l'e-mail ? Pas moyen de forcer l'utilisation d'une autre boîte mail, par hasard sur un serveur gouvernemental ?

      Le problème du BlackBerry, c'est son mode de fonctionnement "push". Soit on passe par une boîte POP, que le système BlackBerry du FAI va aller poller régulièrement et transmettra au terminal (par une liaison sur laquelle on n'a pas prise du tout). Soit on installe un Blackbery Enterprise Server chez soi, en lien avec son Exchange (le plus souvent), et c'est ce dernier qui se chargera (sans qu'on sache comment) de transmettre les infos au terminal. En tout état de cause, quelle que soit la méthode retenue, on a une grosse boîte noire dans le système.

      L'alternative à l'heure actuelle passe par une techno Microsoft (mais qui pourrait se faire reverser, c'est du XMLRPC), très liée à Exchange. Ca se nomme DirectPush, et ça peut passer par un lien HTTPS. On peut donc avoir la garantie (pour peu qu'on gère ses certificats comme il faut) qu'il n'y a pas de fuite entre le terminal et le serveur. Mais ça a du mal à percer. Une implémentation libre de la chose pourrait probablement aider, peut-être en s'appuyant sur OpenChange.
      • [^] # Re: Blackberry...

        Posté par . Évalué à 6.

        En tout état de cause, quelle que soit la méthode retenue, on a une grosse boîte noire dans le système.


        C'est pas pour rien que ça s'appelle BlackBerry.
      • [^] # Re: Blackberry...

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        je ne connais pas du tout blackberry, mais funambol [1] ne peut-il pas le remplacer ?
        personnellement je l'utilise pas pour le mail, mais pour la synchronisation de mon agenda / contact.


        [1] http://www.funambol.com/
        • [^] # Re: Blackberry...

          Posté par . Évalué à 1.

          NOKIA a racheté il n'y a pas longtemp INTELLISYNC, un logiciel qui permet de pousser les mail (mode push) façon blackberry mais les contraintes de sécurité.

          => on installe le serveur dans l'entreprise, et on ne passe pas par un serveur blackberry en angleterre.
          => cela marche avec tous les smartphone ou presque (windows mobile, symbian, ...)

          Donc non Blackberry n'est plus incontournable, les contrainte de sécurité on amené les concurrents a proposer autre chose (mais peut-etre un peu tardivement).
        • [^] # Funambol

          Posté par . Évalué à 0.

          Tu connais un fournisseur de service Funambol en France voir en union européenne et en parisien.
  • # Ahh tiens ...

    Posté par . Évalué à 10.

    ... ça me rappelle un ministère ou les responsables ne veulent pas de téléphones sécurisés parce que bon, vous comprenez, c'est lourd, ça déforme les poches, et que quand on le sort ça colle la honte à coté du dernier Nokia !

    Notez que les objections sont celles d'un ado, au mieux.

    Filons leur des blackberry en plastique, ils pourront faire semblant en réunion et l'honneur sera sauf !
  • # Iphone?

    Posté par (page perso) . Évalué à -2.

    Les ministres sont cools et ils utiliseront l'Iphone. Par ce que l'Iphone c'est du Apple et Apple c'est cool. L'Iphone, le futur téléphone-killer (comme le fut l'Ipod pour les baladeurs audio).

    Mais quid de ce système fermé et propriétaire qu'est Mac OS?

    Moi, je rêve d'un black-berry/i phone, mais tournant sous Linux, que je puisse configurer comme je veux, sur lequel je peux ajouter des fonctionnalités à base de code libre.

    Le nokia 880? Mais il ne fait pas téléphone. Dommage.
    • [^] # Re: Iphone?

      Posté par . Évalué à 3.

      Je sais qu'il y a le greenphone de qt (http://trolltech.com/products/qtopia/greenphone ) mais je ne sais pas ce qu'il peut faire, je ne suis pas sur qu'il soit kikou lol compliant ni qu'il soit 7G.
    • [^] # Re: Iphone?

      Posté par . Évalué à 3.

      Comme ça peut-être? http://www.openmoko.org/
      • [^] # Re: Iphone?

        Posté par . Évalué à 3.

        Ca fait un moment que je l'attends ce petit jouet.
        il doit sortir très bientot si mes souvenirs sont bons. non ?

        En tout cas, c'est un projet vraiment prometteur...
        • [^] # Re: Iphone?

          Posté par . Évalué à 2.

          Je ne connais vraiment pas beaucoup le projet. J'en avais entendu parler il y a quelque temps, et le commentaire d'au dessus m'y a refait penser.

          D'après leur roadmap [http://wiki.openmoko.org/wiki/Neo1973], il semblerait qu'ils en soient à la Phase 1. Apparement, les premiers exemplaires sortent de l'usine, et devraient être en vente bientôt, mais cette version a l'air plutôt destinée aux developpeurs...

          Ça a l'air effectivement interessant comme projet.
  • # Tres bien

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    parce que Il est hors de question, dit-on au SGDN, de laisser circuler des informations gouvernementales entre des mains étrangères.


    Tres bien. A quand ce meme regard critique envers le systeme d'exploitation et les logiciels de communication utilises sur les ordinateurs des agences gouvernementales?

    S'il y a des risques a utiliser un blackberry, il y en a autant a utiliser Windows ou tout autre logiciel proprietaire. Ca ne les derange pas a la SGDN qu'il y ait une clef propre a la NSA dans chaque copie de Windows?
    • [^] # Re: Tres bien

      Posté par . Évalué à 10.

      Ca ne les derange pas a la SGDN qu'il y ait une clef propre a la NSA dans chaque copie de Windows

      La je me demande dans combien de temps tu vas te prendre un mega-pbpg-combo "40 hits" en direct de redmond.

      juste pour ceux qui ne voient pas à quoi ll fait allusion :
      http://fr.wikipedia.org/wiki/NSAKEY
    • [^] # Re: Tres bien

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Ah... Le bon vieux troll du Windows a porte cachée...

      Et il va faire comment Windows pour dialoguer avec la NSA? Par les airs?
      car un Windows même parleur (ce qui est déjà absurde tellement ce genre de chose ne peut être fait ou alors risquer la chute de l'entreprise, mais bon passons), si il est sur un réseau dédié (ce qui est le cas pour les machines "sensibles"), ben j'ai du mal à imaginer les octets se balader "comme ça".

      Sans compter que l'état français dispose des sources de Windows, donc Linux ou Windows, c'est le même problème (qui peut garantir que le code installé sur la machine est bien celui dont on a les sources? Personne dans les deux cas, ou alors tu compiles dans les deux cas...)
      Oui, le code source est disponible pour les états, pas la peine qu'il soit GPL pour vérifier si il y a une backdoor, alors les trolls, faudrait les faire plus discrets.
      • [^] # Re: Tres bien

        Posté par . Évalué à 6.

        Le coup du code source, ce n'est à mon avis pas comparable : comme tu le dis, on ne peut pas garantir que les sources filées par Microsoft, mais ça m'étonnerait que l'État puisse compiler les lui-même et les utiliser sur ses machines... À moins que Microsoft lui ai concédé une licence particulière, mais là, ce n'est précisé nulle part.

        Je pense que ces sources n'ont qu'un but consultatif et n'apportent aucune garantie au-delà de la "bonne foi" de Microsoft (dont on ne peut aucunement douter au vu de son passé prestigieux).

        Par contre pour Linux (et pas seulement, il y a aussi les logiciels qui vont avec), tu as les sources, tu les compiles et tu utilises les binaires résultants. C'est autorisé clairement par la licence.

        Sinon je suis d'accord pour la porte cachée, c'est un bon vieux FUD des familles.

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: Tres bien

          Posté par . Évalué à 4.

          Le coup du code source, ce n'est à mon avis pas comparable : comme tu le dis, on ne peut pas garantir que les sources filées par Microsoft, mais ça m'étonnerait que l'État puisse compiler les lui-même et les utiliser sur ses machines... À moins que Microsoft lui ai concédé une licence particulière, mais là, ce n'est précisé nulle part.


          Ca n'aurait pas vraiment d'intérêt. Les système sensible sont déjà coupé du net, filtré , protégé, scanner et audité de partout. L'état peut utiliser ses versions compiler perso, en admettant que 3 à 4 paire d'yeux on vérifier tous le code, mais les risques sont déjà faible.

          Maintenant sur les milliers de postes que comptes les ministères et autres, le risque d'une incompatibilité avec les update, fix et patch officielles, les incompatibilités possible avec les logiciels du marcher et autre retire beaucoup d'intérêt.

          Je pense qu'il est plus rentable pour l'état de compter sur des DSI compétant que sur des versions recompiler de Windows qui couterait au final assez chez et n'aurait pas un gros impacte.

          Par contre avoir les sources de Windows permet de les auditer, de vérifier le comportement de certains services ou systèmes, sans compter l'intéret potentiel en matière de guerre électronique. Si une backdoor existé elle serait vite découverte ( même si elle n'apparait pas dans les sources ), ce qui crammerait définitivement MS pour tous les marcher publique et surement pas qu'en France.
    • [^] # Re: Tres bien

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      A oui, je rajoute : ce n'est pas le même problème.
      Windows, ça reste sur ta machine, rien ne va donc à l'étranger (hormis les délires paranoïaques), c'est du "local".
      Blackberry, ça passe par un serveur US, les mails sont stockés à l'étranger, et donc lisible par un état tiers sans avoir besoin de corrompre ton réseau, sans être chez toi, car toi tu es chez eux..
      Si tu ne vois pas la différence...
      • [^] # Re: Tres bien

        Posté par . Évalué à 4.

        L'état tiers ( en l'occurrence les USA) peut tous a fait légalement effectuer des écoutes sans violer aucune lois, puisqu'il est souverain sur son territoire.
        Oui, l'intelligence économique ca existe même au niveau national.
      • [^] # Re: Tres bien

        Posté par . Évalué à 2.

        BlackBerry est fabriqué par une entreprise canadienne (Research In Motion) si je ne m'abuse:

        RIM was founded in 1984. Based in Waterloo, Ontario
        • [^] # Re: Tres bien

          Posté par . Évalué à 2.

          Entreprise canadienne, mais avec des serveurs aux USA et au RU, d'après l'article du monde.
  • # je penche pour l'option 2

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    2 - les blackberry sont utilisés massivement en violation du réglement.

    A propos de smartphone, il y a les Treo (anciennement Handspring, revenus chez Palm).
    J'ai eu un Treo 270, un proche a un Treo 600 ou 650, je ne suis pas impressionné par la qualité: le mien a eu régulièrement des vapeurs, je réalisais d'un coup que le téléphone ne captait plus, éteindre, rallumer, appeler la messagerie pour vérifier...
    La luminosité est progressivement passée à zéro...Impossible à réparer. Fin.
    Une qualité décevante pour un objet acheté 836 euros, quand il n'était pas disponible chez les opérateurs. :-(

    Celui de mon proche arrête régulièrement de téléphoner, donc il l'utilise comme un Palm de base :-(

    Il y a d'autres smartphones, mais Blackberry a su être LE smartphone que les gens veulent.

    My father was a Brexit negotiator and his father before him

    • [^] # Re: je penche pour l'option 2

      Posté par . Évalué à 2.

      Il manque quand même Symbian et Windows Mobile.

      D'ailleurs, j'ai un Windows Mobile 5 depuis presque un mois, et j'avoue que ça tourne quand même pas mal, aucun bug (juste que j'ai impression qu'il y a un énorme memleak, si je lance pas mal d'applies, et que je les ferme, au bout d'un moment, il y a bcp moins de ram libre). Juste ActiveSync qui est une pourriture immonde mais qui marchotte sous Linux avec SynCE.
    • [^] # Re: je penche pour l'option 2

      Posté par . Évalué à 2.

      Aux E-U, j'ai vu beaucoup de sidekick (http://images.google.com/images?um=1&tab=wi&hl=en&am(...) ) aussi (pas dans les milieux d'affaires par contre).
  • # Non informaticien ?

    Posté par . Évalué à 10.


    Il y aurait donc des gens non-informaticiens conscients des risques de ce genre d'outils ?

    On parle d'instruction qui viennent du contre espionnage.
    Si tu veux mon avis, le ministère de la défense à des informaticiens compétents et même des experts en crypto dans ses rang.
    Quant aux responsables des banques d'affaire à mon avis c'est un milieu où l'on connais le prix du renseignement et donc où on est parano...

    J'éspere que tous les conseiller des ministère dispose d'outils cryptographique et je devine qu'il y a un au moins un expert en crypto attaché à chaque ministère.
    Donc à mon avis les gens auront le choix
    -Soit ils acceptent d'uttiliser des outils sécurisé et tant pis si tatie michelle peut pas recevoir la photo avec Poutine.
    -Soit ils prennent la porte.

    Lorsqu'on accepete de travailler à la direction d'un état, c'est à dire avec les secret de celui ci soit on accepte les contraintes de sécurité, quasi militaire soit on change de metier.
    Écoutez les conversation des grand de ce monde c'est un travail pour lequel chaque état ( voir chaque grosse entreprise) emploie beacoup de gens a plein temps...
    Forcément les rapports des conseiller sur la négociation pour la liberation d'otage en Irak ça interesse vachement plus le gvt ricain que l'argumentaire juridique pour demonter le brevet machin truc...
  • # Nokia 770

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    On peut leur filer à tous des tablettes internet Nokia 770 avec gnome dessus ? :)

    Bon je sors --->[]
    • [^] # Re: Nokia 770

      Posté par . Évalué à 2.

      Bah oui tiens, et après quand ils iront chez leur boulangère pour rappatrier leurs mails, elle pourra tout intercepter et vendra nos dossiers secret défense au plus offrant

      Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

  • # Nokia E61

    Posté par . Évalué à 2.

    Wifi (donc SIP), 3G...

    Le client mail gère L'IMAP SSL de base...

    Bon ok, l'OS est pas libre....
    • [^] # Re: Nokia E61

      Posté par . Évalué à 2.

      oui le E61, comme j'écrit plus haut avec le soft INTELLISYNC (racheté par nokia) ça marche très bien pour de la synchro mail + calendar + carnet adresse ... et sans serveur centralisé.

      Bon c'est pas libre, sur ce site ça va moinsser quand même :-)
  • # ...

    Posté par . Évalué à 3.

    N'importe quel smartphone ferait l'affaire !
    En particulier ceux sous Windows Mobile gèrent depuis la version 5 (je crois) le push mail, et ce sans passer par autre chose que le serveur Exchange installé dan la boite ou le ministère.

    Alors oui je sais ce n'est pas une bonne solution, puisque ça enchaine à Exchange, mais au moins les données ne partent pas au Canada chez une société dont personne ne peut prouver la bonne foi.


    D'ailleurs je me demande si il y a des solutions alternatives au push mail de RIM ou de microsoft... Il me semble que l'iphone aura ça, en passant par Yahoo, mais existe-t-il des solutions libres, par exemple pour profiter du push mail sans exchange ?
    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 2.

    • [^] # Re: ...

      Posté par . Évalué à 1.

      une société dont personne ne peut prouver la bonne foi.

      Je rappelle au passage qu'en droit Français, on a la présomption d'innocence. Ce n'est donc pas la bonne foi qu'il faut prouver, mais la mauvaise foi qu'il faudrait démontrer pour pouvoir faire quelque chose.

      (oui, je chipote).

      Ceci dit, cette prise de conscience des risques liés au propriétaire est selon moi de bonne augure, quel qu'en soit la tournure à venir : c'est une avancée, des gens ont pris conscience, même si ce n'est pas le cas de tous. Et le fait qu'il y ait un article dans le monde prouve que cela n'est pas si anodin (bon, après, vous allez me dire, le monde est un journal plutôt de gauche, bla bla bla... Mais quand même.)
      • [^] # Re: ...

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Je rappelle au passage qu'en droit Français, on a la présomption d'innocence. Ce n'est donc pas la bonne foi qu'il faut prouver, mais la mauvaise foi qu'il faudrait démontrer pour pouvoir faire quelque chose.

        Ne mélangeons pas tout : pour un être humain, oui. Pour le reste non.
        Il y a le principe de précaution qui s'applique (ou essaye de s'appliquer) : c'est pour cette raison qu'on n'a pas le droit de poser des antennes GSM près des écoles (alors que personne n'a encore démontré la nocivité sur l'homme, on a juste démontré la nocivité sur des rats avec des doses bien plus fortes, et il n'y a pas suffisamment de cas de maux de tête pour prouver que c'est lié (effet placébo inverse tout ça...)), qu'on n'autorise pas les OGM partout (on objectera que ça arrive, mais il faut bien reconnaitre que par défaut c'est interdit), on vaccine etc...

        Et même pour les être humains, pas la peine d'attendre qu'un homme tue pour ce dire 5 minutes avant que si il porte une arme, c'est qu'il compte s'en servir (euh... logique sauf aux US ;-) ), il y a aussi un principe de précaution.
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 1.

          Je me permet de corriger, on ne parle pas d'être humain mais de personne physique en ce cas. Et le principe de présomption d'innocence, il me semble, s'applique aussi aux personnes morales (et Blackberry est une personne morale).

          Voila ^^
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 2.

        La présomption d'innocence, c'est bien, c'est bien, mais si on a les moyens en plus d'en être un peu plus sûr, c'est mieux ;-)

        Le principe ici est de ne pas faciliter la tâche aux services étrangers, qui ont à la fois les moyens (vu que les mails partent chez eux) et l'envie (informations, même insignifiantes a priori, venant de hauts fonctionnaires français) de fouiner un peu dans tout ça !
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 0.

          Je suis tout à fait d'accord sur le fait que c'est mieux, du point de vue de tout un chacun. Mais du point de vue juridique, ce n'est pas comme cela que ça marche ^^
          • [^] # Re: ...

            Posté par . Évalué à 3.

            certes. Mais ici c'est une décision qui n'est pas fondée sur des motifs juridiques (pas de plainte contre BlackBerry & Co), mais sur des motifs évidents de sécurité ! Évidemment ils n'ont pas le droit de lire des mails comme ça, mais à ce niveau qu'ils le fassent ou pas ce n'est plus une question de droit, c'est une question politique.
      • [^] # Re: ...

        Posté par . Évalué à 5.

        Cela n'a rien à voir avec la présomption d'innocence !
        Les types qui passent dans ta rue sont a priori innocents, ce n'est pas pour autant que tu ne fermes jamais ta porte à clé !
        • [^] # Re: ...

          Posté par . Évalué à 2.

          Encore une fois, je suis d'accord. Mais la bonne foi est à l'origine une expression juridique qui est passé dans le langage courant, donc je précise. Je n'ai jamais dit que ce que je disais s'appliquait au cas présent, je précise juste car tout le monde ne sait pas forcément utiliser l'expression "bonne foi". Beaucoup plus pensent savoir l'utiliser, à tort. En fait, je n'ai peut être pas été très précis dans mes réponses, je m'en excuse.
  • # 5 - Les premiers conseillers pris en flag sont limogés

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    On ne parle pas d'une entreprise lambda là. Il ne faut pas croire que le SGDN n'a pas son mot à dire, tout comme d'autres directions de sécurité dans les autres ministères (notamment à la Défense). Les audits de sécurité y sont monnaie courante et avoir un accès _direct_ et personnel à Internet un privilège accordé avec parcimonie (et ne parlons pas des accès non personnels tellement ils sont étroits que même pour une simple requête DNS, il faut remplir un formulaire en quatre exemplaire). Les militaires sont de grands adeptes du MIM (Military In the Middle), un bidasse qu'on place au milieu de la chaîne pour mieux casser le moindre protocole automatique.
  • # Sauvons l'honneur du HP48 !

    Posté par . Évalué à 5.


    3 - la France lance un plan Blackberry pour concurrencer les canadiens, qui aboutira à l'équivalent d'une HP48 dans 5 ou 6 ans


    Je suis horrifié de lire cela, le calculateur HP48 était très en avance sur son temps et recel d'une incroyable qualité !

    Et puis si on se remet au début des années 90 (voire même fin 80), date de sortie du HP48, CA c'était du calculateur.

    Non mais :-)
    • [^] # Re: Sauvons l'honneur du HP48 !

      Posté par . Évalué à 4.

      C'est la jalousie... je m'étais acheté fait offrir une HP28S un ou deux ans avant la sortie de la 48. Du coup, j'ai pas pu en avoir une (pourquoi tu veux changer qu'ils disaient, l'est pas bien celle que t'as ?, rhaaa ces parents... :) )

      Donc voilà, je haïssais les HP48, et encore plus ceux qui en avaient une :o)

      Maintenant ça va mieux, mais quand j'ai écrit le journal c'est le subconscient qui a parlé...
  • # Et la messagerie instantannée ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Si tout transite par Yahoo, MSN et Google ...
    Ils ont des consignent ? Ou ils n'ont toujours pas vu le problème ?

    > Pierre (service renseignement militaire) @ Jean : Tu crois que c'est une ogive nucléaire qu'il transportait sur la photo satellite ?
    > Jean (DGA) @ Pierre : non, enfin je sais pas. Je te le dirais à la pose café.
    > Pete (CIA) @ Patron : Les français s'amusent avec des ogives nucléaires

    Pierre à la machine à café : "Passionnant ton jeux d'énigmes, Jean."

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.