Journal SourceForge, vieille cariole ?

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
10
mar.
2004
Voilà déjà quelques temps que je constate que SourceForge a de plus en plus de fonctionalités mises en rade. Les stats de téléchargement sont mises à jour au gré du vent (et il ne souffle pas bien fort ces jours-ci), les stats CVS partent en poussière, le système de téléchargement n'est toujours pas réformé, etc etc.

Je me suis donc mis à chercher une alternative. Sachant que pour moi ces alternatives sont des plus sympathiques, mais l'élément le plus important reste pour moi la pérennité du système. Par exemple, je serais fortement contrarié de subir la mauvaise expérience d'un TuxFamily.

J'ai donc regardé un peu ce qui se faisait d'identique...

- Sourceforge: l'ancètre. Il a plein de défaut, mais il a au moins l'avantage de rester fort comme un vieux chène face aux tourmentes des bulles technologiques et aux pannes de machines ou de budget. Mis à part les problèmes que j'ai évoqué, ça reste du stable.

- Savanah (de gnu.org): basé sur un vieille base libre de sf.net, on tombe régulièrement sur des "too many mysql request" quand on tape la page. Ce n'est pas de très bonne augure, et j'ai encore de méchants doutes sur la capacité de la FSF à bien administrer ses serveurs. Or là, la qualité de l'administration est primordiale, et elle me semble ici assez déficiente.

- Berlios: j'ai découvert ça par hasard récemment. D'abord un peu surpris par le boch^w^wle texte en allemand qui apparait par défaut sur mon navigateur pourtant configuré correctement (fr d'abord, en ensuite). En fait, je ne sais rien de ces gens-là, ni sur la qualité des serveurs, ni sur leur pérennité. Sauf que Berlios ça m'évoque plutôt une vieille tentative de créer un OS, qui n'a jamais trop marché, donc rien de très reluisant en terme d'image.

- C'est tout ?

Bon, je continue mes recherches, mais j'ai bien peur de devoir rester sur Sourceforge... A la rigueur, je me demande si monter une asso qui fasse ça ne serait pas une bonne idée, dans le genre de l'APINC, mais orienté serveur de dev open-source...

A creuser...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.