Journal Debian ne supportera plus la Woody à la fin du mois

Posté par .
Tags : aucun
-1
1
juin
2006
D'après Joey Schulze ( responsable de la security team si je me trompe pas ) http://www.debian.org/News/2006/20060601 , le projet Debian , après 4 ans de bons et loyaux services , arrête le support de la Debian Woody ( 3.0) le 30 juin 2006 , les updates seront ensuite disponibles jusqu a Décembre 2006

Il est temps de passer à la Sarge !

Je tiens à préciser avant que tous les fanboys ubuntistes psycho-rigides arrivent comme des moules sur un rocher que je met franchement un bémol sur la dapper server même si elle annonce un support de 5 ans , personne ne sait vraiment ce qu'elle vaut réellement en production alors que la Debian GNU/Linux nous prouve tous les jours et depuis des lustres qu'elle est une des meilleure distribution GNU/Linux serveur.
  • # Trolleur professionnel

    Posté par . Évalué à 9.

    Là, franchement, tu fais fort :

    C'est limite si on pense que la nouvelle n'était qu'un prétexte à troller contre les ubuntuistes en comparant la longueur du premier et du dernier paragraphe.

    Sans compter la virulence des propos. On appréciera la neutralité du message.

    Mieux encore, ce message trollifère n'est pas moinssable, contrairement aux commentaires.

    C'est là que je tire mon chapeau bien bas à toi, languette, qui n'est pas un trolleur de bas étage, mais un vrai professionnel !
  • # ah merde alors

    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

    Il va falloir que j'update après 3 ans sans problèmes
    • [^] # Re: ah merde alors

      Posté par . Évalué à 5.

      Suis je le seul à trouver que 4 ans de support, c'est très bien dans le monde des distributions GNU/Linux, mais relativement faible dans l'absolu ?
      Ce n'est pas un reproche fait à Debian qui fait un effort remarquable dans le support de logiciels qui ne sont plus supportés par leurs propres équipes de développement, mais surtout une demande par rapport à vos réflexions sur le sujet : comment faire pour supporter KDE 2.2.2 aujourd'hui par exemple ? Doit-on se contenter de système à mettre à jour entièrement tout les quatres ans ?
      • [^] # Re: ah merde alors

        Posté par . Évalué à 2.

        J'utilise personnellement linux pour le Desktop, je n'ai donc pas grande connaissance des contraintes en production.
        Mais je pense à une chose. Après 4 ans de support (l'exemple donné par exemple de KDE 2.2.2), tout les problèmes rencontrables n'ont-ils pas déjà dû être rencontrés ? Je me pose donc la question, actuellement, y a-t-il de toute façon encore des correctifs qui sortent pour Woody ?
        • [^] # Re: ah merde alors

          Posté par . Évalué à 5.

          Je me pose donc la question, actuellement, y a-t-il de toute façon encore des correctifs qui sortent pour Woody ?

          Au mois de Mai il y a eu , entre autre , une update sur mysql 3.23 et une autre concernant le kernel 2.4.18 , les failles corrigées etaient d'autant plus , loin d'être négligeables.
          • [^] # Re: ah merde alors

            Posté par . Évalué à 3.

            Merci pour ces informations, je pensais qu'après tant de temps, on n'y trouverai plus grand chose à corriger.
      • [^] # Re: ah merde alors

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Est-ce que Windows 3.11 est encore supporté ?

        Le problème est qu'il faut du temps et des personnes pour maintenir une distribution. Est-ce que ces personnes et ses hommes, au lieu de maintenir la Woody pourront consacrer plus de temps sur la Sarge.

        L'avantage du logiciel libre, c'est que si tu veux continuer à corriger des bug sur les logiciels, tu peux toujours récuperer les sources (mais il te faudra des hommes et du temps consacré par ton entreprise).
        • [^] # Re: ah merde alors

          Posté par . Évalué à 1.

          Compare ce qui est comparable.
          La woody n'est pas sortie en 1992
          • [^] # Re: ah merde alors

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Exact.

            http://support.microsoft.com/gp/lifean18

            D'après ce que j'ai trouvé Microsoft supporte ces produits 5 ans (bien que avec 98SE, j'ai l'impression que cela fait un peu plus)
            • [^] # Re: ah merde alors

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              En moyenne le support "compris dans le prix de la licence" est de 5 ans. Ensuite le support est étendue 5 ans de plus, mais est payant.
              http://support.microsoft.com/lifecycle/
              Après ca peut varier d'un produit à l'autre :
              http://support.microsoft.com/gp/lifeselect
              Puisqu'on parle de serveurs, pour Windows 2000 server par exemple, sorti en 2000, ca donne un support "gratuit" jusqu'en 2005 et un support étendu jusqu'en 2010.
            • [^] # Re: ah merde alors

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Sauf erreur de ma part, c'est 5 ans après la sortie de la version N+1 (histoire que le mec qui a acheté Windows la veille de la sortie de la version suivante ai droit à ses 5 ans de support).

              Là dessus, même Debian est loin derrière.
              • [^] # Re: ah merde alors

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                En même temps, migrer de Woody à Sarge, mon petit doigt me dit que ça ne coûte pas aussi chère/n'est pas aussi lourd que de migrer de Windows 2000 à Windows 2003.
                Comparons ce qui est comparable, comme dirait l'autre.
                • [^] # Re: ah merde alors

                  Posté par . Évalué à 2.

                  Moi je crois plutot que c'est l'inverse.

                  Il y a des gens qui font des tests de migration pour differents scenarios entre Woody et Sarge ?
                  Je parles pas de savoir si les paquets s'installent correctement, ... je parles d'etre sur que les softs fonctionnent de maniere identique, que les softs externes utilisant les librairies ne cessent pas soudainement de fonctionner, ...

                  Chez MS il y a un team qui passe sont temps a faire ca, jamais entendu parler de qqe chose de similaire chez Debian par contre(mais qui sait, peut-etre que ca existe et que je suis pas au courant).
                  • [^] # Re: ah merde alors

                    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

                    Je pense que la communauté, dans toute sa diversité, permet déjà de tester un nombre important de scénario.
                    Après il y a les compétences de l'admin, qui saura faire face aux éventuels problèmes.

                    Ne vois pas des attaques partout où on parle de Microsoft hein ;).
                    Ce que je voulais dire, c'est qu'à la limite, le coût d'une debian se réparti dans le temps. Il n'y a pas de nouvelles licences à payer pour une update. Là où chez Microsoft si. Savoir si l'un revient au final moins chère que l'autre n'est à la limite pas la question. Simplement, depuis que sarge est sortie, les utilisateurs ont eu le temps de choisir le moment opportun pour migrer vers la nouvelle version, sans surcoût en licence. L'admin qui s'en charge est de toute façon déjà là et payé. Après, ils éviteront les périodes les plus sensibles par exemple, ils migreront petit à petit, ... . Mais on peut se dire qu'au bout d'un certain temps, il n'y a plus de raison d'être sur la version N-1.
                    Chez Microsoft, si aucune nouvelle fonctionnalité de la nouvelle version n'est utile à l'entreprise, pourquoi devrait-elle racheter des licences, alors que la version précédente suffisait? Là un plus long support se justifie.
                    • [^] # Re: ah merde alors

                      Posté par . Évalué à 4.

                      L'admin qui s'en charge est de toute façon déjà là et payé. Après, ils éviteront les périodes les plus sensibles par exemple, ils migreront petit à petit, ... . Mais on peut se dire qu'au bout d'un certain temps, il n'y a plus de raison d'être sur la version N-1.

                      Ben le truc est que les entreprises ne fonctionnent pas comme ca. On a un certain nombre de clients qui ont encore certains de leurs serveurs sous NT4, il y a eu Win2000 et 2003 entre temps pourtant, avec nombre de service packs, mais eux sont toujours sous NT4 parce que leur serveur marche comme ca et qu'ils ne veulent pas prendre le risque de toucher le serveur.

                      C'est dingue, mais c'est la realite. Les migrations c'est qqe chose de tres douloureux pour une entreprise, et l'admin il a beau s'en charger, c'est pas aussi simple, il faut tester les applis metier pour etre sur que tout fonctionne, etre sur que le nouvel OS tourne sans probleme sur les machines du parc et supporte le materiel, ... ca demande bcp de temps et il y a souvent des problemes imprevus.

                      Chez Microsoft, si aucune nouvelle fonctionnalité de la nouvelle version n'est utile à l'entreprise, pourquoi devrait-elle racheter des licences, alors que la version précédente suffisait? Là un plus long support se justifie.

                      C'est exactement la meme chose quel que soit l'OS, les entreprises ne migreront(avec les couts associes) qui si il y a une bonne raison de prendre ce risque, dans le cas de Debian, l'abandon du support apres si peu d'annees force les entreprises a migrer, soit sur la nouvelle Debian, soit sur qqe chose d'autre.
                      • [^] # Re: ah merde alors

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        "Debian, l'abandon du support apres si peu d'annees force les entreprises a migrer"

                        <humour style="troll:1;">
                        bah! T'façon, on peut pas comparer debian et windows, il est tout à fait normal que windows ai besoin d'être supporté plus longtemps au vu des trous à boucher plus conséquents et nombreux ;)
                        </humour>
                    • [^] # Re: ah merde alors

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      > Je pense que la communauté, dans toute sa diversité, permet déjà de tester un nombre important de scénario.

                      Bah, moi, je connais personne qui s'ammuse à tester le passage d'une stable à l'autre. Je connais pleins de gens (dont moi) qui utilisent unstable et font des bug-reports, mais qui n'upgradent que de unstable vers unstable.

                      Si tu connais des gens qui testent la migration stable vers stable N+1, n'hésites pas à le faire savoir.
                  • [^] # Re: ah merde alors

                    Posté par . Évalué à 2.

                    [HS]

                    Ou vont ensuite les résultats de ces tests ?
                    Sont-ils rendus publics ?

                    Je me souviens il y a quelques années d'une migration malheureuse d'Access 97 à Access 2000 qui a foutu en l'air une petite application utilisée dans une association.

                    Pour reformuler ma question, Microsoft publie-t-il des informations pour savoir ce qui sera cassé et ce qui devrait continuer à fonctionner à chaque nouvelle version de ses logiciels ?

                    [/HS]

                    Et dans le monde OpenSource, est-ce que ce genre de rapports existent ?

                    BeOS le faisait il y a 15 ans !

                    • [^] # Re: ah merde alors

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                      Dans l'OSS, la coutume est de laisser les bugtracker ouvert ;).
                    • [^] # Re: ah merde alors

                      Posté par . Évalué à 1.

                      Ben les resultats sont utilises pendant le developpement de l'OS pour corriger les bugs qui empechent un soft de fonctionner sur la nouvelle version.

                      Ensuite, dans les quelques cas ou il est decide que le probleme ne sera pas corrige(car c'est une vieille version d'une application, peu repandue, ...) normalement c'est signale, comme pour le SP1 de Windows 2003 : http://support.microsoft.com/kb/896367 par exemple
                    • [^] # Re: ah merde alors

                      Posté par . Évalué à 3.

                      Je répond moi même à ma dernière question : quand on utilise une distribution Linux les applications sont livrées AVEC le système on est donc birn sur qu'elles ont toutes été testées et éventuellement corrigées.

                      BeOS le faisait il y a 15 ans !

                      • [^] # Re: ah merde alors

                        Posté par . Évalué à 1.

                        Oracle est livre avec le systeme ?

                        Acrobat Reader est livre avec le systeme ?

                        Quake 3 est livre avec le systeme ?

                        ....
                        • [^] # Re: ah merde alors

                          Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                          Ce qu'il veut dire c'est que les clients n'achètent pas d'abord un système mais avant tout une application.
                          Ensuite, l'intégrateur fournit un système voire une architecture qui est censé(e) supporter complètement l'application en question.
                          Voilà pourquoi la plupart des clients ne migrent pas leurs systèmes tant que l'application rend le service demandé et pourquoi on trouve non seulement des Windows NT4 mais aussi de vieilles RedHat (non pas des 9 mais des 7.3 voire des 7.1 !!!).
                      • [^] # Re: ah merde alors

                        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                        Damned, mais alors quelle est donc cette distribution qui fourni tous les logiciels du monde dans une seule et même distrib ?

                        Genre, une entreprise X développe un truc Y en interne, quand elle fait une upgrade de sa Debian, elle récupère la version suivante de Y directement dans la distrib ?

                        Ça m'a l'air cool le monde dans lequel tu vis, mais dans le mien, y'a plein d'applications tierces qui ne sont fournies par aucune distrib.
                        • [^] # Re: ah merde alors

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          Bin, une application interne non diffusée, Microsoft ne peut pas non plus tester pour assurer qu'après l'upgrade elle fonctionnera encore. Le problème reste donc identique.

                          De toute façon, bien fou est celui qui met à jour sans s'assurer que tout fonctionnera encore, quelqu'en soit la plateforme. Disons que sur Debian, il n'y en aura moins à tester :) Et comme l'administrateur n'est pas complètement fou, il aura pris soin de ne pas utiliser de soft proprio, de sorte à ne pas être dépendant du bon vouloir d'un éditeur quand à la mise à jour(temps de mise à disposition de l'upgrade, prix, ...). :)
                          • [^] # Re: ah merde alors

                            Posté par . Évalué à 3.

                            c'est bien connu : c'est l'administrateur qui fait le choix des applis metiers.
                          • [^] # Re: ah merde alors

                            Posté par . Évalué à 1.

                            Microsoft teste plein d'applications non-Microsoft vendues au grand public genre Oracle, Photoshop, Illustrator, Quark XPress,... et plusieurs versions de ces softs sont testees, pas seulement la derniere. Debian a part les packages Debian je vois pas grand-chose.

                            Et comme l'administrateur n'est pas complètement fou, il aura pris soin de ne pas utiliser de soft proprio, de sorte à ne pas être dépendant du bon vouloir d'un éditeur quand à la mise à jour(temps de mise à disposition de l'upgrade, prix, ...). :)

                            Reveilles-toi :)
                            • [^] # Re: ah merde alors

                              Posté par (page perso) . Évalué à 2.


                              Microsoft teste plein d'applications non-Microsoft vendues au grand public genre Oracle, Photoshop, Illustrator, Quark XPress,... et plusieurs versions de ces softs sont testees, pas seulement la derniere. Debian a part les packages Debian je vois pas grand-chose.

                              Bien sûr. Mais une application interne, développé pour l'entreprise(voir par) même, Microsoft ne pourra jamais l'avoir testé.

                              Debian ne test que les dernières versions ensembles? Bin pas grave, la mise à jour les y passera ;).

                              Reveilles-toi :)
                              C'était un troll hein ;). Disons que mes marqueurs sont passés pour des balises ;)
                  • [^] # Re: ah merde alors

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    >Moi je crois plutot que c'est l'inverse.
                    >Il y a des gens qui font des tests de migration pour differents
                    >scenarios entre Woody et Sarge ?

                    Oui, cela se pratique en permanence, par les développeur, plus les gens qui décident de faire le pas de stable vers testing (qui un jour deviendra stable). Chez debian c'est un processus continu, tout est testé et restesté.


                    >Je parles pas de savoir si les paquets s'installent correctement, ...
                    > je parles d'etre sur que les softs fonctionnent de maniere identique,

                    Ce n'est pas le but d'un upgrade majeur de distribution. Fort heureusement, windows 2003 ne fonctionne plus comme DOS 2.0.

                    >que les softs externes utilisant les librairies ne cessent pas
                    >soudainement de fonctionner, ...

                    Il y a plus de 10000 paquets dans debian et dans ces paquets des notions de dépendance. Y a-t'il cette notion de dépendance dans les paquets windows ? Pas à ma connaissance.


                    >Chez MS il y a un team qui passe sont temps a faire ca, jamais
                    >entendu parler de qqe chose de similaire chez Debian par
                    >contre(mais qui sait, peut-etre que ca existe et que je suis pas au
                    >courant).

                    Chez MS, il ferait bien de le faire mieux car tous les upgrades majeurs que j'ai vu d'un windows ce sont passés de la manière suivante :
                    - format c:
                    - Installation du nouveau système
                    • [^] # Re: ah merde alors

                      Posté par . Évalué à 0.

                      Ce n'est pas le but d'un upgrade majeur de distribution. Fort heureusement, windows 2003 ne fonctionne plus comme DOS 2.0.

                      Un peu pourtant, les gens aimeraient que leur photoshop/gimp/acrobat reader/... marche comme il marchait avant apres upgrade et qu'il n'y ait pas de crashs apparaissant soudainement, ...

                      Il y a plus de 10000 paquets dans debian et dans ces paquets des notions de dépendance. Y a-t'il cette notion de dépendance dans les paquets windows ? Pas à ma connaissance.

                      Aucun rapport, je parles de changements dans les librairies elle-memes.

                      Si tu changes la lib X, que tu recompiles toute ta distrib, le soft Y qui depend de X compilera avec cette lib et la derniere version, mais qui te dit qu'il n'aura pas de problemes pour tourner a cause d'un changement ?

                      Chez MS, il ferait bien de le faire mieux car tous les upgrades majeurs que j'ai vu d'un windows ce sont passés de la manière suivante :
                      - format c:
                      - Installation du nouveau système


                      Que bcp de gens le fassent ainsi ne signifie pas que les upgrades ne fonctionnent pas que je sache, essaie et tu verras si ca fonctionne.
                      • [^] # Re: ah merde alors

                        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                        >>Ce n'est pas le but d'un upgrade majeur de distribution. Fort >>heureusement, windows 2003 ne fonctionne plus comme DOS 2.0.

                        >Un peu pourtant, les gens aimeraient que leur
                        >photoshop/gimp/acrobat reader/... marche comme il marchait avant
                        >apres upgrade et qu'il n'y ait pas de crashs apparaissant
                        >soudainement, ...

                        Rien à voir avec des crashes. On parle de fonctionnalités ici. Les crashes se sont des bugs rien à voir avec un upgrade majeur. Une correction de bug c'est un upgrade mineur.


                        >>il y a plus de 10000 paquets dans debian et dans ces paquets
                        >>des notions de dépendance. Y a-t'il cette notion de dépendance
                        >>dans les paquets windows ? Pas à ma connaissance.

                        >Aucun rapport, je parles de changements dans les librairies >elle-memes.


                        Question, aucun rapport, j'ai affaire à un maitre voire un docteur dans le domaine, donc, je m'incline sans problème ;-)

                        >Si tu changes la lib X, que tu recompiles toute ta distrib, le soft Y
                        >qui depend de X compilera avec cette lib et la derniere version,


                        Rien n'empêche d'avoir plusieures version des librairies :

                        libglib-1.2.so.0 libglib-2.0.a libglib-2.0.so libglib-2.0.so.0.1000.2
                        libglib-1.2.so.0.0.10 libglib-2.0.la libglib-2.0.so.0

                        De plus, le problème est le même sous n'importe quel OS.

                        >mais qui te dit qu'il n'aura pas de problemes pour tourner a cause
                        >d'un changement ?

                        Mais qui te dit qu'il y aura un problème ! Debian vient en trois flavor (quatre avec experimental) et la migration de unstable vers testing est progressif, bien standardisé et détailé sur le site. Ce n'est pas fait à légère. Et de plus, tu le sais très bien. Mais le FUD est un sport, on dirait.


                        >>Chez MS, il ferait bien de le faire mieux car tous les upgrades
                        >>majeurs que j'ai vu d'un windows ce sont passés de la manière
                        >>suivante :
                        >>- format c:
                        >>- Installation du nouveau système

                        >Que bcp de gens le fassent ainsi ne signifie pas que les upgrades
                        >ne fonctionnent pas que je sache,

                        J'ai dit tous pas bcp.

                        >essaie et tu verras si ca
                        >fonctionne.

                        Tu m'offre les CD's ? Ce boulot est fait là où je travaille (institution de 30 000 personnes) par des gens certifiés MS. De plus, des personnes de MS sont présentes en permanence sur site.

                        Où sont les gens compétents pour faire cela alors ?
                        • [^] # Re: ah merde alors

                          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                          > Rien à voir avec des crashes. On parle de fonctionnalités ici. Les
                          > crashes se sont des bugs rien à voir avec un upgrade majeur. Une
                          > correction de bug c'est un upgrade mineur.

                          Bah à lire ça, j'espère que tu n'es pas mainteneur d'un soft que
                          j'utilise. Bon, alors on va faire un petit cours de fiabilité des
                          logiciels ...

                          Quand tu fais une upgrade majeure, tu changes du code. Il y a un truc
                          qui dit qu'un bon développeur, après avoir testé un minimum son
                          logiciel, laisse environ 5 bugs par 1000 lignes de code. Si tu changes
                          un million de lignes de code, il faut donc t'attendre à avoir environ
                          5000 nouveaux bugs, et d'un autre côté, les changements que tu as fait
                          (souvent des réécritures completes de certains morceaux) t'ont éliminé
                          un grand nombre de bugs. Bref, entre la version majeure N et la
                          version N+1, les bugs ne sont pas les mêmes.

                          Dans tous les cas, sauf utilisation de méthodes formelles, ou petit
                          bout de code relativement trivial, il y aura des bugs. Il y a
                          des milliers de bugs dans Windows, des milliers de bugs dans
                          Debian, ... le truc étant que les milliers de bugs qui restent après
                          le test, ce sont ceux qui se voient le moins, sinon, on les aurait
                          corrigé.

                          Maintenant, tu développes une application par dessus ces milliers de
                          bugs. Si tu as vraiment de la chance, tu ne tombera sur aucun de ces
                          bugs, mais peut-être que tu n'auras pas cette chance sur la version
                          N+1. Si t'as un peu moins de chance, tu tombes sur un bug, et tu
                          trouves un moyen de le contourner, et là non plus, tu ne sais pas si
                          ce contournement sera encore valable dans la version suivante. Et si
                          tu n'as vraiment pas de chance, le bon fonctionnement de ton
                          application peut dépendre d'un bug, et là, si le bug est corrigé,
                          c'est le drame (j'avais entendu dire que Windows émulait parfois des
                          bugs des versions précédantes pour que des applications continuent à
                          fonctionner).

                          Si tu n'as pas encore entendu parler d'une application sous Linux qui
                          cesse de fonctionner à cause d'une upgrade du noyau, de la libc, ou
                          autre composant du système, je te suggère 1) de te renseigner un peu
                          2) d'arrêter de donner des leçons.

                          Allez, quelques exemples :

                          Combien d'applications développées il y a quelques années ne compilent
                          même plus sur un GCC récent ?

                          Combien de fois une décision technique dans le noyau a cassé
                          cdrecord ?

                          Alors bien sur, quand les logiciels sont dans la distribution, on
                          corrige les incompatibilités et la version stable suivante est
                          cohérente (c'est précisément un des gros avantages du libre), mais il
                          faut se faire à l'idée que sous la plupart des distributions, si tu
                          achètes un logiciel externe pour la version N, tu n'as aucune garantie
                          qu'il continue à marcher après une upgrade du système.
                          • [^] # Re: ah merde alors

                            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                            >>>Je parles pas de savoir si les paquets s'installent correctement, ...
                            >>> je parles d'etre sur que les softs fonctionnent de maniere identique,

                            >> Rien à voir avec des crashes. On parle de fonctionnalités ici. Les
                            >> crashes se sont des bugs rien à voir avec un upgrade majeur. Une
                            >> correction de bug c'est un upgrade mineur.

                            >Bah à lire ça, j'espère que tu n'es pas mainteneur d'un soft que
                            >j'utilise. Bon, alors on va faire un petit cours de fiabilité des
                            >logiciels ...

                            Il faut lire le contexte de ce que je dis. Pour PBPG, les softs fonctionnent de maniere identique or ce n'est pas le but d'un upgrade majeur c'est un saut de version.

                            >après avoir testé un minimum son
                            >logiciel, laisse environ 5 bugs par 1000 lignes de code.

                            Non, c'est une légende ! Je te défie de trouver des bugs dans les codes fournis par Knuth. Il te récompensera même par de la tune si tu en retrouves. Le nombre de bug dépend directement du niveau de qualité qu'on s'impose en commençant le projet.

                            Si on utilise des méthodes formelles, on arrive quasi à 0. Mais bon, tout le monde sait que les méthodes formelles sont un cauchemard ( 42.000 logiques différentes, un paquet de représentations - réseau de petri, réprésentations diverses des ensembles, ...). Et de plus, cela revient plus ou moins à écrire 2 fois le programme dans 2 formalismes différents (la version orientée vérification étant une abstraction du programme).

                            Si on utilise des tests unitaires et de régression pour à peu près tout ce qu'on développe, on est à quasi 0 également (mais un peu plus haut que pour les méthodes formelles).

                            Si on teste systématiquement les conditions de retour des fonctions système, on baisse fortement également. Etc. etc.

                            >Combien d'applications développées il y a quelques années ne
                            >compilent
                            >même plus sur un GCC récent ?
                            >Combien de fois une décision technique dans le noyau a cassé
                            >cdrecord ?

                            Y-a-t'il eu le moindre test de régression pour ces programmes ? Sont-ils arrivés dans debian stable (<- Le contexte de ma réponse à PBPG est ça Mais apparement, je n'ai pas encore fait assez de >>>>>>>>>> pour conserver le contexte) ?
                            • [^] # Re: ah merde alors

                              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                              Bon, on passera sur le fait que c'est bien connu, les logiciels bien développés n'ont pas de bugs ... (t'es allé faire un tour sur les bugtrackers de tes logiciels préférés pour vérifier qu'il n'y en avait pas ?).

                              Pour ton exemple de TeX, regardes combien d'années il a fallu pour finir de le débugger, et regardes combien de lignes de code ils font (de mémoire, 30,000 lignes pour TeX), et devines si c'est applicable à une distribution Linux entière.

                              > Il faut lire le contexte de ce que je dis. Pour PBPG, les softs fonctionnent de maniere identique
                              > or ce n'est pas le but d'un upgrade majeur c'est un saut de version.

                              T'est sourd ou t'es con ?

                              On te parle des logiciels qui tournent sur ton système, pas du systéme. Bien sur que quand tu passe de Windows NT à Windows 2003, tu t'attends à ce que ton Windows 2003 ai des trucs en plus que NT 4. Mais n'empêche que le word 97 qui tu avait installé sur ton NT4, tu veux qu'il continue de fonctionner après l'upgrade. Tu veux aussi que ton application maison qui tourne depuis des années sans soucis majeurs continue à tourner, ...

                              C'est de ça que parle PBPG, c'est de ça que je parle, toi, tu parles juste d'autre chose. Tu n'as pas compris la notion d'application tierce.
                              • [^] # Re: ah merde alors

                                Posté par . Évalué à 4.

                                "T'est sourd ou t'es con ?" < - il faudrait plutot dire t'es aveugle ou t'es con ?

                                en effet dire t'es sourd alors qu'a moins d'utilisé un syntetiseur vocal (si personne aveugle) un site web ca s'entend pas ca se lit .
        • [^] # Re: ah merde alors

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          euh, W 3.11 c'est plus que 4 ans qu'il a, il en est à plus de 10.

          Comparons ce qui est comparable et demandons nous si un windows d'il y a 3 ans est encore supporté.
          Demandons nous si la version N-1 de windows est encore supportée.


          > Le problème est qu'il faut du temps et des personnes pour maintenir
          > une distribution.

          Comprendre la problématique est évident. Mais ça ne résoud pas forcément la problématique des utilisateurs qui eux n'ont pas forcément le temps ou les ressources pour faire la migration de tous leurs serveurs.
        • [^] # Re: ah merde alors

          Posté par . Évalué à 3.

          On sort encore des patchs de securite pour Windows NT4, sorti en 1996(ceux-la sont payants cependant).

          On sort des patchs de securite pour Windows 2000, sorti il y a plus de 6 ans maintenant, et ils sont dispo gratuitement sur le web.

          L'avantage du logiciel libre, c'est que si tu veux continuer à corriger des bug sur les logiciels, tu peux toujours récuperer les sources (mais il te faudra des hommes et du temps consacré par ton entreprise).

          C'est l'avantage theorique, le probleme pratique c'est que pour supporter un OS il faut pas mal de ressources et la meme un SSII aura du mal a moins d'etre une tres tres grosse SSII.
  • # Ah ah ah

    Posté par (page perso) . Évalué à 7.

    J'aime bien la fin du journal...

    A se demander qui sont les pires entre Ubuntistes et Debianneux...

    Ca commence vraiment à être chiant cette pseudo guerre debian vs ubuntu qui n'existe que dans la tête de quelques fanatiques.

    Alors, certe je dis pas, y'a beaucoup de bruit autour de Ubuntu, surement trop... Mais je pense vraiment que Dapper le mérite ce qui n'etait pas le cas des autres versions qui étaient buggées jusqu'a la moelle...

    Alors oui Debian est une distrib de tres bonne qualité mais quand je vois le nombre de personne qui sont en Testing/Sid sur leur serveur parce qu'ils ont des impératifs(besoin du dernier modules apache...), il me semble que ubuntu peut etre un bon choix, surtout pour un debianneu qui retrouvera son environnement de travail.
    • [^] # Re: Ah ah ah

      Posté par . Évalué à 6.

      Mais putain les backports sont là pour éviter de fragiliser son système en passant en testing/unstable !

      Ubuntu n'a pas le monopole du coeur !
      • [^] # backports

        Posté par . Évalué à 3.

        http://backports.org/ regroupe sous un seul dépôt de nombreux backports (rétroportages :) effectués exclusivement par des développeurs Debian (c'est plus rassurant que des dépôts trouvés au détour de recherches sur les web).

        Ne pas oublier http://debian.org/devel/debian-volatile/ non plus.
      • [^] # Re: Ah ah ah

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        Oui, enfin la ca devient facile de dire je veux pas de ubuntu c'est pas stable et de commencer à mettre des paquets de testing/sid sur sa stable...
  • # ah mince...

    Posté par . Évalué à 9.

    Merci beaucoup de cette info !

    Et oui, j'ai installé une woody y a 3 ans et demi chez un client...pour mettre en place un VPN...à l'époque j'avais dû installer un backport de OpenVPN...j'ai fait quelques mises à jour de sécurité et puis j'ai un peu laissé tomber la machine...la sarge est sortie...la machine a un uptime de plus de 600 jours...et là je me dis que si je mets à jour j'ai peur qu'en rebootant l'alim ou un truc comme ça tombe en rad (oui c'est un vieux PC)...ce n'est pas la première fois que je constate que debian est même plus stable que le matériel !

    Ceci n'est pas un troll, c'est la réalité, debian ça ro>< c'est tout.
    • [^] # Re: ah mince...

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      J'ai le même problème il me reste encore un serveur sous woody qui sert de VPN et qui se trouve loin de mon site.

      J'ai une réserve sur le commentaire de fin, une raison d'utiliser dapper sur du serveur : le matériel récent. J'ai un mix de woody, sarge et sid et ubuntu dapper en production et tout le monde cohabite très bien.

      La philosophie n'est pas si différente que cela, faut arrêter de crier au loup ...

      Steph
  • # N'importe quoi....

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Tout le monde sait que Dapper est supérieur à Sarge car Dapper est produite par une vraie société commerciale[1] et non par une bande de hippies communistes[2] qui abandonnent leurs responsabilités aux moments les plus inopportuns [3].

    [1] http://www.canonical.com/
    [2] http://ajt.iki.fi/debconf5/debconf5_group_900x514.jpg
    [3] http://linuxfr.org/2005/06/29/19218.html
    • [^] # Re: N'importe quoi....

      Posté par . Évalué à -10.

      Euh, tu es serieu en disant que c'est mieux parceque c'est fait par une vrai société commerciale ?
      Ou ton commentaire est juste ironique ?
      • [^] # Re: N'importe quoi....

        Posté par . Évalué à 6.

        heu, tu poses sérieusement la question ?

        La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

        • [^] # Re: N'importe quoi....

          Posté par . Évalué à -2.

          Oui. J'aimerais juste connaître son point de vue.
          Sans aucune hostilité ! Je n'ai pas d'avis posé sur "cestmieuxuneentreprise" "cestmieuxunecommunauté".
          • [^] # Re: N'importe quoi....

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            trop gros, passera pas
            • [^] # Re: N'importe quoi....

              Posté par . Évalué à -4.

              Tros gros le troll ? Je suis sous Ubuntu, et j'apprecie autant Debian.
              Ça devient impossible de poser une question sans troller à vos yeux ou c'est moi ?

              (allez-y moinsser, pour ce que ça m'avance..)
              • [^] # Re: N'importe quoi....

                Posté par . Évalué à 3.

                Ça devient grave, certaines personnes se mettent à voir des trolls Ubuntu/Debian partout, même quand il n'y en a pas ....!
          • [^] # Re: N'importe quoi....

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            De même, je vais maintenant préférer 01Net à Linuxfr à cause de la trop grande concentration d'hippies communistes en ce lieu. :o
      • [^] # Re: N'importe quoi....

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Oui, je suis sérieux, d'ailleurs je vais migrer une partie de mon parc de Linux/xBSD vers SCO OpenServer dans la minute. :o
    • [^] # Re: N'importe quoi....

      Posté par . Évalué à 2.

      j'avais envie d'écrire ce troll pour contrebalancer la news qui se permet de troller sur ubuntu et énerver des fanas debian. (à ne pas confondre avec les braves utilisateurs debians)
      mais on m'a pris de vitesse...


      sérieusement et sincèrement :

      dites donc, le fait que canonical fasse une ubuntu avec 5 ans de support ne va pas anéantir debian subitement

      l'un ou l'autre produit va PEUT ETRE (c'est UNE HYPOTHESE. PAS UNE PREDICTION) remplacer l'autre MAIS SEULEMENT (uniquement) SI l'un des 2 (et je ne dis PAS LEQUEL PARCE QUE JE LE SAIS PAS) rend un meilleur SERVICE à ses UTILISATEURS.

      bref :

      TOUT VA BIEN.
  • # opposition ubuntu/debian ???

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Salut à tous,

    Je comprend pas comment debian pourrait voir dans ubuntu-server une attaque. ubuntu-server est sortie parce que pas mal d'utilisateur et entreprise montait des serveur avec Ubuntu. Cf. Sun.

    Est-ce que les serveur Mandrake font de l'ombre au serveur RedHat ? Loin de là !!!

    Ceci dit, j'aimerai bien voir si Ubuntu améliore la simplicité de la mise en place d'un serveur. J'ai un serveur Ubuntu 5.10 et franchement, c'est pareil qu'une debian à la différence que tout est en utf-8 (ce qui pose des soucis avec certains logiciels) et qu'on utilise sudo.

    Vive Debian et Ubuntu !
    • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

      Posté par . Évalué à 2.

      L'UTF-8 super important sur un serveur.

      Quant à sudo, eternel debat......
      Si tu es l'admin du serveur, pas neccessaire, et même une faille, car les droits admin ne sont plus accessible que par 1 seul mot de passe, mais par autant de sudoers.

      Si tu veux donner certains droits à certains utilisateurs, à la rigueur. Mais là, il faut mettre en place un outil de gestion de droit, car tu t'y perd vite lorsque tu as une dizaine de serveur.
      • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        le soucis c'est que certaines applis ne gère pas l'utf-8. (doxygen pour les développeurs, et certains logiciel serveur, mais je n'ai plus de nom). Et puis par exemple les certif SSL.

        Ce qui est chiant, c'est pas q'Ubuntu soit en unicode (Fedora l'est depuis plus longtemps).
        • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          > [...] (Fedora l'est depuis plus longtemps)

          De mémoire, c'est apparu "par défaut" avec la Fedora Core -2.. Euh pardon, je voulais dire la RedHat 8 (raison pour laquelle, à l'époque, j'étais resté scotché à la RH7.3).
      • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Une faille? Je vois pas ou est la faille. Par defaut seul le compte cree a l'installation a le pouvoir d'utiliser sudo... par la suite il suffira d'ajouter les utilisateurs qui doivent avoir ce pouvoir dans le groupe admin
        • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

          Posté par . Évalué à 5.

          Simple.
          Sans sudo, on accède au compte d'admin root avec un seul mot de passe
          Avec sudo, on est super utilisateur avec autant d'utilisateur dans le groupe admin.

          Cas pratique: tu bosses dans une equipe de 20 personnes, avant vous aviez une distribution sans sudo, pour avoir les droits root, vous deviez taper su puis UN et un seul mot de passe. Maintenant que vous avez sudo,, vous devez taper sudo -s suivi de votre mdp. Or plus d'UID peuvent devenir root, le compte root est donc accessible avec plus de mot de passe.Une attaque sur l'un des comptes sudoer en plus du compte root, et plus seulement sur le compte root, suffira. Et si la partie applicative du serveur est enorme, il faut prevoir la gestion des droits etc.......... ce qui peux vite devenir un casse tête.
          • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

            Posté par . Évalué à 2.

            Pas tout compris là...

            Tu n'es pas obligé de créer plusieurs admins, si ?
            Il n'est pas interdit d'activer un compte root normal, si ?

            Je vois le sudo comme une simplification pour la ménagère (et accessoirement tous les utilisateurs domestiques non férus d'informatique)... pas comme le saint graal des administrateurs de serveurs.

            Moi je trouve sudo beaucoup plus judiscieux que su par défaut. partant du principe qu'en entreprise on ne donne pas à chaque utilisateur un cd d'install et chacun se démerde, l'admin est quand même capable de rajouter un mot de passe à root sans que d-i le lui ait demandé...

            Mettre su par défaut ça simplifie la tâche de ceux qui savent se démerder et ça oblige les autres à coller un post it sur l'écran pour noter le mot de passe root qu'ils utilsent tous les 36 du mois ou à appeler celui qui leur a installé leur système en espérant qu'il se souvienne du mot de passe...
            • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

              Posté par . Évalué à 3.


              Tu n'es pas obligé de créer plusieurs admins, si ?
              Il n'est pas interdit d'activer un compte root normal, si ?


              interêt de sudo alors?



              Je vois le sudo comme une simplification pour la ménagère (et accessoirement tous les utilisateurs domestiques non férus d'informatique)... pas comme le saint graal des administrateurs de serveurs.


              Moi aussi,mais là on parle serveur
    • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      >> Ceci dit, j'aimerai bien voir si Ubuntu améliore la simplicité de la mise en place d'un serveur.

      Je crois que lors de l'install de la dapper y'a une option à selectionner et ça te met en place une stack LAMP complète (Linux + Apache + MySQL + PHP). Si je me gourre pas dans cette info ça me semble un bon point à mettre à l'actif d'Ubuntu...qui sera peut-être récupéré par Debian. C'est ça le libre : partage et amélioration pour tous !
      • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

        Posté par . Évalué à 1.

        je crois moi que pour des serveurs en prod, on a surtout affaire à des masters destiné à cette prod justement. Donc simplicité d'install, ça n'aura aucune conséquence.
      • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

        Posté par . Évalué à 2.

        voila un exemple typique de l'outrecuidance Ubuntienne.

        une case à cocher pour installer Apache/PHP/MySQL ? ça, une amélioration ?

        duuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !
        • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          La pub officielle sur le site Ubuntu :

          In about 15 minutes, the time it takes to install Ubuntu Server Edition, you can have a LAMP server up and ready to go. This feature, exclusive to Ubuntu Server Edition, is available at the time of installation.

          The LAMP option saves the trouble of installing and integrating each of the four separate LAMP components, a process which can take hours and requires someone who is skilled in the installation and configuration of the individual applications. You get increased security, reduced time to install, and reduced risk of misconfiguration, all of which results in a lower cost of ownership.


          Ils semblent dire qu'il s'agit de l'installation et de la configuration complète de la stack.
          Maintenant si au lieu de te réjouir de cette possibilité qu'offre une distribution parfaitement libre tu préfères grogner libre à toi.
          • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

            Posté par . Évalué à 4.

            duuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuh !

            je ne grogne pas. je trouve juste extrêmement affligeant qu'on puisse se tripoter la nouille sur ça. c'est au dela du pitoyable, vraiment.


            demain, Ubuntu Keyboard Edition proposera de choisir son clavier et en sera FIÈRE.
            • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              y'a quoi qui existe comme distro qui installe et configure entièrement une stack LAMP complète lors de l'installation du système ?
              Je sais pas, je demande juste. OpenSUSE peut-être ? Mandriva Server ?
              • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                Sans oublier que ça pourrait plaire aux décideurs pressés et améliorer la visibilité de Linux dans les non-linuxiens. Je peux vous dire qu'Ubuntu a sacrément changé la vision de Linux dans mon entourage (les vrais gens). Linux for human beings, comme dirait l'autre.
              • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

                Posté par . Évalué à 6.

                à une époque (1999) elles ont fleuri comme des champignons, on les trouvait en version boiboite dans tous les magasins d'informatique.

                la présentation commerciale était la même que les distributions dédiées pour faire des firewalls, certaines étaient dérivées de distributions connues.

                exemple, "Red Hat Secure Web Server 2.0", 1998

                http://stllug.sluug.org/meeting_notes/1998/1217/
                et
                http://stllug.sluug.org/meeting_notes/1998/1217/installation(...)


                alors bon, des In about 15 minutes, the time it takes to install Ubuntu Server Edition, you can have a LAMP server up and ready to go. This feature, exclusive to Ubuntu Server Edition, is available at the time of installation, ah ah ah.
                • [^] # Re: opposition ubuntu/debian ???

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  N'importe quelle mandriva....

                  Suffit de cocher la case php+mysql (réseau/publication doit suffire), et tu a ton apache+php5+mysql5.

                  Y a même phpMyAdmin installable au passage, c'est dire...
                  (seul phpMyAdmin est dans contrib)
  • # Arf ma patate !

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    Dans mon entreprise, on a encore qq serveurs en mode "patate" (Potato).
    Suivant le type d'application, la migration ne me semble pas obligatoire.
    Exemple :
    Un serveur SGBD sans acces externe (l'acces vers "le monde exterieur" se fait par un serveur web sur une autre machine qui elle est a jour)


    Aucune remarque a faire sur le dernier paragraphe, il y a suiffisament de trolls dans la nature ...

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.