Journal Deux études, deux visions différente l'innovation et la compétitivité en Europe

Posté par .
Tags : aucun
0
16
déc.
2005
(Ce journal n'est pas vraiment sur les logiciels libres mais on verra qu'on s'en rapprochera ...)

Il y a quelques jours, IDC sortait une étude commanditée par la BSA (Business Software Alliance). Dans cette étude, on apprenait que 4000 nouveaux emplois et 2.6 milliards de $ de croissance économique sont promis à la Belgique, et ce en réduisant de 10% le piratage de logiciels entre 2006 et 2009. Pour la France, c'est 30000 nouveaux emplois et 13.7 milliards de dollars de croissance de promis !

Bien que connaissant "qui" se cachent derrière la BSA, je me suis dit que, finalement, cette lutte incessante contre la piraterie informatique ne pourrait qu'être tout bénéfice pour les logiciels libres. Aux exceptions des logiciels spécifiques à certains métiers, les logiciels libres ont maintenant toutes les capacités pour s'imposer dans l'industrie (amha ; et il y a des logiciels qui ne sont que libres pour certains métiers). Donc, finalement, obliger les gens à se mettre en règle de licences, c'est aussi, en quelques sortes, les obliger à se poser des questions de coûts et de dépendances vis-à-vis des fournisseurs. Et, peut-être que l'idée d'une migration vers (ou de rester avec) les logiciels libres peut entrer en ligne de compte.

D'un autre côté, une étude sur l'innovation et la compétitivité européenne, menée par PricewaterhouseCoopers pour le compte du Ministère des Affaires économiques néerlandais, présente la future loi européenne sur les brevets comme une menace particulière pour l'industrie des TIC en Europe. L'étude prend comme exemple le régime de protection plutôt modéré mis en place autour du protocole IP, du www, de Linux, ... qui a permis de maintenir une industrie logicielle "compétitive et innovante" tout en limitant les freins à l'entrée de nouveaux acteurs sur le marché. Or selon l'étude, la nature même des brevets pourrait tuer le rythme des innovations en matière de technologies de l'information et de la communication. En conclusion, cette étude identifie également dix progrès technologiques importants potentiels et recommande à l'Union Européenne d'abaisser les barrières d'entrée sur le marché des TIC et d'encourager l'investissement et la standardisation.

Linux, interopérabilité, standardisation, position sur les brevets, ... Voici un autre son de cloche. Voici les liens, pour vous faire votre propre opinion :
- L'étude d'IDC (sur le site de la BSA Belgique) : http://www.bsa.org/belgium-french/press/newsreleases/Belgium(...)
- L'étude d'IDC (sur le site de la BSA France) : http://www.bsa.org/france/press/newsreleases/Etude-BSA-IDC-2(...)
- L'étude de PricewaterhouseCoopers : http://www.interface.ulg.ac.be/EtudePwC.pdf (PDF 1.8Mo)
  • # C'qui y a d'bien...

    Posté par . Évalué à 7.

    Dans cette étude, on apprenait que 4000 nouveaux emplois et 2.6 milliards de $ de croissance économique sont promis à la Belgique, et ce en réduisant de 10% le piratage de logiciels entre 2006 et 2009. Pour la France, c'est 30000 nouveaux emplois et 13.7 milliards de dollars de croissance de promis !


    ... c'est qu'en réduisant de 100% l'usage des logiciels propriétaires et en les remplaçant par des logiciels libres, il y a moyen pour la France de créer 300 000 nouveaux emplois, d'obtenir 137 milliards de dollars de croissance, mais en plus d'économiser des milliards d'euros en licence, qui pourront ainsi être avantageusement réinvestis dans le but d'améliorer la compétitivité des entreprises, la qualité des produits, d'augmenter les salaires, de financer la recherche, mais aussi accroître l'activité économique et provoquer par effet domino l'embauche d'encore plus de personnes !

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.