Journal Microsoft est-il en train de se suicider ?

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
Tags :
22
27
juil.
2012

Je discutais aujourd'hui avec mon épouse, dans la voiture, de l'étonnante "stratégie" actuelle (ou absence ?) de Microsoft.

Car enfin, quel développeur peut aujourd'hui faire confiance aux technos Microsoft ?

Après avoir tué les Windows Forms avec le super projet Silverlight, c'est Silverlight qui semble dégager progressivement au profit de Javascript/HTML/CSS (très grossièrement hein).

Bon, c'est pas top pour les personnes qui ont perdues du temps sur les technos en question, mais normalement en matière de meurtre de technos Microsoft fait ça proprement : la techno est déprécié au profit d'une nouvelle mais on la laisse accessible pour ceux qui ne veulent pas perdre leurs compétences chèrement acquises et/ou maintenir de l'existant.

Mais là, l'annonce est saisissante (si elle se confirme) :

Fuite du SDK de Windows Phone 8

D'après ce lien, non seulement Silverlight ne sera pas du tout dispo pour du dev sur Windows Phone 8… mais Javascript serait absent !

Là je ne comprends plus du tout quelle est la stratégie de Microsoft.

Ça c'est pour les développeurs.

Mais qu'elle est le gros du public de Microsoft ? Les joueurs et les personnes qui veulent un "ordi à la maison comme celui du bureau" ou ceux qui n'ont pas les moyens de se payer un mac mais ne veulent pas (ou ne connaissent pas) Linux.

Les joueurs : ils veulent du steam ou sont sur console. Mais un récent billet m'apprends qu'il y a une mésentente entre Steam et Windows 8.

Les usagers : Le passage de XP à Vista/7 fut dur (alors que c'est quasiment la même chose), je n'imagine même pas la découverte du mix Metro/Interface-Classique-sans-menu-démarrer …

Franchement, si je voulais tuer ma boîte je n'y prendrai pas mieux.

Si vous pouvez éclairer ma lanterne, je suis preneur.

  • # Ah les rumeurs...

    Posté par . Évalué à 9.

    Info sure No1: MS a deja annonce que les softs WP7 tourneraient sans probleme sur WP8
    Info sure No2: Il y a plein de javascript dans les softs WP7

    Je te laisse en tirer la conclusion qui s'impose.

    A part ca, j'espere que tu ne vas pas nous faire un journal a chaque fois qu'un gugus poste qqe chose de totalement non verifie sur un forum, ou sinon il va falloir mettre linuxfr sur un cluster massif.

    • [^] # Re: Ah les rumeurs...

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Hum, je n'ai pas le souvenir d'avoir fais des tonnes de journaux fondés sur des rumeurs…

      Certes les applis WP7 tourneront sur WP8 (encore heureux…), mais le problème c'est celui-ci : pourquoi se risquer à apprendre de nouvelles technos si c'est pour apprendre leur abandon dans 5 ans ?

      Et puis il reste le problème Steam, et celui du passage de XP/7 à 8 (Metro etc.) pour l'utilisateur "occasionnel".

      Je tiens à préciser que je ne souhaite pas faire du gros troll anti-Microsoft, j'ai déjà défendu Mono ici-même autrefois (c'est dire !).

      Mon interrogation est réelle, je ne comprends vraiment pas ce que fait Microsoft en ce moment.

      • [^] # Re: Ah les rumeurs...

        Posté par . Évalué à 7.

        Je n'ai pas dit que tu en as fait des tonnes, je parlais du futur :)

        Quel abandon ? Tu peux toujours utiliser Javascript dans WP8, apprendre Javascript/HTML5/CSS n'a pas ete en vain c'est certain. Seuls les APIs dispo changent.

        Quel est le probleme de Steam pour l'utilisateur ? Aucun au contraire meme je dirais. Pour les developpeurs de jeux ? Aucun, ils ont toujours un appstore et ont l'assurance d'atteindre tout le monde plutot que seul ceux qui ont Steam installe. Seul Valve a un probleme potentiel en ayant un concurrent.

        Le passage de XP/7 a 8 il va pousser un peu oui, on a va avec Office et son ribbon que ca n'a pas vraiment ete un probleme, tout comme les gens passent de iPhone a Android et vice-versa. Sinon, passer de XP a 7 n'a absolument rien de dur, tous les fondamentaux sont les memes, simplement parce que l'UI change de couleur et de transparence ne va pas perdre tout le monde, faut pas exagerer non plus.

        • [^] # Re: Ah les rumeurs...

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Oui, c'est juste, j'ai sans doute vu un peu trop noir.

        • [^] # Re: Ah les rumeurs...

          Posté par . Évalué à 5.

          avec Office et son ribbon que ca n'a pas vraiment ete un probleme

          Hum, j'en connais plein qui sont resté sur la version d'avant le ribbon car ils n'aiment pas du tout le ribbon!

          XP/7 je suis d'accord: les changements sont assez mineurs.

        • [^] # Re: Ah les rumeurs...

          Posté par . Évalué à 3.

          tous les fondamentaux sont les memes, simplement parce que l'UI change de couleur et de transparence

          Oui et tiens, la non-activation de la barre de lancement rapide (pour mettre en avant le concept d'application épinglé, que tout le monde ne comprends pas, je sais j'ai migré des utilisateurs) Et encore la manip chiante pour "activer" cette quicklaunch… ca serait bien s'il ne fallait pas la refaire toutes les 2 semaines parceque "ca disparait" !?

          De l'ordre de "la couleur et de la transparence", t'as du rater un épisode, non ?

          Et c'est qu'un exemple, hein, ceux qui veulent un menu classique ? ya plus l'option…

          • [^] # Re: Ah les rumeurs...

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Sans parler du refus d'installer des pilotes non signés dans les versions 64-bit (pourquoi seulement celles-là d'ailleurs ?), une grosse claque dans la gueule aux développeurs de pilotes libres …

            • [^] # Re: Ah les rumeurs...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Y'a beaucoup de pilotes libres sous windows ? (c'est une vraie question)

              By all that you hold dear on this good Earth, I bid you STAND, MEN OF THE WEST!

              • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                Posté par . Évalué à 1. Dernière modification le 29/07/12 à 23:32.

                Pas "beaucoup" au sens du nombre mais il y en a qui sont important pour pas mal de monde, et les pilotes ne sont pas forcément des pilotes conçus pour la prise en charge d'un matériel quelconque.. par exemple, Truecrypt. Personnellement je considère le chiffrage de l'ensemble du DD comme quelque chose qui devrait être un standard pour tout le monde, surtout sur les laptops qui peuvent être volés très facilement et pour fonctionner Truecrypt est obligé d'installer un driver signé.

                Cela dit, il EST possible d'installer un driver non signé dans la version 64 bits de windows mais faut presser F8 quand le PC démarre et choisir l'option, et c'est un choix à répéter après chaque boot sinon si le pc démarre sans intervention il chargera plus les drivers non signés.

              • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                Posté par . Évalué à 2.

                Déjà, les pilotes VirtualBox, tant comme guest que comme host.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Ah les rumeurs...

              Posté par . Évalué à -4.

              • Pourquoi seulement celle-la ?

              Parce que sinon ca peterait plein de pilotes existants, resultat quand la version 64bit est sortie la regle fut telle depuis le debut et vu qu'aucun driver n'existait avant on ne cassait rien

              • grosse claque ?

              Non, rien n'empeche d'installer un driver si tu le veux vraiment, faut simplement qu'il soit signe (par MS ou autre) et si c'est pas signe par MS installer le certificat qui va bien d'abord histoire que le kernel 'fasse confiance' au driver.

              • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                faut simplement qu'il soit signe (par MS ou autre)

                en gros il faut que MS ou autre veuille bien me le signer, et j'imagine qu'il faut payer pour ça.

                et si c'est pas signe par MS installer le certificat qui va bien d'abord histoire que le kernel 'fasse confiance' au driver.

                Donc payer un organisme d'autorité de certification. Aucun développeur indépendant de logiciels libres ne peut ou ne voudra se permettre cela, sauf s'il fait du business avec. Le gus dans son garage qui veut implémenter LUKS+LVM+ext4 pour windows est coincé, et il faut passer par des hacks immondes pour y arriver quand même, sans garantie qu'ils resteront fonctionnels à l'avenir.

                • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                  Posté par . Évalué à -2.

                  Aucun besoin de payer qui que ce soit, tu peux te creer ton propre certif gratuitement et l'installer. Le monde libre pourrait creer sa propre autorite de certification tiens si ils le voulaient, ou chaque dev pourrait creer la sienne.

                  Faut simplement que le driver soit signe par une autorite auquel l'ordinateur a confiance. Et il n'y a aucun risque qu'ils ne soient plus fonctionels a l'avenir, comme les drivers libres pour x86 le prouvent.

                  • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    Dans ce cas j'ai du mal à comprendre la situation du développeur de FreeOTFE. D'après lui il faut forcément débourser 450 euros pour obtenir un certificat valide pour 3 ans, qui permet de signer un pilote pour l'installer dans Windows. Il a peut-être raté l'info qu'il peut faire lui-même son propre certificat, sinon je ne vois pas …

                    • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                      Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 31/07/12 à 00:55.

                      C’est très simple : le certificat payant permet d’installer le driver sans être emmerdé, et ce n’importe où. Sans celui-ci, le dev de ton driver peut très bien faire sa propre autorité de certification et créer un certificat, mais chaque utilisateur devra l’installer à la main dans le gestionnaire de certificats de Windows avant de pouvoir utiliser le driver.

                      C’est très exactement la même problématique que CAcert/autorités de certifications payantes pour le web. Avec CAcert c’est gratuit, mais l’utilisateur doit par lui-même installer le certificat racine derrière pour que ça marche.

                      D’ailleurs, je pense que tu devrais pouvoir utiliser CAcert pour signer ton driver…

                    • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                      Posté par . Évalué à -2.

                      http://www.nat32.com/nat32v2/htm/driver.htm

                      Le gars de FreeOTFE en parle sur sa page : les test signatures.

                • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                  et j'imagine qu'il faut payer pour ça.

                  On est bien d'accord : ça n'a rien à voir avec le libre.

                  • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Je parle de hacking, libre ou pas. De la possibilité de se faire soi-même son driver pour windows 64-bit sans devoir payer pour cela. Le mec qui a payé le droit d'utiliser son ordinateur sous la forme d'une licence Windows devrait pouvoir programmer dessus comme bon lui semble.

                    • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                      Posté par . Évalué à -1.

                      Et il en a tout a fait le droit et la possibilite, tu crois que les drivers ils sont developpes comment ? Les gars nous envoient chaque compilation 50 fois par jour et on leur retourne le driver signe pour qu'ils l'essaient ?

                    • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 2. Dernière modification le 31/07/12 à 08:56.

                      Je parle de hacking, libre ou pas.

                      Je te cite : "une grosse claque dans la gueule aux développeurs de pilotes libres". Ou comment retourner sa veste quand on se rend compte qu'on a écrit une grosse connerie avec toujours de gros préjugés sur Windows sans rien y connaitre.

                      Le mec qui a payé le droit d'utiliser son ordinateur sous la forme d'une licence Windows devrait pouvoir programmer dessus comme bon lui semble.

                      Je n'ai pas testé (j'avoue : je ne fais pas de pilotes Windows), mais d'après pBpG suffit de créer un certificat racine à soit même et l'installer. Rien de difficile pour qui sait créer un pilote.

                      Bref, encore un préjugé. Ici le seul problème est qu'un mec diffusant un pilote qu'il veut installable "partout" dont trouver 450€ sur 3 ans : si son projet est utile, il les trouvera. Et surtout, ça n'a absolument rien à voir avec le libre ni le hacking d'ailleurs. Oui, ça peut être criticable, moins pour avoir une crédibilité, il faudrait critiquer objectivement.

                      Note : ta critique, je l'ai aussi sur LinuxFr et le web : j'ai un mega-warning de sécurité quand j'essaye d'accéder à LinuxFr avec Chronium ou Firefox (que du libre), le libre met exactement la même barrière (faut importer un certificat des plus bizarres, non validé par l'éditeur de l'OS ou navigateur) quand il cherche la sécurité. Bizarre, ou alors normal. Bon, c'est quand que les fournisseurs de certificats "gratuits" se font valider par les navigateurs? Ont-ils peur sur leur sécurité?

            • [^] # Re: Ah les rumeurs...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              , une grosse claque dans la gueule aux développeurs de pilotes libres …

              Voit pas le rapport : un développeur de pilotes libres est un développeur, et à ce titre peut demander un certificat pour signer.
              Ca n'a juste rien à voir, libre ou pas libre, ce n'est pas le problème du tout.

              Ou comment accuser Microsoft de ce qu'on a envie, sans regarder vraiment le "problème".

      • [^] # Re: Ah les rumeurs...

        Posté par (page perso) . Évalué à 7.

        En même temps, apprendre des technos pour en changer 5 ans aprés, c'est un peu la même chose partout. Tu parles de console dans le journal, mais c'est le cas sur une console. Tu prends django, ou rails, ça a évolué depuis 5 ans. Tu regardes firefox et xul, c'est pareil. Certes, les grands principes changent pas, mais c'est aussi le cas de la programmation en général.

        ( et je pense pas que pbpg dit que tu as lancé des rumeurs, juste que la communauté linuxfrienne en général devrait pas en lancer trop, enfin tel que je l'ai compris )

        • [^] # Re: Ah les rumeurs...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Oui c'est vrai pour les technos.

        • [^] # Re: Ah les rumeurs...

          Posté par . Évalué à 1.

          Tu cites django mais y'a pire, c'est le langage de programmation lui même, python, qui oblige à changer des tonnes de code avec le passage à python 3 ( python 2 est abandonné et n'évoluera plus à part mis à jour de secu/bug ).

          Au moins un dev chez MS qui utilise du csharp il ne va pas devoir revoir en fonte la totalité du code. Pour faire passer un truc comme Django à python 3 il ne suffit pas de passer 2to3.

          • [^] # Re: Ah les rumeurs...

            Posté par . Évalué à 4.

            Au moins un dev chez MS qui utilise du csharp il ne va pas devoir revoir en fonte la totalité du code.

            La fonte c'est un peu has-been, il vaut mieux des matériaux composites.

            • [^] # Re: Ah les rumeurs...

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Pour la cuisine j'ai pas trouvé meilleur rapport qualité/durée/prix.

              • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                et sans doute meilleur pour la santé (y'a que du fer qui passe dans la bouffe, et le fer c'est pas dangereux).

                Mais on s'est beaucoup éloigné de l'informatique là :)

                By all that you hold dear on this good Earth, I bid you STAND, MEN OF THE WEST!

                • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                  Posté par . Évalué à 2.

                  et le fer c'est pas dangereux

                  Il me semble que l'on peut quand même souffrir d'un taux de fer trop important…

                  • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                    Non, l'organisme élimine le fer en surplus (sauf si on a une maladie génétique qui l'en empêche)

                    By all that you hold dear on this good Earth, I bid you STAND, MEN OF THE WEST!

                  • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                    Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                    Tu penses ça parce que ta poêle en fer made-in-China ne contient qu'un faible pourcentage d'atomes Fe et le reste en une distribution aléatoire de toute la table périodique et même plus.

                    --------------> [ ]

                    • [^] # Re: Ah les rumeurs...

                      Posté par . Évalué à 4.

                      Je me disais bien que c'était pas normal que mon wok brille dans le noir…

  • # Microsoft souffre de son histoire

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Le plus gros problème de Microsoft, c'est son histoire et plus particulièrement sa méthodologie qui pèse lourd.
    La compatibilité ascendante de Microsoft a été important dans son succès, de nombreuses applications des années 80 pourraient toujours (pour certaines) fonctionner aujourd'hui sans modifications. Il y a eu des ruptures mais très mineures et récentes (plus du support des applications 16 bits avec Seven, plus de DOS comme base depuis 2000/XP), etc. Après il y a eu d'autres modifications mais cela n'empêche pas les applications de fonctionner, d'où une compatibilité forte sans oublier le travail de Intel pour garantir cela avec ses processeurs.

    Le problème c'est que cela a un coût, la sécurité du système en prend un coup, la lourdeur du logiciel aussi (normal car il doit garder du code de 30 ans opérationnel !), l'interface évolue peu (depuis W95 jusqu'à W8, l'interface est globalement proche et sa logique de fonctionnement n'a pas bougé), etc. Pourtant en 20-30 ans, l'informatique a radicalement changé et de nombreux concurrents ont eu tenté d'autres choses en profitant de ces améliorations.
    Regardons Apple, ils ont changé d'OS à l'approche des années 2000 en passant de OS 9 à OS X qui a empêché la compatibilité de nombreuses applications, de même quand Apple est passé de PowerPC à Intel, etc. Ils ont fait de la compatibilité ascendante mais sur quelques années seulement et n'ont pas eu peur de lâcher prises, leurs évolutions étaient plus régulières.
    Et si tu regardes les systèmes libres c'est pire, compare KDE 1 et Gnome 1 avec leurs versions actuelles et c'est le jour et la nuit, pratiquement tout a changé. Mais ces évolutions sont le fruits aussi de rupture avec le passé et de nombreux utilisateurs ont protesté. Tout a un coût.

    Résultat, Microsoft souhaite rompre avec le passé avec une interface nouvelle, plus proche de la concurrence notamment pour les nouveaux périphériques. Ce nettoyage va avoir de nombreux gains pour la qualité finale du produit mais les pertes seront énormes au début car le passé est très long. C'est comme le passage de KDE 3 à KDE 4, au début tout le monde râlait car le produit été mal fait mais quelques versions plus tard ça allait mieux et beaucoup d' utilisateurs étaient contents du changement. W8 aura des critiques, beaucoup de critiques, mais s'ils continuent à réaliser cette rupture jusqu'au bout, leur produit pourrait gagner en qualité. Il faudra quelques versions.

    Notons que Microsoft n'est pas le premier éditeur de logiciel à abandonner des technologies ou des logiciels pourtant importants dans leur stratégie. Google, Apple et Microsoft ont par le passé essuyé beaucoup d'échec de certains produits et technologies, le cas de Silverlight n'est d'ailleurs pas le pire…

    • [^] # Re: Microsoft souffre de son histoire

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Oui, je sais tout cela, c'est d'ailleurs la raison pour laquelle j'avais trouvé Windows 7 particulièrement judicieux.

      Windows 7 (ou Vista) conserve un fonctionnement proche de XP, mais a trouvé des astuces pour régler les problèmes de sécurité (dossiers virtuels), et améliorer l'ergonomie sans perdre l'utilisateur (jumplist, mix dock/barre des tâches, mini-tiling etc.).

      Seulement là, je dois avouer mon étonnement face à la suppression du bouton démarrer qui ne semble pas avoir grand intérêt, et la surcouche Metro qui est totalement inutile sur Desktop et dédouble artificiellement les applis (deux Internet Explorer quand même !).

      C'est vraiment la conjonction de tout cela (côté techno, côté appstore/steam, côté GUI) pour un seul et même produit (Windows 8) qui me fait penser que soit Microsoft a une idée de génie, soit il se tire une balle dans le pied (voire la tête). Et quand bien la stratégie sur le long terme serait géniale, il faudrait encore qu'elle prenne ! Car aujourd'hui il y a l'Apple qui amène du monde chez lui avec son iPhone.

      • [^] # Re: Microsoft souffre de son histoire

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        L'iPhone est un smartphone, il ne concurrence pas Windows 8. Les Mac eux concurrencent Windows 8 mais malgré l'augmentation des parts de Apple dans ce segment, Microsoft a du temps avant de perdre sa place de leader et peut se permettre quelques Windows ratés…
        Car Windows 7 est un succès et très apprécié des professionnels et particuliers, c'est le nouveau XP, du coup si W8 ne prend pas, ils se rabattront sur W7 (voire quelques Mac OS X) comme les gens ont fait avec Vista en restant sur XP (et demandant des XP).

        Si tu regardes bien, Windows va devenir un OS avec une interface similaire sur téléphone, tablette, ordinateur et console de jeux. Cette synergie importante pourrait à terme être judicieux, en attendant que ça soit fignolé, il y aura des œufs cassés et des critiques. Si tu regardes bien, Apple fait la même chose, OS X reprend de plus en plus d'éléments de iOS. À la différence de Microsoft, leurs transitions sont plus douces et moins visibles d'un seul coup. L'avantage est que Microsoft va plus vite dans cette voie là et si cela fera mal au début, ils auront de l'avance à la fin.

        Je ne sais pas après si c'est une bonne idée et si cela va marcher mais les éditeurs tendent vers ce marché (Apple, HP, Microsoft et Google), donc que Microsoft le fasse n'est pas réellement surprenant, ce qui est surprenant c'est que c'est la première fois qu'ils font une telle rupture dans leur histoire.

        • [^] # Re: Microsoft souffre de son histoire

          Posté par . Évalué à 3. Dernière modification le 28/07/12 à 17:24.

          Pour avoir testé la beta publique de Windows 8 je peux affirmer qu'il est en tout point identique à Windows 7 dans un usage desktop traditionnel, mis à part la disparition du menu démarrer.
          Il est aussi beaucoup plus rapide (démarrage, arrêt, comportement général..).
          Windows 8 ne sera pas un échec. De toute façon quant à la disparition du menu démarrer, ce n'est pas vraiment un problème : les apps qu'on utilise le plus sont tenues dans la barre des tâches qui est devenue un dock avec W7, et pour lancer une app qui n'y est pas la méthode la plus rapide est la même qu'on soit sous W7 ou W8 : touche windows, écrire le nom de l'app, taper entrer. Plus rapide que fouiller des menus. Je fais pareil sous Mac avec spotlight et linux avec les divers launchers, ou la ligne de commande avec &.

          Windows 8 est fantastique car on pourra utiliser des tablettes x86 ayant une interface confortable via metro, puis brancher un clavier et une souris si on veut utiliser le desktop traditionnel sur son bureau. C'est le meilleur des deux mondes.

          Le problème de Windows 8 n'est pas d'ordre technique mais plutôt politique : les devs ne peuvent pas concevoir de logiciel avec l'interface metro sans passer par l'app store. C'est une saloperie venue du monde Apple. Je suis complètement hostile à ce genre de pratique.

          • [^] # Re: Microsoft souffre de son histoire

            Posté par (page perso) . Évalué à -1.

            les devs ne peuvent pas concevoir de logiciel avec l'interface metro sans passer par l'app store.

            C'est vrai sur Windows Phone, mais c'est faux sur Windows 8 :

            http://blogs.msdn.com/b/windowsstore/archive/2012/04/25/deploying-metro-style-apps-to-businesses.aspx

            • [^] # Re: Microsoft souffre de son histoire

              Posté par . Évalué à 5. Dernière modification le 29/07/12 à 14:49.

              Tu ferais mieux de lire tes propres liens avant de sortir de telles affirmations.

              Some business users might not use a PC that supports enterprise sideloading. Common reasons for this are that the edition of Windows that their enterprise uses doesn’t support this, or the IT admins do not manage the PC. This scenario is becoming increasingly common with the growing trend of personal devices used for work.

              C'est réservé aux entreprises.
              Donc oui, on ne peut pas vendre ou même distribuer gratuitement une app à destination du grand public en dehors de l'app store.

              C'est pareil que la politique d'Apple pour son iPad… sauf que là on parle de Windows sur des PC.

              • [^] # Re: Microsoft souffre de son histoire

                Posté par (page perso) . Évalué à -3.

                Oui c'est limité mais ca reste possible. Madame Michu pourra probablement pas, par contre les pro pourront ainsi que les geek développeurs. Bref, on peut tout à fait ne pas aimer politiquement cette solution, mais globalement ca ne va pas enmerder grand monde (à part les pirates, que ca enmerdera jusqu'au jailbreak :)).

  • # Il n'y a que moi que ça choque ?

    Posté par . Évalué à -7.

    "Je discutais aujourd'hui avec mon épouse, dans la voiture, de l'étonnante "stratégie" actuelle (ou absence ?) de Microsoft."

    • [^] # Re: Il n'y a que moi que ça choque ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Son épouse est peut être une geekette ? Spèce de sexiste!!!! (hi hi, histoire de relancer un troll de 300 commentaires pour ce journal)

    • [^] # Re: Il n'y a que moi que ça choque ?

      Posté par . Évalué à 10.

      Avec la mienne, je discute de financement, de recrutement, de stratégie commerciale, etc, d'une entreprise d'informatique.
      Je ne vois pas où est le problème du journal. Par contre je vois bien le tient (mais pour éviter 300 commentaires, je ne le décris pas (ha, zut, raté)).

    • [^] # Re: Il n'y a que moi que ça choque ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Ce qui choque, c'est l'absence d'une information cruciale :
      qui tient le volant ?
      [ ] JB en personne
      [ ] son épouse
      [ ] leur chauffeur

  • # Bof

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    En fait c'est surtout que tu ne comprends pas grand chose des technos MS.

    • Windows Forms est un framework "historique" (2002) pour faire des IHM classiques dans les applications Windows. Ce Framework est toujours supporté, même dans la dernière mouture de Visual Studio 2012.
    • WPF a ensuite été introduit (2006/2007) pour faire des IHM "riches" (Framework vectoriel, animations, basé sur le langage XAML). Concurrent des WinForms si on veut.
    • Silverlight est apparu comme un sous-ensemble de WPF avec pour unique mission de concurrencer Flash dans le navigateur, et pas du tout pour concurrencer les WinForms qui n'ont jamais fonctionné dans une page web. Il va proprement disparaître comme le concurrent qu'il ciblait et c'est tant mieux.
    • MS a proposé une autre variante de WPF/Silverlight pour WP7 : toujours la même techno, une grosse partie des API en commun, mais des spécificités mobile.
    • Avec Windows 8, ils font un reset : on écrase tout, y compris feu Win32/MFC & co, pour proposer un modèle unifié, WinRT, accessible en C#, en C++ et en Javascript/HTML. Mais ca reste une techno dans la lignée de WPF/Silverlight : même langage (XAML), Framework très proche.
    • Windows Phone 8 sort et utilise lui aussi WinRT : on retrouve donc toujours les mêmes technos sous-jacentes (XAML & co), c'est donc très proche du Silverlight sur Windows Phone 7, avec des possibilités en plus (nouvelles API, DirectX), un langage en plus (C++).

    Bref pour les développeurs qui ont sauté le pas WPF/Silverlight sur PC/web, ils peuvent réutiliser leurs compétences sur Windows 8 et Windows Phone 7/8 et sont tout sauf perdus, bien au contraire. Le bouleversement est surtout pour les "vieux" qui codaient encore en MFC & co.

    Les joueurs : ils veulent du steam ou sont sur console.

    Les joueurs en ont rien à branler de steam. Si tu leurs proposes un concurrent à Steam qui fait la même chose, ca leur ira tout autant. Si Valve panique, c'est parcque le Store de Windows 8 est un concurrent direct de Steam.

    • [^] # Re: Bof

      Posté par . Évalué à 5.

      Les joueurs en ont rien à branler de steam.

      Ça dépend de la somme que tu as dépensé en licence dedans, ça dépend si Microsoft fournit l'infrastructure communautaire avec son store, ça dépend si il y a des fonctionnalités de sauvegardes dans le cloud, ça dépend si tu as des serveurs dédiés fournis par le store, ça dépend si c'est multi-utilisateurs et multi-postes, ça dépend etc.

      et j'ai hate de me faire du L4D2 sans à avoir besoin d'une machine windows à côté :)

      • [^] # Re: Bof

        Posté par . Évalué à 9.

        s/ça dépend/moi président de la république/i

      • [^] # Re: Bof

        Posté par . Évalué à 0.

        Certainement pas, car ton Win8 x86 continuera de faire tourner Steam, donc tu ne perds rien.

  • # Facile

    Posté par . Évalué à 9.

    Suicide est un grand mot, ils savent que même en faisait le truc le plus mauvais du monde, ils en tireront des millions grâce à la vente liée. Face à eux ils ont Apple bien trop cher pour les trois quarts des gens, et un Linux qui ne représente que 1%.

    Par contre ce n'est peut-être pas une bonne idée de tuer le PC, vu que c'est justement le secteur qu'ils tiennent fermement. Dans le monde tes tablettes ils risquent en effet de se faire très mal.

    • [^] # Re: Facile

      Posté par (page perso) . Évalué à 7.

      Microsoft a un grand allié, l'inertie. Les DSI ont aujourd'hui quelques OS, dont Microsoft, et investissent là-dessus.
      Et en plus, depuis une dizaine d'années, les fusions d'entreprises ont été une bénédiction pour Microsoft : les DSI voulant limiter le nombre d'OS à gérer, on a presque de partout Microsoft et un Unix/Linux.
      Même si Microsoft fait des choses idiotes, ils garderont une grosse part de marché.
      Comme on disait dans les années 80 "on n'a jamais viré un DSI qui avait choisi IBM".
      Et aujourd'hui Microsoft.

      Je précise que je ne fais pas partie (mais alors pas du tout) du fan-club de Microsoft.

      2015 : Microsoft découvre SSH

  • # Microsoft’s Lost Decade

    Posté par . Évalué à 4.

    http://www.vanityfair.com/business/2012/08/microsoft-lost-mojo-steve-ballmer

    At the center of the cultural problems was a management system called “stack ranking.” Every current and former Microsoft employee I interviewed—every one—cited stack ranking as the most destructive process inside of Microsoft, something that drove out untold numbers of employees. The system—also referred to as “the performance model,” “the bell curve,” or just “the employee review”—has, with certain variations over the years, worked like this: every unit was forced to declare a certain percentage of employees as top performers, then good performers, then average, then below average, then poor.

    “If you were on a team of 10 people, you walked in the first day knowing that, no matter how good everyone was, two people were going to get a great review, seven were going to get mediocre reviews, and one was going to get a terrible review,” said a former software developer. “It leads to employees focusing on competing with each other rather than competing with other companies.”

    L’article contient quelques inexactitudes techniques, donc je ne sais quel crédit lui accorder en ce concerne les passages sur l’organisation de la boîte, mais ce n’est pas la première fois que je lis ce genre d’histoires à propos de l’organisation de MSFT.

    Depending on the time of day, the French go either way.

    • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

      Posté par . Évalué à -3.

      Ce truc est un petit torchon ou il oublie notamment de dire que la grosse majorite des grosses boites US dans la technologie (ainsi que de nombreuses autres) fonctionne de maniere similaire. Un systeme base sur la performance, relatif aux collegues.

      Ce systeme est la depuis des annees et des annees, y compris lorsque MS etait sans sa periode faste (fin des annees 90) et n'a jamais ete un probleme en lui meme.

      • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        C'est pas l'avis de tout le monde ( http://stevegall.wetpaint.com/page/Human+Resource+Management ).

        Et je bosse dans une boite à priori US, et j'ai pas le souvenir d'avoir un système similaire à ce qui est décrit. On m'a pas demandé de juger mes collègues, mon chef ne fait pas des classements pour savoir qui est le moins bon.

        Et j'ai pas le souvenir non plus d'avoir entendu grand monde en parler dans d'autres boites avant de lire l'article sur slashdot.

        Ceci dit, prenons l’hypothèse que ça soit pas une cause de problème chez Microsoft.
        Qu'est ce qui pourrait expliquer les soucis tel que :
        - le retard de Vista
        - le choix de microsoft de prendre autre chose que windows CE pour les tels
        - le fait que ça soit vu comme étant moins cool que Apple
        etc, etc, parmi les problèmes décrit dans l'article ?

        • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

          Posté par . Évalué à 3.

          Facebook, Google, Amazon, etc… te demandent de juger tes collegues.

          Evidemment tu ne vas pas en entendre parler avant Slashdot, combien de societes font autant de bruit que MS dans le monde de la technologie quand elles petent ? Google et Apple potentiellement et ca s'arrete la.

          J'ai un mal fou a voir le lien entre le systeme de compensation et Vista/CE/moins cool qu'Apple , quel rapport ? Genre c'est le seul probleme (en imaginant que c'est un gros probleme) et il est responsable de toutes les erreurs chez MS ?

          Ce papier est un vrai torchon, exemple :

          The towels returned, but the bitterness about cost-cutting didn’t end. Microsoft abandoned its gold-plated health-insurance plan—the enticement, some former employees told me, that had brought them there in the first place. Whiteboards grew scarcer. It even became harder to find office supplies.

          Tu lis ca, t'as l'impression qu'il y a eu un veritable scandale a propos de ces serviettes, qu'on n'a plus d'assurance et qu'on a rien sur quoi ecrire.
          La realite : quelque gens se sont plaints pour les serviettes et elles sont revenues, la plupart des gens n'en avaient rien a battre, on a toujours la meilleure assurance de tous les employeurs mais elle est simplement un peu moins meilleure que la competition qu'avant, et tout le monde a une whiteboard dans son bureau.

          E-mails flew around Microsoft, expressing dismay about the quality of Tiger. To executives’ disbelief, it contained functional equivalents of Avalon and WinFS.

          Totalement faux a tous les niveaux, deja personne ne parlait de Tiger, Apple n'etait meme pas sur les radars, ensuite Tiger (et meme Mountain Lion aujourd'hui) ne contient pas ce qu'il decrit, pour etre totalement precis aucun OS a ce jour ne contient d'equivalent a WinFS.

          Tu remarqueras qu'il ne dit pas un seul mot sur le fait qu'on a bouffe Nintendo et Sony avec XBox, que XBox Live est le service online le plus populaire de la planete dans son creneau, qu'avec cela on ecrase GoogleTV et AppleTV et depuis longtemps, que Kinect et le gadget electronique s'etant vendu le plus massivement, meme plus que l'iPad, que SQL Server / Exchange / Sharepoint / … sont chacun des business a plus d'un milliard de $, la suite de jeux Halo est le plus grand succes de l'histoire des jeux videos, que MS est le 1er a avoir unifie les systemes telephone/PC/tablette/serveur sur un OS unique, que Bing est techniquement au meme niveau que Google et lui donne des sueurs froides, …

          Tout cela cree dans cette 'lost decade', et pas un seul mot la dessus dans l'article…

          • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

            Posté par (page perso) . Évalué à 7.

            tu parles sans arrêt de "noter les collègues", mais c'est pas le point problématique. Le souci n'est pas de juger tes collègues, mais plutôt le fait que tu dois juger tes collégues ET le fait d'avoir un quota de bon, moyen et pas bons dans l'équipe. Comme indiqué dans l'article, et celui que j'ai donné, c'est le noeud du problème car tu sais que même en étant très bon, tu peux finir comme étant "mauvais". Je suis même tombé sur un article ( http://www.forbes.com/sites/robertsher/2012/07/10/the-case-for-stack-ranking-of-employees/ ) comparant ça aux jeux olympiques, expliquant que la compétition dans le sport donne des performances exceptionnels, ce qui est sans doute vrai, mais qui oublie une chose, c'est que si je suis coureur de sprint, je peux pas changer d'employeur pour devenir coureur de sprint ailleurs. ( ie, il est invalide de comparer un environnement ou personne ne peux partir et un ou les gens partent ).

            Quand au lien, vu qu'il ne te saute pas au yeux, c'est que selon l'article, le système favorise la compétition entre collègues plus que la coopération, et que ça a des impacts sur les produits car cela favorise la rétention d'information, à ne pas travailler avec meilleur que soi, etc. De plus, si tu regardes, depuis la publication de l'article sur Vanity Fair, d'autres article sur le stack ranking sont apparus, comme celui ci, qui décrit les problèmes qu'il a causé chez General Electric : http://www.forbes.com/sites/petercohan/2012/07/13/why-stack-ranking-worked-better-at-ge-than-microsoft/

            Je note ensuite, que tu ne réponds pas vraiment à la question à savoir sur quoi on peut imputer les soucis décrit dans l'article si c'est pas sur l'ambiance à Microsoft du au système de notation. Par exemple, un ancien codeur qui est parti décrit tout ça comme étant très bureaucratique : http://moishelettvin.blogspot.fr/2006/11/windows-shutdown-crapfest.html et c'est aussi une chose qu'on retrouve dans l'article ( l'anecdote sur le mec qui regarde le building se construire ).

            Tu ne semble pas non plus remettre en cause le fait que le système de stack ranking est impopulaire ( car visiblement, il aurait du disparaitre si j'en crois http://seattletimes.nwsource.com/html/microsoft/2003004687_microsoft19.html )

            • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

              Posté par . Évalué à 0.

              Le quota de bon/moyen/pas bons est quelque chose de peut-etre plus codifie chez nous, mais c'est quelque chose qui est fait presque partout : tu vas au final regarder ton equipe (au sens large, pas la petite equipe de 5) et te dire que tu n'as de maniere statistique certainement pas que des super stars. Ca se fait dans plein d'entreprises, dans certaines de maniere codifiee, dans bcp d'autres de maniere sous-jacente. Le manager va regarder un gars et se dire "il fait du bon boulot, mais pas aussi bien que son voisin, sa prime sera plus basse".

              La competition entre collegues, je suis sur que ca se produit a certains endroits, mais a mon avis pour d'autres raisons. Pourquoi ? Parce qu'au final si cette collaboration te permet de faire avancer ton projet alors tu y gagneras au moment de la perf review. Collaborer avec d'autres fait partie des elements juges dans le systeme de review (j'en sais qqe chose je suis chef d'equipe) : quelqu'un qui est super bon techniquement, mais qui ne sort jamais de son bureau et que tout le monde trouve chiant a bosser avec, il va se choper un mauvais score. Le gars qui a une super idee, mais qui avance lentement car il refuse de bosser avec les autres --> moins bon score que celui qui avance plus vite car il collabore, etc…

              Ce torchon ne decrit pas quels sont les elements utilises pour juger les gens, ce qui evidemment cache une grosse partie du systeme.

              De nouveau, le systeme n'est certainement pas parfait, et il est probablement un peu injuste dans quelque cas, mais le systeme ideal il n'existe pas. Est-ce le meilleur ? J'en sais rien, mais ce n'est certainement pas un systeme horrible.

              Quand a l'ambiance, ca fait 12 ans que je suis la, je connais des centaines de gens dans la boite, quelque dizaines sont des amis avec qui je parles de tout, le stack ranking ne fout pas une ambiance de merde, les gens en ont l'habitude, savent comment cela fonctionne. Comme tout systeme ils ont leurs questions, certains ont leur doutes dessus, mais il n'y a absolument pas un sentiment generalise disant que ce systeme est pourri.

              La bureaucratie ? Je te dirais qu'il y a certainement plus de bureaucratie qu'il y a 10 ans oui, la quantite de bureaucratie varie selon les equipes par contre, il y en a plus dans Windows que chez les "startup teams" ou la ca peut bouger tres vite, car les decisions dans Windows ont un facteur risque bcp plus eleve (ca affecte un OS utilise par 1 milliard de gens hein et c'est la vache a lait de la boite…).

              • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                Je ne doute pas qu'un grand nombre d'entreprises fonctionnent avec du stack ranking. Je ne pense pas que les employés le vivent bien de manière générale.
                Pour parler de ce que je connais, ce système est en place chez Michelin, et les effets pervers sont particulièrement visibles et correspondent à ce qui est décrit dans les articles cités plus haut : compétition entre collègues, intérêt de l'entreprise complètement oublié, léchage de bottes des autres managers, et démotivation totale des salariés à qui on a expliqué que "tu as fait du bon travail mais je te note pas comme tel parce que j'ai trop de bons dans l'équipe".

                Il est exact que statistiquement on s'attend à avoir, dans une équipe d'une certaine taille, une distribution donnée de bons, de moyens et de mauvais. Cependant ce n'est vrai que passé une certaine taille (pas valable pour 10 ou 20, je parie), ce n'est vrai que si l'équipe a été sélectionnée aléatoirement (si tu mets toutes les superstars ensemble tu n'auras pas par magie une star qui se transforme en mauvais), et surtout c'est une observation pas un objectif. Quand on affirme que "dans ton équipe, il y a au moins 2 mauvais", on affirme qu'une propriété statistique qui est vraie en moyenne doit être toujours exactement vraie sans quoi l'équipe est anormale.

                En réalité cette propriété devrait être un outil de visualisation qui permet de repérer les équipes qui sont meilleures ou moins bonnes que les autres, pour constater soit que le manager est biaisé (trop gentil ou trop méchant), soit que les compétences dans l'équipe sont effectivement déséquilibrées par rapport au besoin. Avec du stack ranking, on se contente d'affirmer que toutes les équipes sont parfaitement équilibrées, et donc on se cache joyeusement les yeux sur le fait qu'il existe des équipes de bons ou de mauvais (parfois volontairement constituées par les RH).

                À force de transformer les outils de visualisation en outil de contrôle (objectifs sur le nombre de mauvais, objectifs de temps de réalisation d'une tâche), on déresponsabilise des salariés. Cela les empêche de faire leur travail correctement (puisqu'ils n'ont pas droit de dévier de l'objectif), et les démotive car on les traite comme un ouvrier qui serre des boulons à l'usine… à ceci près qu'en parallèle de cette infantilisation des cadres, on explique à qui veut l'entendre que l'usine fonctionne mieux si on responsabilise les ouvriers (Toyota Production System) !

              • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                Posté par . Évalué à 5.

                La seul fois ou j'ai vu du stack ranking c'était chez TI. Chaque équipe devait "fournir" 2 "low performer", pour les virer (plan social de fin 2008). Or dans certaine équipe, il y en avait plus et d'en d'autre, pas du tout. Donc, des gens relativement bon, ont été viré. On peut imaginer l'ambiance, pour ceux qui reste( "même en étant bon, on peux se faire virer, il vaut donc mieux bosser dans une équipe de mauvais" !, donc un chef d'équipe a presque intérêt à embaucher des personnes très moyennes).

                "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  Ce système est clairement imparfait et peut provoquer le ressenti que tu décris. Mais il a l'avantage d'être proche du terrain : tu es jugés sur ton travail, par des personnes qui te côtoient au quotidien.

                  Vouloir avec une vision à l'échelle de la boîte pour ne pas avoir ce effet bonne/mauvaise équipe, sur des équipes qui ne font de toute façon probablement pas le même boulot donc difficilement comparables, c'est prendre le risque de juger sans vraiment connaître la valeur des personnes (trop de distance).

                  En fait, que proposes-tu ?

                  • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                    Posté par . Évalué à 5.

                    Pour faire quoi ?

                    Si c'est pour estimer la valeur des gens, il est inutile de prévoir un quota automatique de 2 personnes "low performer".

                    "La première sécurité est la liberté"

                • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                  Posté par . Évalué à -2.

                  De nouveau, tout depend de comment c'est implemente.

                  Deja, la maniere dont cela a ete fait chez vous visiblement etait sacrement negative : virer des gens. Ce n'est pas ce qu'on fait ici, on ne vire pas les gens en bas de la chaine automatiquement.

                  Ensuite, il faut voir la taille de l'equipe, on fait ce qu'on appelle du "rebalancing" ici : chaque groupe fait son ranking, ensuite on prend les stacks de plusieurs groupes, on compare les gens la dedans et on recree une stack, et ca monte comme ca de maniere piramydale.

                  Ce systeme de nouveau n'est pas parfait, mais est-ce qu'il contient des problemes grossiers ? Non, le rebalancage fait qu'un groupe tres fort ne va pas automatiquement se retrouver avec des mauvais. Mon team par exemple n'avait personne dans la moitie negative, d'autres teams en avaient plus que la proportion theorique.

                  • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                    Posté par . Évalué à 3.

                    C'est toujours un problème de détourner un instrument de mesure pour en faire un instrument de contrôl. Dans certaine boite, j'ai même vu des systèmes de bug track parallèle car les personnes se faisaient pourrir sur le nombre de bug dans le système officiel. Il tenait compte du nombre de bug et non du temps de correction, qui est bien plus représentatif de la qualité de code.

                    "La première sécurité est la liberté"

          • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

            Posté par . Évalué à 2.

            pas un seul mot sur le fait qu'on a bouffe Nintendo et Sony avec XBox

            Mais bien sûr. La Xbox s'est vendue à 67 millions d'unités, soit bien plus que la Wii et ses pauvres 96 millions. À moins que tu ne considères comme un succès le fait d'avoir apporté l'écran bleu aux consoles avec le RRoD ?

            Je note d'ailleurs que tu parles comme beaucoup de marketeux : tu dis « Xbox » et non pas « la Xbox », comme si c'était une personne et plus un objet.

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

              Posté par . Évalué à 1.

              http://www.thedailyshow.com/watch/mon-january-25-2010/supreme-corp

              Depending on the time of day, the French go either way.

            • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

              Posté par . Évalué à -3.

              Va demander a Nintendo combien d'argent ils font avec leur 96 millions de Wii aujourd'hui (va voir leur leurs comptes sur l'annee, ca en dit long), et compare combien d'argent MS fait avec sa XBox 360, qui a permis de vendre des millions de Kinect et a des souscriptions constantes a son reseau XBox Live.

              Le nombre de consoles vendues c'est tres loin d'etre le facteur le plus important, parce que les Wii aujourd'hui elles sont pour beaucoup au placard, alors que les XBox et PS3 rapportent de l'argent constamment a Sony et MS.

              Quand a tes delires sur la maniere dont je nommes la console, franchement c'est risible, t'as rien d'autres a trouver qu'imaginer ce que je peux penser selon la maniere dont j'appelles une console ?

    • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      L’article contient quelques inexactitudes techniques

      Lesquelles pour info ? (j'ai pas encore tout lu)

      By all that you hold dear on this good Earth, I bid you STAND, MEN OF THE WEST!

    • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour rigoler un peu, c'est exactement le système qui se met en place actuellement dans le secteur public. Pour plus de renseignements, fouinez un peu sur le internet avec les mots-clés RGPP et PFR (Prime de Fonction et de Résultats).

      Plus sérieusement, est-ce que c'est bien, est-ce que c'est mal… ? C'est compliqué, mais je vais essayer de faire une synthèse…

      Il y a deux grandes catégories de motivation pour faire un travail. La motivation endogène et la motivation exogène.

      • la motivation endogène, c'est l'amour du travail bien fait, se faire plaisir au travail, l'impression d'être utile aux autres…
      • La motivation exogène, c'est les brouzoufs qu'on reçoit en échange de son travail. Et plus on en reçoit, plus on est motivé

      Et les études montrent deux choses:

      • La motivation endogène est plus puissante (et moins coûteuse) que la motivation exogène
      • Plus vicieux, si tu augmentes la motivation exogène, la motivation endogène disparaît. Si on te paie pour faire ce que tu faisais gratuitement, c'est que ce n'est plus une tâche aussi noble qui méritait qu'on se sacrifie pour elle.

      Le problème, c'est que la motivation endogène ne se décrète pas. Un pompier bénévole a pour des raisons évidentes une motivation endogène. Apple, avec son côté quasi-religieux peut pour l'instant compter sur des zélotes prêts à tout pour évangéliser leur prochain. Je suis sûr qu'on trouverait une foule de gens prêts à payer pour travailler dans un Apple Store. Mais si ils venaient à perdre le feu sacré, ils devraient se résoudre à utiliser la motivation exogène.

      Microsoft, bien que j'ai rencontré quelques vrais croyants, ne peut pas vraiment compter là-dessus. En l'absence de fanatiques, il faut bien s'appuyer sur cette bonne vieille motivation exogène et donc rémunérer les gens en fonction de leur performance supposée. Et ça implique donc un dispositif de compétition où les plus productifs doivent être repérés pour être mieux rémunérés que leur voisin.

      Pour finir, que faut-il en déduire pour l'administration ? Que à tort ou à raison, le gouvernement (enfin les gouvernements de droite précédents qui l'ont mis en place, mais je ne pense pas que l'actuel veuille revenir dessus) semblait croire que la motivation endogène (le supposé sens du service public) avait largement disparu, s'il avait jamais existé un jour. Il fallait donc la remplacer par de la motivation exogène.

      Est-ce vrai ou faux ? Je n'ai pas la réponse. Ce que l'on peut dire, c'est que c'est coûteux et que le retour en arrière est difficile, la motivation endogène ne se recréant pas si l'on baisse les salaires.

      • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

        Posté par . Évalué à 3.

        Les études récentes semblent monter que la motivation par l'argent devient nul dés lors qu'il y a "assez" d'argent pour que la personne puisse oublier les problèmes d'argent. D'ailleurs, à un certain niveau de revenu la performance diminue devant le stress de perdre les primes.

        Les 3 axes de motivation dont j'avais entendu parlé était :
        * l'expertise : tout le monde veut exceller dans un domaine, sinon comment expliquer les personnes qui apprennent la musique pour eux-meme.
        * la reconnaissance social, ou comment expliquer que le secteur hospitalier supporte autant de contrainte RH mais continu son boulot tout de même.
        * La liberté dans son travail, c'est le fameux vendredi "libre" de google, ou tout la voie de responsabilisation des ouvriers.

        http://www.youtube.com/watch?v=dgKKPQiRRag

        "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

          Posté par . Évalué à 1.

          Oui, ces questions sont extrêmement compliquées (pour plus de détails, regarder aussi http://fr.wikipedia.org/wiki/Probl%C3%A8me_principal-agent )

          Une anecdote amusante et plus tout à fait dans le monde du travail. Une crèche israëlienne rencontrait des problèmes avec des parents qui arrivaient en retard pour récupérer leur enfant. Ils ont eu l'idée d'instaurer une amende pour les parents retardataires. Ca a été contre-productif, les parents se sont sentis déresponsabilisés, se disant qu'ils auraient qu'à payer l'amende, et se sont mis à arriver encore plus souvent en retard. L'histoire ne dit pas ce qui se serait passé si la sanction avait été la confiscation de l'enfant…

          • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

            Posté par . Évalué à 5.

            Ca a été contre-productif, les parents se sont sentis déresponsabilisés, se disant qu'ils auraient qu'à payer l'amende, et se sont mis à arriver encore plus souvent en retard.

            C'est que le montant de l'amende était certainement trop bas. Après ça reste une mauvaise idée en effet, car injuste, tu es riche tu peux te permettre d'arriver en retard, pauvre tu peux pas…

            Je suis pour que le montant des amendes (toutes) soit proportionnel au revenu. Il me semble que c'est le cas en Suisse.

            Parce que si on prend un exemple tout con, une amende de 35 € pour stationnement gênant, l'employé au salaire minimum (voir à mi-temps) va la sentir passer. Pour un directeur de service qui touche dans les 5000 € ça sera déjà nettement moins dissuasif.

            Après tout le montant d'une n'amende n'est corrélé ni à la valeur de quoi que ce soit ni à la loi de l'offre et de la demande. Le seul but de cette amende est de dissuader les gens d'enfreindre les lois. Or le fait que le montant soit fixe est une inégalité criante entre riches et pauvres (une de plus).

          • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

            Posté par . Évalué à 4.

            Les gens ont simplement compris l'amende comme un moyen de payer les heures de garde supplémentaires.

            "La première sécurité est la liberté"

        • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

          Posté par . Évalué à -2.

          Le systeme qu'on a n'est franchement pas un systeme de motivation par l'argent.

          Comme tu dis, des qu'il y a assez d'argent, ca devient moins important, et ici tout le monde gagne bien sa vie.

          La motivation ici est que les gens veulent etre au top, c'est pas vraiment la taille du bonus qui compte (quoique un peu quand meme, faut pas delirer), mais c'est le fait de savoir qu'ils sont dans le top de l'equipe. T'en as evidemment qui s'inquietent d'etre en bas, mais la plupart du temps ces gens la ont raison de s'inquieter et savent pourquoi ils s'inquietent. Il y a toujours des exceptions evidemment car le systeme n'est pas parfait, mais de nouveau, on regarde cela sur l'ensemble.

          • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

            Posté par . Évalué à 2.

            Je serais curieux de savoir comment les bonus sont calculés. J'en ai vu très rarement dans les équipes de R&D.

            J'imagine que le salaire typique pour un ingé de 5/10 ans d'expérience est de l'ordre de 90k$/an ?

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

              Posté par . Évalué à 1.

              J'imagine que le salaire typique pour un ingé de 5/10 ans d'expérience est de l'ordre de 90k$/an ?

              LOL?

              Si ils payaient leurs devs experimentes a ce niveau la (incluant bonus + SO), ils retiendraient pas grand monde longtemps. Histoire d'avoir quelques chiffres, regarde les lignes SDE, SDE II et SDE senior.

              Pour info, la majorite des offres d'emploi que je vois passer pour des boites de taille moyenne autour de Boston, c'est $95-120k et j'ai moins de 6 ans d'experience reelle (et seulement ~2 aux US). C'est pas forcement representatif du salaire moyen d'un dev, mais j'imagine pas MS embaucher des devs au rabais (vu le parcours pour etre embauche chez MS ou Google, je vois mal accepter un salaire inferieur).

            • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

              Posté par . Évalué à -1.

              Les employes ici sont tous assignes un "niveau", typiquement pour les gars en R&D ca va de 59 ou 60 pour les juniors a 65-66 pour un gars bon avec 12-14 ans d'experience et un VP doit etre genre 70 je pense.
              Le salaire de base pour un gars sortant de l'uni est de l'ordre de $80-90k environ, les bonus dependent du niveau, plus ton niveau est haut, plus le bonus est important en pourcentage du salaire, et ce pourcentage que tu recois au final depend de ton stack ranking. Bref pour un bas niveau disons que ca peut aller de 0 a X% et dans les niveaux plus haut mais pas tout en haut ca peut monter jusqu'a 2-3*X% du salaire et dans les niveaux hauts ca peut devenir plus important que ton salaire. Quel pourcentage tu recois dans la fourchette 0-X de ton niveau depend de quel score tu recois a la perf review.

              Je donnes pas le X car je sais tout simplement pas si j'ai le droit de le donner (et non c'est pas une augmentation lineaire de niveau a niveau, je sais pas trop comment ils decident des pourcentages max par niveau)

              • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                Posté par . Évalué à -2.

                Oh, et je n'ai evidemment pas inclus les actions de la boite qu'ils donnent aussi, selon un meme systeme que les bonus. Le salaire total c'est : salaire de base + bonus + stocks (+ tout ce qui est assurance, abonnement de bus, acces gratuit a un des plus gros centres sportifs du pays, etc…)

                • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                  Posté par . Évalué à 2.

                  En France, on est bien content avec 50k€/an après 10 ans de dev :/

                  "La première sécurité est la liberté"

                  • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                    Posté par . Évalué à -2.

                    D'un autre cote le cout de la vie n'est pas le meme entre le non-Paris et les USA, la France n'est pas si cher, mais clairement il y a un fosse.
                    Ce fosse existe d'ailleurs meme avec la Suisse. La-bas il me serait tout bonnement impossible d'avoir le salaire que j'ai maintenant sans etre genre directeur de la securite dans une banque et me taper un costard-cravate et des meetings chiants a longueur de journee(et je ne serais probablement meme pas bon a ce job donc inutile d'y penser). Il y a peut-etre Google Zurich mais je ne suis pas sur qu'ils aient des groupes si gros/importants la-bas qu'il y ait de la place pour beaucoup de developpeurs/gars securite avec mes annees d'experience.

                    C'est je crois tout simplement du au fait que tout ce qui est gros developpement softs se fait aux USA, les boites dont le dev est le coeur de metier sont presque toutes la-bas et le manque de gens fait qu'ils se battent pour avoir les gens competents ce qui rime avec salaires eleves. En Europe le dev est plus un a-cote que le coeur pour la plupart des societes et la competition moindre (sans parler des differences de cout de la vie, Suisse excepte).

                    Et le monde de la securite en particulier est encore pire. Rien que ces 2 dernieres semaines je me suis retrouve avec 5 boites me contactant sur LinkedIn, venant de start-ups, monde de la finance qui developpe des softs en interne, societes faisant du HW/SW, … alors que je ne suis pourtant pas un gars avec mon nom dans toutes les conferences ou autre. C'est un peu l'Eldorado ici pour l'informatique (en imaginant que le candidat a un niveau correct), ca me fait un peu penser au dot-com boom d'ailleurs et je me demandes si ca va peter a un moment ou un autre.

                    • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                      Posté par . Évalué à 2.

                           "la France n'est pas si cher, mais clairement il y a un fosse."
                      
                      

                      Non, je crois que tu te trompes lourdement. Sur ce site, une personne disait qu'à niveau de vie égal, il faut compter 1€ pour 1$. Le logement est par contre moins cher au US, or le logement coute entre 30 et 50% du salaire, cela fait une grosse différence.

                      J'ai du mal à comprendre d'ou vient le fossé ? Il y a tout de même les 7 semaines de congé, vs 2 ou 3, non. Il faudrait connaitre aussi les salaires super-brute, pour connaitre les charges salariales US.

                      "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                        Posté par . Évalué à -4.

                        7 semaines ?!? Au commencement ou apres des annees ? Parce que la j'en ai 5 apres 12 ans et ai commence a 3, 7 est utopique ici. J'ai tout de meme l'impression que le cout de la vie est moins eleve dans une grande ville francaise (excepte Paris) que dans une grande ville US. Le logement aux US il est pas cher quand tu habites dans une banlieue hors de la ville, mais en ville ca monte vite, ici par exemple trouver un appartement de 1 chambre (= chambre separee avec un salon et une cuisine et salle de bain) a moins de $1400-$1500/mois est a peu pres impossible et Seattle n'est pas la ville la plus chere du pays, je ne connais pas tres bien le marche immobilier en France mais il me semble pas que ce type d'appartement coute 1500 euros par mois a part a Paris ou c'est probablement plus.

                        Au niveau net/brut en regardant ma feuille de paie je vois 25% mais ayant un bien immobilier avec un pret, mes interets sont deduits donc je pense que ca doit tourner autour de 30-33% d'impots soustraits au total.

                        • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                          Posté par . Évalué à 2.

                          5 semaines de congé payé classique + 10 jours de rtt, est assez courant, le chanceux ont encore plus de rtt (15 jours).

                          J'habite sur la cote d'azur et les prix ne sont pas loin de ceux de Paris. Genre 900€/mois pour un F2 de 40 m² ou 300k€ (achat) pour un F3 de 65m².

                          "La première sécurité est la liberté"

                      • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

                        Posté par . Évalué à 2. Dernière modification le 01/08/12 à 15:06.

                        De toute facon ca ne sert a rien de parler des US, chaque Etat a ses specificites.

                        En Floride :
                        - "TVA" de l'Etat de Floride : 7%
                        - Impots sur le revenu preleve par l'etat de Floride : 0.00%
                        - Impots locaux : 0.00%
                        - Retenues sur le salaire (Impots Federal + Social Security + Medicare) : ~21%
                        Pour un meme poste, et une meme enveloppe salariale mon salaire brut a fait x 1.5 et mon salaire net x2. Ma couverture sociale (~3500$/trimestre pour un couple) est payee par mon employeur et comprise dand l'enveloppe salariale.

                        J'ai un appart de 120m en plein centre ville a 5min de mon travail contre 55m en banlieue a 1h15 de metro. Salle de sport, piscines dans l'immeuble, internet/cable inclus, et aucune charge "variable" supplementaire.
                        A Paris le loyer representait 40% de mon salaire Net, ici plutot 35% sauf que mon salaire Net est aussi Net d'impots.
                        La plus grosse difference (pour moi), j'avais un taux d'epargne en France d'environ 15% de mon salaire, ici au moins 25%.

                        Apres NYC c'est plus rigolo, tu payes des impots a NYC, a l'etat de NY et finalement a l'Etat Federal. A NYC un appart deux fois plus petit que mon actuel sera quand meme 2 fois plus cher, donc a surface egale ~ x4.
                        Du coup a poste egal, competence egale on demandera un salaire deux fois plus important a NYC qu'a Miami, et pourtant le "niveau de vie" sera toujours plus faible a NYC.

                        Non 1€ != $1… au moins en Floride.

                        Edit: et j'ai aussi mes 5 semaines de conges payes et mes 2 a/r en France par an pour moi et ma femme payes par la boite.

          • [^] # Re: Microsoft’s Lost Decade

            Posté par . Évalué à 0.

            Tu comprendras bien évidemment qu'on ne croira pas sur parole cette vision bisounours des choses.

  • # Un article sympa à ce sujet

    Posté par . Évalué à 1.

    Salut JB,
    Tu n'es pas le seul à te poser des questions sur la stratégie de Microsoft, et pas uniquement au niveau technique d'ailleurs. Cf : http://www.vanityfair.com/business/2012/08/microsoft-lost-mojo-steve-ballmer

  • # Oui

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Microsoft est-il en train de se suicider ?

    Oui Microsoft est en train de se suicider. La raison est que la stratégie commerciale de Microsoft est basée sur la constitution de monopoles artificiels alors que la société s'est décidée pour une économie libérale. La position hégémonique dont Microsoft jouissait jusqu'à l'aube des années 2000 est déjà un peu mise à mal, lorsque l'idée qu'il ne sont plus indispensable aura fait son chemin, il vont prendre très mal.

  • # Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

    Posté par . Évalué à 6.

    Vendredi matin, atelier sur le développement d'une appli pour la boîte où je bosse….

    Contexte: Entre 10 et 20 000 employés et technos Microsoft jusqu'au slip (oui, je sais mais 1/ c'est une boite confortable 2/ j'essaie de m'échapper). Tout le monde sous XP avec installs plutôt manuelles, migration 7 en cours avec généralisation en 2013 avec de la télédistribution, de l'inventaire et de la gestion de parc dans tout les sens.

    Je suis donc invité pour la première fois à un atelier sur la conception de l'appli coeur de métier de la boîte. L'application qui sera utilisée au quotidien par les forces vives du groupe et qui va rester 5 ou 10 ans avec nous.

    Sont présents à cette réunion une bonne partie de l'équipe projet chez nous, quelques personnes d'autres équipes de chez nous, la (grosse) SSII qui développe l'application pour nous et un consultant Microsoft Consulting Services (Tarif indicatif: 1800 €/jour non négociable).

    On réfléchit à la refonte depuis 2 ans, et ils travaillent vraiment dessus depuis le début de l'année pour un déploiement en 2014. 100% à base de technos et progiciels Microsoft.

    Et je découvre en séance que tout est en Silverlight. Je lève le doigt pour dire "Euh, je croyais que Silverlight était abandonné dans Windows 8."

    Bon, alors c'est vrai qu'on ne passe à W7 qu'en 2013, mais justement l'idée de se doter d'une infra de télédistribution / inventaire / gestion de parc, c'est de pouvoir migrer rapidement. Donc rien ne nous dit qu'on ne migrera pas à W9 en 2016. Ou à des téléphones portables holographiques 3D. Donc déployer en 2014 une techno abandonnée depuis plus d'un an sur une appli qui doit rester sensiblement identique jusqu'en 2020 au moins, ça ne me paraît pas une riche idée.

    Moi, je m'attendais à ce que le consultant MCS me sorte une réponse de bon sens du style 'oui, mais rassurez-vous, Silverlight pourra toujours s'exécuter en mode de compatibilité W7" ou un truc du genre. J'étais persuadé que Microsoft avait prévu un chemin de secours, je voulais simplement savoir lequel.

    Non, le consultant MCS (1800 €/jour) me sort "Hein ? Silverlight est abandonné dans Windows 8 ?". Là, j'ai plus trop été sûr de moi (on paie ce type 1800 €/jour, quand même), mais un collègue à côté de moi a confirmé qu'il avait lu les mêmes infos. Le type à 1800 €/jour a pris le point pour m'apporter une réponse ultérieurement.

    Quant à moi j'ai écrit un mail à ma hiérarchie pour lui dire qu'il était hors de question de continuer le projet sur ces bases tant qu'on aurait pas une réponse claire sur l'impact d'une migration à Windows 8 sur le fonctionnement de l'application.

    Donc, si pBpG me lit et qu'il peut me donner une réponse plus claire et plus rapide que le consultant MCS à 1800 €/jour….

    • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Silverlight fonctionne très bien sous Windows 8.
      C'est dans la version "metro" de IE sous Windows 8 que les plugins (dont Silverlight et flash) ne tournent plus. Par contre dans la version "bureau" de IE, c'est comme sous WIn7.

      • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

        Posté par . Évalué à 1.

        Ca valait bien le coup de payer 1800 * "nombre de jours trop important" €.

        • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          En même temps le mec a réagit normalement : tu lui annonces un truc qu'il n'a forcement vu nul part puisque tout simplement faux. Donc il est logiquement étonné, et dans le doute te propose une réponse ultérieur. Tu voulais qu'il fasse quoi ? (indépendamment du prix)

          • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            tu lui annonces un truc qu'il n'a forcement vu nul part puisque tout simplement faux

            Mais bien sûr, tous les sites d'actualité informatique en ont parlé quand ça a été annoncé. C'est le genre de truc auquel les consultants de la boîte doivent être au courant pour justement expliquer la situation aux clients.

            « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

            • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

              Posté par . Évalué à -3.

              Tu as vu combien de trucs sont annonces sur MS a longueur de journee ? Si le gars passait son temps a se tenir informe de ca, il aurait jamais le temps d'apprendre a coder.

            • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              Mais bien sûr, tous les sites d'actualité informatique en ont parlé quand ça a été annoncé.

              Personne n'en a parlé puisque c'est tout simplement faux ! On lui annonce un truc dont il n'a pas entendu parlé, il se dit "j'ai peut être loupé une annonce récente", il botte en touche.

              • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

                Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                Ah mais, personne n'en a parlé : https://www.google.com/search?q=microsoft+abandonne+silverlight&ie=utf-8&oe=utf-8&client=ubuntu&channel=fs

                « Moi, lorsque je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache. » Raymond Devos

                • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

                  Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                  C'est assez drôle ton lien, suffit de lire les titres :
                  - "Microsoft abandonne (pas encore)" => 2010
                  - "La mort du flash et du silverlight" => LinuxFR
                  - "La fausse fin de Silverlight"
                  - "Microsoft abandonne Silverlight" => 2010
                  - "La fin du plugin Silverlight ?"

                  En gros que des rumeurs (titres racolleurs sous forme de question), des sources journalistiquement douteuses (LinuxFR), dont une partie date d'il y a 1 ou 2 an alors qu'entre temps des betas de Silverlight sont sortis, que Windows 8 est sorti et que Silverlight fonctionne dessus, ce que tout le monde peut vérifier.

                  Bref, des rumeurs, tu en trouveras toujours quand tu en cherches, c'est pas pour autant qu'à l'heure actuelle, Microsoft n'a pas du tout déclaré qu'ils abandonnaient Silverlight. Ils l'annonceront peut être demain, la semaine prochaine ou l'année prochaine, mais pour le moment rien. Et tu te doutes bien que c'est pas à un consultant officiel Microsoft que reviendra la primeur de l'annoncer.

                  • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

                    Posté par . Évalué à 3.

                    C'est assez drôle ton lien, suffit de lire les titres :
                    - "Microsoft abandonne (pas encore)" => 2010
                    - "La mort du flash et du silverlight" => LinuxFR
                    - "La fausse fin de Silverlight"
                    - "Microsoft abandonne Silverlight" => 2010
                    - "La fin du plugin Silverlight ?"

                    C'est pas du tout ce que j'ai :
                    - Microsoft has Abandoned Silverlight and All Other Plugins in Metro IE
                    - Future of Silverlight Question : The Official Microsoft …
                    - Microsoft may halt development work on Silverlight plugin after next …
                    - Microsoft may abandon Silverlight and .Net, developers worry …
                    - …

                    Mais je n'ai pas de compte Google, c'est plus facile d'être objectif.

                    Tu n'as pas l'air au courant que Google modifie ses résultats en fonction de ce qu'il sait déjà de toi ?

                    Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

                    • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

                      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

                      Rigolo cette manie de se focaliser sur la forme plutôt que sur le fond.

                      Oui google a l'air d'avoir remarqué que j'étais derrière une IP française et que la requête est en langue française. Ouahou. Je ne suis pas connecté à mon compte google. Je ne l'ai d'ailleurs jamais été sur l'ordinateur où je suis. J'ai essayé sur un autre ordinateur, j'ai les même résultats.

                      Les titres que tu mentionnent sont en anglais, mais le contenu est identique : des rumeurs ("may") mais aucun fait.

                      Donc encore une fois, plutôt que de pointer un lien Google, pointez moi un vrai lien qui dit que MS annonce la fin de Silverlight.

                      Un lien qui tend à prouver qu'il est encore vivant :

                      http://en.wikipedia.org/wiki/Silverlight

                      Oh dernière release il y a 2 mois, dernière release majeure en décembre dernier. Bizzare pour un produit abandonné.

                      Tiens Visual Studio 2012 RC sorti y'a 2 mois inclu en standard le SDK de silverlight 5 :
                      http://msdn.microsoft.com/en-us/library/hh266747(v=vs.110).aspx

                      Bizzare pour un truc abandonné qu'il fallait toujours téléchargé séparemment.

                      Pour le fait que Silverlight marche bien sous Windows 8, je vais carrement utilisé ton résultat Google, le premier lien "Microsoft has Abandoned Silverlight and All Other Plugins in Metro IE" :
                      http://www.infoq.com/news/2011/09/Metro-Plug-ins
                      "It should be noted that Flash and Silverlight will continue to run just fine using Internet Explorer in “desktop” mode. "

          • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Ben qu'il soit un tout petit peu plus sûr de lui et fournisse la réponse que tu viens de fournir.
            Et accessoirement, s'il sait pourquoi il est venu, c'est le genre de question qu'il aurait pu se poser plus tôt.

            Je ne sais pas moi, je suis consultant d'une grosse boite qui fait le buzz et qui suis facturé une fortune, j'essaie d'en savoir un peu plus sur le buzz que le pékin moyen.

            Cela dit, je trouve que c'est l'individu qui est fautif, pas la boite. J'imagine mal organiser des examens réguliers pour les consultants…

            • [^] # Re: Tiens, en passant, si pBpG travaille le dimanche...

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Ben qu'il soit un tout petit peu plus sûr de lui et fournisse la réponse que tu viens de fournir.

              Sauf que moi j'étais derrière mon PC : même si je me rappelle des annonces concernant Win8 et les plugins Flash/Silverlight non dispo en mode "metro", ce qui date au passage d'il y a maintenant presque 1 an, j'ai vérifié sur le web si y'avait pas eu un autre annonce entre temps.

  • # Saborder le PC pour promouvoir des plates-formes spécialisés et fermés

    Posté par . Évalué à 4.

    Microsoft sait qu'il a déjà perdu la guerre des smartphones. Avec Windows 8 il tente de créer son "Android" à lui avec pour marché le tactile et l'embarqué. Objectif ? Gagner de l'argent avec son market et sa régie publicitaire bien-sûr.

    Pour Microsoft c'est tout benef, non seulement sur ce marché le hardware verrouillé est la norme, mais en plus il va tirer via sa politique "labellisation" tout les constructeurs sur un marché de machines ARM ou de puissance moindre par rapport aux PC d'aujourd'hui.

    On dit que Steam critique Windows 8 à cause du market, mais pas que, Alors qu’aujourd’hui a peu près n'importe-quelle machine vendu dans le commerce peut faire tourner des jeux classiques, Microsoft tourne le marché de façon à rendre la vie difficile aux jeux classiques, pas forcement de clavier ni de capacité 3D très avancés sur l'informatique grand-public de demain, la fragmentation des technologies et des capacités hardwares est une galère pour les développeurs et une chance pour Microsoft qui pourra vendre sa plate-forme x-box aux casual gamers.

    Si ça marche tout va être plateformisé, la tablette pour la maison avec 100% des données dans le cloud, la console pour le jeu, une machine à écrire moderne et bien-sûr au hardware verrouillé pour le boulot…

    Steam aussi va dans ce sens, son intérêt récent pour Linux montre peut-être les prémices d'un "SteamOS" basé sur Linux et tournant sur du hardware performant et plus proche de ce qu'on connait aujourd’hui (écran séparé, clavier, souris…)

    • [^] # Re: Saborder le PC pour promouvoir des plates-formes spécialisés et fermés

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Microsoft tourne le marché de façon à rendre la vie difficile aux jeux classiques, pas forcement de clavier ni de capacité 3D très avancés sur l'informatique grand-public de demain, la fragmentation des technologies et des capacités hardwares est une galère pour les développeurs et une chance pour Microsoft

      Pour moi c'est exactement l'inverse : avec Windows 8, MS impose des pré-requis matériel fort, impose un modèle logiciel indépendant du hard (WinRT identique sur ARM et X86) et propose un canal de diffusion (le store) accessible à tous les éditeurs et à forte visibilité pour les clients.

      Bref, tout est fait au contraire pour attirer les éditeurs "classiques" de jeux vidéos.

      Le problème que tu décris (absence de clavier/souris), c'est pas vraiment un choix de Microsoft, c'est une évolution du marché : l'iPad a créé de nouveaux usages, MS adapte son OS en conséquence.

    • [^] # Re: Saborder le PC pour promouvoir des plates-formes spécialisés et fermés

      Posté par . Évalué à 1.

      Si c'est le cas, je ne vois pas ce qui empêcherait Steam de proposer une solution pour ces machines hyperconnectées à base de streaming. Les jeux tourneraient côté serveur et on ne streamerait que l'image et le son, les débits commencent à s'y prêter et j'ai vu passer des annonces de solutions de ce genre. Valve, avec son énorme catalogue et sa marque serait très bien placé pour prendre ce marché.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.