Journal La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
26
nov.
2003
Cher journal,

Je te prévient tout de suite, ca risque de troller sec. Ca me déplait franchement, pasque j'essaye de lancer une discution constructive, mais c'est relativement inévitable dans ces contrées.

J'ai longtemps été pas mal fan de gnome, il a beaucoups d'applications, graphiquement je le trouve plutot beau. Mais je trouve que pour programmer
c'est pas top: J'ai l'impression que c'est fait d'un assemblage plus ou moins heureux de libs récupérées a droite et a gauche, sans trop de cohésion.
Du coup je me suis tourné vers Kde, moins beau (a mon gout), mais plus aboutit et plus "clean" pour dévelloper (si on peu considérer qu'on peut faire du clean en C++ (apres reflexion, en C c'est pareil, 1 partout la balle au centre). Bref, aucun des deux desktops n'est parfait.

Maintenant je doit faire certains constats:
Kde est assez apprécié des utilisateurs, mais force est de constater que c'est Gnome qui a la faveur des distribs (chez redhat ils sont gnome a fond, chez SuSE ils étaient plutot Kde mais apres le rachat par Novell....) des éditeurs (java adopte le look'n'feel gtk, swt est bindé sur gtk, mono pareil, c'est compréhensible vu les licences respectivement utilisées, mais bon) des développeurs (la derniere fois que j'ai regardé il existait plus de bindings de langages sur gtk que sur qt, c vrai que c plus facile de se plugger sur du c que du c++)

Bref, ca me fait mal au coeur de dire ca, mais j'ai peur que Kde/Qt se fasse un peu submerger alors qu'il n'a techniquement rien a envier a son confrère Gtk/Gnome.

Alors je vous laisse débattre, me donner votre opinion, me rassurer peut etre, parce que les 2 Desktops ont assez de qualités pour etre au premier plan, et ce serait dommage d'en laisser un de coté.

Au pire, on peut toujours se dire: bah on fait des thèmes communs aux deux, on améliore leur compatibilité, et puis tant pis si on loade 15000 bibliothèques qui font plus ou moins la meme chose, de toute facon, la ram et le Ghz ca vaut plus tres cher.

Merci d'avoir lu ces quelques lignes.
  • # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

    Posté par  . Évalué à 1.

    Moi je trouve ça très paradoxal ce que tu dis car Gnome a opté pour privilégier le développement alors que Kde a plutôt misé sur le Desktop et maintenant je lis le contraire.

    C'est sur que Kde dispose d'outils apparemment intéressants et très pratiques pour développer et cela de plus en plus, je ne peux pas juger d'avantage car je n'ai pas fait de programmation sous Linux.

    Personnellement, je penche pour Kde, que je trouve bien plus pratique ainsi que Konqueror qui est vraiment un logiciel exceptionnel selon moi.
    Maintenant, mon jugement est peut-être étriqué car je ne me suis jamais vraiment investi dans Gnome, j'ai eu un coup de foudre immédiat pour Kde.
    • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      J'aurais tendance a dire que Gnome offre une grande ouverture et une grande liberte pour les developpeurs, alors que Kde propose un environnement de developpement tres homogene.

      C'est pour ca que des projets comme Mono ou Gecko vont privilegier Gnome, alors qu'il est plus facile de developper rapidement une petite appli avec Kde (surtout si on doit se familiariser avec les API).

      A chacun de voir ou il est le plus a l'aise...
  • # Je pense que.....

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à -5.

    KDE roxor !!!!!!!!

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Du coup je me suis tourné vers Kde, moins beau (a mon gout), mais plus aboutit et plus "clean" pour dévelloper (si on peu considérer qu'on peut faire du clean en C++ (apres reflexion, en C c'est pareil, 1 partout la balle au centre). Bref, aucun des deux desktops n'est parfait.

    Gnome j'en fais avec la libglade, déjà c'est beaucoup plus propre puisqu'il n'y a pas de code pour generer l'interface. Ensuite j'en fais surtout en Ruby donc c'est assez clean :-)
  • # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

    Gnome est à mes yeux plus accessible. 90% des gens ont le thème par défaut de WinXP (Ah bon ? On peut changer ça ?). Sans compter ceux qui ont toujours le fond d'écran par défaut !

    Pour ces gens là, gnome est plus accessible.

    KDE peut en effet faire peur avec toutes ses options. Mais généralement quand un amteur arrive sous Linux, il s'y connait un peu et avait déjà customizé à fond son desktop windows. Il se tourne donc naturellement vers KDE.

    LEs 2 sont complémentaires..

    De toutes façons, FVWM roxor !
    • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

      Posté par  . Évalué à 9.

      Je fais parti des personnes qui ont parfois des difficultés avec les interfaces riches. Ca peut paraître bizarre avec environ 20 ans d'utilisation d'outils informatique. Par exemple, quand une interface graphique est trop riche, ma vue fatigue beaucoup plus vite (si quelqu'un a une idée sur la raison). Je fais aussi beaucoup plus de fausses manipulations et il me faut plus de temps pour trouver une icône.

      Je preferes Gnome car il est par défaut avec peu d'icônes. J'en rajoutes un peu pour l'utilisation quotidienne. De plus, le HIG est assez bien fait et les applications qui le suivent sont souvent agréable de mon point de vue.
      KDE manque (manquait car ils progressent) de contraste dans son visuelle. Ils ont aussi la manie de placer trop d'icônes sur chaque application. Bizarrement, il a fallu attendre le theme de RedHat (dont j'ai oublié le nom /o\) pour avoir un visuel plus utilisable venant de Gnome.
      La pire application de KDE, c'est Konqueror. Tant que cette application reste en mode navigateur, elle est bien. Mais lorsqu'elle devient un navigateur, explorateur du FS, terminal, etc .... au secours !!!! je commence à être perdu ! un croisement entre emacs et Word niveau ergonomie ! :(
      C'est dommage que KDE soit si difficile d'utilisation car le peu que j'ai regardé sur le FrameWork applicatif, il est vraiment bien mieux fait que Gnome (qui commence a rattraper son retard sur ce plan là).

      J'espère que les deux desktops sauront garder leur spécificité: KDE pour les utilisateurs qui veulent de la richesse, Gnome pour les utilisateurs qui ont besoin d'un max d'accessibilité. Le pire serait d'avoir chacun qui reprend de l'autre, tout le monde perdrait !
      • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        Je plussoie ardemment !

        Je trouve en effet Konqueror inutilisable par un réel débutant. Mais par contre, je suis certain que c'est vraiment un excellent programme pour les utilisateurs avancés.
        • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

          Posté par  . Évalué à 1.

          Je pense pas qu'il fasse être un utilisateur avancé, tu l'utilise au départ comme un simple "explorer like" puis tu découvre au fur et à mesure les petits bijoux qui s'y cache. Tant pis si tu ne l'utilise qu'à 10%
          vu que ces 10% représentent déjà tout ce que tu peut faire sous gnome
      • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

        La pire application de KDE, c'est Konqueror. Tant que cette application reste en mode navigateur, elle est bien. Mais lorsqu'elle devient un navigateur, explorateur du FS, terminal, etc .... au secours !!!! je commence à être perdu ! un croisement entre emacs et Word niveau ergonomie ! :(
        Tu confonds, il me semble, convivialité et ergonomie. La convivialité c'est le fait de prendre rapidement en main une application (ex: windows). L'ergonomie c'est le fait de rendre l'utilisation d'une application efficace lorsque l'on connais cette application (ex: vim ou emacs). Il existe aussi des applications conviviales ET ergonomique (désolé je trouve pas d'exemple...OpenOffice Writer ?).
        • [^] # ergonomie

          Posté par  . Évalué à 2.

          Pour être plus juste je dirais qu'une application ergonomique EST conviviale, ou du moins devrait l'être. Dans mes cours d'ergonomie la rapidité de prise en main et la possibilité d'apprendre intuitivement au fur et à mesure les fonctionalités avancées étaient des critères ergonomiques.
          Emacs n'est pas du trout ergonomique, vim non plus. Une vraie appli ergonomique n'a pas besoin d'être connue avant, elle se suffit à elle-même et contient les explications nécessaire à sa compréhension autant qu'à l'exploration de ses fonctions avancées (d'ailleurs un gros moins pour toutes les aides des applis KDE et GNOME qui se contente de dire "imprimer" c'est le bouton pour imprimer).
    • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

      Posté par  . Évalué à 1.

      "Gnome est à mes yeux plus accessible. 90% des gens ont le thème par défaut de WinXP (Ah bon ? On peut changer ça ?). Sans compter ceux qui ont toujours le fond d'écran par défaut !"

      J'ai installé une debian chez mes parents y a deux semaines (Situation: p200, fluxbox, leur premier linux, 10 ans de windows pour mon père environ).

      Première question d'une de mes ptites soeurs (12 ans) (juste avant de savoir comment on lance des jeux et msn) : Comment on change le fond d'écran ?

      De plus changer un thème sous windows est bien moins trivial que sous linux, ne serait-ce déjà par le fait que le nombre de thème installé par défaut soit assez ... réduit, et qu'il n'est pas évident d'en trouver des biens sans passer par des logiciels tiers (payant).

      Pour ne pas faire un hs total, je trouve que le plus important est de maximiser la compabilité entre gnome et kde, et je plussois d'ailleurs gaim pour s'intégrer aussi bien dans kde, ce qui n'était pas du tout le cas de kopete sous gnome lors de mes essais. (à moins que ce ne soit kde qui supporte mieux gtk que gnome ne supporte qt ? :) )
  • # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 0.

    (si on peu considérer qu'on peut faire du clean en C++

    Bah mince, mon éradiqueur de troll (écrit en C++ "clean" évidemment) vient de lancer un segfault (peut-être que ce troll était trop facile et trop évident ?).

    Bon, tant pis, ça sera pour la prochaine fois.

    ----->[]
  • # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

    Posté par  . Évalué à 2.

    moi tu vois, je pense que les icons et etc c'est que du "High Candy" Je roule slackware avec un PWM et je suis tres heureux, le codage et les scripts sont facilement executable!

    Think Slack!

    \m/
  • # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

    Posté par  . Évalué à 1.

    Pour ma part, en tant qu'utilisateur, je pencherais pour KDE car il contient beaucoup plus de fonctionnalité que GNOME. Voici quelques exemple qui concerne principalement le gestionnaire de fichier Nautilus, car le gestionnaire de fichier est, selon moi, une pièce maîtresse de base d'un bureau utilisateur :

    - un truc tout bête qui me manque sous GNOME dans Nautilius : lancer un terminal dans le dossier courant. Il est vrai que je peux faire un "Nautilus script" qui effectue cela et c'est ce que j'ai fait, mais ce n'est pas une fonctionnalité standard, tandis que ça l'est sous KDE avec Konqueror ;

    - si je veux créer un fichier dans le dossier courant de Nautilus, je dois là aussi faire un "Nautilus script" alors que sous Konqueror c'est déjà implémenté en standard ;

    - la gestion des signets pour le système de fichier est plate dans Nautilus : impossible d'organiser mes signets en arborescence pour les classer ;

    Ce sont des fonctionnalités basiques très simples, presque insignifiantes au premier abord, mais à l'utilisation, ça fait toute la différence pour moi. Et des exemple j'en ai encore d'autres (notament la gestion des types MIME et l'association des fichiers inintuitives de Nautilus).

    Mais malgré tout cela, je fais avec et j'utilise GNOME. Pourquoi ? Pour une raison toute simple : toutes les applications quotidiennes que j'utilise son basées sur GTK+ ou sur les librairies GNOME et ma machine n'est pas assez puissante pour me permettre d'avoir les libraries GNOME et les librairies KDE chargées en même temps sans ralentissements énormes : GVim, Mozilla et Mozilla Mail (avec son excellent filtre anti-spam), GFtp, GNuméric et Abiword (il m'arrive d'utiliser OpenOffice quand les formats passent mal), Gaim, XChat, GThumb, XMMS, GXine, GTop, Visionneuse de journaux système, Prises en compte des touches Multimédia, ...

    Si il existait des équivalents qui offrent exactement les même fonctionnalités sous KDE, j'utiliserais KDE. Si j'avais une machine plus puissante, j'utiliserais aussi KDE avec mes applications GNOME/GTK+ favorites. Mais ce n'est pas le cas.
    • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 2.

      Je voudrais pas être médisant mais là tu compares pas Gnome et KDE, tu compares Nautilus et Konqueror.

      Si tu veux des gestionnaires de fichiers sympas sous GTK+, tu peux utiliser rox ou xffm.
      • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        > Je voudrais pas être médisant mais là tu compares pas Gnome et KDE, tu compares Nautilus et Konqueror.

        Il me semble que mon post auquel tu réponds commence justement par : "Voici quelques exemples qui concernent principalement le gestionnaire de fichier Nautilus, car le gestionnaire de fichier est, selon moi, une pièce maîtresse de base d'un bureau utilisateur" Donc voilà pourquoi je prends une comparaison de Nautilus avec Konqueror.

        > Si tu veux des gestionnaires de fichiers sympas sous GTK+, tu peux utiliser rox ou xffm.

        Je cherche un bureau complet tel que GNOME ou KDE, je ne cherche pas à choisir X composants pour les assembler entre eux et perdre les avantages de l'homogénéïté et de l'intégration des applications d'un bureau. Si je dois lancer GNOME et ensuite utiliser Rox comme gestionnaire de fichier, Kedit comme éditeur de texte, XFSamba comme navigateur de réseau samba, Blackbox comme gestionnaire de fenêtre, Konsole comme terminal, (etc) ce n'est plus un bureau que j'ai, ce sont des pièces récoltées ici et là : je perds tout les avantages d'un bureau et ce serait comme utiliser un gestionnaire de fenêtre avec des applications récoltées ici et là que je dois configurer une à une. Et ce n'est justement pas ce que je veux.
        • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

          Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

          Oui mais non, tu le dis toi même : « Toutes les applications quotidiennes que j'utilise son basées sur GTK+ ou sur les librairies GNOME »

          C'est pour ça que je te propose d'essayer deux gerstionnaires de fichiers basées sur GTK+ afin de voir s'ils te conviennent.

          « Je cherche un bureau complet... »

          Et je suis d'accord avec toi.
          Avant j'utilisais Fluxbox comme gestionnaire de fenetres mais je trouvais pas ça assez homogème dans mon environement tout GTK+. Depuis que je l'ai remplacé par xfwm4 je suis heureux (ok, les tabs me manquent parfois).
          Maintenant je cherche à remplacer mon aterm par un terminal gtk (avec de l'unicode dedans, sans perdre la beauté de mon aterm comme l'assombrisement en inactivité et sans bouffer toute ma mémoire).
      • [^] # rox et xffm

        Posté par  . Évalué à 1.

        gestionnaires de fichiers sympas [...] rox ou xffm
        Bof, bof...

        Côté xffm, on trouve un peu à boire et à manger de l'arborescence du disque aux volumes montables en passant les "livres", l'aide en ligne et je ne sais plus quoi d'autres encore. Dans la même fenêtre sont confondues des vues thématiques (les éléments accessibles) et des vues contextuelles (actions possibles) du type des volumes à monter...
        Il aurait été tout de même plus simple, AMHA, de limiter le nombre de vues et de se reposer sur le contexte pour les spécialiser...
        Dernier point, mais c'est peut-être un bug, xfdevmount (ou je ne sais trop quoi) autorise le montage multiple de volumes... super pour les montages réseaux que l'on pensait avoir démontés avant que le serveur ne s'arrête...
        En résumé, je trouve qu'il s'intègre assez mal avec xfce

        Côté rox, c'est plus minimaliste et le principe d'une action contextuelle par défaut est très appréciable (monter un point de montage à l'ouverture, ouvrir un dossier standard, exécuter l'application -MIME- dédiée pour un fichier d'un type donné...) mais les menus contextuels sont trop exhaustifs par défaut. A mon sens, cela aurait été plus agréable d'étendre ces menux contextuels avec certaines touches : clic droit -> menu standard dépouillé, Ctrl + clic droit -> menu étendu, Alt + clic droit -> menu expert... par exemple)

        Pour les deux, il y a au moins une chose que je trouve rédhibitoire (même si je les utilise tous les deux avec xfce4 ;o) : l'abscence d'une vue de navigation (arborescente) conjointement à la vue de consultation (dossier courant)...

        Mais autant la critique est facile, autant l'art est difficille... ,o))

        PS: j'aimais bien nautilus mais sans environnement gnome (xfce4, que du bonheur) ça devient pénible de voir se charger le gnome-desktop pour pouvoir le lancer... faut sans doute que j'essaie la seconde usine-à-gaz konqueror
    • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Il me semble que la force de nautilus réside bien dans les scripts ...
      On peut presque tout faire du coup : graver des CD, créer une ISO, lancer un diaporama, prévisaliser un .tex en DVI, faire le ménage dans ses boites mail de visu, tout ce que l'on peut faire avec des scripts ...
      Les possibilités sont énormes mais elles sont peut être moins nombreuses par défaut. Il me manque peut être juste un bon support de raccourcis vers les scripts dans l'appli :/
      Note pour Nautilus 2.6 : les scripts n'ont pas disparu mais l'entrée dans le menu estdispo seulement quand le dossier de scripts n'est pas vide.
      • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        > Note pour Nautilus 2.6 : les scripts n'ont pas disparu mais l'entrée dans le menu estdispo seulement quand le dossier de scripts n'est pas vide.

        Je te rassure, c'est aussi le cas avec Nautilus 2.4.x :)
    • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 1.

      Tu compares une appli Gnome à une appli KDE.
      Tu préferes celle de KDE donc KDE est mieux même si pour les autres apllis tu préferes celles de Gnome ?
      Perso j'utilise Gnome sans Nautilus vu que bash (avec bash_completion) est le meilleur gestionnaire de fichier que je connaisse, donc le comparatif est sans appel :-)
      • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

        Posté par  . Évalué à 1.

        Soit. Vis à vis de tes besoins, je peux comprendre que tu préfères BASH + BASH completion. Mais puisqu'on parle de bureau complet, on est en droit de s'attendre à ce qu'il soit vraiment complet, homogène et intuitif, sinon ce n'est évidemment pas un bureau.

        À titre d'exemple, essaie de converti des proches de Windows à Linux en leur expliquant qu'il y a des bureaux sous Linux mais qu'un gestionnaire de fichier graphique, ça sert à rien puisque avac BASH + BASH Completion, tu peux faire beaucoup plus de chose ...
  • # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

    Posté par  . Évalué à 3.

    Je suis d'accord avec le fait que les desktops sont complémentaires (comme dit ci-dessus) mais il faut aussi penser qu'ils sont néanmoins "en concurrence".

    Personnellement j'utiliser WindowMaker, parce que je n'aime pas attendre pour qu'une appli se lance ou pour switcher entre les applis (Alt-TAB power :) : j'ai pas une bête de course (Duron900 / 256Mo) mais qui suffit largement à mes besoins : developpement C/C++,Python, Internet, bureautique (rapport & présentations, Enemy-Territory :), un peu de multmédia.

    Toutes les applis que j'utilise se comportent correctement et de façon cohérente au niveau du look & feel.

    Tout ça pour dire que même si les desktops sont de plus en plus performants, comprendre avec de plus en plus de fonctionnalités et de bidules, la simplicité plait toujours.

    ceci n'est pas un troll :) Merci
    • [^] # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 3.

      Personellement je trouve que la simplicité revient en force avec des projets comme Rox ou Xfce, qui certe ne jouent pas exactement dans le même crénau que Gnome ou KDE mais qui sont interessants et qui, bien que petits, sont des projets plutôt actifs au niveau de l'intégration des spécifs de freedesktop.
  • # Re: La guerre des Desktops aura-t-elle lieu ?

    Posté par  . Évalué à 2.

    simple, efficace et configurable à souhait: fluxbox/blackbox et hop là ! directe aux oubliettes kde et autre gnome..
    ;-)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.