• # 83,8 % de la part des énergies fossiles dans le bouquet énergétique

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 8 (+8/-1).

    La part des énergies fossiles dans le bouquet énergétique doit être remplacée par les énergies renouvelables afin d’atteindre les objectifs climatiques établis et de lutter contre le réchauffement climatique. De ce fait, les défis qui se dressent ne sont pas seulement d’ordre politico-économique, mais également d’ordre technique.

    L'article oublie également l'impossibilité physique de remplacer les 83,8 % de la part actuelle des énergies fossiles dans le bouquet énergétique, par de l'éolien ou du solaire. Donc la part des énergies fossiles dans le bouquet énergétique ne sera jamais remplacée par de l'éolien et du solaire.

    Enfin, qualifier l’intelligence artificielle et les énergies renouvelables de durables, me laisse sceptique. Si le vent ou le soleil sont bien durables, les collecteurs comme les éoliennes et panneaux solaires me le semblent beaucoup moins, ces collecteurs ont besoin d'énergies fossiles et de minerais pour être fabriqués (qui sont pas définition non durables, car le stock est donné une fois pour toute) et ne sont pas ou très mal recyclés. Même constat pour l’intelligence artificielle qui est basée sur le numérique, technologie très polluante et non durable pour les mêmes raisons.

    Travailler sur un projet qui vise à alimenter je cite « des flottes entières de voitures électriques garées dans des parkings d’entreprise » n'est pas un projet qui vise le développement durable, la voiture est un mode de transport non durable.

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.