Journal Keybase, un Discord/Slack like Open-Source mais centralisé

Posté par . Licence CC by-sa
10
19
sept.
2017

Allez encore un, décidément les logiciels de messagerie c'est quelque chose qui a le vent en poupe. Cependant, même si keybase possède un client open-source il risque de se faire souffler dans les bronches de part son aspect centralisé. On peut noter pourtant qu'il apporte un vent frais de chiffrement bout en bout ce qui manquait à Slack.

A la manière de Discord on réserve un salon sur un serveur et on y fait à peu près ce que l'on veut dans le cadre que l'éditeur a fixé. La cible visée n'est pas spécialement gaming, car le logiciel va plutôt chasser du côté de Slack peuplé de gens probablement assez mou pour se laisser avoir.

Tout de Go passons au langage derrière la bête qui pour le moment navigue en electron libre dans le milieu des messageries instantanées, tout est dit. Je ne suis pas développeur, je n'en ai pas les bases ni toutes les clés pour analyser correctement keybase mais, j'ai bien l'impression que c'est centralisé.

Pas sûr que celui-ci apporte grand chose mais qui ne tente rien n'a rien comme on dit. Une interface extrêmement classique de nos jours, des technos (pour la GUI) qu'on retrouvent partout chez la concurrence (electron, react), la crypto bout en bout qui est déjà installée chez d'autres (Telegram par exemple). Bref un nouveau venu avec une équipe que je trouve assez imposante et c'est peut-être là que ça devient intéressant.

Votre avis?

L'annonce sur Hacker News
Le site officiel

  • # terminologie

    Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+9/-0).

    […] il apporte un vent frais de cryptage bout en bout ce qui manquait à Slack.
    

    chiffrement plutôt que l'horrible cryptage.

    Merci pour le journal.

  • # open source ... bof.

    Posté par . Évalué à 3 (+2/-1).

    De ce que j'en vois contrairement à d'autres alternatives à slack comme Mattermost ou Rocket Chat seul le client est opensource (et j'ajouterai que opensource != libre).

    • [^] # Re: open source ... bof.

      Posté par (page perso) . Évalué à 10 (+11/-1).

      opensource != libre

      A part pour les gens voulant tromper ou faire du prosélytisme, si ça l'est.
      En l’occurrence, c'est du BSD dont personne ne peut décemment (il y aura bien les intégristes copyleft pour dire que non, mais peu nombreux) dire que ce n'est pas libre.

      Par contre, je te rejoins sur la partie "tromperie" dans le titre du journal, qui laisse penser que keybase ("Keybase (…) Open-Source (…)" est libre alors alors que seul le client l'est (que ce soit centralisé n'a aucune importance pour la partie libre).

      • [^] # Re: open source ... bof.

        Posté par . Évalué à -3 (+2/-7).

        A part pour les gens voulant tromper ou faire du prosélytisme, si ça l'est.

        Si tu prends la définition des termes open source par l'Open Source Initiative oui, si tu prends la définition choisie par l'industrie en général (genre t'as le droit de lire les sources mais t'en fais rien sans notre accord), non.

        • [^] # Re: open source ... bof.

          Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+7/-2). Dernière modification le 19/09/17 à 11:41.

          si tu prends la définition choisie par l'industrie en général (genre t'as le droit de lire les sources mais t'en fais rien sans notre accord), non.

          Je l'ai déjà dit, mais comme il faut le répéter : si.

          Ton "industrie en général" (faux) = mon "les gens voulant tromper".
          Et désolé, je travaille dans cette "industrie en général" (vient me voir demain parler d'open source à une partie de cette "industrie en général" si tu veux, je détaillerai les 4 libertés nécessaires à l'Open Source, et condition nécessaire pour que je reçoive les sous de la méchante UE "libero-capitaliste-blabla", si si) et je constate tous les jours que cette industrie sait très bien ce qu'est l'Open-Source (et les "risques" associés, comme les avantages), le flottement qu'il y a eu il y a quelques années n'est plus d'actualité depuis longtemps, quand Microsoft dit faire de l'Open Source, c'est bien de l'Open Source version OSI (exemple avec le premier projet de Microsoft sur GitHub, ou veux-tu dire que la licence MIT n'est pas libre, vraiment?).

          • [^] # Re: open source ... bof.

            Posté par . Évalué à 3 (+5/-4).

            Tu es le seul à parler de Microsoft et je considère pour ma part la licence MIT plus libre que la gpl par exemple si tant est qu'on peut les mettre sur une échelles.

            J'attends toujours le code qui tourne dans une Tesla soit disant open source par exemple.

        • [^] # Re: open source ... bof.

          Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

          si tu prends la définition choisie par l'industrie en général (genre t'as le droit de lire les sources mais t'en fais rien sans notre accord), non.

          Curieux ton truc, quand je veux parler avec quelqu'un de logiciels dont on a juste le droit de lire les sources, je n'utilise jamais le terme "open source", justement pour éviter la confusion. Et c'est pareil autour de moi.

          • [^] # Re: open source ... bof.

            Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

            Ben pas dans ma boîte, malheureusement. D'ailleurs, du coup, c'est quoi le terme, quand on a accès aux sources, mais que les autres libertés ne sont pas données?

            • [^] # Re: open source ... bof.

              Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

              D'ailleurs, du coup, c'est quoi le terme, quand on a accès aux sources, mais que les autres libertés ne sont pas données?

              Aucune idée, et justement dans ce cas là, mon "terme", c'est "on a accès aux sources, mais les autres libertés ne sont pas données" :). Parce que c'est un cas que je rencontre assez rarement pour pouvoir invoquer un terme précis.

            • [^] # Re: open source ... bof.

              Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

              "Pas open source"?
              En fait, je ne vois pas en quoi il faudrait nommer autrement que le non open source qui file pas le code, vu que ça a très peu d'utilité en plus par rapport à sans code (compiler pour le CPU qu'on aime? vérifier que pas de faille?) et que l'open source est assez à la mode pour demander à utiliser une licence open source.

              En fait, que ceux qui ne font pas d'open source se trouve un nom plutôt. Creative Commons a bien créé son propre nom pour son but, qui a du libre ou pas. Microsoft utilise Shared Source (certaines licences sont libre, d'autres pas) pour de "vieux projets" (je vois les nouveaux plutôt en MIT classique).

              • [^] # Re: open source ... bof.

                Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

                Cela à aussi un intérêt pour l'archivage. Par exemple sur le site du Computer History Museum on trouve le code source de Microsoft Word 1.1a, avec la licence "Microsoft Research": http://www.computerhistory.org/atchm/microsoft-research-license-agreement-msword-v-1-1a/

                Après une relecture rapide, on a la liberté d'étudier modifier le logiciel. On a pas la liberté de le distribuer ni de l'utiliser à des fins commerciales. Et en plus, Microsoft obtient automatiquement les droits sur les éventuelles versions modifiées.

                Par contre, ils acceptent de couvrir les dommages matériels causés par ce code dans la limite de 5 dollars.

                Donc, pas grand intérêt pratique, mais ce code est archivé et dans une quarantaine d'année il sera dans le domaine public, et au moins avec cette licence il y a quelques chances qu'il reste quelques copies utilisables d'ici là. Mais c'est pas dit qu'on en fasse grand chose alors.

                Il y a d'autres logiciels avec des licences similaires dans les archives du Computer History Museum. Je dirais que c'est pas terrible, mais c'est mieux que de laisser ce code source pourrir sur de vieilles disquettes. Et on peut toujours l'étudier pour comprendre les formats de fichiers utilisés et écrire un logiciel pour convertir des fichiers vers un format plus récent, par exemple.

            • [^] # Re: open source ... bof.

              Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

            • [^] # Re: open source ... bof.

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

              On parle parfois de Shared Source, surtout pour quand il s’agit de Microsoft et de sa Reference Source License (qui donne le droit « d’utiliser le logiciel [distribué sous cette licence] comme référence, en lecture seule, dans le seul but d’aider au débogage et à la maintenance de vos produits, ou d’améliorer l’intéropérabilité de vos produits avec le logiciel » et interdit explicitement de « distribuer le logiciel en-dehors de votre société » — traduction libre).

    • [^] # Re: open source ... bof.

      Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

      Pas sûr, il y a plein de trucs dans les 144 repos de leur github et malgré l'absence de doc, il y a plusieurs trucs de type serveur mis à disposition.

    • [^] # Re: open source ... bof.

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-1).

      Le fait est qu'on ne peut pas dire que leur serveur est libre, mais on ne peut pas dire qu'il est non libre.

      On peut juste dire qu'à notre connaissance il n'est pas distribué.

  • # [:saikoi]

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

    c est quoi la différence avec Mumble

    splash!

    • [^] # Re: [:saikoi]

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      L'interface dans le coup de bout en bout comme le chiffrement et la non possibilité de créer son propre serveur. En fait ce serais presque moins bien dis!

      D'ailleurs tu m'as poussé à une intense recherche de plus de 30 secondes sur la toile pour m'apercevoir que Mumble avait une volonté de peaufiner son interface. On note l'ajout d'icônes et de 2 thèmes light and dark.

      • [^] # Re: [:saikoi]

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        la non possibilité de créer son propre serveur

        Tu veux dire par là que le protocole est fermé ? (j'ai vérifié, celui de mumble est ouvert : la doc est dispo sous licence libre)

        splash!

        • [^] # Re: [:saikoi]

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 19/09/17 à 18:24.

          Justement il veut dire que sur Mumble tu peux créer ton propre serveur, pas sur keybase qui se rapproche davantage d'un Discord avec un client libre.

          Concernant les thèmes light et dark de Mumble, en fait on peut utiliser son thème GTK par défaut (même chose avec Plumble sur Android) donc ce ne serait utile à priori que pour les versions Windows.

  • # L'original: la patate

    Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

    Pour moi le plus original du lot c'est Potato, écrit en Common Lisp et ClojureScript ! Et il a son lot de fonctionnalités.

  • # Serveur libre ?

    Posté par . Évalué à 1 (+0/-0). Dernière modification le 19/09/17 à 17:09.

    A effacer, je l'ai déplacé

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.