• # Un bon cru

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    Ce coup-ci, je trouve qu'il s'en sort plutôt bien : pas consensuel, mais intelligemment argumenté/expliqué/pédagogique.
    Il ne dit pas "ceci est de la m*rde" gratuitement, mais il explique en quoi il pense que tel ou tel partie de logiciel présente des lacunes, tel ou tel concept.
    Je trouve son argumentaire sur ProPolice et gcc intéressant, ainsi que le problème des "integers overflows" et du non-usage de lint.
    Certes, il y a de l'ironie dans son "les linuxiens sont devenus les rois des modules chargeables", mais une vision intéressante du futur auquel on doit s'attendre si on accepte cet état de fait des modules binaires chargeables.

    Si l'article de Forbes m'avait particulièrement déplu, ici le personnage redore un peu son blason à mes yeux.
    • [^] # Re: Un bon cru

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      j'aime bien le ton a-la-RMS de cette phrase : In this day and age, there’s no one else doing what we’re doing. FreeBSD is not doing this; they’re incorporating binary device drivers all the way through their tree now when it’s more convenient. They’re saying convenience over freedom.

      C'est vrai que cet entretien est 10 fois mieux que le gros troll de la dernière fois. Il se lance dans des explications techniques convaincantes.
      Quelqu'un sait si le patch ProPolice va être modifié pour pouvoir tourner sur GCC4 ?
    • [^] # Re: Un bon cru

      Posté par . Évalué à 6.

      Il s'en sort peut-être bien justement parce que le journaliste est ici honnête et publie ses questions. L'article de Forbes, c'est un amas de "De Raadt says... les uns après les autres. On ne sait pas ce que le journaliste a dit avant, on ne sait pas s'il l'a chauffé avec des questions idiotes, etc...Dans l'article d'Epoch, ça semble complètement différent, le journaliste pose des questions interessantes et Theo de Raadt y répond normalement.

      Theo déconne sévèrement quand on lui pose des questions à côté de la plaque, c'est connu et je soupçonne certaines personnes de faire exprès de jouer la-dessus pour obtenir ce qu'ils veulent (chez Forbes, des phrases chocs à la pelle par exemple).

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.