Journal Matrix...

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
30
mai
2005
Cher journal: Pour toi, une métaphore de comptoir, en passant:

Hier, les français avaient le choix.
- Pilule rouge: Le rêve continue, pas d'effort à faire, laisse-toi guider... On s'occupe de tout.
- Pilule bleue: Débranche-toi, dis me*** à tes politiques et "oui" à une autre Europe.

Nous avons choisi la pilule bleue. Bien.

Seulement, si c'est le chemin qui permet au peuple d'exprimer sa soif de démocratie, c'est aussi celui qui l'oblige à vivre cette démocratie, sous peine de se décrédibiliser totalement.

Nous avons cassé un mur. Nous avons tué le père. Il est maintenant nécessaire de poursuivre le mouvement, quelle que soit la direction, quel que soit le parti. Nous nous sommes créé une opportunité énorme, et par là même nous prenons un risque très conséquent... La France, et surtout son peuple, doit montrer son envie d'implication dans la construction européenne. C'est dans la rue que se trouve la démocratie.

Pire que la pilule rouge, est de prendre la bleue et de retourner se coucher: WAKE UP !
  • # Faut élire Néo maintenant

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Vous pouvez déposer vos candidature ici :)

    L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

  • # Moi je veux bien payer de ma personne

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    1 - Faire un traité simple (peut être partie 1 et 2)

    Proposer des changements institutionnels :

    2 - le conseil européen serait OBLIGE de garder les amendements du parlement.

    3 - le parlement pourrait proposer des 'lois' d'orientation que le conseil de l'europe devrait OBLIGATOIREMENT étudier et proposer un texte qui serait soumis au parlement (+ point 2)

    4 - en cas de pétition des peuples (trouver un nombre suffisant de signature pour la population de 25 pays) le conseil (et la commission) serait OBLIGE de proposer un texte de loi soumis au parlement.

    5 - Publier sur un site les votes NOMINATIFS des députés européens et l'INTEGRALITE des débats (pas de coupure du tout). (au moins en anglais - j'arrive pas à la lire le néerlandais)

    6 - Les députés (ou membres de la commission ou du conseil) qui seraient convaincus de magouilles (prise de position dans l'objectifs de favoriser une société ou institution) serait
    1 - privées de droits civiques à vie
    2 - privées de mandats electoraux a vie DANS tous les pays européen.

    7 - les commissaires européens RENDENT DES COMPTES au parlement et ils sont appointés pour signer des accords dans un cadre défini PAR le parlement (ils ne décident pas eux même ce qu'ils décident de signer.)

    8 - les sociétés commerciales convaincues de manoeuvres frauduleuses (tentative d'acheter le vote d'un ou plusieurs membre des commissions par rémunération, chantage etc....) auraient une amende basée sur, par exemple, 500% de leur résultats consolidés (toutes filliales confondues.)

    TOUT le reste serait déja moins important (libéral ou pas, social ou pas ,chrétien ou pas) car les peuples de l'europe pourraient (en élisant leurs députés européen) infléchir les directions prises.

    Si un parti politique non éclaboussé par des scandales ou un militantisme malhonnête est prêt à défendre ceci et capable de le porter au niveau européen je me joins BENEVOLEMENT à militer pour cela.

    hervé
    • [^] # Re: Moi je veux bien payer de ma personne

      Posté par . Évalué à 6.

      1 - Faire un traité simple
      "For every problem, there is a solution that is simple, neat, and wrong."
      H. L. Mencken
    • [^] # Re: Moi je veux bien payer de ma personne

      Posté par . Évalué à 0.

      1 - Et tu fais quoi avec les peuples qui ont déjà accepter la constitution ? "On recommence la ratification, on a une nouvelle version (.fr) à nous ?"

      2- le conseil et le parlement sont les 2 chambres legislatives de l'Europe. tu proposes d'en supprimer une.

      Le reste sont des détails.

      "La première sécurité est la liberté"

      • [^] # Re: Moi je veux bien payer de ma personne

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        le conseil et le parlement sont les 2 chambres legislatives de l'Europe.
        Et tu trouves normal que le conseil soit une chambre legislative ? Le conseil a une position beaucoup plus proche de l'exécutif (c'est des ministres) et pourtant on leur confie un rôle legislatif : le conseil ne représente pas le peuple, et pourtant il vote les lois, à la majorité ou à l'unanimité, selon le "thème".

        Faire voter les lois par d'autres instance que celle représentant directement les peuples va à l'encontre même de l'idée de démocratie.

        Vouloir d'une Europe politique est une bonne idée, vouloir de cette Europe en oubliant un point point commun essentiel partagés par les 25, la démocratie, c'est un net recul.
        Autant rester à une Europe économique non démocratique que de passer à une europe politique sans instaurer de démocratie.
    • [^] # Re: Moi je veux bien payer de ma personne

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      6 - Les députés (ou membres de la commission ou du conseil) qui seraient convaincus de magouilles (prise de position dans l'objectifs de favoriser une société ou institution) serait
      1 - privées de droits civiques à vie
      2 - privées de mandats electoraux a vie DANS tous les pays européen.

      3 - jugés
    • [^] # Re: Moi je veux bien payer de ma personne

      Posté par . Évalué à 3.

      Tu viens de résumer ce que j'attends d'une politique engagé. Je crois d'ailleurs que tu as résumé les attentes de beaucoup de français, et je suis sûr d'européens.

      C'est tellement logique qu'on se demande pourquoi aucune parti politique ne le propose, mais lorsque l'on regarde comment ils vivent (salaires, avantages, primes, retraite, magouilles, impunité, etc.), on se rend compte qu'ils auraient tout à perdre à être intègres et à rendre des comptes.

      Bref, ce n'est pas demain la veille que les politicards se tireront cette balle dans le pied, car ce serait une balle dans le c½ur pour eux.
    • [^] # Re: Moi je veux bien payer de ma personne

      Posté par . Évalué à 3.

      Vu que ce que les Français ont exprimé dans les sondages, et les lecteurs de LinuxFR dans leurs commentaires, j'ai l'impression que nous sommes tous (ou presque) pour une démocratie européenne parlementaire où le parlement serait à l'initiative de toutes les politiques, et où la commission serait réduite à prendre acte et à faire appliquer ces lois.

      Me suis-je trompé ?
      • [^] # Re: Moi je veux bien payer de ma personne

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        En fait, pas tout a à fait, et c'est là la subtilité.

        Le parlement représente le peuple et la commission les gouvernements. De par le nombre de parlementaires, il est difficile de "construire" un texte alors qu'il est plus facile de l'amender (c'est comme à propos de ce débat :: beaucoup sont capables de dire j'aime bien/ j'aime pas, mais c'est plus difficile de dire : je préfèrerais cela.)

        Donc admettons, le parlement déciderait qu'il faut une loi sur les problèmes de décentralisation intra-européenne (par exemple). il ne me semblerait pas débile que les gouvernements des pays se réunissent et tombent d'accord sur une direction à étudier : plutôt pour un marché du travail très ouvert ou plutôt contre et donc avec des gardes fous très important. A ce moment le gouvernement de l'Europe (qui est la somme des gouvernements des pays la composant) à un pouvoir de proposition d'une loi aux peuples (le parlement) qui peut l'amender dans un débat démocratique relayé par nos eurodéputés qui ne doivent pas oublier, que même si ils siègent au parlement européen, ils sont nos EMPLOYES.

        Cela fait un certain équilibre en faveur du peuple car les amendements sont non-refusables.

        j'ai la naïveté de penser que la politique politicienne que l'on voit à l'assemblé sera atténuée par le nombre de pays (et donc des tendances politiques) en présence.
        Effectivement cela voudra dire que chaque pays devra faire des concessions à chaque fois, mais ce n'est pas la même chose de penser que effectivement le texte est plus en faveur de l'ouvrier polonais qui risque de moins crever la dalle plutôt que de penser que le texte est destiné à faire plaisir à un ensemble de sociétés puissantes qui ont les moyens de 'convaincre" 15 commissaires européens en leur expliquant que ce texte permettra à la société tartenpion de créer ou maintenir 1000 emploi dans le canton/région/pays du commissaire en question, ce qui est bien pour sa ré-élection.
        Parce que effectivement pour les 1000 personnes qui habitent dans cette
        région, c'est bien ces emplois, mais si cela casse/détruit des milliers d'emploi dans toute l'europe c'est une catastrophe (même si ces 1000 emplois sont dans MA région.)
        Si tu regardes de manière macro-économique, une europe forte, c'est une europe qui travaille, parce que les gens ont de l'argent pour acheter, si ils achètent, l'argent circule et cela peut te rapporter indirectement de l'emploi.
        Je ne veux pas des 35 heures (et je suis un pov' salarié) parce que c'est une manière de PARTAGER le peu de travail qu'il y a, sans produire de richesse supplémentaire, ce que je veux c'est PLUS d'heures de travail à donner à tout le monde.

        C'est pour cela que je milite pour des changements institutionels, parce que les peuples de toute l'union européenne doivent décider 'ensemble', pas se laisser guider par une infime minorité de gouvernants (de droites ou de gauches) dont souvent la préocupation majeure est d'être réélu afin de vivre sur la bête. Le politique, par nature, ne créant pas de richesse, c'est une 'charge' brute : autant les réguler au maximum.

        hervé
    • [^] # Re: Moi je veux bien payer de ma personne

      Posté par . Évalué à 3.

      je me joins BENEVOLEMENT à militer pour cela.


      Je connais pas beaucoup de militants payés
  • # Heu ... t'es sûr ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.


    Hier, les français avaient le choix.
    - Pilule rouge: Le rêve continue, pas d'effort à faire, laisse-toi guider... On s'occupe de tout.
    - Pilule bleue: Débranche-toi, dis me*** à tes politiques et "oui" à une autre Europe.

    Nous avons choisi la pilule bleue. Bien.


    Je partage pas trop ton point de vue. Dire non à la constitution, ce n'est pas dire oui à une autre Europe, c'est dire "nous voulons garder l'Europe actuelle".

    C'est bête, c'est un peu tard pour s'en rendre compte.
    • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      >Dire non à la constitution, ce n'est pas dire oui à une autre Europe, c'est dire >"nous voulons garder l'Europe actuelle".

      NON pas du tout :

      Comme tout le monde nous a bien rabaché depuis le début: la partie 3 est un resucé de TOUS les traités antérieurs agglomérés en un seul (pour que ce soit plus facile de travailler.)

      DONC non à ce traité c'est dire NON à l'europe que vous avez faites SANS nous demander notre avis.

      C'est bête de se rendre compte d'avoir failli se faire enc.

      hervé
      • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Euh, les traités signés depuis 1954 sont en application.

        La seule chose a laquelle tu as dis non, c'est le TCE partie I et II.

        Maintenant, si tu veux tout remettre a plat, c'est bien, mais franchement ce n'est pas crédible.
        • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          Oui, ils sont en applications, mais ils ne sont pas fait pour une europe à 25/27/plus ?

          Donc, ils devront être arrangés/modifiés/complétés.

          Maintenant 2 solutions : un traité tout neuf (qui reprend en partie le passé) et là 2 solutions :
          1 -vous le faites entre-vous (les politiques) genre Allemagne - il semblerait que si cela avait été un référendum en allemagne, cela aurait été probablement NON
          2 - soit vous voulez une décision du peuple (et il faut un référendum).

          Maintenant ce qui vous emmerde royalement, c'est que vous vouliez le beurre (un traité fait par vous, avec vous et pour vous) plus l'argent du beurre (le peuple qui le vote OUI.)

          Le problème dans la démocratie c'est "le pouvoir du peuple", je comprends que cela vous dérange, en ce cas, il faut changer de régime.
          Ce qui me fait bondir c'est la réaction de pignouf en chef (président de la commission ou du conseil eurpopéen) qui a dit (giscard aussi) qu'il n'y aurait pas renégociation mais qu'on revoterait pour la même chose dans 2 ans.

          Tu trouves cela démocratique ? Cela ressemble bien à du totalitarisme.

          Si tu avais lu mon post précédent avant de parler tel un automate bien pensant, bien 'programmé' par ton parti de conscience, je ne demande pas de tout remettre à plat, juste faire des modifications mineures dans le fonctionnement des institutions. Parce que si malgré le NON du peuple français le traité était ratifié, il faudrait PRENDRE les ARMES et DEMETTRE de leurs FONCTIONS, dans le SANG s'il le faut, les APPAREILS politiques qui auraient PERMIS cette confiscation de LIBERTE.

          Alors vous pouvez annoner comme des moinillons les même arguments éculés 'non au tce c'est oui à nice' mais vous vous trompez royalement du tout au tout. Non au TCE c'est NON à cette europe là.

          Si elle est déja comme cela, taisez vous, avant que nous vous rappelions, que
          1 - vous l'avez fait sans notre avis (nous n'avons pas voté nice),
          2 - Cela vous supprime votre légitimité et que nous vous demandions (à tous ceux qui ont appelé à voter OUI) de quitter la scène politique française dans la mesure ou vous ne représentez que 45 % de la population.

          hervé
          • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

            Posté par . Évalué à 2.

            1 -vous le faites entre-vous (les politiques) genre Allemagne - il semblerait que si cela avait été un référendum en allemagne, cela aurait été probablement NON

            Euh... La presse parlait du décalage entre le vote des députés allemand (genre 99%) et le reste de la population (58% selon un sondage). Donc, bon le oui passe encore mais si il est moins franc.

            Le problème dans la démocratie c'est "le pouvoir du peuple", je comprends que cela vous dérange, en ce cas, il faut changer de régime.

            tu m'explique qui négocie si ce n'est des "représentants du peuple" ? Dans 2 minutes, tu va nous sortir que les électrions européennes ou celle du président de la république (qui nomme certainreprésentants pour europe) ne sont pas démocratique en france ?

            2 - Cela vous supprime votre légitimité et que nous vous demandions (à tous ceux qui ont appelé à voter OUI) de quitter la scène politique française dans la mesure ou vous ne représentez que 45 % de la population.

            Mais à part ça une majortité du non, n'aurais ps répondu à coté de la question, hein ?

            "La première sécurité est la liberté"

            • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 5.

              58% pour le oui en Allemagne.... comme en France il y a 3 mois avant que les gens lisent le texte et qu'il y ait des débats.

              La France est tout de même l'endroit où il y a eu le plus de débats : http://europa.eu.int/constitution/1000debates/index.cfm?page=dsp_sc(...)

              Voir http://216.239.59.104/search?q=cache:vyKAOrFYycoJ:europa.eu.int/con(...) car le site est mort

              On est à 84.8% de débats effectués et l'Allemagne à 9.6%

              L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

              • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

                Posté par . Évalué à -1.

                58% pour le oui en Allemagne.... comme en France il y a 3 mois avant que les gens lisent le texte et qu'il y ait des débats.

                J'ai un gros doute sur le fait que les gens, dans la majorité, aient véritablement lu le TCE...

                Il était intéressant de voir les sondages sur pourquoi les gens ont voté non. Attention, c'est un chiffre de mémoire : 59% parce qu'il voulaient sanctionner la politique gouvernementale.

                Maintenant certains vont dire que les sondages n'ont aucune (ou presque) valeur. Pourtant ils ont généralement bons (surement de la chance).
                • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 5.

                  Je suis sûr que la majorité des gens ne l'a pas lu (Fallait avoir du courage pour lire un texte aussi flou) mais je suis sûr que la proportion de français qui l'a lu est supérieure à celle de n'importe quel autre peuple des pays l'ayant déjà accepté.

                  Moi, les sondages que j'ai vu disait que c'était "à cause de la situation économique et sociale" (donc pasplus contre l'UE que contre le gouvernement). Mais j'ai pas les sources vu que cétait à la télé.
                  si ton sondage est vrai alors j'espère que les hommes politiques vont comprendre qu'une démocratie ça se maintient (comme des oeufs en neige, si on arrête de tourné, ils retombent).

                  L'association LinuxFr ne saurait être tenue responsable des propos légalement repréhensibles ou faisant allusion à l'évêque de Rome, au chef de l'Église catholique romaine ou au chef temporel de l'État du Vatican et se trouvant dans ce commentaire

                  • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

                    Posté par . Évalué à 1.

                    tss tss, des oeufs bien battus ils tiennent !

                    La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

            • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              >Dans 2 minutes, tu va nous sortir que les électrions européennes ou celle du
              >président de la république (qui nomme certainreprésentants pour europe) ne
              >sont pas démocratique en france ?

              Les élections démocratiques en France ? probablement.
              Cependant dans ce cas de figure je me pose une question et tu vas probablement pouvoir me donner une réponse. Si les élections sont démocratiques en France, sachant qu'à la dernière présidentielle au deuxième tour, il n'y avait pas de socialiste, veut tu dire que le ps n'as pas le DROIT de s'exprimer dans la mesure ou il ne représente exactement 0% de votant aux 2éme tour ?

              >Mais à part ça une majortité du non, n'aurais ps répondu à coté de la question,

              Attention ne mélange pas, par dépit, cause et conséquence. Les parti politiques (droite et gauche) ne sont pas représentatifs. C'est une CONSEQUENCE de ce vote, pas une CAUSE; En plus simple : les gens n'ont pas voté pour dire 'ps+ump vous êtes des branleurs', mais c'est plutôt ps+ump vous êtes des branleurs parce que le peuple a REJETE massivement votre proposition(forcage/bourrage de crane) de vote.

              hervé
    • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Tu n'as pas totalement tort: Il y a eu, dans le "non" comme dans le "oui", des motivations diverses et variées.

      Nombre gens sont convaincus que l'Europe est une bonne chose, et qu'une Europe politique, donc une constitution, est nécessaire. Parmi ceux-là, certains ont voté oui, d'autre non. C'est là la particularité de ce scrutin hors-normes: Des convictions égales on conduit à des réponses différentes !

      Le non d'hier veut dire, selon moi : "Nous sommes d'accord pour une Europe politique, mais nous la voulons autrement. Nous voulons participer !

      Des gens qui pensent "nous voulons garder l'Europe actuelle", il doit y en avoir peu, très peu: Ceux qui veulent l'Europe n'ont aucune raison de penser cela, et ceux qui ne veulent pas de l'Europe pensent de toute façons à en sortir, pas à la garder telle quelle...

      C'est sur cela qu'il faut communiquer, et j'espère que les officiels vont entendre cela (Oui, je sors ===> [ ]).

      J'ai bien peur que les prochains jours ne voient une campagne médiatique pour voler leur "non" aux Français. Pour leur faire croire qu'ils on voté à coté (Evidemment, bon nombre on voté contre le gouvernement, mais je me plais à croire qu ce n'est pas la majorité), qu'une nouvelle équipe dirigeante va tout changer, et que "laissez, on s'occupe de tout". Encore.
      • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        Les Cancres: Ils disent "non" avec la tête mais ils disent "oui" avec le coeur ! Il disent "oui" à ce qu'ils aiment,
        Ils disent non au professeur...


        Il est debout
        On le questionne
        Et tous les problèmes sont posés
        Soudain le fou rire le prend
        Et il efface tout
        Les chiffres et les mots
        Les dates et les noms
        Les phrases et les pièges
        Et malgré les menaces du maître
        Sous les huées des enfants prodiges
        Avec des craies de toutes les couleurs
        Sur le tableau noir du malheur
        Il dessine le visage du bonheur.

        Rien à voir avec le TCE, mais quitte à être hors charte merci de m'avoir rappelé ce vieux souvenir de l'école primaire ! :-)
    • [^] # Re: Heu ... t'es sûr ?

      Posté par . Évalué à 3.

      Que tu ne partages pas son point de vue, c'est ton droit.

      Par contre, autant je comprenais que le gouvernement et les militants fassent peur aux gens en disant "si vous votez non, vous démontrez que vous préférez le traité de Nice", autant je ne comprends pas qu'on puisse encore le dire aujourd'hui. Crois-tu vraiment que le majorité des gens qui ont voté "non" aient voulu dire qu'ils souhaitent en rester au traité de Nice ?

      Ce qui importe, ce n'est plus le résultat du vote, ce sont les causes de ce résultat. Et je me plais à penser que la majorité des gens (pro-oui comme pro-non) veulent effectivement d'une Europe, mais d'une Europe meilleure. Certains pensaient que le traité laissait de la place à l'amélioration, d'autres non... Aujourd'hui, la seule chose qui compte, c'est comme le dit ce journal, de ne pas fermer les débats, de se prendre par la main et de proposer aux autres peuples (et pourquoi pas aux gouvernements, même si ce ne sont pas les plus à même d'écouter les français) la construction d'une meilleure Europe.
  • # la voie du milieu ...

    Posté par . Évalué à 2.

    ni pillule bleue, ni pillule rouge.

    la mescaline..
    la seule facon de planer..
    ;-)
  • # Précisions

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Tout d'abord, je viens de découvrir que cette métaphore a déjà été utilisée dans un proche passé : http://publiusleuropeen.typepad.com/publius/2005/05/parabole.html(...) (J'apprends aussi qu'on appelle cela une parabole, pas une métaphore...).

    D'autre part, c'est la pilue rouge qui permet de s'échapper de la matrice, pas la bleue... Mea culpa.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.