Journal Gravatar décentralisé

Posté par (page perso) . Licence CC by-sa
5
30
mai
2011

Et bien voilà, encore une bonne idée dans la décentralisation: un système d'avatars décentralisé:

http://www.libravatar.org/

Bon, si je comprends bien, cela passe par la config du DNS, là où j'aurais préféré voir qqch plus Webfinger, mais c'est quand même très bien.

Au fait, j'ai découvert ça sur le site de adbard, http://adbard.net, un réseau de publicités orienté logiciels libres. Comme quoi, la pub, ça peut aussi être utile ;-)

  • # Une de plus, une de trop

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Et bien voilà, encore une bonne idée dans la décentralisation: un système d'avatars décentralisé:

    Ça existe déjà. Il en existe même déjà plusieurs, dont le plus simple à utiliser me semble être Pavatar. À partir de là, tout nouveau système incompatible est un nouveau système de trop, favorisant la fragmentation alors qu'un tel système tirerait sa force d'une unité protocolaire.

    En outre, celui-là est mal documenté. Il parlent d'une API, d'enregistrements SRV, mais il manque vraiment une explication du fonctionnement global. Avec Pavatar, au moins, on voit comment ça marche.

    • [^] # Re: Une de plus, une de trop

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      À partir de là, tout nouveau système incompatible est un nouveau système de trop

      He be, si tout le monde pensait comme ça il y aurait un paquet de softs qui n'auraient jamais vu le jour.

      • [^] # Re: Une de plus, une de trop

        Posté par (page perso) . Évalué à 10.

        Oui mais non : le problème est surtout l'incompatibilité. Ils est prioritaire de créer des ponts entre logiciels décentralisés.

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://agauch.fr

        • [^] # Re: Une de plus, une de trop

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ils est prioritaire de créer des ponts entre logiciels décentralisés.

          Comme il est prioritaire d'avoir des ponts entre, par exemple, des formats de paquets des distros, pour que les gens doivent pas faire 10x un même paquet si ils veulent diffuser un logiciel comme il ne devraient pas faire 10x le même avatar si ils veulent diffuser un avatar?

          D'expérience, vu la façon que les gens aiment l'inter-opérabilité, c'est pas gagné... ;-)

          • [^] # Re: Une de plus, une de trop

            Posté par . Évalué à 8.

            Cool, t'as réussi à caser un commentaire concernant un de tes Grands Combats complètement hors sujet.

          • [^] # Re: Une de plus, une de trop

            Posté par . Évalué à 6.

            D'expérience, vu la façon que les gens aiment l'inter-opérabilité, c'est pas gagné... ;-)

            Ah, si! si! Tout le monde aime profiter de l'interopérabilité.
            Par contre, personne n'aime faire des efforts pour qu'elle soit mise en place ; plus de boulot, plus de réflexion, plus de communication obligatoire avec les autres, perte d'avantage stratégique sur un marché,...

          • [^] # Re: Une de plus, une de trop

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            Comme il est prioritaire d'avoir des ponts entre, par exemple, des formats de paquets des distros, pour que les gens doivent pas faire 10x un même paquet si ils veulent diffuser un logiciel comme il ne devraient pas faire 10x le même avatar si ils veulent diffuser un avatar?

            Linux Standard Base. De rien.

            Les paquets RPM LSB, c'est parfait pour permettre aux gens de distribuer eux-mêmes leurs logiciels s'ils ne sont pas assez intéressants ou libres pour être intégrés aux distros. Bien sûr, ça ne remplace pas l'intégration aux distros qui est généralement de qualité supérieure.

        • [^] # Re: Une de plus, une de trop

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          Il est prioritaire de créer des ponts entre logiciels décentralisés

          Heu, comment dire... non.

          Il n'y a rien de prioritaire. A la rigueur prioritaire pour toi, prioritaire pour les utilisateurs de gravatar, etc.
          Mais je ne vois pas en quoi ça permet de dire d'un projet : "on veut pas de toi t'as qu'à bosser sur l'interopérabilité avec les existants" et ce qui est bien, surtout dans le libre, c'est qu'on est pas du tout obligé de vous écouter.
          Si tout le monde réfléchissait comme ça alors il n'y aurait pas eu beaucoup d'avancées de peur de casser le moindre truc par exemple.

          La fragmentation peut être un problème, mais c'est aussi et surtout un énorme avantage si on regarde un petit peu plus loin.
          Imaginons simplement que les solutions actuelles ne conviennent pas (d'ailleurs c'est probablement le cas sinon quelqu'un n'aurait pas refait un soft) et qu'on réfléchisse uniquement à "faire des ponts" ben on corrige jamais les problèmes.

          • [^] # Re: Une de plus, une de trop

            Posté par (page perso) . Évalué à 5.

            La fragmentation peut être un problème

            Non, la fragmentation est un problème majeur dans ce genre de système. Tu monte ton blog, et tu dois implémenter Gravatar, Pavatar, Libravatar et les avatars Jabber. Ah, eet puis tous les futurs nouveaux qui auront cru intelligent de concevoir encore un autre protocole. Tu fais quoi ?

            • [^] # Re: Une de plus, une de trop

              Posté par (page perso) . Évalué à 1.

              Le mardi 31 mai 2011 à 11:06 +0200, Tanguy Ortolo a écrit :
              > Tu
              > monte ton blog, et tu dois implémenter Gravatar, Pavatar, Libravatar
              > et les
              > avatars Jabber.

              Non, puisque tu utilise un moteur de blog libre, les utilisateurs de ces
              gadgets sont libres de les implémenter eux même.

              • [^] # Re: Une de plus, une de trop

                Posté par (page perso) . Évalué à 7.

                Tu permets aux gens qui postent des commentaires sur ton blog de modifier le code de ton moteur, toi ?

                • [^] # Re: Une de plus, une de trop

                  Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                  Le mardi 31 mai 2011 à 11:19 +0200, Tanguy Ortolo a écrit :
                  > Tu permets aux gens qui postent des commentaires sur ton blog de
                  > modifier le
                  > code de ton moteur, toi ?

                  Je leur permet aussi de modifier :
                  * le css (dlfp le permet aussi) (d'ailleurs l'avatar pourrait etre
                  vu comme tel)
                  * le moteur du site (patch dotclear par exemple)
                  * l'orthographe
                  * le code du serveur
                  * le code de l'os

                  après, libre à moi de choisir si je déploie leurs correctifs.

                  • [^] # Re: Une de plus, une de trop

                    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                    après, libre à moi de choisir si je déploie leurs correctifs.

                    Voilà tout le problème. Imagine qu'il y ait 4 protocoles différents de courrier électronique, et de temps en temps un nouveau qui apparaît. Et que les administrateurs de services de courriers décident d'implémenter l'un ou l'autre de ces protocoles selon leurs goûts.

                    • [^] # Re: Une de plus, une de trop

                      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                      donc on ne créer rien de nouveau car ça ne sera pas implémenter par tout
                      les administrateurs ?

                      • [^] # Re: Une de plus, une de trop

                        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                        C'est à nuancer tout de même. On peut par exemple, lorsqu'il s'agit d'ajouter quelques fonctionnalités, étendre un protocole existant. Et lorsqu'on a vraiment une rupture à faire, en créer un nouveau.

                      • [^] # Re: Une de plus, une de trop

                        Posté par . Évalué à 2.

                        Disons qu'on ne devrait pas refaire un protocole pour faire la "même" chose, ou quelque chose ayant suffisamment de fonctionnalités en commun pour être vraisemblablement utilisé dans le même but. Je prône pas l'innovation zéro, et ça n'empêche en rien d'ajouter des fonctionnalités, ou de proposer une nouvelle implémentation du protocole, mais ça évite d'avoir 4 plugins pour gérer les avatars sur chaque blog...

                        "The trouble with quotes on the internet is that it’s difficult to discern whether or not they are genuine.” Abraham Lincoln

            • [^] # Re: Une de plus, une de trop

              Posté par . Évalué à 0.

              Tu monte ton blog, et tu dois implémenter Gravatar, Pavatar, Libravatar et les avatars Jabber.

              Oui, enfin. D'un autre côté, c'est comme la pile audio Linux (pour ne prendre qu'un seul exemple) : quand tu fais un logiciel qui manipule de l'audio, t'es obligé de te coltiner OSS (sinon pas de mixage sous Linux), ALSA (sinon, marche pas sous BSD) et PulseAudio (faut bien être un minimum in). Et ça, c'est que pour les OS libres suffisamment connus.
              Sinon, t'utilises un truc générique (genre Qt) qui peut attaquer toutes les interfaces de merdes qui ont été créées jusqu'alors en espérant miser sur un cheval qui sera mis à jour au prochain caprice de changement d'API.

              Bref, ce genre de « diversité » casse-couille pas vraiment justifiée, c'est pas la première fois que ça arrive dans le monde du libre, et c'est sûrement pas la dernière fois. On finit toujours par plus ou moins s'en sortir en rajoutant des couches de compatibilité à tort et à travers, en faisant des bibliothèques qui font tout parce que les couches de compatibilité, on s'est rendu compte que c'était un peu moisi quand même, etc.
              Par contre, c'est pas joli, et c'est coûteux.

            • [^] # Re: Une de plus, une de trop

              Posté par (page perso) . Évalué à 4.

              Non, la fragmentation est un problème majeur dans ce genre de système

              Désolé d'insister, mais la fragmentation peut être un problème, et non est un problème.

              Tu monte ton blog

              Jusque là pourquoi pas

              et tu dois implémenter [...] et tu dois implémenter ...

              Ha ça non, je ne dois rien du tout. Si je veux j'implémenterai untel ou untel, ou plusieurs, ou aucun. Rien ne m'oblige à le faire.
              Et l'énorme avantage à cette fragmentation est que à terme certains disparaîtront, d'autre seront venu se rajouter, il y a tout de même pas mal de chance que le meilleur l'emporte. Ha oui, meilleur ne veut pas dire plus pratique, ni plus rapide, ni plus sécurisé, ni plus ... mais juste celui qui correspond malgré tout à ce qui est voulu par l'utilisateur / l'admin / le développeur / ...

              Et moi qui pensait que c'est comme ça que ce faisait la bataille dans le noyau par exemple, ça utilise pas mal la fragmentation pour laisser émerger la bonne solution, même si une solution existait déjà.

              • [^] # Re: Une de plus, une de trop

                Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                Et l'énorme avantage à cette fragmentation est que à terme certains disparaîtront, d'autre seront venu se rajouter, il y a tout de même pas mal de chance que le meilleur l'emporte.

                Dans le cas d'un système à effet de réseau, comme le service d'avatars, le « meilleur », c'est l'existant, dans ce cas. Ce qui est vraiment dommage lorsqu'il souffre d'une grave lacune.

      • [^] # Re: Une de plus, une de trop

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Pour des logiciels quelconque ça n'a pas tant d'importance qu'il existe plein d'équivalents. Pour des formats ou des protocoles, si, à cause de l'effet de réseau.

      • [^] # Re: Une de plus, une de trop

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Pour ça il vaut mieux apporter quelque chose de plus, et là il me semble que Pavatar (le plus ancien) est quand même supérieur.

        DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

    • [^] # Re: Une de plus, une de trop

      Posté par . Évalué à 2.

      À partir de là, tout nouveau système incompatible est un nouveau système de trop, favorisant la fragmentation alors qu'un tel système tirerait sa force d'une unité protocolaire.
      Oui, mais bon, GNOME existe maintenant, il faut faire avec; ça sert à rien de rappeller à tout bout de champ l'impact sur le long terme que la fragmentation du desktop linux a eu sur la diffusion de l'OS.

      • [^] # Re: Une de plus, une de trop

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        ça sert à rien de rappeller à tout bout de champ l'impact sur le long terme que la fragmentation du desktop linux a eu sur la diffusion de l'OS.

        Euh... Laisser faire, ne rien faire, ne rien essayer de changer?

        Dommage.

        • [^] # Re: Une de plus, une de trop

          Posté par . Évalué à 3.

          Ben quand quelqu'un essaie d'améliorer la situation, et comme les 2 projets de desktop refusent de fusionner d'eux mêmes, ça donne unity. Ca améliore peu le problème de la fragmentation. On a 3 desktops incomplets au lieu de 2.

      • [^] # Re: Une de plus, une de trop

        Posté par . Évalué à 2.

        je connais la même avec Jabber

    • [^] # Re: Une de plus, une de trop

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      En tant que développeur principal de Libravatar, je serais très intéressé d'améliorer la documentation. Si vous avez des suggestions concrètes par rapport à se qui manque, n'hésitez surtout pas à m'écrire : francois@libravatar.org

      Excellent point au sujet d'une explication sur le fonctionnement global. Je vais essayer de pondre quelque chose à cet effet.

  • # Je vais ressortir mon longboard moi!

    Posté par . Évalué à 7.

    Ce service roule sur des logiciels libres et permet aux propriétaires d'un domaine de rouler leur propre instance de Libravatar et de servir eux-mêmes leurs avatars.

    Et on freine comment?

  • # si on avait tous une IP statique,

    Posté par . Évalué à 0.

    ce serait quand même plus simple.

    On installe thttpd, on le lance, on met l'image dans le répertoire qu'il faut, et hop voilà on a une URL accessible n'importe où pour afficher notre avatar.

    Faut croire qu'il faudra attendre IPv6.

    • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      On installe thttpd, on le lance, on met l'image dans le répertoire qu'il faut, et hop voilà on a une URL accessible n'importe où pour afficher notre avatar.

      Accessible tant que tu es en ligne.
      Ah? On me dit dans l'oreille que tout le monde n'a pas sa machine allumée 24/24...

      • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

        Posté par . Évalué à -1.

        Ah oui tiens c'est vrai. Au temps pour moi.

      • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

        Posté par . Évalué à 6.

        Faux problème à mon sens.

        • Les sites web qui utilisent l'avatar peuvent très bien le mettre en cache et essayer de le mettre à jour régulièrement (par exemple, quand l'utilisateur se connecte au site).
        • Les gens ont tous une *Box allumées 24/24 chez eux, on peut très bien y dédier un espace pour une petite image.
        • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

          Posté par . Évalué à 2.

          • Les sites web qui utilisent l'avatar peuvent très bien le mettre en cache et essayer de le mettre à jour régulièrement (par exemple, quand l'utilisateur se connecte au site).

          Je suis d'accord.

          • Les gens ont tous une *Box allumées 24/24 chez eux, on peut très bien y dédier un espace pour une petite image.

          C'est terrible tout de même …

          1. Non les gens n'ont pas tous une box (ni un routeur, ni un hub).
          2. Non même ceux qui en ont ne laisse pas tous leur machine allumée en permanence.

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

          • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

            Posté par . Évalué à 2.

            • Les gens ont tous une *Box allumées 24/24 chez eux, on peut très bien y dédier un espace pour une petite image.

            C'est terrible tout de même …

            1. Non les gens n'ont pas tous une box (ni un routeur, ni un hub).
            2. Non même ceux qui en ont ne laisse pas tous leur machine allumée en permanence.

            Ce n'est pas la question de savoir si on est à 100% mais si on a une masse critique. Et en l'occurrence, on a largement la masse critique nécessaire.

            • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

              Posté par . Évalué à 2.

              Vous avez largement la masse critique pour faire quoi ?

              Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

              • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

                Posté par . Évalué à 8.

                Ben ! Tout le monde critique ici ... sans rien faire.
                C'était clair pourtant.

              • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

                Posté par (page perso) . Évalué à 1.

                J'ai l'impression que c'est complètement idiot comme discussion. Pour faire clair !

                • un protocole ouvert et acentré permet à n'importe qui de fournir son propre service ;
                • beaucoup d"internautes pourraient mettre en place leur propre service sans devoir ajouter une machine de plus ;
                • pour ceux qui ne souhaitent pas le faire, l'hébergement mutualisé ou le service géré, ça existe…
      • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

        Posté par . Évalué à 0.

        Donc parce que tout le monde n'en a pas, il ne faut pas le faire, et tant pis pour ceux qui en ont une ?

        Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

        • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

          Posté par . Évalué à 3.

          Non ça veut juste dire que ce n'est pas la solution à l'ensemble du problème comme le premier commentaire avait l'aire de le dire.

          Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

          • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

            Posté par . Évalué à 1.

            Quel problème ?

            Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

            • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

              Posté par . Évalué à 2.

              %s/problème/besoin/g

              C'est mieux ainsi ?

              Les logiciels sous licence GPL forcent leurs utilisateurs à respecter la GPL (et oui, l'eau, ça mouille).

              • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

                Posté par . Évalué à 2.

                Voilà. Et donc, cette solution, elle marche pour ceux qui ont une machine up 24h/24.

                Article Quarante-Deux : Toute personne dépassant un kilomètre de haut doit quitter le Tribunal. -- Le Roi de Cœur

    • [^] # Re: si on avait tous une IP statique,

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      On installe thttpd, on le lance, on met l'image dans le répertoire qu'il faut, et hop voilà on a une URL accessible n'importe où pour afficher notre avatar.

      Non, pas avec Libravatar, qui implique de définir des enregistrements DNS particuliers. Si tu veux juste déposer une image au bon endroit et que ça marche, c'est Pavatar.

  • # Intérêt ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Je vais faire mon chieur, mais j'ai l'impression que ce service (comme gravatar et les autres) applique une solution super complexe pour un problème simple.

    Le but final, c'est d'avoir une URL vers l'avatar de l'utilisateur. Ce qui est magique avec internet et le concept d'URL justement, c'est qu'on peut simplement demander à l'utilisateur d'entrer l'URL de son avatar et ça fonctionne. Mais non, là on va calculer un hash du nom d'utilisateur et faire une requête DNS pour construire l'URL de l'avatar.

    Bref, c'est quoi l'intérêt de la chose ? N'importe quel service d'hébergement d'image permet d'avoir un "système d'avatar décentralisé"...

    • [^] # Re: Intérêt ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Si tu veux une solution simple, il y a Pavatar.

    • [^] # Re: Intérêt ?

      Posté par . Évalué à -4.

      Cela ferait un champ de plus à entrer. Et tout le monde ne sait pas redimensionner une image, ni l’héberger chez un hébergeur tiers, ni se servir d’une URL.

      Pour en revenir à Libravatar, cela ne marchera pas. Gravatar est déjà bien implémenté. Personne n’a besoin d’un autre système, à part quelques geeks rebelles minoritaires.

      Le décentralisation, c’est bien dans l’idée, mais il y a des choses qui n’ont aucun intérêt à être décentralisées.

      • [^] # Re: Intérêt ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Le décentralisation, c’est bien dans l’idée, mais il y a des choses qui n’ont aucun intérêt à être décentralisées.

        On en reparlera dans cinquante ans, quand Gravatar sera devenu… eh bien, on n'en sait rien justement, il n'y a aucune garantie.

        • [^] # Re: Intérêt ?

          Posté par . Évalué à -2.

          Devenu quoi ? Oui, on n’en sais rien. Et je ne vois pas quel est le problème à vrai dire.

          On dirait que dès qu’une entreprise a le monopole d’un marché, il faut la tuer. Seul le libre doit vaincre. Je ne sais pas si c’est par paranoïa ou pure jalousie mais toutes les entreprises ne sont pas mauvaises.

          Si un problème survient à un moment, une autre entreprise ou communauté prendra la relève. Ça se fera tout seul. Rien ne sert de crier prématurément, c’est juste débile.

          De la même manière je pourrais dire « omondieu!! LinuxFR.org a le monopole de la communauté francophone du logiciel libre. En plus c’est centralisé ! Olala qu’est-ce que LinuxFR.org deviendra dans cinquante ans ? On n’en sait rien ! Il n’y a aucune garantie ! Agissons !

    • [^] # Re: Intérêt ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      Lorsque que c'est possible (comme sur linuxfr.org par exemple) pour chaque utiliser d'indiquer l'URL de son avatar, c'est effectivement la chose la plus simple. Le site n'a qu'à inclure l'URL dans le HTML de la page.

      Par contre, ça ne couvre qu'une partie du problème. Qu'est-ce qu'un site peut faire s'il ne connaît que l'adresse de courriel (ou l'OpenID) d'un utilisateur ? Par exemple, un site comme Gitorious.org affiche des avatars à côté des commits dans les logs git. La plupart de ces développeurs n'ont pas de compte Gitorious, mais leur adresse est disponible, ce qui permet à une solution comme Gravatar/Libravatar de fournir une image.

      (C'est également une question de convivialité pour les utilisateurs. C'est pas tout le monde qui est prêt à taper la même URL sur chaque site sur lequel on s'inscrit. Beaucoup ne remplisse que le minimum des informations à fournir - ce qui inclut souvent une adresse de courriel.)

  • # *tralisé

    Posté par . Évalué à 7.

    Je comprends rien : on cherche une solution dé-centralisée pour centraliser l'usage d'une image ?

    bon, j'vais faire caca, que j'échange contre 10 bitcoins, en crachant sur facebook pour ma vie privée, mais en mettant ma tête_avatar partout, car je le vaut bien, hein

    • [^] # Re: *tralisé

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour ceux qui, comme moi, sont mal-comprenants :
      c'est une forme d'humour nommée auto-dérision,
      et souvent récursive

    • [^] # Re: *tralisé

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Puisque tu parles de bitcoin, ça me fait penser à namecoin qui est en train d'émerger : ça fonctionne déjà avec les noms de domaines (préfixe d/nomdudomaine), on pourrait aussi avoir du a/hashdumail pour les avatars.

      DLFP >> PCInpact > Numerama >> LinuxFr.org

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.