qpad a écrit 54 commentaires

  • # merci !

    Posté par  . En réponse au message Mini PC pour petit centre multimedia (TV, video, etc...). Évalué à 1.

    Merci à tous pour vos retour !

    J'aime l'idée de recycler un vieil ordi… mais je n'ai pas ça sous la main.

    La solution Raspberry-pi4 me semble très prometteuse : relativement bon marché, faible consomation et support materiel pour la lecture de video 4K (largement plus que ce dont j'ai besoin).
    De plus les distribs telles que libreELEC ont l'air parfaitement adaptées et faciles d'utilisation.

    Seules petites interrogations restantes, probablement naïves :

    Est il facile/possible d'utiliser une carte tuner-tv sur un kit R-pi4 tel que celui-ci ?
    J'imagine que brancher un disque dur externe USB ne poserait pas de problème ?

  • # Autre bindings c++ : cppyy

    Posté par  . En réponse à la dépêche Python pour les sciences, une présentation. Évalué à 10.

    Merci pour cette dépêche !

    Pour ceux que ça intéresse je voulais aussi signaler cppyy qui permet de réaliser des bindings C++ de façon extrêmement simple.
    Juste un exemple extrait de la doc :

    >>> import cppyy
    >>> cppyy.cppdef("""
    ... class MyClass {
    ... public:
    ...     MyClass(int i) : m_data(i) {}
    ...     virtual ~MyClass() {}
    ...     virtual int add_int(int i) { return m_data + i; }
    ...     int m_data;
    ... };""")
    True
    >>> from cppyy.gbl import MyClass
    >>> m = MyClass(42)
    >>> cppyy.cppdef("""
    ... void say_hello(MyClass* m) {
    ...     std::cout << "Hello, the number is: " << m->m_data << std::endl;
    ... }""")
    True
    >>> MyClass.say_hello = cppyy.gbl.say_hello
    >>> m.say_hello()
    Hello, the number is: 42

    C'est par exemple ce qui est utilisé pour utiliser les librairies C++ ROOT avec python (ROOT est un système complet d'analyse numérique très utilisé en physique des hautes énergies et développé au CERN )

  • [^] # Re: Super projet !

    Posté par  . En réponse au journal EnVadrouille, une galerie photo pour vos randos (5 ans après). Évalué à 3.

    Pour rebondir : est-ce que je comprends bien que le projet pourrait fonctionner en générateur de pages web statiques (juste la page avec la carte+la trace+les photos) ?
    Ca pourrait etre top pour ceux qui ne disposent pas d'un site avec PHP d'installé.

    (et je me joints à tout le monde pour les félicitations et encouragements !)

  • [^] # Re: XMPP, Pas facile de s'y retrouver

    Posté par  . En réponse à la dépêche Sortie du très attendu Prosody 0.10. Évalué à 6.

    Une nouvelle beta linux est sortie récemment :
    https://blogs.skype.com/news/2017/03/01/the-skype-for-linux-beta-version-5-0-is-now-available-for-download/

    Je partage avec regrets la déception vis a vis de XMPP exprimée dans les commentaires… par exemple dans mon entourage pro, skype est de facto le système de messagerie.

  • [^] # Re: J'aime bien l'idée !

    Posté par  . En réponse au journal Jugement majoritaire. Évalué à 2. Dernière modification le 15/04/17 à 12:16.

    Mais mettre "Très Bien" permet d'annuler un "A rejeter" qui a été mis sur un autre bulletin de vote. La ou un "Passable" ne l'annule pas entièrement.

    Attention, ce systeme utilise la médiane pour donner le score final, pas la somme. Donc ce raisonnement ci-dessus ne tient pas vraiment.

    Dans ton exemple les scores finals sont A=-2, B=0, C=1 (pareil que si prenait les sommes). Si tu donnes 0 à C, le score final de C est 0 et les règles de partage en cas d'égalité donnent encore C vainqueur.

    D'un autre coté c'est vrai que si tu pré-connais le score de B (par un sondage typiquement), tu peux donner à C un vote supérieur (pas nécéssairement "Très bien") pour tirer sa médiane au dessus du score de B… donc oui le vote utile n'est pas totalement évité.

    Ceci dit un des problème de ce système est sa complexité par rapport à d'autre : cette discussion en est une illustration !

  • [^] # Re: J'aime bien l'idée !

    Posté par  . En réponse au journal Jugement majoritaire. Évalué à 2.

    Un vote utile serait donc le suivant :

    Très bien pour le candidat A : je vote pour mes idées
    A rejeter pour le candidat B : je m'oppose à ce candidat (je vote pour mes idées)
    Très bien pour le candidat C : j'augmente son score contrairement à mes idées, pour augmenter les chances que le candidat B ne passe pas
    

    Justement je ne crois pas. Si tu votes "passable" pour C ta contribution totale l'avantage autant vis à vis de B (pour lequel tu as mis "à rejeter") que si tu mens en mettant "tres bien" à C. Même si A ne gagne pas, par ce vote tu contribues à faire gagner C par rapport à B.

    Tu n'as donc pas intéret à fausser ton vote.

  • [^] # Re: J'aime bien l'idée !

    Posté par  . En réponse au journal Jugement majoritaire. Évalué à 4.

    Ce modèle de scrutin n'empêche pas le vote utile. Il en change simplement la forme.

    Non, il est concu pour pratiquement empecher le vote utile.
    Quelque soit la mention que tu donnes à un candidat B cela n'influera pas le score final du candidat A (les scores sont calculés indépendament par candidat).
    Ensuite si ton candidat préféré est A et que tu lui donne "bien" (par exemple), alors donner "à rejeter" à B n'augmentera pas plus les chances que le score final de B soit meilleur que "bien" que de lui donner "passable" ou "assez bien" (en pratique car ca peut etre faux dans des cas tres particuliers qui ont peu de chances de se produire). Autrement dit, tu n'as aucune raison de ne pas voter selon ce que tu penses vraiment de B (puisque de toute facons tu lui aurais donné mon que "bien").

    Donc sauf erreur dans ce que je dis au dessus, ce mode de scrutin n'a pas le défaut du vote utile (il en a d'autres).

  • [^] # Re: J'ai du mal a comprendre

    Posté par  . En réponse au journal 5-sigma: le boson de Higgs est débusqué !. Évalué à 9.

    En science expérimentale, rien n'est jamais sur à 100% et à toute mesure est associée une incertitude (une "barre d'erreur").
    En vulgarisation, on fait souvent des raccourcis pour parler de preuves, mais il faut se rappeler qu'il est toujours implicite qu'on ne fait que tester des modèles dont on vérifie l'adéquation aux mesures.

    C'est d'autant plus important dans ce domaine, la physique quantique est aléatoire par nature (du moins, d'apres ce qu'on en comprend) par conséquent le schéma de la recherche est le suivant :
    - Parmi N collisions de protons, la théorie prédit n_th occurrences de "signatures" du boson de Higgs en moyenne
    - On réalise N collisions, et on mesure n_mes "signatures" …

    Tout ce qu'on peut qu'on peut faire c'est d'estimer si n_mes est statistiquement compatible avec n_th.

    En l'occurence, on a une observation à 5sigma, cela veut dire qu'on a observé n_mes mais que la probabilité (due à la nature aléatoire de la physique) d'observé ce même n_mes s'il n'existe pas de Higgs est tres, tres faible (et dans ce cas on a n_th

    Maintenant, il faut être prudent on a une découverte à 5sigma d'un boson qui correspond au Higgs. Il est encore bien prématuré d'affirmer que c'est le Higgs du modèle standard !

  • [^] # Re: anti-anti-conspirationniste

    Posté par  . En réponse au journal Qui par ici est anti-conspirationniste. Évalué à 10.

    Ou alors qu'on ne veux pas le mettre en défaut. La résistance au changement c'est aussi ça.

    Pétard…
    Mais tu te rend compte que si quelqu'un prouve une mise en défaut de la relativité, c'est le prix Nobel assuré l'année suivante ? Tu connais des chercheurs en physique ? Faire un truc pareil c'est le graal absolu. Tous, absolument tous les chercheur esperent faire une découverte comme ca… Tu crois que ces 20 000 (au moins) personnes sont toutes susceptibles d’être achetées pour garder un tel secret ?
    Voire une conspiration la dedans c'est du délire complet.

  • [^] # Re: Médiane/Moyenne

    Posté par  . En réponse au journal Vote de Valeur : and the winner is.... Évalué à 1.

    Bien sur qu'un véritable statu-quo serait un problème. Mais on en revient à mon point 1) : reste à démontrer qu'un candidat du statu-quo l'emporterait toujours. Je pense que c'est loin d’être évident : avec le jugement majoritaire Hollande l'emporte devant Bayrou, meme si ce dernier à bien plus de notes neutres (à 0). C'est bien qu'un candidat un peu marqué d'un bord peu l'emporter…

  • [^] # Re: Surprise ?

    Posté par  . En réponse au journal Vote de Valeur : and the winner is.... Évalué à 4.

    En l’occurrence aucun candidat ne suscite une majorité d'adhesion…
    Dans ce cas la, je pense qu'il vaut mieux éliminer ceux qui sont le plus rejeter. Et à mon avis ces systèmes alternatifs le font bien mieux que le scrutin traditionnel.

  • [^] # Re: Médiane/Moyenne

    Posté par  . En réponse au journal Vote de Valeur : and the winner is.... Évalué à 3.

    Tout a fait d'accord… si on est d'accord sur le fait qu'il faut elire un candidat consensuel !

    ben c'est quand meme un peu le principe de la démocratie, non ? Qui faudrait-il élire sinon ?

    Le souci c'est que si le mode de scrutin envoie dans les bas fonds du classement les candidats "clivants" comme Le Pen, ils n'apparaitront plus. Que devient le débat public ? Un ensemble de consensus mou sur des non sujets ?

    Si une large majorité refuse fortement les idées de LePen, ca me parait normal qu'on entende moins parler de ses idées. L'autre candidat "clivant", Sarko, termine dans les 4eme. Dans la présidentielle on a correctement entendu les opinions de Bayrou, Mélenchon, Joly (aussi autour de la 4eme place). Je ne vois pas vraiment en quoi le débat public serait menacé.
    Le "consensus mou" ca me parait vague comme argument. Si tu veux dire que les c'est les candidats proposant peu d’évolutions qui sont systématiquement favorisés : 1) ca reste à démontrer (difficile à mon avis et on a aucun exemple de système fonctionnant ainsi continument), 2) au fond en quoi ca serait un problème ? Vaut-il mieux des alternances de politiques radicales qui mécontentent de large fractions de la population ?

  • [^] # Re: Médiane/Moyenne

    Posté par  . En réponse au journal Vote de Valeur : and the winner is.... Évalué à 4.

    Ben voyons, a sa juste place, derriere Poutou mais devant Arthaud ! Je crois absolument pas que ce soit la juste place de Le Pen qui paie son statut de bete immonde. Cela reviendrait a totalement l'occulter du paysage politique alors qu'elle ramasse 18% des voix !

    Ton 18% seul occulte le fait que plus de 60% la rejette massivement. C'est énorme et aucun candidat ne suscite un tel rejet.
    Ce type de vote est justement conçu pour tenir compte à la fois du rejet et du plébiscite de la population. Et le classement qu'il donne me parait tout a fait cohérent avec le but d'une élection : trouver le candidat le plus consensuel.

    Moi il m'apparait surtout que la gauche est surevaluée. Peut etre un biais crypto-communiste ?

    Si, comme tu le dis dans ton auto-réponse, le biais potentiel est corrigé et qu'on peut admettre que ces résultats sont réalistes à l’échelle nationale, ils éclairent peut-être un fait impossible à discerner avec le système actuel : les candidats de droite polarisent beaucoup plus les opinions (ils ont peu de mentions centrale à 0) et comme le coté rejet l'emporte légèrement chez eux cela les défavorise dans le classement.
    Aussi un problème de ton "surévaluée" est : par rapport à quoi ? On sait justement que le scrutin majoritaire est bourré de défauts et de biais et que donc le résultat de la présidentielle n'est vraisemblablement pas une bonne mesure de la "réalité"

  • [^] # Re: Médiane

    Posté par  . En réponse au journal Tester le 'Vote de Valeur' en grandeur réelle, tentant ?. Évalué à 2.

    Tu as raison. Dans le système avec médiane, dès qu'il y'a plus de candidats que de choix de vote possibles (ex: 10 candidats et 5 votes, de -2 à +2, dans ce cas) il y'a forcément des égalités.
    La procédure pour départager est la suivante : pour les candidats à égalité, on retire l'ensemble des votes correspondant à la médiane (disons M0), puis on calcul la nouvelle médiane M1 à partir des votes restants. On compare alors ces nouvelles médianes et on réitère la procédure si besoin.

    En pratique on réalise le calcul de M1 et on qualifie la "mention majoritaire" du candidat par un "+" si M1>M0 et par un "-" sinon.
    Dans le cas cité dans le journal, cela donne des qualifications du type "2-" ou "0+", etc…

  • [^] # Re: Vote de Condorcet

    Posté par  . En réponse au journal Tester le 'Vote de Valeur' en grandeur réelle, tentant ?. Évalué à 2.

    oups, tu avais raison, j'ai lu trop vite. les 2 systemes sont différents, c.f. mon commentaire ci-dessous

  • # difference avec le Jugement Majoritaire

    Posté par  . En réponse au journal Tester le 'Vote de Valeur' en grandeur réelle, tentant ?. Évalué à 3.

    Le lien mis sur wikipédia porte sur le "Jugement Majoritaire". En lisant les détails sur https://experience2012.votedevaleur.org/, je m’aperçois que le vote de valeur est différent.
    Comme l'a souligné un commentaire précédent le premier utilise la médiane des scores, le second la somme des scores.
    A mon avis le premier a des avantages :
    - indépendant des valeurs de scores choisies
    - Il est plus résistant au vote stratégique.

    Un exemple pour expliquer le 2eme point : j'estime que le candidat A vaut +2 et B vaut 0.
    Comme je préfère A, avec le vote par valeur je vais être tenté de mettre -2 à B. Cela contribuera à baisser son score global et eviter qu'il ne passe devant A.
    L'utilisation de la médiane atténue très fortement cet effet, l’annulant complétement dans de nombreux cas.

  • [^] # Re: Vote de Condorcet

    Posté par  . En réponse au journal Tester le 'Vote de Valeur' en grandeur réelle, tentant ?. Évalué à 3.

    Salut,

    Le "Vote de valeur" ou "Jugement Majoritaire" évite justement ce problème.
    Contrairement à ce qui est dit dans le journal le vainqueur n'est pas déterminé par la somme de ses scores, mais par leur valeur médiane. C'est ce point qui rend le système très solide.

  • [^] # Re: Le jugement majoritaire

    Posté par  . En réponse au journal Voter autrement. Évalué à 1.

    Le fait que les intentions de vote pour Bayrou ne décollent pas, ce n'est pas la faute au scrutin. C'est dû au fait qu'il n'y ait pas ou peu de vote d'adhésion à François Bayrou.

    En 2012, peut-être. En 2007, c'est plus discutable et le vote utile (conséquence de ce type de scrutin) le pénalise beaucoup. Je ne serais pas surpris que ca représente de l'ordre de qq % (bon c'est juste une impression).
    Un autre point très important est que même s'il est plébiscité par une proportion un peu plus faible, il est bien moins rejeté que ses concurrents (c'est ce que montre les sondages faits au jugement majoritaire et ceux de côte de popularité).

    Qui vaut-il mieux élire : celui plébiscité par 20% et fermement rejeté par 45% ou celui plébiscité par 15% et fermement rejeté par 30% ?
    L'avantage du jugement majoritaire est qu'il va prendre en compte l'ensemble des opinions entre plébiscite et à rejeter.

  • [^] # Re: Le jugement majoritaire

    Posté par  . En réponse au journal Voter autrement. Évalué à 1.

    favoriserait grandement Bayrou si je comprends bien.

    Pas forcément. Une expérience mené en 2007 sur ce système a montré que oui. D'autre sondages de 2011 (avant les primaires PS) montraient que Aubry l'emportait devant lui…

    Ce dernier bénéficie en effet de bonnes appréciations d'après les différents sondage mais la "transformation" en intention de vote peine à décoller ; la faute au scrutin majoritaire et au vote "utile" ?

    C'est vraisemblable. Et c'est pour cela que ce système est mis en avant…

  • [^] # Re: Le problème est il celui décrit ?

    Posté par  . En réponse au journal Voter autrement. Évalué à 1.

    Ce que je retiens derrière ce système, c'est qu'on imagine un mode de suffrage pour en remplacer un autre en " oubliant " que le mode de suffrage n'est qu'un aspect du problème. ( Et quel problème ? le journal n'y fait que de rares allusions, donc on connaît très mal l'objet du problème à corriger ).

    Le problème que le système de vote essaye de résoudre c'est comment, à un instant t, extraire au mieux l'opinion majoritaire concernant un candidat. Rien de plus.
    Les 2 exemples cités (2002 et 2007) montrent que le scrutin majoritaire ne répond pas au problème. Ce sont juste l'illustration concrète d'un fait qui était connu depuis longtemps.
    Le journal ne visait pas à résoudre la question du meilleur système démocratique possible !

  • [^] # Re: Pourquoi ce système

    Posté par  . En réponse au journal Voter autrement. Évalué à 1.

    Les systèmes électoraux sont étudiés depuis pas mal de temps, et de nombreux existent déjà.
    Ici on nous sort un nouveau système de vote tiré d'un chapeau… pourquoi? Le papier en question ne compare même pas à d'autres systèmes de votes connus !
    (Ce qui serait bien, ça serait d'avoir un système sans vote stratégique)

    Bien sur que les auteurs sont au courants des systèmes de votes. Pourquoi dis-tu qu'ils ont tiré leur systeme de leur chapeau ? Dans le papier ils montrent au contraire une étude sérieuse et compare au moins 2 systèmes différents : le systeme de vote dans le patinage artistique et le vote ou on donne des notes dont on fait au final la moyenne.
    Et justement, les auteurs affirment que ce système minimise le vote strategique.

    Je pense que c'est une bonne idée de penser à un autre système de vote, cependant au lieu de sortir un sytème magique, je dirais plutôt de rassembler des gens qui connaissent le sujet, définir des critères, comparer les méthodes existantes avant de se fixer sur quelque chose.

    Serieusement, tu prends les auteurs pour qui ? Tu crois vraiment qu'ils n'ont pas pensé à tout ca ? Que faudrait-il de plus que l'article cité pour etre pris au sérieux ?

    Sinon cette page donne une comparaison du jugement majoriataire à d'autre

  • [^] # Re: Pourquoi le système de jugement majoritaire, ça pue !

    Posté par  . En réponse au journal Voter autrement. Évalué à 3.

    Ca revient à dire qu'on peut maitriser la population malgré elle en la dirigeant avec un système soi disant parfait pensé ailleurs.

    En quoi ce système de vote permet de maitriser une population ? Son but est d'extraire au mieux, avec le moins de biais possibles une opinion majoritaire, donc d'éviter au maximum un élu illégitime. Ca me semble contraire à forcer une décision à l'encontre d'une majorité (si c'est cela que tu sous-entendais).

    Pour qu'un tel système soit viable, il faudrait une population de mathématiciens.

    Tu sous-entends que les gens en général sont trop cons pour comprendre ? Je ne pense pas.
    Je me répete mais la procédure de vote est simple : "je donne un jugement pour chacun des candidats". Comprendre le classement final est un tout petit peu compliqué, mais à peine.
    Comprendre pourquoi le vote stratégique est quasiment tout le temps inutile, est plus dur. Mais c'est pas indispensable pour voter.

  • [^] # Re: Pourquoi le système de jugement majoritaire, ça pue !

    Posté par  . En réponse au journal Voter autrement. Évalué à 1.

    Mais j'imagine très bien une consigne de vote pour que tel autre candidat reçoive le plus de "à rejeter" possible pour lui faire obtenir un -.

    En pratique les gens qui suivent les conseils d'un parti vont typiquement mettre mieux que sa mention majoritaire à leur candidat et moins bien à tous les autres. Et dans ce cas mettre "à rejeter" ou juste un peu moins bien que la mention majoritaire, n'a aucun effet sur elle (y compris pour le + ou le -) donc ces consignes seront sans effet (ou peut-etre négligeables).

    Le système à l'air bien, mais il me parait difficile à appréhender. Un tel système ne prendra pas et il ne pourra être considérer comme viable si pour être convaincu de sa probité il faut être capable de comprendre les démos mathématiques (je ne suis pas sur que je le puisse dailleurs)

    C'est vrai que ca demande des explications. Mais la façon de voter en elle même est vraiment tres simple : "je donne mon avis sur chacun des candidats". C'est même plus gratifiant que de choisir juste 1 nom la mort dans l'âme.
    Et puis si ce système est vraiment meilleur, ca serait dommage de se résigner…

  • [^] # Re: Pourquoi le système de jugement majoritaire, ça pue !

    Posté par  . En réponse au journal Voter autrement. Évalué à 1.

    Uniquement parce qu'il n'a pas été testé.

    Ben il a été tres sérieusement étudié, et quelques démos mathématiques y sont meme appliquées. Il est possible que des problèmes aient été oubliés (mis à part des potentielles fraudes), mais j'en doute.

    Tu manques de confiance dans notre capacité collective à être totalement irrationnels et à pouvoir nous tirer dans le pied. avec à peu près n'importe quoi

    Je te l'accorde, mais à mon avis ce système ne peut que aider a minimiser cette irrationalité…

  • [^] # Re: Attentions à l'anonymat et aux mafias !

    Posté par  . En réponse au journal Voter autrement. Évalué à 1.

    Ah oui bien vu, autrement dit : au lieu d'une grille de N lignes par bulletin, N bulletins de 1 ligne par votants.
    Et en pratique on utilise N urnes (une par candidat). Chaque votant met une envellope contenant son jugement par urne.

    Ca réduit le nombre de bulletins possible par candidat aux nombre de jugements. Pour 1000 votants ca devrait aller.

    Y'a encore un défaut, a part le temps de dépouillement ?