shlagevuk a écrit 3 commentaires

  • # Pas très original:

    Posté par  . En réponse au journal Du ménage autour de nos ordinateurs. Évalué à 2 (+2/-0).

    • Pour l'écran c'est tout simplement liquide pour vitre que je met sur un chiffon ou essuie-tout avant de le passer sur l'écran. Jamais eu de soucis de réactions avec ça. De l'alcool ménager doit faire l'affaire aussi.
    • Pour l'intérieur j'ai jamais utilisé d'air sec, aspirateur directement en prenant soin de tenir les ventilateurs pour pas qu'ils tournent. C'est souvent en les faisant tourner qu'on grille la CM. Et bien sûr pas bourriner les composants en passant, faut prendre son temps. De même c'est bien de faire de la prévention sur la poussière en ayant un boîtier avec des bons filtres en aspiration.
    • L'organisation des câbles est pas super importante selon moi, ça aide le flux d'air donc c'est bien de ranger/cacher le gros des câbles. Après la capacité de bien ranger les câbles est souvent lié au boîtier. Basiquement des câbles bien rangé c'est surtout des câbles qui sont pas sur le chemin du flux d'air.
    • Les multiprises je les aspires. Si elles sont vraiment crade, démontage des parties en plastique si c'est possible, nettoyage à grande eau/savon du plastique, on sèche bien tout ça, et on remonte.
    • clavier/souris, comme l'écran, produit a vitre ou alcool ménager. Par contre je m'embête jamais à démonter les touches n'ayant pas de clavier mécanique pour le faire facilement.
    • Et les ordi portable, pareil que clavier/souris/écran. Avec option démontage si y'a de la poussière dans le système de refroidissement.

    Bon ménage de printemps d'automne! :)

  • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

    Posté par  . En réponse au sondage Quel moyen de transport utilisez‐vous pour vous rendre sur votre lieu de travail ?. Évalué à 4.

    Je peux répondre en partie, faisant à peu près le même kilométrage.

    temps de charge:

    Jusqu'à 12h pour une charge 100%. Mais c'est très dépendant de la capacité de la batterie et de l'ampérage du chargeur. Pour récup 50% d'autonomie (~15km) je met entre 3 et 4h. (la charge n'est pas linéaire)

    Charge au boulot:

    Oui quasi systématiquement.

    Roule sur les trottoirs:

    Très rarement quand j'ai pas le choix, et à allure réduite.

    Modèle:

    Speedway mini 4 pro

    Facilement transportable:

    Meh, elle fait quand même 16kg, c'est faisable mais vaut mieux la faire rouler.

    Assurance:

    j'ai contacté mon assurance sécurité civile pour avoir des infos y'a quelques temps pour être couvert au tiers.

    Plaque d'immatriculation:

    Pas besoin selon la loi, pour l'instant elles sont considéré comme des "jouets", on ne peux pas rouler sur la route ou les pistes cyclables et on est limité à 6km/h sur le trottoir. Dans les fait c'est "toléré" comme un vélo à assistance électrique, c'est à dire rouler là ou les vélos roulent et limité à 25km/h.
    Si la loi était réellement appliquée il faudrait l'immatriculer et avoir un permis scooter, voir moto pour les plus puissante. D'ailleurs chose amusante, toutes les trottinettes ou équivalent avec un siège sont considéré comme des moto/scooter, donc immatriculation+assurance obligatoire, quelque soit leur vitesse max ou puissance.
    A noter qu'en septembre la loi prend en compte les trottinettes électrique (obligation de limitation de vitesse à 25km/h, des restrictions, etc…)

    protections:

    gants+casque

    roues pleine:

    Oui à l'arrière, c'est un peu la merde d'ailleurs ça glisse plus :-/

    gilet jaune:

    Non mais led flashante arrière et feu avant.

    Accepté au boulot:

    Ils sont plutôt vélo, à raison d'ailleurs. Mais aucun problème d'acceptation, plusieurs autres en ont une. Et quand je suis arrivé à ce boulot j'ai eu la démonstration de l'intérêt de la trott. J'ai pris une trottocrote électrique plutôt qu'un vélo par crainte des vols. Deux semaines après que je sois arrivé un collègue s'est fait voler son vélo électrique alors qu'il était accroché sur des arceaux à 20m de l'entré du bâtiment…

    Monter à deux dessus:

    Je ne l'ai encore jamais fait, ça doit être faisable mais très clairement je roulerai au pas dans ce cas (<10kmh), c'est beaucoup trop casse gueule, et c'est pas fait pour freiner efficacement avec autant de poids (je fait déjà 100kg, même avec une autre personne légère on est bien au delà de la limite de poids de la trottinette).

  • # Type de service et cout/gain

    Posté par  . En réponse au journal Le Cloud et la gestion de ses poubelles. Évalué à 1.

    Dans plusieurs commentaire il y a effectivement la question du coût d'exploitation du serveur lié à sa consommation électrique. Il faut voir également les coûts lié à l'infrastructure qui est autour de ce serveur (câblage, refroidissement, réseau, etc…) qui sont loin d'être négligeable.

    Habituellement les coûts liés à un serveurs sont divisés en trois partie majeures:
    -1/2 pour le prix d'achat du serveur
    -1/4 pour l’électricité
    -1/4 pour l'infrastructure qui l'entoure

    Évidement cette répartition est très variable en fonction de l'environnement dans lequel on exploite le serveur et sa durée d'exploitation. Mais restons sur ce principe là pour la suite.

    Dans le cas de serveur "d'occasion" le coût d'achat peut être ignoré, et les frais liés à l'infrastructure peuvent également être limité (switch d'occasion, rac donné, placé dans un placard à balais…). Reste la consommation électrique incompressible.

    Sur ce point il faut donc se poser la question de comment "payer" l’électricité consommé par le serveur, il faut qu'il soit assez fortement utilisé pour être rentable.

    Il faut donc soit avoir une charge de travail à leur fournir en permanence, soit les utiliser uniquement lorsqu'il y a besoin de ressources supplémentaires. Et ce genre de cas existe!

    si on prend le fonctionnement de service de vidéo à la demande par exemple, le pic d'utilisation se situe le soir autour de 20h. On peut donc les utiliser à ce moment là comme machine de mise en cache ou de CDN dynamique.
    On peut également avoir des pics d'activité dans une utilisation plus "système", la majorité des batchs de sauvegarde, contrôle, déploiement et autres ont lieu dans la nuit. Avoir des serveurs en rab pour les effectuer peut être pertinent.

    Enfin si vous avez des clusters hadoop ou équivalent qui ont des batchs de map-reduce à effectuer dans la nuit. Des nœuds supplémentaire de calcul peuvent être pertinent.

    Reste à voir le coût de la mise en place et du maintiens de ces systèmes. Ils sont de base plus vieux et donc potentiellement moins stable, plus susceptible d'être sujet à des interventions de maintenance, etc.

    Sources pour la répartition des coûts dans un datacenter (j'avais arrondis) trouvé en cherchant rapidement sur le net:
    ISCA2012-Kontorinis_tech-report.pdf
    papers/DC-Costs-CCR-editorial.pdf
    perspectives.mvdirona.com

    Et sinon moi j'en cherche des serveurs d'occasion pour mon homelab :3