Sondage Quel moyen de transport utilisez‐vous pour vous rendre sur votre lieu de travail ?

Posté par . Licence CC by-sa.
Tags :
9
9
juin
2019

Il y a bientôt sept ans, il vous avait été demandé comment vous vous rendiez au travail (Quel moyen de transport utilisez‐vous pour vous rendre sur votre lieu de travail ? [septembre 2012] et Transport en commun à proximité [octobre 2012]). En sept ans, pas mal de bouleversements ont eu lieu. Quelle a été l’évolution ici ?

Comment les personnes qui fréquentent LinuxFr.org se rendent‐elles majoritairement sur le lieu de travail ?

Total : 3054 votes

La liste des options proposées est volontairement limitée : tout l'intérêt (ou son absence) de ce type de sondage réside dans le fait de forcer les participants à faire un choix. Les réponses multiples sont interdites pour les mêmes raisons. Il est donc inutile de se plaindre au sujet du faible nombre de réponses proposées, ou de l'impossibilité de choisir plusieurs réponses. 76,78% des sondés estiment que ces sondages sont ineptes.
  • # Velo / planches / trotinettes electrique ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+3/-2).

    C'est trotinette électrique pour moi, 5200km en 1an.

    • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      ya un compteur kilométrique intégré ? Ou c'est en multipliant le trajet quotidien par le nombre de jours ?

      Recharge au boulot pour revenir le soir ?
      Combien de chutes ? Sur le trottoir ou sur la route ?

      • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0).

        Il y a un compteur.

        Un seul soucis avec une trotinette de location qui me rentre derrière car ils ne savaient pas freiner. J'aurai été piéton ca aurait été pareil.

        J'adapte ma vitesse, c'est la clé pour ne pas avoir de soucis.

        J'ai répondu aux autres questions juste après.

    • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      tu peux en dire plus ?

      • temps de charge ?
      • charge au boulot ?
      • roule tu sur les trottoirs ?
      • qu'elle modele de trotinette ?
      • facilement transportable ?
      • et l'assurance ?
      • du coup tu as une plaque d'immatriculation ?
      • porte les proteges poignets, coude, genou + casque ?
      • les roues sont pleines ?
      • le gilet jaune ?
      • socialement arriver en trot au boulot c'est bien vu ? même si tu t'en tape :)
      • possibilité de monter a 2 dessus, genre pour dépanner une (nouvellement) copine

      c'est pour un ami

      • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

        Posté par . Évalué à 4 (+4/-0).

        Je peux répondre en partie, faisant à peu près le même kilométrage.

        temps de charge:

        Jusqu'à 12h pour une charge 100%. Mais c'est très dépendant de la capacité de la batterie et de l'ampérage du chargeur. Pour récup 50% d'autonomie (~15km) je met entre 3 et 4h. (la charge n'est pas linéaire)

        Charge au boulot:

        Oui quasi systématiquement.

        Roule sur les trottoirs:

        Très rarement quand j'ai pas le choix, et à allure réduite.

        Modèle:

        Speedway mini 4 pro

        Facilement transportable:

        Meh, elle fait quand même 16kg, c'est faisable mais vaut mieux la faire rouler.

        Assurance:

        j'ai contacté mon assurance sécurité civile pour avoir des infos y'a quelques temps pour être couvert au tiers.

        Plaque d'immatriculation:

        Pas besoin selon la loi, pour l'instant elles sont considéré comme des "jouets", on ne peux pas rouler sur la route ou les pistes cyclables et on est limité à 6km/h sur le trottoir. Dans les fait c'est "toléré" comme un vélo à assistance électrique, c'est à dire rouler là ou les vélos roulent et limité à 25km/h.
        Si la loi était réellement appliquée il faudrait l'immatriculer et avoir un permis scooter, voir moto pour les plus puissante. D'ailleurs chose amusante, toutes les trottinettes ou équivalent avec un siège sont considéré comme des moto/scooter, donc immatriculation+assurance obligatoire, quelque soit leur vitesse max ou puissance.
        A noter qu'en septembre la loi prend en compte les trottinettes électrique (obligation de limitation de vitesse à 25km/h, des restrictions, etc…)

        protections:

        gants+casque

        roues pleine:

        Oui à l'arrière, c'est un peu la merde d'ailleurs ça glisse plus :-/

        gilet jaune:

        Non mais led flashante arrière et feu avant.

        Accepté au boulot:

        Ils sont plutôt vélo, à raison d'ailleurs. Mais aucun problème d'acceptation, plusieurs autres en ont une. Et quand je suis arrivé à ce boulot j'ai eu la démonstration de l'intérêt de la trott. J'ai pris une trottocrote électrique plutôt qu'un vélo par crainte des vols. Deux semaines après que je sois arrivé un collègue s'est fait voler son vélo électrique alors qu'il était accroché sur des arceaux à 20m de l'entré du bâtiment…

        Monter à deux dessus:

        Je ne l'ai encore jamais fait, ça doit être faisable mais très clairement je roulerai au pas dans ce cas (<10kmh), c'est beaucoup trop casse gueule, et c'est pas fait pour freiner efficacement avec autant de poids (je fait déjà 100kg, même avec une autre personne légère on est bien au delà de la limite de poids de la trottinette).

      • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1). Dernière modification le 11/06/19 à 09:24.

        4h de charge

        Deux chargeurs, un à la maison, un au bureau ou en vadrouille. Je peux faire l'aller retour mais un trajet surprise est vite arrivé (35km d'autonomie au début, 30 maintenant).

        Non, quasiment que de la piste cyclable

        Etow au maximum de voltage et de capacité

        Oui, je la replie et la fait rouler devant moi

        Je n'ai pas regardé pour l'assurance.

        Pas de plaque.

        Gant cuir + casque

        Les roues sont pleines

        En hiver, gilet jaune + cagoule (je fais quand meme gaffe quand je passe devant l'elysée :) )

        Socialement, c'est ma marque de fabrique. En environnement startup ca passe très bien. Et en plus je suis à mon compte maintenant.

        Pas à deux, bien que ca m'arrive de prendre mon fils avec un casque pour un court trajet.

      • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0). Dernière modification le 12/06/19 à 16:15.

        J'en ai une aussi depuis un an et demi, je pense que je vais la vendre. Je m'explique :
        Lorsque je l'ai eu, il y avait beaucoup de réactions sympathiques et curieuses. Depuis un mois au deux, et le matraquage médiatique sur le sujet, j'arrête pas de me faire interpeller comme quoi c'est dangereux, que je ne devrais pas en faire, etc.
        En particulier deux cas me reviennent :
        - Je roule sur une piste cyclable, je double un piéton qui me dis que les trottinettes sont interdites !!
        - Je traverse sur un passage piéton/piste cyclable, un automobiliste s'arrête et me dit que c'est interdit de couper le trottoir !
        Plus que ces réflexions, c'est le regard des personnes désapprobatrice voir hostile qui me dérangent. J'ai également un vélo électrique et je vois clairement une différence. Pourtant mon comportement ne dois pas beaucoup varier d'un véhicule à l'autre…

        Je trouve cela navrant : on a là un engin qui permet la mobilité douce en ville, c'est super pratique, ca se range en 2 secondes dans un coffre de voiture, c'est amusant à conduire, etc. Cela pourrait être pour beaucoup une alternative intéressante pour se déplacer en ville au lieu de prendre sa voiture… Pour info, je n'habite pas Paris mais une petite ville de province (Rennes) et on n'est clairement pas envahit par les trottinettes.

        Combien de morts à cause des trottinettes en France ? Je crois qu'il n'y a pas de statistiques, et pourtant, lorsqu'on écoute les médias, on a l'impression que c'est le mal absolu. Je ne comprends absolument pas cette position…

        Hier, en gros titre sur France Info : Premier accident mortel impliquant une trottinette électrique à Paris :
        https://www.google.fr/search?q=trottinette+electrique&source=lnms&tbm=nws&sa=X&ved=0ahUKEwjrz-CpkOTiAhVB7eAKHWngCFMQ_AUIESgC&biw=1680&bih=847

        • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

          Combien de morts à cause des trottinettes en France ? Je crois qu'il n'y a pas de statistiques, et pourtant, lorsqu'on écoute les médias, on a l'impression que c'est le mal absolu. Je ne comprends absolument pas cette position…

          Des morts sans doute peu (surtout si on ne cherche que ceux où c'est le trotinneur qui tue, pas qui est tué), mais des accidents corporels… alors sans doute pas à cause de toi mais bon.

        • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2). Dernière modification le 13/06/19 à 11:13.

          Plus que ces réflexions, c'est le regard des personnes désapprobatrice voir hostile qui me dérangent.

          Ca me fait penser aux motards ça ;-)

          Peut être que les bien-pensant de LinuxFR qui pensent que les motards ne sont que l'incarnation du mal remettront un peu en question leurs généralités stupides après s'être heurtés aux mêmes généralités concernant les trottinettes !

          (oui je sais, c'est que jeudi…)

          • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

            Les trottinards, c'est bien, mais les motards, ça reste con ;-)

          • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

            J'ai fait beaucoup de moto il y a assez longtemps… Franchement, j'ai rarement vu des atitudes désagréables (des imprudences, oui, mais pas volontaires). Mais bon, c'est plus difficile d'interpeller un motard qu'une trotinette à 25 km/h !!

            • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

              Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 18/06/19 à 10:37.

              Résidant à une centaine d'une départementale bien droite, j'en entends tous les vendredi, samedi et dimanche des attitudes désagréables. Et vavavoum la moto ! Une mesure de salubrité publique serait de faire déboucher les pots d'échappement dans le casque de ces zozos (pour le bruit, pas pour le CO).

              La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

              • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

                Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

                Eternel discours du "pot d'échappement". Lu et relu, entendu et réentendu…

                C'est un peu comme pour les <insérez ici une minorité quelconque>, c'est pas parce qu'il y en a une infime partie qui est <insérez ici un comportement génant> que c'est le cas de tous !

                Plutôt que de râler sur LinuxFR, qu'attend tu pour faire une réclamation auprès de l'instance compétente pour demander l'installation de ralentisseur ??
                Pro-tips: un dimanche, mets toi sur le bord de la route et jette toi sous les roues du premier motard bruyant qui passe car:

                1. Quand il y a des blessés, ça va toujours plus vite.
                2. Vu que le mec va se vautrer, ça fera une moto bruyante de moins.
                3. En plus, tu pourras t'arranger pour que le mec aie une prune pour pot non homologué.
                • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

                  Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

                  Réponse idiote, tu as mal lu mon message ou pas lu le message auquel je répondais. Essaie encore.

                  La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

                  • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

                    Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

                    Je l'avais lu, je l'ai relu.
                    Soit je suis très bête, sois tu t'es mal exprimé car je ne vois pas en quoi ma réponse est idiote …

                    • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

                      Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

                      Message auquel je réponds >> j'ai rarement vu des atitudes désagréables

                      Ma réponse > j'en entends tous les vendredi, samedi et dimanche des attitudes désagréables

                      Mon argument : "elles ne sont pas si rares ces attitudes désagréables"

                      Ta lecture : "c'est pas parce qu'il y en a une infime partie qui est que c'est le cas de tous"

                      Pourquoi je crois que tu as lu un peu vite : je ne dis pas "tous les motards sont des crevures", je dis "il y en a suffisamment pour susciter des désagréments répétés aux habitants de mon quartier".

                      C'est pour cela que je pense que tu as réagi un peu vite.

                      Passons maintenant à "Plutôt que de râler sur LinuxFR, qu'attend tu pour faire une réclamation auprès de l'instance compétente pour demander l'installation de ralentisseur ??".

                      Il y avait, il y a fort longtemps, et avant que je n'emménage ici, des bandes rugueuses sur la route. Elles ont été supprimées, sans doute non conformes (je ne suis pas spécialiste de la sécurité routière) et dangereuses pour les motards.

                      Quand à ton "Pro-tips", je t'invite à le tailler en pointe et te le carrer où tu voudras, car :
                      - je n'ai pas envie de canner pour des crétins motorisés dont la sexualité est restée au stade aural,
                      - j'ai eu l'obligeance de préciser dans mon message que je ne souhaitais pas les voir crever, j'aurais apprécié que tu fasses preuve de la même prévenance à mon égard.

                      Bien cordialement.

                      PS: tout énervement mis à part, puisque tu pratiques la moto, ne trouves tu pas qu'il y a parmi les motards beaucoup de motards du dimanche qui se sentent obligés de faire ronfler leur machine dès qu'ils voient un bout de route droite et sans risque, mais qui ne prendront jamais l'initiative d'aller faire quelques tours de circuits pour voir s'ils savent vraiment conduire leur engin à la limite ?

                      La gent féminine, pas la "gente", pas de "e" ! La gent féminine ! Et ça se prononce comme "gens". Pas "jante".

            • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

              Lors de mes dernières années en IDF (j'ai quitté cette région en 2010), j'avais commencé à constater une vraie hostilitée de la part des automobilistes envers le motard et des comportements associés assez agressifs: genre, dans les bouchons, les types se mettaient à coller la ligne central à mon approche pour m'empêcher de passer.

              De la même façon, il y a une dizaine d'années j'ai eu un petit accident con à moto dans les Vosges, accident dû à une manoeuvre hasardeuse d'un automobiliste.
              L'automobiliste s'arrête, s'excuse platement et reconnais son tort, on allait rédiger le constat quand soudain un type débarque de nul part et commence à dire que "il a tout vu, c'est la faute de ce sale motard, bla bla bla"… Lunaire !

              Plus récemment, sur Marseille, j'ai aussi vu des automobilistes accélerer après que je les aie dépassé un peu comme pour biaiser mon analyse de la situation et me pousser à la faute (genre il va croire que je suis derrière, se rabattre et taper la voiture).

              Après, à l'époque ou tout ça m'est arrivé, je roulais beaucoup à deux roues et plus particuliérement en ville … j'espère que ce n'est qu'une dérive "statistique".

        • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-1).

          Je trouve cela navrant : on a là un engin qui permet la mobilité douce en ville, c'est super pratique, ca se range en 2 secondes dans un coffre de voiture, c'est amusant à conduire, etc. Cela pourrait être pour beaucoup une alternative intéressante pour se déplacer en ville au lieu de prendre sa voiture…

          Moi,ce que je trouve navrant c'est cette mode de l'assistanat électrique. Est-ce que la mobilité douce n'est pas tout simplement le plus naturel, déplacement piéton ? Bon pour la planète et bon pour notre petit organisme corporel. Un bon bouquin sur le chemin du boulot et c'est des heures de lecture et des calories brûlées ;)

          • [^] # Re: Velo / planches / trotinettes electrique ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

            En fait, tu peux voir le verre à moitié plein et le verre à moitié vide :
            - Je fais un kilomètre avec mon vélo électrique => J'aurais pu le faire à pied, c'est pas terrible
            - Je fais 5 kilomètres pour faire une course avec mon vélo électrique => J'aurais pu le faire avec ma voiture, c'est cool
            Après, je pense que tout ce qui est une alternative plus légère à la voiture est bon. Je ne parle pas que de pollution, il y a aussi le côté sonore, la place prise par la voiture (pour circuler et s'arrêter), etc. Franchement, en ville, quand il n'y a pas de voiture, c'est cool.

  • # À pied mais pas à deux pas.

    Posté par . Évalué à 6 (+7/-1).

    Je marche au plus court 4,5 km pour me rendre à mon travail (au mieux 40 minutes en courant dans les descentes) et au retour j'aime bien faire un petit détour qui pousse le trajet à 6km.
    Je n'ai rencontré qu'une seule personne qui avait le même goût, une collègue. Je pose donc ici la question: Sommes nous seuls au monde ou se trouve t-il d'autres vrais bipèdes pour qui une ptiote heure de marche (ou plus) est encore la chose la plus naturelle du monde ?

    • [^] # Re: À pied mais pas à deux pas.

      Posté par (page perso) . Évalué à 8 (+6/-0).

      J'aime beaucoup marcher et j'essayais de marcher pour aller au boulot (notamment quand j'étais à 35 min aller). Mais depuis je suis plus loin, et surtout j'ai (re)découvert le vélo : presque tous les avantages de la marche, sauf qu'en plus quand je veux faire un "détour" pour le plaisir il peut faire 50km pas 1,5 :-D

    • [^] # Re: À pied mais pas à deux pas.

      Posté par (page perso) . Évalué à 7 (+5/-1).

      Je fais ~8km à pied par jour par aller/revenir du taf, soit un peu plus d'une heure de marche.

    • [^] # Re: À pied mais pas à deux pas.

      Posté par . Évalué à 8 (+6/-0). Dernière modification le 09/06/19 à 22:07.

      En vacances je fais beaucoup de marche, par exemple pour découvrir une ville.

      Pour faire le même trajet tous les matins j'ai du mal à en voir l'intérêt quand je peux faire le même trajet à vélo, au grand air mais en 6 à 7x moins de temps. Je préfère à la limite rallonger pour en faire une balade à vélo et varier les parcours.

      Après je n'ai jamais eu de problème de logistique/stockage du vélo sur le lieu de travail donc ça doit compter.

      • [^] # Re: À pied mais pas à deux pas.

        Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

        Idem, j'aime marcher dans des endroits nouveaux, parcourir une ville de vacances à pieds, mais si je dois faire le même trajet régulièrement (pour moi c'est amener/récupérer mon enfant, vu que je travaille à domicile) je vais chercher à minimiser le temps de trajet (= bus ou voiture selon le pays). Il m'arrive néanmoins, quand j'ai le temps, de faire le trajet à pied pour habituer Micron et lui permettre de retenir le parcours entre l'école et la maison.

    • [^] # Re: À pied mais pas à deux pas.

      Posté par . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 10/06/19 à 01:18.

      3,3km à pied pour aller au taf, depuis le déménagement pour me rapprocher du lieu de travail.
      Suite à une double creuvaison (vélo et voiture) j'y suis allé pour la 1ère fois à pied.
      Au final c'est très agréable, 22mn de marche le matin \o/ (un peu plus le soir, ça monte)

      Bref maintenant c'est vélo la plupart du temps, voiture quant il pleut (bouh le faux vélotaffeur :p) ou parce que je vais ailleurs après le boulot, et à pieds au moins une fois par semaine.

    • [^] # Re: À pied mais pas à deux pas.

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Une heure de marche matin et soir ça fait beaucoup pour moi, ma limite est à 30 minutes par trajet. Je l'ai fait matin et soir pendant quelques années et c'était bien agréable. Maintenant je travaille chez moi et du coup je ne marche plus autant.

    • [^] # Re: À pied mais pas à deux pas.

      Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

      autres vrais bipèdes pour qui une ptiote heure de marche (ou plus) est encore la chose la plus naturelle du monde

      Tu confonds amour de la marche à pied - c'est sûrement mon loisir préféré pour les vacances - et déplacement.

      Lorsque je dois me rendre au travail ou mieux, rentrer chez moi, je privilégie le mode le plus rapide. En l’occurrence pour moi, c'est le vélo. À vrai dire c'est plus une équation entre pollution/temps/économie/sport mais peut importe : ça n'a rien à voir avec le plaisir de marcher.

      Décrire la marche à pied en ville comme "naturelle" est très débattable.

      Nous sommes des bipèdes certes mais nous sommes plus caractérisés par notre capacité à créer des outils pour nous affranchir des contraintes. Ça mène à des dérives (surexploitation de la planète) mais c'est fondamental.

    • [^] # Re: À pied mais pas à deux pas.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-0).

      Moi aussi, mon implantation maison vs rapport a justement été guidé pour la possibilité de pouvoir TOUT faire à pieds. J'essaie de développer cette culture chez moi mais il reste encore des moments où il faut se battre ^

      Je me désespère de voire les bagnoles disparaitre de ma ville; ça pue, c'est bruyant et pas du tout rationnel comme achat.

  • # le vélo

    Posté par . Évalué à 6 (+4/-0).

    À l'exception d'une brève période multimodale (vélo + train + vélo), la bicyclette est mon moyen de transport principal depuis une bonne quinzaine d'années.

    Seul le kilométrage change. Ça avait commencé par du 2x8km/j, puis 2x37km/j, épisode multimodal à 2x (3+9)km/j pour redescendre à 4x3km/j (je rentre à la maison dîner puisque c'est à 6 minutes seulement).

    Dès juillet ça remontera à 2x~20km/j.

    • [^] # Re: le vélo

      Posté par . Évalué à 9 (+7/-0). Dernière modification le 11/06/19 à 08:32.

      Pareil pour moi. Depuis 5 ans maintenant.
      J'en suis à 2x29 km, 3 jours sur 5. (2 jours en télétravail). Je suis passé de 18km/h de moyenne à 21, 23 quand je bourrine. J'ai perdu 20kg. J'ai énormément gagné en forme physique. Mon cœur est passé de 76 bpm à 55 au repos.

      Et je fais des économies. Sur mon vélo principal qui a 3 ans, j'ai du changé la transmission. 250€. (surtout de la main d’œuvre en fait, en étant un peu plus bricoleur, et un peu plus soigneux, ça aurait pu faire 2 ou 3 ans de plus et couter moins de 100€) A part les pneus, et quelques accessoires, c'est la seule dépense notable que j'ai faite. A comparer, le budget moto quand j'allais bosser avec c'est au minimum x10.

      Du coup, J'ai acheté un nouveau vélo pour partir en rando/camping pendant les vacances. ;-)

      Bref, bilan très positif pour ma part.

      Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

      • [^] # Re: le vélo

        Posté par . Évalué à 3 (+3/-0).

        2*8km de vélib' par jour de travail ici. Vitesse moyenne autour de 22km/h. Mais j'ai l'impression qu'avec un «vrai» vélo je pourrais aller plus vite.
        Je suis assez maigre de base, du coup quand je me suis mis au vélotaf j'ai pris plus de 2~3kg de muscles.

        • [^] # Re: le vélo

          Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

          Vitesse moyenne autour de 22km/h. Mais j'ai l'impression qu'avec un «vrai» vélo je pourrais aller plus vite.

          Fais gaffe quand même à l'excès d'optimisme, vérifie que t'as pas pris les modèles VAE :o)

        • [^] # Re: le vélo

          Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

          Vitesse moyenne autour de 22km/h. Mais j'ai l'impression qu'avec un «vrai» vélo je pourrais aller plus vite.

          Probablement, les vélibs sont lourds de mémoire plus de 20 kg. Par contre en fonction de ton parcours, tu ne gagnerais pas tant de temps que ça (avec les feux, la circulation etc.)
          Vu ton kilométrage, ce serait pas une mauvaise idée de regarder pour un vélo à toi.

      • [^] # Re: le vélo

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Et je fais des économies. Sur mon vélo principal qui a 3 ans, j'ai du changé la transmission. 250€.

        Ton employeur ne pratique pas encore l'IKV? Négocie, tu verras qu'ils sont souvent pour, ça m'a payé tes 250€ en 2 ans, avec seulement 4x2km/jour! Résultat, les économies deviennent carrément un bénéfice!

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

        • [^] # Re: le vélo

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

          Si-si, il pratique. 200€ dans mon cas.

          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

  • # typos

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

    En 7 ans, pas mal de bouleversements on eut lieu. Qu'elle a été l'évolution ici ?

    En 7 ans, pas mal de bouleversements ont eu lieu. Quelle a été l'évolution ici ?

  • # Ça dépend

    Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 09/06/19 à 23:21.

    Principalement les transports en commun publics (un car + un tram + un bus) le matin et pour le soir en courant (6km pour le trajet le plus court, 12km pour le plus long et sympa) + car, été comme hiver 5j/7 peu importe le temps.

    La semaine dernière j'ai innové en allant bosser à vélo (115km en tout). Sympa mais un peu long, ça fait se lever tôt et rentrer tard. Je recommencerai peut-être.

    Très rarement en voiture si j'ai une contrainte.

  • # Hors agglo, c'est véhicule individuel ou rien.

    Posté par . Évalué à 9 (+10/-2).

    Je bosse à l'Est d'Orléans, hors agglomération à 25 km de chez moi. Avec deux bus par jours, il n'est pas possible d'utiliser les transports en commun.
    J'ai bien essayé le vélo, de temps à autres mais là, sur certaines portions de route, on joue sa vie à chaque fois qu'on est dépassé par une voiture. En campagne, c'est encore les poids lourds qui font le plus attention aux cyclistes.

    • [^] # Re: Hors agglo, c'est véhicule individuel ou rien.

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+5/-4).

      Je confirme ! C'est le problème que certains [auto-censuré !] ne veulent peuvent pas comprendre. Par démagogie pseudo écologiste, ils croient que des transports en commun sont universels. Cà, c'est la théorie des "grandes" villes. La réalité, en campagne, c'est "démerdes-toi" si tu veux bosser selon le lieu de départ et d'arrivée, selon les horaires. Donc voiture obligatoire (ou moto …..).

      J'habite en Ariège, près de Foix. Je suis à 5 à 10 mn de voiture de mon boulot mais, même si je le souhaitais, pas de transports en commun vu la destination et vu mes horaires. Et pas de co-voiturage non plus. Donc affaire pliée. Par contre, de la marche, j'en fais tous les jours …. au boulot …. entre 10 et parfois 15 km environ.

      • [^] # Re: Hors agglo, c'est véhicule individuel ou rien.

        Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

        Alors moi, j'habite à la campagne et a plus de 10 minutes en voiture de mon boulot. Mais j'ai choisi mon logement en fonction de l'accès en transports en commun.

      • [^] # Re: Hors agglo, c'est véhicule individuel ou rien.

        Posté par . Évalué à 5 (+5/-2). Dernière modification le 11/06/19 à 13:31.

        Je confirme ! C'est le problème que certains [auto-censuré !] ne veulent peuvent pas comprendre. Par démagogie pseudo écologiste, ils croient que des transports en commun sont universels. Cà, c'est la théorie des "grandes" villes. La réalité, en campagne, c'est "démerdes-toi" si tu veux bosser selon le lieu de départ et d'arrivée, selon les horaires. Donc voiture obligatoire (ou moto …..).

        Je connais des gens qui vivent en campagne et font 1h à 1h30 de vélo pour aller bosser. Été comme hiver.

        La théorie du on joue sa vie à chaque fois qu'on est dépassé par une voiture tient plus du ressenti que de la réalité et il y'a souvent des possibilités d'éviter les grands axes pour prendre des petites routes et chemins vicinaux à la place.

        Ça tombe bien l'industrie du vélo, attentive au fait que beaucoup de cyclistes cherchent à fuir les axes de gande circulation, s'est adaptée et propose de plus en plus des vélos dédiés à des routes plus ou moins bien pavées (gamme gravel): monte pneumatique plus grosses et tout ce qu'il faut pour supporter garde-boues et portes paquets. En somme les randonneuses d'antan, en plus ou moins sportif.

        Après je comprends très bien que toute le monde n'ait pas envie de faire 1h de vélo aller, ni de gérer la logistique que ça comprends, mais dire qu'on n'a pas le choix c'est un mensonge.

        • [^] # Re: Hors agglo, c'est véhicule individuel ou rien.

          Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+8/-4).

          Augmenter mon temps de trajet de plus d'1h par jour, c'est plus d'1h de moins chaque jour à passer avec mes enfants. J'estime que ce n'est pas un choix acceptable (ou alors fallait choisir de ne pas faire d'enfants), en tout cas certainement pas tous les jours.

          Certains doivent faire avec des contraintes : l'heure à partir de laquelle ils peuvent déposer leurs enfants à l'école, à la garderie, à la crèche, chez la nounou. Pareil le soir. Avec un minimum de temps à passer sur leur lieu de travail entre les deux.

          Quant à la remarque servie régulièrement comme quoi "yaka" choisir un logement à côté de son lieu de travail, c'est oublier que dans un couple les deux lieux de travail ne sont pas nécessairement à côté.

          "Avoir le choix", ça ne veut pas dire grand chose. On fait un choix dans un certain contexte, avec certaines contraintes qui ne sont pas les mêmes pour tout le monde. Et surtout ce choix peut souvent impacter d'autres personnes comme le conjoint et les enfants.

          • [^] # Re: Hors agglo, c'est véhicule individuel ou rien.

            Posté par . Évalué à 7 (+5/-0).

            Je suis parfaitement conscient qu'il s'agit toujours de faire des compromis et je ne dis pas que le choix des uns ou des autres est mauvais. Je réagissais juste sur l'affirmation que tel ou tel mode est une obligation. Je suis moi-même père de deux jeunes enfants et je suis content d'avoir descendu mon temps de trajet pour les voir plus souvent. Dans notre cas nous avons choisi de privilégier la proximité du lieu de travail pour différentes raisons [1] par rapport à d'autres critères comme le salaire, la culture d'entreprise ou l'intérêt spécifique pour le poste. D'autres personnes trouveraient ça inacceptable et mettent en avant le job avant le temps de trajet. Chacun met son curseur là où il veut.

            [1] un peu le souçis écologique mais avant tout le plaisir d'accompagner ou rejoindre les enfants à pied/vélo depuis la maison, moins de stress, etc.

        • [^] # Re: Hors agglo, c'est véhicule individuel ou rien.

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-1).

          La théorie du on joue sa vie à chaque fois qu'on est dépassé par une voiture tient plus du ressenti que de la réalité

          Pourtant, ça arrive quand même souvent les vélos renversés par les véhicules motorisés (et encore, seulement ce qu'on voit dans la presse (locale évidemment, si on compte les accidents de vélo dans le monde, ça n'a pas beaucoup d'intérêt). Si on prends juste juin, j'en trouve deux près de chez moi http://www.lessentiel.lu/fr/luxembourg/story/un-cycliste-blesse-a-la-tete-a-cause-d-un-chauffard-25357569 http://www.lessentiel.lu/fr/luxembourg/story/un-cycliste-gravement-blesse-pres-de-steinfort-23721475

          il y'a souvent des possibilités d'éviter les grands axes pour prendre des petites routes et chemins vicinaux à la place.

          Il suffit qu'il y a une section où il faille prendre une route empruntés par les voitures pour que ce soit un problème. Et les petites routes ne me semble pas plus sécurisés que les grands axes, les voitures y roulent vite. Au moins sur les grands axes, il y a des bouchons. Au final, l'autoroute le matin, c'est ce qu'il y a de mieux pour le vélo, tout le trafic est à l'arrêt.

          « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

      • [^] # Re: Hors agglo, c'est véhicule individuel ou rien.

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Tout à fait d'accord, il faudrait vraiment développer les pistes cyclables sécurisées (voir même indépendantes des routes). Avec un vélo électrique de bonne qualité, tu pourrais faire du 25 km/h voir un peu plus. Du coup, combien de temps gagnerais tu avec ta voiture ? (7min à 60km/h => 14min à 30km/h) ?
        En plus, faire du vélo dans ta belle région, ca ne doit être que du bonheur !!

    • [^] # Et le covoiturage ?

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-0).

      Le Loiret avait mis en place un site de covoiturage, il a été abandonné récemment car trop peu de succès. J'ai covoiturer avec une personne quelque temps et c'est tout. C'est bête car quand je vois le nombre de personnes seules dans leur voiture monter sur Orléans… C'est plus sympa à plusieurs.

  • # Télétravail : un rêve

    Posté par . Évalué à 6 (+5/-1).

    Bonjour,

    Je bosse à 42 km de mon habitation, le tout coté est de Lyon

    Les transports en commun, que j'ai pratiqué il y a longtemps ne m'ont donné qu'une envie : m'acheter une voiture pour ne plus dépendre des grèves suprises, vous partez le matin en bus et le soir vous devez rentrer à pied (1h 30m )

    Maintenant le problème est plus simple il me faudrait 3 ou 4 correspondances pour arriver au boulot, même pas la peine d'y penser

    Pour l'instant c'est donc voiture avec entre 40m dans le meilleur des cas et plus d'une 1h dans le pire (salon Eurexpo par exemple ) : donc entre 1h20m et 2h de perdu dans la voiture

    Je rêve de pouvoir travailler de chez moi, techniquement tout est en place, mais le patron refuse
    et le pire c'est que c'est gagnant - gagnant mais …

    si vous connaissez un truc pour que cela évolue je suis preneur (d'ailleurs si vous avez besoin d'un admin sys expérimenté ou d'un informaticien … mon cv est en ligne )

    • [^] # Re: Télétravail : un rêve

      Posté par . Évalué à 1 (+1/-1).

      J'aimerais aussi le télétravail. Apparemment ce n'est pas aussi simple de le mettre en place administrativement parlant, mais bon, je demande à voir.

      • [^] # Re: Télétravail : un rêve

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

        Je me demande ce qu'il y a de complexe "administrativement parlant"… Il n'y a plus besoin de modifier le contrat de travail maintenant. Ici nous avons établit une charte pour nous permettre de faire du télétravail occasionnel ou régulier (1 jour par semaine).

        Pour ma part, le jour où je travaille depuis chez moi, c'est un jour où je me sens plus productif : moins de distractions et moins de bruit. C'est clairement du gagnant-gagnant.

      • [^] # Re: Télétravail : un rêve

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Apparemment ce n'est pas aussi simple de le mettre en place administrativement parlant, mais bon, je demande à voir.

        Rien de complexe, si ton activité le permet (pas d'accueil client, etc…) un simple avenant d'une page A4 suffit à "formaliser" le télétravail.

        L'argument du "complexe administrativement" est bien souvent utilisés par les patrons qui n'ont pas confiance en leurs employés mais n'assument pas.

    • [^] # Re: Télétravail : un rêve

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      regarde si il n'y a pas de centre de co-working par chez toi (c'est rare hors agglo, mais avec un peu de chance..).

      Ton patron serait peut-être plus "rassuré" de te savoir dans un vrai lieu de travail que chez toi (parce que chez soi, c'est bien connu on fout jamais rien, dixit beaucoup de patrons).

      Il faut rappeler que le télé-travail, ce n'est pas "travail à la maison". Mais "travail en dehors des locaux de l'entreprise".

      • [^] # Re: Télétravail : un rêve

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

        De nombreuses boites imposent de travailler depuis un lieu prédéfini (soit le domicile, soit un lieu de co-working, mais toujours le même lieu). Les raisons invoquées sont:

        • il faut une adresse de travail pour les assurances
        • il faut s'assurer que le lieu de travail est conforme aux recommandations de la médecine du travail
        • l'importance de la localisation géographique pour une raison ou pour une autre (par exemple, pour assurer que l'employé peut être au bureau en moins de X minutes)

        Il y a aussi les préjugés habituels du genre "bosser depuis un café c'est pas sérieux", ou "le télé-travail depuis l'étranger, c'est juste une façon de rallonger ses vacances", mais ceux-là sont rarement écrits :-)

    • [^] # Re: Télétravail : un rêve

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0). Dernière modification le 11/06/19 à 13:51.

      Je suis toujours assez circonspect quand je vois tout ce monde qui vit si loin de chez soi. Pour ma part j'ai vécu de façon transitoire à une centaine de km de mon travail mais j'avais pris soin de vivre près d'une gare et c'était dans l'optique de chercher un travail près de mon nouveau lieu de résidence. Précédemment j'étais à 37km de mon travail pendant 2 ans, mais c'était choisi dans la mesure où j'avais pris du poids, avait un enfant en bas âge et donc peu de temps pour les loisir et donc que faire 1h20 de vélo me permettait de m'imposer une pause "sportive" 2x par jours. Et là-encore c'était relativement transitoire, je comptais de toute manière changer de travail.

      Du coup ça mériterait un sondage, vous qui vivez si loin est-ce parce que:
      - vous êtes propriétaires et ça vous ferait chier de devoir gérer une vente et un achat
      - les biens immobiliers/loyers sont trop onéreux près de votre travail
      - vous ne quitteriez votre quartier pour aucun autre
      - la vue, nan mais t'as vu cette vue ?
      - mon/ma partenaire de vie est tout près de son travail, il a fallu faire une concession
      - vous aimez trop ce travail et ne pensez pas pouvoir en trouver un aussi bien plus proche de la maison
      - c'est temporaire
      - autre ?

      • [^] # Re: Télétravail : un rêve

        Posté par . Évalué à 9 (+7/-0).

        J'habite loin du travail, mais a 50m du meilleur bistrot du coin. Du coup, j'ai choisi le vélotaf pour éliminer le gras que je prend à cause des bières.

        Burn fat, not oil !

        Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

      • [^] # Re: Télétravail : un rêve

        Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

        Il y a aussi les « coûts irrécupérables » : l'investissement en temps et/ou en argent dans son lieu de vie actuel, qui fait que ça ferait chier de déménager.

        C'est pas forcément rationnel, mais ça a probablement une grande importance pour beaucoup de gens.

      • [^] # Re: Télétravail : un rêve

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

        Il y a beaucoup de gens qui ne quittent pas le lieu où ils sont pour des raisons de vie sociale: il y ont de la famille, des amis, ils sont investis dans la vie locale, les enfants vont à l'école etc.

      • [^] # Re: Télétravail : un rêve

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Sondage proposé

        ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

  • # Vélo + Train

    Posté par . Évalué à 10 (+12/-0).

    Bonjour,

    Pour moi, c'est vélo + train entre Voiron et Grenoble. Même avec les grèves (pas si nombreuses) et les retards (ça … c'est moins drôle), ça reste bien plus confortable que la voiture. Dans de rares cas, quand il pleut vraiment trop, c'est voiture jusqu'à la gare. Ex parisien adepte du métro, j'ai choisi d'habiter à un endroit pas trop loin d'une gare lorsque je me suis installé dans la région grenobloise. Décision familiale en fait.
    Il n'était pas question que j'aille bosser en voiture !

    Très franchement, quand je vois comment ça roule mal sur la route / autoroute entre Voiron, je pense que les gens qui font l'A/R tout seul dans leur voiture sans en avoir besoin sur leur lieu de travail devrait y réfléchir à deux fois.
    Mais il faut que les pouvoirs publiques ne se défaussent pas. Pourquoi avoir construit des parkings en les laissant au privé (Vinci au hasard), plutôt que d'en faire un service publique qui favorise le transport multimodal. Sur les quelques km entre domicile et gare, difficile de ne pas prendre la voiture quand on habite dans un village éloigné et qu'il n'y a pas d'offre décente en transport en commun. Et donc, il faut pouvoir garer la voiture près de la gare. Si ça doit coûter autant que l'abonnement de train, eh bien les gens ne font pas l'effort.

    On y revient toujours, c'est un problème de volonté politique et d'aménagement du territoire. Certaines villes ont fait le choix de la gratuité des transports en commun. Et curieusement, la fréquentation à augmenté alors que le trafic routier diminuait…
    Et ne venez pas me dire "mais qui paye ?" parce que je vous pose la même question pour les routes… sans parler du coût indirect induit par le temps perdu et la pollution !

    Bonne journée

    • [^] # Re: Vélo + Train

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      Et ne venez pas me dire "mais qui paye ?" parce que je vous pose la même question pour les routes… sans parler du coût indirect induit par le temps perdu et la pollution !

      Pour la plupart des transports en commun, le coût est assuré par la collectivité, qu'ils soient gratuits ou pas. Quand c'est payant le prix du billet paye surtout les controleurs (oui, c'est con !)

      • [^] # Re: Vélo + Train

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Pour la plupart des transports en commun, le coût est assuré par la collectivité

        Et pour les transports individuels aussi, parce que j'ai pas encore vu de kickstarter "créons une route goudronnée à tel endroit". Ce qui était le point de 6Ber Yeti si je ne m'abuse. Par contre je vois pas trop le tien ?

        • [^] # Re: Vélo + Train

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

          Et ne venez pas me dire "mais qui paye ?" parce que je vous pose la même question pour les routes… sans parler du coût indirect induit par le temps perdu et la pollution !

          Pour la plupart des transports en commun, le coût est assuré par la collectivité, qu'ils soient gratuits ou pas. Quand c'est payant le prix du billet paye surtout les controleurs (oui, c'est con !)

          Et pour les transports individuels aussi, parce que j'ai pas encore vu de kickstarter "créons une route goudronnée à tel endroit". Ce qui était le point de 6Ber Yeti si je ne m'abuse. Par contre je vois pas trop le tien ?

          J'abondais dans son sens en précisant que, lorsque les transports publics sont payants, le prix du ticket sert à payer les controlleurs, ce qui est très con.

  • # Voiture et vélo

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Voiture quand j'ai des courses a faire en rentrant le soir (c'est là que la voiture est supérieure au reste quoi qu'on en pense). Vélo sinon

    • [^] # Re: Voiture et vélo

      Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

      J'ai un collègue qui fait ses courses avec un vélo cargo.

      • [^] # Re: Voiture et vélo

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Pendant un temps j'ai eu une remorque pliable (dans ce genre: https://www.culturevelo.com/shop/Produits/Fiche?from=rech&produit=216587), mais en fait finalement un sac à dos et une ou deux sacoches suffisent à faire mes courses de la semaine (pour 1 personne).

        Le vélo cargo c'est très efficace mais c'est aussi un peu encombrant si on ne s'en sert qu'une ou deux fois par semaine.

        • [^] # Re: Voiture et vélo

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Le problème du vélo cargo c'est effectivement le stockage dudit vélo. Si tu habites en maison individuelle, c'est facile. Si tu es en immeuble quasi impossible de le monter à l'étage, et dans les locals à vélo ça prend des fois trop de place.

          Maintenant il existe cependant des mini-cargos, ou vélos porteurs qui restent compacts et peuvent quand même supporter pas mal de volume et de poids. Moi j'ai gardé la remorque que j'utilisais pour mes enfants. C'est moins agréable à rouler qu'un vélo cargo, mais je peux l'utiliser avec plusieurs vélos différents, la stocker plier plus facilement et elle avait le mérite d'être là.

    • [^] # Re: Voiture et vélo

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      Dans les pays où les gens roulent beaucoup en vélo, les gens privilégient les supermarchés plutôt que les hypermarchés et font juste les courses pour quelques jours, pas pour toute la semaine. Dans ce cas, avec un panier sur le vélo ou des sacs à l'arrière, c'est facile de faire les courses sur un vélo normal, même pour une famille.

    • [^] # Re: Voiture et vélo

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

      J'ai une carriole pour enfants derrière mon vélo et je fais des drive avec :) Je peux te dire que j'ai déjà mis au moins 40kg de courses dedans !

  • # Autre : Trottinette électrique

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-0). Dernière modification le 10/06/19 à 16:30.

    De 2009 à 2018 : Trottinette normale
    Depuis 2018 : Trottinette électrique. 1600kms en 11 mois.

    • [^] # Re: Autre : Trottinette électrique

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+1/-1).

      Et je réponds à la question sur un autre fil que je viens de voir :

      temps de charge ? => 3h
      charge au boulot ? => Maison uniquement
      roule tu sur les trottoirs ? => Piste Cyclable, les trottoirs c'est interdit (en fait interdit partout)
      qu'elle modele de trotinette ? => Revolt 2.0
      facilement transportable ? => Oui
      et l'assurance ? => 36€ par an chez MAAF (Attention, si on cause une chute de piéton c'est pas couvert car véhicule à moteur)
      du coup tu as une plaque d'immatriculation ? => Non car Rien n'est obligatoire et rien ne le sera, je poste juste un casque
      les roues sont pleines ? => Oui, mais j'ai remplacé celle avant par une gonflable, moins de vibrations dans le guidon
      le gilet jaune ? => Une bande réfléchissante comme les vélos
      socialement arriver en trot au boulot c'est bien vu ? même si tu t'en tape :) => C'est trop bien vu, ça donne des idées
      possibilité de monter a 2 dessus, genre pour dépanner une (nouvellement) copine => C'est interdit (et sur le véhicule 100kg max)

  • # Voiture et je n'hésite pas à consommer beaucoup de carburant.

    Posté par . Évalué à 10 (+11/-2).

    Plus je brûle de pétrole, plus vite il n'y en aura plus.

  • # [X] j'habite sur mon lieu de travail

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+4/-1).

    Baôn, par défaut j'ai quand même coché
    je travaille sur mon lieu d’habitation

    Mais en fait c'est l'inverse, hein.

    Intendant, donc méchant, mais libre !

  • # douches

    Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

    Personnellement même si le trajet en vélo serait possible mais pas très agréable (20km de nationale de campagne et plusieurs village à traverser), il n'y a pas de vestiaire dans l'espace de coworking ou je bosse. Ne me sentant pas de passer la journée à sentir justement je prend ma voiture. Donc pas de douche pas de vélo dans mon cas. Et vous comment faites vous ?

    • [^] # Re: douches

      Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1). Dernière modification le 11/06/19 à 08:35.

      Lorsqu'il ne fait pas encore trop chaud, si on pédale tranquillement, on ne transpire pas vraiment. Mais c'est clair que en été c'est plus problématique, il faut partir assez tôt pour pas avoir trop chaud.

      • [^] # Re: douches

        Posté par . Évalué à 5 (+4/-0).

        Et quand il pleut ou qu'il neige, c'est problématique aussi. T'arrives, t'es trempé ou/et tu sens le chien mouillé.

        Tout ça pour dire qu'il y a du boulot pour adapter la société en général à autre chose que la voiture. Je me demande comment ça se passe en Hollande ou au Danemark. Ce ne sont pas précisément des pays où la météo est globalement clémente, et pourtant l'usage du vélo y est très développé. Et si j'ai bien compris ça relève aussi d'une volonté politique avec des aménagements urbains adaptés.

        Ca serait intéressant d'en savoir un peu plus.

        • [^] # Re: douches

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0).

          C'est aussi une volonté individuelle. Je suis rentré vendredi soir en pleine tempête avec 50 km/h de vent dans la gueule. Bon, j'ai mis 20 mn de plus, je me suis battu contre les éléments, j'ai bien pourri le vélo, mais c'est passé. De toute façon, ça me motive quand ça bastonne un peu. J'ai aussi roulé tout l'hiver, y a juste le verglas qui m'arrête. Faut des pneus à clous, c'est ce qu'ils utilisent au Danemark. J'ai essayé par chez moi, ça marche plutôt bien. Par contre ça vaut pas le coup, on a pas assez de routes verglacée l'hiver.

          Perso, pour l'avenir, je crains plus les jours à crever de chaud l'été. Au dessus de 40° en plein cagnard ça deviens dur et limite dangereux. Surtout qu'on ne peut pas vraiment lutter. Il faut bien s'hydrater et privilégier des parcours ombragés (bord de rivière, forêts). Et avec les canicules qu'on nous prédit, ça risque d'empirer.

          Faut pas gonfler Gérard Lambert quand il répare sa mobylette.

        • [^] # Re: douches

          Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 11/06/19 à 14:52.

          Il n'y a pas vraioment de mauvais temps mais de mauvais équipements.

          Dans tous les cas c'est toujours plus facile quand on a de quoi se changer sur le lieu de travail. Genre en été c'est débile de vouloir mettre des vêtements étanches quand il pleut. Il vaut mieux rouler torse nu, en short et sandales, c'est plus vite séché et trimballer du linge sec dans une sacoche qui elle est étanche.

          En hiver hormis les gants, les chaussures et la figure pas la peine de se couvrir de trop on se réchauffe assez bien en roulant. Après c'est l'expérience qui permet de bien s'habiller.

          Quand il fais froid et humide, là il n'y a pas de miracle. Vive le néoprène et les habits de rechange à l'arrivée.

          Au final vélotaffer à l'année requiert un minimum d'investissement (mais ce n'est rien comparé à l'usage d'un véhicule motorisé ou des transports en commun). Le seul moyen qui le bat financièrement, c'est la marche.

          • [^] # Re: douches

            Posté par . Évalué à 2 (+1/-0).

            Oui certes, et ce n'est pas moi qui vais dire le contraire. Sauf que … c'est toujours facile à dire quand tu es en bonne santé, pas en surpoids, pas avec un handicap même pas forcément visible au quotidien… etc…

            Juste pour dire que c'est bien de le faire quand on peut le faire… et pour certain de faire l'effort de se bouger le c.. pour changer ses habitudes.
            Mais pour d'autres, les moyens de transports +/ sportifs ne sont pas une option. Il faut aussi y penser.

        • [^] # Re: douches

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

          Pour l'été, c'est bien d'avoir des habits de rechange à son boulot, du déodorant et une serviette. Pour la pluie, tu mets un surpantalon, des chaussures imperméables un k-way, et c'est bon.

          Le vélo avec frein à rétropédalage sur la roue arrière, classique aux Pays-Bas, est très efficace : contrairement aux freins à patins, la pluie ne change rien à son fonctionnement, et avoir un frein arrière fait que le vélo est plus stable sur la neige.

          Aux Pays-Bas et au Danemark, il y a des pistes cyclables généralement séparées de la route, le revêtement est étudié et la voirie s'occupe de les garder en bon état, même pendant les intempéries.

    • [^] # Re: douches

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

      J'ai arrêté de venir travailler en vélo (je n'habite plus assez loin de mon lieu de travail pour le justifier, donc je suis piéton en ce moment) mais je me contentais de changer de vêtements en arrivant. En été je me levais assez tôt pour arriver avant qu'il ne fasse trop chaud.

      Si tu ne roules pas à la vitesse d'un coureur du tour de France et avec un peu d'habitude, c'est suffisant.

      • [^] # Re: douches

        Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

        Si tu ne roules pas à la vitesse d'un coureur du tour de France et avec un peu d'habitude, c'est suffisant.

        Du coup, il faut une solution le temps que tu prenne l'habitude.

        « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

    • [^] # Re: douches

      Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

      1. Si le trajet est cours (<10km), c'est assez facile de ne pas trop transpirer.

      2. Privilégier sacoche de vélo au sac àa dos.

      3. La laine mérino c'est magique. Tu transpires dedans, tu te rince le haut du corps au lavabo des toilettes, tu le réenfile, il ne pue pas. Les randonneurs qui gardent les mêmes habits plusieurs jours d'affilés ne jurent que par ça.

    • [^] # Re: douches

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 12/06/19 à 16:31.

      Avec un vélo électrique, tu peux pédaler régulièrement sans transpirer..
      Par contre, les 20km de nationale à se faire raser par les bagnoles, je te comprends. Que ferais tu si tu avais un piste cyclable bien tranquille et loin des voitures ?

      • [^] # Re: douches

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0).

        Avec un vélo électrique, tu peux pédaler régulièrement sans transpirer..

        Quand il fait chaud (dans le référentiel du Sud, non messieurs les bretons, 20° nuageux, ça n'est pas chaud), à part avec une voiture climatisée, tu transpires forcément un peu.

        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

        • [^] # Re: douches

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          En même temps à moins que la voiture soit elle-même stockée dans un garage bien isolée si tu rentres dedans en plein soleil tu transpires avant même que la clim n'ait baissé la température.

  • # Voiture à 80% et Vélo à 20%

    Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

    Principalement en voiture mais lorsqu'il fait beau, que je ne suis pas en retard, bref, quand je n'ai plus d'excuses, je prends le vélo.

    Ce qui me pousserait à prendre plus le vélo : ne pas avoir à rouler sur des routes sans piste cyclable et non éclairées, que les automobilistes ne fassent pas n'importe quoi, plus de stationnements sécurisés, des voies cyclables cohérentes et continues (piste cyclable qui disparaît soudainement, des travaux qui sacrifient les pistes cyclables, etc). Je pense qu'il me faudrait aussi un vélo électrique si je voulais vraiment le prendre tous les jours : certains matins en fin de semaine je ne prends vraiment pas de plaisir à me faire une côte.

  • # Voiture individuelle et seul

    Posté par . Évalué à 2 (+4/-3). Dernière modification le 11/06/19 à 10:30.

    Et oui on a beau nous bourriner qu'il faut être écolo tout ça, tout ça, mais quand notre travail ne veut pas entendre parler de covoiturage et qu'on habite la campagne loin de tout collègue, faut pas prendre la tête aux gens qui malheureusement non pas le choix. En plus je suis loin d'être un cas isolé. Je sais pas trop pourquoi, mais en France le télétravail est très mal vu par les entreprises à lors que les gens le pratiquant travaillent souvent plus.

  • # Un monocycle

    Posté par . Évalué à 4 (+5/-1).

    Maniable et facile à transporter (le mien fait 5kg) j'utilise le monocycle depuis 3 ans pour faire entre 3 et 10km par trajet.

    Bine sûr, il faut apprendre à en faire.

  • # Ca m'a fait penser à Brassens

    Posté par . Évalué à 8 (+7/-1).

    Pour me rendre à mon bureau, j'avais acheté une auto
    Une jolie traction avant qui filait comme le vent.
    C'était en Juillet 39, je me gonflais comme un bÂœuf
    Dans ma fierté de bourgeois d'avoir une voiture à moi.
    Mais vint septembre, et je pars pour la guerre.
    Huit mois plus tard, en revenant :
    Réquisition de ma onze chevaux légère

    "Streng Verboten" provisoirement.

    Pour me rendre à mon bureau alors j'achète une moto
    Un joli vélomoteur faisant du quarante à l'heure.

    A cheval sur mon teuf-teuf je me gonflais comme un bœuf
    Dans ma fierté de bourgeois de rentrer si vite chez moi.
    Elle ne consommait presque pas d'essence
    Mais presque pas, c'est encore trop.
    Voilà qu'on me retire ma licence
    J'ai dû revendre ma moto.

    Pour me rendre à mon bureau alors j'achète un vélo
    Un très joli tout nickelé avec une chaîne et deux clefs.
    Monté sur des pneus tout neufs je me gonflais comme un bÂœuf
    Dans ma fierté de bourgeois d'avoir un vélo à moi.
    J'en ai eu coup sur coup une douzaine

    On me les volait périodiquement.
    Comme chacun d'eux valait le prix d'une Citroën
    Je fus ruiné très rapidement.

    Pour me rendre à mon bureau alors j'ai pris le métro
    Ca ne coûte pas très cher et il y fait chaud l'hiver.
    Alma, Iéna et Marboeuf je me gonflais comme un bÂœuf
    Dans ma fierté de bourgeois de rentrer si vite chez moi.
    Hélas par économie de lumière
    On a fermé bien des stations.
    Et puis ce fut, ce fut la ligne tout entière
    Qu'on supprima sans rémission.

    Pour me rendre à mon bureau j'ai mis deux bons godillots

    Et j'ai fait quatre fois par jour le trajet à pied aller-retour.
    Les Tuileries, le Pont Neuf je me gonflais comme un bÂœuf,
    Fier de souffrir de mes cors pour un si joli décor.
    Hélas, bientôt, je n'aurai plus de godasses,
    Le cordonnier ne ressemelle plus.
    Mais en homme prudent et perspicace
    Pour l'avenir j'ai tout prévu.

    Je vais apprendre demain à me tenir sur les mains
    J'irai pas très vite bien sûr mais je n'userai plus de chaussures.
    Je verrai le monde de bas en haut c'est peut-être plus rigolo.
    Je n'y perdrai rien par surcroît:

    Il est pas drôle à l'endroit.

    • [^] # Re: Ca m'a fait penser à Brassens

      Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

      Ça n'est pas de Brassens, c'est de Jean Boyer.

      Et il est mort en 1965, tu es donc en train de voler ignoblement ses ayant droits, alors que c'est le 10ème anniversaire de l'Hadopi ; et je ne parle pas des erreurs de jeu caractères.

      Heureusement que tu es sur linuxfr, les licence justice warriors du coin ne se scandalisoutrant que de ce qui se passent chez les autres.

      Mais comme c'est un chouette morceau, je rajoute une de ses reprises par Les Croquants : https://www.youtube.com/watch?v=AtguKvbk1lw

      D'ailleurs toutes leurs reprises, croquez-en, c'est que du bon.

      • [^] # Re: Ca m'a fait penser à Brassens

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

        Tu as très certainement raison.

        Néanmoins, c'est Brassens qui me l'a fait connaitre, et je ne connais que cette version, c'est pourquoi "Ca m'a fait penser à Brassens" reste vrai.

        Je vais quand meme me flageller pendant la prochaine heure, pour expier toutes les fautes que tu as relevé.

  • # Covoiturage

    Posté par . Évalué à 3 (+0/-0).

    Je bosse à 75km de chez moi (oui c'est loin, toute une autre histoire).

    Il y a un bus géré par une boite privée qui part de 5km de chez moi et te propose d'arriver en retard le matin à 7km du bureau.

    Alors covoiturage autant que faire se peut!

  • # vélo mais ras le bol

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

    Actuellement je prends encore le vélo dès que la météo le permet mais je ne suis pas sûr de continuer encore longtemps. Ca fait 15 ans que je m'arrange pour habiter à moins de 30 minutes de marche ou de vélo de mon lieu de travail, un peu par idéologie (désolé mais les transports en commun et les véhicules électriques, n'ont rien d'écologique) et surtout parce que je trouve ça plus agréable. Mais franchement, le vélo en ville c'est juste impossible : entre la pollution, l'absence de voie cyclable (désolé mais 30 cm de caniveau séparés par un bout de peinture, ce n'est pas une voie cyclable) et les prières qu'il faut faire à chaque rond-point pour ne pas mourir (et j'exagère à peine, il y a pas 6 mois, je me suis encore fait shooter et aliter une semaine, parce qu'un vieux con d'automobiliste ne sait pas lire un panneau). Je pense de plus en plus à venir en bagnole à horaires décalés, et tant pis pour les ours polaires.

    • [^] # Re: vélo mais ras le bol

      Posté par (page perso) . Évalué à -2 (+3/-7).

      (désolé mais les transports en commun [admettons pour un véhicule individuel] n'ont rien d'écologique)

      Et du coup l'ordinateur (fut-il de poche et/ou mis en commun) pour poster sur DLFP ça l'est ?

    • [^] # Re: vélo mais ras le bol

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-1).

      Et donc on retombe sur la volonté politique. Les différents maire de Grenoble depuis quelques mandatures ont cherché à privilégier les modes de transport alternatifs… Et certains (à commencer par H. Dubedout) ont impulsé des travaux critiqués vertement (si on peut dire) par une opposition qui finalement arrivée au pouvoir local a retourné sa veste… C'est une autre histoire…

      Après le tram de Dubedout, ce sont aujourd'hui les pistes cyclables en site propre impulsées par M. Destot et développée par l'actuel maire (lui aussi vertement critiqué) E. Piolle. Ca suppose des travaux, ça suppose une vraie volonté d'imposer ses idées ou/et de les partager. Des entreprises du coin ont aussi compris que ça pouvait leur permettre des économies. Un parking à vélo coute moins cher en m² qu'un parking voiture. Du coup ça libère des terrains qu'elles peuvent revendre ou utiliser pour des activités productives. Certaines mettent en place des parking vélo couverts (ce qui devrait être la norme), et des services de petite réparation. Voire incitent leurs employés avec un package gilet / cape de pluie / couvre chaussure. Ou avec un vestaire.
      Certes, je parle là de grosses boîtes de l'agglo. On pourrait imaginer des services collectifs du même type au niveau d'immeubles d'entreprises…

      Et pour en revenir à l'aspect aménagement, les voies cyclables "en site propre" sont un vrai plus en terme de sécurité et d'efficacité. On peut vraiment rouler (vite) en n'ayant à faire attention qu'aux autres cyclistes et à la signalisation bien sûr. Pas de risque de portière qui s'ouvre ou de véhicule à moteur qui double sans faire attention aux 2 roues.

      Bon, Grenoble n'est pas nécessairement un très bon exemple. C'est une des villes les plus plates de France (peut-être même d'Europe) et s'y déplacer en vélo n'est pas trop dur. Contrairement à Lyon ou Paris…

      • [^] # Re: vélo mais ras le bol

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Contrairement à Lyon ou Paris…

        Paris est très loin d'être prête pour accueillir décemment des cyclistes, cependant la mairie de Paris (Delanoë puis Hidalgo), notamment avec le soutien des élus locaux Verts, ont entrepris énormément d'initiatives en faveur des vélos. Certes, pas si facile de modifier l'urbanisme à Paris, mais de nombreuses bandes cyclables ont été créées (à défaut de voies dédiées) et plusieurs routes ont été fermées à la circulation.

    • [^] # Re: vélo mais ras le bol

      Posté par . Évalué à 5 (+4/-1).

      désolé mais les transports en commun (…) n'ont rien d'écologique

      En quoi les transports en commun c'est pas écologiques ?

      Je pense de plus en plus à venir en bagnole à horaires décalés, et tant pis pour les ours polaires.

      Ton raisonnement c'est "ma solution ecolo est pas assez sécurisée, donc je choisis la solution la moins écolo" ?

      • [^] # Re: vélo mais ras le bol

        Posté par (page perso) . Évalué à 0 (+3/-5).

        En quoi les transports en commun c'est pas écologiques ?

        J'ai certainement rien compris la notion d'écologie mais pour moi ce n'est pas :

        • les vieux bus diesels aux 3/4 vides qui me doublent tous les jours en rendant l'air irrespirable sur des centaines de mètres,
        • les trains/métro/tram alimentés par l'exploitation douteuse de l'uranium sur plusieurs continents (sans parler des chantiers qu'il a fallu pour construire le tout),
        • les bus électriques/solaires/whatever dont les batteries ou panneaux sont à jeter au bout de 10 ans après avoir restituer une faible partie de l'énergie qu'il a fallu pour les construire (souvent en Chine, à grand renfort de charbon et de pétrole)…

        Maintenant, il y a peut-être des transports plus écolo dans certaines villes, genre bus à pets de vache, calèche collective ou navette fluviale à voile, mais dans ma ville non.

        • [^] # Re: vélo mais ras le bol

          Posté par (page perso) . Évalué à -3 (+5/-10).

          Je suis déçu qu'on ait perdu du temps à te répondre. Désolé mais ta diatribe "les transports en commun c'est pas assez écolo lololo on devrait se déplacer en pirogue" est tellement en inadéquation avec ton "pfff le vélo j'ai essayé mais tant pis je repasse à la bagnole" que t'es même pas crédible comme troll. Ou alors t'es débile.

          • [^] # Re: vélo mais ras le bol

            Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+2/-2).

            Merci pour ces arguments très pertinents, ça fait toujours plaisir de se faire insulter et donner des leçons de morale par des gens qui ensuite te reprochent de ne pas débattre intelligemment.
            Maintenant commence par respirer du diesel de bus écolo pendant 15 ans tout ça pour finir par perdre connaissance pendant plusieurs minutes après être passé par dessus une voiture et ensuite tu pourras peut-être comprendre.
            Et si tu penses que c'est pas grave de faire des dizaines de km tous les jours du moment que c'est dans un "transport en commun écolo", qui en fait pollue juste ailleurs que là où il est utilisé, bah tant mieux pour toi.

            • [^] # Re: vélo mais ras le bol

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+2/-2).

              Tes arguments restent très légers tout de même.
              Oui un transport en commun ça pollue, ça a des impacts sur l'environnement et tout. Mais toute chose a un impact aussi sur l'environnement, à commencer par ta propre existence. En effet en consommant de la nourriture, en détenant des objets, en te déplaçant tu as un impact non nul sur l'environnement et la disponibilité des ressources ou de territoires.

              Donc en partant de ta vision de l'écologie, à part en étant mort ou non vivant, on ne peut pas en faire car toute action aura un impact sur le dit environnement.

              Bref, il faut sortir de ce carcan idéologique et être pragmatique. Le but n'est pas d'avoir un impact nul sur la planète car c'est impossible par essence, l'objectif est que l'impact sur la planète soit soutenable dans la durée.

              Et oui, même un bus qui roule au diesel ou qui roule à moitié vide est un pas dans la bonne direction. Si tu remplaces toutes les voitures et avions par des offres de trains ou de bus avec du vélo et de la marche en complément, tu remplies allègrement les objectifs nécessaires liés au transport pour le climat mais aussi la disponibilité des ressources comme les métaux. Et tu peux envisager assez aisément que les quelques milliers de bus et autres trains peuvent être alimentées par des sources d'énergie plus soutenable, batteries incluses, que les millions de voitures qui roulent aujourd'hui.

            • [^] # Re: vélo mais ras le bol

              Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+1/-1).

              Il y a des bus au gaz, qui ne polluent que très peu. Les bus diesels sont de plus en plus rares. Mais même un bus très polluant, combien de gens il y a t'il dedans? Même s'il y en a que 12, qui ne se connaissent pas tous, cela remplace une dizaine de voitures. Le bus pollue t-il davantage qu'une dizaine de voiture? J'en doute. De plus, la pollution c'est aussi le bruit (pour les animaux par exemple): au lieu d'avoir une dizaine de voitures qui vrombissent dans toutes les directions, on a qu'un seul véhicule qui passe.

            • [^] # Re: vélo mais ras le bol

              Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-0).

              Je fais des centaines de kilomètre à vélo par mois à Paris, donc pour les problématiques de pot d'échappement des véhicules je suis plutôt calé je te remercie. Le diesel de ton bus est toujours plus écolo que le diesel des voitures individuelles équivalentes si tous ses occupants devaient choisir ce schéma classique de transport. Comme dit Renault à part te suicider (et choisis pas la crémation, au cas où…) tu ne feras de toute façon rien de plus écologique. En conclure que tu vas rouler en bagnole individuelle à cause de ça, putain mais c'est le truc le plus débile que j'ai lu ce mois-ci. Comme X particules de pollution c'est trop je vais en balancer 5X, vraiment, et c'est moi qui me fais moinsser ? C'est parce que j'ai dit "débile", les fragiles ?

              • [^] # Re: vélo mais ras le bol

                Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+4/-5).

                C'est très bien, félicitations. Tu ne tiendras peut-être pas le même discours si tu développes un cancer du poumon ou que tu finis en fauteuil roulant.
                Perso, ce que je trouve débile, c'est de se réfugier derrière les transports "moins pires" (mais quand même intéressant économiquement et électoralement) et que pendant ce temps-là on n'a très peu de vraies zones piétonnes ou cyclables.
                Concernant les bus diesel écolo, j'aimerais bien connaitre leur véritable utilisation, notamment le taux d'occupation par bus et par km. Peut-être qu'à Paris, les bus sont tout le temps pleins mais dans les villes "normales" ça m'étonnerait que ça dépasse 20%, si on fait vraiment le bilan. Et après on s'offusque quand un type roule seul dans une voiture 5 places…

                Pour finir, étant donné que les grandes villes se déchargent énormément sur les provinces pour leur nourriture, énergie, déchets, etc, je trouve tes leçons de morale sur l'écologie particulièrement chlinguante. Perso, mes légumes viennent d'un champs à 10km (et je vais les chercher à vélo), les quelques déchets que je ne peux pas compostés sont traités dans une usine à 5km et j'ai une centrale nucléaire à 20km. D'ailleurs je crois qu'un coeur alimente directement Paris, donc quand ton métro écolo s'allume c'est mon cancer du cerveau que la ligne haute-tension alimente. Allez salut, continue à faire de beaux rêves.

        • [^] # Re: vélo mais ras le bol

          Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

          les vieux bus diesels aux 3/4 vides qui me doublent tous les jours en rendant l'air irrespirable sur des centaines de mètres,

          Je suis pas persuadés que s'ils étaient récents et changés régulièrement (disons tous les 3 ans) ce serait plus écologique. La production est également très polluante. Quelqu'un aurait une étude la dessus ? Je serais vraiment pas étonné que le plus écologique soit de ne jamais les changer.

    • [^] # Re: vélo mais ras le bol

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

      Mais franchement, le vélo en ville c'est juste impossible : entre la pollution, l'absence de voie cyclable (désolé mais 30 cm de caniveau séparés par un bout de peinture, ce n'est pas une voie cyclable) et les prières qu'il faut faire à chaque rond-point pour ne pas mourir (et j'exagère à peine, il y a pas 6 mois, je me suis encore fait shooter et aliter une semaine, parce qu'un vieux con d'automobiliste ne sait pas lire un panneau).

      C'est complément possible, mais pas dans ta ville. Il faut donc mettre la pression sur tes élus pour qu'ils transforment ta ville en zone plus vélo-compatible.

    • [^] # Re: vélo mais ras le bol

      Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

      Les cyclistes se prennent moins de pollution que les automobilistes (étude récente). À priori parce qu'ils passent moins de temps sur la route, et qu'ils choisissent des itinéraires moins pollués (rocades mon amour).

      Les cyclistes ont plutôt moins d'accidents en ville que les automobilistes (je mets « plutôt moins » parce que selon la ville, selon qu'on observe les morts, ou les blessés graves, ou juste le nombre d'accidents, il y a de bonnes variations).
      À noter que le comportement du cycliste est déterminante, une conduite calme est la moins risquée, une conduite dynamique double le risque, une conduite agressive ou hésitante le décuple (vieille étude mais ça m’étonnerait que ça ait beaucoup changé).

      Les voies cycles séparées en ville ne sont pas forcément efficaces pour la sécurité, elles permettent de réduire le risque en ligne droite, mais l'augmentent aux intersections, hors 95% environ des accidents surviennent aux intersections…

      Et pour répondre au sondage, je me déplace à vélo. Étonnant, non ?

  • # Échasses

    Posté par (page perso) . Évalué à 6 (+4/-0).

    Je vais au travail avec des échasses, c'est plus rapide! J'habite en Gascogne.

  • # Péripatéticien

    Posté par . Évalué à 6 (+5/-0).

    J'habite sur mon lie de travail, et non travail c'est essentiellement de marcher. Je suis berger.

  • # Bagnole et moto

    Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

    Et oui… je sais, c'est le mal, mais bon:

    https://www.google.fr/maps/dir/13400+Aubagne/83140+Six-Fours-les-Plages/@43.1963974,5.5616565,11z/data=!3m1!4b1!4m14!4m13!1m5!1m1!1s0x12c9a34a9aef525f:0x1c0819a9521fa600!2m2!1d5.5722297!2d43.3001055!1m5!1m1!1s0x12c90160c00be73b:0x1c0819a950b6f5a0!2m2!1d5.8248352!2d43.0944835!3e1

    Environ 500m de dénivelé positif et négatif pour un trajet en vélo annoncé de 2h48… comment dire…

    A ceux qui me rétorquerons "bein pourquoi t'habite si loin de ton boulot ?", je répondrai "bein parce que plus près ça coute un oeil si tu veux être proprio" … et avec un seul oeil, c'est encore plus compliqué de faire du vélo.

    De la même façon, les transports en commun sont une plaie dans ma région: le relief fait qu'il existe peu de ligne, et de toutes façons, ma maiz' comme mon boulot sont éloignés de la gare…

    Je me suis inscrit hier sur un site de covoiturage ("idvroom"), je vais voir si je peux au moins minimiser mon impact par ce biais, mais je crains que cela ne soit pas gagné….

    • [^] # Re: Bagnole et moto

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0). Dernière modification le 13/06/19 à 11:47.

      A ceux qui me rétorquerons "bein pourquoi t'habite si loin de ton boulot ?", je répondrai "bein parce que plus près ça coute un oeil si tu veux être proprio" … et avec un seul oeil, c'est encore plus compliqué de faire du vélo.

      Oui enfin Six-Fours ce n'est pas donné non plus, je ne suis pas sûr qu'Aubagne soit vraiment plus cher en vrai, ou inversement. Et je ne parle pas des villes plus près d'Aubagne que Six-Fours mais dans les terres comme Gémenos, Auriol ou Cuges-les-pins. Ou inversement, des villes comme La Farde, Évenos, le Revest ou Le Castellet / Beausset sont plus abordables aussi si tu dois te rapprocher de Six-Fours.

      D'autant qu'aller au boulot ainsi, sauf si tu passes par les nationales ce qui prend du temps, tu en as pour au moins 8€ de péages routiers par jour. C'est énorme.

      Après tu peux toujours faire le couple train + vélo, normalement c'est possible à faire, et le gros de la difficulté est géré par la liaison ferroviaire.

      • [^] # Re: Bagnole et moto

        Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0).

        Oui enfin Six-Fours ce n'est pas donné non plus, je ne suis pas sûr qu'Aubagne soit vraiment plus cher en vrai, ou inversement. Et je ne parle pas des villes plus près d'Aubagne que Six-Fours mais dans les terres comme Gémenos, Auriol ou Cuges-les-pins. Ou inversement, des villes comme La Farde, Évenos, le Revest ou Le Castellet / Beausset sont plus abordables aussi si tu dois te rapprocher de Six-Fours.

        Alors, on avait quand même un cahier des charges précis:

        _ Une maison individuelle et non mitoyenne (marre des voisins qui couinent parce que trop de bruit, ou que les chiens pissent dans la résidence)
        _ Du terrain (les chiens, les mômes, le plaisir d'être "dans la nature", qui n'a pas de prix après 10 piges en IDF)
        _ Un bel espace "atelier" pour laisser libre court à mes passions (je suis bricoleur, je soude, je plie, je répare, je fais de la mécanique, des meubles, toussa …)
        _ Une proximité avec la mer (ma compagne adore la mer, vivre à Roquefort la Bédoule et se prendre 1h de bouchon pour faire 15km en saison, puis 30 minutes à tourner pour pouvoir garer la voiture c'était pas acceptable…)

        Pour remplir ce cahier des charges, il fallait donc une ville côtière à minima: La Ciotat, Cassis, St Cyr, Sanary sont inabordables.
        Marseille est invivable et perpetuellement embouteillé… et les plages Marseillaise, n'en parlons même pas.

        Donc si on parle à "prestation égale" (vue mer, proximité mer, beau terrain, bel atelier), Six Fours était notre unique choix.

        Je reconnais que, sur ce coup, nos gouts à ma compagne et moi sont couteux … mais à quoi bon se crever le cul au taf et gagner bien sa vie si c'est pour vivre dans un clapier en centre ville d'Aubagne? (très charmant au demeurant … mais niveau calme, tu repasseras).

        D'autant qu'aller au boulot ainsi, sauf si tu passes par les nationales ce qui prend du temps, tu en as pour au moins 8€ de péages routiers par jour. C'est énorme.

        C'est vrai. J'ai pas encore pris de badge télépéage, mais il parait que notre très cher président à récemment pris une mesure pour avoir des grosses réductions à ce niveau, quand on est un usager régulier.
        Mais clairement, aller travailler me coutait (quand j'étais encore en fourgon à 10L/100) environ 500€/mois (ess + péage. Frais d'usure du véhicule non inclus).

        Après tu peux toujours faire le couple train + vélo, normalement c'est possible à faire, et le gros de la difficulté est géré par la liaison ferroviaire.

        C'est vrai aussi. Mais tu le sais comme moi (puisque tu sembles bien connaitre le coin.. tu y vis?) cette liaison est d'une fiabilité tout à fait catastrophique …
        Récemment encore, j'ai pris 45 minutes de retard sur un Toulon-Marseille… retard qui m'a fait loupé mon Marseille-Paris, résultat, je suis arrivé avec 3h de retard à Paris chez le client ;-(

        Il y a aussi les liaisons par bus, mais pareil de mon côté: ça ne va pas ou il faut.

        Si on veut vraiment, on trouvera toujours des solutions hein, je dis pas le contraire. Mais certaines régions sont un poil plus compliquées que d'autres … la PACA en fait partie, de mon point de vue.
        Et puis, encore une fois, je n'ai pas quitté la région parisienne pour à nouveau perdre 3h sur 24h de vie dans les transports en commun.
        Le gros avantage d'un Six-Fours/Aubagne en bagnole, c'est sa constance en terme de temps: 30 minutes quasi tout le temps, à de rares exceptions.
        Quand j'étais encore sur Marseille 8eme, c'était 20 minutes 1 fois par semaine (pour une distance 2 fois moindre), et 45 minutes voir 1h30 certains jours (jours de match au vélodrome par exemple).

        Au plaisir de boire un canon avec toi à l'occaz, si tu es dans le coin ;-)

        • [^] # Re: Bagnole et moto

          Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+1/-1).

          Donc si on parle à "prestation égale" (vue mer, proximité mer, beau terrain, bel atelier), Six Fours était notre unique choix.

          Oui bon, vous êtes aussi pas mal exigeants donc il ne faut pas s'étonner. Il faut assumer derrière ce que cela implique.

          Je reconnais que, sur ce coup, nos gouts à ma compagne et moi sont couteux … mais à quoi bon se crever le cul au taf et gagner bien sa vie si c'est pour vivre dans un clapier en centre ville d'Aubagne? (très charmant au demeurant … mais niveau calme, tu repasseras).

          Je ne trouve pas Six-Fours particulièrement calme non plus. surtout l'été.
          Après voilà, tu fais des choix et cela a un impact sur ton train de vie, ton temps de transport et l'environnement, il faut l'assumer.

          Après la question est de se dire si ce que l'on veut est soutenable au long terme surtout si tout le monde adopte le même raisonnement.

          C'est vrai aussi. Mais tu le sais comme moi (puisque tu sembles bien connaitre le coin.. tu y vis?) cette liaison est d'une fiabilité tout à fait catastrophique …

          De mémoire c'est en voie de progression bien que cela ne soit pas la panacée. Après j'ai pas mal d'amis qui font Toulon - Marseille quotidiennement en train, il y a des problèmes de temps en temps mais globalement ça va. De toute façon en voiture ce n'est pas vivable.

          la PACA en fait partie, de mon point de vue.

          La région a en effet un problème de ce côté, à cause du relief entre autre.

          Au plaisir de boire un canon avec toi à l'occaz, si tu es dans le coin ;-)

          J'ai quitté la région récemment pour la Belgique, mais j'y ai vécu 95% de mon existence entre Toulon et Marseille.

        • [^] # Re: Bagnole et moto

          Posté par . Évalué à 4 (+2/-0).

          Alors, on avait quand même un cahier des charges précis:

          Tu remarqueras que l'accessibilité en transport en commun n’apparaît pas dans ta liste. Je ne juge pas hein, tu as le droit :-)

          Mais tu conviendras que se plaindre que les transports publics sont inexistants alors qu'au moment d'acheter son bien immobilier, on en rien a faire de ce critère… c'est un peu facile finalement.

          C'est tout le problème de ces transports publics: comme on embête assez peu les automobilistes, la voiture est un transport confortable, en tous cas plus que les transports en commun, du coup personne ne fait d'effort et l’accessibilité en transport en commun n'est jamais un critère d'achat. Au contraire même: les transports pèsent sur les impôts locaux, ne pas être desservi est presque un argument de vente.

          Un truc qui pourrait contribuer a casser le schéma: les entreprise offrent dans beaucoup de cas le parking a leurs employés. C'est un avantage en nature aux employés qui masque le coût de la voiture. Je pense que c'est une pratique qui devrait être interdite et les emplacements devraient être loués.

          • [^] # Re: Bagnole et moto

            Posté par . Évalué à 5 (+3/-0).

            Ce qui devrait être interdit, c'est de laisser rentrer les véhicules motorisés en centre-ville, autres que celles des résidents et de livraison.

            Parce qu'au final ce qu'on constate, c'est une pollution de l'air, des bouchons, du stress et des problèmes de stationnement largement créé par les gens qui cherchent à fuir ces invonvénients en vivant en dehors de l'agglomération elle-même. Pourquoi les résidents devraient à voir à subir ça ? C'est un peu comme si ton voisin rentrait chez toi tous les jours sans te demander ton avis pour aller lâcher une bonne grosse diarhée dans tes toilettes et passait même pas un coup de brosse dans la cuvette avant de partir.

            Donc toute ville de plus de 15000 habitants devrait être interdite aux non résidents au profit d'un système de park&ride (parking en entrée de la ville + bus/vélo/whatever).

            • [^] # Re: Bagnole et moto

              Posté par . Évalué à 3 (+1/-0). Dernière modification le 14/06/19 à 14:20.

              J'ajouterais que ce n'est pas une histoire de citadin contre les campagnards, ou de parisiens contre la province, je ne vis pas en France et actuellement je suis dans un village (à 5km d'une ville, accessible via une "voie verte"). La même idée selon moi devrait se réaliser dans des zones moins urbanisées mais complètement saturées par moment comme les zones touristiques. Les voitures devraient s'arrêter sur un parking en sortie d'autoroute et les derniers 30km par du transport publique ou non motorisés. Et là tout d'un coup on se rendrait compte que le rail n'est pas une si mauvaise idée si la deuxième voie de chaque autoroute était remplacée par une voie de chemin de fer.

              Au final les rageux de la bagnole se rendraient compte qu'on vit mieux, de la même manière qu'on vit mieux dans un village qui n'est pas traversé par une nationale saturée de traffic ou dans une ville où les zones piétones sont nombreuses.

              • [^] # Re: Bagnole et moto

                Posté par . Évalué à 2 (+2/-0).

                Il faudrait surtout arrêter de concentrer toutes les entreprises et les bureaux au même endroit. Maintenant avec les technos actuelles (très hauts débits, téléprésence) beaucoup de sociétés peuvent s'implanter en province, et donc les salariés peuvent habiter près de leur lieu de travail tout en profitant de prix et d'une qualité de vie bien meilleurs.

                Le jour où on aura compris ça on pourra vraiment parler d'écologie…

          • [^] # Re: Bagnole et moto

            Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+2/-0). Dernière modification le 19/06/19 à 15:04.

            Tu remarqueras que l'accessibilité en transport en commun n’apparaît pas dans ta liste. Je ne juge pas hein, tu as le droit :-)

            Pour tout te dire, dans ma recherche, j'ai même visité à des maisons à dix minutes à pied de la gare …
            NO-WAY ! Me taper le sol qui tremble tout les 15 minutes et 10000€ de travaux juste pour insonoriser la maison , très peu pour moi !

            Pour moi, un réseau de transport en commun efficace est un réseau suffisant pour que partout, tu sois proche des transports en commun (c'est le cas de Paris et la petite couronne, de l'hyper centre Marseillais, de l'hyper centre Lyonnais, etc…).

            C'est tout le problème de ces transports publics: comme on embête assez peu les automobilistes, la voiture est un transport confortable, en tous cas plus que les transports en commun, du coup personne ne fait d'effort et l’accessibilité en transport en commun n'est jamais un critère d'achat. Au contraire même: les transports pèsent sur les impôts locaux, ne pas être desservi est presque un argument de vente.

            Mais cessons donc de blâmer les automobilistes.
            Franchement, le jour ou l'offre de transport en commun offrira une alternative d'une rapidité et flexibilité comparable (à savoir, pas 1 train tout les heures quand t'as dépassé 9h30 le matin et pas 1h30 de trajet pour remplacer 30 minutes de bagnole) je pense que tu seras étonné toi même de voir comme les gens seront d'un coup plus enclin à laisser la voiture à la maison.

            En plus, ce serait un magnifique projet de société: augmentation de l'emploi (construction et exploitation du réseau "agrandi"), du travail supplémentaire pour les industriels (équipements, infrastructures), etc… etc…
            Et il y a d'autres moyens de financer ça qu'en tapant sur les caisseux …

    • [^] # Re: Bagnole et moto

      Posté par (page perso) . Évalué à 1 (+0/-1).

      Environ 500m de dénivelé positif et négatif pour un trajet en vélo annoncé de 2h48… comment dire…

      Pardon mais tu es à 1% de dénivelé, c'est parfaitement gérable sans être sportif. Le bon argument c'est plutôt les 5-6h de trajets quotidiens, oui là c'est trop long à moins de vraiment adorer ça.

      • [^] # Re: Bagnole et moto

        Posté par . Évalué à 2 (+0/-0). Dernière modification le 15/06/19 à 11:35.

        Bon faut garder en tête que les temps de trajets vélo calculés par google sont hyper pessimiste. Niveau mémé de 92ans asthmatique sur vélo hollandais monovitesse. Tu peux souvent diviser par 2.

      • [^] # Re: Bagnole et moto

        Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

        Je vois pas d'ou sort ce 1% … C'est une moyenne ? Si c'est le cas, c'est pas pertinent.

        Et franchement, j'y habite et je vois avec mes yeux hein… bein il y a, localement, des tronçons de route qui en 100m te sécherait n'importe quel bobo parisien qui se fait 1h de vélo tout les jours pour aller bosser …
        Rien que les 600 derniers mètres pour monter chez moi, c'est 15% de pente…

  • # moto 125

    Posté par . Évalué à -1 (+1/-2).

    A mon sens il n'y a rien de mieux qu'une petite moto comme celle-là :

    1) Parce-que j'arrive tjrs à l'heure, et je pars à l'heure que je veux.
    2) Parce-que je ne subis pas les bouchons ni les grèves

    Après ça consomme quasiment rien (2,5L/100km), je fais 400 bornes avec un plein à 15€ environ (donc une pollution réduite).
    J'ai 30km aller à faire, en transports je mets 2h (bus, train, métro) et je suis tributaire des horaires. De plus si je pars trop tard je n'ai plus de train. En 125 ça me prend 1/2 heure pour le même trajet et je peux partir tard sans souci. Je roule toute l'année même quand il neige (sauf si il y en a trop).

    • [^] # Re: moto 125

      Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+5/-4).

      Et puis c'est pas mal, en passant on réveille tout le canton, et en ville on peut faire des queues de poisson aux vélos pour s'insérer à tout prix dans la piste cyclable avant eux, quitte à les faire piler si on avait mal estimé leur vitesse.

      • [^] # Re: moto 125

        Posté par . Évalué à 0 (+1/-2).

        Depuis quand les motos roulent sur les pistes cyclables?

      • [^] # Re: moto 125

        Posté par . Évalué à -1 (+0/-1).

        La plupart des motos ne font pas de bruit, du moins pas plus qu'une voiture. Après concernant les remontées de files, pistes cyclables, trottoirs et autres oui il y en a pas mal qui le font, je ne vais pas dire le contraire. Après on peut retrouver les mêmes incivilités chez les voitures, les vélos, trottinettes, piétons, etc… Pour argumenter un peu plus, je n'ai plus le pot d'origine à cause d'une seule raison : la ligne chromée d'origine est de mauvaise qualité et finit immanquablement par rouiller (surtout si la moto couche dehors). Donc je suis passé à une ligne inox, chicanée et de caractéristiques identiques à l'origine, donc pas de bruit et pas de pollution en plus. Et pourtant cette ligne n'est pas homologuée en France.

        Remettre en cause un moyen de transport à cause de ces énergumènes relève d'une débilité profonde. Si on en est arrivé là c'est avant tout à cause de la déshumanisation des moyens de répression et le gros manque de formations / prévention à ce sujet.

        Bref c'est un éternel débat qui durera tant qu'on continuera de concentrer autant de monde sur une si petite surface.

        • [^] # Re: moto 125

          Posté par . Évalué à 2 (+0/-0).

          Le problème vient du mot "la plupart". Meme si on part du principe que c'est une ecrasante majorité, disons 99%, on ne percoit que les 1% restants. Et non, ce n'est pas 99%.
          C'est pas seulement valable pour les anti-motards. C'est la meme chose pour tout. Une minorité qui est très visible qui met une mauvaise image à une majorité invisible.

    • [^] # Re: moto 125

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

      J'ai 30km aller à faire, en transports je mets 2h (bus, train, métro) et je suis tributaire des horaires. (…) En 125 ça me prend 1/2 heure pour le même trajet et je peux partir tard sans souci.

      C'est un GROS problème, si ce n'est LE gros problème des transportsen commun.

      Un autre problème est la fréquence de ceux-ci et la place dispo à l'intérieur,notamment le week-end.

      Le troisième problème c'est la fiabilité, qui pause encore plus de problème le week-end.

      Exemple : j'abite à 25/30 mn en train de la gare du Nord à Paris. Durant la semaine, il y a un train toutes les 15 mn. Des trains longs aux heures de pointe et des courts en milieu de journée. Le week-end, il n'y aqu'un train court toutes les 30 mn.

      Le week-end il m'arrive de devoir aller sur Paris pour faire quelques courses, et j'en profite pour passrà la piscine en même temps. Mais comme il y a moins souvent de trains, ceux-ci se retrouvent bas j'ai ien souvent bondés. Et comme dans ce ce cas j'ai besoin de place non seulement pour poser mes fesses, mais aussi pour poser toutes mes affaires, c'est assez problématique.

      Ca c'est quand un train n'est pas supprimé. Dans le cas ou un train est supprimé c'est encore pire :
      - on perd 30 mn au moins, plus si la destination nécessite une correspondance
      - il ya encore moins de place.

      Tout çac'est sans compter le manque de savoir vivre des gens qui soient hurlent dans les transports (au téléphone ou même en discutant entre eux), soient salissent ou cassent (les pieds sur les sièges c pas génial), ou ceux qui posent leur petit sac sur le siège d'à côté quand il y a du monde (et qui pourraient le poser sur leurs genoux, je ne parle pas de ceux qui ont des sacs plein les bras et qui parfois peuvent difficilement faire autrement).

      Le bus c'est pareil. La semaine dernière un bus que je devais prendre pour rentrer chez moi le dimanche n'est pas passé. Le suivant est arrivé 15 mn après, assez chargé, mais du coup j'ai raté le train que je devais prendre ensuite et suis rentré 30 mn plus tard.

      Maintenant, j'aimerais quel es abrutis d'écolos qui veulent empêcher les gens d'utiliser leur voiture individuelle trouvent denréellessolutions à ces problèmes.

  • # pas vraiment concerné

    Posté par . Évalué à 4 (+3/-0).

    moi je suis en retraite préventive et c'est bien comme ça
    j'use moins la planète!

  • # Voiture individuelle seul

    Posté par (page perso) . Évalué à 4 (+1/-0). Dernière modification le 17/06/19 à 18:38.

    J'aimerais bien un autre mode de transport, mais je dois déposer ma fille le matin, la reprendre le soir et pouvoir venir la chercher à n'importe quel moment de la journée.

    Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

    • [^] # Re: Voiture individuelle seul

      Posté par . Évalué à 1 (+0/-1).

      Elle est en chaise roulante ?

    • [^] # Re: Voiture individuelle seul

      Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+3/-0).

      Il y a d'excellents sièges porte-bébé, vu que tu ne précises pas l'âge de ta fille.
      Je ne résiste pas à l'envie de partager cette animation.

      Espace occupé par 200 personnes dans 177 voitures

      ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

      • [^] # Re: Voiture individuelle seul

        Posté par (page perso) . Évalué à 5 (+2/-0). Dernière modification le 22/06/19 à 19:32.

        Il faut que je dépose bébé et que j'arrive au boulot sain et sauf en moins de 2h et par tous les temps. Aujourd'hui ce n'est pas possible sur les routes de ma région.

        Les vraies solutions ne sont pas dans les modes de transport mais dans l'organisation du travail et de la ville. En gros des crèches partout, des congés (pa|ma)ternités de 3 ans, des transports en commun, des bus scolaires…

        J'ai écrit à Manu< à ce sujet, mais il ne m'a pas encore répondu !

        Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

        • [^] # Re: Voiture individuelle seul

          Posté par (page perso) . Évalué à 2 (+0/-0).

          J'ai écrit à Manu< à ce sujet, mais il ne m'a pas encore répondu !

          Le politiques ne font que suivre la société, il vaut donc mieux réfléchir par nous-mêmes aux dépassements des blocages.

          • un bébé ça grandit vite, si le besoin d'automobile se limite à l'âge pré-scolaire, c'est négligeable
          • les congés parentaux de 3 ans sont déjà un droit aujourd'hui, je l'ai imposé à mon employeur qui finalement au bout des 3 ans ne m'a pas viré pour autant
          • les transports en commun existent, mais nous avons du mal à accepter de partir à heure fixe, et de voyager en commun
          • les bus scolaires, j'en vois partout dans ma campagne, mais ça ne peut pas s'appliquer à ton bébé ;-)
          • les routes de la région dangereuses, c'est la poule et l'oeuf : qui commence à pédaler massivement ?

          ⚓ À g'Auch TOUTE! http://afdgauch.online.fr

          • [^] # Re: Voiture individuelle seul

            Posté par (page perso) . Évalué à 3 (+0/-0).

            les congés parentaux de 3 ans sont déjà un droit aujourd'hui, je l'ai imposé à mon employeur qui finalement au bout des 3 ans ne m'a pas viré pour autant

            Je parle de congés payés hein. Sinon c'est pas trop jouable sans un solide apport financier.

            les transports en commun existent, mais nous avons du mal à accepter de partir à heure fixe, et de voyager en commun

            Ici ça n'existe pas. Ou plus exactement j'ai essayé un mois avant d'avoir un enfant: seulement 2 bus le matin et 2 le soir. Il faut marcher 20min pour atteindre un des rares arrêts. Le bus est souvent en retard, mais il passe parfois en avance (allo patron? je ne viens pas aujourd'hui, bisous)! Voire pas du tout: je suis rentré deux fois à pieds, une fois j'ai appelé un ami et puis j'ai fini par acheter une voiture parce que bon…

            PS: j'habite en centre ville, pas dans un village perdu où là le mot bus n'existe pas…

            Incubez l'excellence sur https://linuxfr.org/board/

Envoyer un commentaire

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.