Journal OpenOffice 1.9

Posté par .
Tags : aucun
0
17
fév.
2005
OpenOffice vient de sortir en version 1.9.79 [1]

Je poste ce journal pour faire remarquer deux choses :
- whaou, niveau vitesse ça décoiffe. Comparer à la version précédente qui était la 1.9.77, je dirais un démarrage divisé par deux.
- Une intégration formidable à Gnome : faites Fichier -> Ouvrir et admirer la boite d'ouverture de fichier de Gnome 2.6.

Je me rappelle avoir lu récemment un message dans un journal qui disait que Linux n'était pas prêt pour le desktop (hou le vilain troll !) car, entre autre, il n'y avait aucune intégration des différents logiciels. OpenOffice était pris en exemple. Et bien j'ai envie de dire : un point de plus pour OpenOffice.

Mais que va t'il rester aux autres suites bureautiques ? (Koffice, Gnome Office, Microsoft Office...).

Pour avoir des nouvelles un peu plus précises de OpenOffice 2.0 :
http://development.openoffice.org/releases/1.9.m79_snapshot.html(...)
et
http://development.openoffice.org/releases/OpenOffice_org_2_x.html(...)

---
[1] http://download.openoffice.org/680/index.html(...)
  • # Mais que va t'il rester aux autres suites bureautiques ?

    Posté par . Évalué à 8.

    Pour KOffice, pas de souci à se faire. Au contraire, le fait qu'OpenOffice se développe va répandre le format de fichier utilisé par KOffice, et beaucoup se rendront alors compte qu'ils peuvent utiliser cette jolie suite, suffisante pour pas mal de choses, et apportant quand même pas mal de choses par rapport à OpenOffice pour l'utilisateur de KDE :

    http://dot.kde.org/1105979760/(...)
    KOffice is built on KDE. This advantage brings enormous potential in terms of integration, performance, scalability, and with the coming full support for the OASIS Open Document Format, even portability. All these factors are vital for business deployments. The KOffice team is looking for contributors and developers to significantly increase and utilize the potential of KOffice even further.

    The functionality KOffice has already reached in its short life is significant. And still, KOffice has good performance and is fully usable on low-end hardware, which makes it suited for organizations and individuals. This could even save costs when upgrading or migrating the office software and old hardware can be reused.

    Because KOffice is built directly on KDE, it can offer the best office experience on a KDE desktop. Many excellent technologies already present in the KDE Framework are available for KOffice at almost no cost. Examples are:

    * Automation via DCOP
    * Document location abstraction (remote file editing) via KIO
    * Fully object oriented design through the Qt and KDE Frameworks
    * Application Embedding through KParts

    Additionally KOffice extends the application embedding capability (KParts) of KDE to allow highly integrated documents. Such a close KDE integration also results in fast application load time, while still having all these features available.

    [...]

    Much work has already been done and central office components like KWord, KPresenter, Kivio and KSpread are quite stable with only a few glitches here and there.

    And KOffice has many more applications to offer that will be included in next major releases:

    * Krita (Pixmap Graphics)
    * Kexi (Database Frontend)
    * KPlato (Project Management)
  • # Que reste-t-il aux autres ?

    Posté par . Évalué à 7.

    Que reste-t-il à koffice ?
    - L'intégration parfaite à KDE
    - La légèreté
    - La rapidité de lancement
    - La simplicité (au détriment des fonctionnalités)
    Que reste-t-il à gnome office ?
    - La rapidité de lancement des applis
    - La légèreté
    (Je connais trop peu abiword, gnumeric...)
    Que reste-t-il à ms office ?
    - Un système de macros bien plus puissant et plus simple (j'attend beaucoup du scripting framework, mais c'est mal parti)
    - La rapidité
    - La renommée
    • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

      Posté par . Évalué à 2.

      Je viens de tester la milestone 79.
      (Elle s'installait quand le journal a été posté)
      1- Toujours pas de meilleur dialogue à l'horizon... (C'est quoi cette impression de mépris envers les utilisateurs de KDE ?)
      2- C'est plus rapide certes... Mais y'a encore du boulot !
      3- Toujours pas d'amélioration du côté des macros (On me dit de rapporter le bug... Oui mais ils m'ont répondu que c'était pas un bug donc ...)
      4- Toujours lourde en mémoire...
      5- Toujours inutilisable en terminale pour les TP de physique (régressions linéaires : impossible d'avoir l'équation ! C'est pour un OOo > 2)

      Petit jeu à l'intention de tous les utilisateurs d'OpenOffice ici présent :
      trouvez en moins de 2 minutes comment faire une macro qui règle les marges toute seule (1 centimètre partout, sauf en bas où c'est 1,5 centimètre). Ça se fait en 1 minute sur word si on sait où se trouve l'enregistreur de macros.
      (Indice : sur openoffice, il est dans Outils > Macros > Record macro)
      • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 5.

        definir un style ?
      • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

        Posté par . Évalué à -1.

        Dans le mem style rapide, simple, qui fait le minimum mais qui le fait bien, il y a aussi VI, qui s'integre partout, mieux que tout, se lance plus rapidement que KOffice et OpenOffice et qui fait tout ce qu'on lui demande....


        Arretez de comparer ce qui n'est pas comparable!

        JMS
        • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Comparer ce qui n'est pas comparable ?
          Pour toi comparer KOffice et OpenOffice c'est illogique ?
          Non c'est deux logiciels qui servent aux mêmes choses, mais simplement y'en a un qui manque de développeurs, qui n'est soutenu par aucune grosse entreprise et qui est parti de rien, et l'autre qui dispose du soutien de Sun, qui a plein de développeurs et qui est parti du code source d'une suite bureautique existante...
          • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

            Posté par . Évalué à 6.

            Non, pour moi ce n'est pas la même chose...

            L'un se veut multi plateformes, multi os, multi environnements, etc. L'autre se veut très intégré à un environnement particulier.

            C'est, à mon avis, 2 politiques différentes, 2 directions différentes pour ces 2 projets.

            Il n'y en a pas une bonne, ou une mauvaise. Elles sont juste différentes.

            Je vois mal OpenOffice être 100% intégré dans tous les WM linux... Tout comme sous windows, IE est intégré a 200% dans windows, Firefox lui, ne l'est pas. On pourrait lui reprocher, mais ce n'est pas le but recherché.

            Je ne critique pas la non intégration, ou l'intégration, je pense juste que ce sont des suites bureautiques non comparables au vu de ces éléments...

            Juste mes 2¢...

            JMS
            • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

              Posté par . Évalué à 3.

              Donc j'en déduis que les comparaisons qu'on trouve IE vs Firefox, OpenOffice vs MsOffice, Linux vs windows... sont toutes illogiques grâce à ton raisonnement
              Moi j'ai du mal à accepter de la part d'OOo sa lourdeur ! J'espère que ça c'est amélioré pour la version windows au moins...
        • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

          Posté par . Évalué à 4.

          En même temps dans mon installation de KOffice, je ne compte pas moins de 10 modules installés :

          KWord
          KSpread
          KPresenter
          Kivio
          KChart
          Karbon14
          Kugar
          KThésaurus
          KFormula
          Espace de travail KOffice

          Donc oui, KOffice soutient parfaitement la comparaison avec OpenOffice à mon avis.
        • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          De toutes façons, vi sapu, Word c'est mieux : http://woof.lu/office/vi.asp(...)
          • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            Excellent !
            • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

              Posté par (page perso) . Évalué à -6.

              eh bien, là je tombe sur le cul... faut quand même oser aller comparer vi à word !

              Y a que microsoft pour faire des comparaisons pareils... si au moins il l'avait comparé à KWord ou quelque chose du genre je dis pas mais là, c'est énormé ! :-D

              Un point de moins pour microsoft dans mon estime... déjà qu'ils sont en négatif :p
              • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

                Posté par . Évalué à 4.

                eh bien, là je tombe sur le cul... faut quand même oser aller comparer vi à word ! Y a que microsoft pour faire des comparaisons pareils...

                Surtout dans un article publié le 32 mars 2004 sur woof.lu !
                • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

                  Posté par (page perso) . Évalué à 4.

                  arf, je suis tombé dans le panneau et en plein au milieu... j'ai même pas pensé à regarder l'URL et la page ne m'a pas mis la puce à l'oreille.
                  Désolé du message que j'ai mis.
          • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

            Posté par . Évalué à 1.

            Rahahha mais c'est bien firefox....
            Je vais pour cliquer sur le lien vers microsoft et v'la ti pas une ptite popup qui me dis "hey mec tu vas sur humorix.org alors que le lien sur lequel tu as cliquer ressemble à www.microsoft.com, t sur de continuer ?"

            (PS : Firefox CVS du 16 février...)
            • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

              Posté par . Évalué à 1.

              Idem avec Firefox 1.0

              c'est vraiment bien fait, pour éviter le pishing et les trucs de ce genre, là si l'utilsateur clique et se fait avoir, c'est que le problème se situe ailleurs...
      • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        Si c'est pour du lineaire, on peut utiliser les fonctions de calc pour
        avoir pentes et ordonnées à l'origine
        ORDONNEE.ORIGINE
        PENTE

        pour plus d'info, cf la liste Physchim sur educnet avec pas de participants utilisant Openoffice et tentant de répendre cette suite bureautique dans les lycées et collèges.
        • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

          Posté par . Évalué à 2.

          Il est difficile de se satisfaire d'une telle limite !
          En effet, t'as beau connaître la pente et l'ordonnée à l'origine : il te faut le graphe pour voir si t'as pas des mesures expérimentales fausses...
          Et si t'as que le graphe, ben t'as aucun temps de demi réaction donné par la régression par exemple.
          Bref, c'est un besoin qui n'est pas rempli correctement par openoffice

          Bon, je chercherai sur la liste physchim (merci pour l'info) plus tard...
      • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

        Posté par . Évalué à 2.

        des TP de physiques avec une suite bureautique ?

        on aura tout vu.
        • [^] # Re: Que reste-t-il aux autres ?

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          c'est clairement demandé dans le bulletin officiel.

          ci dessous quelques exemples tirés du BO de terminale S en sciences physiques et chimiques

          connaissances et savoirs-faire exigibles

          * Savoir exploiter des reproductions d'écrans d'ordinateur (lors de l'utilisaion d'un tableur grapheur)
          * Utiliser un tableur ou une calculatrice pour résoudre une équation différentielle par la méthode d'Euler


          Fautes de mieux la plupart des manuels ou documents d'accompagnement utilise excel (ou parfois quelques autres logiciel commerciaux (mais plus tourné vers la physique) comme regressi)

          Si OpenOffice.org permet de faire des regressions et ce travail d'étude expérimental alors il sera choisi plus souvent par les profs et les auteurs de manuels et donc à terme par les élèves et la future génération de travailleur !
  • # Déja, ça, ça bloque

    Posté par . Évalué à 3.

    - Une intégration formidable à Gnome : faites Fichier -> Ouvrir et admirer la boite d'ouverture de fichier de Gnome 2.6.
    Manquerait plus que Openoffice.org devienne une suite d'appli Gnome et donc encore moins utilisable sous KDE... Heureusement qu'il existe des versions bien intégrées à KDE :)
    Perso, j'espère moi aussi beaucoup des prochaines versions de koffice.
    • [^] # Re: Déja, ça, ça bloque

      Posté par . Évalué à 3.

      Dans ce cas, je parle de la version en téléchargement.

      Il est prévu qu'une version Qt sorte mais je crois que ce n'est pas l'équipe de OpenOffice qui s'en charge. Si quelqu'un de plus au courant sur le sujet passe, des infos sont la bienvenue.
    • [^] # Re: Déja, ça, ça bloque

      Posté par . Évalué à 4.

      La version OpenOffice de la distribution SuSE est superbement intégré à l'environnement KDE... au détriment des utilisateurs Gnome.

      La première fois que je l'ai ouvert sous SuSE 9.1, j'ai cru m'être trompé et avoir ouvert KOffice pendant 2 secondes ;o)

      Bref, tout ça pour dire que côté intégration, rien n'est impossible. L'équipe OOo ferait mieux (et fait bien) de s'occuper d'autres détails plus fonctionnels.
      • [^] # Re: Déja, ça, ça bloque

        Posté par . Évalué à 6.

        Le problème c'est que ce n'est qu'une intégration de façade. On met les icônes qui vont bien, la couleur qui va bien et ça roule. Debian fait pareil, et les autres distributions aussi je pense.

        En utilisant les widget natifs, cela permet d'avoir des boites de dialogue intégrer (Ouvrir, Enregistrer, ...). Cela permet aussi à OpenOffice de suivre le thème en cours dans ton environnement.

        De plus, cela allège l'occupation mémoire puisque Gtk ou Qt (ou autres, qui sait...) sont déjà chargés en mémoire vive.

        Pour finir, le dessin des éléments est beaucoup plus rapide. Actuellement, OpenOffice dessine les boutons, menus, etc... pixels par pixels, ce qui est lents. En utilisant les widgets natifs, c'est Gtk (ou Qt...) qui fait ce travail.

        Donc, je pense que ce qui se passe dans la version 2 est une bonne chose.
  • # RE

    Posté par . Évalué à 3.

    Mais que va t'il rester aux autres suites bureautiques ? (Koffice, Gnome Office, Microsoft Office...).

    Pour MS Office, il y a l'habitude. Les personnes le possédant et n'ayant pas de soucis avec ne vont pas changer. Il y a également la volonté de conserver un existant : pas mal de fichier en .doc et/ou bien des macros développées au fil de l'eau et aucune envie de devoir tout adapter. Des clients demandant du .doc et on ne veut pas se taper la honte avec un fichier qui serait mal formaté.
    Il y a également l'intégration d'outils comme Antidote pour Word alors que sous Ooo, ce n'est pas d'actualité (enfin si d'après Druide mais rien n'arrive).
    Pour les fans de préAO, les possibilités offertes par powerpoint sont gigantesques (c'est ce qu'ils me disent moi suis pas super utilisateur de ces produits).
    Avec Excel, le gestionnaire de formule et l'existant des formulaires pour lesquel on ne souhaite pas passer du temps à les adapter pour Ooo.

    Le choix peut également se faire sur le look, l'impression de sérieux, la réactivité des développeurs, la curiosité, etc.

    Un de mes amis m'avait faire sourire quand je lui avait montré Ooo. En voyant l'interface, il me dit " mouais...c'est un Word.. autant garder le mien". Rien ne lui donné l'envie de s'attarder plus. Un peu comme notre boîte, on pensera peut etre à basculer sur Ooo le jour au faudra changer de version. En effet, les licences MSO2000 sont payées et notre DI veut les rentabiliser. Après peut être qu'il se penchera vers une solution "gratuite" (pou lui le côté libre est secondaire).


    En fait, il faudrait avoir le pourcentage des nouveaux utilisateurs de PC (donc sans existant) qui installent Ooo, Koffice, MSOffice, etc pour avoir une idée proche de la réalite.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.