Journal LaTeX est-il fait pour vous ?

Posté par .
Tags : aucun
0
7
juin
2005
Un article intéressant à propos de LaTeX sur OsNews:
http://www.osnews.com/story.php?news_id=10766(...)

Vu qu'il y a apparemment de plus en plus de nouveaux arrivant sur Linux par ici, il y a peut-être un certain nombre d'entre vous qui ne connaît pas (ou peu) LaTeX. Je vous conseille fortement la lecture de cet article si vous êtes fatigués des logiciels à la XYZ-Office pour écrire vos documents. Il présente honnêtement les points forts de LaTeX (qualité indiscutablement supérieure des mises en pages) sans éclipser les inconvénients (apprentissage de LaTeX nécessaire). L'exemple le plus parlant consistant à comparer ce que LaTex:
http://www.osnews.com/img/10766/latex_sample.pdf(...)
et word:
http://www.osnews.com/img/10766/word_sample.pdf(...)
donnent comme résultat sur un texte assez court avec le style par défaut (donc sans aucun réglage ni bidouillage particulier)
  • # Mouais.

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    L'exemple est pas terrible... Même si la version LaTeX a une "meilleure" mise en page, c'est loin de sauter aux yeux, et mine de rien la police "par défaut" utilisé dans LaTeX commence à prendre un sacré coup de vieux...
    Un exemple plus "mathématique" aurait mieux montré les avantages de LaTeX je pense.

    Ah oui et puis au fait, si vous ne connaissez pas LaTeX, plutôt que de foncer tête baissée dedans pour le côté "on s'occupe pas de la mise en page", voyez aussi du côté du format DocBook, qui va encore plus loin dans la séparation entre contenu et mise en forme, tout en proposant une syntaxe beaucoup plus exploitable par les outils modernes pour générer toutes sortes de documents variés.
    • [^] # Re: Mouais.

      Posté par . Évalué à 3.

      J'ai utilisé DocBook, et j'en garde un mauvais souvenir : le langage est mal foutu, non modulaire, chiant à apprendre, et les outils pour le rendu sont tous pourris (enfin, ceux que je connais... si vous en avez un qui fait l'affaire, je suis preneur).

      Même si LaTeX a lui aussi des inconveniants, il s'agit cependant d'un langage vraiment exploitable et agréable a utiliser.
      • [^] # Re: Mouais.

        Posté par (page perso) . Évalué à 0.

        le langage est mal foutu
        tu peux argumenté ?

        non modulaire
        C'est vrai que le XML c'est pas modulaire, on peut pas du tout étendre le langage avec de nouveaux namespace...

        chiant à apprendre
        C'est vrai que LaTeX et ses 1000 packages sont pas du tout chiant...

        et les outils pour le rendu sont tous pourris
        Encore une fois argumente ! Tu as utilisé quels outils ?
        • [^] # Re: Mouais.

          Posté par . Évalué à 4.

          tu peux argumenté ?

          non, mais je peux argumenter:
          XML/SGML ne sont pas faits pour être tapés à la main (\title{foo bar} c'est bien plus court à taper que <title>foo bar</title>).

          C'est vrai que le XML c'est pas modulaire, on peut pas du tout étendre le langage avec de nouveaux namespace...


          Créer de nouveaux éléments, c'est facile, écrire le code DSSSL ou XSL qui correspond, c'est déjà moins facile. Avec LaTeX, on peut mettre son code dans le document courant, c'est un peu crade, mais ça va plus vite, et c'est moins verbeux. Cela dit, la syntaxe de TeX n'a rien à envier à DSSSL ou XSL.

          C'est vrai que LaTeX et ses 1000 packages sont pas du tout chiant...


          Là, j'ai pas d'argument : ils se valent autant l'un que l'autre :)

          Encore une fois argumente ! Tu as utilisé quels outils ?


          Pendant longtemps, DocBook a utilisé TeX pour le rendu en Postscript (avec Jade). Dans ce cas, pourquoi ajouter une couche au dessus de TeX ? :)
          • [^] # Re: Mouais.

            Posté par (page perso) . Évalué à 3.

            tapés à la main (\title{foo bar} c'est bien plus court à taper que foo bar
            Euh, avec un éditeur XML les balises se fermes toutes seules ;) T'as au pire 1 caractère de plus à taper, yahoo.
            Enfin si c'est à ca que tu vois qu'un langage est mal foutu...
            Moi je regarde plutôt les avantages : il y a une VRAI séparation entre contenu et présentation, alors qu'en LaTeX il n'y a que les bonnes pratiques du rédacteur qui peuvent l'assurer.

            Créer de nouveaux éléments, c'est facile, écrire le code DSSSL ou XSL qui correspond, c'est déjà moins facile.
            C'est vrai qu'en LaTeX c'est super évident ;)
            Allez et puis amuse toi à générer du code XHTML en LaTeX, just-for-fun.

            Avec LaTeX, on peut mettre son code dans le document courant, c'est un peu crade, mais ça va plus vite, et c'est moins verbeux.
            Bref, c'est pas propre, c'est pas réutilisable, c'est pas du tout dans l'esprit LaTeX.

            Là, j'ai pas d'argument : ils se valent autant l'un que l'autre :)
            Ah non parcque en DocBook t'as pas 36000 packages ;)

            Pendant longtemps, DocBook a utilisé TeX pour le rendu en Postscript (avec Jade). Dans ce cas, pourquoi ajouter une couche au dessus de TeX ? :)
            Peut être pour justement enfin mettre une vrai couche d'abstraction entre mise en page et contenu.
            Enfin ca montre bien la puissance de DocBook : tu peux passer de DocBook à LaTeX mais beaucoup plus difficilement dans l'autre sens, DocBook est au dessus de LaTeX au nivaeu de l'abstraction.
            • [^] # Re: Mouais.

              Posté par . Évalué à 2.

              Euh, avec un éditeur XML les balises se fermes toutes seules ;)


              J'ai dit « à la main ». À l'époque où SGML et TeX ont été développés (début des années 80), il n'y avait pas d'éditeur de XML ou de SGML.

              C'est vrai qu'en LaTeX c'est super évident ;)


              J'ai pas dit ça. Mais c'est pas plus compliqué qu'avec DSSSL ou XSL, juste compliqué différement.

              Allez et puis amuse toi à générer du code XHTML en LaTeX, just-for-fun.


              Pourquoi est-ce que je voudrais faire ça ? Je produis exclusivement des documents imprimables. Et puis c'est hors-sujet, TeX/LaTeX sont fait pour faire de la mise en page de documents imprimables (à la limite imprimables « sur un écran »), et c'est tout.

              Peut être pour justement enfin mettre une vrai couche d'abstraction entre mise en page et contenu.


              Non, c'est plutôt l'inverse: pendant 20 ans, TeX a été le seul logiciel libre qui permettait de créer des documents imprimables de qualité professionnelle.

              Enfin ca montre bien la puissance de DocBook : tu peux passer de DocBook à LaTeX mais beaucoup plus difficilement dans l'autre sens, DocBook est au dessus de LaTeX au nivaeu de l'abstraction.


              LaTeX n'a pas de processeur indépendant pour la transformation du langage, au contraire de XML qui a XSL (on peut comparer le programme tex à une fusion entre un processeur XSL et FO). Je suppose qu'on pourrait reprendre une partie du parser de TeX pour écrire un processeur à la XSL, mais j'ai la flemme :)
              • [^] # Re: Mouais.

                Posté par (page perso) . Évalué à 2.

                J'ai dit « à la main ». À l'époque[...]
                Tu m'excuseras si je compares avec l'informatique en l'état actuel. Non pas que ca m'intéresse pas comment c'était y'a vingt ans, mais on a évolué depuis.

                Pourquoi est-ce que je voudrais faire ça ? Je produis exclusivement des documents imprimables. Et puis c'est hors-sujet[...]
                Quedal c'est pas hors sujet : je voulais montrer que le format DocBook de part sa véritable abstraction de la mise en forme permet de générer toute sorte de document, et n'est pas limité au rendu papier. le format LaTeX a de nombreux atouts, notamment pour la présentation, mais quand j'entend "avec LaTeX du sépares la mise en forme du contenu", je ne peux m'empêcher de citer le format DocBook qui est bien mieux pour cela.

                Non, c'est plutôt l'inverse: pendant 20 ans, TeX a été le seul logiciel libre qui permettait de créer des documents imprimables de qualité professionnelle.
                Ta phrase n'a strictement rien à voir avec la mienne.
                • [^] # Re: Mouais.

                  Posté par . Évalué à 3.

                  En l'occurence ca depend de ce que tu veux faire. Si tu veux ecrire une doc technique qui fait terminer en plusieurs formats, le docbook c'est l'ideal.

                  Maintenant si le but c'est d'ecrire un article de recherche, un memoire, faire une presentation sur projecteur, avec docbook tu te fais vraiment chier pour rien.
        • [^] # Re: Mouais.

          Posté par . Évalué à 3.

          Certaines balises ont des règles qui les empèchent d'être utilisées de manière pratique. Par exemple il existe des balises "lien" et d'autres "screenshot", c'est pourtant impossible de les inclure l'une dans l'autre, alors qu'il est très courant sur une page web d'avoir un screenshot reduit qui pointe vers le même en taille réél. Ce genre de problème m'arrivait assez régulièrement lorsque je l'utilisais, alors que c'est un langage qui date de 1991 et dont les petits problèmes de ce genre devraient être corrigés!

          Ce langage aurait sinon pu convenir pour écrire de la doc sur n'importe quel thème, mais il a été borné à de la doc informatique. Par exemple il possède des balises pour les noms de fichiers, pour les variables d'environnement, pour les prototypes de fonctions, pour leurs arguments, bref que des balises très spécialisées qui ne servent qu'à de la doc sur la programmation. Il aurait été à mon avis mieux de mettre toutes les balises ayant trait à l'info dans un module, et de choisir ensuite un module suivant le type de doc que l'on veut écrire (info, mais aussi, math, physique, médecine etc...)

          Le problème de l'apprentissage, par rapport à LaTeX, c'est la doc qu'il faut avoir constamment sous la main pour toutes les règles stupides du style : une balise "fax" ne peut exister que dans une balise "adresse" (alors qu'une balise "email" est plus permissive, et peut être include par ex. dans un "para". Cette différence entre "email" et "fax" me parait d'ailleurs complétement insensée). Il est vrai qu'on galère aussi sous LaTeX, mais c'est en général parce que l'on veut personnaliser très précisement la sortie du document ("comment faire pour que la cellule 4-2 de mon tableau soit écrite sur pile 2 lignes?"), pas pour des trucs aussi débiles que d'écrire un numéro de fax.

          Enfin pour les outils, je veux parler surtout des feuilles de style pour la conversion vers le HTML. Les seuls que j'ai trouvé sont celles officielles, et leur rendu est misérable. Par exemple, lorsqu'on a en DocBook une liste tel que celle là :
          - bidule
          - machin
          - truc
          On se retrouve avec quoi en HTML? ben un tableau!!! Ça serait pas du foutage de gueule ça par hasard?

          Bref, j'ai été très deçu par docbook, qui malgré son âge, semble en être à la version 0.0.0.1alpha. Pourtant l'idée d'utiliser le xml pour ce type de langage me semblait prometteuse, malheureusement elle a été complètement baclée...

          Par ailleurs, une doc que j'ai écrite sur DocBook : http://calandoa.free.fr/web/docbook/(...)
          • [^] # Re: Mouais.

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            pratique. Par exemple il existe des balises "lien" et d'autres "screenshot", c'est pourtant impossible de les inclure l'une dans l'autre, alors qu'il est très courant sur une page web d'avoir un screenshot reduit qui pointe vers le même en taille réél.
            Peut être tout simplement parcque cela n'a aucun sens d'un point de vu sémantique. C'est à la feuille de style de faire ce "boulot". De plus le format DocBook est très facilement extensible puisqu'entièrement élaboré à partir de technos ouvertes et conçues pour être étendues. Libre à toi d'y apporter tes modifications, c'est fait pour.

            on. Il aurait été à mon avis mieux de mettre toutes les balises ayant trait à l'info dans un module, et de choisir ensuite un module suivant le type de doc que l'on veut écrire
            Idem, rien ne t'empêche de modifier le schéma XML, c'est très facile à faire. Tu peux aussi faire ca de manière "propre" dans ton propre namespace, c'est comme cela que se sont incorporés les documents MathML ou SVG.

            On se retrouve avec quoi en HTML? ben un tableau!!!
            Désolé chez moi j'ai pas ce rendu du tout, j'ai des belles balises XHTML pour faire une liste.

            ourtant l'idée d'utiliser le xml pour ce type de langage me semblait prometteuse, malheureusement elle a été complètement baclée...
            Le langage en soit n'est pas du tout baclé, ce qui manque vraiment ce sont des feuilles de rendu, qui n'ont strictement rien à voir avec le format DocBook.
            L'idée est que le développeur fait ou améliore les feuilles de styles existantes. Forcé de reconnaître que de ce point de vu là DocBook n'a pas eu beaucoup de succès. Cela est en grosse partie dû au trop grand niveau d'abstraction du format DocBook empêchant toute sorte de mise en page dans le document source. Mais c'est aussi ce qui fait sa force.

            Enfin tout ca pour dire que je trouve encore le format LaTeX intéressant pour certaintes utilisations, mais lorsque l'on souhaite créer du contenu sans aucune notion de mise en page, le format DocBook est beaucoup plus adaptée, quitte à se faire une feuille de transformation XSL vers LaTeX pour avoir ses qualités de rendu.
    • [^] # Re: Mouais.

      Posté par . Évalué à 5.

      Dans l'exemple proposé ici, ce n'est pas la police "par défaut" de LaTeX (Computer Modern) qui elle est - à mon goût - très jolie, encore aujourd'hui.

      À vue d'½il, il y a ici utilisation d'un \usepackage{times}, très certainement dans l'optique de pouvoir comparer ce qui est comparable.
  • # C'est dommage...

    Posté par . Évalué à 2.

    ... que le texte du document Word ne soit pas justifié. Du coup on ne peut pas vraiment comparer les résultats.
    • [^] # Re: C'est dommage...

      Posté par . Évalué à 4.

      Je suppose qu'ils ont utilisé un Word avec les options par défaut, et LaTeX avec la classe article sans fioriture. Par défaut, Word ne justifie pas, ne fait pas de césure et a une police toute moche.
  • # Article interessant

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    J'utilise LaTeX depuis maitenant 6 mois et j'ai eu la chance d'y être introduit pas un amis (thanks Boris) qui en l'espace d'une heure m'a montrer tout ce qu'il falait savoir pour commencer à utiliser LaTeX. (J'en savais plus que ma conaissance des traitements de texte à l'époque)

    Depuis, il me suit partout. j'ai jeté openoffice à la poubelle. Les choses que j'ai adorées :

    - le package listings. Coloration syntaxique de code source. Je peux vous assurer que en cours d'info quand vous donnez un rapport avec du code source coloré, c'est de suite plus sympatique que vos collègues qui ont mit leur code en brute dans leur fichier word. (D'autant que le code soure peut être externe au fichier et extrait grace à un script. Je me suis fait plaisir lorsque je devait documenter dans le rapport une à une les fonctions de mon projet. Un petit script Python pour extraire les fonctions, et rouler.)
    - la gestion formidable des type flottants, c'est un bonheur de ne pas à avoir à refléchir à la meilleur place pour son graphique.
    - le mode math, je suis en prepas et rendre un rapport bien niveau mathematique, sans perdre 2 ans à trouver le epsilon dans une table de caractere, c'est un bonheur.

    Ce que je lui repproche :

    - Devient complexe, voir limite chi*nt lorsque l'on sort des bases. Certains packages ont été mal conçu, et sont vraiment dur à utiliser.
    - Des petites stupidités dans la syntaxe qui me saoul (pas de saut de ligne en mode math, ...)
    - J'ai esseyé de faire une presentation avec, ce fut laborieux.

    Les inconvenients socials de LaTeX :

    - "Oh, ça ressemble à un Tp de math." Phrase typique chaque fois que je fais quelque chose en laTeX, je fais peur à mes amis. Pas de ma faute si le prof de math (que je salue, faites un DS pas trop dur ;o) (Non non, je suis certain qu'il lit Linuxfr...)) utilise un super logiciel !
    - "Groupe X, rien à dire sur votre exposé, sauf une chose. Votre présentation était nul. Aucune animation, pas de couleurs, bref, il faut faire quelque chose qui attire l'oeil. En plus je vous avais dit d'utiliser MS powerpoint, pas un truc inconnu, c'est une chance qu'on ai pu lire votre fichier PDF sans déformation...". D'un prof de physique aprés avoir fait un transparent, il est vrai sobre, mais efficace. Le plus drole dans l'affaire c'est que tous les autres avec powerpoint ont vu leurs calques se chevaucher où leurs formules mathematique partir en live. Aller expliquer à un prof que . = ... signifie lambda = epsilon beta (mais ça c'est plus acceptable qu'une présentation sans animations. Bref le sobre mais efficace fait peur.

    Bon, a part ça, LaTeX c'est bon, manger en ! (Désolé pour les fautes de français, j'ai du mal.)
    • [^] # Re: Article interessant

      Posté par . Évalué à 8.

      - "Groupe X, rien à dire sur votre exposé, sauf une chose. Votre présentation était nul. Aucune animation, pas de couleurs, bref, il faut faire quelque chose qui attire l'oeil.

      http://latex-beamer.sourceforge.net/(...)
      • [^] # Re: Article interessant

        Posté par . Évalué à 3.

        http://tisu.it.jyu.fi/CheeseFactory/documents/Chedar-seminar_13.3.2(...)

        Animations dans un fichier PDF, fait avec PPower4, xfig et une classe de transparents faite maison (mais faut vouloir et j'en ai chié :) Les animations sont en fait des pages séparées mais qui ont le même numéro et presque le même contenu. Avec Xpdf en plein écran, ça rend aussi bien que Powerpoint (sauf que les animations ne sont pas automatiques, mais je détestes les machins clignotants qui distraient les auditeurs).

        D'ailleurs, la classe de transparents que je mentionnais ci-dessus permet de générer deux documents avec un seul fichier source : une série de transparents, et un document « imprimable » qui reprend le texte des transparents mais pas la présentation, et qui permet d'imprimer l'équivalent de 8 ou 10 transparents par page (tout en laissant plein de place pour prendre des notes).
  • # Et beamer

    Posté par . Évalué à 7.

    Profitez en pour jeter Powerpoint et passer à beamer, qui est une classe LaTeX pour faire des présentations :

    http://latex-beamer.sourceforge.net/(...)
    http://latex-beamer.sourceforge.net/beamerexample1.pdf(...)
  • # un défaut

    Posté par . Évalué à 1.

    J'aime bien latex mais c'est très difficile d'avoir une présentation personnalisé au petit oignon (exemple un borderau de couleur sur chaque page ou un logo en filigrane. le mode fancy reste tout de même très austère.

    C'est le principal reproche que j'ai à lui faire. Sinon, couplé avec lyx, c'est super pratique pour les rapports aux kilomètres.
    • [^] # Re: un défaut

      Posté par . Évalué à 2.

      Perso j'utilise foiltex, qui est sans fioritures (c'est une evolution du vieux package seminar). Ensuite, pour rajouter des images en fond etc.. on peut utiliser ppower4.

      L'autre solution c'est de faire son propre style prosper (mais ca n'a pas l'air simple), ou beamer, comme dit ci-dessus
  • # Pour l'utiliser dans le monde dit "professionnel"

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Personnellement, j'ai eu l'aval de ma boîte pour produire mes transparents avec ce dernier, à condition de respecter la charte graphique des documents officiels....
    Et bien, malgré ma tenacité, je galère encore pour implémenter tout cela correctement....
    Je rêve d'un convertisseur de Powerpoint vers Latex, du moins pour le canevas principal!
    • [^] # Re: Pour l'utiliser dans le monde dit "professionnel"

      Posté par . Évalué à 9.

      Plus generalement ecrire un style LaTeX, c'est assez complique. Je me souviens d'un journal ou il n'y avait pas de style fourni, mais juste des explications detaillees ("police telle taille, tel espacement, marges de x cm, etc.) et je l'ai finalement fait avec OOo parce que pour faire un style LaTeX qui definit tout ca il aurait d'abord fallu que j'apprenne a definir un style (et regarder le code source d'un style existant ne me donne pas envie d'aller plus loin.

      C'est selon moi le gros defaut de LaTeX. Super quand on utilise un style tout fait, mais sinon...
    • [^] # Re: Pour l'utiliser dans le monde dit "professionnel"

      Posté par . Évalué à 6.

      Pour faire ce genre de chose, j'utilise prosper et les pstricks pour faire des beau dessin. Si le canevas principal n'est pas trop alambiqué, c'est pas insurmontable de le faire avec pstricks

      ll est nèanmoins conseillé d'utiliser la classe beamer cité plus haut, en effet prosper n'est plus maintenus (de ce qu'on en m'a dit), et beamer est mieux fais (d'aprés ceux qui l'on utilisé).

      Par contre ce qui peut ètre chiant c'est de gérer ses polices sous latex:
      Si qqn a réussi a une police Chancery Bold et qu'il sait l'installer correctement sous latex, je suis preneur.

      Sinon il est vrai que docbook et autre dialecte xml serait encore plus a considérer pour une séparation plus net de la présentation et du contenu.
      IL existe le projet http://tbookdtd.sourceforge.net/(...) (non testé) qui est un dialecte XML proche de la syntaxe Latex et qui permet de produire plein de type de documents.

      Il devrais y avoir la sortie de LaTeX 3 un jour, le but de LateX 3, pur faire court, est
      - syntaxe permettant une meilleur compatibilté avec des système basé sur du SGML (donc XML)
      - feuille de style, esprit CSS
      - un support pour les révision dans les documents
      - des features graphique directement en Latex
      - meilleurs gestion des polices
      Bref Latex 3 va etre LaTeX 2e sans les limitation qui font que word reste encore plus adapté dans certain cas.

      Pour moi, toutes les features de Latex 3 peuvent être réalisé via des sytèmes de pré-processing, framework, bidouillage divers. Latex 3 va apporter cela de manière standard, pour tous. et on va pouvoir avoir plus d'interopérabilité entre les différent système: + de style qui tue la mort disponible. De plus, avec une compatibilité avec le XML, on peut éspérer faire son style dans (Open Office, Word) et l'exporter en Latex3 et (plus hypothétique) inversement.
      Bref remettre Latex dans la course des sytème de traitement de document.


      pointeur Latex3:
      Site: http://www.latex-project.org/latex3.html(...)
      Fonctionalité prévu: http://www.latex-project.org/guides/ltx3info.pdf(...)
      Code: http://www.latex-project.org/code.html(...)
  • # LyX

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    J'ai utilisé LyX pour mes deux projets de TPE. C'est un éditeur graphique qui génère automatiquement du code LaTeX et ça marche plutôt très bien. Faut lire la doc, mais pas besoin d'apprendre le langage.
    • [^] # Re: LyX

      Posté par . Évalué à 0.

      Je n'ai pas encore utiliser LyX d'ailleurs il parait très bien mais je pense que c'est un peu comme les logiciels WYSIWYG d'édition de page web où pour avoir un bon résultat il faut quand même connaitre le HTML pour arranger ce qui ne va pas "à la main"...Cela dis si on se contente du résultat obtenu c'est vrai que ça peu être une bonne solution...

      Mais est-il aussi "précis" que si on tappais soi même le code?? Je veux dire par là que l'on retourne un peu à Word et compagnie là...
      • [^] # Re: LyX

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Ma foi, personnellement, tout ce qui m'intéresse avec LyX c'est le PDF qu'il me crache via pdflatex. Je ne connais absolument rien au LaTeX donc je ne peux pas juger de la qualité du code.

        Et je peux t'assurer qu'on est très loin de MS Word :)
      • [^] # Re: LyX

        Posté par . Évalué à 2.

        Perso j'ai commencé avec LyX, c'est une surcouche en WYSIWYM (oui c'est bien un M qui veut dire Mean), il fait tout tout seul, mais on peut aussi insérer du code LaTeX. Mais bon les trucs fin/etrange il ne les connait pas.

        De plus pour tapper des maths, a la longue c'est plus rapide au clavier (a force on connait les commandes) qu'a la souris ....

        Perso j'utilise maintenant KILE et je le trouve TOP.
  • # Plusieurs choses

    Posté par . Évalué à 5.

    Pour ce qui est des polices de caractères de LaTeX.

    Celles-ci sont faites avec Metafont. Évidemment, tous le monde
    n'utilise pas des polices Metafont mais, à vu de nez, comme
    Knuth a écrit metafont et TeX pour écrire son bouquin et que
    LaTeX est venu après, il semble cohérent de dire que ces polices
    existaient en 1982 et, sauf erreur de ma part, les polices TrueType
    sont apparues bien plus tard. Les formats sont conceptuellement
    incompatibles. Il est donc difficile de convertir automatiquement
    une police TrueType pour qu'elle soit utilisable avec LaTeX. Certains
    bourrins ont tout de même convertie certaines polices. Mais il
    y a des problèmes de droit.

    On peut repprocher ce qu'on veut aux polices computer modern
    mais elles sont très lisibles et ça reste la principale qualité d'une
    police de caractères.

    -----
    Encore actuellement, les seules applications qui ont des
    algorithmes de césure et d'hyphenation qui rivalisent avec TeX sont
    des outils professionnels de mise en page. Les gens qui font des
    traitements de texte n'ont jamais pris la peine d'implémenter les
    algos de Knuths qui sont vraiment TRÈS bon et font qu'un texte
    mis en forme par TeX est plus agréable à lire qu'un TeX mis en
    forme avec Word ou Openoffice. Encore une fois, pour améliorer les
    choses, il faut faire du kerning optique et seul certains logiciels
    de mise en page le font.

    Exemple à la con, vous en connaissez beaucoup des traitements
    de texte qui, quand vous ajoutez 3 mots à un paragraphe vont
    utiliser une ligne de moins. J'ai vu LaTeX le faire.
  • # Référence complète

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Je profite de ce journal pour demander si il n'y a pas quelquepart une référence complète du language. La manière dont il s'écrit et la signification de toutes les commandes.
    Je n'ai rien trouvé sur Google.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.