Journal Brevets Logiciels au PS

Posté par (page perso) .
Tags : aucun
0
9
juil.
2005
Je passais chez une lectrice de l'hebdo des socialistes, hebdomadaire destiné aux membres du parti socialiste, et je suis tombé sur un article intitulé Le brevet sur les logiciels rejeté à Strasbourg. L'article est court, avec une belle faute (mais qui est le elles dont il parle), et le contenu est honnête.

Bonne lecture:
http://jm.trivial.free.fr/LL/brevet-hebdo-socialos.jpg(...)
  • # Ben c'est pas trop tôt...

    Posté par . Évalué à 6.

    À croite que nos politicards commencent tout juste à s'éveiller au problème, une fois que la guerre est terminée et que chaque camp compte ses morts.

    Ça fait des années que ça dure, ils s'étaient tous -ou presque- engagés contre les brevets logiciels lors des dernières présidentielles, et pourtant on a eu droit à un black out presque total sur ce projet de loi européen.

    Franchement, heureusement que M. Rocard est un homme politique intègre (il n'y en a pas des masses) et surtout compétent (il a parfaitement assimilé, et en très peu de temps, le problème et toutes ses imbrications).

    Mais les autres, où étaient-ils ? Que faisaient-ils ? Pourquoi les brevets logiciels n'étaient-ils même pas d'actualité au sein des partis malgré le lobbying intense des deux côtés et les diverses tentatives manipulatoires (passage en point A, etc.) ?

    Ça me paraît excessivement étrange.
    • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

      Posté par . Évalué à 4.

      un homme politique intègre (il n'y en a pas des masses)

      Mmm, ça fleure le « tous pourris »...
      • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

        Posté par . Évalué à 8.

        Ben faut dire qu'ils y mettent les formes pour qu'on le pense !
        Ils voudraient le faire expres, ils n'y réussiraient pas mieux.

        D'autre part, et à mon humble avis, "tous pourris" me semble beaucoup plus proche de la réalité que "certains sont pourris".

        Le pouvoir corrompt. C'est une réalité. Et celui qui n'y cède pas, n'a aucune chance de rester longtemps en place. Et de dire que "tous pourris" n'est pas vrai, ne change rien à l'affaire: le pouvoir corrompt aussi sûrement que deux et deux font quatre.

        Pascal
        • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

          Posté par . Évalué à 5.

          "tous pourris" me semble beaucoup plus proche de la réalité


          A mon humble avis, il est beaucoup plus facile de se dire "si les politiques font pas ce que je veux, c'est parce qu'ils sont pourris" que de chercher d'autres explications. Toujours à mon humble avis, ça n'a RIEN de simple de faire de la politique, de se battre avec, en vrac, les entreprises, les militants, la conjoncture économique, ... pour faire avancer les choses. Cela est d'autant plus difficile que parfois le changement nécessaire est complètement impopulaire, au prêt des uns ou des autres.

          L'explication tiens aussi à cela, faire de la politique c'set pas faire tout ce qu'on veux, et sans être pourri. C'set à mon avis un sacré numéro d'équilibriste, entre appliquer une politique, pas se rendre trop impopulaire auprès des différents camps, sinon ca devient ingérable, et on est pas réélu pour continuer à appliquer la politique qu'on veux.
          • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

            Posté par . Évalué à 2.

            A mon humble avis, il est beaucoup plus facile de se dire "si les politiques font pas ce que je veux, c'est parce qu'ils sont pourris" que de chercher d'autres explications.


            Plus facile oui. Faux, pas nécessairement. Tout dépend de ce que [...] considère comme juste et bon. Et donc de qui tu met dans le [...]. "tu" ? "on" ?

            (oui, il faut accorder le verbe aussi)
            • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

              Posté par . Évalué à 3.

              On voit souvent ici des commentaires ou le "tous pourri" est implicite. Après, les politiques ne cachent pas leurs idées, opinions, etc. Je pars du principe que ce qu'il y a écris dans un programme politique est une sorte d'idéal qu'ils essaieront le plus possible d'appliquer, sachant que c'est pas toujours possible. Bien sûr, en fait de programme il faut pas se contenter des plaquettes qui sont distribuées en même tels que les bulletins électoraux, qui sont à la fois très policés et succints, ou des promesses, qui ne seront de toutes facon pas forcément réalisable, et des phrases chocs. Tout ca ce ne sont que des exercices de communications, et foirer tout ca ca ampute fortement les chances d'arriver au pouvoir, et donc d'exercer ce même programme. Et c'est bien joli d'avoir des idées, mais ca sert à rien si on peux pas les appliquer.

              Les grandes lignes sont cependant données. Après, il peut (il y a) des différences. Si le "tous pourri" se réfère à telle ou telle promesse électorale, il est très léger. Si le tous pourri se réfère à autre chose, il faut pas s'étonner qu'un gouvernement de droite applique une politique de droite, etc.

              Après, effectivement ca dépend de ce que tu appelles "juste et bon", effectivement, mais là tu rentres dans la luttes d'opinion. Considérer quelq'un comme "pourri" parce qu'il a pas les mêmes opinions que toi, c'est aller loin. Pour continuer, faudrait en fait préciser cette idée implicite de "pourris".
              • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

                Posté par . Évalué à 0.

                Si le "tous pourri" se réfère à telle ou telle promesse électorale, il est très léger. Si le tous pourri se réfère à autre chose, il faut pas s'étonner qu'un gouvernement de droite applique une politique de droite, etc.


                Il semblerait que tu fasses une mauvaise interprétation de mon « tous pourris », je t'invite donc à jeter un coup d'oeil ici http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_politico-financi(...)ère#France , où tu rendras compte que la grande majorité des politicards actuellement au pouvoir, ou dans l'opposition, est mouillée dans des affaires politico-financières.

                Si de plus en plus de gens pensent que les politicards sont tous pourris, c'est bien parce que l'actualité est là pour nous rappeler qu'ils ont excessivement abusé de leurs pouvoirs.

                Si j'ai souligné l'intégrité de Rocard, c'est bel et bien parce que c'est une qualité qui fait défaut aujourd'hui chez ceux qui nous gouvernent.
                • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

                  Posté par . Évalué à 1.

                  Je redonne le lien, puisqu'il semblerait que templeet n'aime pas les accents dans les url :
                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_politico-financi%C3%A8re#Franc(...)

                  (ou copier-coller de fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_politico-financière#France dans le navigateur)
                • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

                  Posté par . Évalué à 0.

                  Il y a des affaires, ce n'est un secret pour personne, mais bon, entre afficher une liste et conclure "la grande majorité ..." il y a quand même une marge, faut pas déconner. Il y a eu des condamnations aussi. Surtout que dans ta liste il y a des affaires plutôt aciennes, et dans les articles de wikipedia certaines tournures de phrases genre "comme par hasard" des tournures de phrases qui tiennent plus du journal satyrique que de l'encyclopédie.

                  On peut aussi évoquer des affaires comme la démission de Strauss Kahn par exemple, qui a été complètement blanchi ensuite.
    • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      Mais les autres, où étaient-ils ? Que faisaient-ils ?

      Demande à ton moteur de recherche ce que donne
      "Le Déaut brevets logiciels"

      Va voir aussi

      http://www.parti-socialiste.fr/tic/spip_tic/(...)

      Tu verras que les questions qui sont débattues ici trouvent leur echo
      là-bas, les problèmes ne sont pas ignorés même si c'est vrai qu'ils ne
      sont pas médiatisés

      Pourquoi les brevets logiciels n'étaient-ils même pas d'actualité au sein des partis malgré le lobbying intense des deux côtés et les diverses tentatives manipulatoires (passage en point A, etc.) ?

      C'est vrai que ce n'est pas le sujet de réflexion premier du militant de base. Mais il n'y a pas de miracle. Un grand parti politique, ce sont des gens, donc c'est sociologiquement et culturellement, plus ou moins représentatif de l'état de la société. Si on veut que ça change plus vite, il faut adhérer. Bien sûr, si on veut faire passer des idées, ça demande du temps, de l'implication...comme dans n'importe quelle autre association.
    • [^] # Re: Ben c'est pas trop tôt...

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      http://www.pcf.fr/index-16.php?iddos=&iddoc=2854&idgd=&(...)

      L'article, daté d'Aout 2003, mis en ligne sur le site du PCF/commission nationale NTIC.
      Cette commission existe depuis 1995 et commence à parler de la propriété de l'information à partir de (si on se réfère au site) 1995, et des logiciels libres (Linux entre autre...sans le GNU dans le nom) à partir de 1998.

      C'était pour info, parceque je connaissais le site...pas pour faire de la propagande car bien au contraire, je fais parti de ceux qui pensent que le mouvement des logiciels libres doit rester libre justement...donc autant je trouve naturel qu'il y ait des affinités entre certains mouvements et les logiciels libres, autant, que le mouvement des logiciels libres se mette à soutenir un ou plusieurs partis politiques, ça me semblerait dommage et dangereux pour les LL.
      Dangereux pour l'image ainsi que dans le principe.
  • # Politiquement correct

    Posté par . Évalué à 2.

    Je pense que le elles est simplement un symptôme du politiquement correct : le féminin est utilisé pour le pluriel neutre.

    Ou alors... Vu le fondent leurs activités, peut-être que le elles est le reliquat d'une transformation de Les entreprises qui défendent les logiciels libres en Les défenseurs des logiciels libres.

    Mais j'ai l'impression que la première raison est la bonne.
    • [^] # Re: Politiquement correct

      Posté par . Évalué à 5.

      Je pencherais plutôt pour la seconde. Dans "elle fondent leur activité" on parle d'activités ce qui fait penser "aux entreprises". De plus pour les politiques, l'économie tournent en terme de sociétés. Que des bénévoles puissent faire un logiciel sérieux n'est pas encore rentré dans leur univers. Je ne les critique pas du tout, il est vrai que c'est un phénômène récent dont l'impact sur la société commence tout juste à se faire sentir donc faut leur laisser un peu de temps pour qu'ils le découvrent.
    • [^] # Re: Politiquement correct

      Posté par . Évalué à 1.

      Je pense qu'ils ne se sont pas relus, tout simplement.
      C'est triste de négliger l'orthographe, la grammaire et la bonne compréhension des phrases quand on est censé écrire des articles.
    • [^] # Re: Politiquement correct

      Posté par (page perso) . Évalué à 6.

      J'ai l'impression d'avoir déjà lu les mêmes phrases autre part... À mon avis c'est un copier-coller retaillé à la hache et mal relu.

      "Elles" doit correspondre à "des PME" ou "des SSLL" dont il était fait mention dans le texte original.
      • [^] # Re: Politiquement correct

        Posté par . Évalué à 4.

        pareil j'ai une sensation de deja lu a la lecture de ce texte.
        ici meme d'ailleurs, ca ressemble a un bout de depeche/journal paru ici meme (qui a peut etre lui meme repompe quelque chose ailleurs, hein..)
        • [^] # Re: Politiquement correct

          Posté par (page perso) . Évalué à 10.

          En fait, c'est un article du Monde, qui a été copié/collé/amputé:
          http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-3214,36-669825@51-658040,(...)

          extrait:
          Ces PME, qui fondent leurs activités sur le droit d'utiliser les logiciels inventés par d'autres, redoutent que les logiciels non protégés soient repris par des géants comme Microsoft pour être ensuite brevetés.

          Alors que dans l'hebdo des socialistes on lit:
          Car elles fondent leurs activités sur le droit d'utiliser les logiciels inventés par d'autres, et redoutent que les logiciels non protégés soient repris par des géants comme Microsoft pour être ensuite brevetés.

          C'est à la limite du plagiat quand même. (salut à plagiats au passage)
          • [^] # Re: Politiquement correct

            Posté par . Évalué à 2.

            Je me demande si le tout ca n'est pas au départ tiré d'une déclaration de Michel Rocard ... qui a tout à fait pu sortir le même discours au journaliste du Monde et au rédacteur du journal de son parti. Peut-être lors de la même conférence de presse ?
    • [^] # Re: Politiquement correct

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Je pense que le elles est simplement un symptôme du politiquement correct : le féminin est utilisé pour le pluriel neutre.

      Au politiquement correct je préfère le grammaticalement correct et en français le neutre est toujours masculin. Par exemple nous avons tous appris à l'école que quand un groupe nominal contient des éléments masculins et féminins, le masculin l'emporte dans les accords. C'était aussi le cas des noms des fonctions (par ex le juge...) qui étaient masculins avant qu'on ne les féminise (par ex la ministre...)
  • # JML pour la GPL

    Posté par . Évalué à 1.

    http://app.legalis.net/paris/ques_candidats/rep_jmlepen.htm(...)

    La seule et bonne protection pour le logiciel consiste à garder le régime actuel français, interdisant la brevetabilité des algorithmes et protégeant le logiciel par le droit d'auteur. Une idée ne peut et ne doit se breveter.

    Il ressort de toutes les études récentes que le brevet est un frein à l'innovation et pose de nombreux problèmes éthiques, voire philosophiques dans le cadre de l'utilisation des logiciels que cela soit dans les domaines individuels, de l'éducation, des administrations ou économique. Je pense qu'il faut encourager fortement la diffusion des logiciels sous leur forme libre et que cela soit sous la forme d'une licence GPL, BSD ou assimilée.

    Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # JML pour KDE

      Posté par . Évalué à 2.

      ah, et puis les autres aussi :

      http://www.linux-france.org/~cphil/election2002.html(...)

      et puis je ne peux m'empêcher de vous faire part de ce début de trollage en bonne et dûe forme :

      "Sur le plan politique, plus encore, la défaite des "logiciels libres" (de tout brevet) voulue par les "gnomes" de Bruxelles sonnerait le glas de l'indépendance technologique des pays européens vis-à-vis des entreprises américaines, puisque cela leur permettrait d'étendre la notion de brevet aux inventions créées par ordinateur et de "verrouiller" en quelque sorte l'innovation à venir en matière logicielle.
      C'est donc un impératif de souveraineté que de refuser le "monopole informatique" et la brevetabilité des logiciels."


      Bon, apparemment JM Lepen préfère KDE ou WindowMaker !

      Only wimps use tape backup: real men just upload their important stuff on megaupload, and let the rest of the world ~~mirror~~ link to it

    • [^] # Re: JML pour la GPL

      Posté par . Évalué à 1.

      Euh... et alors ?
      Honnêtement, ça ne me fait pas plaisir. En fait je m'en fous. Qu'il soit pour ou contre les logiciels libres, ses opinions par ailleurs et son [absence de] programme politique priment largement sur ce point-là et me le font rejeter en bloc.

      Il est hors de question que je cite ce monsieur, même pour montrer que le logiciel libre obtient le soutien de personnages politiques. Avec des amis comme ça, le logiciel libre n'a plus besoin d'ennemis...
      • [^] # Re: JML pour la GPL

        Posté par . Évalué à 0.

        Et moi je suis prêt à parier que tu n'as jamais lu le programme du FN et que tu te contente d'exprimer ce que tu as lu à droite ou à gauche (voire à l'extrême gauche).

        Sinon, tu n'aurais pas manqué les points tel qu'un salaire et une retraite pour les mères ayant élevé des enfants, et pas mal d'autres idées, toutes aussi bonnes.

        Maintenant, avant de critiquer, il faut lire. Le programme du FN n'est pas du tout aussi creux qu'on voudrait le faire croire, même s'il n'est pas non plus ce qui se fait de mieux. Le vrai problème du programme du FN, c'est que c'est le FN qui est derrière, et ça, on aime ou on n'aime pas. Juste une remarque à méditer : 1 personne sur 4 dans ton entourage (voisinage, amis, famille, etc.) vote FN. Au passage, remarque aussi que malgré le fait qu'il représente des millions d'électeurs, le FN ne dispose d'aucun siège à l'Assemblée, contre 22 sièges pour le PCF, qui représente énormément moins de monde : c'est ça la démocratie à la française !

        Personnellement, je fais toujours en sorte de lire TOUS les programmes politiques de TOUS les partis, alors que paradoxalement je n'ai encore JAMAIS voté (par conviction, mais j'en ai déjà parlé ici et je ne m'attarderai donc pas). Hé bien honnêtement, le programme du FN est très loin d'être le pire.

        Ah si, une dernière chose. Tous les programmes ou presque contiennent de très bonnes idées, et des moins bonnes (sauf peut-être le futur programme de Hollande). Mais pourquoi personne ne se présente en faisant une compilation des très bonnes idées ? Pourquoi un parti tel que le PS (ou l'UMP) ne reprendra jamais à son compte une très bonne idée du programme électoral du FN ? Maintenant que le FN a pensé à rémunérer et à payer une retraite au métier de mère de famille, il faut croire que c'est désormais une idée à bannir du programme des autres partis... Ce pays est incroyable, et après on s'étonne des taux d'abstention !
        • [^] # Re: JML pour la GPL

          Posté par . Évalué à 4.

          Et moi je suis prêt à parier que tu n'as jamais lu le programme du FN et que tu te contente d'exprimer ce que tu as lu à droite ou à gauche (voire à l'extrême gauche).

          Ou plus vraisemblablement il a un ideal incompatible avec celui du FN et il a vu ce que les "bonnes idees" du FN donnaient dans la pratique dans les villes que le Front National gere.

          Au passage, remarque aussi que malgré le fait qu'il représente des millions d'électeurs, le FN ne dispose d'aucun siège à l'Assemblée, contre 22 sièges pour le PCF, qui représente énormément moins de monde : c'est ça la démocratie à la française !

          Le FN n'est avec ses allies majoritaire dans aucune circonscription. Pas besoin de rajouter "a la francaise", c'est ca la democratie, point a la ligne. Ce dont tu parles toi, c'est d'elections a la proportionnelle, ce qui pour moi est une gigantesque connerie s'agissant de l'assemblee nationale, car
          - ca debouche sur des gouvernements instables (cf la IVe republique hier, le parlement israelien aujourd'hui)
          - il n'y a pas moyen de connaitre les alliances AVANT l'election (cf le sentiment de trahison des rhone-alpiens, de gauche ou de droite, qui ont vu Millon s'allier avec le FN)

          Comment mieux representer tout de meme tous les courants de la societe francaise, y compris la France Moisie representee avec talent aujourd'hui par Jean-Marie le Pen, mais historiquement toujours tres forte dans notre beau pays ?

          J'aime bien la proposition de la C6R (convention pour la VIe Republique ) :
          garder le scrutin majoritaire pour l'assemblee nationale, et passer le Senat entierement a la proportionnelle.

          Voir les 30 propositions ici : http://www.c6r.org/article.php3?id_article=23(...)
          Le site : http://www.c6r.org(...)
          • [^] # Re: JML pour la GPL

            Posté par . Évalué à 0.

            Pas besoin de rajouter "a la francaise", c'est ca la democratie, point a la ligne.


            La démocratie, c'est le pouvoir au peuple, et non pas le pouvoir à une partie du peuple (à l'exclusion d'une autre). :-)

            il a vu ce que les "bonnes idees" du FN donnaient dans la pratique dans les villes que le Front National gere.


            Pour ce que j'en ai lu et vu, ça a l'air de se passer au contraire plutôt pas mal, au point que la grande majorité des villes FN reste FN.

            J'aime bien la proposition de la C6R (convention pour la VIe Republique ) :
            garder le scrutin majoritaire pour l'assemblee nationale, et passer le Senat entierement a la proportionnelle.


            Je ne me prononce pas encore sur la chose, mais je visite les liens que tu as donné et qui sont très intéressants, merci :-)
        • [^] # Re: JML pour la GPL

          Posté par . Évalué à 2.

          Juste une question :
          1 personne sur 4 dans ton entourage (voisinage, amis, famille, etc.) vote FN


          Comment arrive tu a ce chiffre, je ne vois aucune éléction où le FN a atteint une telle moyenne nationale. Et je ne crois pas que tu ais d'élément pour juger qu'il soit dans une catégorie plus particulière.

          Dire que 1 personne sur 4 de ton entourage vote FN, cela veut dire 25% des inscrits, donc des scores éléctoraux plus élevés encore.
          • [^] # Re: JML pour la GPL

            Posté par . Évalué à 1.

            Et quand bien même 25 % des inscrits voteraient FN, cela ne signifierait pas que 25 % de l'entourage de n'importe qui votent FN.

            Analogie : les Chinois représentent 20 % de la population, donc une personne sur cinq dans ton entourage est chinoise !

            Ou mieux : un enfant sur deux naît dans un pays du tiers monde, donc si tu as des jumeaux, va falloir lui payer un billet d'avion...

            « Il y a les petits mensonges, les gros mensonges et les statistiques. » Benjamin Disraeli.
            (Joli nom...)
        • [^] # Re: JML pour la GPL

          Posté par . Évalué à 2.

          J'ai lu le programme du FN, du MNR. Que du bonheur.
          Originaire de Toulon, avec un oncle qui travaillait à Vitrolles, j'ai aussi bien vu ce que ça a donné en pratique pendant les années folles, où Toulon-Orange-Marignane étaient appelées le triangle des Bermudes.

          Je te laisse lire un florilège des récriminations de la ligue des droits de l'homme à ce propos :
          http://www.ldh-toulon.net/article.php3?id_article=92(...)

          Les idées de préférence nationale, de fermeture, souvent à la limite du racisme ou au-delà, le négationnisme qui sont le quotidien de l'actualité liée à JM Le Pen, ce n'est pas ma tasse de thé, désolé !
  • # L'Humanité

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    À noter dans la même veine que l'Humanité, journal proche du Parti Communiste Français, a multiplié les articles contre les brevets logiciels jusqu'au vote. Les archives du journal, remontant à février 1990 (un projet de numérisation est en cours), étant disponibles en ligne gratuitement, vous pouvez trouver les articles simplement :

    * Dans l'édition du 7, le vote est annoncé directement dans "l'Essentiel" : http://www.humanite.fr/journal/2005-07-07/2005-07-07-810077(...)
    * ... et fait l'objet d'un article plus détaillé : http://www.humanite.fr/journal/2005-07-07/2005-07-07-810080(...)

    * Enfin, dans l'édition du 8, un extrait du communiqué officiel du PCF sur la question (par la voix d'un député européen) se retrouve dès la seconde page : http://www.humanite.fr/journal/2005-07-08/2005-07-08-810189(...)
    * ... et une pleine page (avec photo) est consacrée au sujet, un peu plus loin : http://www.humanite.fr/journal/2005-07-08/2005-07-08-810169(...)

    J'ai moi-même été étonné de la grande qualité de ces articles, notamment du dernier, très renseigné. En tous cas, il est toujours réjouissant de voir ce sujet traité avec considération, et non comme une bataille folklorique d'une communauté de rigolos.
    • [^] # Re: L'Humanité

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      Bon, ça fait trois fois, et même si j'aime pas faire ce genre de commentaires, j'aimerais bien qu'on m'explique *pourquoi* 3 personnes différentes ont voté contre ce commentaire ? C'était un commentaire à but informatif, totalement dans le sujet il me semble (article sur les brevets, qui plus est dans un journal "politique"). Alors, avant de mettre cet article [inutile], pouvez-vous y répondre en expliquant pourquoi ?

      (Il serait plus que regrettable que le vote soit utilisé pour exprimer son désaccord avec l'orientation politique du journal cité. Mais je ne saurais préjuger des intentions des votants...)

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.