Journal Expert parmi les experts

Posté par  .
Étiquettes : aucune
0
1
avr.
2005
Alain Minc, c'est un libéral, un petit bonhomme plein de malice qui distille ses théories avec nuances pour choquer personne et qui, a priori, semble plutôt connaisseur de la politique et l'économie française.
Je gardais en fond sonore, il y a quelques jours, une émission sur France 3 où il était invité avec une brochette d'autres experts et hommes politiques qui se chamaillaient sur la france pas réformable qui va mal, très mal, ou moyennement mal suivant les points de vue. De glissades en glissades et pour une raison qui m'a échappé, Alain Minc en est venu à sortir que, s'il y a des délocalisations d'emplois informatique, c'est pour palier au manque d'informaticiens en France. Quel talent! Les chômeurs de l'informatique apprécieront je pense. Aucun des experts et hommes politiques présents n'a moufté.
Voila qui apporte un éclairage intéressant sur son analyse de l'économie française.
  • # Salut

    Posté par  . Évalué à 6.

    >Voila qui apporte un éclairage intéressant sur son analyse de l'économie française.

    ça n'éclaire absolument rien, ça montre juste qu'il a pu dire une connerie à la télé à un moment donné et c'est ni le premier ni le seul.
    Tu cherche à démontrer quoi exactement avec ce journal ?

    Pour ce qui concerne la fameuse pénurie d'informaticiens, il y a bien eu (et peut être toujours) des grosses manoeuvres de la part des SSIIs pour faire croire aux gouvernements qu'il fallait immédiatement faire venir venir plein d'informaticiens de l'étranger (des pas cher surtout).
    Visiblement ça a au moins marché sur Alain Minc.
    • [^] # Re: Salut

      Posté par  . Évalué à 6.

      Pour moi faut être foutrement à l'ouest pour penser qu'il y a encore pénurie d'informaticiens en France. Il l'a choisit de lui même son exemple.
      Aprés, si c'est le débat idéologique qui t'inquiète, oui, c'est pas le seul a sortir des anneries, quelque soit le camp, ce n'était pas mon propos. Si je souligne que c'est Alain Minc, c'est essentiellement parce qu'on l'entend souvent, qu'il a statut d'expert en matière d'économie française.
    • [^] # De l'appréciation des sources d'information

      Posté par  . Évalué à 10.

      Tu cherche à démontrer quoi exactement avec ce journal ?

      Il rapporte quelque chose à propos de M. Alain Minc.

      M. Minc, en tant qu'économiste, est un vecteur d'informations.

      C'est une démarche saine, je dirais personnellement indispensable, de chercher à mieux connaître un vecteur d'informations pour savoir à quoi s'en tenir (les informations en provenance de M. Minc sont-elles fiables ? Sont-elles biaisées ? Sont-elles pertinentes ?).

      Savoir que M. Minc est économiste apporte une connaissance incomplète de notre vecteur d'informations. Ainsi, il est utile de préciser que M. Minc n'est pas journaliste.

      Il est aussi utile de savoir que M. Minc intervient dans d'innombrables médias:
      - à la télévision, en tant qu'invité permanent des chaînes hertziennes (France 3) et bientôt du TNT, sur la chaîne Direct 8 (dont il a été nommé censeur)
      - sur diverses radios (RTL, Europe 1, ...)
      - dans la presse écrite, notamment économique ("Le Point") et surtout en tant que président du Conseil de surveillance du Monde

      Il est aussi utile de savoir que M. Minc compte parmi ses amis fidèles MM. Pinault et Bolloré, respectivement à la tête des groupes Pinault (propriétaire de "Le Point", "la Recherche", "l'Histoire", "Historia", "Le Magazine Littéraire",...) et Bolloré (propriétaire de la chaîne "Direct 8") ; M. Minc est le principal conseiller économique de ces deux groupes, via sa société AM Conseil.

      Depuis deux ans, M. Minc a dû se limiter, par la loi NRE, à 5 mandats sociaux ; il ne cumule donc plus à ce jour que les titres:
      - d'administrateur de Vinci (Dumez-Lyonnaise, Campenon-Bernard, etc. Premier bétonneur mondial, concurrent du groupe Bouygues)
      - d'administrateur du groupe Valeo (un des premiers équipementiers automobiles mondiaux)
      - d'administrateur de la Fnac (détenue par le groupe Pinault),
      - de président du conseil de surveillance du Monde
      - d'administrateur de la société des lecteurs du Monde.

      tandis qu'il est ancien administrateur:
      - de Moulinex
      - d'Ingenico
      - de la société Yves-Saint-Laurent
      - du groupe PPR (Pinault Printemps Redoute)

      Enfin, M. Minc a été condamné pour plagiat en 2001 par le tribunal de grande instance de Paris ; le tribunal a souligné la "reproduction servile" de l'ouvrage contrefait, ce qui vaut à M. Minc le surnom de "plagieur servile".


      Tous ces points, parfaitement factuels et vérifiables d'un coup de google, contribuent, il me semble, à mieux apprécier les assertions de M. Minc que la considération de sa seule qualité d'économiste.
  • # invité permanent

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    C'est pas le premier invité permanent des médias qui raconte n'importe quoi et pas le dernier. Il faudrait arrêter de les inviter, et à défaut d'avoir du pouvoir là-dessus, arrêter de les écouter et de porter du crédit à ce qu'ils racontent.
  • # C'est un habitué

    Posté par  . Évalué à 5.

    Il faudrait que je retrouve mes sources (donc : allez-y, moinsez), mais Alain Minc est un gros malin qui avait prédit dans les années 1970-1980 que l'informatique et particulièrement la micro-informatique ça ne ferait jamais rien au point de vue économique (dans un joli rapport publié, il passait pas encore à la télé à l'époque).

    économiste : quelqu'un qui vous explique le lendemain pourquoi ce qu'il avait prédit la veille pour aujourd'hui ne s'est pas produit.

    A. Minc : quelqu'un qui vous explique le lendemain que vous n'aviez pas compris ce qu'il vous avait prédit la veille pour aujourd'hui.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.