Journal Permettre les commentaires depuis Mastodon

Posté par  (site Web personnel) . Licence CC By‑SA.
Étiquettes :
10
29
déc.
2020

Vu sur les Internets, un code Javascript permettant d'intégrer en commentaires le résultat d'un toot lié au message d'origine. En clair, il suffit, une fois le billet de blog publié, de mettre un lien vers le toot qui permet de commenter, et le billet affichera comme commentaires les réponses au toot original.

Étonnant, non ?

Le lien : https://carlschwan.eu/2020/12/29/adding-comments-to-your-static-blog-with-mastodon/

  • # Très intéressant

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 5.

    Pour avoir un blog statique (sous moteur pelican), je suis vraiment intéressé par ce genre de solution (il semble que le code soit disponible pour hugo, mais devrait facilement être adaptable dans d'autres moteurs de blog).

    De manière générale, je suis persuadé qu'un site statique ne rime pas avec site austère, et ce genre de petit bout de code est vraiment un plus.

    • [^] # Troll vocabulaire

      Posté par  . Évalué à 2.

      Si tu sers une page qui contient du code qui va dynamiquement charger du contenu, ton site est-il vraiment statique ? On pourrait pinailler en disant que ton serveur sert toujours le même contenu, donc de ton point de vue c’est statique, mais du point de vue de l’utilisateur … c’est une page dynamique et tu as délégué la gestion de la partie dynamique.

      • [^] # Re: Troll vocabulaire

        Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 7.

        Je suis d'accord avec toi, la définition d'un site statique est avant tout basée sur la manière dont les pages sont construites et l'architecture nécessaire :

        • Pas de sessions : aucune information n'est stockée sur le serveur — on est dans du pur stateless
        • Pas de base de données
        • Pas d'administration : le site est compilé hors-ligne, puis transféré tel quel
        • Pas de code serveur : un simple serveur web suffit pour publier le site

        C'est un avantage en terme de sécurité (pas de moteur de site à mettre à jour / angle d'attaque réduit), et en terme de maintenance (il est possible de faire tourner son site en local avant de le publier). Le plus souvent, cela permet aussi de versionner le site (les moteurs de sites statiques font une transformations à partir de simple fichiers textes, et donc de stocker son site sous git par exemple).

        Cela n'inclue pas la manière dont les pages sont vues par l'utilisateur. On reste limité par les contraintes du web (CORS par exemple — qui empêche le site d'aller faire des requêtes dans tous les sens dans le dos de l'utilisateur), mais on peut déjà faire des choses très intéressantes (autopromotion) :

        En utilisant le cache du navigateur pour stocker les données, tout est conservé chez le visiteur, on peut même mettre en place des applications complètes qui ne nécessitent pas de serveur pour s'exécuter (l’agrégateur petrolette fonctionne sur ce principe).

        • [^] # Re: Troll vocabulaire

          Posté par  . Évalué à 2.

          En l'occurence les sessions, la base de donnée et le code serveur sont bels et bien présents dans la partie mastodon que tu appelles, donc si tu t'autohéberge, c'est quand même à prendre en compte. Si c'est sur une instance tierce, ben tu profites d'eux comme tu l'aurais fais en utilisant un service tiers comme disqus, la différence c'est que ça utilise du code libre.

  • # Webmentions

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Super intéressant, merci beaucoup ! J'envisageais pour mon propre site une solution basée sur les Webmentions, qui en théorie devraient me permettre de gérer d'autres sources que Mastodon, mais vu la difficulté que j'ai à comprendre comment les implémenter, ton lien peut être une piste à court terme.

  • # Commentaires par email

    Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

    Sinon sur le blog de LowTechMagazine, les commentaires se font par email:

    https://solar.lowtechmagazine.com/2019/06/wooden-wind-turbines.html

    Plus d'infos sur le site en lui même, qui est en Pélican:

    https://solar.lowtechmagazine.com/about.html

    Je cherche la config sur serveur mail et le code qui va avec…

    • [^] # Re: Commentaires par email

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 4.

      C'est quand même typiquement le cas où un POST http semblerait plus kiss à gérer.

      Adhérer à l'April, ça vous tente ?

      • [^] # Re: Commentaires par email

        Posté par  . Évalué à 5.

        Je trouve que ce principe de commentaires par email à certains avantage:
        - tu filtre facilement le spams
        - ça évite les rageux qui posent des postes haineux par-ci par-là parce que c'est rapide à faire et ça fait passer le temps quand ils procrastinent au bureau ou qu'ils sont est collés à leur smarpthone dans le bus vont s'abstenir.
        - ça invite à ouvrir son client de courriel et donc de prendre un peu plus de temps à réfléchir à ce qu'on à a dire. Le resultat est là si tu regardes les commentaires de ce site la plupart sont rédigés de façon assez éloquente et avec peu de fautes grammaticales et orthographiques.

        • [^] # Re: Commentaires par email

          Posté par  . Évalué à 3.

          Oui ça fait un petit côté "courrier des lecteurs" plutôt sympa je trouve.

          En théorie, la théorie et la pratique c'est pareil. En pratique c'est pas vrai.

    • [^] # Re: Commentaires par email

      Posté par  (site Web personnel) . Évalué à 6.

      Je cherche la config sur serveur mail et le code qui va avec…

      Il n’y en a pas apparemment. Les mails reçus sont lus par un humain qui ajoute manuellement les commentaires en bas de chaque page (cf. commentaire #54 de la page about.html)

      Du coup, le code est par là, si tu veux. :p

  • # Spam

    Posté par  . Évalué à 7.

    Comment filtrer le spam, les insultes et autres contenus indésirables ?

    « Rappelez-vous toujours que si la Gestapo avait les moyens de vous faire parler, les politiciens ont, eux, les moyens de vous faire taire. » Coluche

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n’en sommes pas responsables.