Cachez ce lien que je ne saurais voir

Posté par (page perso) . Modéré par Florent Zara.
Tags :
0
18
août
2004
Internet
Après avoir interdit aux spectateurs olympiques de boire leur propre eau, de manger leur propre nourriture, de se vêtir comme ils le souhaitent et de choisir leur moyen de paiement (cf. l'article du quotidien français Le Monde), les organisateurs des Jeux Olympiques interdisent les liens hypertextes sans autorisation préalable par écrit. Le comité d'organisation des jeux mériterait-il la médaille de la marchandisation ?

D'autres sites décident d'ailleurs d'appliquer une politique similaire, tels ceux du groupe France Télévisions ou celui de la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles, probablement à cause de juristes trop zélés.

Le fondement d'Internet, l'hyperlien, est-il menacé ? Que penser de la recommandation du Forum Droit sur l'« Hyperliens : statut juridique » ? (« Un principe doit être posé : l'établissement d'un lien est libre ») Politique hypertextuelle du site officiel du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques :
«
Pour votre protection et la nôtre, nous avons établi une procédure pour les parties souhaitant introduire un lien vers le site officiel d'ATHÈNES 2004 sur leur propre site. (...) Pour placer un lien attaché en copie, elles devront :

a) Utiliser le terme «ATHÈNES 2004» comme texte référent
b) Ne pas associer le lien avec une image, spécialement l'Emblème d'ATHÈNES 2004 (voir paragraphe ci-dessous)
c) Envoyer une demande écrite à la Direction de l'Internet et des médias interactifs (...)
»

Voir aussi le journal de Tgl sur le sujet.

Politique hypertextuelle de la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles :

«
Tout utilisateur ou visiteur s'interdit d'établir, à partir de tout autre site, un lien vers le présent site, en ce compris l'une de ses pages secondaires, sans le consentement exprès de la Société des Transports Intercommunaux de Bruxelles. Cette interdiction s'applique à toute forme ou technique de lien par lequel le nom, l'adresse ou tout autre élément (notamment les images, logos, animations, textes, boutons, ...) ou partie d'élément figurant sur l'une des pages du site, est affiché sur l'une des pages d'un autre site, ou par lequel l'internaute est, à partir de cet autre site, renvoyé, de quelque manière que ce soit, sur le présent site.
»

Politique hypertextuelle de France Télévisions :
«
Liens
Tout lien avec ce site doit faire l'objet d'une autorisation préalable. Tous liens en partance de ce site ont fait l'objet d'une autorisation préalable, expresse et écrite (sur support papier ou électronique).
»

Au passage, on apprend aussi que :
«
Certaines parties des sites france2.fr et france3.fr sont créées à partir du logiciel libre (sous licence GPL) de publication SPIP (http://www.uzine.net/spip).
»
  • # On en a parlé par ici aussi

    Posté par . Évalué à -2.

  • # Google

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    C'est un appel au google bombing?
  • # Pétard mouillé

    Posté par . Évalué à 10.

    Sur quel socle juridique s'appuie cette "interdiction" ?...

    - Le droit d'auteur ? Il faudrait déjà considérer une URL comme une oeuvre de l'esprit, et puis il me semble que le droit de courte citation s'applique très raisonnablement.

    - Le droit des marques ? Il n'interdit pas, à ma connaissance, de citer un nom en matière de référence à l'objet qu'elle désigne. Même si "Microsoft Windows" est une marque, j'ai le droit de l'utiliser dans un article parlant de Microsoft Windows.

    - Le respect de la vie privée ? Un site Web comme celui des Jeux Olympiques est manifestement une publication, pas une communication privée.

    - Le droit des brevets ? British Telecom n'a pas réussi...

    Une URL est comme une référence bibliographique ou l'adresse postale d'un service public, je vois mal ce qui pourrait fonder devant un tribunal une telle interdiction.
    • [^] # Parallèles et solutions

      Posté par . Évalué à 10.

      Une URL est comme une référence bibliographique ou l'adresse postale d'un service public

      Pour ma part, je comparerais cela à la référence d'une page d'un livre ou de l'article d'un journal.
      On en vient au stade où cela ne serait plus le fait de reproduire un article qui serait interdit, mais le seul fait de le mentionner ! Ça devient complètement dingue !

      Si cela gêne les propriétaires d'un site que son contenu soit directement accessible (et à part peut-être pour certains sites qui fournissent un réel service, nécessitant une base de données et/ou des calculs importants, en réponse à un formulaire, je ne vois pas pourquoi, à moins qu'ils n'assument pas ce qu'ils publient), eh bien il y a des moyens techniques pour l'éviter, sans agresser les gens avec des menaces juridiques.

      Quant à ceux qui atteignent le stade de vouloir limiter les références à leur page d'accueil, j'ai une bonne suggestion pour eux : supprimez votre site web ! ça réglera tous vos problèmes.
      • [^] # Re: Parallèles et solutions

        Posté par . Évalué à 2.

        Les jeux Olympiques sont ils des jeux privées? ou le sont ils devenu?

        Le probleme est que certain considérent internet ou le monde en général comme leur domaine privé.

        Olympiques est Sport sont il déjà déposé?
        • [^] # Re: Parallèles et solutions

          Posté par . Évalué à 1.

          Je ne sais pas, mais le principe de penser l'est déjà, à voir tout les cons qui pondent de pareilles conneries ...
        • [^] # Re: Parallèles et solutions

          Posté par . Évalué à 2.

          Olympiques est Sport sont il déjà déposé? Oui hélas: http://www.inta.org/info/basics_olympictm.html(...) -ben
          • [^] # Re: Parallèles et solutions

            Posté par . Évalué à 1.

            D'un autre coté, "GNU" est une marque de la FSF, et "Linux", une marque de Linus T. . Déposer une marque permet d'éviter certaines dérives, dans certains cas.

            Contre exemple : "GMail", où des demandes de trademark ont été déposée avant que Google dépose sa demande (je ne sais pas où ça en est à l'heure actuelle).
        • [^] # Re: Parallèles et solutions

          Posté par (page perso) . Évalué à 5.

          > Les jeux Olympiques sont ils des jeux privées?
          En tous cas c'est clairement une usine à pognon, il est bien loin le temps où les participants étaient amateurs. Du point de vue des investisseurs qui ont récupéré ce qui partait certes en cacahuète à coup de "je viendra pas parce que les jeux ont lieu dans un pays du bloc de l'Ouest" et réciproquement (guerre froide oblige), le fait d'en faire une machine à thune a "sauvé" les jeux.

          De mon point de vue ça a surtout tué tout ce qui pouvait éventuellement subsister de sympa dans l'affaire.

          Tiens d'ailleurs j'en profite pour signaler qu'en marge du marathon olympique version minus avec une distance pathétiquement ridicule de 42,195km se tiendra une course pour les athlètes les vrais - 2nd degré hein 8-) - le Spartathlon: http://spartathlon.webvista.net/new/TheRace.html(...) qui donc se base sur le légendaire trajet de Pheidippides, qui est bien parti de Marathon mais est allé à Spartes et non pas à Athènes comme le prétend ce menteur de Courbertin. Ça fait 246km ce qui est nettement plus trapu, et explique mieux le fait qu'il ait été^W crevé (Pheidippides) à la fin.

          En attendant toujours pas de 100km à pied aux JO et par contre la fédé internationale de bridge est reconnue par le CIO. N'importe quoi ces jeux, n'importe quoi...
          • [^] # Re: Parallèles et solutions

            Posté par . Évalué à 2.

            et le parachutisme sportif d'etre targue de "ben c'est juste des mecs qui tombent comme des cailloux" et sous le pretexte bidon que de la mecanique intervient dans l'affaire (l'avion pour monter la haut) la cio refuse de reconnaitre le sport...
            cela dit, ca m'etonnerait que les skieurs montent en haut de la montagne a pied pour faire leur descente...

            kra, skydiver enerve par ces jo dont on lui rabache les oreilles toute la journee..
          • [^] # Re: Parallèles et solutions

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            Je connais quelqu'un que j'ai rencontré dans des courses de 6 heures et de 100 km qui a été invité à courir le Spartathlon. Il faut être invité (au vu de ses performances) pour y participer. Il était parfaitement entrainé mais a dû abandonner vers le km 150 en raison de la chaleur. C'est rageant d'abandonner si près du but.
            J'en ai fait l'expérience, j'ai abandonné au km 82 à Millau, incapable de faire les 18km restants en courant.

            C'est vrai que ces courses ne sont pas bien vues par la fédération.
            Il y a des fédérations qui jouent assez bien leur rôle vis à vis des amateurs, mais d'autres comme l'athlétisme ou le cyclisme qui ne voient chez les amateurs qu'une source à pognon.

            Vous connaissez la course cycliste Bordeaux-Paris ? Et Paris-Brest-Paris ?
            1200 km sans étapes ! Ce fut une course de la FFC, l'épreuve existe toujours, organisée par la FFCT mais ça s'appelle du cyclotourisme !!!
            Je n'ai fait que Bordeaux-Paris (620km, organisé par l'UFOLEP) en 26 heures soit la moité du Paris-Brest-Paris et je peux vous dire qu'appeler ça du cyclotourisme c'est se moquer du monde.

            Il n'y a pas que les jeux olympiques qui sont gangrénés par l'argent. Certaines fédérations, plus près de nous ne sont pas mieux.
            • [^] # Re: Parallèles et solutions

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              ma foi, personellement j'ai fait Paris-Brest-Paris et il s'agit bien de cyclotourisme. C'est sans doute aussi le cas pour 95% des participants. Le reste fait problème avec quelques pratiques douteuses: bidons pas uniquement avec de l'eau, éclairage de voitures suiveuses pendant la nuit, .... Les organisateurs ont réagi l'année dernière en disqualifiant les premiers, coupables d'avoir été éclairé la nuit par des voitures suiveuses et c'est très bien. La cause de ces dérives: une publicité nocive dans les revues de vélo qui annoncent cette épreuve comme le Panthéon du cyclisme, le Nirvana de l'effort long tous sports confondus alors qu'il ne s'agit que de cyclotourisme, sans publication de classement.
          • [^] # Re: Parallèles et solutions

            Posté par (page perso) . Évalué à 4.

            En attendant toujours pas de 100km à pied aux JO et par contre la fédé internationale de bridge est reconnue par le CIO. N'importe quoi ces jeux, n'importe quoi...

            Ce sont des jeux ! Il y a confusion entre les mots sport, jeu et compétition. Tous les jeux ne sont pas du sport (comme le bridge ou le tir à la carabine) et certains sports ne sont pas tellement des jeux comme les épreuves d'athlétisme. Il vaudrait mieux les nommer "Sports Olympiques" afin d'éviter d'y mettre n'importe quoi, comme les jeux de cartes, les dominos, le jeu de l'oie, le bilboquet et le 421.
            • [^] # Re: Parallèles et solutions

              Posté par (page perso) . Évalué à 2.

              > Ce sont des jeux ! Il y a confusion entre les mots sport, jeu et compétition.
              Tout à fait d'accord.

              Ceci dit AMHA la vraie raison pour laquelle les épreuves d'ultrafond ne sont pas acceptées c'est que c'est très difficilement médiatisable. Les JO sont remarquables du point de vue show-biz, par contre du point de vue sportif, leur intérêt est discutable. Tout est fait pour qu'il y ait du spectacle. Une fois qu'on a admis ça tout devient plus clair.

              Ceci dit si jamais ils mettent le 421 aux JO, avec l'entraînement et le "fluide" que j'ai y'a des chances que je ramène 2 médailles d'or sur une seule épreuve 8-)
      • [^] # Re: Parallèles et solutions

        Posté par . Évalué à 2.

        On en vient au stade où cela ne serait plus le fait de reproduire un article qui serait interdit, mais le seul fait de le mentionner !

        Il me semble que ça exist(e|ait) pour l'armée. Il y a[vait] une loi qui permettait de faciliter l'exemption ou un truc du genre, mais il (est|était) interdit d'en faire la promotion de cette loi. Mais bon, puisque "Nul n'est censé ignorer la loi." (Que c'est beau les lois récursives :-( )...
  • # Ils se protègent

    Posté par (page perso) . Évalué à 9.

    Salut,

    Ils ont peur de l'utilisation détournée que l'on peut faire des liens hypertextes.
    Pour s'en rendre compte, regardez le 1er résultat des recherches suivantes sur google.com :
    - miserable failure
    - bastards
    ;-)

    De là à en conclure que le comité olympique international se voient dans la même catégorie que les 2 résultats ci-dessus, il n'y a qu'un pas.

    Yann
    • [^] # Re: Ils se protègent

      Posté par . Évalué à 3.

      Pour "miserable failure", je connaissais, mais pas pour "bastards".
      Sympathique ;)

      Il y en a également en français, mais je ne m'en souviens plus.
      (eh oui, le français est l'une des langues officielles des jeux olympiques, malgré le fait qu'elle a tendance à reculer, ce qui est bien dommage... :-/ )
      • [^] # Re: Ils se protègent

        Posté par . Évalué à 7.

        Bien plus que ça, le français est la seconde langue diplomatique officielle et même à l'ONU, l'anglais et le français vont de pair. Et ce n'est sûrement pas un hasard : la France dispose du second plus grand réseau diplomatique mondial (du moins avant que le gouvernement actuel décide de fermer quelques ambassade dans certains pays) et de nombreux diplomates et hommes politiques étrangers parlent le français.

        « Je vous présente les moines Shaolin : ils recherchent la Tranquillité de l'Esprit et la Paix de l'Âme à travers le Meurtre à Main Nue »

        • [^] # Re: Ils se protègent

          Posté par . Évalué à 4.

          la France dispose du second plus grand réseau diplomatique mondial

          Tu crois qu'on dépasse les Etats-Unis? Parce que, seconds derrière le Vatican, faut le faire... ;-)
      • [^] # Re: Ils se protègent

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        En français, on a "gros balourd"

        Voila
      • [^] # Re: Ils se protègent

        Posté par . Évalué à 1.

        Il y en a également en français, mais je ne m'en souviens plus.

        Il y a "député liberticide"
    • [^] # Re: Ils se protègent

      Posté par . Évalué à -2.

      Ben quoi!!??? ça correspond bien à ce que l'on cherche non? ;-p
  • # Attention tout de même

    Posté par (page perso) . Évalué à 10.

    Plusieurs sites tentent de réglementer les liens pour éviter qu'on pille leur contenu ou détourne leurs services. Ils le font malheureusement de manière globale et maladroite.
    Pour une bonne partie de ces sites ce qu'ils veulent c'est que quelqu'un ne fasse pas systématiquement et automatiquement des liens vers chacun de leur article ou de leurs actus (ce qui serait interdit, ça a été jugé plusieurs fois), pour les métros par exemple qu'un site n'intègre pas chez lui tout le service en ne redirigeant vers le site d'origine que pour obtenir le résultat du formulaire avec la carte d'itinéraire / les horaires (ce qui serait litigieux aussi), ou quelqu'un qui lierait en frame des contenus ce qui pourait laisser croire qu'il en est l'auteur, ou quelqu'un qui se ressert simplement des images chez lui profitant de la bande passante du site d'origine, etc.
    Il y a bien des choses qui "genent" réellement et qui méritent d'être interdites/restreintes. AMHA pour beaucoup de sites il ne s'agit pas de restreindre les bêtes liens. Ils font juste des clauses larges et idiotes.

    C'est la que le cas des JO est différent, il s'agit bien de légiférer (de quel droit ?) les bêtes liens, demander à ce qu'ils ne se fassent que vers la page d'accueil, reglementer le texte qu'on met dedans et même se permettre d'interdire ceux qu'on ne veux pas.
    • [^] # Re: Attention tout de même

      Posté par . Évalué à 10.

      Plusieurs sites tentent de réglementer les liens pour éviter qu'on pille leur contenu

      A partir du moment où une information est rendue publique, je ne vois pas comment le fait d'accéder à cette information peut être qualifiée de pillage. Comme disait Coluche "les gens on leur donne ça, bon, mais le pire c'est qu'ils le prennent !". S'ils ne veulent pas que le contenu se répande dans la nature il ne faut pas l'y lacher, non?

      que quelqu'un ne fasse pas systématiquement et automatiquement des liens vers chacun de leur article

      Dans ce cas un avocat n'est pas la meilleure arme. Lorsqu'un visiteur arrive sur une page qu'on ne veut pas voir en accès direct il suffit de vérifier si l'URL d'où il vient est une URL du site ou pas. Si ce n'est pas le cas, redirection vers la page d'acceuil comme le font beaucoup de site. Simple et suffisant. Pas besoin d'attaquer les gens "utilisation abusive du droit de vivre".
      • [^] # Re: Attention tout de même

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        À mon avis, pour se protéger ils ont dû faire appel à une société modialement connue et embaucher un gars de SCO... C'était un avocat.
      • [^] # Re: Attention tout de même

        Posté par . Évalué à 7.

        Lorsqu'un visiteur arrive sur une page qu'on ne veut pas voir en accès direct il suffit de vérifier si l'URL d'où il vient est une URL du site ou pas. Si ce n'est pas le cas, redirection vers la page d'acceuil comme le font beaucoup de site. Simple et suffisant.

        Non, pas du tout. Le champ Referer en HTTP est optionnel, se baser dessus pour interdire l'accès à un contenu est un détournement du protocole et entraîne des incompatibilités.

        (il y a par exemple de nombreux utilitaires de protection de la vie privée qui suppriment ce champ)
        • [^] # Possibilités techniques pour empêcher les liens directs

          Posté par . Évalué à 2.

          Le champ Referer en HTTP est optionnel, se baser dessus pour interdire l'accès à un contenu est un détournement du protocole et entraîne des incompatibilités.

          Bon, alors cherchons d'autres possibilités :
          - faire le site en Flash (pis comme ça, je ne vais pas le visiter du tout, je risque donc encore moins de le référencer; évidemment, question compatibilité, c'est tout faux);
          - gérer la navigation au cookie (et pas de cookie => page d'accueil; bon ce n'est pas hyper compatible non plus);
          - générer sur la page d'accueil un numéro de session et utiliser pour les liens des URL paramétrés par ce numéro et la référence de la page (numéro de session périmé => page d'accueil; là, aucun problème de compatibilité, tout se joue du côté serveur).

          Je n'ai pas d'autre idée pour l'instant, mais bon, il y en a déjà au moins une qui ne pose pas de problème d'accès au site, alors...
          • [^] # Re: Possibilités techniques pour empêcher les liens directs

            Posté par . Évalué à 2.

            Enregistrer les IP des visiteurs, et vérifier s'il est déjà venu. Avec un time out d'une trentaine de minutes, on peut arriver à faire quelque chose de correct. Bon, dans le cas de proxy pour des boites & autres c'est dans le vent, mais ça reste minoritaire, non ?
          • [^] # Re: Possibilités techniques pour empêcher les liens directs

            Posté par (page perso) . Évalué à 1.

            Flash je n'en parle même pas, cookie et/ou session ça empeche grosso modo les bookmark et les accès "naturels" vers le lien direct (citation du lien de manière isolée, transmission par email, etc). Pour le coup faire une règle histoire d'empêcher les dérives me parait bien plus intelligent qu'un procédé technique pour empecher la visualisation de la page.
      • [^] # Re: Attention tout de même

        Posté par . Évalué à 2.

        Tout a fait d'accord (je te plussoie).

        C'est quand meme mieux de faire une url sur le site de la source plutot que de repomper integralement l'article (ce qui empeche le pointage illegal).

        C'est n'importe quoi la!
      • [^] # Re: Attention tout de même

        Posté par (page perso) . Évalué à 2.

        > je ne vois pas comment le fait d'accéder à cette information peut être qualifiée de pillage

        Il y a des sites dont le rôle c'est faire de l'actu. Si tu en reprend tous les liens après parution tu fous en l'air et "prend" tout leur boulot (puisque leur boulot à ce moment là c'est de l'aggregation, pas de la rédaction).

        > il suffit de vérifier si l'URL d'où il vient est une URL du site ou pas.

        Sauf qu'avec ça tu interdit *tous* les liens justement, pas juste les sites qui reprennent tous les liens en automatique. On interdit tout, y compris les liens isolés de quelqu'un qui met une référence, de quelqu'un qui trouve l'url dans un webmail car envoyée par son cousin, etc.
      • [^] # Re: Attention tout de même

        Posté par . Évalué à 4.

        Dans ce cas un avocat n'est pas la meilleure arme. Lorsqu'un visiteur arrive sur une page qu'on ne veut pas voir en accès direct il suffit de vérifier si l'URL d'où il vient est une URL du site ou pas. Si ce n'est pas le cas, redirection vers la page d'acceuil comme le font beaucoup de site. Simple et suffisant. Pas besoin d'attaquer les gens "utilisation abusive du droit de vivre".

        Un avocat te répondra que "ce n'est pas au site de mettre en place les dispositifs pour se protéger et que ça n'est pas parce qu'une porte est ouverte que c'est une invitation a entrer".

        J'ai déjà abordé le sujet en 2000 lors d'un cours consacré au droit du multimédia dans lequel l'intervenant semblait jouir à l'idée de pouvoir faire excercer cette restriction sur un site dont il était un des avocats, sans doute grassement payé.
        Accessoirement, insistant avec les mêmes arguments que les tiens quant aux dispositifs techniques a mettre en place pour limiter les pratiques qui les gènent, ledit avocat m'a traité de violeur en puissance ! (sic).
        C'est au nom du droit d'auteur en effet qu'ils refusent ces liens, et puis aussi et surtout parce qu'il y a des intérêts financiers a passer par un parcours imposés de leur site web.

        Mais à vrai dire, je commence à être plus qu'écoeuré par ces marchands de soupe qui viennent profiter du medium et de ses principes jusqu'au moment où ces mêmes principes les gènent.
        Et là, il se font un devoir de faire voter une loi par les petits copains et/ou incompétents à qui on demande de statuer sur tout et n'importe quoi pour invalider le principe de base du medium à fins de leur plaire. Ils veulent le beurre et l'argent du beurre.
        C'est insupportable et finalement, quand les vers et autres saloperies font des dégats chez ces gens là, c'est en quelque sorte une oeuvre de salubrité publique ;)
  • # Juste comme ça ??

    Posté par . Évalué à 0.

    Belle news de premiere page, mais quel rapport avec linux ? .....

    Ok je sors.
    • [^] # Re: Juste comme ça ??

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Le rapport est plutôt avec LinuxFr (et les autres sites web en général). J'aimerais éviter de faire une version sans hyperliens.

      Suite du plan de conquête du monde :
      - obtenir la reconnaissance des hyperliens comme moyen « d'accéder ou de se maintenir, frauduleusement, dans tout ou partie d'un système de traitement automatisé de données » (aller sur un site web en l'occurence, alors que l'auteur a dit que les liens c'était mal) (article 323-1 du Code pénal)
      - application de la LEN (article 323-3-1) : « Le fait, sans motif légitime, d'importer, de détenir, d'offrir, de céder ou de mettre à disposition un équipement, un instrument, un programme informatique ou toute donnée conçus ou spécialement adaptés pour commettre une ou plusieurs des infractions prévues par les articles 323-1 à 323-3 est puni des peines prévues respectivement pour l'infraction elle-même ou pour l'infraction la plus sévèrement réprimée. »

      Qui a un navigateur web ici ?
      • [^] # Re: Juste comme ça ??

        Posté par . Évalué à -9.

        Super, cette façon de se regarder le nombril.
        J'aurais préférer il y a quelque temps voir plus d'info passer sur l'affaire SCO plutôt que de voire ce genre de news qui concerne plus LinuxFr que Linux tout cours :-(

        Bon si ils ne veulent pas que des sites créent des liens sur leur site, aprés tout c'est leur droit. non ?.
        • [^] # Re: Juste comme ça ??

          Posté par (page perso) . Évalué à 3.

          (aparté sur SCO : on a déjà passé un nombre astronomique de dépêches sur SCO... http://www.google.com/search?hl=fr&ie=UTF-8&q=site%3Alinuxf(...)
          Il est maintenant devenu assez clair pour tout le monde (y compris en dehors du mouvement du libre) maintenant que cette affaire repose sur du vent, et cela se ressent dans les articles récents. Il ne me paraît pas utile de continuer à rabâcher toujours la même chose sur SCO, et à continuer à leur faire de la pub. Ceci dit, si tu veux plus de dépêches sur SCO, il suffit d'en proposer. On passe ce qui nous paraît intéressant parmi ce que les gens nous proposent.)

          Un site isolé sur le net sans liens ?

          Sinon, si je veux faire une citation de leur site, après tout c'est mon droit, non ?
          • [^] # Re: Juste comme ça ??

            Posté par . Évalué à -7.

            Peu de news sur SCO sont passer en première page à l'époque.
            Il régné comme une atmosphère de censure......

            De plus je pense que cette news est arrivée en première page faute de news à poster .......

            Bon je m'en vais .....
        • [^] # Re: Juste comme ça ??

          Posté par (page perso) . Évalué à 0.

          c'est leur droit

          Ben non, justement c'est la le probleme. Tu peux interdire la 'copie' d'un contenue, mais pas la reference a celui-ci.

          Si vraiment il ne veulent pas de liens, il n'ont qu'a bidouiller leurs sites afin de n'autorise que ceux qu'ils desirent... Et je serait le premier a allez voir ailleurs...
          Mais bon les JO sans spectateur, c'est des JO sans sponsor, donc pas des JO :^)
      • [^] # Re: Juste comme ça ??

        Posté par . Évalué à -4.

        Avec des SI, on mettrait la mer en bouteilles.
    • [^] # Re: Juste comme ça ??

      Posté par . Évalué à 0.

      Et dire que je demandé juste si cette news déja largement commentée
      dans le journal de TGL hier, avais bien sa place en premiere page :-(

      "Les thèmes principaux de LinuxFr sont Linux et les logiciels libres.
      D'autres thèmes peuvent être abordés, mais ils seront généralement alors
      relégués en seconde page. Les thèmes hors-sujet sont à renvoyer vers les
      journaux, vers tribunelibre.org voire aux calendes grecques."
      ......
  • # Céder aux menaces ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 0.

    Quelles pourraient bien être les répercussions d'un lien posé sur son site "à la sauvage"? Je me vois mal devant une juge pour avoir linké le site des JO!

    De plus, est-ce que Google, Yahoo... bref, tous les moteurs ont déposé une demande écrite pour linker le site? Rien n'est moins sûr!

    Ca me gonfle ce genre de trucs vous pouvez pas vous imaginer. Ils ont rien inventé et ils font la lois!
    Qui s'ont-ils? Les dirigents des JO? les gouvernements? La vérité est ailleurs!
    • [^] # Re: Céder aux menaces ?

      Posté par . Évalué à 2.

      pour avoir linké le ...
      pour avoir fait un lien sur le ...

      Ils ont rien inventé
      Ils n'ont rien inventé

      ils font la lois!
      ils font la loi

      Qui s'ont-ils
      Qui sont-ils ?

      dirigents
      dirigeants
  • # Menteurs ?

    Posté par . Évalué à 8.

    Mon site a été mis en lien sur le site de france 2 et pourtant je n'ai eu aucune demande de leur part.

    Ne devrait-on pas commencer par soi-même au lieu de faire c***r les autres ?
    • [^] # Re: Menteurs ?

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      France TV n'a jamais demander de droits en ce qui concerne la liens sur vers son site, et ne le fait pas systématiquement pour en mettre (je le sais pour avoir participer en interne au projet de la mise en place de la plateforme de production des sites, il y a 2 et 3 ans), en revanche, le fameux texte est pour ce prémunir de tout problème juridique éventuel.
      • [^] # Re: Menteurs ?

        Posté par . Évalué à 1.

        Hé mais c'est vrai, ils avaient mis mon blog en lien dans leurs dossiers sur les blogs, avant les élections régionales, et je n'avais même pas été prévenu.
        Ils sont gonflés de dire ensuite que tous les liens partant de chez eux ont fait l'objet d'une demande... Je m'en fiche mais bon, c'est pas la peine de raconter des bétises dans ce cas.

        France 2 et les blogs : http://info.france2.fr/dossiers/428540-fr.php(...)
      • [^] # Re: Menteurs ?

        Posté par . Évalué à 9.

        Si je te mets le flingue sur la tete, ca n'est pas parce que je t'en veux.
        C'est simplement pour me premunir de tout probleme eventuel...

        Mais tu peux bouger, je n'ai jamais tue personnne... avant.
  • # Le plus simple ....

    Posté par (page perso) . Évalué à -8.

    Bon et bien pour protester je propose un DDOS comme ca les liens seront inactifs...

    Bon ok ...... j'y vais ---------->
    |
    |
    |
    V
    Prout !
  • # Des idées de t-shirts autorisés pour les spectateurs de JO ?

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    http://www.mypage.tsn.cc/c_richardson/anti-mcdonalds.jpe(...)
    http://www.blaze.net.au/~gargoyle/CDL/BoycottCocaCola/OnlyOneGoodCo(...)
    ...

    Vous ne pouvez pas porter les logos des concurrents, mais vous pouvez améliorer les logos des sponsors...
  • # bad CSS

    Posté par . Évalué à 0.

    de toutes façons la css du site officiel des JO est pourrie... Elle buggue complétement sous Firefox... donc pas de raison de mettre un lien dessus... Apparemment elle a juste été testée pour IE...
  • # Simple question

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    DLFP a une autorisation pour le lien "Politique hypertextuelle du site officiel du Comité d'Organisation des Jeux Olympiques" ou pas?
    • [^] # Re: Simple question

      Posté par (page perso) . Évalué à 3.

      Ce n'est pas clair. Ils disent d'abord «pour les parties souhaitant introduire un lien vers le site officiel d’ATHÈNES 2004» et ensuite ne donnent la procédure que pour un lien vers une des 3 pages d'accueil. Je suppose donc que ce n'est même pas la peine de demander pour les autres même si ce n'est pas explicitement interdit.

      Ca aurait été marrant pourtant de demander l'autorisation, vu que dans la demande il faut indiquer la raison de la présence du lien et qu'ils viendront lire la news :-)
  • # C'est bien, continuez !

    Posté par (page perso) . Évalué à 2.

    Des excès de ce genre là, j'en voudrais d'autres car le ridicule est une façon de démontrer une dérive dangereuse du système.
    Le ridicule ne tue pas dit-on, mais il décrédibilise complètement ses auteurs. Que ce soient les avocats de SCO, du métro belge, des JO ou ceux de Microsoft qui viennent de déposer un brevet sur quelques lettres de l'alphabet morse, ils démontrent bien que ce sont des gens inutiles et même nuisibles à la société. D'ailleurs, si j'étais à la place de Microsoft, je ferais un procès aux avocats qui ont déposé ce brevet :-)
  • # L'histoire des symboles olympiques.

    Posté par . Évalué à 3.

    La flamme olympique est une création d'Adolf Hitler. Il avait voulu faire des Jeux de 1936 le théâtre de la célébration du IIIe Reich et c'est la propagande hitlérienne qui a popularisé les cinq anneaux olympiques ! Rien ne peut nous étonner.

    Les jeux olympiques (et plus généralement les sports de competition) et la société spéctaculaire qui les entourent sont des trucs de vieux réactionnaires.

    voir par exemple:
    http://infokiosques.net/imprimersans.php3?id_article=165(...)
    ou
    http://www.revue-quasimodo.org/nationalismes.html(...)
    ou
    http://www.revue-quasimodo.org/quasimodo-sporte.html(...)
  • # Internet != web

    Posté par . Évalué à 1.

    Non mais !

    L'hyperlien est le fondement du web basé sur les technologie (HTTP et HTML)
    • [^] # Re: Internet != web

      Posté par . Évalué à 2.

      Exact, mais il faut quand-même remarquer que c'est le succès du web qui est à l'origine du développement actuel d'internet.
      • [^] # Re: Internet != web

        Posté par . Évalué à 3.

        Oui ? Et alors ?
        Il serait bien de leur rappeler que le web n'est pas un espace commercial A LA BASE où on fait sa petite loi !
        8-(
      • [^] # Re: Internet != web

        Posté par (page perso) . Évalué à 3.

        Pas _que_ le web ! Pour le grand public, le P2P (avant lui, le warez en FTP ou autre proto plus exotiques), le mail, le chat, etc on dû jouer au moins autant. Combien n'ont pris d'abonnement haut débit que pour le warez ? Combien ne gardent leur abonnement que pour le chat / mail ?
        Pour les entreprises, j'imagine que la communication par mail ou dérivés est au moins aussi importante que les sites webs pros. Si c'est juste pour des catalogues ou des commandes en lignes, le catalogue papier/commande par fax c'est 10 fois plus rapide et plus pratique que les 3/4 des sites d'entrep codés à l'arrache.

        A mon avis on donne beaucoup trop d'importance aux machins qui passent sur http par rapport à leur usage réel :)
  • # Les obsédés du contrôle...

    Posté par . Évalué à 10.

    Il existe une expression en anglais qui traduit assez bien cette obsession qu'ont certaines compagnies de contrôler tout et n'importe quoi pourvu que ça ait à voir avec leur image: ce sont des "contrôle freaks".

    Cela entre plus ou moins dans la catégorie des maladies mentales quand on en parle pour un individu. C'est d'ailleurs, si mes souvenirs sont exacts, une catégorie apparentée au TOC (Trouble Obsessionnel Compulsif: vous savez, ces gens qui désinfectent tout ce qu'ils touchent, qui reviennent vérifier 20 fois qu'ils ont bien fermé la porte à clef...). Le sujet souffrant est un perfectionniste obsessionnel. On en trouve beaucoup chez les informaticien, d'ailleurs. Ce sont des gens qui privilègient leur contrôle parfait d'un système donné: organisation, comportement, informations entrante et sortante, etc...

    Je le répète, c'est à la limite de la maladie mentale.

    Mais là, nous ne parlons pas d'un individu. Nous parlons d'une organisation. Qui repose elle-même sur d'autres organisations. Ce peut être les JO, France Télévision ou n'importe laquelle des quelques boîtes qui veulent régenter notre façon de les présenter.

    Oui, le lien hypertexte n'est jamais qu'une référence bibliographique. Et oui, il est aussi absurde et attentatoire aux libertés publiques de vouloir limiter les hyperliens de cette façon que d'imposer étudiants thésards de faire relire leur thèse par toutes les personnes qu'ils citent (car l'analogie dont il est question est là; il s'agit d'accorder un droit de relecture aux personnes qu'on cite).

    Si on se met à la place d'un juriste de base (je suis d'accord avec celui qui a dit que c'était sorti de la tête d'un juriste), avec une culture technique limitée, le web n'est pas une base bibliographique. Le web est un panneau publicitaire. Cela fait d'ailleurs plus de 10 ans qu'on nous le serine: le web, c'est le commerce électronique, le B2B, B2C, etc...

    Nous savons que ce n'est pas ça, parce que d'une façon ou d'une autre, par l'entremise des logiciels libres, nous avons poussé notre maîtrise et notre connaissance des réseaux interconnectés plus loin que le juriste de base. Mais cela nous a fait progresser, nous. Pas lui.

    Poussons la logique plus loin: si le web est un instrument commercial, l'hyperlien est un instrument marketing. Et là on ne raisonne plus dans des termes de _liberté_ et de _science_, mais en termes de _concurrence_ et de respect des lois du _commerce_. Il est exact qu'un hyperlien peut être nuisible à une entreprise, d'un certain point de vue. On le voit bien avec l'exemple des Bombes Google, dont SCO a fait les frais (j'adore). Il suffit que j'écrive une ou plusieurs page où je présente un individu ou une entreprise comme ceci ou celà, que je poste ces pages sur le web et que je les fasse référencer d'une façon ou d'une autre, et ça y est; j'ai égratigné la réputation d'une personne physique ou morale, si peu que ce soit.

    Dans une vision du monde reposant sur un web instrument de savoir, c'est tout simplement une concession que nous faisons à la morale dans l'intérêt de la qualité de l'information qui y siège par ailleurs; nous acceptons qu'il y ait des trolls, de la diffamation, des crétineries absolues comme le site de Warez de Jean-Kevin, parce qu'au bout, en contrepartie, nous avons aussi des bibliothèques entières disponibles en ligne, les logiciels libres, et des instruments de contre-pouvoir efficaces. Mais si l'on est dans un cadre où le web est un *instrument économique*, alors tout contournement du principe général est inadmissible car économiquement dommageable. Et donc il doit être soit contrôlé soit réprimé.

    Voilà pourquoi, régulièrement, on voit des entreprises tenter de contrôler le web et son fonctionnement quand il regarde leur image.

    Je suis webmaster, amateur. Vais-je demander l'autorisation à ces boîtes si j'ai besoin de faire un hyperlien vers leur site web? Non. Est-ce que je prends un risque? Oui mais il est minime. Car devant une cour de justice, je pourrai démontrer plusieurs choses:

    1) Il sera difficile au site plaignant de démontrer que j'avais connaissance de cette clause à moins qu'il n'y fasse clairement allusion sur chaque page de son site web.

    2) L'hyperlien est une référence bibliographique; en dehors d'une utilisation clairement frauduleuse comme les frames, etc... la clause d'autorisation préalable imposée par le site plaignant est donc /abusive/.

    3) La coutume en vigueur sur Internet est contraire (argument fort dans les pays de droit coutumier).

    Et il y a certainement d'autres arguments auxquels je ne pense pas sur le coup.
  • # Et des 404, on a le droit de leur en faire ?

    Posté par . Évalué à 4.

    Dans le genre de ce lien :
    http://www.athens2004.com/dtc.html(...)

    Comment on dit déjà ? --->[] ?
  • # Petit lien

    Posté par . Évalué à 4.

    En rapport avec le lien vers l'article du monde, pour un bon complément d'infos sans soupçonner un hoax de la part de "Le Monde".
    Allez sur le site "athens2004.com", répertoire "fr", fichier "specAdviceRestricted" (ce lien hypertexte est en conformité avec la politique hypertextuelle des JO) ;).
  • # approximation coupable

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    Il faudrait quand meme etre un peu plus rigoureux dans la redaction des news.

    Le comite olympique ce n'est pas le comite d'organisation des jeux.

    Donc il est tout a fait scandaleux de s'attaquer au CIO dans cette affaire.
  • # En détail

    Posté par . Évalué à 0.

    Y'a pas un mot qui vous choque, vous ?

    c) Envoyer une demande écrite à la Direction de l'Internet et des médias interactifs (...)

    Une demande ECRITE !!! Par courrier !!!! Oui : pas par mail.
    Le temps que le Direction de l'Internet d'Athènes 2004 traite les demandes, les derniers marathoniens auront déjà fait leurs bagages pour une autre olympiade.
    C'est pas joliment débi^H^H^H^H anachronique?
    • [^] # Re: En détail

      Posté par . Évalué à 2.

      Un email est une demande écrire, le support ici n'est pas précisé..
    • [^] # Re: En détail

      Posté par . Évalué à 2.

      "La Direction de l’Internet et des médias interactifs
      Iolkou, 8 & Filikis Eterias
      142 34 Nea Ionia, Athènes
      Grèce
      Tel. : +30.210.2004.000
      Fax : +30.210.2004.800
      Courriel : terms@athens2004.gr (toute information soumise par courriel est régie par la politique de confidentialité d’ATHÈNES 2004).

      "
      • [^] # Re: En détail

        Posté par . Évalué à 2.

        Oups, pardon... J'aurais dû mieux RTFA.

        D'accord, je vais m'acheter des lentilles plus fortes.
    • [^] # Re: En détail

      Posté par (page perso) . Évalué à 4.

      Sauf qu'il est dit aussi que tu n'as pas besoin d'attendre la réponse (donc le traitement) pour mettre le lieu. Curieusement ça tu ne l'as pas lu.
  • # Mon préféré...

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Instruments musicaux, bouteilles en verre, flasques, glacières, sacs à glaçons, thermos, eau, boissons alcoolisées ou non, et en général matériel de toute forme ou tout contenu, ainsi qu’objets considérés dangereux ou inappropriés par ATHÈNES 2004 selon les conseils des autorités responsables de la sécurité
    • [^] # Re: Mon préféré...

      Posté par (page perso) . Évalué à 1.

      ... donc on doit venir à poil ... ?

      Ceci dit, je suis abasourdi (dans mon bled on dirait "sur le cul") de voir les règles qui régissent "ATHENES 2004". Je ne comprends pas que les spectateurs ne boycotent pas leur participation ... on ne peut même pas venir avec une bouteille d'eau ! (existe-t'il un smiley traduisant le grand étonnement mélé d'indignation ?)
    • [^] # Re: Mon préféré...

      Posté par (page perso) . Évalué à 0.

      T'as déjà entendu parler de bombes à eau?
      Y paraît que ça fait des dégâts ...
      dans les cours de récréation :)
  • # Dérive possible

    Posté par . Évalué à 2.

    Pour vérifier que les liens qui renvoient vers leur site sont bien autorisés à le faire, j'imagine qu'ils contrôlent le champ Referer des requètes en le comparant à une liste de sites autorisés.

    Ça pourrait donner une dérive assez drôle : si quelqu'un a envie, pour une raison ou une autre, de nuire à un autre site, il est très facile de naviguer sur les différentes pages du site des JO avec un faux Referer pointant sur le site cible.

    D'une façon moins tordue, le simple fait de poster le lien dans un forum rendrait le site coupable d'infraction, et une fois de plus on arrivera au dilemne désormais classique de la responsabilité de l'hébergeur, du webmaster ou des contributeurs.

    Je ne sais pas pour vous, mais j'ai l'impression que plus ça va et plus les possiblités de guerre privée sont facilitées par les lois, un comble...
  • # Sponsor de marque

    Posté par . Évalué à 3.

    Au fait personne n'a remarqué quel était le sponsor que l'on voit de temps en temps apparaître à la télévision française pendant les retransmissions des JO ? Je vous le donne en mille Emile, c'est Bill.
    J'éspère que les journalistes et techniciens sportifs qui utilisent des ordinateurs Appel auront la vie sauve.
  • # Merveilleux

    Posté par (page perso) . Évalué à 8.

    D'ici peu :

    "Donc, c'est un 100m splendide, Coca-Cola lutte pour résister à HP, Micro$oft tient bon la route, mais il est rejoint par Nike, c'est splendide, son t-shirt (disponible en vente chez tous les bons revendeurs exclusifs) mi-coton mi-élasthane permet au coureur Nike de devancer tout le monde, EuroCard a fait un très mauvais départ, la course s'intensifie.... OUI, NIKE et REEBOK, qui a fait un retour splendide, sont respectivement premier et second de l'épreuve...
    Heureusement qu'ils utilisent Gatorade chaque matin, tout en regardant les informations sur Canalsatellite, sur un Panasonic 16/9 LCD, dans un bon canapé CuirCenter, ça a été déterminant pour la victoire !"

    Et on parle encore de valeurs débiles comme quoi l'important serait de participer ?
    Laissez-moi rire !

    C'était un coup de gueule sponsorisé par Mozilla/Firefox, Mozilla/Firefox la solution qu'il vous faut à la maison, qui repousse les attaques acides et aide à prévenir la formation de pop-up sur l'écran.
    • [^] # Re: Merveilleux

      Posté par . Évalué à 3.

      D'ici peu : ??

      Ca fait pourtant déjà longtemps que ça ne choque presque plus personne quant il s'agit des grandes régates, transatlantiques en particulier.
      Actuellement les bateaux sont (presque) TOUS nommés du nom du sponsor principal. Les sociétés ne se contentent plus de soutenir un sportif en échange d'un logo judicieusement placé. Non, maintenant elles prennent sa place, le cannibalise pour devenir l'élément central de la compétition. Ce n'est plus Tabarly sur Pen Duick qui fait un résultat mais Fujifilm barré par Loïc Peyron.
      La liste des bateaux de la Route du Rhum 2002 : http://www.radiofrance.fr/sites/bleu-armorique/dossiers/rhum/navig.(...) (certains noms font vraiment rêver, je penses à Rexona Men ou encore Bonduelle...). Tiens pendant qu'on y est, c'est exactement la même chose avec les équipes cyclistes.
  • # Ironie

    Posté par (page perso) . Évalué à 3.

    Pour parler de la politique hypertextuelle du site www.athens2004.com on doit faire un lien avec comme path athens2004/page/legacy?lang=fr&cid=etcetc...

    Donc ce mettre en infraction par rapport à leurs à moins d'en faire la demande.

    A moins de vous dire d'aller sur le site , de cliquer "Français", puis sur "A propos du site" (Politique de confidentialité est aussi intéressant), et enfin sur "Politique hypertextuelle".

    Par contre si vous me donnez votre adresse email, il n'y aucun problème pour communiquer un lien directement sur cette page (ou une autre) en passant par "envoyer cette page".

    Google peut aussi faire des liens (presque) directs avec la requêtre
    "politique hypertextuelle" site:www.athens2004.com
    (sans compter le cache et le "j'ai de la chance")

    Il n'y aurait pas les autres directives concernant les TShirts, la boisson, etc... je pourrais me dire qu'ils se protègent des dérives, mais la ca me semble une "politique" dirigé par le marketing.

    Peut être qu'un des but, et de mesurer précisement l'audience.
    • [^] # Re: Ironie

      Posté par . Évalué à 3.

      Il n'y aurait pas les autres directives concernant les TShirts, la boisson, etc... Est-il du reste légale en Grèce d'interdire sur un site appartenant à la collectivité le port d'un t-shirt légal dans la rue, et plus grave encore le droit d'emporter de l'eau et de la nouriture dans un lieu où l'on va passer plusieurs heures immobile au soleil ?

      Il ne s'agit plus là de directives marketing mais de graves dérives contre les droits individuels. Je ne portait déjà pas le mouvement Olympique dans mon coeur mais là je penses qu'on a atteint des sommets... Olympiens ! Désolé...
      A coté de ça l'affaire des liens hypertexte n'est qu'une broutille.
      • [^] # Re: Ironie

        Posté par (page perso) . Évalué à 4.

        {propos sordide}
        Si une personne vennait à avoir un accident suffisament grave pour être hospitalisée pour déshydratation sur un lieu "reglementé", et si cette évenement était repris par les médias, et si une relation cause / effet était démontrée; alors peut être qu'une décision serait prise .

        Surtout qu'il fait chaud en ce moment.
        {/propos sordide}

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.