Collaborer sur vos documents à l'aide du libre

46
24
juil.
2015
Bureautique

Si on travaille avec beaucoup de documents chaque jour, peu importe ce que l'on écrit — whitepapers, manuels, présentations, différents matériels marketing, contrats, etc.— à un certain moment (le plus souvent à la fin) on a besoin d’interagir avec d'autres personnes afin de spécifier ou discuter des détails, réviser ou approuver le travail fait.

Dans ce cas-là on peut procéder de trois façon différentes :

1. Envoyer un mail à l'aide du programme de courrier électronique habituel

Inconvénients : ça prend beaucoup de temps d'envoyer un message, ensuite attendre une réponse, faire des corrections, renvoyer ce message encore une fois et ainsi de suite jusqu'à ce que tous les participants soient satisfaits du résultat.

2. Utiliser un système de contrôle de version comme Subversion ou CVS

Inconvénients : ces utilitaires ne permettent pas de collaborer en temps réel, la version du document est fusionnée avec celle d'origine stockée dans le référentiel.

3. Travailler à plusieurs à l'aide d'un éditeur de documents en ligne comme Google Docs ou MS Office 365

Inconvénients : les deux éditeurs permettent de collaborer sur les documents en temps réel mais les fichiers dans ce cas-là sont stockés sur leurs propres serveurs centralisés.

Cette dépêche aborde en deuxième partie des éditeurs collaboratifs libres disponibles à tout le monde qui permettent non seulement de travailler à plusieurs simultanément sur le même document mais aussi stocker les documents sur son propre serveur en profitant d'un contrôle complet.

Gobby

Page du projet
Code source
Licence : GPLv2+ et ISC

Gobby est un éditeur de texte qui offre une édition de texte collaborative. Avant de commencer à partager et à collaborer sur vos documents, on a besoin de choisir une clé privée et un certificat ou créer une nouvelle paire. On peut ouvrir un document existant ou créer un fichier nouveau pour l'enregistrer au format natif ou l'exporter vers un fichier HTML. L'éditeur textuel offre une prise en charge d'Unicode complète, l'enregistrement des changements automatique et les options de recherche/remplacement avancées. C'est un bon logiciel libre pour la création et l'édition d'un texte brut simple mais si on a envie de mettre le document en forme ce n'est pas ce qu'il faut.

Gobby

Etherpad

Page du projet
Code source
Licence : Apache v2.0

Etherpad est un éditeur de documents Web qui permet de collaborer sur des documents, les commenter et en discuter avec d'autres à l'aide d'un chat. Il offre les fonctions de mise en forme de texte simples telles que type de police, taille, couleur et style, et d’alignement de texte. On peut importer un fichier existant dans Etherpad et exporter un "pad" vers un fichier HTML, markdown ou plaintext, l'imprimer ou l’intégrer en tant qu'iframe dans une page HTML. Réalisé en JavaScript, Etherpad peut être facilement personnalisé. Il est possible d'utiliser une des instances disponibles ou configurer sa propre application chez l'hébergeur de son choix.

Etherpad

EtherCalc

Page du projet
Code source
Licence : CPAL

EtherCalc est un tableur collaboratif en ligne, écrit en JavaScript qui permet aux utilisateurs de travailler à plusieurs sur un tableur depuis leur navigateur : profiter de nombreuses fonctions de mise en forme, trier et filtrer les données, insérer des fonctions, créer des graphiques. L'application ne demande pas d'inscription. Pour commencer à travailler il suffit d'y glisser un fichier .csv, .ods ou .xlsx. Une fois le travail fini, on peut l'exporter vers un fichier HTML, CSV ou Excel. Le programme est bien sympa mais il manque la possibilité d'afficher tout le contenu, y compris le graphique, sur le même écran.

EtherCalc

Framasoft

Page du projet
Code source

Le projet Framasoft offre plusieurs outils pour l'organisation du travail collaboratif, parmi eux Framapad (éditeur de texte collaboratif) et Framacalc (tableur en ligne). Framapad se base directement sur Etherpad, tendis que Framacalc est une instance Ethercalc, donc les fonctions sont presque les mêmes que celles offertes par Etherpad et Ethercalc. Par contre les logiciels de Framasoft sont bien francisés et expliqués.

Framasoft

OnlyOffice

Page du projet
Code source
Licence : GNU AGPL v3

OnlyOffice est une suite bureautique en ligne multifonctionnelle qui inclut les éditeurs de texte, de classeurs et de présentations qui travaillent depuis un navigateur. Les fonctions offertes sont presque analogues à celles des éditeurs de bureau de MS Office mais avec la possibilité de collaborer en temps réel. On peut l'installer à part et intégrer dans toute autre application ou page Web à l'aide de l'API offert ou l'installer avec un système collaboratif OnlyOffice qui offre des possibilités supplémentaires pour la gestion de documents. Si on cherche un éditeur de texte compatible avec le format MS Office et un jeu d'outils complet, OnlyOffice c'est ce qu'il faut.

P.S. Le 7 juillet 2015 OnlyOffice a déployé la version open source dans les nuages, donc tout le monde peut profiter de ses caractéristiques gratuitement sans l'installer sur son serveur.

OnlyOffice

ownCloud Documents

Page du projet
Code source
Licence: AGPL

OwnCloud Documents est une partie du serveur de synchronisation et partage - ownCloud qui repose sur WebODF. L'application s'installe séparément permettant à cinq personnes de collaborer sur leurs documents en texte enrichi aux formats .odt, .doc, ou .docx depuis un navigateur. On peut partager le lien vers un fichier à l'intérieur de l'espace de travail ownCloud ou utiliser un lien public, en définissant une date d'expiration et un mot de passe, si nécessaire. L'application est simple et intuitive mais pour le moment le jeu d'outils de mise en forme est pauvre.

OwnCloud Documents

  • # Des logiciels très proches graphiquement ;-)

    Posté par . Évalué à 9.

    Les images de Etherpad, Onlyoffice et Owncloud Documents sont identiques et correspondent à Etherpad.

  • # Abiword et XMPP

    Posté par . Évalué à 9.

    Il y a un certain temps Abiword proposait un outil de collaboration à plusieurs utilisant XMPP. Je n'ai hélas pas eu l'occasion de le tester, mais je trouve que l'approche "non web" est également intéressante.

    207829⁶+118453⁶=193896⁶+38790⁶+14308⁶+99043⁶+175539⁶

  • # Latex

    Posté par . Évalué à 10.

    Si vous travaillez avec Latex, il y a l'excellent Sharelatex. Le code est sous AGPL est disponible sur github. Il est très facile de héberger sa propre instance sur un serveur personnel.

    • [^] # Re: Latex

      Posté par . Évalué à 4.

      oh mon dieu ! c'est absolument génial !!

      un volontaire avec un compte twitter pour en parler a maître Eolas, actuellement le plus grand publicitaire de LaTex en france

    • [^] # Re: Latex

      Posté par . Évalué à 9.

      Libre ? Peut mieux faire…Il y a plein de codes qui n'ont pas été libérés. On a envoyé des patchs pour un binding LDAP. Refusé dans le code principal parce qu'il veut vendre cette fonctionnalité.

  • # Subversion ou CVS

    Posté par . Évalué à 4.

    ET pourquoi pas le burrin et Obelix?

    blague a part (oui oui vouloir utiliser svn ou cvs aujourd'hui c'est soit vouloir faire une (mauvaise blague) soit etre masochiste)

    On a de super outils mais le premier probleme c'est … l'interface chaise clavier et le jour ou je ne verrai plus de document:

    mon_super_fichier-v103232.1323.doc(x)

    je pense que cela sera (peut etre) quand mes petits-enfants seront eux meme grand-peres…

    Ce que je vois au boulot c'est que l'on a des fichiers partage dropbox qui font des centaines de Gigas alors qu'ils ne contiennent que des documents (ok avec des images mais pas des trucs HR) mais il y a TOUTES les versions dedans.

    • [^] # Re: Subversion ou CVS

      Posté par (page perso) . Évalué à 5.

      La difficulté avec les fichiers de traitement de texte, c'est leur format au pire binaire, au mieux compressé ce qui fait que dans le cas d'un gestionnaire de suivi de versions, tu ne peux pas comparer les versions.

      Par contre, Libre Office a une version non compressée du format ODF : Flat ODF (extension .fodt par exemple dans Writer). Du coup c'est mieux adapté à un gestionnaire de suivi de versions.

      • [^] # Re: Subversion ou CVS

        Posté par . Évalué à 9.

        il n'y a pas que les fichier word a versionné, je côtoie des dessinateurs indus avec moulte repertoire/nom de fichier, Si jamais il y a une modif de plan, il y a toujours 2 ou 3 production qui parte a la poubelle -> pas le bon plan au bon indice. c'est du DXF ca ce versionne bien pourtant.

        du coup on rajoute des répertoires avec de nouvelle date/label pour éviter que cela recommence et je vous laisse deviner ce qui ce passe lors de la prochaine modif de plan …

        personne n'a l'air au courant qu'il peut exister un logiciel qui gère les versions de fichier.
        j'appel ca le syndrome castorama/fnac, si cela n'existe pas a la fnac/castorama alors ca n'existe pas

        • [^] # Re: Subversion ou CVS

          Posté par . Évalué à 6.

          C'est intéressant parce que côté CAO pour l'électronique (EDA in english) on a plusieurs outils pour faire du versioning, qui sont bien intégrés dans les environnements des designers.

          Enfin c'est surtout pour les fichiers pas trop gros. Pour les databases type Place & Route, ou les fichiers finaux qui partent chez le fabriquant de masques, on est à plusieurs dizaines, centaines, voire milliers de Go (oui oui), du coup le versioning se fait à la mano, dans les scripts de flot. C'est souvent du Tcl, l'EDA s'est quasi-standardisé là-dessus parce que l'interpréteur est facile à interfacer avec du C/C++.

          Ça m'étonne qu'il n'y ait pas de versioning de votre côté. Il me semblait pourtant que Dassault Systèmes faisaient des produits dans ce domaine. L'acronyme qui va bien c'est PLM (Product Lifecycle Management) il me semble.

          Pour en revenir au sujet 'Subversion ou CVS', sur les deux outils sur lesquels je bosse on utilise toujours CVS :) Il y a un historique de 20 ans, et les personnes responsables de la gestion des données n'ont pas encore pris le temps de faire des essais avec Git. "If it's not broken, don't fix it". J'ai commencé à regarder du côté de git-cvs, pour moderniser un peu mon propre environnement de travail :)

          • [^] # Re: Subversion ou CVS

            Posté par . Évalué à 1.

            Ça m'étonne qu'il n'y ait pas de versioning de votre côté.

            oh si il y a! chaque societe propose sa propre solution. Pour Dassault Systemes c'etait enovia PLM et smartteam il y a 10 ans et ca doit bien etre pareil maintenant.

            Par contre l'architecture de base est difficiente (enregistrer dans une base de donne les fichiers binaires d'un programme qui croit utiliser un systeme de fichier normal). Ca posait plein de problemes il y a 10 ans et ca doit etre toujours pareil. On versionne un modele entier a la fois, sans possibilite de faire des diff. Si cest un 'assembly' et que on versionne que une 'part' on est quasiment sure de casser une lien, etc…

      • [^] # Re: Subversion ou CVS

        Posté par (page perso) . Évalué à 1.

        Microsoft Word a une fonctionnalité de comparaison de documents, qui est utilisée par exemple par Tortoise SVN pour afficher les diffs entre deux versions.

        C'est pas parfait (svn ou git vont avoir tendance à faire des gros dépots car le diff d'une version à l'autre en binaire n'est pas compact), mais on peut comparer les versions sans aucun problème.

        • [^] # Re: Subversion ou CVS

          Posté par . Évalué à 4.

          Idem pour LibreOffice et OpenOffice depuis longtemps. On peut même stocker plusieurs versions du même document dans un même fichier OpenDocument.

          Je suis dubitatif à propos du versioning à base de diff dans git ou svn quand il s'agit de fichiers xml. On peut avoir 2 fichiers xml formellement différents mais donnant exactement le même document. Il suffit par exemple de jouer sur l'indentation, ou de changer l'ordre de certaines informations dont l'ordre n'a aucune importance (par exemple la liste des styles utilisateur) pour obtenir des fichiers xml différents dont les différences ne sont pas pertinente si on s'intéresse au document et plus seulement au fichier source xml.

          D'où l'intérêt des fonctions de comparaison de documents implémentées dans les logiciels de bureautique.

  • # En attendant framaslide

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour,
    il nous manque pour l'instant un outil qui permet de faire ce qu'on appelle aujourd'hui des présentations; espèces de one man show pendant lequel on doit montrer des slides si on veut faire un travail sérieux…
    Ceci dit, un petit beamer dans un pad ou sur sharelatex et c'est reglé…

    annexes
    * du CP à la terminale on fait des exposés, puis dès qu'on passe en supérieur et enfin dans le monde de l'entreprise on fait des présentations qui, à mon gout, est un anglicisme;
    * on fait pas des slides mais des transparents, ou des planches;
    * pouvez-vous encore faire des exposés sans transparents sans passer pour un fumiste ?

    Olivier

    - Dans la vie, il faut toujours se fier aux apparences. Quand un homme a un bec de canard, des ailes de canard et des pattes de canards, c’est un canard. C’est vrai aussi pour les petits merdeux.

  • # Et le format ??

    Posté par . Évalué à 5.

    Quelles formats de sortie que proposent ces suites en lignes??
    Si j'ai bien compris Etherpad/EtherCalc/Framasoft propose d'exporter en ODF, Owncloud Document aussi, mais les autres ??

    Sachant que MS travaille sur l'ODF 1.2 dans ses solutions en lignes: http://blogs.msdn.com/b/ukgovernment/archive/2015/03/27/microsoft-and-uk-government-continue-to-put-the-cloud-first.aspx et que Google fait la même chose: http://www.computerworlduk.com/in-depth/applications/3590196/is-google-coming-back-to-the-open-community-on-document-formats/

    Merci au gouvernement britannique \o/

    Si LibreOffice/Apache OpenOffice ne permettent pas encore l'édition collaborative, c'est en projet pour l'ODF 1.3 avec une belle participation de la ville de Munich qui a passé un appel d'offre pour ça: https://joinup.ec.europa.eu/community/osor/news/call-fix-interoperability-office-suites

    Depuis la 4.2, LibreOffice peut accèder aux document de Google Drive, mais je doute que cela permettent la collaboration:

    Extension du support des systèmes de gestion de documents : connexion à GDrive désormais possible, un dialogue Propriétés CMIS permet de les éditer (Cuong Cao Ngo)
    https://wiki.documentfoundation.org/ReleaseNotes/4.2/fr#Interface_graphique

    • [^] # Re: Et le format ??

      Posté par . Évalué à 2.

      Les formats de sortie de Gobby : natif Gobby et HTML

      En ce qui concerne OnlyOffice, .doc, .docx, .odt, .rtf, .txt, .pdf, .html, .xlsx, .csv, .ods, pptx.

  • # OnlyOffice

    Posté par . Évalué à 2.

    Je n'avais pas testé depuis un moment : il n'y a pas à dire c'est assez sympa. Par contre, l'approche "tout OpenXML" est un peu risquée, non?

    • [^] # Re: OnlyOffice

      Posté par . Évalué à 1.

      D'après ce commentaire OnlyOffice peut enregistrer en odt et ods (pas d'odp).
      L'ODF 1.2 est partiel intégré

      • [^] # Re: OnlyOffice

        Posté par . Évalué à 2.

        De ce que j'ai vu, ils convertissent en ODF à la demande, mais le stockage interne se fait en OpenXML. C'est dommage, à ce détail près ce n'est pas loin d'être parfait (en tous cas très très au dessus de tout ce que j'ai vu jusqu'ici).

    • [^] # Re: OnlyOffice

      Posté par . Évalué à 3.

      L'OpenXML dont tu parles est «Office OpenXML»?

    • [^] # Re: OnlyOffice

      Posté par . Évalué à 7.

      OnlyOffice serai l'outils parfait pour une PME: tous les outils de collaboration (y compris GANT/Mail/Calendrier ..) au sein d'un unique serveur, et les outils sont trés complets … mais voila:

      • C'est super gourmand en ressources, pour pas dire que ca rame quand meme pas mal. 4Go, 4 coeurs et l'interface est trés poussive avec 1 seul utilisateur et sans données …
      • A mon sens, l'interet premier est d'etres installé sur le reseau local d'une entreprise (honnètement ils n'ont aucune chance comme solution "cloud" face à Google ou MS) … sauf que: aucune intégration possible avec un serveur LDAP ou AD ! (et comble: ils proposent des connecteurs "google drive" ou "dropbox")
      • L'installation: ils proposent des machines "Docker" ou une installation "en ligne" (le serveur doit etre ouvert sur internet). Encore ici: rien de simple pour le deploiement rapide dans une PME par exemple.

      Pour moi, c'est l'outils parfait sur le reseau internet d'une PME, sauf qu'ils semblent viser un produit "cloud" en concurence frontale avec des géants comme MS ou Google.

      • [^] # Re: OnlyOffice

        Posté par . Évalué à 2.

        Complet ? Sauf erreur de ma part il manque un truc de base et ce manque est rédhibitoire pour la plupart des utilisateurs : le logiciel n'est pas localisé en français. Ou alors je n'ai pas su trouver. Mais déjà le site web n'est pas disponible en français.

        • [^] # Re: OnlyOffice

          Posté par . Évalué à 1.

          Le site web est en train d'être traduit. En ce qui concerne le produit même, il est localisé. On peut changer de langues dans la section Paramètres du portail ou Profil de l'utilisateur.
          De plus chacun peut participer à la traduction ou à la correction du logiciel ou du site. Il suffit d'envoyer un message à documentation@onlyoffice.com

          • [^] # Re: OnlyOffice

            Posté par (page perso) . Évalué à 2.

            De plus chacun peut participer à la traduction ou à la correction du logiciel ou du site

            Pour le français, c'est fait à combien ? 10% ? 90 % ?

            If you choose open source because you don't have to pay, but depend on it anyway, you're part of the problem.evloper) February 17, 2014

            • [^] # Re: OnlyOffice

              Posté par . Évalué à 1.

              L'interface du logiciel est traduite à 100 %, le site est à 10 %.

  • # Diaporama

    Posté par . Évalué à 0.

    Pour les diaporamas, puisque l'on en parle dans les commentaires, tu as des outils concurrent de "Presy", libre et plus puissant que ce dernier qui existe. Basé sur de nombreuses librairies javascripts…

    Strut par exemple, je l'utilise depuis une petite année pour faire mes diaporamas, et c'est vraiment top. (Si tu n'as pas internet, tu exportes ton diaporama au format html, lisible par tous les navigateurs donc)

    Pratique, puissant, libre, voila Strut :p

    • [^] # Re: Diaporama

      Posté par . Évalué à 3.

      Qu'est-ce que ça peut faire que Strut soit libre s'il fonctionne sur un serveur que l'utilisateur ne contrôle pas ?
      Même si du code est mis à disposition, rien ne garantit que c'est ce code là qui tourne sur le serveur. Et rien ne garantit que la présentation n'est pas conservée par Strut, même si l'utilisateur l'enregistre en local.

      Le cloud est une backdoor volontairement ouverte par l'utilisateur.

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.