Coup de projecteur sur des associations qui reconditionnent des ordis avec des logiciels libres

28
5
mar.
2016
Communauté

Dans l'Ouest de la France, le reconditionnement de matériel informatique est une activité qui a le vent en poupe, puisque l'on peut trouver de la Loire-Atlantique au Maine-et-Loire plusieurs associations qui se chargent de récupérer du matériel pour en faire don à leurs adhérents. ALIS, CALIS, Nâga et SNALIS, installées respectivement à Nantes, Cholet, Rezé et Saint-Nazaire, équipent les foyers, associations, écoles, afin de créer une action sociale sur la région et éviter la « déchetisation » des ordinateurs âgés de moins de six ans.
Par ailleurs, Défis, avec sept salariés et son projet Ordi-Solidaire sur la Bretagne travaille au réemploi depuis 2007 et tente d'organiser la filière sur sa région. Linux Quimper et Ordis libres de l'Arrée redistribuent des ordinateurs depuis 2009 après une courte présentation à des personnes en situation financière difficile. THOT c.i.s. à Binic, travaille également pour l'E-inclusion.
Asso-Linux et Ordi-Linux offrent un espace d'entraide et d'information sur le Web aux acteurs du réemploi sous GNU/Linux.

Sommaire

ALIS44

« L’association ALIS 44 collecte des ordinateurs vieux de moins de six ans sur Nantes Métropole, les reconditionne sous Xubuntu (Xalis) et Logiciels Libres, puis les redistribue aux personnes à faibles ressources et aux associations adhérant à ALIS 44. »
alis44-prise-en-main
ALIS 44 prône la réutilisation avant le recyclage, en limitant les Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (DEEE), œuvre pour l'e-inclusion.

Historique

ALIS 44 (pour Association Libre, Informatique et Solidaire) a vu le jour en 2006. Elle compte actuellement 3 salarié(e)s, dont 2 contrats aidés. Nous distribuons plus de 500 ordinateurs à plus de 600 adhérents et 24 associations à Nantes. L'association compte plus de 50 bénévoles, et nous accueillons chaque année plus de 20 stagiaires. 200 personnes ont bénéficié de nos ateliers « prise en main » et d’alphabétisation numérique.

Pourquoi ?

ALIS 44 a pour but de récolter des ordinateurs inutilisés auprès d’administrations, d’associations et d’entreprises, de les collecter et de les reconditionner avec un système d’exploitation et des logiciels libres et lui donner ainsi une deuxième vie.

Cette démarche permet aux adhérent(e)s de pouvoir bénéficier d'un ordinateur clef en main mais surtout d'un accompagnement dans son usage par de nombreuses initiations sur la bureautique, le réseau et internet et les loisirs numériques.

Pour qui ?

Tous les publics peuvent accéder à nos machines et nos initiations. Nos tarifs sont volontairement très bas pour pouvoir garantir l'accès au plus grand nombre car notre raison d'être est résolument sociale.

GNU/LINUX

Linux est apparu dès le départ comme une évidence. Liberté d'utiliser son ordinateur, partager des connaissances, échange entre usager(e)s, seuls les OS et les logiciels libres pouvaient nous le fournir. Linux nous permet de guider simplement l'utilisateur, mais aussi de modifier la distribution Xubuntu et l'adapter à nos besoins. Nous nommons la distribution modifiée Xalis.

Événements

Un atelier consacré à la sensibilisation au reconditionnement de son ordinateur le 19 mars 2016, des ateliers « prise en main » hebdomadaires, des Questions-Réponses le jeudi après-midi, des ateliers alphabétisation les mardi et mercredi matin. N'hésitez pas à consulter notre site.

Où et contact

ALIS 44 se trouve au 60 rue de la Bottière, 44000 NANTES.

Nous sommes ouverts : le Lundi, Mardi, Mercredi, Vendredi de 09h00 à 12H00 et de 14H00 à 18H00 et le Jeudi de 10H00 à 12H00 et de 14H00 à 16H30. Nous ouvrons aussi désormais un Samedi par mois.

Tarifs

De 30 à 40€ suivant les revenus, et 25€ de plus pour un écran plat. 80€ pour un ordinateur portable. Les UC sont garanties 1 an.

CALIS

« L’association CALIS (Cholet Association Libre Informatique et Solidaire) récupère des ordinateurs inutilisés afin de les reconditionner avec des Logiciels Libres. Les ordinateurs reconditionnés sont alors redistribués aux adhérents de l’association. Cette action permet de favoriser l’accès à l’informatique, de lutter contre l’exclusion sociale et de respecter l’environnement. »
calis-logo

Historique et quelques chiffres

Calis est une petite association créée en 2013 qui comprend 8 bénévoles et 72 adhérents (année 2015). Concernant les adhésions cette année nous avons une majorité de particuliers (67), 4 associations et 1 école.

Nous avons récupéré 82 machines pour 72 ordinateurs donnés à nos adhérents. (année 2015)
Depuis la création de l'association nous avons reconditionnés 113 machines.

À la création, l'association Nâga nous a été d'une grande aide en fournissant les documents administratifs utiles à la mise en place de l'activité, un site web flambant neuf et un soutien vis-à-vis des questions que l'on pouvaient se poser à l'époque.
La première année l'association a dû se faire connaître peu à peu, ne bénéficiant pas d'un local, ni de fonds. Les réunions se faisaient alors chez les membres du bureau ou ponctuellement dans un bar de Cholet. En 2014, nous avions trouvé une salle à louer au sein du Centre Social Pasteur, salle où nous ne sommes pas restés longtemps car la structure était en travaux. Nous avions donc occupé plusieurs coins du Centre (sic) pour nous poser en 2015 dans notre local actuel.

Pourquoi ?

Le reconditionnement nous permet vraiment de créer des liens avec les gens. On ne compte plus le nombre de personnes que l'on a rencontrées qui continuent de nous aider ou qui passent faire un coucou à la permanence.

On est tous un peu écolos dans l'âme et on a réellement du mal à comprendre cette "déchetisation" massive à laquelle sont soumis les vieux ordinateurs. Comme nous utilisons tous GNU/Linux, nous savons bien, nous, qu'un ordinateur de 5 ans, ça ne se jette pas. Il ne restait plus qu'à se retrousser les manches pour reconditionner du PC à tour de bras afin de les sauver d'un atterrissage à la benne.

Parce que bidouiller des machines on aime ça, tout simplement. Cela nous a permis d'être confrontés à différents types de matériel, passant de vieux coucous utilisant de l'EDO au Core 2 sans oublier du serveur 19U. C'est enrichissant sur le plan technique et humain, avancer tous ensemble pour découvrir et venir à bout des machines les plus coriaces.

Et enfin parce que le logiciel libre et sa philosophie tiennent une place centrale chez nous. Nous souhaitions donc mêler le respect de l'environnement, l'humain, et la promotion du logiciel libre.

Pour qui ?

Dans l'idée, pour tous ! Néanmoins, nous sommes tous bénévoles et il est difficile de dégager du temps libre pour chacun de nous. C'est pourquoi nous nous concentrons prioritairement sur les personnes qui peuvent éprouver des difficultés financières, sociales, mentales ou physiques, afin de répondre aux gens qui ont un réel besoin en matière de matériel informatique.

GNU/Linux

Nous utilisons actuellement une version modifiée de Linux Mint Mate 17.3 bénéficiant de toutes les mises à jour officielles et comprenant des ajouts de logiciels tels que Gcompris, Minetest, Exaile, Audacity, Openshot, quelques modules pour pidgin et Gimp, etc.

Concernant la création nous utilisons un simple script bash après installation, puis Penguy Builder se charge de nous créer un live. Cependant, Penguy Builder est un fork du projet Remastersys qui ne fonctionne plus désormais sur les dernières versions de Linux Mint. Penguy Builder ne semble pas en état d'être à son tour abandonné mais, par mesure de précaution, nous avons également opté pour la solution Clonezilla en générant un script d'installation.

Nous proposons également à nos adhérents un peu plus novices l'installation d'HandyLinux. En effet, il nous est apparu que cette distribution se révélait bien plus accessible que Linux Mint pour les personnes éprouvant des difficultés avec l'informatique.

Événements

Plusieurs ateliers jeux vidéos ont été organisés en collaboration avec l'équipe d'animation du Centre Social Pasteur. On fournit les machines, le serveur et on installe des jeux libres sur les bécanes (Open Arena, Teeworlds, Hedgewars…).
Les jeux les plus joués par les jeunes restent Open Arena et Teeworlds, des jeux peu gourmands et qui ne posent aucun souci pour les cartes graphiques d'il y a 10 ans. Dans l'ensemble, ce que les jeunes préfèrent c'est aussi des jeux fun tout de suite sans paliers d'apprentissage. C'est une info à souligner, si vous avez des idées de jeux peu gourmands et fun pour les ateliers futurs.

Dernièrement, nous avons également mené un atelier de présentation de l'association et du logiciel libre au sein de l'Adapei Formation à Cholet. Ce fut formateur et nous espérons bien refaire ce type d'interventions à l'avenir.

Où et Contact

Il est possible de nous joindre :

Tarifs

L'adhésion est au tarif astronomique de :

  • 10€ pour les particuliers : donne droit à un ordinateur complet (Comprenez : écran, tour, clavier, souris). Service après don valable de date à date (1 an)

  • 20€ pour les associations : pas de limite en terme de nombre d'ordinateurs par adhésion. Service après don valable de date à date (1 an)

Nâga

« L’association Nâga récupère des ordinateurs, les reconditionne avec Xubuntu et les donne à ses adhérents, suite à une initiation. » Elle est basée à Rezé.
naga44-accueil

Historique et chiffres

L'association a été créée en juin 2013. Il y a déjà plusieurs années avec Alis 44, nous nous disions que Nantes Métropole, c'est grand et qu'il y avait de la place pour plusieurs structures (et il y en a certainement encore).

Nombre d'adhérents : 201 (187 en 2014)
Détail adhésions : 167 particuliers (145 en2014) / 34 adhérents associatifs, répartis sur 8 associations (14 en 2014)
Nombre d'ordinateurs reçus : 216 (368 en 2014, on privilégie la qualité)
Donateurs : particuliers, lycées, mairies, entreprises
Accueil de 4 stagiaires

Des statistiques détaillées sur les adhérents sont aussi consultables dans la partie "Le retour à l’emploi".

Pourquoi ?

Suite à une discussion entre Pierre-François CHATELLIER et Benjamin LARCHER sur la recherche d'un travail de ce dernier, la question « et qu'est ce que tu voudrais vraiment faire ? » est tombée. La réponse fut une structure un peu comme Alis 44, mais tout seul, c'est dur à lancer comme projet. Pierre-François dit que ça le tentait bien. Le lendemain, les papiers de déclaration étaient rédigés. Faire un travail éthique est une priorité aussi bien pour Pierre-François que Benjamin. Nous souhaitions développer l'autonomie des adhérents, à travers des groupes d'entraide mutuelle (GEM), le forum et un site de tutoriels vidéos (200 vidéos) et 600 pages de tutoriels rédigés. Tout ceci nous évite le service téléphonique.

Nous partageons tous nos documents internes dans l'esprit association sous Licence Libre. Sur demande, nous pouvons accueillir une personne qui souhaiterait monter une association du même type. Il est possible de rester le temps souhaité pour voir les différentes facettes (administration, gestion de documents, technique, comptabilité, communication).

Pour qui ?

L'association s'adresse aussi bien particuliers, qu'entreprises ou associations. Tout le monde peut être bénéficiaire d’un ordinateur et des ateliers via Nâga. Chacun doit cependant devenir adhérent à l’association. L’adhésion est faite en fonction des revenus :

  • Personnes allocataires de minimas sociaux (RSA socle…) : 80 euros
  • Personnes ayant des revenus compris entre les minimas et le SMIC inclus : 110 euros
  • Personnes ayant des revenus supérieurs au SMIC : 140 euros

Les adhérents choisissent eux-même leur adhésion, pas de contrôle de notre part. Commencer une relation en faisant confiance est un bon départ.

Événements

Nous faisons des ateliers de dons d'ordinateurs deux fois par semaine. Les groupes d'entraide mutuelle sont également 2 fois par semaine. Nous intervenons dans le quartier du Breil à Nantes, ainsi que dans des CSCs. (Loire et Seil, Derval, L'allée verte, La chapelle sur Erdre). Il n'y a pas de dates fixes, c'est un peu à la demande. Sauf pour Ping au Breil où les dates sont affichées sur http://www.naga44.org/ à droite.
Nous organisons aussi une Carto party OSM (11-20 h le 14/05/16 et le 01/10/16 à la Bonneterie à Rezé). Nous participons à divers événements tels que le festival T'Cap sur la question des handicaps, au forum des associations de Rezé en Septembre.

Où et Contact

Vous pouvez nous contacter par courriel ou par téléphone au 02 85 52 31 22 (Du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h à 18h et le samedi de 13h à 18h).
Nous sommes situé à "La Bonneterie", 17 chemin Fontaine Launay à Rezé.

Remarques

Tous les mois nous mettons en avant l’œuvre libre du mois, afin de montrer que le libre est une philosophie touchant plein de domaines.

Initiation et don des ordinateurs

L’initiation au système d’exploitation Xubuntu dure environ deux heures. Elle se fait principalement par groupe de cinq adhérents, mais peut être individualisée pour certains cas spécifiques.

SNALIS

L’association SNALIS sur Saint-Nazaire et alentour, récolte du matériel informatique, le reconditionne et le donne à ses adhérents lors d'ateliers d'initiation pour 25 ou 80€ librement. (plus de 200 adhérents, 500 machines, 3 salariés en 2015). SNALIS organise des ateliers autour de l'informatique dans les maisons de quartier, maintient un bricolab local, fait de la formation et des prestations de tous niveaux, participe aux débats culturels et politiques sur le numérique.
SNALIS maintient ses propres environnements, distributions pour ses adhérents et serveur autonome pour son fonctionnement depuis 2010.
logo-snalis

SNALIS, forte de son expérience, se développe en 2016 en migrant sur Fedora pour pouvoir rester sur le fil de l'innovation. Elle ne proposera pas que des outils habituels pour un reconditionneur sur une base plus ou moins vétuste mais d'intégrer pas à pas un ensemble cohérent d'un système libre sur tous les aspects écologiques, communication, sécurité, autonomie, coopération. Ainsi c'est autour du PC, des cartes ARM, tablettes, au serveur en passant par le smartphone, la téléphonie, le texto libre, qu'elle repense et prône une autonomie personnelle et collective.

Association Défis - Ordi-Solidaire Bretagne

Sur la région Bretagne, l'association Défis distribue en prêt et vente à bas coût des ordinateurs et accompagne aux usages du numérique depuis 2007. Un ordinateur reconditionné sous GNU/Linux a été prêté à plus d'un millier de familles.
logo-defis

En 2010, Défis devient « Pôle Régional Ordi 2.0 » et lance le projet Ordi-Solidaire Bretagne avec le soutien du Conseil Régional de Bretagne qui de son côté organise un accompagnement avec le « Visa Internet Bretagne ».

En 2016, nous lançons le "Visa équipement" destiné aux usagers en difficulté (par exemple au RSA ou aux minima sociaux). Il s'agira d'un ordinateur reconditionné sous GNU/Linux et de son entretien sur une année.

Nous sommes actuellement en lien avec de nombreuses structures afin de renforcer les filières de réemploi en informatique. Nous souhaitons par exemple comme en région PACA et Languedoc Roussillon, travailler à la réduction des déchets avec le soutien de l'ADEME.

Coopérer à l’échelon national nous permettrait de faire levier sur les commandes publiques (ordinateurs reconditionnés pour l'éducation nationale, le pénitentiaire par exemple).

Linux Quimper

Le centre social des Abeilles de Quimper avec l'aide technique de Linux Quimper récupère depuis 2009 des ordinateurs déclassées auprès d'administrations comme la ville de Quimper ou la DDTM et d'entreprises. Ces ordinateurs sont reconditionnés avec des logiciels libres autour du système GNU/Linux . Ils sont ensuite attribués gratuitement en priorité aux personnes et aux associations en situation financière difficile.

Nous avons redistribué depuis 2009 plus de 1200 ordinateurs, au début sous Xubuntu 10.04. Actuellement nous utilisons Ubuntu 14.04 avec l'interface Gnome 3 et pour les ordinateurs moins puissants Lubuntu 14.04. Les re-distributions ont lieu après une présentation simple du système GNU/Linux. Les inscriptions se font auprès du Centre des Abeilles (02.98.55.33.13).

Ces ordinateurs, grâce aux logiciels libres et à GNU/Linux, sont utilisables immédiatement, gratuitement et en toute légalité dans tous les domaines de l'informatique comme la bureautique, internet, le graphisme, l'audio-vidéo, etc.

Le Centre des Abeilles et Linux Quimper se sont engagés depuis 2009 dans cette redistribution gratuite de ces ordinateurs déclassés :

  • pour permettre l'accès à l'informatique aux personnes et associations qui en sont écartées pour des raisons économiques
  • pour limiter le gaspillage du matériel informatique et réduire les déchets
  • pour développer l'usage des logiciels libres.

Ordis libres de l'Arrée

Ordis libres de l'Arrée collecte principalement des ordinateurs déclassés par des administrations sur le Finistère. L'association reconditionne ces machines avec un OS Linux (actuellement : Debian Handylinux). Pour bénéficier de la mise à disposition d'un ordinateur, il faut adhérer (cotisation : 10€). Il y a une permanence au centre Frédéric le Guyader à Brasparts (en face de la mairie) chaque vendredi matin, sauf périodes de vacances scolaires. On peut y venir y demander des conseils ou de l'aide pour dépanner une machine. L'asso est aussi présente à la bibliothèque municipale de Saint-Rivoal le samedi matin en tant que facilitateur d'accès au numérique (avec Linux de préférence).

L'association organise aussi tous les ans une ou deux journées Linux en lien avec LinuxQuimper. Il faut s'inscrire pour demander à bénéficier d'une machine (orlibare CHEZ laposte.net) ou venir librement installer Linux sur un ordinateur personnel.

THOT (communication, information, savoir)

THOT (c.i.s.) à Binic, dans les Côtes-d'Armor, est une association créée en septembre 2014 pour l'E-inclusion. Elle collecte des ordinateurs, les reconditionne avec Emmabuntüs, les donne ou les vend pour cent euros maximum.

THOT participe aux grands évènements du logiciel libre sur la région Bretagne : Salon Infothema, Libre en fête en Trégor, Open Bidouille Camp à St Brieuc, Fête de la Science à Ploufragan, afin de sensibiliser tous les publics au réemploi sous GNU/Linux. Ils animent aussi une permanence tous les samedis de 9 h à 12 h dans la salle Jean Bart à 25520 Binic, voir l'ensemble de leurs permanences.

Ordi-Linux

Ordi-Linux.org est un site d’information participatif pour les reconditionneurs d’ordinateurs sous GNU/Linux. Une carte interactive est dédiée au référencement des reconditionneurs informatiques sous Linux. Il traite de la problématique de la gestion des DEEE, des solutions, notamment celle du reconditionnement sous Linux. Il aborde les aspects économique, législatif, formule les problèmes, énonce des définitions et des propositions.
reconditionnement

La législation européenne comme française privilégie le reconditionnement au recyclage. Malgré cela, parmi les nombreuses structures de reconditionnement sous Linux qui embauchent des salariés en contrats aidés, peu sont pérennes et autonomes financièrement.

finances

Ordi-Linux propose

  • d’amener des informations afin de débloquer cet illogisme ;
  • d’apporter des solutions pérennes et des possibilités de financement de ces structures ;
  • d’analyser les blocages ;
  • de faire un état des lieux global de la situation ;
  • d’apporter des solutions aux problèmes rencontrés pour le passage sous Linux.

propose

Les bénéfices sont nombreux et pas seulement financiers. Cependant, l'équilibre économique conditionne l’existence des reconditionneurs d'ordinateurs sous Linux.

Une reconnaissance des reconditionneurs

Théoriquement, une reconnaissance est possible pour les reconditionneurs par un label Ordi 2.0. Dans la pratique, plusieurs reconditionneurs ayant fait la demande et des relances, n’ont pas eu de réponse. C’est ainsi depuis environ trois ans.

dmandes

Récupération à priori d’Éco-systèmes

Actuellement, les ordinateurs sont jetés dans des bennes d’Éco-systèmes pour être recyclés. Ce « stockage » les endommage. Pour appliquer le cadre législatif actuel, il faut une mise à disposition du matériel en amont d’Éco-systèmes, afin de le trier et voir ce qui est valorisable. Une récupération de ce qui ne l’est pas est ensuite récupéré par Éco-systèmes gratuitement (ce qui est déjà le cas pour les reconditionneurs). Encore faut-il que les reconditionneurs soient reconnus.

Plate-forme de récupération

Il est nécessaire d’avoir une plate-forme de dépôt type « bâtiment industriel ».
La plupart des reconditionneurs sont de petites structures qui n’ont pas les moyens financiers, tout comme les artistes, Fab labs et autres intervenants dans le domaine.
Une fois l’activité démarrée et l’augmentation du volume traité, il serait alors possible de payer le loyer, les frais de bâtiment et de rembourser les frais d’installation.
L’investissement est donc un problème à étudier. Par expérience, l’association Nâga estime que 50% au moins des ordinateurs des particuliers sont reconditionnables (et bien plus pour la valorisation en général). Pour les entreprises, ce chiffre est supérieur à 80%. Ceci aiderait grandement à atteindre le quota fixé par le cadre législatif.

Linux au sein des établissements scolaires

Avec une augmentation des ordinateurs reconditionnés, l’offre dépasserait la demande.
Une des possibilités serait l’introduction de Linux dans les établissements scolaires de manière systématique. Des distributions Linux dédiées à l’éducation sont déjà utilisées dans les écoles.

La séparation des commandes de matériel

Lorsque les commandes de matériel sont faites, souvent les ordinateurs sont inclus dans des lots. Cela empêche les reconditionneurs de proposer des ordinateurs, car ils n’ont pas les autres éléments du lot. Il faudrait donc séparer les lots.
On retrouve ce problème aussi pour les cartouches d'encre et toners qui sont souvent dans le lot papeterie. Il est alors difficile de les reconditionner en les remplissant une fois vides. Remplir soi-même, c’est 95% moins cher. Remplir par un professionnel c’est entre 30 et 70% fois moins cher, selon le modèle. En plus, des entreprises font même la livraison pour simplifier la vie !

Alis44110

Basée à Châteaubriant, l'association Alis44110 a pour buts de :

  • développer l’usage des systèmes d’exploitation basés sur Linux et faciliter l’accès et l’utilisation des Logiciels Libres en général, à tous.
  • organiser des ateliers, réunions « install party » et tout autre manifestation privée ou non autour des logiciels libres, notamment en direction de la jeunesse et d’autres types d’associations
  • développer et animer un portail internet de diffusion des savoirs et d’entraide intergénérationnelle pour le Pays de Châteaubriant
  • de manière plus générale, exploiter tout le potentiel des technologies de l’Information et de la Communication pour promouvoir l’utilisation de systèmes basés sur Linux et les Logiciels Libres.

Conclusion

Sauver du recyclage des ordinateurs professionnels de moins de six ans est un défi que tentent de relever ces associations de l'Ouest de la France. Pour mobiliser tant d'énergie, le reconditionnement d'ordinateurs avec des logiciels libres ne peut être que passionnant car il est au service des personnes qui ont besoin de cet outil de communication.
atelier-mois-multimedia
À Vitré, le reconditionnement est abordé de façon ludique et pédagogique au cours d'ateliers avec des jeunes pour construire un Jerry, un ordinateur assemblé dans un bidon en plastique de vingt litres. À gauche, vous pouvez voir le Schtroumpf Jerry équipé de HandyLinux et à droite, vous apercevez le fond d'écran bleu de Framasoft repris par le Collectif Emmabuntüs qui aime à se nommer les biffins du numérique.

  • # Précision

    Posté par (page perso) . Évalué à 1.

    • "Grand ouest F" + "Bretagne et pays de la Loire proche Océan".

    Etant en Normandie, ici, c'est Waterloo morne plaine :(
    Dans ma ville, le recyclage : je me débarrasse de mes ordis qui marchent pas à la déchèterie, ça part chez Emmaüs qui benne le tout en DEEE.

    Y'a un assembleur dans le coin bien sympa qui fait de la récup d'entreprise et recycle… mais c'est tout.

  • # En Normandie à Saint Eloi de Fourques

    Posté par . Évalué à 2.

    Je recherche activement pour les écoles du regroupement scolaire, auquel appartient ma commune de Saint-Eloi-de-Fourques, des ordinateurs fixes, des portables, écrans, claviers et souris, des matériels informatique (disques durs, disques SSD, mémoires, lecteurs DVD, etc), des vidéo-projecteurs, des appareils photo, des scanners et des imprimantes en état de marche. Nos écoles en milieu rural sont en jachère sur le plan numérique. Et, dans la perspective de l’arrivée du Très Haut Débit d’ici 2 à 3 ans si tout va bien, je trouve anormal que nos enfants ne disposent pas d’outils numériques facilitant l’apprentissage.
    Des écoles rurales en jachère numérique. La directrice de l’école de mon village de Saint-Eloi-de-Fourques dispose en tout et pour tout, comme matériels pédagogiques, de deux MSI U13S et d’un Samsung N150 Plus avec 1 Go de RAM, équipé de Windows Starter. Le système à lui seul consomme 800 Mo de RAM, après optimisation. A l’école maternelle de Bosrobert, c’est encore pire. La classe de la directrice est équipé d’un seul ordinateur Compaq Presario SR1920 FR doté d’un Pentium 4 et de 512 Mo de RAM. Même avec Edubuntu, il faut plusieurs longues minutes avant d’arriver sur le bureau de la distribution Linux. A Saint-Paul-de-Fourques, où se situent les classes de CM1 et de CM2, ce n’est guère mieux ! Denis Szalkowski, Maire de Saint-Eloi-de-Fourques.

  • # L'entreprise (anciennement association) Tris Actif Ouest (près du zénith de Nantes)

    Posté par . Évalué à 2.

    Bonjour.

    Ayant visité cette structure cette semaine, je rappelle que Tris Actif Ouest met windows seven par défaut, mais si souhaité Linux à la place.
    Actuellement ils sont 5 employés.
    La structure existe depuis 1999.
    Ils réparent sur place, ou séparent les matériaux pour les appareils non réparables.

  • # D'autres reconditionneurs

    Posté par (page perso) . Évalué à 3. Dernière modification le 06/03/16 à 10:57.

    Une autre liste de reconditionneurs utilisant GNU/Linux : http://www.numopen.fr/collecte

    NumOpen collecte gratuitement le matériel informatique inutilisé : ordinateurs, écrans, imprimantes, scanners, matériel réseau…
    Le matériel ancien ou hors d'usage est démonté, trié et recyclé par Green Phone. Le matériel récent et en bon état de marche est réutilisé.
    Un ordinateur avec Linux Mint MATE installé et configuré est offert aux personnes non imposables bénéficiaires d'une aide sociale, aux étudiants sans aide financière de leurs parents etc. Pour les autres personnes et pour les organismes, il est demandé en contrepartie de faire un don > 40 € aux auteurs des logiciels libres RazorCMS, LiveUSB MultiBoot, Linux MINT, Trisquel, Replicant etc.
    Le but de cette action n'est de lutter contre l'obsolescence du matériel (même si cela y participe) mais de faciliter l'accès aux logiciels libres, de les faire connaître et d'encourager les auteurs qui les créent. Pour cette raison, seuls les ordinateurs récents pouvant faire fonctionner rapidement Linux Mint MATE sont remis en état. Nous considérons que vouloir recycler à tout prix du matériel ancien empêche l'utilisateur d'apprécier à sa juste valeur GNU/Linux et les logiciels libres. Nous préférons dans ce cas qu'il soit correctement démonté et recyclé, d'où le partenariat avec Green Phone.

    • [^] # Re: D'autres reconditionneurs

      Posté par (page perso) . Évalué à 2.

      Ah la Loraine, ça me rappelle le Skylander…(rien à voir avec le sujet,mais avec l'économie,et "qu'est-ce qu'on peut faire de l'argent des contribuables" si)

      • [^] # Re: D'autres reconditionneurs

        Posté par (page perso) . Évalué à 5. Dernière modification le 07/03/16 à 17:48.

        Il y a aussi :
        - l'Espace Moselle Numérique (CCI et Conseil Général) qui a vaporisé plusieurs millions d'€, qui n'a jamais servi à rien et qui vient de fermer.
        - la plateforme web Lorraine de gestion des entreprises Orange - Conseil Régional qui a coûté plusieurs millions d'€ et qui a fermé faute de clients.
        - la gare TGV en plein champs qui n'est desservie par rien.
        - l'aéroport régional en plein champs qui n'est desservie par rien et qui coûte plusieurs millions d'€ de déficit par an à la région Lorraine.
        - des mines qui ont toutes fermées.
        - la plateforme chimique de Carling qui n'en finit plus de fermer.
        - les usines sidérurgiques qui n'en finissent plus de fermer.
        - le projet de poubelle nucléaire sur 100 000 ans CIGEO (25 millions d'€) qui va capoter.
        - le projet de fusion nucléaire ITER qui va capoter (porté à bout de bras par d'ancien élus de la région Lorraine) et qui a déjà coûté des dizaines de millions d'€.
        - un nombre incalculable de grosses PME subventionnées par la région Lorraine et qui sont toutes fermées.
        Etc.

        Mais heureusement, on peut tous se barrer travailler au Luxembourg, sinon, on plafonnerait à 50% de chômage (70 000 travailleurs frontaliers).

  • # Dans les coulisses

    Posté par (page perso) . Évalué à 6.

    Pour la petite histoire, cette dépêche est née d'une discussion sur un autre sujet avec un membre d'une des associations. Je lui ai proposé au détour de la conversation de faire une dépêche sur son association, il a cité quelques associations voisines, nous avons commencé une dépêche en rédaction dans notre espace collaboratif, il a contacté d'autres personnes des autres structures pour qu'elles viennent compléter la dépêche en cours de rédaction. La dépêche est peu à peu passée de 4 associations de Nantes et ses environs à une dizaine d'associations du « Grand Ouest ». Et après publication, au moins une autre association a demandé aux modérateurs à être ajoutée à cette liste. Belle réussite que cette dépêche pour une idée jaillie d'une discussion sur un autre sujet :).

    Avis à ceux qui voudraient se lancer dans une dépêche sur les structures du Grand Est, du Grand Nord, du Grand Centre, du Grand Sud ou du Grand Ailleurs.

  • # Géographie de l'ouest

    Posté par . Évalué à -4.

    Dans l'Ouest de la France […]

    À moins d'exclure certains territoires de la république, "l'Ouest de la France", c'est la Polynésie, selon la carte (en fait c'est plutôt Wallis et Futuna, à 178 de longitude ouest). La république n'est pas limitée à la métropole.

    • [^] # Re: Géographie de l'ouest

      Posté par . Évalué à -1. Dernière modification le 06/03/16 à 13:43.

      C'est pas faux, mais je redimensionne la carte en fonction des points ajoutés. Pour l'instant, il n'y en a pas ailleurs (j'ai même mis un suisse ;) )

      La personne que je fréquente actuellement étant de Nouvelle Calédonie, j'entends que des travers de langages puisse être blessant.
      Ceci n'était qu'un raccourcis pour France métropolitaine (Qu'on ne dit pas à chaque fois, car c'est trop long à dire et c'est devenu avec le temps un abus de langage dont on ne fait pas attention en métropole…)

      PS : Comme quoi, il fait froid dans le sud de la France en antarctique ;)

    • [^] # Re: Géographie de l'ouest

      Posté par . Évalué à 0.

      "l'Ouest de la France", c'est la Polynésie

      Et moi qui croyais que l'ouest de la France, c'était Clipperton !

      Je ne comprenais pas ce que les gens allaient faire là-bas, assis sur un tas de guano abandonné.

      Sinon sur cette carte, il manque aussi l'ISS.

      Déjà qu'on est super mal desservis manquerait plus qu'on nous snobe.

  • # Reconditionner les vieux PC avec du Libre

    Posté par (page perso) . Évalué à 4.

    D'un certain point de vue, je pratique le reconditionnement de vieux PC avec du Libre, même si ma boîte a un statut de micro-entreprise - et non d'association. Bon nombre de mes clients (écoles, médiathèques, associations, particuliers) disposent de matériel tout à fait fonctionnel, mais dont les performances sont insuffisantes pour faire tourner une version récente de Microsoft Windows. En règle générale, ce sont des tours du genre Dell Optiplex, dotées d'un processeur PIV première génération ou d'un Intel Dual Core, avec 1 ou 2 gigaoctets de RAM.

    Je travaille en partenariat avec deux déstockeurs de la région, qui reconditionnent le matériel informatique, et qui ont mis mes infos en lien:

    http://www.microlinux.fr/votre_materiel.php

    Pour ce qui est de la distribution, j'utilise à peu près exclusivement MLED, une base Slackware refaite à ma sauce, qui tourne très bien sur du vieux matériel:

    http://www.microlinux.eu/index_fr.php

    Pour l'anecdote, j'ai utilise CentOS auparavant, mais j'ai décidé de changer suite à la sortie de la version 7, étant donné que le nouvel installateur ne fonctionne plus sur du matériel un peu plus ancien, ce qui est dommage.

    Dyslexics have more fnu.

  • # Ajouts sur la carte

    Posté par . Évalué à 1.

    N'hésitez pas, si vous connaissez d'autres reconditionneurs, à me faire parvenir leur contact, les infos demandés sont celles présentes sur la carte et le contact peut se faire sur le site : http://www.ordi-linux.org

    Ben

    • [^] # Re: Ajouts sur la carte

      Posté par . Évalué à 1.

      Jesuisjerry présenté aux élus

      Les élus étaient présents pour une réunion du conseil et avant que celle-ci ne commence, parole fut donnée à Maurice Wattelier initiateur et animateur de la nouvelle association d'informatique «Je suis Jerry» qui, disposant de 15 minutes s'est exprimé durant 35 minutes ! «Notre association explique M. Wattelier, permet le recyclage d'ordinateurs délaissés par leur(s) propriétaires car trop vieux, appareils souvent destinés à la déchetterie. Non seulement nous recyclons les ordinateurs mais aussi des jerricans de plastique (que l'on peut customiser selon son envie) qui servent d'habitacles pour les ordinateurs rénovés destinés à des personnes souhaitant les acquérir. L'association «Je suis Jerry» ne vend pas mais distribue les ordinateurs aux personnes ne pouvant en acheter des neufs. Il est donc demandé de faire un don qui permet de couvrir certaines dépenses de matériels. Là où le bât blesse, c'est au niveau d'un local… En effet, l'association recherche un local pour y installer les ordinateurs récupérés çà et là et pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions à leur réinitialisation, installation de logiciels et systèmes informatiques sous licence libre». La commune ne disposant pas de locaux adéquats ne peut répondre à cette demande ; mais cela n'a pas empêché Mme le maire et les autres élus de s'intéresser à cette association novatrice qui agit avec à l'esprit le souci de protection de l'environnement et un but social. Contact pour don d'ordinateurs et conseils : Maurice Wattelier 5, rue Marie Curie à Cancon, Tél. 05 47 99 94 24 http ://jesuisjerry.com/

      jesuisjerry

  • # Nâga au centre socioculturel de l'Allée Verte

    Posté par . Évalué à 2.

    Configurer son ordi sous Linux avec l'Allée-Verte

    Des animateurs du centre socioculturel (CSC) de l'Allée-Verte, en partenariat avec Nâga (association rezéenne de récupération et de dons d'ordinateurs), organise mardi 8 mars, une soirée pour tous ceux désirant passer leur ordinateur sous Linux, ou découvrir le système d'exploitation libre et gratuit. Ainsi, leur PC retrouvera une seconde jeunesse.Avec Linux, ils pourront continuer à aller sur Internet, taper des textes, envoyer des mails, etc, sans aucun problème de lenteur ou virus. Les personnes devront avoir auparavant sauvegardé toutes leurs données (photos, vidéos, documents). Mardi 8 mars, de 18 h à 20 h, au centre socioculturel de l'Allée-Verte. Renseignements, tarifs et inscription au 02 40 33 16 88.
    allée-verte

  • # Ordizi

    Posté par . Évalué à 3.

    Je profite de cette dépèche pour présenter Ordizi Nantes, petite entreprise nantaise, spécialisée dans le reconditionnement des pc sous linux des particuliers, et récemment créateur d'une gamme de pc fixe de salon sous linux également :

    www.ordizi.net

    ordizi travaille d'ailleurs à la création d'un nouveau concept de pc fixe/portable, toujours sous linux. Un appel au financement devrait voir le jour d'ici quelques semaines.

    • [^] # Re: Ordizi

      Posté par . Évalué à 2.

      Actualité du 02/03/16.Bonjour à tous et bonne journée.
      Ce matin, Le collège Rutigliano a reçu 5 pc, qui serviront à la mise en place d'un réseau local sous Linux afin de tester la viabilité éducative des logiciels libres. Aujourd'hui, tout est sous licence, et ça coute très cher. En licence, bien sûr, mais aussi en matériel. La bascule sous open-source pourrait alléger la facture considérablement… voire la supprimer avec l'aide bénévole de passionnés.
      ordizi

      • [^] # Re: Ordizi

        Posté par (page perso) . Évalué à 6.

        Belle initiative. Dommage que tout le monde se mette au logiciel libre pour faire des économies d'achat, sans en comprendre l'intérêt véritable, les libertés accordées et ses innombrables conséquences. Mais ça viendra.

        • [^] # Re: Ordizi

          Posté par (page perso) . Évalué à 2.

          Ce qui est important , c'est l'enthousiasme des gens, et ça ça vaut tout l'or du monde.

  • # dommage quand meme ..

    Posté par . Évalué à 0.

    Bon, je reposte un commentaire équivalent, car il semble qu'il y ai un probleme, j'en ai fais un qui n'apparait pas et deux autres qui n'tont pas de texte ….

    Je voulais dire que j'avais participé a lancer SNALIS et a faire vivre a peu pres ALIS44 et je suis assez content que ca marche -ans apres les avoir quitté, mais que je regrette les aspects tres "usines a gaz" que c'est devenu… On avait commencé par suggérer la gratuité mais apparament ca a changé aussi de ce coté la, dommage …

Suivre le flux des commentaires

Note : les commentaires appartiennent à ceux qui les ont postés. Nous n'en sommes pas responsables.